-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Lot de 50 masques à 10.99 €
Voir le deal
10.99 €

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bonsoir, on vient pour les pizzas [Ouvert sur demande à tous Angel's Sky]
 MessageSujet: Bonsoir, on vient pour les pizzas [Ouvert sur demande à tous Angel's Sky]   Bonsoir, on vient pour les pizzas [Ouvert sur demande à tous Angel's Sky] EmptySam 23 Nov - 12:36

Hirata Kôta
Hirata Kôta

Silver Sword

Click


Bonsoir, on vient pour les pizzas


Do you find me sadistic? You know, I'll bet I could fry an egg on your head right now if I wanted to. No, I'd like to believe you're aware enough, even now, to know there's nothing sadistic in my actions. Maybe towards those other jokers, but not you. No, this moment, this is me at my most … masochistic.

Enervé. En un mot, voilà bien le résumé de son état d’esprit. Il avait été malmené, considéré avec dédain, laissé pour compte dans la montagne, confronté à d’autres brutes amatrices de sang et devant supporter leurs cris incessants. Tous ces désagréments à la fois ne faisaient pas bon mélange, il s’en retrouvait tout chamboulé, totalement ailleurs, seulement motivé par la seule et unique vocation de se venger. La vengeance allait être absolument terrible. L’ours brun allait vraiment se venger car c’était le seul moyen de se sentir mieux au point où il en était.

    – Un jour plus tôt –

Kôta et Uriel se tenaient toujours la main, liés malgré eux par une glace tenace, même après la chute de plusieurs mètres dans la grotte souterraine de Neveberry. Kôta fut remis sur pieds par Uriel et après quelques secondes où il était totalement sonné, il se souvint de tout, d’absolument tout. Ils se trouvaient tous à la montagne pour récupérer une pierre anti-magie, et alors que toutes leurs facultés s’étaient retrouvées annihilées dans la zone où se trouvait la pierre, les mains d’Uriel et Kôta s’étaient retrouvées presque magiquement collées. C’était de la glace, ils se disaient. Mais alors pourquoi il n’y avait plus vraiment trace de glace alors qu’ils restaient toujours autant attachés ? Kôta se posait toutes ces questions quand la rousse devant eux s’en alla en courant. Uriel semblait aussi prêt à partir. Kôta se rendit compte plus tard qu’un ours leur hurlait dessus et s’apprêtait à les courser. La rousse était déjà loin, et Uriel se retournait, désarmé, pour fuir la bête. Mais Kôta n’était pas comme ça, il l’avait déjà montré par le passé. Il resta face à la bête, et celle-ci, au moins 3 fois plus grande et épaisse que le garçon, leva la patte pour le balayer d’un coup. Mais la bête n’alla pas jusqu’au bout de son geste. Kôta n’avait pas peur, n’était pas énervé, il était juste calme, et ce calme déstabilisa complètement l’animal.

« Tu ne vas pas nous faire le coup de l’ours méchant hein, on n’est pas en hiver alors tu ne dors pas en ce moment, on est tombé là, excuse-nous, mais ce n’est pas de notre faute. Nous, Uriel –celui-là– et moi, on est les gentils de l’histoire. Tu vois cette rousse au loin ? Elle s’enfuit, mais c’est de sa faute si on est tombé ici. Il faut qu’on se venge, nous trois, Uriel, toi Monsieur l’Ours, et moi, Hirata Kôta » le garçon s’inclina pour saluer la bête qui s’était reposée sur ses quatre pattes, intriguée par ce bout d’homme. Kôta lui caressa le front de sa main valide puis se tourna vers Uriel. « Il faut qu’on sorte d’ici, Monsieur l’Ours nous montrera le chemin. On retrouvera cette satanée rousse. Il faut retrouver Amy pour ton sabre, non ? Et cette pierre aussi ! Et un remède pour nous détacher, parce que je trouve qu’on va un peu vite à se tenir la main comme ça alors qu’on se connait depuis seulement quelques temps. »

Mais la rousse avait disparue, à Neveberry il n’y avait plus aucune trace des mages qui les accompagnaient pour la quête plus tôt. Sur le dos de l’ours, ils revinrent jusqu’à la cabane de la grand-mère, qui leur dit que la petite, Amy, avait trouvé la pierre et qu’ainsi elle était rentrée chez elle. La grand-mère n’avait jamais vu un tel phénomène – les mains collées – et donc ne savait que faire. Même en les mettant au-dessus du feu de la cheminée, les doigts restaient figés les uns aux autres. Kôta fut réellement décontenancé ; cette histoire n’en finissait pas. « Alors allons récupérer ton sabre à Angel’s Sky, et reprenons cette pierre. Je parie qu’elle est à l’origine de tous nos soucis. »

Sur le dos de Monsieur l’Ours, ils avaient migrés vers la plaine qui indiquait la localisation d’Angel’s Sky. Mais la guilde était dans les cieux. Ils posèrent la main sur la stèle de la guilde en pensant être transportés vers les hauteurs mais ça ne marchait pas, du coup ils utilisèrent leurs magies de façon combinée pour s'envoler vers la guilde. Monsieur l’Ours, qui partageait la quête des deux garçons, était tout excité à l’idée de retrouver la pierre pour se venger ainsi du préjudice qu’on lui avait causé en arrivant dans la caverne. Ils se posèrent sur le nuage tangible. Kôta était sur les épaules de l’ours, qui d’un coup de patte, balaya l’immense porte d’entrée de la guilde.

« Hééééé laaaaa ! Angel’s Sky, ceci est un hold-up ! »

Mais il n’y avait personne. D’un pas lourd, l’ours avança, trainant ses lourdes pattes derrière lui pour faire résonner les locaux. Ils s’arrêtèrent sans trouver quiconque dans une sorte de salon. L’ours s’allongea sur le canapé et Kôta et Uriel s’assirent sur la bête, se lovant dans les longs poils de la bête. Kôta prit une pomme et croqua nonchalamment dedans. L’ours prit un sanglier et croqua négligemment dedans. En mastiquant, Kôta se pencha sur son nouveau frère jumeau. « C’est vide ce soir à Angel’s Sky, mais ils vont pas tarder à se pointer les angelots ».

© Lutèce Factory & Arranged by Kôta
 MessageSujet: Re: Bonsoir, on vient pour les pizzas [Ouvert sur demande à tous Angel's Sky]   Bonsoir, on vient pour les pizzas [Ouvert sur demande à tous Angel's Sky] EmptySam 22 Mar - 4:20

Uriel Rudraksha
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click