Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Affaire de Famille | Enya
 MessageSujet: Affaire de Famille | Enya   Dim 24 Jan - 10:10

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Affaire de Famille
D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose. Δ Sarah Dessen.


Des rêves comme celui-là, tu en as fait des tas dans ta vie. Des rêves comme celui-là, tu ne les comptes même plus tellement ils sont nombreux dans tes souvenirs. Heureux mais douloureux. A chaque fois cela te rappelles que tu ne l’as jamais connue. Pas une seule fois. Tu as eu mentions ici et là mais parler d’elle était un sujet tabou et peu de personnes autour de toi osaient mentionner le nom de ta mère tant que ton père était présent. Lui-même n’en parlait jamais. Son regard s’assombrissait à chaque fois que tu en faisais mention et son visage se tordait. Peine, douleur, chagrin, regret. Ton père n’a jamais été un homme expressif mais tu sais, tu l’as toujours su en grandissant, que parler de sa femme a toujours été quelque chose de difficile à masquer pour lui.

Pourtant, la seule chose qu’il ne t’a jamais dit, c’est que tu avais ses yeux. Bien-sûr à l’époque, c’était tout ce qui importait pour toi. Avoir les yeux de ta mère…C’était un lien unique. C’était quelque chose de fort malgré la séparation. Malgré la mort elle-même.

C’était encore à cette époque où être dans l’ignorance de l’existence d’Enya était quelque chose d’encore possible. C’était à l’époque où Enya Taylor n’existait pas, n’était personne et ne sera jamais personne. C’était encore à l’époque où tu n’avais pas prêter ce foutu serment…C’était encore à l’époque où la notion de « famille » avait encore une valeur importante à tes yeux.

Mais des rêves de ta mère, tu en as fait…Beaucoup. Tu as parfois l’impression qu’elle te parle dans ton sommeil, qu’elle te rassure, qu’elle te guide te montrant la voie à suivre et le chemin à prendre. Tu as en tête l’image de cette femme à la longue chevelure couleur cendre. Chevelure héritée bien malgré toi, malgré les déguisements et les subterfuges. Mais ce n’était pas de la couleur de tes cheveux dont tu avais le plus honte…Tu avais seulement honte de ce nom de famille. De ce que cette femme en avait fait.

« - Sara… »

Cette voix douce qui t’appelles. Cette voix qui prononce ton nom avec tant de tendresse.

« - Sara ….
- Mamam ? »

Tu ouvres un œil et l’aperçoit, à côté de toi, assise sur ce canapé miteux, au coin du feu.

« - Ecoute-moi, je n’ai pas beaucoup de temps. J’ai besoin que tu me fasses confiance.
- Que se passe-t-il ? Qu’est-ce qu’il y a ?
- Je suis désolé…
- Pour quoi ?
- J’ai besoin que tu te rendes à la frontière de Minstrel. Le plus rapidement. J’ai besoin que tu rencontres quelqu’un là-bas, cette personne t’en dira plus long. J’ai besoin que tu me fasses confiance. Fais-le, c’est important…Pour toi. Pour nous tous.
- Mais je…
- Fais-le Sara ! Promets-le-moi.
- Je le promets ! Je le promets ! J’irais ! »

Et ce qui semblait être un fantôme disparait tandis que tu t’éveilles brusquement en sursaut. Ce n’était qu’un rêve…Un rêve paraissant si réel. Ce n’était qu’un rêve. Pourtant, au plus profond de toi, tu sentais encore cette infime chaleur…Ce n’était pas qu’un rêve ordinaire.

Poussée par la curiosité et obligée par cette promesse faite, à la va-vite, tu rends à la frontière séparant Minstrel et Fiore. Y aller ne te rends pas spécialement joyeuse en sachant que ce pays de malheur t’a privé de tout. En sachant que tu y as tout sacrifié.

Tu arrives devant un petit chalet et tandis que tu t’en approches…Une silhouette se dégage des buissons, hurlant et jurant vulgairement. Il ne manquait plus que ça.

« - Dites-moi que c’est une blague…Qu’est-ce que tu fous là ?! »

Rien que de devoir retourner à Minstrel ne t’enchantes pas, malgré cette promesse étrange mais que de devoir y retourner avec ELLE….T’espères sérieusement que ce n’est pas une autre ces farces du destin.

« - Laisse-moi deviner…On a fait le même rêve hein ? Quel plaisir que de voir ici connasse. »

Bien-sûr, tu ne caches en rien ton ironie et le mépris que tu peux avoir pour elle. Tu aurais préféré te couper un bras plutôt que de devoir lui refaire face à nouveau. Encore une fois.
Mais il faut croire que les affaires de famille n’attendent pas.


© GASMASK


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Dim 24 Jan - 10:28

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Guerre du Sang
Sara Taylor & Enya Taylor


Parfois, j’ai vraiment l’impression que le sort s’acharne. Je me dis que j’ai dû faire quelque chose de vraiment horrible dans une vie antérieure pour mériter ce genre de blague ou de coup tordu de la part du destin, puis, quand j’y réfléchis, je me dis que ce n’est pas dans une vie antérieure que j’ai fait ce genre de choses mais bien dans cette vie. Je sais ce que vous pensez de moi. Je sais ce que votre voisin de palier pense de moi. Ce n’est plus une surprise ni une nouvelle pour tout le monde. Je suis une horrible personne. Je le sais. Mais contrairement à tout ce que vous pouvez penser, j’ai l’impression d’entendre trop souvent le « Comment fais-tu pour dormir le soir en ayant tout ce sang sur les mains ? » Vous voulez une réponse ? Eh bah je dors comme un bébé. Je veux dire…On est tous des assassins, à notre façon. Selon ce que l’on dit, ce que l’on fait, comment on agit vis-à-vis d’autrui…Nos actions ont toujours une répercussion. Il ne faut pas croire que vous êtes tous à l’abri dans vos guildes ou dans vos maisons. Loin de là.
Mais bon, vous êtes encore loin de mon niveau parce que quand vous y serez…quand vous serez là où je me tiens actuellement, vous rigolez bien moins que moi. Je veux dire…D’abord ce rêve stupide et maintenant…Maintenant CA ?! J’espère que l’on se fou vraiment de ma gueule.

Pourtant, j’étais venue. Rien ne m’y obligeait et j’aurais pu détourner le regard, faire comme si je n’avais aucun compte à rendre à un vulgaire fantôme qui n’a jamais existé et qui n’a jamais été là quand j’en ai eu besoin dans ma vie, sauf pour me réprimander. Forcément. « C’est pas bien que de tuer des gens. » Ouais bah ce n’est pas bien non plus d’abandonner son enfant ! Voilà !

Est-ce que j’ai la haine pour un évènement remontant bientôt à 25 ans ? Oui. Toujours.

« - Moi aussi j’aurais aimé en rire..Mais ce n’est pas avec toi que je vais rigoler. »

Si un jour on m’aurait dit que j’aurais à la recroiser…Ici même. Pourquoi ? Pourquoi nous faire ça ? A toutes les deux ? Ce n’est pas un secret qu’on se déteste. On déteste et on renie chacune l’existence de l’autre. C’est simple pourtant.

« - Oh ? Tu sors les insultes maintenant ? Je pensais que j’aurais le droit à un câlin fraternel. Tais-toi un peu face de fœtus, tu commences déjà à te plaindre mais ta présence m’insupporte tout autant alors maintenant, ferme ta gueule et finissons-en rapidement pour que je n’ai plus à voir ta sale tronche devant moi. »

Je lui passe devant sans me gêner, sans me presser. Je sais qu’on se battra. Je ne sais pas quand. Je ne sais pas quel en sera le déclencheur mais si l’on reste trop longtemps toutes les deux, cela finira en massacre. Voir pire.

En entrant dans la cabane, je constate qu’il n’y a pas âme qui ne vive ici…Pas un chat…Rien. Même la femme de ménage semble avoir oublié de faire le ménage depuis au moins une décennie si ce n’est plus.

Un vieux canapé…Une seule chambre.

On se regarde alors toutes les deux, comprenant l’enjeu du moment…Mettre la main sur le lit. Hors de question de dormir ensemble. Je ne dors pas avec les rats moi, je les extermine.

« - Je l’ai vue la première ! »

Je la pousse pour qu’elle aille s’écraser contre la table de la cuisine et pars comme une furie dans la chambre.

Premier arrivé…Premier servit la gnome. C’est comme ça les règles de la maison.




FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Dim 24 Jan - 10:49

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Affaire de Famille
D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose. Δ Sarah Dessen.


Tu n’eus même pas le temps de faire un pas de plus dans le couloir que tu compris ses intentions dès que ton regard croisa le sien. Pour des jumelles, vous en veniez presque à penser à la même chose au même moment. Tu voulais le lit, hors de question de dormir sur ce canapé dénoué de tous ses ressorts. Tu voulais le lit et tu l’auras, même s’il faut pour ça, employer la force. Si beaucoup à Fiore craignent celle qui porte le nom d’Enya Taylor, cette rouquin psychopathe, folle dégénérée…Ce n’était clairement pas ton cas. Il y avait là dehors, des monstres bien plus effrayants que ta propre sœur. Il y avait là dehors, des monstres ayant l’apparence des hommes mais n’en était pas.

Ton front ricoche alors sur le coin de la table de la cuisine, t’envoyant par terre et dans un élan de reflex, tu attrapes sa cheville avant qu’elle ne prenne les devants et l’attire vers-toi. En suivit une chute phénoménale de la grande Enya Taylor qui ne sait même pas se battre comme une grande fille.

« - Alors ? C’est qui la face de fœtus maintenant ? Ahaha ! »

Rigolant d’elle à terre, tu te relèves et attrapes la poêle sur la gazinière avant de te servir du revers pour la frapper de toutes tes forces avec.

« - Tu crois que t’es la seule qui sait se battre peut-être ? »

En quelques minutes, et encore, la maison finit sens dessus-dessous, les meubles servant généralement d’armes, même le pied d’une chaise pourrait faire office de pieux tandis que vous étiez l’une sur l’autre et inversement. Jamais encore tu n’avais ressentie une telle haine et une telle soif de sang. Jamais encore tu n’avais ressentie pour quelqu’un même pour la Papauté de Minstrel, ce que tu ressentais envers elle. Tu la haïssais, oh oui. Cela allait même au-delà de la haine. Au-delà de toutes choses. Elle était coupable de biens des crimes mais à tes yeux, son seul crime, c’est d’être née avant toi…En même temps que toi. Son seul crime c’est celui d’exister.
Si elle n’existait pas…Il n’y aurait pas eu ce changement à Minstrel. Si elle n’existait pas, ton père ne serait peut-être pas mort. Si elle n’existait pas beaucoup de gens seraient beaucoup plus heureux. Si elle n’existait pas….

Oui, c’était une personne à abattre mais toi qui a si longtemps refusé d’avoir du sang sur les mains, s’il fallait mettre un terme à la vie de ta sœur, ta chair, ton sang, cela ne te gênerait en rien. Bien au contraire. Tu es presque certaine que plus d’une personne t’en remercierait. Elle est devenue dangereuse pour elle et pour les autres. Pour ce pays ou pour un autre.

« - J’ai appris à me battre pendant 18 ans Enya ! T’as aucune chance de gagner contre moi. Dis-moi…T’as fait quoi toi pendant 18 ans ?! Hein ? »

Tu lui lances la vaisselle que tu as sous la main et les bouts de verre et de porcelaines se brisent, brisant avec eux...Le peu d’espoir qu’il y ait entre vous, un quelconque lien familial. Cela n’existera jamais.
Voyant une opportunité de saisir ta chance, tu lui sautes dessus en lui jetant ton coup de pied au visage.

Cette bataille, tu la gagneras. Quoi qu’il advienne. Au diable cette énième promesse faites à un parent qui n’existe pas. Ils n’ont pas donné naissance à deux filles..Mais à deux guerrières ayant luttées toute leurs vies. Leurs survies.


© GASMASK


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Dim 24 Jan - 11:56

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Guerre du Sang
Sara Taylor & Enya Taylor


La pute. Je ne pensais pas que les évènements auraient pris une tournure aussi drastique dès la première heure de notre arrivée à Minstrel. La cabane semble en morceaux et ce n’est que par un miracle quelconque que les quatre murs tiennent et encore…

« - Tu veux savoir ce que j’ai fait pendant 18 ans ? J’ai survécu. Alors arrête de croire que le malheur du monde est sur tes épaules ! Maintenant grâce à ton génie, espèce de bouffonne, on va devoir dormir à la belle étoile. »

Le temps de terminer la phrase que les murs tremblent et le tout s’écroule sur nos têtes, tout juste le temps de se réfugier entre deux débris. La poussière accumulée depuis plus de dix ans fuit de partout et nous étouffe tandis que je secoue les mains vainement pour dégager le tout.

« - Oh face de fœtus ? T’es morte ? »

Il n’y avait plus un bruit. Etrange. Peut-être que tout compte fait, pour une fois, le Seigneur là-haut a fini par écouter ma prière et s’est débarrassé d’elle. Merci mon dieu. Une plaie en moins. Je redeviens la seule, l’unique, la merveilleuse…

Oh une fourchette volante non identifiée.
Elle respire donc. Zut.

« - Franchement, tu vois avec tes bêtises ce que t’as fait ?! Aller prends tes affaires on s’en va. J’en ai marre de me battre avec toi pour un lit. Surtout que normalement, il aurait dû me revenir, c’est moi l’aîné bon sang ! T’as aucun respect. Sauvage. »

Reprenant mon sac sur le dos, frottant mes affaires et rattachant mes cheveux, je sors par ce qui semblait être la fenêtre de la cuisine auparavant avant d’attendre cette abrutie qui me sert de jumelle. C’est bien beau de vouloir partir mais partir pour aller où ?

Minstrel nous n’est en rien familier. Sara pourrait avoir quelques connaissances du coin mais moi…A part la capitale et puis…Ce n’est pas comme si j’étais aussi détestée ici qu’à Fiore. Peut-être même plus à tout bien y réfléchir. Je savais que tout cela serait la faute de Chris. S’il était arrivé de façon moins théâtrale aussi celui-là. Non mais je vous jure !

« - Bon tu te le bouges ton gros derrière oui ?! Je m’en fou, je pars sans toi, je te préviens ! Je n’aurais aucune pitié à te laisser ici. Je pourrais très bien faire mon chemin toute seule. C’est vrai, je suis bien mieux sans toi. »

En fait, malgré le fait que j’ai accepté de venir ici, je ne savais même pas le fin mot de l’histoire. Pourquoi venir à Minstrel ? Pourquoi faire venir Sara ? Pourquoi est-ce qu’il y avait autant de mystère autour de cette histoire ? Pourquoi le fantôme de notre mère nous réunirait aujourd’hui spécialement ? Je n’y comprends rien.
Vraiment rien. Cela m’énerve.

« - Bon aller…En avant toute pour les portes de l’Enfer ! »

Minstrel..Me revoilà !




FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Dim 24 Jan - 12:23

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Affaire de Famille
D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose. Δ Sarah Dessen.


Tu l’entends se plaindre de l’extérieur tandis que tu cherches encore à te relever. Il n’y avait qu’elle pour prétendre à se relever d’une bagarre comme s’il ne s’agissait que d’un échauffement sportif. Monstre. Pourtant d’un certain côté, tu t’attendais vraiment à ce qu’elle reprenne sa route dés vous en auriez finit de vous battre mais au lieu de ça, elle est là, dehors, se tenant debout sous les rayons du soleil à t’attendre. Oui, elle est là, à t’attendre. Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’elle t’attend ? Elle pourrait très bien partir toute seule.

« - Mes bêtises ? C’est toi qui as commencé en me frappant ! Regarde je ressemble à rien avec ce bleu au milieu du front. »

Tu cherches ton sac à ton tour, il doit être par-là, la minuscule zone qui a été épargnée par la guerre. Par la rage de deux sœurs. Par les retrouvailles. Quand tu le retrouves et que tu ressors, tu marches sur des débris de verres et tu te dis que personne ne croira à un combat entre deux femmes. Deux femmes ayant réduit cette cabane en copeaux de bois. En un rien.

En avançant, tu arrives à sa hauteur et elle est à peine décoiffée. A peine dépareillée. Ce qu’elle est énervante. Comment peut-elle ressortir de tout ça sans un rien ? Même pas une petite marque ? Même pas un petit bleu ? Fais chier’.

« - Je me demande pourquoi on fait tout ça…Vraiment. Ce n’est que la parole d’un fantôme contre la nôtre. Pourquoi on est venus Enya ?
- Vous êtes venus parce qu’il est temps que vous sachiez la vérité
»

Une vieille mamie, flottant légèrement dans l’air apparait devant vous et tu ne pus t’empêcher de sursauter quand tu entendis sa voix dans ton dos. Le regard sombre, les cheveux d’une couleur à peine orangée. Oh non.

« - Et vous êtes ?
- Rose. Et vous êtes les jumelles n’est-ce pas ? vous avez les yeux de votre mère…C’est troublant.
- On nous l’a déjà dit. Que fait-on ici ? Comment connaissez-vous notre mère ?
- Suivez-moi…Ici, ce n’est pas le bon endroit pour parler.
»

Vous vous regardez toutes les deux, haussant les épaules presque simultanément et vous vous enfoncez dans la forêt avoisinante en compagnie de Rose. C’est étrange comme prénom. Tu aurais juré l’avoir déjà entendu quelque part. …Quelqu’un…Quelqu’un avait ce prénom.

« - Hey face de rat…ça t’intrigues pas toute cette histoire ? »

Pour la première fois de ta vie…Tu te soucies vraiment d’avoir l’avis de ta sœur. Elle était là, marchant tranquillement, d’un pas décidé, se posant certainement aucune question. C’est vrai, pourquoi elle s’en poserait ? Qu’est-ce qu’elle aurait à y gagner ? C’est peut-être son truc de suivre des grands-mères louches à travers les bois ? Peut-être ? Qui sait.

Vous arrivez alors devant l’entrée d’une caverne et la grand-mère s’arrête juste devant.

« - Quel est cet endroit ?
- Juste une grotte.
- Juste une grotte ? On vient de se taper des heures de marche pour « juste une grotte ». Non mais dis donc grand-mère vous ne vous fouettez pas un peu de notre gueule ?!
- Silence petite impertinente ! Vous auriez préféré passer la nuit dehors ? Alors que y’a des loups et des ours et d’autres monstres ?
- Je suis déjà en compagnie d’un monstre de toute façon…
»

Ton regard jongle entre ces deux femmes et cette grotte. Plus ça va et plus tout ça…N’a aucun sens. On dirait que la logique t’a abandonné depuis que tu as mis un pied dans ce pays de malheur. On dirait que la chance t’a abandonné depuis que tu es venu au monde.

« - Je déteste vraiment ce pays ! VRAIMENT ! »




© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Dim 24 Jan - 23:58

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Guerre du Sang
Sara Taylor & Enya Taylor


« Regarde je ressemble à rien avec ce bleu au milieu du front. » Ah si, si. Tu ressembles à une licorne. C’est mignon une licorne. Pourquoi j’ai eu une sœur au lieu d’une licorne ? Elle aurait mangé des arc-en-ciel et fait des cacas papillons.

Finalement, on se fait toutes les deux surprendre par une vieille femme nous conduisant à travers la forêt. Je ne sais même pas pourquoi la suis mais quelque part au fond de moi, j’ai l’impression de connaître cette vieille femme répondant au nom de Rose. Quand j’y pense, Rose est mon second prénom, du moins officieusement, je ne l’ai jamais vraiment dis à quiconque ou peut-être à Robin et à Jasper au détour d’une conversation sur mon enfance et sur l’orphelinat où j’ai grandie. Encore aujourd’hui, je ne sais pas quelle est la signification du prénom ni pourquoi on l’a choisi, j’ai toujours pensé que c’était le fruit du hasard mais quand je regarde cette vieille femme, je me dis que tout compte fait, ce n’est peut-être pas une coïncidence.

« - Tu veux bien arrêter de te plaindre un peu ? Tu me fatigues ! »

Je soupire exaspérée de me retrouver seule avec elle. N’a-t-elle jamais finis ?

On arrive alors devant une grotte dans laquelle nous pourrions passer la nuit. Ici au moins, on aura pas à se battre pour un lit..Peut-être pour un rocher et encore, je doute que Princesse Sara se batte à mort pour un rocher.

Tandis qu’elle hurle, alertant ainsi toutes personnes pouvant se trouver aux alentours, je me retourne vers ce qui ressemblait à s’y méprendre à un spectre. Quelle ironie. C’est le second fantôme qui nous guide jusqu’ici quand même.

« - Dites mamie…Rose ? Vous êtes une Taylor n’est-ce pas ? Notre mère nous a dit qu’on devrait rencontrer quelqu’un une fois à Minstrel..Mais elle ne parlait pas de nous, elle parlait de vous. C’est vous qu’on était censé rencontrer une fois arrivée à la frontière. Donc plus sérieusement…Pourquoi nous faire venir ici ? Quelle est cette vérité ? Et quelque chose me dis que cette grotte…N’en est pas vraiment une.
- Tu es maline malgré ce que l’on dit de toi...
- Donc ? Suis-je supposée jouer aux devinettes avec vous ? Si c’est le cas, je dirais que cette grotte n’existe normalement pas..
- Elle existe ...Mais elle n’est pas facilement trouvable, sauf pour ceux sachant déjà où elle se trouve.
- C’est-à-dire ?
- Regardez de plus près, les inscriptions sur la roche.
- Quelles… ?
»

J’eus à peine le temps de finir ma phrase que légère lueur en ressortit de la rose au-dessus de l’entrée de la grotte. Du latin. Je hais le latin.

« - Intrare Diaboli… ? »

J’ai des connaissances limitées en langue, je le sais mais quelque chose me laisse à penser que le second mot à une consonance étrangement familière.

« - Depuis des générations, notre clan vient ici. A chaque nouvelle grossesse d’une des femmes.
- Pourquoi faire ? Je veux dire, quel est le lien entre nous et…
- Quelque chose a été défait il y a de cela 25 ans. Vous devez réparer ça.
- Défait ? Mais quoi ? Vous en avez pas marre de parler en énigme ?! Je croyais qu’on était là pour savoir la vérité.
- Et vous la saurez si vous acceptez d’entrer à l’intérieur….En sachant que ce n’est pas votre magie qui vous sauvera de ce qu’il arrivera.
- Vachement rassurant…Si vous ne voulez rien me dire…Je vais demander à quelqu’un d’autre. Lilith !
»

La femme à l’allure mi-démon, mi-humaine, apparait et ses yeux se figent soudainement quand elle aperçoit l’entrée de la grotte.

« - Je reparsss !!!!!
- Attends ! J’ai une question !
- Démerde-toi ! Je ne veux rien avoir à faire ici !
»

C’est la première fois en 8 ans que je vois une telle réaction chez elle. Elle qui est habituellement pleine de confiance et d’assurance. Elle qui rien ne brise malgré les situations dans lesquelles on se retrouve parfois. La voir partir en vitesse ne présage rien de bon.

« - Et si on refuse ?
- Alors vous subirez.
»

Je commence à me lasser des mystères et des magouilles de cette famille. Mes yeux croisent alors ceux de Sara qui examine encore la roche, nous prêtant qu’une demi-oreille attentive.

« - Tu en penses quoi toi ? »



FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Lun 25 Jan - 6:31

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Affaire de Famille
D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose. Δ Sarah Dessen.


Toute cette histoire pue l’arnaque et pourtant, vous avez foncé dedans à la première occasion que l’on vous a donné. Vous ne vous êtes pas posés de questions, vous êtes simplement venues. Vous auriez pu ne pas venir, ne pas croire en cet avertissement, ne pas croire les paroles de cette vieille femme s’adressant de façon totalement illogique. D’ailleurs rien de ceci ne fait sens pour toi. Une grotte, des femmes enceintes ? C’est quoi ce délire commun encore ? Quel genre de drogue ils prennent les morts en ce moment pour venir vous faire chier ?


« - Intrare Diaboli…L’entrée du diable hein ? »

Sous les sous-entendus glissés par cette vieille femme, tu commences à deviner la suite de l’aventure tandis qu’Enya te demande ton avis. Même son invocation inutile n’a rien voulu savoir et au vue de sa réaction, cet endroit porte bien son nom. Personne ne s’approche d’ici et tout semble te hurler de fuir d’ici, au plus vite. Pourtant, vous devez y aller. Tu le sais. Tu veux comprendre.

« - Ce n’est pas toi qui voulait en finir au plus vite ? On ne peut pas vraiment compter sur cette vieille chèvre ni même sur tes invocations basiques. Puis il ne faut pas être né de la dernière pluie pour comprendre qu’on parle de lien et de pacte magique. Ce n’est certainement pas pour une quelconque thérapie de grossesse qu’elles viennent ici. On y rentre et on y ressort, aussi sec. Je n’ai pas non plus tout mon temps à consacrer aux délires des fantômes. »

Et puis « l’entrée du diable » ? Le diable tu l’as derrière toi, tandis que tu l’entends discuter avec cette vieille bourrique.
A l’entrée, il y avait deux flambeaux et vous en attrapez chacun un avant d’avancer à l’intérieur de la grotte. Cela semblait presque irréaliste. Venir ici, dans le noir, en compagnie de la pire sœur du monde, faire tu ne sais quoi ou élucider tu ne sais quel mystère. Les magouilles de la famille Taylor ne te regardent pas. Tu n’es pas lié par la magie avec ces gens, loin de là. Une autre voie s’est présentée à toi. Alors pourquoi t’enfoncer dans l’obscurité ?

Vous avancez en regardant les parois couvertes de symboles étranges et de marques bizarres.

Au bout du couloir, vous atterrissez nez à nez avec une énorme porte en pierre couverte de symboles, les mêmes qu’il y avait tout le long du chemin. A l’entrée, il y avait juste une petite coupole toute petite, enfoncée dans la roche.

« - Je te préviens, il est hors de question que je m’ouvre une veine pour cette histoire. De plus, je trouve qu’on est allé suffisamment loin, on pourrait faire demi-tour. Dieu seul sait ce qu’il y a derrière cette porte ? »

Pourtant tu la regardes tourner autour de la porte, essayer de la pousser mais rien n’y fait. Elle ne bouge pas d’un pouce. Forcément, la clé est juste devant vous.

« - Je n’aime pas ça…Mais alors pas du tout. »

Mais tu ne bouges pas. Tu restes là, intriguée, curieuse bien malgré toi. Tu as envie de savoir ce qu’il y a derrière cette porte. Derrière la porte du diable alors que lui-même s’agite à ouvrir une porte scellée. Mais bon, tu la laisses gaspiller ses efforts. C’est tellement drôle à regarder.

« - Tu me dis quand t’as finis de brasser de l’air pour rien hein. Je ne voudrais surtout pas te déranger et encore moins te presser en te signalant que si tu veux ouvrir…Il n’y a qu’une seule façon de faire. »




© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Lun 25 Jan - 6:55

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Guerre du Sang
Sara Taylor & Enya Taylor


Ne m’aide pas surtout ! Je peux très bien réussir toute seule à la pousser cette maudite porte. C’est vrai pourquoi j’aurais besoin de ton aide ? Tu peux très bien rester ici, à me regarder faire, à me regarder me crever le cul, à chercher une solution alors qu’elle est…Juste sous mon nez. Je hais vraiment l’abruti qui a mis en place un tel système. J’attrape alors un rocher et la main de Sara et sans prévenir, je lui taillade la paume en lui faisant un grand sourire tandis que quelques gouttes s’échouent misérablement dans le bol.

« - Oups ! Dis donc, ça m’a échappé des mains ! »

Elle me jette un regard furieux et je me fais la même chose. Ah c’est moins drôle quand on doit se le faire à soi-même. Le tout s’écoule à travers la roche et les quelques gribouilles satanique affichés ici et là se mettent à briller d’une lueur rouge sang. La porte se déverrouille et roule sur le côté tandis que derrière nous, la roche s’effondre et bloc totalement la sortie.

Génial. Qui est le GENIE qui a prévu un tel système ? Putain si on me dit qu’on est de la même famille, je crois que je tue quelqu’un.

« - Bon bah…On a qu’à avancer maintenant. »

Aller de l’avant. Ce n’est pas comme si le choix s’offrait à nous de toute façon. La porte donne sur un énorme escalier descendant plus bas que terre et on n’en verrait presque pas la fin même en se penchant un tout petit peu.

« - J’adore ce genre d’endroit…C’est comme si on pouvait deviner ce qui allait se passer… Ma main au feu que la porte se referme dès qu’on rentre et que l’escalier s’effondre. »

Et c’est exactement ce qu’il se passa. Courant, sautant les marches par paquet, on en oublierait presque comment descendre normalement alors que la roche s’effrite et s’effondre sous nos pieds. S’écrasant quelques mètres plus bas, dans le noir, on aurait presque pu entendre encore l’écho de nos corps percutant le sol.

« - Je vais mourir…. »

J’essaye tant bien que mal de me redresser en agitant les mains partout comme une aveugle, bloquée dans le noir complet et le silence pesant ne me rassure pas. Sara ne dit rien et je l’entends à peine s’agiter. Je ne saurais même pas dire où est-ce qu’elle se trouve à l’heure actuelle. Si elle est à côté de moi, devant moi, derrière moi..Plus loin peut-être ?

« - Charmant…Hey face de fœtus, tu respires encore ? T’es où ? »

La vieille nous avait prévenus et c’était vrai. Quoi qu’il arrive, quoi qu’il advienne, la magie ne nous aidera pas. C’était comme si quelque chose pouvait bloquer son utilisation. Pour la première fois de ma vie, je me sens vulnérable.

Le silence persiste et toujours aucune réponse de Sara.

« - Bon si tu joues à me faire peur ce n’est pas drôle ! Je te préviens, je t’étrangle moi-même si je te trouve ! »

Je sens alors un petit caillou depuis l’arrière de mon crane. Comment elle sait où je suis celle-là ?! Je me retourne et cherche en faisant plusieurs fois le tour sur moi-même et je finis par en perdre l’équilibre en me prenant les pieds dans quelque chose traînant ici-bas.

« - Qu’est-ce que.. »

Je tâte, pour deviner, j’étais douée pour ça quand j’étais petite. C’est long…Oh poilu…Non ce n’est pas ce que vous croyez ! Je continue et c’est plutôt gros…Vraiment gros…J’entends alors un léger grognement derrière moi puis des petites lueurs rouges s’illuminent un peu partout autour de nous.

« - Oooooh….Merdeeeeee »




FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Mer 27 Jan - 4:23

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Affaire de Famille
D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose. Δ Sarah Dessen.


Parfois tu refoules cette terrible envie que de l’assassiner toi-même. Pourquoi t’as t’ont affublé d’une sœur pareille ? Pourquoi elle ? Cette femme complètement dépourvue d’un cerveau tandis qu’elle semble jouer aux devinettes avec le destin.

« - J’adore ce genre d’endroit…C’est comme si on pouvait deviner ce qui allait se passer… Ma main au feu que la porte se referme dès qu’on rentre et que l’escalier s’effondre. »

Une fois la porte passée et les dires d’Enya énoncé, vous vous écroulez subitement. La chute semble sans fin, comme celle d’Alice dans le terrier du lapin.

« - C’EST DE TA FAUTE TOUT CA ! »

Vous vous écrasez lamentablement par terre. Les flambeaux se sont éteints dans la chute et vous vous retrouvez toutes les deux plongées dans le noir. Tu ne saurais dire si tu es consciente de ce qu’il se passe ou si tout parait lointain. Tu entends pourtant la voix d’Enya, proche, certainement juste accoté de toi mais c’est comme si tu étais subitement prise de mutisme et qu’aucun mot ne réussit à s’échapper.

Elle te cherche, elle t’appelle mais tu ne peux pas lui répondre. Tu as juste mal. Quelque part. Partout. Ta tête résonne et tu sais que c’est à cause de la chute. Tu as dû percuter quelque chose. Enfin, tu sembles pouvoir te mouvoir et tu portes ta main sur ton front d’où tu sens comme un liquide visqueux et à l’odeur, tu devines que c’est du sang. Génial. Vraiment.

Il fait totalement noir et tu es bien incapable de localiser les pas d’Enya à cause de l’écho. Elle pouvait être n’importe où.
Ta vision, aussi floutée soit-elle, remarque une multitude de points rouges autour de vous. Tu dois complètement divaguée pour en voir d’aussi gros.

La voix de ta sœur jure et tu es presque certaine que cela n’annonce rien de bon tandis que vous étiez dépourvu de magie aussi bien l’une que l’autre. Tu savais que vous n’auriez jamais dû mettre les pieds ici. Jamais vous n’auriez dû rentrer à l’intérieur. Et maintenant ? Sans magie à quoi vous pouvez bien servir ? Comment vous allez sortir de là ?

Un grognement fait trembler le sol. Si vraiment vous étiez là où se trouve le diable lui-même, alors tu n’aimes pas ce qui garde sa porte.

« - Il faut que…L’on parte d’ici ! On ne devrait pas rester-là Enya ! Tu m’écoutes ?! C’est du suicide que de vouloir continuer ! »

Oui mais où aller ? Il n’y avait pas une seule porte, un seul courant d’air pour vous indiquer une possible sortie ou autre. Vous étiez juste-là, étalées au milieu de nulle part, perdues dans le noir. Perdues dans le lit de l’obscurité.





© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   Mer 27 Jan - 4:49

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Guerre du Sang
Sara Taylor & Enya Taylor


On dit que la porte conduisant vers l’Enfer est gardée par un énorme chien à trois têtes. On dit que des conneries car ce qui se présentait devant moi n’avait rien d’un chien. Cela n’en avait ni la forme, ni l’allure et…y’avait au moins trois fois plus de têtes que simplement trois. Ça grogne et ça bave de partout et ça a décidément une haleine putride. C’est dégoutant. Rien que chaque respiration me donne la nausée maintenant.

J’entends Sara derrière moi et quelque part, une part de moi est soulagée. Je ne suis pas seule youhouuuuu !! La chair à saucisse est là. Je devrais pouvoir m’en sortir si je la laisse se faire bouffer et que j’en profite pour trouver une issue malheureusement, le temps que je trouve cette foutue porte de sortie, je risque d’y passer aussi.

« - Pour une fois, je suis d’accord avec toi mais je ne sais pas si tu as remarqué mais nous sommes bloquées ici. »

Sauf si l’on bat le gros chien-chien. Mais comment ? Je suis tellement devenue dépendante des démons que j’en ai oublié les bases du combat et même si je me jetais dessus, je me ferrais bouffer. Rien que ses pattes doivent faire 5 fois ma taille si ce n’est plus.

En faisant le tour sur moi-même, je finis par me prendre les pieds sur Sara gisant juste-là. Bon sang mais ne traîne par terre, c’est énervant !

« - Relève-toi au lieu de rester par terre…Bon dieu… »

Même aveugle, nos yeux commencent peu à peu à s’habituer à la noirceur du lieu et je devine sans peine qu’elle a eu un atterrissage plus difficile que le mien. Elle m’interroge alors sur mon état et jusqu’à alors, je n’avais rien remarqué mais maintenant que l’adrénaline semble redescendre, la douleur revient.

« - Une broutille…Ne t’inquiète pas. Plus important…On doit sortir trouver un coin où se planquer avant de finir en amuse-bouche pour chien de l’enfer. »

Habituellement ce genre de lieu est mon terrain de jeu. Je veux dire, j’ai toujours amené qui je voulais en Enfer et j’y ai plus ou moins fais ma vie mais cette fois, cela dépasse tout ce que j’aurais pu imaginer.
Soudain le sol se mit à luire, dessinant un étrange pentagramme un peu déformé et le cerbère disparu, envolé, complètement. Des applaudissements et un rire se firent entendre. L’écho, foutu écho, empêche de deviner d’où ça vient. Devant ? Derrière ? En haut ?

« - Eh bien je dois dire que je ne m’attendais pas à une telle visite. Si j’avais su que j’aurais des invités, j’aurais fait un le ménage ! Permettez mesdemoiselles »

D’un claquement de doigt, le trou dans lequel nous étions tombés s’illuminent et une silhouette, encore dans l’ombre, se dessine face à nous. A la lueur des flammes, on put juger de la tête de l’autre.

« - T’as une sale gueule… »

Je me moque mais je ne vaux certainement pas mieux.

« - Qui êtes-vous ?! Ayez au moins la décence de vous présenter ?
- Vous osez demander au maître des lieux de se présenter le premier alors que vous venez le déranger dans son humble demeure ? Mais bon cela ne m’étonne pas du caractère de feu des Taylor. Donc mesdemoiselles …Que puis-je pour vous ?
»

Il s’avance vers nous et dans le même temps, quelque chose chez lui, nous force à reculer. Comme si tous nos sens étaient en alerte. Comme si tout son être était une menace, un danger.

« - Nous sommes venus…
- M’apporter mon dû. Après tout…Vous l’êtes non ?
»

Sa langue parcoure le contour de ses lèvres et d’un nouveau claquement de doigt, on se retrouve dos au mur, coincée par la roche tandis qu’une épée dégageant une étrange fumée noire apparue dans sa main.

« - Sur ce mesdemoiselles… Ce fut un plaisir. »

Par reflex, je me mis à fermer mes yeux en priant très fort pour un miracle mais comment un miracle pourrait arriver jusque-là ? C’est tout bonnement impossible.



FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Affaire de Famille | Enya   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Affaire de Famille | Enya
» Les deux plus grands voleurs de l'histoire du pays... une affaire de famille
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Pays Voisins :: Minstrel