Le Deal du moment : -37%
Severin RB 7025, Aspirateur Robot à 79,99 €
Voir le deal
79.99 €

Aller à la page : 1, 2  Suivant
10h20 - La porte du mal
 MessageSujet: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyVen 20 Fév - 2:43

[PNJ] Tarot
[PNJ] Tarot

PNJ

Click



La porte du mal
Ohatsu - Ash - Alice


Elle s'avance à revers de la foule. Elle s'avance, clés en mains, prête à vaincre quiconque l'empêchera d'atteindre son but. Son objectif est simple: semer la panique, protéger la bombe coûte que coûte, tuer quiconque entravera son passage. L'un veut montrer à tous qu'il est de retour et qu'il n'est pas le traître que le Conseil prétend qu'il est et l'autre, une mage indépendante qui veut elle aussi sauver le monde. Vous voulez aider contrairement à la maîtresse des clés, vous voulez sauver cette parcelle du monde parce qu'elle vous tient à coeur et parce que tuer, c'est mal voyez?

Ohatsu s'avance et dégaine une clé de son trousseau. La porte s'ouvre et fait place à un de ses alliés précieux. Ash, tu l'as sentie cette présence magique et elle t'attire près de cette fontaine au milieu de la rue. Alice, c'est le vacarme de ce combat qui te pousse, toi et ta curiosité à te présenter sur les lieux et à prêter mains fortes à qui de droit...



Vous avez 10 jours pour répondre lorsque c'est votre tour.

Ordre de réponse : Ohatsu Takumi- Ash Tomoe - Alice Kiryu




FICHE PAR SWAN
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyDim 1 Mar - 1:59

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click



La porte du mal

"J'atteindrais mon bute ... coûte que coûte. "

On lui avait donné des ordres... Et elle allait les suivre à la lettre. Personne ne s'approchera de la bombe. Absolument personne. Elle entrait dans Crocus et levait les yeux au ciel. Ce ciel qui n'allait pas rester bleu très long... Bientôt, baigné par la couleur du sang des personnes qui viendront s'opposer à elle. Lentement, elle avançait, marchant sur les pavés qui l'emmenait vers une des nombreuses places de la ville et pourtant à une point stratégique.
Tout était désert, comme si tous prévoyait la tempête qui allait se déchaîner. Seule la mélodie de l'eau s'écoulant de la fontaine, unique décoration des environs, perturbait le silence qui s'était imposé.

Ouvre-toi ... Porte du Triangle. Triangulum!

Une porte s'ouvrit, laissant passer trois minuscules petits êtres volants. En regardant de plus près, on pouvait apercevoir qu'il s'agissait de trois fées. Cependant, des yeux humains ne suffisait pas pour décerner clairement leurs physique. Ohatsu déchaine sa puissance, voulant se faire remarquer par les personnes alentours...
Approchez ... Elle vous attends de pied ferme.
C'est un visage déterminé qui accueillait son première adversaire. La constellationniste le dévisage. Et tends son bras vers lui, donnant un ordre à ses esprits.


Tuez le.

Les trois fées regardaient leur invocatrice, ne semblant pas vraiment la reconnaître. Elle ne souriait pas, sa perception et sa concentration semblait avoir doublé. Elles haussèrent les épaules et s'exécutèrent. La première à prendre forme humaine se fut Mizu. De larges ailes ornaient son dos. Une longue chevelure bleutée cascadaient jusqu'a ses chevilles tandis que des yeux azurs fixaient le jeune homme aux cheveux d'argents. Son corps était vêtue d'une robe dorée, qui flottait dans l'air ambiant en fonction de ses mouvements. Elle faisait de grands gestes avec ses mains ... La fontaine se mit à vibrer et l'eau qu'elle contenait en fut extraite. Là, ce fut la deuxième fée qui entrait en place. La plus petite des trois sœurs. Ses cheveux, verdâtres, ses petites ailes assorties, elle commençait à manipuler l'eau, en prenant une partie pour en être la Maitresse. De ses mains, elle la contrôlait. Cinq petites boules d'eaux flottaient dans les airs alors que la dernière prit également sa forme humaine. Des cheveux châtains et courts, un regard chocolat. Plus petite que la première, plus grande que la deuxième. Elle regardait sa sœur qui envoyait à toute vitesse les boules d'eau sur son ennemi. La dernière, Miku, claquait des doigts et les boules se transformaient en piques de glaces qui fonçaient droit vers l'adversaire dans l'unique but de le transpercer.

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyDim 1 Mar - 12:39

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click


LA PORTE DU MAL


Tu traverses les rues désertes de Crocus et tu ne sais réellement ce que tu cherches, ce qui te met dans un drôle d’état d’angoisse. La missive était simple, Misto avait emmené ses aigles à la capitale pour sauver le plus de civils possibles et montrer qu’Eagle’s Claw était du bon côté – tu avais apprécié l’initiative, mais désormais tu te mettais à douter de ce trop-plein de sentiments. Etait-ce raisonnable de se lancer dans une bataille dont tu ne connaissais rien ? Il y a une certaine époque, tu aurais foncé tête baissée, sans te soucier des conséquences, pour sauver le plus de vies possibles, aider le monde à ta manière en représentant la justice. Mais aujourd’hui, tu n’étais plus seul dans tes combats, car il y avait Misto, et la perspective du moindre combat te laissait dans cette stase d’anxiété. S’il t’arrivait quelque chose, que deviendrait-elle ? Et si à elle, il lui arrivait quelque chose ? Tu n’avais rien dis quand elle a décidé de se séparer pour être plus efficace. Mais au fond de toi, ton cœur se déchirait. Tu reléguais cette pensée au fond de toi, mais tu ne pouvais définitivement l’ignorer : et si c’était la dernière fois que tu la voyais ?

Tu te hâtes donc de faire le tour de la ville évacuée pour trouver les derniers rescapés, et soudainement tu arrives sur une place où se trouve une personne immobile aux abords d’une grande fontaine d’eau. Tu t’approches d’elle, soucieux, la main sur la garde de ton épée toujours rangée, et tu t’apprêtes à lui demander si tout va bien mais elle est plus rapide. Levant le bras dans sa direction, d’une voix calme mais assurée, elle lance un ordre à des êtres encore invisibles « Tuez-le. » Tu te stoppes, resserrant ta poigne, les sourcils arqués, et tu sondes les alentours pour savoir si une quelconque attaque viendra. Pourtant, c’est bien de devant toi qu’elle arrive : une à une de nouvelles femmes apparaissent par enchantement tandis que l’eau de la fontaine s’échappe, lévite, prend forme comme si elle était aisément manipulée par un mage d’eau. Les trois nouvelles venues ne semblent pas réellement humaines au vu de leurs apparences, ce qui renforce ta méfiance vis-à-vis d’elles et de leurs capacités. L’eau se met soudainement à jaillir en ta direction, se transformant en une demi-dizaine de piques de glace tandis qu’elles s’approchaient dangereusement de toi. Tu en appelles à tes réflexes et tu dégaines ton épée en murmurant ton incantation : « Hiken, cinquième forme : Burst ! » La longue épée rouge se matérialise au bout du pommeau. Tu n’as que quelques secondes devant toi. « Fire Soul. » L’épée se recouvre de hautes flammes, la chaleur est intense, tu fermes les yeux pour rester concentré. Tranchant l’air avec force, des salves enflammées se dégagèrent de la lame pour aller heurter les piques de glace. Les deux offensives s’annulèrent l’une face à l’autre, laissant un terrain intact entre toi et ton adversaire.

« Je suis Aston, mage au service de Fiore et ami de l’Impératrice Misto. Décline ton identité, je ne t’en tiendrais pas rigueur si tu as cru que j’étais un de ces malfaiteurs qui attaquent la ville. Mais si tu fais partie d’eux... » Tu redresses imperceptiblement ton épée, la tenant à deux mains, pour lui faire face. Elle ne peut sans doute pas le voir au vu de la distance qui vous sépare, mais déjà ton visage est trempé à cause de la chaleur qui se dégage de la flamme que tu tiens à proximité. Tes mains sont habituées à un tel exercice, mais tu sais bien que déjà ton énergie magique se consume et que tu ne tiendras pas ainsi éternellement. « ...je n’hésiterais pas à t’arrêter sur le champ ! »
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyDim 8 Mar - 7:33

Anonymous
Invité


Click













♪ La porte du mal ♪
♦ De quel côté suis-je réellement ? ♦












La peur, elle est là présente, je la ressens partout autours de moi, les visages effrayés des gens qui cours partout, ils ont si peur... Je me sens étouffé par sa présence, sa présence qui rampe en moi, elle est sur le point d'éclater mais je lutte. Elle est excité par toute cette peur qui tourne autours de moi, j'aimerai aider les gens, j'aimerai tellement mais je ne peux pas. Je dois tout simplement trouver la source de cette agitation et la détruire...

J'étouffe de plus en plus et prend une ruelle déserté par les habitants un moment donné, loin de toute cette agitation, de toute cette peur, je m'appuie contre un mur dos au mur et reprend ma respiration, je lutte car je la sens, elle est si proche et pourtant si loin, elle est moi et pourtant si mortelle de celle que je suis réellement. J'ai peur car je la sens toute prêt, mais je sais que si j'ai peur, elle pourra monter plus facilement et prendre le contrôle facilement. Suis-je réellement en mesure de pouvoir lutter contre une partie de moi ?

J'inspire profondément quand j'entends une voix. Au début je crois être folle jusqu'à que j'entende une réponse à cette voix, une voix d'homme. J'entendis les mots « protecteur de Fiore » et cela me ramena à la réalité. Fiore était attaqué à plusieurs endroits en même temps, dans différente ville et si j'étais ici c'était pour sauver cette ville comme plusieurs mage le ferait à ma place. Je m'accroupis dans cette ruelle et sortie de mon sac mes deux armes. La première, mon fusils de combat rapproché que j'installais et le second mon sniper que je pris à bras, me doutant que je risquais de m'en servir.

Je respirai devenue maintenant calme même si je savais que ça bouillait à l'intérieur de moi. J'ai sue que la ville était en danger en voyant les premières personnes quitter la ville. Ils m'ont dit qu'un mal courrait et que je devais surtout pas m'en approcher, chose que je n'ai bien sur pas tenue, mais ils n'ont pas à le savoir de toute façon. Je ne fais partie d'aucune guilde, mais cela ne m'empêche pas de me soucier de la ville et de ses occupants et de venir prêter main forte malgré ma maigre magie.

J'avançais prudemment dans la ruelle puis je finis par apercevoir la silhouette d'un garçon avec 3 personnes. Attend des personnes ?! Elles ressemblaient plutôt à des créatures... Je ne saurais dire. En tout cas c'était une voix d'homme que j'avais entendue tout à l'heure, ça veux dire que ce garçon je dois l'aider. Je m'allongeais sur le sol et posa mon sniper au sol, regardant par la lunette pour avoir une meilleure vision.

Lorsqu'une des silhouettes s'avança malgré les avertissement du garçon, je ne pus m'empêcher de tirer sur la créature avec ses cheveux bleus d'une balle de douleur comme une claque, mon but n'est pas de m'épuiser en magie. Quand la balle partie j'installais grâce à la sangle mon sniper dans mon dos et attrapai mon fusils dans la main m'avançant maintenant moi même sur la place.

Je remarquais en avançant la présence de cette femme, une humaine. Elle avait l'air de n'être pas très gentille... C'était peut-être la cause de toute la peur de la foule.

- Je m'appelle Alice Kiryu, lançais-je à l'homme à coté de moi sans même le regarder, mage indépendante et pour le moment ta partenaire improvisé ça te convient j'espère ?, je garde mon regard fixé sur la jeune-femme, je ne sais pas votre but mais je ne vous laisserez pas faire non plus !

Je lançais cela avec force et conviction afin de m'en convaincre moi-même. Afin de me rassurer que je resterai du bon côté jusqu'au bout à cause de toute mon agitation intérieure.
.



HRp:
 
©Saphirielle de Tatati
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyLun 9 Mar - 3:33

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click



La porte du mal

"J'atteindrais mon bute ... coûte que coûte. "
Son attaque n'eut pas l'effet voulu. Elle n'atteignait même pas le mage qui su se protéger avec des flammes dévastatrices. La glace se transformait en vapeur, que l'esprit s'empressait de ramener vers lui.

« Je suis Aston, mage au service de Fiore et ami de l’Impératrice Misto. Décline ton identité, je ne t’en tiendrais pas rigueur si tu as cru que j’étais un de ces malfaiteurs qui attaquent la ville. Mais si tu fais partie d’eux....je n’hésiterais pas à t’arrêter sur le champ ! »

Ohatsu eut un petit rire. Elle ne répondit pas tout de suite à son adversaire. Un bruit avait attiré son attention....

" Mizu !"

Elle ne pouvait pas se permettre de perdre l'un de ses esprits. Si l'une des trois soeurs mourrait, les autres seraient désorientées et moins efficaces ... de plus, il lui manquerait un atout précieux. L'esprit s'exécutait et un mur de glace apparut devant l'esprit visé. La balle explosa au contact du gel, ne touchant pas l'Esprit.


je ne sais pas votre but mais je ne vous laisserez pas faire non plus !

Un nouveau ricanement. Elle voulait l'empêcher ...mais de quoi? Elle ne le savait pas elle même. Cela eut au moins le mérite de faire rire Ohatsu.

" Je m'appelle Ohatsu Takumi. Et vous ne passerez ... pas !!"

Un léger vent se lève, faisant voltiger délicatement les vêtements d'Ohatsu. Son t-shirt se lève et on peut très nettement distinguer un signe. Ce signe, les deux mages doivent le reconnaître. Il est partout, présent à chaque passages fréquentés des grandes villes. Parfois, il est accompagné de visage, celui d'un homme, au visage meurtri et cheveux blancs ou alors un monstre au visage crânien et écarlate et même parfois, un mage a la chevelure améthyste armé d'un sabre... Mais jamais, jamais le visage cette invocatrice aux cheveux rosés... Pourtant, elle fait bien partit de cette guilde, que tout le monde nomme : Légion.

Les paroles inutiles cessèrent, les présentations faites il était temps de passer à l'action et d'immobiliser ces deux importuns.
Et peu à peu, leurs champs de vision se fait réduisit. Très vite, une brume entoure les deux autres mages. Une brume épaisse, faites par les trois fées. Miu avait réparti de petites gouttelettes, des milliers et microscopique gouttelettes. Ohatsu montait sur le rebord de la fontaine, tandis que Miku entrait en scène. L'air s'échauffe... Tel un Sauna, les milliers de gouttelettes s'étaient transformer en vapeur, créant ainsi une brume ardente. L'humidité de l'air rendait la respiration plus difficile, bien plus désagréable, tandis que la température ambiante ne cessait de monter pour atteindre supérieur à celle d'un sauna.

L'invocatrice regardait la scène se dérouler devant ses yeux, perdant peu à peu de vue ses adversaires et étant également hors de vue pour la pistomancienne et le mage à l'épée enflammée, mais contrairement à eux, elle n'était pas dans la zone d'effet du brouillard. L'une des fées prit la main de la mage et s'envolait pour la déposer sur le sommet de la fontaine, pieds joints et bras croisés. Loin du brouillard, elle ne risquait plus rien, alors que celui-ci s'étalait naturellement de plus en plus au grés du vent. Ce dernier vraiment épais et continuellement alimenter, rendait toujours l'invocatrice invisible aux yeux de ses adversaires ...





 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyMer 11 Mar - 13:24

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click


LA PORTE DU MAL


Une détonation attira votre attention, à toi et ta possible adversaire. Alerté, ton regard vrille sur le côté, où tu discernes dans l’ombre une silhouette armée visant vraisemblablement l’invocatrice devant toi. Celle-ci démontre toute sa agilité en maniant à nouveau la glace pour stopper le projectile qui était lancé en sa direction – ce qui permit par la même occasion à la tierce personne de sortir de sa cachette en s’approchant de ta position. Il s’agissait d’une jeune femme, dénommée Alice, aux cheveux coupés courts comme pour empêcher toute mèche de lui obstruer la vue – en considérant son arme, tu comprends qu’elle est pistomancienne. Tu lui adresses un léger signe de tête, souriant presque, pour lui signifier que tu acceptes son aide volontiers.

Ce fut alors à votre adversaire de se présenter à son tour, mais son nom resta inconnu à tes souvenirs. Néanmoins, presque avec orgueil, elle vous dévoile l’air de rien son affiliation à une guilde que tu ne connais que trop bien : Legion. Le souvenir douloureux de Yume no Ai t’assaillie, ta jeune amie qui a été assassinée par les criminels de cette guilde. Tu fronces les sourcils, soucieux de savoir pourquoi une telle guilde se trouve dans les parages, et surtout pourquoi Legion était de nouveau née de ses cendres.

Ohatsu passa alors à l’action, créant rapidement grâce à ses trois invocations un brouillard dense et épais qui recouvrit quasiment toute la place, dissimulant même jusqu’à Alice, pourtant à quelques pas de toi. Tu essaies de t’adresser à elle malgré ta cécité : « C’est ingénieux, au regard de nos capacités, de se dissimuler ainsi... Mais je peux tenter de nous faire rouvrir les yeux ! » Tu marches sur quelques mètres, étouffant tes quintes de toux pour ne plus te faire remarquer, osant croire que l’adversaire n’est pas non plus capable de discerner quoi que ce soit dans le nuage vorace qui vous emprisonne.

Tu agis alors sur ton épée, l’enchantement de feu s’évapore pour créer une sphère de feu lévitant à hauteur de visage, restant immobile et inactive. Tu la laisses là pour invoquer cette fois une nouvelle forme, l’épée de vent : Blast. Avec cette lame plus souple tu peux à nouveau te concentrer. « Wind Ball. » La lame se recourbe sur elle-même, comme prenant son élan, et se relâche sans doute, provoquant une salve venteuse assez puissante devant toi, écartant alors le brouillard momentanément pour pouvoir voir jusqu’à plusieurs mètres en face. Ce n’était néanmoins pas assez puissant pour dissiper tout le brouillard, alors te voilà prêt à employer les grands moyens en utilisant une forme plus avancée de cette capacité : l’épée se recourbe définitivement sur elle, formant un cercle que tu soulèves au-dessus de toi. Le temps de rassembler ton énergie que tu transfères à ton arme pour qu’elle se mette à souffler une onde de choc venteuse de toute part autour de toi, dégageant le brouillard nocif sur quelques mètres, et te permettant alors de discerner la silhouette ennemie perchée en haut de la fontaine. Tu ne sais où est ton alliée, mais tu penses qu’elle est prête à agir à son tour pour maitriser votre ennemie. « Alice ! A toi ! »
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyVen 13 Mar - 1:27

Anonymous
Invité


Click













♪ La porte du mal ♪
♦ De quel côté suis-je réellement ? ♦











" Je m'appelle Ohatsu Takumi. Et vous ne passerez ... pas !!"

Ohatsu Takumi... Takumi... ça me dit quelque chose ce nom là, je suis presque sur de l'avoir entendu quelque part. J'ai du mal à m'en souvenir, mais je sais que c'est quelque chose que je dois me rappeler. D'où ça vient bordel ! Je regarde l'invocatrice, non je ne peux pas me permettre d'être perdue dans mes pensées. Je dois rester concentrée. Le vent se lève faisant secouer mes petites mèches. Puis je remarque, je remarque cette marque sur Ohatsu. La marque de la légion. Je ne suis pas très au courant des actualités comme je suis plus sur les routes qu'en ville, mais qui ne connaît pas la menace de la légion ? À moins d'habiter dans une grotte, tout le monde est au courant.

C'est en regardant les cheveux de la jeune femme que je me souviens, je me souviens de cette gamine affectueuse mais tellement énervante qui aurait pus me faire perdre mon sang froid une bonne dizaine de fois si je ne savais pas me contrôler. Une gamine qui a des cheveux de cette même couleur et qui fait partie d'une guilde légale. Hana Takumi... Quelle était le lien entre les deux filles ? Cousines ? Sœur ? Elle se ressemblait beaucoup trop pour n'être que des cousines.

Je relève mon fusils devant moi, prête à tirer, mais petit à petit ma vision rétrécissait. Pas qu'elle jouait sur ma vision non, ses créatures invoquaient une brume épaisse et brûlante. J'avais l'impression que chacune de mes respirations brûlaient mes poumons. Je ne voyais presque plus mon fusils qui se tenait pourtant dans les mains. Être aveugle pour une mage comme moi et presque mortelle.

« C’est ingénieux, au regard de nos capacités, de se dissimuler ainsi... Mais je peux tenter de nous faire rouvrir les yeux ! »

Je tourne les yeux partout cherchant à le voir, mais non, peine perdu, c'était vraiment une sensation horrible. J'espère qu'il va réussir à nous faire sortir de ce mauvais pas. Je ne sais même pas si je serais capable de le retrouver où même de pouvoir sortir de cette place. Je me concentre car je sens que tout se jouera à quelque seconde, dès que la vision me sera remise je pourrai tirer une balle et cette balle peut nous aider à déterminer l’issue de se combat.

Je sens une bourrasque, une bourrasque de vent, mais je n'arrive toujours pas à voir où se situe mon ennemie. Mais je me tiens prête car il doit sûrement être en train de me dégager la vue pour que je puisse agir. Je reste concentré le fusils prêt réfléchissant à quel type de balle à utiliser. Cela dépend de la situation mais bon. Puis d'un coup la vue se dégagea, je cherchais du regard et la trouva en haut de la fontaine, la balle à utiliser ne faisait plus aucun doute.

Je vise sa jambe, « Balle de Paralysie », une petite durée histoire de la faire tomber de son perchoir. Elle se prend pour un oiseau, je vais lui montrer que le tire au pigeon c'est ma spécialité. « Alice ! A toi ! » Je n'en attend pas plus. Ma balle part de mon fusils pour poursuivre sa course folle vers la jeune femme. Je prend d'une voix forte pour qu'elle entende :

« - Je comprend pas comment une jeune femme aussi adorable et gentille qu'Hana peut avoir une sœur qui fait partie de la Légion ! Je ne me trompe pas tu es bien sa sœur ? En tout cas si c'est ça tu es indigne de l'avoir comme sœur ! »

Je pourrai l'énerver ? Sûrement, mais si elle sont bien sœur comme je le pense, je ne peux pas croire que cette gamine qui veux que du bien des gens ait une sœur qui est en train de vouloir détruire la ville. Je ne peux pas laisser passer une telle injustice, même si elle m'a énervé cette fille, personne ne mérite d'avoir une sœur comme ça. Je m'assurerai personnellement qu'elle ne soit plus un danger pour cette gamine.

©Saphirielle de Tatati

Précision magique:
 
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyDim 15 Mar - 4:11

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click



La porte du mal

"J'atteindrais mon bute ... coûte que coûte. "
Un bourrasque de vent venait effacer une partie du brouillard. Leurs visions s'améliore, bien que la brume intense et chaude était toujours présente. La chaleur et l'humidité faisait pensé aux climats tropicaux du sud de Fiore. Cela ne semblait pas gêné la constellationniste qui restait impassible sur son perchoir. Elle tentait de voir ses adversaire ... Un coup de feu, a nouveau. Elle s'apprêtait à descendre de la fontaine, mais la balle touchait sa jambe de plein fouet. Elle tombait et tenait de réceptionné correctement. Mais étrangement, sa jambe ne répondit pas et elle chut lamentablement au sol. Elle se rattrape au bord de la fontaine et tente de se relever. Une balle ... paralysante ? Ensuite, la pistomancienne se mit à parler ... Elle prononça le mot interdit, la phrase de trop... celle qu'elle n'aurait jamais dû dire. L'effet paralysant fut assez vite estompé et Ohatsu se relevait immédiatement, la jambe encore quelque peu engourdie.


" Ne parle pas de ce que tu sais pas ... Ne parle pas de ce que tu connais pas ! Tu ne me connais pas, tu ne connais pas Hana, tu ne sais pas qui je suis et tu oses parler ? Tu oses me juger ? Sais-tu pourquoi je fais tout ca ? Qui es-tu pour me juger moi, pour dire si je la mérite en tant que sœur ou non ? Qui es-tu pour me dire ca? SHINE !!!!! "

Si jusque là, elle était calme, l'invocatrice montrait une tout autre facette de sa personnalité, crachant ses paroles telle une vipère crachant son venin. Si on observait son visage, son regard, on pouvait voir qu'il était meurtri par la tristesse. Des larmes ornaient le bord de ses yeux avant de longer ses joues. Elle fermait ses paupières quelques instants, comme pour faire le vide dans sa tête, dans son esprit. Elle prit une grande bouffée d'air puis expirais. Lorsqu'elle ouvrit à nouveau les yeux, on pouvait voir la colère et la haine l'animer.

" Miku, Mizu, Miu ... finissons en ... Je veux voir leur corps ramper à terre dans une marre de sang !!! "


" Mais ... Ohatsu-san ... "

Elle était différente, ses esprits ne la reconnaissait plus. Que lui était-il arrivé ? Elles l'ignoraient... Les trois fées se regardaient et l'inquiétude se lisait sur leur regards. Puis elles haussèrent les épaules. La fontaine explosait litteralement, libérant son liquide et le laisser aux mains du triangle.

" Occupez vous d'elle en priorité ! "

A ses mots, elle désignait la pistomancienne. Les trois sœurs se mit à courir en sa direction, la première emmenait l'eau avec elle et la versait sur la jeune fille. Elle la façonnait ensuite, créant un rectangle dont Alice était le centre. Le bas du prisme d'eau gela, laissant donc les pieds et les chevilles de sa victime prisonnière de la glace. Aucune échappatoire, son corps entier, y compris son visage était ensevelis dans l'eau qui se rafraichissait peu à peu à cause de la glace au sol. Ohatsu restait toujours en retrait et croisait les bras. Elle observait la mage, voulant la voir se noyer, suffoquer. Toutefois, son attention était également portée vers l'autre mage. Il restait que la fée contrôlant l'eau près d'Alice, pour maintenir la prison liquide en place. Les deux autres fées étaient revenues près de leur invocatrice pour la protéger en cas d'attaque du deuxième adversaire...
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyDim 15 Mar - 21:04

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click


LA PORTE DU MAL


Ton alliée était prête à ton signal et tira une violente salve qui transperça l’air pour se loger dans une des jambes de votre ennemie. Ohatsu chute et son corps foule le sol, tu restes sur tes gardes et n’ose trop t’approcher. Est-ce déjà la fin ? Alice dévisage votre ennemie et se met à évoquer quelques questionnement, une certaine sœur d’Ohatsu, et elle semble avoir touché un bon point car cette dernière se redressa, portée par la rage, et calomnia son interlocutrice, dévoilant une facette étonnante de sa personne, elle qui avait été si froide face à vous jusqu’à présent.

Sa colère provoqua l’explosion de la fontaine, et l’eau toujours contrôlée par les trois fées encore présente prit à nouveau vie pour se ruer sur Alice, cible de l’autre femme. Une forme se matérialisa au sol autour de la pistomancienne, créant une sorte de barrière magique où l’eau s’accumula, noyant la jeune femme au centre du piège. Encore pire, l’eau gelait à vue d’œil. Par reflexe, tu commandes à la sphère de feu qui flottait toujours prêt de toi d’aller se loger dans le corps d’Alice – la sphère de magie pure traversa la barrière et l’étendue d’eau sans soucis pour disparaître dans le ventre de la jeune fille. Avec ça, tu sais que son corps se réchauffera par lui-même et empêchera la glace de se former autour d’elle, et avec un peu de volonté elle pourra se dégager de la glace qui la maintien au fond de l’eau pour qu’elle puisse remonter dans la surface et reprendre son souffle. Et toi, dans tout ça ? Tu restes immobile, dévisageant l’air grave l’assaillante enragée. Et d’un geste las, tu laisses tomber ton épée qui vient s’écraser lamentablement sur le sol devant toi. Tu te rends, tu n’as pas envie de combattre une telle personne.

« Si tu veux tuer quelqu’un, tue-moi et laisse Alice partir. Es-tu capable de la tuer, si tu as une sœur ici en ce monde ? Es-tu capable de faire de Fiore une terre de tourments où le sang coule constamment alors que tu as une sœur à protéger ? Je ne te connais pas, mais si cette Hana existe vraiment, explique-moi pourquoi tu l’as quittée pour rejoindre les rangs de Legion, car si l’amour fraternel est devenu moins puissant que les idéaux d’un tel groupuscule, alors je ne veux plus faire partie de ce monde. »

L’épée est trop loin pour que tu tentes de la rattraper désormais, mais cela t’importe peu. A tes côtés, Alice reste emprisonnée par l’eau. Tu espères que son souffle est suffisamment important et qu’elle n’est pas déjà noyée. Ton regard se porte sur les trois fées.

« Et vous, qu’importe le lieu d’où vous venez, vous osez obéir à de tels ordres ? Vous hésitiez, tout à l’heure, c’est bien que vous n’êtes pas habituées à de telles actions. Alors dites-moi pourquoi celle que vous servez agit de la sorte ? Pourquoi vous paraissez si choquées qu’elle vous ordonne de telles choses ? Je suis là pour vous aider avant tout, alors laissez-moi comprendre d’où vient le mal. »

Pour que tu l’éradiques une bonne foi pour toute.
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal EmptyMer 25 Mar - 0:34

Anonymous
Invité


Click













♪ La porte du mal ♪
♦ De quel côté suis-je réellement ? ♦











" Ne parle pas de ce que tu sais pas ... Ne parle pas de ce que tu connais pas ! Tu ne me connais pas, tu ne connais pas Hana, tu ne sais pas qui je suis et tu oses parler ? Tu oses me juger ? Sais-tu pourquoi je fais tout ca ? Qui es-tu pour me juger moi, pour dire si je la mérite en tant que sœur ou non ? Qui es-tu pour me dire ca? SHINE !!!!! "

Touché. Un point sensible de l'ennemie trouvée, mais bon. Je n'en ai rien à foutre de ses motivations, quand je vois sa petite sœur, une fille qui veux que le bien des autres quitte à être agaçante, oui je pense que j'ai le droit de m'énerver. Mais ça réaction me trouble quand même quand je commence à la voir pleurer. La curiosité m'envahit quelque peu, il faudrait que je pense à interroger Hana si elle le souhaite.

Notre ennemie décréta qu'elle voulait voir mon corps dans une mare de sang, d'accord charmant, mais bon nous étions en combats et pas au pays des bisounours, je penses que je devais m'y attendre. Ses esprits parurent déboussolé, est-ce là une faille a exploité ? Peut-être que crée une distorsion serait intéressant. Cela reste à voir.

La fontaine explosa et avant que je pus faire quelque chose, une des fées courut vers moi je m'apprêtais à tirer quand je me fis ensevelir d'eau. J'essayais de remonter, mais mes pieds gelèrent, je sentis le froid à travers mes pieds. Je tenter de bouger mes chevilles, mais peut importe, elles restaient clouées au sol. Je sentais que ça se rafraîchissait, ma magie ne m'était d'aucune utilité dans cette position.

Je tournais la tête vers mon allié quand je me reçu quelque chose pas sur moi mais en moi de sa part. Il m'achevait où m'aider là ? Mais heureusement je n'eu aucune douleur, au contraire, j'avais l'impression que l'eau se réchauffait... D'ailleurs en parlant d'eau il faudrait peut-être que je reprenne mon soufle moi ! Je sentais, je sentais que j'étais au fond du souffle, je débattais mes pieds que je sentais se libérer, comme si la glace fondait.

La vue commençait à devenir trouble, encore plus que celle donnait par l'eau, allez Alice un dernier effort ! Je voyais de moins en moins bien tandis que je continuais à secouer mes pieds qui se libéraient petit à petit. Puis je sentis, ce crac, la glace c'était brisé, je propulsais mes pieds vers le coté et sortie de la bulle d'eau m'écrasant au sol. Je toussais violemment et respirais avec difficulté. Calme toi Alice, calme... l'autre fée pourrait toujours te sauter dessus. Je serrais mon poing et veilla à avoir une respiration régulière.

Quand je pus enfin respirer plus calmement je me relevais et jetais mon fusils que j'avais entre les mains au sol en même temps d'enlever mon sniper de mon dos, les deux avaient pris l'eau. C'était finis pour moi ce combat. Je me décalais légèrement vers Ash, comment faire maintenant ? Sans arme je ne suis qu'un poids pour lui. Je devrais peut-être m'en aller... Mais je ne peux pas le laisser tout seul quand même ! Même si dans le fond c'est pas mon problème, j'ai déjà gaspillé mes deux fusils chéris, pourquoi j'aiderai en risquant ma vie ? Je secoue la tête, je peux toujours être utile en servant d'âpat ? Où je pourrais partir dans la ville voir si je trouve pas un magasin d'arme, mais là encore je cours un danger.

Mon dieu pourquoi j'ai pas laissé mon sniper là bas avec mon sac au lieu de le mettre sur mon dos ?! Quelle courge je fais. Je vais devoir m'acheter deux nouveaux fusils, et avec quelle argent je vais faire ça moi... Bon concentration Alice, que faire maintenant ?

- Ash..., je chuchote pour pas communiquer l'information à notre ennemie, je fais comment maintenant, mes fusils sont HS... et j'en ai pas d'autre. Je ne te sers plus à rien dans ce combat, si tu as une idée je suis tout ouïe, même si je pense que je peux quand même servir d'âpat mais bon... à toi de voir.

Je regarde devant me préparant à n'importe quelle type d'attaque.

©Saphirielle de Tatati

Précision magique:
 
HRP:
 
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Ancienne Crocus :: Crocus - Event Destruction centrale