Le Deal du moment : -45%
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
Voir le deal
66 €

Aller à la page : Précédent  1, 2
10h20 - La porte du mal
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal - Page 2 EmptyVen 27 Mar - 11:02

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click


La porte du mal

"J'atteindrais mon bute ... coûte que coûte. "


De son regard froid, elle regardait la jeune fille se noyer. Son esprit continuait à maintenir la prison d'eau, tandis qu'elle restait silencieuse. Une voix s'élevait, de son dernier adversaire. Elle portait légèrement son intention sur lui et remarquait qu'il avait laissé tombé son épée. Pourquoi ? De ses yeux légèrement plissé, elle analyse chacun de ses gestes, chacune de ses paroles. Un sourire se dessine sur ses lèvres en entendant les divers questions de cet imbécile... Qu'il est niais. Le monde est-il assez beau pour qu'une sa sœur puisse y vivre ? Non ... absolument pas. Hana avait connu trop d'erreur ... Elle avait connu trop de peine. Ohatsu avait rejoint Légion pour Adrien en premier lieu. Mais elle avait vu dans cette guilde, une autre opportunité ... Détruire pour reconstruire. Reconstruire un monde à son image, un monde où Hana serait en paix, un monde où les larmes d'Hana ne viendront plus noyer ses petites joues... Un monde où elle pourrait s'épanouir, sans jamais avoir peur, sans jamais être triste. Cette objectif ... toutefois, elle le gardait pour elle. De toute façon, cette personne ne pourrait pas comprendre... Qui le pourrait de toute façon a part Adrien? Adrien ... Elle posait sa main sur l'insigne de sa guilde en pensant à lui. Il avait lui aussi une mission à remplir. A plusieurs kilomètres d'ici. Pour le moment, il allait bien, tant que son tatouage ne réagissait pas, elle n'avait rien à craindre. Elle espérait le retrouver une fois tout ceci terminé. Elle ne supporterait pas l'idée de le perdre à nouveau, pas après l'avoir enfin retrouvé.

Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, la gamine réussissait à se libérer de sa prison liquide. Le jeune homme et cette aura lumineux aperçut quelques instants plus tôt ne devaient pas être étranger à sa libération.
Les fées regardaient le mage. Une mine désolée s'emparait de leurs visages angéliques et enfantins, tandis que sur leurs lèvres, un message était adressé au garçon " Pardonne là". Un message que la constellationniste ne pouvait entendre, étant bien plus loin d'eux, n'ayant pas quitté les alentours de la fontaine.
La prison devenue inutile, elles retournèrent dans leur monde, laissant la glace fondre instantanément au sol et la prison subir le même sort. Elle n'avait plus d'esprit en place, toute fois, elle invoquait déjà une nouvelle clef. Dans sa main, scintillant telle une étoile, la clef du serpent s'apprêtait à être convoquée.

" Ouvre-toi. Porte du Serpent. Serpens!"

Un halo lumineux, symbolisant le portail séparant le monde de Fiore et le monde céleste. Un sifflotement se fait entendre, celui d'un serpent cherchant sa proie. Ceux qui regardait vers le portail pouvait apercevoir une silhouette onduleuse. Et là, de toute sa grandeur, se dresse l'esprit du serpent. Mi-femme, mi-reptile elle regarde l'invocatrice. Imposante et intimidante comme toujours, son regard fendus par deux iris sombre pétillait de cruauté et de malice. Si les fées, elles pouvaient inspiré confiance, il était tout autre chose avec Serpens. Son buste était à moitié dénudé, seuls quelques écailles recouvraient sa généreuse poitrine. Sa peau d'une couleur violacée était décorée de divers tatouages en forme de tribal décoraient son flanc droit. A ses hanches, commençait sa partie hybride: Une immense queue recouverte d'écailles sombres terminaient son corps.

" OhatSssu... Voilà bien longtemps que tu m'as pas invoquée. J'espère que tu as mes proies"

L'invocatrice regardait son esprit, un sourire sadique ornait son visage et d'un mouvement de tête elle désignait les deux adversaires.

" Deux pour le prix d'un, Serpens..."

Elle croisait les bras sous sa poitrine... tandis qu'elle regardait les deux futurs cadavre.

" Serpens. Tue!"

Telle la vipère qu'elle était, elle dévalait les pavés se dirigeant vers les deux mages, sa gueule béante ouverte dégoulinante de venin. Lorsqu'elle arriva a porté, un liquide sortit de ses crocs pour viser leurs yeux. Si ce liquide touche, ils ressentiront une douleur semblable à de l'eau bouillante... De l'acide. Si juste que là, Ohatsu semblait jouer, le combat prenait une tout autre tournure.


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal - Page 2 EmptyJeu 2 Avr - 16:48

Ash Tomoe
Ash Tomoe

Eagle's Claw

Click


LA PORTE DU MAL


Alice arrive à se défaire de la prison et te rejoint. Les trois fées scintillent une dernière fois, leurs visages signifiant toute la pitié qu’ils invoquent pour que vous pardonniez leur maitresse dévorée par la folie, et elles disparaissent dans leur ultime éclat. Entièrement trempée, Alice te fait comprendre qu’elle n’a plus de quoi attaquer ou défendre, ce qui la place dans la même situation que toi. Ohatsu n’est néanmoins pas calmée et malgré tes paroles et questionnements, elle continue à démontrer sa hargne, son envie d’en découdre avec vous. Dans le sillage des fées, elle fait apparaitre cette fois une bête malsaine, mi-femme, mi-reptile, qui vous fit face. « Alice... Reste dans mon dos. » Tu t’apprêtais à faire face à n’importe quelle attaque, mais le jet saillant d’un venin empoisonné qui gicla vers vous te prit de cours. Maintenant Alice derrière toi, tu tentes de te détourner légèrement pour te protéger également tout en formant une barrière par ton corps pour ne pas que la jeune fille soit touchée. Une grande partie de la salve transperça ton long manteau qui se consuma quasi sur le coup, et les dernières gouttes purent commencer à s’attaquer à tes vêtements à l’intérieur sans pour autant pénétrer jusqu’à ta peau. Mais des ultimes jaillissements te touchèrent au niveau des yeux, là où tu es précisément visé. Par reflexe, tu fermes les yeux pour limiter les dégâts, mais tes paupières commencent déjà à te bruler et la douleur t’envahit. Tu sais néanmoins qu’Alice est protégée, et tu tiens bon.

Dans le noir complet, les yeux toujours clos et brulants, tu te tournes vers l’endroit où tu sais qu’Ohatsu se trouve. « Alors tu as eu ce que tu voulais ? Ou tu en veux plus ? Tu vois bien que nous avons perdus, nous sommes désarmés et tu as gagné. Nous laisserais-tu partir dès à présent, pour que chacun dans nos coins nous oublions tout ça ? Si tu es là aujourd’hui, cela doit être pour une mission précise qui ne nous concerne pas, nous te laisserons t’en occuper et en échange tu nous laisses la vie sauve. Je suis sincère, j’aurais pu continuer à me battre contre toi, à m’acharner pour te maitriser, mais je n’y tiens pas, je n’ai pas envie qu’il y ait des pertes que ce soit de notre côté ou du tiens. Alors s’il te plait... laisses-nous partir, Alice et moi, laisses-nous rebrousser chemin. Tu ne nous verras plus. »

Mais ton murmure continue à l'attention de celle qui se trouve derrière toi : « Alice. Elle n'acceptera probablement pas. Va t'en rapidement, je te couvre, et je te rejoindrais plus tard. »

Avec ta manche, tu te frottes le visage, comme pour faire s'échapper les dernières gouttes qui resteraient à te meurtrir, mais elles ont déjà toute été avalées par ta peau. Lentement, tu ouvres alors tes yeux, soulevant tes paupières carbonisées avec une lenteur infinie pour ne pas éveiller la douleur qui te taraude déjà à un point sensible. Tu ouvres les yeux, et d’une froide constatation, tu remarques que tu es désormais aveuglé. Mais tes pupilles mortes défient tout de même du regard ton adversaire, lui intimant d'accepter ta demande... retenant son attention le temps qu'Alice s'échappe de cette situation mortelle.
 MessageSujet: Re: 10h20 - La porte du mal   10h20 - La porte du mal - Page 2 EmptyLun 6 Avr - 3:21

[PNJ] Tarot
[PNJ] Tarot

PNJ

Click



Adieu
Intervention scénaristique


10h38