-33%
Le deal à ne pas rater :
Mini enceinte filaire JBL ON TOUR MICRO BL
19.99 € 29.99 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
10h20 - Flocons de terreur
 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyMar 2 Juin - 14:12

Anonymous
Invité


Click




Flocons de terreur

Feat. Jellal Fernandes – Yseult Tully -
Emil Hancko







Un bruit immense la fit sursauté, que se passait-il ? Le sol tremblait et elle ne put s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir la source de ce grabuge, alors, elle vit des murs s'élever autour des quatre personnes. Elle posait son regard sur Jellal quelques instants, avant de le voir disparaître derrière la terre. Elle se retrouvait exclue des deux duos de mage et son regard se portait sur les remparts terreux.

Et maintenant, qu'allait-elle faire ? Elle était seule. Mais elle avait l'information qu'elle convoitait. Elle avait réussi sa mission, donc pourquoi rester plus longtemps ?

Elle mit ses mains dans les poches et tournait le dos à la prison de terre faites par le membre d'Ajatar Virke. Tout ce remue ménage l'ennuyait... Elle avait envie de retrouver sa petite chambre, les batailles entre Robin et Noah et l'aspect niais de Jasper ... Aussi désagréable que cette guilde pouvait être, il était bon d'avoir " un chez soi".

Elle s'éclipsait dans les rues les plus sombres, afin de ne pas croiser un quelconque ennemi. Le seul regret qu'elle avait, était qu'elle laissait derrière elle ce bel homme-chat. Elle aurait bien voulu passer quelques temps avec lui, mais bon, l'heure n'était pas aux plaisances...

Elle passait par les nombreuses ruelles, parfois par des endroits qui avaient été témoins de combats furieux, jusqu'à sortir de la ville.

La tueuse faisait le tour des informations qu'elle avait dans sa tête, elle n'avait pas les noms des personnes qu'elle avait rencontré, mais elle pouvait les décrire au détail près. En effet son métier de tueuse à gage avait fait développer sa mémoire des visages, assez pour pouvoir retranscrire à Enya l'intégralité de son séjour dans la ville de la neige.

Une fois à l'extérieur de la ville, elle la regardait quelques instants, se disant que c'était probablement la dernière fois qu'elle voyait Shirotsume encore debout ... Elle avait de nombreux souvenirs dans cette ville, beaucoup qu'elle préférait oublier... Comme son intégration à Purple Bugloss.

Elle s'éloignait d'un pas nonchalant, avant de retrouver, dissimulée dans la broussaille, le véhicule magique deux roues avec lequel elle était arrivée. Elle mit le bracelet à son poignet et la moto se mit à ronronner. Akane mit les gaz et partit loin de ce théâtre de combat auxquelles elle n'avait pas participé, pour son plus grand bonheur. Elle n'était pas faites pour les combats de masses ...



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia



Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyJeu 4 Juin - 18:01

Isaiah B. Stone
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Le bruit de la roche qui s'éloigne du sol dans une immense farandole ressemblant à un tourbillon de d'immenses fleurs grises, mais qui sont beaucoup plus épaisses et beaucoup plus solides. La roche se tord pour former de son aspect si puissant un rempart entre le monde et eux. J'étais dans cet espèce d'espace qui avait cette note de qu'est-ce que tu fous là ? Personnellement, j'avais l'impression d'être le genre de personne à me retrouver dans des situations rocambolesques, mais le pire c'est que j'avais aucun rapport avec celle-ci, mais il fallait que je les attire comme des abeilles qui cherchent du miel, miel qui en l'occurrence serait caractérisé par ma personne. Le blond, Emil selon les propos de Jellal Fernandes, commençait à saigner du nez. Je m'approchais de lui et essuyait son nez avec un pan de mon t-shirt Marre Chan, semblait apeuré. Puis je regardais l'homme à la chevelure bleu nuit et lui dit d'un ton interrogateur :

« - Ajatar ? Comme Damaz, cette guilde me paraissait intéressante, suite au propos de cet homme, mais mon esprit semblait être en total inadéquation avec elle. Je n'ai pas vraiment compris la dissonance entre ces deux âmes qui semblaient pourtant avoir un lien avec la nature. Madame Yseult, votre pouvoir a-t-il un quelconque lien avec votre esprit ? Parce que j'avais l'impression que lorsque vous m'avez intercepter toute à l'heure. Une main m'avait touché du bout de ses doigts et à cet instant avec les rochers, j'ai eu l'impression de voir la manifestation de la télékinésie. Une magie qui est très répandue chez les mages psychiques. Enfin, ce n'est que des suggestions, car je n'ai vu cette magie dépeint dans un livre. Je n'ai jamais eu l'occasion de la voir à l'action. »

Le savoir des livres étaient énormes, mais ils n'étaient que des mots couchés sur des pages. La splendeur de ce savoir c'était lorsque nous pouvions voir les mots que nous avions vu figés sur du papier prendre vie dans une danse éternelle pour s'incorporer dans chaque bribe de notre esprit. Un immortel souvenir d'un savoir suprême. Des lignes inscrites dans la mémoire de l'homme comme le savoir immortel qui allait être transmit par l'éducation. Puis, je me retournais touchait la roche et me demandait ce que la terre en pensait de voir ses morceaux de pierres, si puissant, si brut être bousculé si facilement qu'on avait l'impression qu'ils n'étaient que poussière. Avant de comprendre la symbolique des choses, je devais simplement comprendre où j'étais. Je m'adossais contre la pierre pour finir par m'asseoir contre elle. Puis, je leur souris et dit d'un ton neutre :

« - Juste une question anodine pour vous, mais assez difficile à comprendre pour moi. Qui est ami avec qui ici ? A part le statut d'Yseult, les autres je suis un peu perdu. »

crackle bones
 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyLun 8 Juin - 11:09

[PNJ] Gorgones
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click

SI TU VEUX T'AMBIANCER
the cerberus

Il leva l'index – mais Yseult resta statique, comme figée dans sa fierté. Seuls ses yeux s'inclinèrent vers Emil pour l'observer de biais – alors, elle comprit. Il voulait entrer dans sa tête, fouillait chaque parcelles d'informations – mais elle s'y refusa et préféra sacrifier son passé plutôt que de lui livrer une réponse sans son consentement. Elle l'engouffra dans les limbes de son esprit, là où tout avait commencé. Là où son esprit s'écorcha à vif contre les parois de la vie, elle le fit voyager au travers de ses souvenirs douloureux qui la fit violemment souffrir aussi, comme si elle revivait chaque contacts, chaque instants humiliants, sa mâchoire se crispa mais elle ne lâcha rien. Ses jambes étaient plantées au sol comme si elle était un chêne doré, aucune faiblesse, aucune inclinaison de soumission même si Emil venait de lui insuffler le pire des chocs, comme s'il lui avait cogné la tempe au sol pendant de longues minutes. Mais étrangement, cela la renforça comme une bête blessée, elles sont bien plus sauvages à approcher.

Elle s'apprêtait à le guider vers une partie plus sombre de son esprit : celle similaire à celui d'Emil puisqu'il l'avait nommé Aleksander, mais il préféra s'éloigner et ils revinrent subitement à la réalité. Il la fixait avec des yeux morts, comme s'il avait vu un monstre, comme s'il s'était vu lui-même. Yseult oublia l'assemblée qui cherchait des réponses sans questions, ou qui bâtissait des hypothèses bancales. Elle le fixa, elle aussi – comme si elle l'incitait à revoir cette noirceur qu'il connaissait si bien. Au final, son regard se déroba avec souplesse, comme si rien ne s'était passé – ignorant Marre-Chan et sa magie du sable en arquant un sourcil amusé.

« Black Jack » fut l'effet d'un électro choc et elle reprit conscience, comme si elle émergeait d'un coma léger. Elle redressa ses paupières très lentement vers Jellal pour le jauger lentement.

_ Parce que tu penses que Ajatar Virke a un lien avec Black Jack, Jellal ? Ce n'est pourtant pas le cas.

Elle l'observa à nouveau pour calculer ses réactions – Isaiah revint à la charge en tentant de cerner sa magie dans un étau de paroles qui la laissa surprise ; il n'était peut-être pas si idiot que ça.

_ Il ne s'agit pas de ça, mais tu y étais presque.

Finalement elle décida de s'avancer de plusieurs pas, puis ferma les paupières.

_ Je vais vous parler d'Ajatar Virke. Connaissez-vous le mythe de Peter Pan ? Le système est le même, sauf que nous sommes les enfants perdus.

Pas plus, pas moins. À eux d'avoir leur propre interprétation, Yseult ne les mène pas en bateau ou ne cherche pas à les perdre – elle leur explique, elle leur donne des bribes de vérité et ils en forgent cette réalité qui leur est propre. Une brèche s'ouvrit dans le dos de la jolie blonde qui laissa son regard jongler entre chaque âmes présentes. Elle eût un léger sourire.

_ Ne le sommes nous pas un peu tous, à un moment de notre vie ?

Elle en appelle à votre passé – Toi Jellal, ne l'as tu pas été aussi dans la tour du Paradis en asservissant tes amis au rang de valets ? Toi Emil, ne l'as tu pas été aussi en trouvant en Jack un père qui a laissé la marque du mal rédigée en stigmates invisibles sur ta peau ? Toi Marre-Chan, n'as tu pas été avec ta sœur, une enfant égarée, prête à tout pour accomplir tes buts quitte à avoir rejoint Légion ? Toi, Isaiah, sans l'innocence préservée par tes esprits, ne serait-tu pas non plus, un enfant perdu ?

Elle se tût légèrement sur ce murmure qui résonna comme une sentence.
Le silence régnait.
Le vent souffla dans sa chevelure.

 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyLun 8 Juin - 14:54

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click




« Yseult Tully. Les informations dévoilaient trois bombes pour quatre villes. Trois villes entourent Era, Shirotsume est pourtant à l’opposé du Royaume. Qu’est-ce qui se trame ici ? » Face au silence inédit d’Emil, Marre-Chan se décida à parler, brisant les non-dits pour aborder le cœur du problème, selon elle. Elle ne doutait pas des paroles de la femme indiquant que Jack n’était pas allié à Ajatar Virke, ayant connu elle-même le vil personnage. Mais elle n’aimait pas sa façon de caresser la vérité sans véritablement oser la présenter aux autres. Le temps passait, le royaume courrait à sa perte, et elle trouvait cela intolérable qu’ils perdent du temps précieux à chercher à discuter sans que leurs paroles ne soient concrètes. Les mystères des mots ne l’intéressaient pas, elle voulait un résultat positif plutôt que se perdre dans des spéculations. Portée par la colère, elle leva lentement les bras pour que le sable autour d’eux se mette à léviter et entamer un léger tourbillonnement autour de la mage adverse. Si elle serrait ses doigts, les grains de sable viendraient se refermer sur le corps de la blonde, la transperçant de part et d’autre, peut-être mortellement. Elle était prête à s’exécuter mais fut bousculée au dernier moment.

Emil sortait de sa léthargie et se dressant entre Marre-Chan et Yseult Tully. Ne regardant ni son alliée ni son adversaire dans les yeux mais seulement le sol à ses pieds, il murmura comme à lui-même. « Personne ne se battra ici. Le jeune garçon a soulevé une question sans réponse, il n’est pas question d’amitié en ces lieux, seulement d’influence et de persuasion. Quant aux enfants perdus, peut-être que nous l’avons tous été ici, mais cela recouvrait les plus sombres périodes de nos vies. Si le but d’Ajatar est similaire à ceux que nous avions en tête lorsque nous étions pareillement abandonnés, je ne peux que craindre le pire pour le royaume. Dans ce mythe, ou du moins par l’interprétation que je m’en suis faite, ces enfants obéissent à l’œil à Peter pan, et ne rechignent pas de mourir de sa main quand ils deviennent trop vieux et qu’ils s’éloignent de l’idéal de la jeunesse. Si l’analogie peut réellement être faite entre Ajatar Virke et cette légende, alors quel est l’idéal que vous poursuivez tous ? Et surtout... » Yseult s’était avancée, et dans un même mouvement, Emil repoussa Marre-Chan en arrière pour faire quelques pas aussi, approchant dangereusement de la blonde jusqu’à ce que leurs visages inexpressifs ne se défient qu’à moins de quelques centimètres d’écart.

Marre-Chan contint sa rage face aux gestes d’Emil, mais restait toujours sur ses gardes. Elle n’aimait toujours pas l’évolution de la situation ni l’imprévisibilité du comportement d’Emil. A vrai dire, à cet instant précis, elle pourrait presque avoir peur de son allié et ami, de ce qu’il pourrait envisager. Il les avait déjà fait figurer sa traitrise en renouant avec la magie maudite de Jack, il était donc capable d’aller beaucoup plus loin que les simples hypothèses qu’elle avait dressé à son sujet. Au fond, malgré toutes ces années, le connaissait-elle réellement ? Pouvait-elle affirmer qu’elle savait quel allait être le prochain geste d’Emil ? Non. Malgré le temps passé ensemble, elle avait devant elle un véritable inconnu. Et c’est cet inconnu qui enflammait sa méfiance grandissante. Cet inconnu qui alourdissait l’atmosphère comme si un violent orage se préparait.

« ... qui est Peter Pan ? »

 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyJeu 11 Juin - 17:28

Jellal Fernandes
Jellal Fernandes

[M] Crime Sorcière

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Peter Pan, les enfants perdus. Un conte d'enfant, un conte de balivernes, mais qui possédait une certaine morale. Celle d'un leader, d'une puissance énorme doté d'un pouvoir nommé charisme. Dans un pays qui n'existait pas. Il accueillait en son sein des enfants, des enfants qui refusaient de grandir qui avait peur de grandir. Cependant, qui n'a pas peur de grandir, je regardais le jeune homme qui se tenait à nos côtés cet Isaiah. Il semblait correspondre parfaitement à l'image d'une personne qui ne voulait pas grandir par sa fraîcheur et son innocence, mais il avait un raisonnement un raisonnement qui parfois faisait écho à la vivacité d'adulte qu'on considérait comme des génies. Dans cette définition Isaiah serait un enfant perdu également. Cependant, je ne pensais pas que ce qu'elle voulait dire s'arrêtait là. En effet, je pense qu'il fallait voir plus loin, plus profondément dans la signification de ce qu'était un enfant perdu. L'enfant perdu est avant tout une personne qui est sous le joug d'une entité supérieur qui s'est autoproclamé comme chef par sa prestance et son aura. Cependant, pour certains on peut l'assimiler à un dictateur ou un bienfaiteur. En effet, il existe plusieurs versions du conte de Peter Pan. Dans celle que je me souviens Peter Pan est assimilé à un monstre qui ne peut pas envisager que ses enfants perdues souhaitent devenir des adultes. Il condamne le fait de grandir, de mûrir. Il a peur du monde qu'est celui des adultes. Il a peur de l'impact de la société humaine sur l'entité sacré qu'est l'enfant. Pu d'innocence, rien que des mensonges et un monde où on est obligé de suivre des normes qu'on ne décide pas. Yseult parlait-elle du principe d'un leader qui les avaient recueillit et permis de vivre avec une nouvelle vision de la chose ou d'un combat contre une société qui nous diabolise ?

Je la regardais écoutant vainement les paroles d'Emil. Pour lui nous n'étions rien que des associés, des pions sur un échiquier et je l'avais bien compris et dorénavant je me servirais de cet homme dans son utilité profonde celle d'un simple pion dénué de sens logique sur le long terme. Comme si, elle pouvait nous dire qui était Peter Pan. Elle n'était rien qu'un pion dans cette immense jeu de carte qu'étaient Ajatar Virke. Je posais ma main sur ma tête. Mon énergie magique revenait petit à petit et je m'apprêtais à mettre de l'huile sur le feu. D'un regard tranchant je lui posais la question qui me brûlait les lèvres : «  Chère Yseult, parlez-vous de la morale de l'histoire de Peter Pan ou de l'histoire en elle-même ? Parce que d'après Isaac vous formiez une famille, mais tu lui en veux de t'avoir lâché pour nous rejoindre. Tu avais une famille, serait-ce plus l'attrait de pouvoir changer le monde en le préservant contre ses peurs qui t'attirent plus ou non ? »

Isaac était un des membres de Crime Sorcière. Il m'avait déjà parlé d'Yseult quand j'enquêtais sur le secret qu'était Ajatar Virke. Cependant, tout ce que j'avais eut était un épais voile mystérieux. Ils venaient tout deux Caelum et ils étaient très proche avant que le jeune homme intègre Crime Sorcière et elle Ajatar Virke.

crackle bones
 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptySam 20 Juin - 4:44

[PNJ] Coquelicot
[PNJ] Coquelicot

PNJ

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


L'échos de la voix de la dame parvient à mes oreilles. Ses paroles, je les enregistrais, je les analysais. Peter pan ... Oui, je connais ce conte. Qui ne le connait pas ? C'est donc comme les garçons perdus qu'ils se voyaient. Le murmure du vent se levait, laissant le silence s'imposer en Maître durant quelques instants, comme si tous réfléchissais aux mots que la mage avait prononcé. Seule cette fille osa affronté le calme pesant qui régnait. Elle osait l'affronté par une question intéressante. Après le vent, ce fut autour du sable de montrer sa fureur, du sable contrôlé par cette fille, prête, me semblait-il à combattre la dame aux pouvoirs étranges.
Pourtant son allié se mit en travers de sa route. Malgré mon étonnement, je ne laissais pas ce sentiment apparaître sur mon visage et écoutait attentivement ce qu'il avait à dire et c'est alors qu'il répondit à ma question innocente. Il n'y avait donc aucun liens entre ces gens ? Tous pouvaient ainsi donc se retourner contre l'autre ...? Autour de nous, la Nature protestait, l'atmosphère se faisait plus lourde. Et les nouvelles questions posées par l'homme aux cheveux bleus n'arrangeait en rien la situation.

Je restais muet, comme la bouche soudée. J'observais ce spectacle des plus étranges et intéressant à la fois. Je ne savais pas ce qu'il allait se passer. Je ne savais pas leurs intentions, mais tout cela ne me disait rien qui vaille...

crackle bones


Hrpg Oha : Désolée, étant donné qu'Isaiah est un personnage assez compliqué, je n'ai pas risqué de faire des actions qui seraient totalement contraire à la psycho du perso, j'ai préféré le laisser passif pour ce tour. Et désolée pour l'attente aussi >.> Si il y a un soucis, vous savez où me trouver.

 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyVen 10 Juil - 20:08

Personnage Non-Joueur
Personnage Non-Joueur

PNJ

Click

the cerberus

La bombe était lancée avec l’intervention du mythe dans la discussion. Yseult observait de son œil neutre les réactions ambivalentes des divers protagonistes qui tournaient autour d’elle. Emil le résigné ; Marre-Chan la révoltée ; Jellal le pacifique et Isaiah le soumis. Son regard passa sur chacun de leurs visages, prenant le temps de les imprimer, puis elle ferma les yeux comme pour figer ses dernières visions dans sa mémoire.

_ Continuez à utiliser vos cerveaux, continuez à réfléchir, à vous creuser la tête.

Ce n’était pas un encouragement ni une raillerie. C’était un conseil des plus amicaux qu’elle pouvait leur offrir. Elle reconnaissait en eux tous leur capacité de réflexion. Au fond, elle était satisfaite d’être tombée sur des personnes comme ça. Lasse, elle se tourna vers Marre-Chan, observant ses yeux plissés.

_ Fiore se meurt. Que ce soit ici ou là-bas. Le mécanisme est enclenché et il est irréversible, que je disparaisse ou non.

Fait rare, elle eut un léger sourire – elle avait senti la pression magique monter autour d’elle, la menace lourde et quasi invisible du sable l’envahir, prête à la posséder. Cette fois, c’est le visage d’Emil qui capta son attention.

_ C’est la bonne question. Celle qu’on doit tous se poser. Tout le monde connait la réponse, mais l’important, c’est la question. Il ne faut pas l’oublier. Jamais.

Son regard glissa en direction de Jellal. Elle s’approcha de lui avec une certaine réserve, mais sa démarche n’était nullement menaçante. Elle savait qu’on la laisserait s’approcher de la sorte. Sa main vint se poser avec délicatesse à quelques millimètres du visage imberbe du jeune garçon. Il avait osé évoquer Isaac, mais tout ce qu’elle constatait, c’était l’absence flagrante de celui-ci – comme à son habitude.

_ Le monde a besoin de personnes comme vous. Des personnes qui gardent les yeux ouverts sur les choses qui se passent.

Enfin, elle s’éloigna, pour se rapprocher d’Isaiah.

_ La télékinésie, tu disais ?

Et dans un vrombissement sourd, les quatre corps autour d’elle furent projetés en arrière, poussés sur quelques mètres tout un chacun, propulsés dans la poussière du sol trempé de Shirotsume. Quand ils relevèrent la tête, Yseult avait totalement disparu. L’appel d’Ajatar Virke avait résonné, et elle y répondait.

C’était ça, Yseult. Une force endormie qui se réveille subitement, quand personne ne s’y attend. Un lot de questions sans réponses, du moins en apparence. Des pistes qu’elle vous laisse envisager. Des vérités qu’on n’ose dire.

A la place où elle se trouvait quelques secondes auparavant, vous ne trouvez que quelques gouttelettes de sang.
Le prix à payer.

Ordre de post : Emil - Jellal - Isaiah



 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptyDim 12 Juil - 14:53

Hancko Emil
Hancko Emil

Indépendant Illégal

Click




La projection des corps fut totalement inattendue autant pour Emil que pour Marre-Chan. Chacun atterri sur le dos, dans la neige quasiment fondue qui les entourait, le souffle coupé. Aucun ne vit Yseult disparaître, comme si au final elle n’avait jamais été là. Lorsqu’ils se relevèrent, leurs expressions étaient pour autant différentes. Le visage de Marre-Chan affichait une colère sans nom tandis que celui d’Emil restait plus silencieux. La jeune femme fit le tour sur elle-même pour capter la présence de l’autre, mais Emil sentait déjà qu’elle n’était plus dans le coin autour d’eux. Il posa ses deux mains sur les épaules de son alliée pour la stopper dans sa recherche frénétique et la confronta, yeux dans les yeux. « C’est fini. Elle est partie. ». Alors elle se laissa reposer contre la façade d’une habitation toute proche, baissant littéralement les bras, perdue dans ses pensées. Le blond, sans prévenir qui que ce soit, s’agrippa alors à elle et tous deux disparurent immédiatement, transporté par la magie de l'homme.

*


A des centaines de kilomètres de cette scène, les deux médecins s’occupaient toujours des nombreuses blessures de Jessica quand ils entendirent un crack sonore non-loin d’eux. Shiro reconnut le bruit de la téléportation d’Emil et lui demanda si tout allait bien, n’ayant pas le temps de se détourner pour l’observer, trop concentré dans son œuvre pour sauver la vie de la femme. Mais un second crack le fit alors sursauter : Emil était-il déjà reparti ? Il se concentra davantage sur le bruit qui se faisait dans son dos. « Emil ? C’est bien toi ? _ Il n’est plus là. Il m’a déposé là, et il est déjà reparti. » Marre-Chan se trouvait seule au centre de la pièce, amenée ici contre son gré. Et elle n'avait aucune idée de la destination que la folie parasite d'Emil avait désormais envisagé.
 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 EmptySam 1 Aoû - 13:53

Personnage Non-Joueur
Personnage Non-Joueur

PNJ

Click

Jellal et Isaiah virent leurs trois interlocuteurs disparaître progressivement : d'abord Yseult, puis le duo. Quelques secondes passèrent, rapidement transformées en minutes, avant qu'ils ne comprennent que désormais, ils ne reviendraient plus. Enervés, déçus ou surpris, les deux hommes se faisaient face et arrivèrent ensemble à la conclusion qu'ils n'y avait plus rien à faire sur place. Jellal proposa au jeune homme de l'accompagner jusqu'à la sortie de la ville, le prenant sous son aile. Ils quittèrent la place, le quartier dévasté, traversant une ville déserte et désertée. Ils retrouvèrent Ultear et Meldy puis quittèrent Shirotsume, ne laissant derrière eux plus aucune âme arpenter la neige souillée de la ville.

Emil ne réapparut pas là où il s'était volatilisé, ni même nulle par ailleurs dans la ville.

RP clos.
 MessageSujet: Re: 10h20 - Flocons de terreur   10h20 - Flocons de terreur - Page 4 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Shirotsume :: Shirotsume - Event Destruction Centrale