Partagez | .
Tu me dois rien, mais... [Sting]
 MessageSujet: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Lun 1 Fév - 20:27

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

dis-moi tout
Sting Eucliffe



Enya savait rien du tout. J'ai perdu mon temps avec elle. J'aurais jamais du monter sur le bateau. Enfin, c'est ce que je pense, mais d'après Fred ce qui s'est passé aurait du se passer. C'est un signe du destin, mais moi j'y crois pas. Le destin, c'est juste de la merde, une excuse que les gens se donnent pour que leurs actions ne paraissent pas si mal que ça. Sur ce bateau, la seule information utile que j'ai pu en tirer, c'est qu'une bande d'humains sans magie comptent se rendre sur les lieux du Pégasus et empêcher que ça se fasse ou limite, s'en prendre aux mages en les accusant d'imposer leurs propres lois au monde. Enfin, ils n'ont pas tout à fait tort. Chris a imposé sa pause publicitaire à tout le monde sans leur donner le choix de changer de chaîne et ça, déjà ça, c'est brimer la liberté du peuple. C'est peut-être mineur, mais c'est un acte grave qui aurait pu se faire passer pour du terrorisme envers n'importe quelle personne possédant moindrement de l'imagination. Et la Reine dans tout ça? Elle va regarder les gens se foutre sur la gueule en disant que c'est pas son problème... non mais quelle conne!

« Qu'est-ce qu'on fait du coup? »

Je soupire. « Laisse-moi y réfléchir un peu... y'aura sûrement une idée qui me viendra. »

J'enlève cet habit beaucoup trop chic pour moi et le fout dans le panier à vêtements sales. Ils sont trempés à cause du navire qui coulait. Fred fait de même et demande mon aide pour retirer sa robe. Même si j'ai de grandes mains, j'arrive quand même à trouver le moyen d'être délicat et descendre la fermeture-éclair de son dos pour l'aider un peu. Je mets mon pantalon habituel et mes bottes mal lassées. Kai frappe à ma porte entre-ouverte, faisant pousser un cri à Fred qui n'est pas encore habillée convenablement. « Papa! Est-ce que vous avez trouvé Tonton Chris? » Je force un sourire et m'avance vers lui en posant une main sur son épaule. « Écoute Kai, j'ai l'impression que le voyage sera long et que ça prendra du temps avant qu'on puisse le retrouver et le ramener à la maison. Est-ce que tu comprends? » Il affiche un air confus. « Oui... je crois. » Je secoue la tête parce que je sais qu'il n'a pas saisi le fond de la chose. « Est-ce que tu comprends que c'est un autre aventure dangereuse qui nous attend à Fred et moi? Est-ce que tu comprends que tu ne pourras pas nous suivre pour que tu puisses terminer ton éducation correctement? » Il soupire à son tour et hoche la tête.

« On viendra vous voir de temps en temps, t'inquiète pas. »

Il repart la mine basse. Lui aussi aurait aimé partir à l'aventure et rencontrer Chris, le convaincre de rentrer, d'abandonner tous ces projets pour les mages à Fiore pour rester et s'amuser avec lui... Sauf que le problème de Chris s'étend plus loin que ça. C'est pas juste une question de maturité, c'est un problème entre les deux oreilles qu'il a... un problème que j'irai régler moi-même avec Fred. Je mets mon manteau, Fred porte son habit souple de couleur noir. Nous sommes prêts mais encore là, on ne sait pas où nous irons... mais me vient une idée.

« S'il y a bien des invités à cette table ronde... pourquoi ne pas rendre visite à un de ceux-là? »

« Hm... peut-être. T'as un maître en tête? »

J'hausse les épaules. Je suis moi-même incertain de ma démarche, mais vaut mieux essayer ça que de rester chez soi les bras croisés. Je dis au revoir à mon fils et à Jin avant que nous nous éclipsons à nouveau avec le pouvoir de l'avatar de l'espace. Je me retrouve à Oak Town. C'est pas une ville bien grande et étant donné que mon visage ne se retrouve plus comme étant une priorité placardée sur les murs, je passerai presque inaperçu. Nous marchons jusqu'à nous rendre en face de la guilde de Sabertooth. « Et maintenant? » Je me gratte la joue en guise de réponse. Mon ancienne habitude m'aurait amené à défoncer la porte sans préavis mais je me dis qu'avec ma femme à mes côtés, ce sera dur de se faire pardonner... alors c'est elle qui soupire et frappe à la porte. Quand un homme ouvre pour savoir de quoi il s'agit, je me tasse sur le côté pour lui donner l'impression qu'il a affaires juste avec Fred. Qui sait, si on me voit, on risque de jamais nous laisser entrer.

« Bonjour! J'aimerais savoir si c'est possible de rencontrer le maître de Sabertooth à l'instant? Il n'est pas trop occupé j'espère? »

Quand je vois ce faux sourire sur ses lèvres, je lève les yeux vers le ciel et me dis que j'aurais sûrement jamais fait mieux que ça...

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Mar 2 Fév - 0:26

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Requête.
Ce qui me ravit aujourd'hui, c'est le bonheur d'avoir traversé
toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant. Δ Cesaria Evora.

Tu leur en avais parlé, de la lettre de Rogue. Sabertooth avait changée depuis que tu en étais devenu le maître bien malgré toi mais cette position ne te permettait pas de faire ce que tu voulais. Tu voulais des réponses, tu voulais savoir « pourquoi ». Pourquoi mademoiselle est partie ? Pourquoi n’était-elle pas restée alors qu’elle se retrouvait ainsi libérer du joug de son père elle aussi ? Pourquoi avait-elle disparue sans un mot ? Peu d’entre vous se souviennent de Minerva et de celle qu’elle était avant, il faut dire que Saber avait commencée à changer avec l’arrivée des nouveaux membres. Même si tu étais moins sévère que Jienma, tu avais gardé la même attitude et les mêmes fondements. Vous serez les meilleurs de Fiore mais selon tes règles.

Mais avant de t’atteler à faire de ta guilde, la meilleure guilde de Fiore, il te restait encore pas mal de travail, comme retrouver Minerva. Alors tu leur en avais parlé. Il n’y avait rien a caché et tu avais même demandé des volontaires pour aller la retrouver. Tu te doutes que cela ne sera certainement pas une partie de plaisir et qu’il se passera beaucoup de choses alors tu n’as jamais obligé personne. Tu iras seul s’il le faut. Ça t’importe peu.

« - Hoy Sting ! Y’a du monde à la porte en bas. On demande à te voir. »

Caleb arrive à hauteur des escaliers tandis que ton regard se perd dehors comme si tu allais trouver les réponses en regardant la cour extérieure de la guilde. Oui, beaucoup de choses avaient changées. L’arrivée de Bacchus avec Sybilia, ta démarche avec la Reine, ta participation au Pegasus…Qui aurait cru que tout ça t’intéresserait un jour ?

« - J’arrive… »

Tu descends, mains dans les poches, en passant devant tout le monde tandis que certains te saluèrent avant de partir en mission, requête en main et l’air excité.
Arrivant à la porte, tu remarques deux personnes dont un visage familier. Tu l’as déjà vu, quelque part et tu ne sais pas trop ce qu’il te veut et pourquoi il est venu jusqu’ici.

« - Bonjour, je suis Sting ! Est-ce que je peux vous aider ? »

A les voir, tu te doutes qu’ils ne sont pas là pour une simple requête, que ce ne sont pas de futurs clients et que cet homme, autrefois recherché, veut certainement quelque chose d’autre que simplement faire une visite de courtoisie. A croire qu’en ce moment, tout le monde frappe à ta porte pour un rien.

Y’en a d’autres des guildes dans le coin pourtant…

« - Je vous écoute. »


© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Mar 2 Fév - 1:10

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

dis-moi tout
Sting Eucliffe



À entendre le gars qui a ouvert la porte gueuler, je me mets à croire que le charme de Fred a porté fruit. Qui aurait cru qu'une fille aussi badass puisse utiliser la gentillesse pour parler à un gars qu'elle ne connaît même pas? Pas moi en tout cas. J'attends tranquillement de mon côté, l'épaule appuyée contre le mur. Pendant ce temps, je sonde les environs. Je fronce les sourcils quand je constate qu'elle est ici. Pourquoi il a fallu que je choisisse la guilde en laquelle je me suis dit que j'attirerai pas de problèmes héberge une des femmes qui connaît le plus de détails sur ma vie? Je suis agacé par cette découverte, Fred le voit bien et d'un geste de la main, elle tente de me rassurer.

Le maître arrive enfin à notre hauteur. Il se présente brièvement. Je me dis que ce serait le minimum à faire. Je vois dans ses yeux qu'il me reconnaît, sans vraiment être capable de mettre de nom sur mon visage. « Je suis Melissa Salztrom et voici- » Je m'impose un peu, juste un peu. Je tends la main vers sa direction et d'une voix grave dont j'ai l'habitude de toujours adopter, je me présente aussi. « Senji Kiyomasa. » C'est tout. Parce que j'ai toujours l'impression de déranger de toutes façons alors jouer l'hypocrite en lui faisant croire que ça me fait plaisir de le rencontrer, non merci. Il nous dit qu'il nous écoute... sauf que je suis agacé. Le cadre d'une porte pour discuter d'un sujet plutôt délicat n'est guère la meilleure des idées...

« Y'a moyen de parler un peu plus discrètement? »

Parce que j'ai horreur d'avoir l'impression d'être écouté même si c'est pas le cas. Il comprend et il nous fait entrer, passant devant tout le monde, montant à l'étage pour qu'on s'enferme dans son bureau. Ça non plus j'ai pas aimé. Ses membres vont sûrement lui poser deux mille questions à mon sujet. « Désolé d'avance si ma présence te cause des ennuis ou soulève des questions, mais j'ai jugé que Sabertooth était la guilde la plus sécuritaire à approcher pour ce que j'ai à demander. » Parce qu'avant que je me rende compte que Philips soit dans les parages, personne ne faisant partie de cette guilde m'a déjà côtoyé et c'était mieux comme ça. Je soupire parce que je déteste demander du support venant des autres... surtout des étrangers.

« J'ai besoin de savoir où et quand la table ronde aura lieu. Tu sais... le truc annoncé par le nouveau « maître » de Weer Lopen qui réunit pas mal de gens? Y'a moyen que tu puisses me donner ces infos? »

Oui, Senji Kiyomasa a toujours été un homme bien informé... Si lui ne peut pas m'aider, alors je devrai continuer mon chemin au passer au suivant.

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Mar 2 Fév - 1:35

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Requête.
Ce qui me ravit aujourd'hui, c'est le bonheur d'avoir traversé
toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant. Δ Cesaria Evora.

Senji Kiyomasa. Comme beaucoup, t’as déjà entendu ce nom mais t’as l’impression qu’il appartient à un homme venant d’une autre époque, d’un autre temps. Tellement de choses se sont passées depuis et tellement de choses continueront de se produire que finalement, qu’il soit qui il était, ne t’intéresse pas plus que ça. De plus, t’es mal placé pour juger un ex-fugitif ou quelque chose du genre. Il demande à te parler en privée et tu l’emmènes dans ton bureau. Bien-sûr, vous êtes suivis du regard par les plus curieux et ça t’amuse que de voir à chaque fois, autant de tête se retourner dès que tu reçois une personne ici. Il faut croire que la guilde est devenue la base des gens suspects.

Tu fermes la porte derrière toi et tu attends qu’il se prononce sur le motif de sa visite. Bien-sûr, quelque part, ses paroles te touches quand il te parle de « seule guilde sécuritaire », parce qu’il fallait se l’avouer, c’était un peu le bordel chez les autres. A Fairy Tail, les rumeurs courent qu’ils se tapent dessus et se font la guerre et tu te doutes que ce n’est pas Bacchus qui traitera d’une affaire pareille avec un homme tel que lui. Ca le ferrait chier plus qu’autre chose.
Il te parle de la table ronde, du maître de Weer Lopen et à ça, tu comprends qu’il veut te parler du Pegasus.

Tu t’assoies, croisant les doigts, réfléchissant un instant à sa visite ici chez toi et tu soupires. S’il veut des infos, il ferait mieux d’aller à Weer Lopen directement, même toi, t’es pas certain de tout ce qu’il s’est dit entre Daryan et toi.

« - J’aimerais savoir en quoi cela peut-il vous intéresser ? »

Une question simple. C’est vrai, pourquoi un homme tel que lui, soit disant disparu, referait surface pour avoir une information comme celle-là ? A quoi ça lui servirait de savoir où il peut trouver la table ronde si vraiment elle existe ? Certes l’annonce a été faite de son existence mais jusqu’à aujourd’hui, il n’y a pas eu une seule fois, une seule occasion, où les mages appelés à se réunir, l’ont fait. Pas une seule fois. Alors par moment, tu te demandes à quoi il pense, l’autre, dans sa tour d’ivoire. Tu te demandes ce qu’il cherche à faire ?

« - Non pas que je veuille vous cacher l’information, je vous la donnerais, si vous me répondez honnêtement mais sachez avant toutes choses que le « Pegasus » n’est pour l’instant qu’un projet et qu’il n’a eu naissance que dans l’esprit d’un homme. Encore faudrait-il que ce même homme réussisse à tous nous réunir et je lui souhaite, bien du courage.»

Et puis, ce n’est pas comme si c’était interdit de dévoiler une quelconque information comme celle-ci à un homme tel que lui. C’est une information publique et tu t’étonnes qu’il vienne te trouver, toi, pour te demander ce genre de chose.

On frappe à ta porte, on te dis qu’on a besoin de toi, t’envoie promener. T’es occupé. Ils ont qu’à régler le problème entre eux. Si c’est Sybilia qui étrangle Ogra ou l’inverse, ça leur passera. Après si c’est Yukino qui a encore détruit la cuisine, c’est autre chose.

D’ailleurs, en te penchant de plus près, tu remarques un œil à travers la serrure de ta porte. Tu te lèves d’un bond.

« - Excusez-moi… »

Ouvrant la porte soudainement, tu retrouves nez à nez avec Dorian, les fesses au sol, surpris d’avoir été pris en flagrant délit d’espionnage.

« - Tu as trois secondes pour partir d’ici avant que je ne décide de te jeter par la fenêtre du troisième étage….
- Non mais ce n’est pas..
- Deux…..
- Je t’assure que….
- Un….
- Je m’en vais ! Je m’en vais c’est bon !
»

Ce gosse a décidément les oreilles qui trainent de partout. A croire qu’il le fait exprès. Faudrait que tu fasses gaffe à ce que ses oreilles ne traînent pas dans ton bureau non plus, il ne manquerait plus que ça.


© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Mar 2 Fév - 2:51

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

dis-moi tout
Sting Eucliffe



Il est assis à son bureau, fort sérieux, les doigts entremêlés dans une réflexion que je ne saurais décrire. Suite à ma demande, il soulève une question. En quoi cela peut m'intéresser? En quoi connaître l'emplacement d'un endroit qui risque de causer une des plus grosses manifestations de l'histoire m'intéresse? Est-ce que je lui dis la vérité? Une demie-vérité? Qui est ce gars exactement qui se trouve en face de moi? Un simple curieux, ou un gars qui criera mes plans sur tous les toits de la ville jusqu'à ce qu'on vienne me pêcher par la peau du cul? J'ai juste entendu les mêmes rumeurs que tout le monde à son sujet. Déjà qu'il me permette d'entrer dans sa guilde sans broncher, sans poser plus de questions démontre qu'il a une certaine confiance en moi même s'il doit savoir que je suis un ex-fugitif.

Il élabore sur sa question, disant que le Pégasus est encore un projet dans un foetus qui n'a qu'un gros but dont tout le monde est au courant. Apparemment, il n'a pas encore réussi à convaincre bien des gens et c'est tant mieux. Le moins de personnes qui se présenteront à la table ronde, le moins de gens que j'aurai à convaincre de partir et à risquer de me mettre à dos. Avant que j'aie pu prononcer de quelconques mots, on frappe à la porte. Sting répond qu'il est occupé. Quand je le vois se lever d'un bond, je me dis que quelque chose ne tourne pas rond. Il ouvre la porte et j'entends la conversation entre les deux gars. Il menace son membre de le jeter du troisième s'il ne dégage pas et ça a pour effet de me faire sourire. J'aime ses méthodes.

« Le lieu du Pégasus attirera des foules de mortels apparemment qui sont contre le principe. Je suis moi-même en désaccord avec la chose, mais ce n'est pas pour autant que je tolèrerai des débordements entre simples mortels et mages. Je veux me rendre là-bas pour convaincre tout le monde du contraire, rien de plus. »

J'espère seulement que mon opinion personnelle ne fera pas pencher ma balance en ma défaveur et que cette information ne parviendra pas aux oreilles de Chris. Le connaissant, il pourrait très bien s'arranger pour éviter que j'assiste à leur petite réunion... ou bien m'y coincera pour que ça me soit impossible de m'en sortir sain et sauf. Fred s'appuie contre le mur derrière elle, les bras croisés. Cette discussion dure peut-être depuis trop longtemps pour elle, mais je tiens à pousser ma chance un maximum afin d'obtenir ce que je veux.

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Mar 2 Fév - 9:23

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Requête.
Ce qui me ravit aujourd'hui, c'est le bonheur d'avoir traversé
toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant. Δ Cesaria Evora.

Tu t’assures que Dorian a bel et bien fichu le camp avant de reprendre la conversation. Parler du Pegasus te donnes l’impression de parler de quelque chose d’important et ça l’est en soi mais encore faudrait-il qu’un tel projet, aussi fou qu’il soit puisse voir le jour et pour l’instant, ce n’est pas prêt d’arriver. Tu t’assois et tu écoutes ce qu’il a à dire sur le sujet. Il était normal que tout le monde ne partage pas la même opinion et le même avis quant à la mise en place d’un tel projet et toi-même, tu en doutes encore, tu ne demandes qu’à voir mais garde l’esprit ouvert quant à une possible réunion de tous ces mages. Cela demandera du temps, de la patience et beaucoup de sang-froid pour ne pas dire « diplomatie ». Les premiers contacts seront houleux et les premiers échanges douloureux car chacun garde rancune d’une faute passée et encore faut-il passé outre tout ça.

Quant à l’intervention des civils, jusqu’à lors la question ne s’était jamais vraiment poser et ce n’était pas toi qui allait te la poser. Le système de sécurité mis en place ce jour-là relèvera de celui qui a mis tout ça en place. Que des gens viennent à sa porte, n’en est en rien ton problème.

Tu te vautres dans le creux de ton fauteuil en soupirant. Il n’y a pas à discuter et ses intentions paraissent louables et puis quand même bien ce n’était pas le cas, ce n’est pas toi qui l’arrêtera. Si certains veulent des réponses, ce n’est pas à toi de servir d’intermédiaire. Qu’il aille trouver le maître du lac. Qu’il aille lui poser ses questions.

« - Vous avez entendu parler du Lac de Spleinir ? Ce n’est pas très loin d’ici, quelques heures tout au plus. Vous trouvez sur place, la guilde de Weer Lopen et certainement le maître qui va avec. C’est tout ce que je peux faire pour vous. Moi-même participant au Pegasus, je ne sais pas quand se tiendra la première réunion….Disons que la communication entre guildes est …Difficile. »

Voire carrément délicate. La seule guilde avec qui tu communiques sans trop de mal c’est Quatro et c’est seulement parce que Bacchus s’offre le loisir de démolir ta porte d’entrée ou de t’emmener les premières âmes perdues du coin. Pourvue que cela ne se reproduise pas, même si tu n’avais rien contre Sybilia, tu n’iras pas à Arcadia à l’improviste tous les jours et tu es même certain que la Reine ne sera guère d’accord pour t’accueillir tous les jours.

« - Vous désirez autre chose ou pas ? »

Non pas que tu sois pressé, bien au contraire, mais si c’est là la seule information qu’ils sont venus chercher, il aurait pu demander ça à n’importe qui. Même le premier marchand du coin pourrait vous dire où trouver Weer Lopen et Daryan Illunar. Ce n’est plus un secret pour personne et ça ne le sera jamais. Il ne se cache plus.




© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Mer 3 Fév - 17:04

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

dis-moi tout
Sting Eucliffe



Il me parle du Lac de Spleinir. Je fronce les sourcils. Je trouve ça plutôt étrange que Chris n'ait pas choisi un lieu autre que sa propre guilde pour tenir sa réunion avec tous les gens qu'il a convoqués. Je me contente d'hocher la tête. C'est clair qu'une réponse comme celle-là ne fait pas mon bonheur. S'il y a des débordements, Chris mettra en danger les mages de sa guilde et ce qu'il a crée en parallèle de Blue Pegasus pourrait carrément foiré par une simple petite erreur de jugement. Je perçois déjà son manque d'expérience dans le domaine... et tout ça a commencé quand il a décidé de pirater les lacryma-visions. S'il y a bien quelque chose que je donne à Sting, c'est sa franchise. Lui-même il perçoit le flux d'informations entre les guildes comme difficile. Malheureusement, c'était moins le cas quand il y avait le Conseil encore debout.

« Ouais, y'a autre chose. »

Je regarde autour de moi, fouille dans mes poches, je trouve rien. Quand mes yeux aboutissent sur le bureau, je vois enfin ce que je cherche : un papier vierge et un stylo. Je gribouille une adresse dessus et lui passe le bout de papier. Certainement qu'il se demandera de quoi il s'agit... mais cette adresse est bonne pour tout le monde. Je remets le stylo sur son bureau. Fred m'adresse un regard agacé. Elle n'aurait jamais voulu que je partage cette adresse avec qui que ce soit, mais c'est probablement le meilleur moyen de me rejoindre au cas où il serait au courant de quelque chose.

« Si tu sais quoi que ce soit concernant une date et une heure, rends-toi là-bas. Demande à voir la Sorcière et elle me fera parvenir le message. En échange de ton coup de mains, la Sorcière pourra te révéler ce que tu veux au présent comme au futur. Mais ça... garde ça pour toi. La vieille n'aime pas qu'on exploite son talent. Ha! Ha! »

La main de Fred me claque l'épaule. Je réponds en haussant les épaules accompagné d'un sourire moqueur en coin. C'est vrai que la Sorcière n'est pas vieille, mais avec ses cheveux blancs n'importe qui croirait le contraire. Je lui présente ma main pour officialiser la chose entre nous deux. « Et si t'as besoin de quoi que ce soit, hésite pas non plus. Les amis de mes amis... sont mes amis. » Après ça, je quitte son bureau sans dire un mot de plus. Fred me talonne. Quand on sort enfin de la guilde sous le regard confus des membres, c'est Fred qui s'impose, se postant devant moi avant que je m'engage sur le boulevard.

« Pourquoi tu lui as donné l'adresse de la Sorcière? Tu sais qu'elle est surveillée sans cesse depuis qu'ils connaissent son talent. »

« Le gars il est pas aussi recherché que je l'aie été. Il va entrer et sortir ni vu ni connu. T'en fais pas Fred, il mettra personne en danger. »

« J'espère bien... »

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   Dim 7 Fév - 6:17

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Requête.
Ce qui me ravit aujourd'hui, c'est le bonheur d'avoir traversé
toutes les souffrances pour mieux vivre ce que je vis maintenant. Δ Cesaria Evora.

Même après son départ tu joues encore avec le bout de papier sur lequel il venait de griffonner une adresse. Mille et une questions traversent ton esprit concernant cette Sorcière et si on venait à découvrir qu’un ancien fugitif a été vu chez toi…Quoi que non, cette partie, tu t’en fou. Que cela se sache ou non, qu’est-ce que ça changera ? La Reine ne te fera pas un procès, elle t’as vue il n’y a pas si longtemps que ça et cela t’étonnerait beaucoup qu’elle ait envie de te revoir. De plus, les ennemis de la couronne sont nombreux mais tu doutes que cet homme en fasse partie. Son inquiétude concernant l’organisation du Pegasus, son attention à vouloir éviter un quelconque conflit auquel vous-mêmes, les mages répondant présents, n’avaient pas pensé. Tu n’aurais pas imaginé retrouver une foule de civils tous plus mécontents les uns que les autres à la sortie d’une quelconque réunion.

Enfin, maintenant cela paraît comme une possibilité mais ce n’est clairement pas de ton ressort que de répondre à ce genre d’évènements. Celui qui organise ça doit bien avoir prévu un tel débordement et le nécessaire également. Si ce n’est pour vous, au moins pour eux.

En sortant de ton bureau, tu trouves Dorian qui s’écarte étrangement du mur, l’air coupable.

« - T’as tout écouté pas vrai ?
- Pas …Pas du tout !
- Alors quoi ? T’avais ton oreille collée au mur juste pour entendre ses battements de cœur ?
- Tout à fait ! C’est très important que les murs soient en bonne santé ! Sans eux, le toit nous tomberait sur la tête.
- Bon t’as finis ? J’ai un boulot pour toi.
- Oh oui ! Oh oui, oui ! Qu’est-ce que c’est ?
- Va me vérifier l’emplacement de cette « Sorcière ». Si elle existe bel et bien alors revient immédiatement. Ne fais rien de stupide.
- Oh ouiiii !!! Je pars !
»

Tu le vois courir dans tous les sens comme une fusée comme encore jamais tu ne l’avais vu faire. Après tout, c’est certainement le premier vrai boulot que tu lui donnes, autre que celui de s’occuper du ménage de la cour extérieure. Même si le voir travailler fait rire Caleb…D’ailleurs en parlant de lui, il manque de finir les fesses par terre quand Dorian le frôle de justesse dans les escaliers, sacs sur le dos.

« - On peut savoir ce qu’il se passe ici ?
- Rien. Dorian va prendre l’air…
- Attends…Tu l’as envoyé en mission ? Tout seul ?
- Ne me dis pas que t’aurais aimé l’accompagner ?
- Sans façon…Ce n’est pas pour lui que j’ai peur mais pour ce qu’il pourrait faire.
- Ahaha ! Moi je suis certain qu’il remplira sa tâche.
- T’as drôlement confiance dis donc.
»

Peut-être trop ou peut-être pas assez mais t’as pas envie de douter de lui, après tout, malgré son tempérament tout feu tout flamme, il te ressemblerait presque et ça, ça t’amuses.



© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Tu me dois rien, mais... [Sting]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « La beauté n'est rien, mais la destin peut y être lié » || LIBRE /!\ PEUT CHOQUER
» petite technique qui ne coûte rien mais qui rapporte un peu
» Devine qui c'est ?! Euh... Je n'en sais rien mais je voudrais bien boire mon thé tranquille !
» Rien, mais rien à voir avec le JDR, les gars : ma boutique !
» Les petites choses n'ont l'air de rien, mais elles donnent la paix. [PV: Yzebel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Oak Town :: Guilde : Saber Tooth