Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
[Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire   Mar 27 Déc - 20:55

avatar
Invité


Click


Qui s'oppose s'attire...
Atios T. de Dalamscia & Drak Enrick & Shin Maboroshi & Candice
[ ... [ ... Précédemment ... ]C'est aux alentours de 19h qu'Atios avait réussi à vaincre, grâce au soutien néfaste d'une malédiction, Marre chan. A travers un combat épique qui s'est clôturé sur une joute mentale, Atios avait pu faire ce qui semblait être une alliance avec la mage de Légion. En effet, celle-ci n'avait rejoins la guilde que dans l'espoir de pouvoir sauver son village. Atios, tout comme Black Jack, le véritable cerveau de Légion, étant un mage psychique, les deux ennemis avaient pu s'unir grâce à l'infâme Angra Mainyuu, malédiction source des pouvoirs psychiques du porteur de l'épée. Ce dernier, accablé par son échec à protéger la jeune Yume no Ai, ancienne camarade de guilde, s'était laisser dominer par son désespoir et avait permis à la dite malédiction de le rendre totalement hors de contrôle. C'est ainsi qu'il était prisonnier, avec l'esprit de Marre, du joug du sort d'Angra. Ce dernier, se servant des motivations et des désirs du jeune homme, se rendit sur sa prochaine cible ... l'assassin de la jeune Yume.




Alter était toujours la proie de l'influence de la malédiction. Se prenant pour le véritable Atios, il traquait dorénavant celle qui avait oser tuer Yume. C'est quand il l'aperçu que quelque chose d'inattendu se produisit. L'armure se révéla, devant Drak & un inconnu, plus la mage de Légion qui s'éloignait. De l'armure émanait une puissance insoutenable, quelque chose d'incroyablement néfaste et meurtrier. Elle bloqua la sphère pour les deux mages qui étaient ses alliés, tout en tirant quatre tirs de lumières violets qui suivirent une courbe visant à empêcher Candice d'aller trop loin. Voguant à travers les airs, ils se crashèrent devant elle avec une précision et la force d'un tir d'artillerie ce qui provoqua la destruction de alentours près de la mage de Légion dans d'horrible déflagration magiques violettes. Angra Mainyuu pensait pouvoir continuer de servir du corps d'Atios comme une marionnette, mais c'était sans compter que le véritable Atios vouait une haine profonde à Candice. Ce dernier, en compagnie de Marre, se releva. Dans le monde intérieur de ce dernier, tout se mit à trembler alors que la créature se mit à hurler. Excalibur, luisant d'une lumière dorée, Atios attrapa la main de Marre. L'entraînant, le jeune porteur de l'épée tira un puissant rayon de lumière, ouvrant un accès à travers le corps de la créature. L'épéiste à la lame dorée avança dans le vide. Sous ses pieds, des plates-formes dorée apparurent. Il regarda Marre et lui dit :



Atios :
« Tu sera bientôt libre. Pour le moment, je dois reprendre ce qui me revient de droit. »

Il fit une pause, pour mieux se tourner vers Angra Mainyuu. Levant la main vers lui, la créature fut comme aspirée. Atios luttait contre la volonté et la malveillance de la malédiction, mais quelque chose semblait le motiver au point de pouvoir vaincre la créature qui se retrouva prisonnier dans sa main. Une marque bleue apparue sur celle-ci. Le paysage disparu alors, et ils tombèrent à nouveau sur la colline pleine d'armes et de cadavre. Une autre plate-forme dorée leur permis de se réceptionner sans mal. Atios lâcha la main de Marre et se mit à descendre sur des marches couleurs dorée qui le menèrent à Alter, en plein choc, maintenant lui-même libéré de l'emprise de la malédiction. Ce dernier regarda fébrilement le porteur de l'épée.



Atios :
« J'ai assez fui comme ça Alter. Je suis désolé. Je suis désolé de t'avoir laisser endurer tout ça pour moi. »

Alter se mit à reculer. Mais Atios l'enlaça tout en l'empalant sur l'épée sacrée. Alter se dissipa dans un nuage de particules lumineuses sombres que le porteur de l'épée aspira. Ce dernier tomba à genou. Tout le malheur qu'Alter avait endurer lui revint d'un coup sec. Mais sa motivation, sa seule et unique volonté en ce moment lui permis de tenir. Et les fragments d'Alter qui lui étaient revenu renforcèrent encore cette motivation. La colline se dissipa alors. Le jeune homme s'en revint à côté de Marre, spectatrice. Il lui sourit amicalement.



Atios :
« Excuse-moi, j'ai était un peu manipulateur tout à l'heure. Je pouvais nous sortir d'ici quand je le voulais. Mais ça m'a permis de mieux savoir qui tu étais. C'est le moment de vérité. Est-ce que Arthuria réagira à temps ? Ou est-ce que je mourrai sous peu ? » Le jeune homme fit une pause en lui montrant sa main droite, dorénavant marquée d'un symbole. Elle se mit à briller. Atios, la fixant droit dans les yeux, enfonça sa main dans la poitrine de la mage de sable. « Tu es libre maintenant. Je te fais confiance. J'espère à raison. » Et sur ces mots, un grand flash lumineux se produisit pour Marre.


L'armure noire, en train de se désagréger suite à la disparition d'Angra Mainyuu

Dans la réalité, la situation était plus simple. L'armure, sûrement centre de toute les attentions, était restée immobile. Puis, sans crier gare, elle fut prise d'un soubresaut qui fit qu'elle se pencha en arrière. De son torse, une lumière rouge se mit à filtrer. L'armure était en train de se craqueler. Chaque seconde qui s'écoulait, la lumière continuait d'exfiltrer. Quand soudainement, l'armure explosa. Et son contenu fut exposé. Atios, ou plutôt, tout son être sans corps fut exposé à l'air libre. C'est à ce moment là que l'épée, qui avait repris une teinte normale, se mit elle aussi à briller. Une jeune femme blonde, le fourreau en main, accouru vers l'âme du jeune Homme qui allait dans très peu de temps disparaître, et lui enfonça le fourreau à l'intérieur de la masse magique. Elle retira sa main, légèrement brûlée. Puis elle fut projetée en arrière. Le fourreau se mit à briller d'une forte lueur dorée qui entoura l'âme du porteur de l'épée dans une colonne de lumière. Le miracle qui se produisit à l'intérieur de celle-ci fut incroyable. Le corps disparu se reforma. Et avec, ses vêtements. Quand la colonne de lumière se dissipa, Atios tomba en avant, pour être pris dans les bras d'Arthuria.



Atios :
« Tu m'as encore sauver. Ça va devenir une habitude à force. » Dit-il faiblement en lui souriant.


Arthuria :
« Je crains que l'on ai peu de temps pour se réjouir. Tu vas pouvoir rapidement rembourser ta dette envers moi. L'union fait la force et je crois que plus que jamais, le conseil à besoin de l'union des mages légaux pour espérer s'en sortir » Elle le lâcha, ce dernier ayant récupérer son équilibre. « En théorie, tu peux encore combattre. Mais si tu abuses trop de tes pouvoirs ... même moi je ne pourrai plus rien faire. » Elle laissa son silence peser ses mots pour elle puis, aborda un autre sujet pressant : « Mais d'abord. Marre... » conclut-elle en se retournant vers le corps inanimée de cette dernière.


Atios :
« Oui. Il est temps que chacun récupère son corps originel. »

Atios s'approcha de Marre. Il prit une inspiration. Sa main, marquée du même symbole se mit à briller. Quelque chose apparue dans la paume de celle-ci et il l'enfonça dans le corps de Marre, inanimé. La sphère de ténèbres qui l'emprisonnait s'était dissipé en même temps que Angra Mainyuu avait perdu tout contrôle sur le corps du jeune Homme. Ce dernier restitua l'âme de Marre à son corps, qui avait était séparer par les soins de la malédiction. La laissant revenir à elle, il se retourna vers Candice. Il perdit toute trace de gentillesse dans son regard. Sa détermination était au paroxysme. Il allait venger Yume. C'était la raison pour laquelle il avait attendu le bon moment. Maintenant qu'il avait trouver celle qui avait oser tuer son amie, il la traquerait jusqu'à la mort. Il serait prêt à la retenir jusqu'à 20h si nécessaire. Arthuria alla se mettre au chevet de Marre, pour voir si son état s'améliorait. Atios, avança vers la jeune fille à lunette. Il s'approcha assez près de Candice. Il était désarmé mais aucune once de peur ou de stress était lisible en lui. Il savait ce qu'il faisait. Ce dernier fixa quelques instant la mage de Légion. C'était elle, à n'en pas douter. Il mit les mains dans les poches en continuant de l'examiner. Il soupira.



Atios :
« Nous sommes enfin face à face. Candice, si je ne m'abuse. Je ne te ferai pas de leçon de moral. Je vais être clair. »

Atios déboutonna le haut de sa chemise et pointa de ses doigts la marque de Fairy Tail..



Atios :
« Tout ceux qui s'oppose à Fairy Tail sont mes ennemis. Conseil magique, comme guildes noires ou indépendante. Mais ceux qui tue mes amies, ceux qui tue des innocents ne sont pas que mes ennemis... Ce sont des gens que je tuerai. »

Il refit une pause. Son ton avait toujours était très calme et son expression froide tout en restant sereine. Il reboutonna sa chemise avant de la pointer du doigt.



Atios :
« Candice. Tu as tuer Yume no Ai. Une adolescente de 14 ans qui ne voulait qu'une chose. Vivre heureuse dans un monde en paix. J'imagine que tu te fiches de savoir ça, mais étrangement elle voulait la même chose que vous... au travers de méthodes plus justes. Tu as briser mon serment de la protéger en la tuant. Et j'imagine que là où elle est, elle doit savoir à quel point je regrette de n'avoir rien pu faire. »

Atios fit craquer ses phalanges avec un petit rire heureux.


« Mais j'espère qu'elle continue de me regarder. Parce que... »

Atios fit apparaître Excalibur dans sa main qu'il leva au ciel. L'épée, protégée par le sceau de vent, se mit à se desceller, provoquant une tempête au dessus d'eux qui laissa apparaître l'épée qui brillait d'un éclat d'or qui se dissipa rapidement.


« Je jure ... »


Un nouveau départ, une nouvelle épée. Une épée pour châtier...

Excalibur fut entourée d'une lumière bleu qui grimpa jusqu'au ciel. A l'intérieur de celle-ci, l'épée changea de forme et s'allongea, devenant très grande. Lorsque la lumière se dissipa, l'aura du porteur avait changé et de fins et long fils cristallins flottaient autour de lui. L'épée avait changée de forme, mais elle se recouvra lentement d'excroissance pierreuses. Elles se répandirent jusqu'à l'avant bras du jeune homme. Au cours de ce rituel, l'aura magique du porteur de l'épée avait fait un nouveau bond. Mais c'était une magie d'un tout autre niveau que le sien. C'est pourquoi il était en train d'en perdre le contrôle. Mais il était très calme et gardait un contrôle minimal sur l'épée.


« De la venger. »

Finalement ses yeux se teintèrent de rouge et son visage se durcit.Il mit son avant bras droit devant lui. Et au bout de la lame, les excroissances se mirent à imploser une à une, le sortilège devenant stable.



Une détermination sans faille de vaincre.

Atios, pointa l'épée vers Candice. Quelques secondes plus tard, un faisceau d'énergie destructeur, chargé en trois seconde, fut envoyer pour s'écraser sur la jeune fille. Pas de test, pas de retenue. Une attaque simple mais à la puissance suffisante pour la forcer à se protéger. Si elle la sous-estimait, l'explosion qui en résulterait avec elle au centre suffirait lui faire regretter. L'épée était une "amélioration", un sort qui était unique en lui-même puisqu'il venait de doter d'Excalibur d'une forme totalement nouvelle. Pas même Arthuria ne savait quoi que ce soit à propos de l'arme qu'il avait en main. Il était le créateur de cette technique. Non seulement l'arme était totalement magique, mais elle possédait d'autres capacités qui permettait à celui qui s'en servait de se battre en toute liberté. Par ailleurs, la puissance qu'Atios pouvait déchainer augmenter avec cette forme de l'épée sacrée.
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire   Lun 2 Jan - 22:06

avatar
Invité


Click

Je me levais. On aurait dit que la jeune femme m'avait déjà repère depuis un moment, pourquoi n'avait elle rien dit jusqu'à présent ? Bah ! Je rejoins le combat maintenant, cela ne fait aucune différence pour moi maintenant... Après qu'elle est dit cela, elle projeta une orbe de foudre, elle était assez rapide... Mais j'avais prévus le coup ! Depuis que je suis arrivé sur cette île j'avais appris certaines chose : je pourrais contre cette magie simplement en invoquant moi même une orbe devant moi tout en modulant le flux d'énergie pour que celui-ci soit d'égale puissance ou tenter d'absorber la magie comme je l'avais fait pour Shadow... La plupart des dégâts serait nul. Avant que je ne fasse quoi que se soit Drak c'était jeté sur moi pour projeter hors de la trajectoire... Aimable a lui bien que j'aurais pus réussir... Enfin bon... Il se relevât tout de suite puis commençât a me parler.

" Shin... Candice est bien trop forte pour toi et je crains qu'elle soit bien plus forte que moi alors fuis le temps que je la retiens ! Ce combat est ma vengeance envers Legion et envers Yume ! "

Il se relevât puis fendit l'air avec son épée... Peu après plusieurs éclairs tombèrent du ciel nuageux... La forêt qui se trouvait autour de nous n'avait pas été épargné par la foudre... Celle-ci commencait a bruler !

" Tout cela à assez durer. Maintenant ma chère Candice tu vas finir en enfer et s'il le faut ce sera avec moi ! "

Je me relevais moi aussi... Je parlais à Drak.

« Écoute Drak. Tu dis que ce combat est ta vengeance... Et envers Yume... Mais désole, ceci n'est pas que ton combat ! Toutes les personnes ici présente on un compte a régler avec Legion ! Il n'y a pas que Yume a vengé pour toutes leurs atrocités... Et toi tu le sais peut être mieux que les autres... Ne porte pas ce fardeau tout seul ! »

Peut après avoir dit cela, Candice d'après ce que j'avais entendus, envoyât une sorte de grappin dans notre direction. Aussitôt elle se retrouvât à côté de nous. Son épée qu'elle tenait pris une couleur rouge vive... Sa lame grandit d'un coup pour tenter de nous couper... Drak et moi avions eu du mal a esquivé... Peut après, elle nous envoyât une sphère aussi grande qu'elle... Bon... Il serait temps d'agir ! Je pensais qu'il faudrait utiliser une sphère de même importance... Cela allait être fatiguant, mais il fallait que je réussisse... C'est alors que quelque chose d’improbable se produisit... Une sorte d'armure se manifesta devant nous... Protégeant Drak et moi, celle-ci juste après l'impact riposta avec des faisceaux d'énergie... Peu après un homme sortit de nul part envoyât un énorme faisceaux d'énergie sur Candice... Je regardais la scène avec une sorte de tique a l’œil... Après le labyrinthe bourré de piege, un désert de glace remplis de chose inconnue sortant de l'imagination d'une jeune fille, un combat avec une ombre et maintenant ceci... Je regardais l'endroit où avait atterrit Candice, le nuage de fumée qu'il en dégageait rendait impossible toute vision... Était-elle encore en vie ? Qui sait ? Avec son bras mécanique, cela ne m’étonnerais pas !
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire   Mer 11 Jan - 12:30

Spoiler:
 
« Tu es libre maintenant. Je te fais confiance. J'espère à raison. »

Ces dernières paroles résonnaient dans un ultime écho dans l'esprit troublé de Marre-Chan. Elle se trouvait actuellement dans un état de semi-conscience, elle entendait ce qui se passait autour d'elle, mais tout était retranscrit difficilement et transformait les bruits en dialecte étranger. Elle aurait pu se poser certaines questions, comme « Que faisait-elle là ? » voire même « Qui était-elle ? », mais elle se sentait si faible, si conforté dans cet état, qu'elle préférait inconsciemment ne rien faire pour s'en sortir. Pourtant, des bribes de souvenirs remontaient furtivement, bien incrustés sur sa rétine. D'abord une silhouette métallique. Puis une femme avec un grand chapeau. Et un garçon à l'épée. A chaque image qui traversait son esprit, c'était comme si on la forçait à ouvrir les yeux un peu plus grands. Elle essayait de lutter contre ça, mais ce fut vain. Elle voulait dormir, s'abandonner dans un long sommeil, mais quelque chose l'obligeait à en émerger. C'était l’œuvre du devoir. Ca, elle en était persuadée. Entre l'armure, la femme au chapeau et l'homme à l'épée s'était instauré quelque chose, même si elle ne s'en souvenait plus. Mais elle se souvenait d'un fait unique : elle avait un devoir à accomplir. Une chose primordiale, pour elle, pour tous. Qu'en était-il ? A quoi devait-elle s'en tenir ? Si elle était actuellement dans un état ombrageux, était-ce son du ? Devait elle accomplir son devoir ou écouter l'appel du sommeil ? Elle fit un choix...

*

Candice en avait terminé avec les deux ignares du Conseil Magique qui voulaient l'arrêter. Elle s'était retournée, prête à s'en aller vers Jack, mais elle ressentit une nouvelle présence. Décidément, c'était singulier ce jour-ci qu'elle reçoive autant de visites. Elle n'eut pas le temps de se retourner qu'une valve explosive l'arrêta net, l'empêchant de continuer plus loin. Elle se retourna, désolée. Désolée pour Jack qui l'attendait ; désolée pour le nouvel arrivant qui allait souffrir de l'avoir stoppée. Elle vit alors une silhouette morbide, ayant revêtu une armure intégrale. Immobile. Une aura malfaisante s'en dégageait, pouvant sans doute glacer n'importe qui qui n'était pas assuré de bien tenir sur ses jambes. Fronçant les sourcils, Candice observa d'un air indécis l'armure. Elle avait attaqué une fois mais désormais semblait étreinte de passivité. Derrière elle émergèrent Drak et Shin, restant tout de même distants d'elle. Ils n'étaient pas en mauvais état. L'armure leur avait servi de bouclier ? Elle plissa les yeux quand elle vit un nouveau phénomène se manifester : l'armure se cambra, s'élança en arrière, gigotante tout en se craquelant de toutes part. Elle explosa soudainement, rependant ses restes qui se désintégrèrent eux aussi rapidement. Ne resta qu'une silhouette éthérée, transparente, le corps fantomatique d'un jeune homme. Il disparaissait, son aura imperceptible s'évaporant progressivement. Quand une seconde silhouette à la même consistance arriva à ses côtés. Une femme lumineuse qui lui remit une épée. Et là, il y eut un énorme flash de lumière.

*

...et ouvrit les yeux. Une chaleur l'avait réveillée ; en effet, une personne venait de se pencher sur elle. Marre-Chan, avec un horrible mal de tête, lança un bref regard autour d'elle. Deux hommes, puis plus loin, Atios.Tout lui revint subitement en mémoire à la vue du garçon. Angra Mainyuu. Jessica, quelque part. Le combat contre Atios. Sa promesse de les aider. Oui, elle avait établi un pacte avec Atios. C'en était terminé de Legion.
Mais dans l'état des choses, elle ne pouvait qu'à peine bouger. Son corps semblait ne plus lui appartenir, il était si engourdi qu'elle avait l'impression de ne pas y être attachée. Un bourdonnement l'empêchait d'entendre tout ce qui se passait autour d'elle. Elle était presque éblouie alors que le crépuscule s'avançait. Elle ne pouvait pas bouger. Combien de temps lui faudrait-il pour se remettre de ce qui s'était passé ? Atios, lui, se tenait debout. Que faisait-il ?
Elle tourna la tête, usant de toutes ses forces pour voir ce qu'il regardait. Et elle vit une dernière silhouette, trouble, mais elle pouvait la reconnaître entre milles. C'était Candice.
Son corps changea de rythme, passant d'un battement lent à une frénésie brutale et irrégulière. Pourquoi Atios s'était confronté à Candice ? Il aurait du quitter l'île pendant qu'il était encore temps. Candice, le démon de Legion. Même elle, même Marre-Chan perdait tous ses moyens quand elle se trouvait dans la même pièce que cette petite femme. Son aura était exorbitante. Candice pouvait la tuer d'un tour de bras.
La puissance d'Atios augmentait progressivement, Marre-Chan était la mieux placer pour le dire à l'état où en était les choses. Mais jamais, Ô grand jamais ! il n'attendra le pallier de puissance auquel était Candice. C'était la plus cruelle de Legion. La plus puissante. Elle pourrait tuer n'importe qui dans la seconde, omis Jack à qui elle vouait un culte sans merci. Atios, bien que certainement plus puissant que Marre-Chan en ce moment, n'aurait aucune chance face à elle. Ils allaient tous mourir. La frayeur la fit s'évanouir.

*

Le garçon, brun, habillé prestement, s'avançait avec nonchalance vers Candice. Elle ne le connaissait pas, mais sa puissance se démarquait de celle de Drak ou de l'autre inconnu, c'était indéniable. D'une voix calme, il débuta un monologue.

« Nous sommes enfin face à face. Candice, si je ne m'abuse. Je ne te ferai pas de leçon de morale. Je vais être clair. Tout ceux qui s'opposent à Fairy Tail sont mes ennemis. Conseil magique, comme guildes noires ou indépendante. Mais ceux qui tuent mes amies, ceux qui tuent des innocents ne sont pas que mes ennemis... Ce sont des gens que je tuerai. Candice. Tu as tué Yume no Ai. Une adolescente de 14 ans qui ne voulait qu'une chose. Vivre heureuse dans un monde en paix. J'imagine que tu te fiches de savoir ça, mais étrangement elle voulait la même chose que vous... au travers de méthodes plus justes. Tu as brisé mon serment de la protéger en la tuant. Et j'imagine que là où elle est, elle doit savoir à quel point je regrette de n'avoir rien pu faire... »

Il termina en murmurant, ce qui ne parvint pas aux oreilles de Candice, désintéressée. Il leva subitement alors son bras vers le ciel, tandis qu'une épée, dans un éclat doré, se matérialisait au dessus de lui. L'épée descendit vers lui, ne faisant qu'un avec son bras au gré d'excroissances. Un combattant au corps-à-corps ? Candice porta sa main métallique sur le pommeau de son épée qu'elle avait tout juste rengainé. Son nouvel adversaire avait déjà la sienne en main.

« JE JURE DE LA VENGER ! »

Il pointa Candice de son épée, d'où un faisceau lumineux s'en dégagea pour foncer sur la femme. Candice, immédiatement, dégaina son épée qui se transforma en la longue épée rouge magique avec l'énergie du bras mécanique. Il lui suffit de trancher l'air devant elle pour absorber le faisceau. Son épée était imprégnée de l'énergie de son bras mécanique. Sa puissance en était donc considérable. Candice baissa son épée pour parler au garçon.

« Qui es-tu, homme ? Tu sembles savoir ce que tu fais ; que tu t'attaques ainsi à Legion est un blasphème. »

Elle leva elle aussi son épée au dessus de sa tête, et dans un flash de lumière, l'épée fut divisée en deux : l'une garda la couleur rouge de la forme initiale, l'autre prit une teinte bleutée. Les deux épées, plus minces, avaient une moins bonne puissance que la première mais étaient étonnamment plus légères.

« Qui es-tu, homme, pour oser t'attaquer à moi ?! »

Sur ces mots, elle fonça droit devant elle, et une fois qu'elle fut à environ trois mètres de son adversaire, elle trancha l'air devant elle de ses deux épées qui s'allongèrent automatiquement pour couvrir la distance, partant pour chacune d'entre elles d'une extrémité pour se rejoindre et découper l'homme, comme le ferait un immense ciseau. De plus, quand les deux lames se rencontreront, cela sera la source d'une explosion. Une explosion capable d'en finir d'un seul coup avec quelqu'un comme son adversaire.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire   Mer 11 Jan - 14:03

avatar
Invité


Click


Le rayon de lumière parti tel un éclair, perçant l'air et fendant la nature de ce monde pour mieux le marquer. Si Candice ne l'aurait pas arrêter, l'île de Légion aurait été indéniablement marqué par cette attaque. La tension du combat était donné. Tous ici savait que le combat allait être dantesque; Tous savait ici que l'issue était très favorable à la mort de l'un des deux parties. Tel un funeste compte à rebours qui s'écoulait, le temps lui s'avançait comme ralenti. Le combat était intense. Il n'y avait eu qu'un échange pour le moment mais la folie d'un combat de mage aux motivations diamétralement opposés mais aux pouvoirs destructeurs allait se dérouler. Preuve en était la première attaque et la première parade; L'épée de lumière rouge s'abattit comme une réponse naturelle au rayon qui fut dévié net et paré. S'en suivit une première explosion, suivit de plusieurs petites répliques aux alentours de sa cible, meurtrissant toujours un peu plus le théâtre de leur combat. Une forêt qui avait vu plus d'un combat ces dernières heures. Le combat n'en était qu'à ses prémices mais l'ambiance était électrique. La fille au bras mécanique baissa son bras et donc, son arme, pour pouvoir lui parler. Atios, était impassible jusqu'à alors. Mais un sourire pratiquement malsain déforma son visage au vu de la résistance de son adversaire. Oui, il s'amusait. Il s'amusait plus qui quiconque ici. Il voulait voir son adversaire lutter. Cela ne rendait que la chasse plus amusante. Mais il redevint impossible. Comme s'il était passé de la folie à la raison en quelques secondes.


« Qui es-tu, homme ? Tu sembles savoir ce que tu fais ; que tu t'attaques ainsi à Legion est un blasphème. »

Atios sourit comme si on venait de lui sortir une ânerie. Mais il se reprit et fit signe à son adversaire de venir l'attaquer, un geste de défi amusé et joueur. Les forces étaient peut-être désavantagés, mais quelque chose de plus grand que ça animait le porteur de l'épée sacrée dans son combat. Son adversaire divisa sa seule arme en deux, une épée rouge, une autre bleu. Sa puissance se réparti équitablement entre les deux. Il était redevenu impassible.


« Qui es-tu, homme, pour oser t'attaquer à moi ?! »

Elle couru vers lui avec ses deux armes pour l'attaquer. Atios s'avança, en marchant, sereinement. Quand elle fut à trois mètres de lui, il bondit légèrement au dessus du sol.


« Naïve. »

Atios glissa littéralement sur l'air dans un dash aérien très rapide. Au bout de l'épée, un pentacle était apparu le temps du dash, qui disparu quand ce dernier posa la main sur l'épaule de celle-ci. Atios se servit de l'appui pour se mettre dos à son adversaire.


« Moi ? Qui suis-je ? »

Le bruit d'une épée qui est plantée. Dans le sol. Atios était bien plus grand que la jeune femme dans son dos. Dans un soupir, souriant, il rit.


« Je me le demande. »

Cette réponse sonnait comme une non-réponse. Pourtant, elle répondait autant à Candice qu'à lui-même. Il rit. Récupérant l'épée, il s'éloigna en silence du dos de son adversaire. Qui allait sûrement se retourner. 4 mètres entre eux.


« Moi ? Je suis un ange vengeur venue proclamer le courroux divin sur les chiens que sont les mages de Légion... »

Il dit cela sans rire. Il était sérieux. Peut-être prenait-il Candice pour une idiote, mais il semblait vouloir rentrer dans la folie ambiante qui régnait dans la tête de la psychopathe numéro 1 de Légion.


« Et tu sais ce qu'est la punition divine pour les marionnettes de Black Jack ? C'est la mort ... et le fait d'être jeter comme un outil usé par celui-ci ... »

Il rit encore une fois. Mais là, c'était un rire moqueur et particulièrement hautain. Il repointa l'épée vers Candice. Il n'avait pas la chance de gagner en terme de puissance brute sur la durée. Par contre, il avait quelque chose que cette gamine n'aurait jamais ... L'épée sacrée. Et accès à des sorts liés à celle-ci qui devrait suffire à la vaincre une bonne fois pour toute. Des sorts qu'il n'était pas en mesure de contrôler. Des sorts à la puissances trop grande et qui était scellée dans la mémoire des plus anciens porteurs de l'épée. Et ils allaient l'aider à lancer ce sort. Pour la vengeance et pour la vie de nombreuses personnes dans les parages. Atios planta l'épée dans le sol. Portant ses mains sur la garde, il se mit à prier à genou. De but en blanc. L'épée éclata alors qu'un grand pentagramme doré vint encercler la zone. Atios était désarmé. Mais Personne ne pouvait s'y tromper. Même s'il n'incantait pas à voix haute, le chant se jouait dans sa tête et son cerveau était en train de fondre littéralement. Son énergie magique continuait d'augmenter. Des particules de lumières commençait à s'accumuler au dessus de lui et Candice. Comme un second soleil ou comme une lune. La lumière des deux astres semblaient vivre dans cette sphères. Le porteur de l'épée sacrée créa deux épées de lumières. Mais leur puissance était ridicule. Quelque chose de beaucoup plus grand était en train de monopoliser la plupart de ses forces.

Réunissant les deux épées de lumière en une seule, il refit apparaître la forme évoluée d'Excalibur dans ses mains. La maintenir était compliqué ... Mais même si la plupart de ses forces partaient dans le sort autour d'eux, ce n'était que parti remise. Tôt ou tard, cette énergie accumulée lui reviendrait et il pourrait préparer une ultime et dernière attaque sans précédente. Cela serait soit sa dernière attaque, soit l'attaque qui vaincrait le démon de Légion. Et cette attaque pourrait bien être responsable des deux s'il visait mal ... Au final, il sentait une drôle de fièvre. Il se souvenait du royaume où il avait vécu et les clochers qui sonnaient minuit. Ces tintements de cloches, régulier... Il avait l'impression qu'elles étaient là, en train de tinter. Un frisson parcouru son corps. Peut-être vivait-il ses derniers instant. Là, seul contre un monstre déchainer. Il se battait pour lui et pour protéger tout les gens. Dans Fiore. Sur l'île. Coloro, qu'il ne sentait plus sur l'île. La pression était énorme. S'il ratait, c'était peut-être beaucoup de gens qui mourrait à cause de cet échec. il aurai voulu pouvoir serrer Arthuria, Alexandra et même les esprits de cette dernière sans ses bras en ce moment. Pouvoir se dire, qu'après cette épreuve, quelque chose de joyeux et de doux l'attendrait.

Un futur paisible où il pourrait être heureux. Où il pourrait profiter de sa vie qui, n'avait fait que commencer. Il aurai voulu pouvoir revoir Yume une dernière fois ... Mais comme avait dit Marre, il était là pour continuer son combat. Il était là à combattre alors que son coeur et sa raison lui avait dit de fuir. Pas à cause de Candice. Pas à cause de Légion. Mais parce que la mort frapperait cette île tôt ou tard. Au fur et à mesure qu'Etherion se chargeait, près du conseil des mages, une tension semblait remplir l'atmosphère alors qu'au loin, on sentait l'énergie bouillonnante du canon magique stockée dans les réserves de celui-ci. Atios n'avait que dix-sept ans. Il n'était même pas encore adulte. Il était, un adolescent, un jeune homme, mais aussi un humain. Même si son courage l'empêchait de douter et d'avoir peur, il était normal de ressentir ces émotions. L'inverse eut était anormal. Atios se jeta sur son adversaire, l'épée en avant. Mais tout était calculer, ses coups partaient dans une bonne direction ... Mais il lui était incapable de dominer son adversaire : L'épée ne céder pas, mais la fatigue le rendait plus lent. Il fut vite repousser en arrière ...




HRP : Je prépare un sort de grande envergure, il faudra encore six poste pour pouvoir le lancer :3. Bref. Je t'attendrait sur skype. Pour ce qui est de l'arène fermée, elle à une surface assez grande. De quoi esquiver quoi.
 MessageSujet: Re: [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Qui s'oppose s'attire
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Nos idées noires se dévergondent.
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Les graines mangent-elles les aigles ?
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... || Haïne - Jerenn ||
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] La frappe d'une étoile déchue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Iles & Océan :: Ile de Legion :: Forêt