Le Deal du moment : -34%
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
Voir le deal
94.99 €

[PV] Pacte Divin
 MessageSujet: [PV] Pacte Divin   [PV] Pacte Divin EmptyDim 17 Juin - 19:30

Yuzuki-Clark R.
Yuzuki-Clark R.


Click


PACTE DIVIN
Que la lumière soit !

[PV] Pacte Divin Yuzuki11

Yuzuki-Clark Rosa
[ ... Précédemment ... ] Dimanche. Il ne vous a jamais été raconté toute l'histoire de Rosa, le dimanche est important pour la jeune femme, puisque c'est ce-jour qu'elle favorise pour la prière. Vous me direz que c'est extrêmement cliché, mais, le contraire vous sera prouvé. Pour la jeune femme, prier n'est pas une manière d'honorer un Dieu, ni s'agenouiller devant quelconque idole. Prier c'est écrire ses prières, c'est une véritable introspection le temps d'une heure. Dans son journal, elle écrit ce qu'elle a vécu, ce qu'elle à ressenti, mais aussi ce qu'elle souhaiterait et ce dont elle à besoin. Jusque-là, vous pouvez en conclure qu'il ne s'agit que de la simple rédaction de son journal intime. Mais c'est faux. Il y a un second objectif à ce retour sur soi. La semaine suivante, Rosa utilise ce qu'elle a écrit et analyse mots par mot le contenu de son journal. Elle se demande alors pourquoi a-t-elle ressenti-ça à tel moment ? Cela lui permet de prendre de la distance sur ce ses actes, la répétition lui permet également de ne pas oublier. En écrivant ses prières, Rosa est alors capable de tirer des conclusions de son propre comportement.

Après l'expérience qu'elle a vécu avec Apocalius, à savoir, le fait qu'elle ait failli se faire enlever par un groupe d'hommes aux obscures intentions. Elle a été sauvé de justesse par la force et la bonté de l'homme cité précédemment, qui n'a pas hésité à se mesurer à trois personnes armées. Après le fait qu'elle est la première fois, utilisé sa magie de manière inconsciente pour sauver une chatte de ses blessures. Après qu'elle l'ait utilisée pour la seconde fois de manière consciente pour soigner Apocalius. Enfin, après qu'elle l'ait utilisé également à l'intérieur d'elle-même. Rosa avait clairement établit dans son esprit que la magie existait. Sinon, ce Morgan, ne se serait pas présenté en tant qu'agent du conseil de la magie. Rosa avait également fait quelque recherche sur ce conseil de la magie. C'est une organisation qui actuellement décide des lois appliquées sur le royaume en matière de magie. Elles ont un pouvoir de contrôle sur les guildes officielles, rassemblements de mages qui œuvrent plus ou moins sous la tutelle du conseil. Leur but est de lutter contre la magie noire et les guildes illégales. Elles sont décrites ici comme des guildes sanguinaires qui répandent le crime. Cependant ce discours n'atteindrait pas Rosa. Rosa était suffisamment intelligente pour ne pas prendre pour argent comptant tout ce qui était dit. Elle pouvait faire preuve d'un minimum de sens critique, au moins pour se dire que toute conception de la normalité, de la justice, ou bien même de ce qui est licite ou illicite, n'étaient que des points de vue subjectifs. Certains points de vue dominent d'autres, et c'est pour cela que la plupart des humains appellent ça des normes. Enfin, ce sont les informations que Rosa a rassemblé jusque-là. Revenons en à Rosa.

Si la magie existe, si Rosa l'a utilisée, Rosa possèderait des possibilités que la plupart des humains n'ont pas. Elle s'interrogeait alors sur la légitimité de sa possession de tels pouvoirs. Elle n'avait pas encore trouvé de finalités et se posait la question que toute personne possédant des dons magiques devrait se poser selon elle : " Dans quelles circonstances suis-je en droit d'utiliser mes dons, et dans quelles circonstances je n'y ai pas le droit ? " Rosa avait essayé d'y réfléchir seule. Ses premières réponses furent prévisible, Pour aider les autres, Pour éviter les souffrances, et même Pour réduire le mal. Chacune de ces réponses, la jeune femme l'avait compris, étaient des intentions louables, certes. Mais c'étaient les conditions, les critères, les moyens qui rendaient la question floue. Si la question était vague au départ, lorsque nous y avons répondu, certains pourraient voir cette réponse comme un tout. Rosa elle, n'y voit que du nouveau flou. Ce n'est pas encore un objet assez concret pour elle. Il fallait qu'elle construise une véritable réponse. De plus, ses réponses pouvaient être biaisées, elle avait vu la mort, la mort des personnes qu'elle appréciait le plus au monde. Elle ne semblait pas vouloir se faire confiance pour l'instant. La seule personne qu'elle connaissait encore, qui pouvait l'aider à raisonner, c'était Doronic. Cet esprit qui avait commencé ce contrat avec elle. Elles n'avaient pas pût le finaliser. Et il était temps de l'appeler ... Mais c'était impossible. Rosa n'avait aucun moyen de l'appeler. Les seuls fois ou elle a pu le contacter, c'était parce qu'elle était inconsciente. Instinctivement, elle sorti le livre qui était à la source de tous les pouvoirs. La vie n'est qu'une longue guérison, c'était les mots de Constantine qui étaient écrits sur la première page. Ensuite, les autres pages étaient vierges ...

* Si l'on considère que ce livre est la source de mon pouvoir, et ces appels dans la nuit, je pense qu'il n'y a qu'un moyen de contacter Doronic. Lui écrire ! C'est la conclusion la plus logique à mes yeux, bien que tout soit contraire à la logique actuellement. Enfin, si nous considérons la magie comme une logique, le secret de ce livre, ce doit être ça. [...] Que devrais-je écrire maintenant ? Mon nom peut être ... *

Ecriture : Yuzuki-Clark Rosa

Soudainement, Rosa perdit conscience à nouveau. C'était inexplicable. Ses yeux étaient grands ouverts et luisait d'eux une teinte rosâtre. Elle était comme possédée par quelqu'un, puisque très peu de temps après, son corps bougeait seul. Il écrivait seul. C'était de l'auto-écriture. Il semblerait que l'entité, l'esprit en présence pouvait forcer Rosa à écrire à la suite de son cahier dans une langue incompréhensible, sauf pour ceux qui en avaient la connaissance. Une langue étrangère ! (Considérer le contenu en anglais)

Ecriture : ſǝ snıs poɹouıɔ' ǝʇ ʌoıɔı lǝs ʇǝɹɯǝs pn ɔouʇɹɐʇ bnı lıǝuʇ lɐ dǝɹsouuǝ ɯǝuʇıouuéǝ ɔı-pǝssns˙ Ɔǝʇʇǝ édɹǝnʌǝ ǝsʇ éƃɐlǝɯǝuʇ nu ʇǝsʇ p,ǝupnɹɐuɔǝ˙ Λoʇɹǝ ɔoɹds poıʇ donʌoıɹ snddoɹʇǝɹ nuǝ éɔɹıʇnɹǝ ǝxʇɹêɯǝɯǝuʇ ɹɐdıpǝ ǝʇ dɹéɔısǝ˙ Sı ʌoʇɹǝ qɹɐs lâɔɥǝ' ɔ,ǝsʇ bnǝ ʌons u,êʇǝs dɐs pıƃuǝ pǝ ɹǝɔǝʌoıɹ lǝ donʌoıɹ pǝs pıǝnx˙ Λoıɔı pouɔ lǝs ɔlɐnsǝs pn ɔouʇɹɐʇ˙

˥ǝs dɹésǝuʇǝs Ɔoupıʇıous פéuéɹɐlǝs ouʇ donɹ oqɾǝʇ pǝ péɟıuıɹ lǝs ɯopɐlıʇés pǝ ɯısǝ à pısdosıʇıou pǝs sǝɹʌıɔǝs bnǝ ɾǝ dɹodosǝ' ɔı-ɐdɹès uoɯɯé « Ⅎnɥǝuʇǝʞı ʞɐuɹǝu » ǝʇ lǝs ɔoupıʇıous p,nʇılısɐʇıou pn Sǝɹʌıɔǝ dɐɹ l,∩ʇılısɐʇǝnɹ˙
┴onʇ ɐɔɔès ǝʇ/on ∩ʇılısɐʇıou pǝ lɐ ɯɐƃıǝ Ⅎnɥǝuʇǝʞı ʞɐuɹǝu snddosǝ l,ɐɔɔǝdʇɐʇıou ǝʇ lǝ ɹǝsdǝɔʇ pǝ l,ǝusǝɯqlǝ pǝs ʇǝɹɯǝs pǝs dɹésǝuʇǝs Ɔoupıʇıous ǝʇ lǝnɹ ɐɔɔǝdʇɐʇıou ıuɔoupıʇıouuǝllǝ˙ Ǝllǝs ɔousʇıʇnǝuʇ pouɔ nu ɔouʇɹɐʇ ǝuʇɹǝ lǝ Sǝɹʌıɔǝ ǝʇ l,∩ʇılısɐʇǝnɹ˙
pɐus lǝ ɔɐs où l,∩ʇılısɐʇǝnɹ uǝ sonɥɐıʇǝ dɐs ɐɔɔǝdʇǝɹ ʇonʇ on dɐɹʇıǝ pǝs dɹésǝuʇǝs ɔoupıʇıous ƃéuéɹɐlǝs' ıl lnı ǝsʇ pǝɯɐupé pǝ ɹǝuouɔǝɹ à ʇonʇ nsɐƃǝ pn Sǝɹʌıɔǝ˙

Hoʍ ʇo nsǝ
∀ɹʇıɔlǝ Ɩ : ˥ǝs ɔouʇǝuns ɯɐƃıbnǝs bnı souʇ ǝxdloɹés pɐus ɔǝ ɹǝɔnǝıl uǝ souʇ ɐɔɔǝssıqlǝ bn,à l,nʇılısɐʇǝnɹ bnı ǝsʇ ɯǝuʇıouué ɔı-pǝssns˙ ∩uǝ sıƃuɐʇnɹǝ ɔousʇıʇnéǝ pǝ sou sɐuƃ à lɐ ɟıu pǝ ɔǝ ɔouʇɹɐʇ sıƃuǝɹɐ lǝ dɐɔʇǝ ǝuʇɹǝ ɔǝʇ nʇılısɐʇǝnɹ ǝʇ lǝs pıʌıuıʇés˙

∀ɹʇıɔlǝ ᄅ : Ԁɐɹ lǝ qıɐıs pǝ ɔǝ ɹǝɔnǝıl' l,nʇılısɐʇǝnɹ dǝnʇ ǝuʇɹǝɹ ǝu ɔoɯɯnuıɔɐʇıou ɐʌǝɔ lǝs pıʌıuıʇés˙ Il dǝnʇ pǝɯɐupǝɹ lǝnɹ ɐıpǝ ǝu nʇılısɐuʇ lǝs dɹoɔɥɐıuǝs dɐƃǝs pǝ ɔǝ lıʌɹǝ' péɔɹıʌɐuʇ lɐ ɯɐuıèɹǝ pouʇ lǝs pıʌıuıʇé dǝnʌǝuʇ ıuʇǝɹʌǝuıɹ snɹ lǝ ɯoupǝ ɹéǝl˙

∀ɹʇıɔlǝ Ɛ : Ԁonɹ ɔoɯɯnuıbnǝɹ pıɹǝɔʇǝɯǝuʇ ɐʌǝɔ lǝs pıʌıuıʇés' l,nʇılısɐʇǝnɹ dǝnʇ éɔɹıɹǝ snɹ nuǝ dɐƃǝ ʌıǝɹƃǝ à lɐ snıʇǝ pǝs ɔlɐnsǝs pn ɔouʇɹɐʇ˙ Sǝnl l,éɔɹıʇnɹǝ pǝ l,nʇılısɐʇǝnɹ ɐıusı bnǝ sou ǝɯdɹǝıuʇǝ ɯɐƃıbnǝ sǝɹouʇ ɹǝɔouunǝs˙

∀ɹʇıɔlǝ ㄣ : ˥ǝs pıʌıuıʇés dǝnʌǝuʇ à ʇonʇ ɯoɯǝuʇ ɹǝɟnsǝɹ p,oɔʇɹoʎǝɹ lǝnɹs donʌoıɹs à l,nʇılısɐʇǝnɹ sı ɔǝ-pǝɹuıǝɹ péɟǝup pǝs ıuʇéɹêʇs bnı souʇ ɔouʇɹǝ-ıupıbnés dɐɹ ɔǝs-pǝɹuıèɹǝs˙

∀ɹʇıɔlǝ ϛ : ˥ǝs dɹoɔɥɐıuǝs loıs souʇ à ɐddlıbnǝɹ ǝu ʇonʇǝs ɔıɹɔousʇɐuɔǝs' dǝn ıɯdoɹʇǝ lɐ sıʇnɐʇıou˙ ˥ǝ ɯɐubnǝɯǝuʇ à ɔǝʇʇǝ ɹèƃlǝ ɹǝʇıɹǝ ʇonʇ pɹoıʇ à l,nʇılısɐʇǝnɹ pǝ dossépǝɹ lǝs pous pıʌıus˙

∀ɹʇıɔlǝ 9 : Ǝu dossǝssıou pǝs donʌoıɹs pıʌıus' ʌons u,ɐʌǝz ǝu ɐnɔnu lǝ pɹoıʇ pǝ ɾnƃǝɹ lɐ ʌıǝ on lɐ ɯoɹʇ p,nuǝ dǝɹsouuǝ˙ ˥ǝs donʌoıɹs pıʌıus ouʇ éʇé ɔɹéé donɹ ɐıpǝɹ lǝs ɐnʇɹǝs' ǝʇ uou donɹ lǝs ɐɔɥǝʌǝɹ˙ Ɔ,ǝsʇ donɹbnoı ʇonʇ ɯɐubnǝɯǝuʇ à ɔǝʇʇǝ ɹèƃlǝ ǝuʇɹɐîuǝɹɐ lɐ ɔouɟısɔɐʇıou pǝs pɹoıʇs p,nʇılısɐʇıou˙

∀ɹʇıɔlǝ ㄥ : ˥ǝs pıʌıuıʇés dǝnʌǝuʇ à ʇonʇ ɯoɯǝuʇ péɔıpǝɹ p,ɐɾonʇǝɹ pǝ uonʌǝllǝs ɹèƃlǝs bnǝ l,nʇılısɐʇǝnɹ pǝʌɹɐ ɐloɹs ɹǝsdǝɔʇǝɹ˙ Ɔǝs ɔɥɐuƃǝɯǝuʇs ıuʇǝɹʌıǝupɹouʇ sǝlou lǝ ɔoɯdoɹʇǝɯǝuʇ pǝ ɔǝ-pǝɹuıǝɹ


La main de Rosa n'avait jamais écrit aussi vite, le frottement de la plume sur les doigts était tellement intense et répété, qu'après avoir créé de la corne sur les doigts de la jeune femme, c'était la peau qui était percée et laissait échappée un peu de sang. Rosa ne pouvait pas ressentir la douleur dans l'état de transe dans lequel elle était. Mais on pouvait se douter que c'était une douleur difficilement supportable. Tout humain aurait déjà arrêté d'écrire dans ces circonstances là. Mais Rosa avait tenu le coup. Son corps ne l'abandonnait pas.

Ecriture : ∀ɔɔǝdʇǝz ʌons lǝs ʇǝɹɯǝs pn ɔouʇɹɐʇ ¿

C'est là que Rosa reprit conscience. Elle lança un cri de douleur raisonnant dans toute la pièce. Son bras lui faisait mal. Son doigt était ensanglanté mais piquait terriblement. Elle dût relire exactement tous les mots du contrat en déchiffrant ce qui était dit. Et les mots s'illuminaient à mesure qu'elle les déchiffrait et les intériorisait. Mais elle n'hésitait pas, si cette magie allait lui permettre d'aider les gens, elle se ferait violence autant qu'il le faudrait. Elle puisa dans ses forces restantes pour soulever son bras une dernière fois ... Elle appuya sur le bas de la page de son livre et lança un cri strident. Elle fit une signature, et ce fut la plus longue signature de sa vie. Si habituellement elle ne prend pas moins d'une seconde. Il en fallu quinze à Rosa pour trouver la force de résister à la douleur ... Rosa était maintenant liée avec Doronic, et les autres divinités dont les profils, les caractéristiques, les pouvoirs étaient maintenant visible sur les autres pages.

C'est à ce moment là que la voix de Doronic se manifesta : " Tu es forte Rosa, tu mérites mon approbation. " Des perles lumineuses entouraient Rosa, c'était l'approbation des Dieux, le pacte était signé. Et la douleur disparue. Dans cette situation, il fallait probablement que Rosa se sacrifie pour être testée. C'était son engagement qui était testé, et ce test était réussi !

Mais en réalité ... Les vrais tests, ne finissent jamais ... [... RP Suivant ....]
_____________________________
P.S : Pour éviter de devoir retourner vos têtes pour lire le contrat, voici un spoiler pour vous.

Spoiler:
 
http://www.fairy-tail-rpg.net/forum
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ip Man [DVDRiP]
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Galerie Marchande