Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
There will be blood | Sting
 MessageSujet: Re: There will be blood | Sting   Lun 6 Juin - 4:25

avatar
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click


THERE WILL BE BLOOD

« DES CHEMINS QUI SE DÉVOILENT AU FIL DU TEMPS, LE PLUS TRANQUILLE NE SERA PAS FORCÉMENT LE PLUS SATISFAISANT »

« J'écoute ce qu'il me dit, j'essaie de jauger sa réaction par ses mots, j'essaie de ne pas montrer d'incertitude ou une hargne évidente - la dernière chose dont j'ai envie c'est qu'on me dise que je ne dois pas faire ça par vengeance ou que je suis aliéné dans une colère aveugle et irraisonnée. Il y a plusieurs remarques que je veux faire, mais je me retiens, je le laisse terminer d'abord, parce que c'était sûr que j'allais devoir faire face à une multitude d'interrogation, à tout un tas de questionnement, tant sur la forme que sur le fond, sur mes motivations comme sur mes moyens. Après tout, il est plutôt difficile d'imaginer donner du crédit à un inconnu qui surgit sans crier gare pour proposer une chose pareille. Il ne me connaît pas, il ne peut pas juger du sérieux de ma proposition, il ne peut pas savoir si je suis fiable, si j'ai les yeux plus gros que le ventre, si j'ai les épaules pour ça ou non. Mais le temps manque pour tout ça, et moi-même si je devais me faire confiance je ne sais pas si je le ferais. Quelque part, je ne démords pas que cette façon de faire est assez incongrue, mais j'ai assez peu d'options à ma disposition à vrai dire.

Je laisse passer quelques instants de silence suite à ses questions, réfléchissant aux nuances et aux réponses que je veux apporter.

_ Non, je crois que vous m'avez mal compris. Ce n'est justement pas en tant que maître que je m'adresse à vous, mais en tant qu'individu, que mage, être humain, ce que vous voulez mais pas membre de guilde. Parce que je ne veux justement pas vous demander d'impliquer Saber Tooth ni toutes ces responsabilités de maître. Parce que je n'ai pas la prétention de demander à des personnes que je ne connais pas de se mettre en danger pour moi. »

Quant au reste, c'était en soit une mission extrêmement périlleuse dans le fond comme dans la forme, quelque part, j'étais presque agacé de voir me dire qu'il ne pourrait pas rester sans rien faire si cela tournait mal. C'était stupide, un tel sentiment, mais ça allait
forcément mal tourner au bout d'un moment, dans un sens ou dans l'autre. En décidant ce genre d'entreprise, j'acceptais de facto de devoir laisser derrière moi une vie tranquille pour plonger dans un quotidien où une erreur pouvait mettre fin à ma vie.

_ Appelez-ça comme vous voulez, mais dans le fond, c'est surtout que je ne savais pas à qui m'adresser. Il m'a fallu faire un choix et c'est tombé sur vous. Parce qu'Ajatar Virke a démontré qu'ils étaient capables de déployer une force d'organisation et de destruction mettant en danger l'intégrité de dizaines de milliers de personnes. Qu'est-ce qui les empêche d'essayer de recommencer un jour ? Si je réussis à les retrouver, si je réussis à m'intégrer à eux et s'il tombe en ma possession des informations capitales permettant soit d'éviter un nouveau drame, soit de les mettre à terre, il me faut quelqu'un à qui transmettre tout ça qui puisse exploiter l'avantage de ces informations. Je vais être une taupe, ce que je cherche, ce n'est pas quelqu'un pour sécuriser mes arrières, mais quelqu'un pour s'assurer que ces informations, précieuses, ne soient pas perdues. Même si vous refusez d'intervenir vous-même, vous avez ce que je n'ai pas : la connaissance des autres guildes et maîtres. »

Plus j'en parlais, plus quelque part l'ambition du projet me paraissait tellement énorme qu'elle rendait toute tentative de s'y attaquer arrogante et vouée à un échec presque certaine. Mais j'essayais de me raccrocher à une pensée rationnelle, à ce que je savais actuellement, parce que même si, au fond, j'étais assez peu sûr de ce qui allait se passer, si je laissais ce sentiment me ronger alors j'aurais déjà perdu.

_ Je peux comprendre que vous soyez sceptique sur l'idée, je serais orgueilleux de dire que ça va marcher comme sur des roulettes, et peut-être que je ne réussirai même pas à les recontacter, mais ça ne m'empêchera pas d'essayer. Et si je peux aller jusqu'au bout, j'irais jusqu'au bout. En ce qui concerne votre implication, je n'aurais qu'une seule chose à dire : soyez honnêtes avec vous-même et avec moi. Si ça risque de mettre en danger des membres de votre guilde, ne le faites pas. Ne me dites pas oui pour me faire plaisir ou si vous n'êtes pas vraiment motivé à m'aider. J'ai parfaitement conscience qu'un inconnu qui débarque pour dire tout ça semble saugrenu. Je ne vous demande pas de me faire confiance, ni de mettre quiconque en danger pour moi, parce que je ne veux pas que le danger de la responsabilité que je prends ne se répercute sur d'autres. »

Quelque part, est-ce que ce n'était pas une mission suicide ? Quelles étaient les chances pour réussir ? Et quand bien même cela fonctionnerait, s'il ne reste qu'un seul membre d'Ajatar en vie, il y aura toujours, quelque part, la possibilité qu'un jour il tente de se venger. Choisir cette voie, c'était choisir de laisser une place permanente à une petite voix paranoïaque qui ne s'en irait jamais vraiment.

Un instant, je ne réponds pas à sa question la plus importante. Ou du moins, celle qui résonne en moi avec le plus de trouble. Les motivations. Ne faut-il pas être fou, quelque part, pour décider ceci ? Sting l'a dit lui-même : ce n'est pas par vengeance que je semble porter un intérêt à Ajatar, mais la vérité est bien plus nuancée. De la colère, il y en a. Plein. Une espèce de révolte outragée face à ce qu'ils ont fait, un peu de dégoût, aussi. Aussi de la honte et du ressentiment. Autant parce que j'ai failli me joindre à eux que parce que finalement leurs promesses me semblent des promesses vides et fausses. Et pour ça je leur en veux. Sans compter que depuis qu'Altiel est en stase, les choses ne sont plus pareille. Je porte beaucoup de préoccupation à essayer d'apporter de l'aider aux gens qui ont accepté de venir dans la forêt pour y reconstruire un quelque chose de nouveau. D'aucuns diront que c'est un espoir naïf, moi je dis que c'est l'antidote au pessimisme humain. Ethan me tuera s'il apprend ce que je fais. Et peut-être même au sens propre. Ç'a beau être un débile, ça n'en reste pas moins quelqu'un que je considère de plus en plus comme un ami proche. Si ce plan marche, il n'y aura pas d'alternative, je sais que je devrais lui mentir. En fait, je ne veux pas imaginer sa réaction. Parce que je sais déjà que ça va provoquer des dégâts peut-être irréparables.

_ Mes motivations... »

Les mots semblent saugrenus. C'est une réponse facile que je lui fournis, mais au fond c'est un peu ce qui est à l'origine de tout.

_ Faut-il nécessairement y avoir quelque chose à gagner ? Il faut bien que quelqu'un le fasse, après tout. Vous pouvez me penser d'Ajatar si vous voulez, à vrai dire, j'aurais tendance à vous dire de vous méfier de moi, c'est toujours ce qu'il y a de plus sain. Je ne sais pas si ma motivation est dénuée de colère, d'incertitude ou de folie, mais... »

Il y avait de l'égoïsme dans cet acte, clairement. Du regret peut-être aussi. Mais je portais en mon sein les cauchemars fossiles d'un dieu mort depuis des siècles. Un dieu qui ne pourrait renaître qu'en lavant mon humanité de tous les poisons dont elle s'intoxiquait elle-même. Quelque part, c'était une épreuve qui m'impliquait moi et les sentiments humains. Je ne savais pas si j'étais prêt à la surmonter, si j'étais capable d'avoir la foi nécessaire et, dans le fond, ce que je disais à Sting là, j'avais un certain malaise à le dire, car jusque présent Ajatar ne m'avait jamais laissé complètement indifférent. J'avais eu l'espoir qu'ils construisent quelque chose de différent, pas qu'ils laissent un trou vide de sens et plein de morts derrière eux. Si je réussissais cette épreuve, elle en profiterait à tout le monde. Si j'échouais, alors je serais le seul à en pâtir. Si ça doit péter, je veux que ça ne détruise que moi-même dans le pire des cas.

_ Ajatar pense que l'humanité est corrompue et qu'elle se soignera par un renouveau qui passe par sa destruction pure et dure. Qu'y a-t-il de mieux à opposer à cette idéologie vide de sens qu'une résistance dénuée de tout profit personnel ? En tout cas, c'est ce que j'aime à croire. »

Quant à la proposition de Sting... J'ignorais complètement de quoi il s'agissait, et je n'étais vraiment pas partant à l'idée de devoir recourir à quelqu'un d'autre, pour quelque raison que ce soit. Mais quelque part, je savais que si je pêchais par orgueil je n'en ressortirai pas vivant. C'est presque à contre cœur que j'étais venu ici, que j'avais accepté finalement de demander ça à quelqu'un. Mais c'était nécessaire, je ne pouvais pas tout faire moi-même, et dans un sens, si Sting proposait de faire appel à quelqu'un, son aide me soulageait un peu. Mettre un peu du secret entre ses mains, c'était me sauvegarder un peu moi-même. Au moins une personne saurait la vérité. Si je venais avec une telle demande et qu'il donnait une chance à mon entreprise, il serait l'homme qui aurait ma vie entre ses mains. Refuser de lui faire confiance à mon tour serait un complet contresens.

_ Ok. »

Aussi surprenant que cela paraisse, ce simple ok résumait tout. Pas la peine de tergiverser cent ans dessus.

_ Si vous avez confiance en cette personne, je vous suis. »»
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: There will be blood | Sting   Lun 6 Juin - 6:56

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Get Out
La vie c'est la guerre, mais une guerre qui vaut le coup. Bats toi pour ceux que t'aimes. Pour eux reçois les coups, pour eux reste debout. N'accepte pas la défaite. Δ Soprano.

« Il faut bien que quelqu'un le fasse, après tout. » Cela pouvait presque sonner comme une condamnation, une obligation ou bien même un devoir.  Il faut bien que quelqu’un le fasse. C’est vrai, il fallait bien que quelqu’un s’y colle et ose s’en prendre à Ajatar Virke l’intouchable, l’inviolable. Quelqu’un mais qui ? Lui peut-être ? Pourquoi lui ? Pourquoi ça devrait à être à lui de s’occuper de faire tomber Ajatar ? Pourquoi ça devrait être sa responsabilité alors que c’est censé être la responsabilité, partagée, de toutes les guildes de Fiore que d’attraper les criminels les plus en vogues du moment. Adieu Enya Taylor, bonjour Ajatar.

A la fin des évènements et des attentats, Daryan Illunar s’est présenté au monde comme étant le nouveau leader, grand messie des crises existentielles mais jusqu’à présent, on n’a pas souvent entendu parler de lui. Depuis cette lacryma vision et la présentation de ce nouveau Conseil réunissant tous les leaders de groupes et guildes du pays, il n’y a plus eu signe de vies de Daryan Illunar, maître de Weer Lopen.

Alors c’est vrai ? Qui ira s’en prendre à Ajatar ? Fairy Tail ? Soyons sérieux. Il n’est pas inconnu maintenant qu’à Harujion, ils ont fait choux blancs. Un échec total. Un échec cuisant. Bacchus n’a pas non plus les épaules pour ça. Il est un bon dirigeant et un bon leader mais un mauvais maître et là fait toute la différence entre eux…Et toi et ton égo surdimensionné.

Tu soupires en essayant de comprendre cet homme se tenant en face de toi et en imaginant ne serait-ce qu’un instant, la mise en place de toute cette histoire.

« - Je ne suis pas septique à l’idée, comme je l’ai dit, elle me plaît bien. J’aime ce genre d’initiative et je suis totalement prêt à aider et à vous soutenir, mon seul frein c’est ce qu’il nous attend derrière. Comme vous le dites, il serait prétentieux de croire que tout marchera du premier coup ou comme on pourrait l’espérer….Il y aura des coquilles. Forcément. Et c’est là que ça me gêne. Vous me demandez d’être honnête et je le suis, disons juste que j’ai les fesses entre deux chaises et que, je dois faire un choix aujourd’hui et maintenant. Soit, je vous aide à arrêter Ajatar Virke en engageant ma responsabilité personnelle et ceci sera à mes risques et périls pour ce qui arrivera dans l’avenir ; Soit, je ne vous aide pas, je vous dis de sortir d’ici et de prendre votre folie avec vous et je pourrais vous laisser vous y risquer tout seul ce qui semble être le choix le plus rationnel mais… »

Tu souris tandis que tu entends de légers murmures derrière la porte et tu te souviens avoir déjà fait plusieurs fois ce genre de chose. Que ce soit pour ramener Minerva à la guilde, que ce soit pour le destin de Sybilia ou que ce soit le jour où tu as dit à cet homme « Bob est mort des mains d’Elsa Scarlett », en sachant ce qui allait se dérouler ensuite.

« - Mais je ne suis pas quelqu’un de rationnel. Je vous l’ai dit. Je suis Dragon Slayer et Maître de Guilde mais il y en a un des deux que je n’ai jamais voulu. Peut-être les deux, allez savoir ? Des fois, je me pose des questions. Le problème est que même si j’acceptais, même si je serais votre homme, votre arrière, votre témoin ou votre complice…Eh bien ahahaha…Disons que… »

T’écartant, de ton bureau, tu te diriges vers la porte de ce dernier l’ouvrant brusquement, laissant tomber les visages des curieux alors affalez sur cette dernière pour écouter votre conversation. Non sans surprise tu y retrouves Dorian, Caleb, Diana et Théo. Comme d’habitude hein ? Finalement la querelle du canapé a laissé place à la curiosité de savoir ce qu’un inconnu venait faire entre vos murs.

« - Disons que même si j’acceptais, je ne pourrais pas le faire sans eux. Vous voyez ? Impossible d’avoir un peu de discrétion entre ces murs. Depuis que vous êtes là, ils sont là aussi. Je le savais mais peut-être aurais-je dû vous le dire.
- Désolé…..
»

Ils se relèvent tous les quatre, tandis qu’ils s’entassent dans la pièce avec vous, se muant dans le silence.

« - Sabertooth s’est engagée dès que vous avez franchis le seuil de notre porte. »

Sur ton bureau, quelque part entre les papiers, traîne cet énorme ce bout de paperasse où Senji Kiyomasa t’avais donné une adresse. L’adresse d’une Sorcière à ce qu’il semblerait. Ça peut toujours servir dans ce genre de choses.

« - Pour être les meilleurs dans quelque chose, il faut toujours avoir un coup d’avance sur les autres à ce qu’il paraîtrait. J’aime à croire que si je contribue à la chute d’Ajatar Virke, non pas parce que ça sera une décision émanant d’une autorité quelconque mais parce que ça sera notre décision, à nous, avec votre contribution, alors on sera de nouveau la meilleure guilde de Fiore pour avoir fait tomber les criminels les plus recherches du Royaume. »

Ton regard croise ceux des quatre autres qui affichent ce même sourire plein de fierté et d’approbation quant à l’idée de faire tomber Ajatar. Tous en avaient souffert des attentats et s’il fallait absolument « quelqu’un pour s’y coller » alors autant prendre des gens avec une réelle motivation plutôt que d’envoyer un inconnu à la mort.

« - Donc ? On commence quand ? Mes renforts sont-là. Dorian est télépathe, Caleb est un stratège militaire, Diana a une magie de soin et Théo peut se téléporter. Il suffit de demander ! »

C’est plein d’orgueil et de fierté que tu les a présentés comme ça. Parce que c’est vrai. Sabertooth n’était peut-être plus la meilleure guilde de Fiore mais tu persistais à chercher l’excellence dans l’ensemble de ses membres et à eux quatre, ils représentaient déjà un bon palmarès de ta nouvelle guilde. Etre maître c’est savoir faire des choix…même quand il est question de recrutement.

© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [S15 beta] D1 Vainqueur Sting Racing 638pts
» [1500 pts] blood axes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Oak Town :: Guilde : Saber Tooth