Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Maybe I'm a Monster ? - Maël Selesta
 MessageSujet: Re: Maybe I'm a Monster ? - Maël Selesta   Maybe I'm a Monster ? - Maël Selesta - Page 3 EmptyLun 28 Sep - 14:09

Alice Claria Féamor
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click






Je n'avais qu'à peine entamer le nom d' « Ajatar Virk » que Monsieur Maël éclata de rire. C'est là que quelques suspicions naquirent. Et si … ?
Et, soupirant alors que j'attendais après avoir fini mes quelques phrases, il se contenta sans un regard vers moi de se rhabiller, délivrant ses vêtements un à un des cercles qui les emprisonnaient. Il se rhabillait, et j'en profitai pour chercher quelque chose de plus sur ce corps nu.

« Moi les jeux un peu compliqués comme ça, je trouve ça déprimant. »

Ponctua-t-il en me tirant la langue après un bref sourire. Alors c'était tout ? Même s'il ne m'avait rien dit, je savais tout de même quelque chose de plus. Il me restait une petite carte à jouer, dans l'espoir de le recroiser un jour.

« Je vais donc prendre la deuxième option. La seule chose de mon récit qu'il est important de savoir me concernant c'est que j'ai toujours était un fan de limonade et que actuellement, je suis en état de manque. L'autre point de détail important est que, pour te dévoiler un peu ma vie et que je comprend que ça puisse te passionner, est que je souhaite me venger. Voilà voilà. »

Les bras croisés sous ma poitrine, je le regardai, impassible, les sourcils légèrement froncés et une mine déconcertée, comme quand on est face à un mauvais jeu de rôle, une mauvaise pièce de théâtre dont la fin est à se tirer les cheveux tant elle est nulle. Bizarrement, ça ne m'étonnait pas qu'il tire déjà sa révérence. Il me faisait penser à ce genre de personnes qui cherchent à savoir qui vous êtes sans jamais vous dire qui elles sont. S'intéresser à moi était déjà une bonne base pour la suite.

« Finalement, j'emporte Pietro avec moi. Rassures-toi je prend toujours plus soin des animaux que des autres êtres humains. Je te laisse te rhabiller, c'est dommage mais pour ma part, je me tire. Je t’envoie des bisous, cette rencontre fut... Passable ? »

Je rigole doucement face à ce qu'il dit. Il prenait donc Pietro et en prendrait soin. Ma cape s'éleva dans l'air pour venir se poser sur mes épaules et, captant ma volonté sur le contrôle de mon propre corps, qui se laissa faire, je m'élevais à mon tour pour stopper mon camarade dans sa course. Gardant possession de moi-même pour léviter à même hauteur que Maël et garder ma tête contre la sienne, je restai derrière lui, à son dos, mes deux mains posées délicatement sur ses épaules. D'une, j’ébouriffai le haut du crâne de Pietro, lui souhaitant bonne chance dans sa nouvelle vie en lui demandant de veiller sur Maël et que, de mon côté, je veillerais sur son frère et sa sœur. Puis, portant mes lèvres à l'oreille gauche de Maël, je soufflai simplement une seule phrase.

« La prochaine fois, invite moi à boire la meilleure limonade de Fiore … Maël, mage d'Ajatar Virke. »

Un petit rire tintinnabula à ses oreilles alors que mon souffle chaud quittait sa jugulaire. Et, mystérieusement, je lui tournai le dos sans me retourner, faisait mine de marcher dans les airs, un pas par un. Me posant à côté de mes vêtements, je m'habillai rapidement, attachai mes cheveux en tresse et me baissai à hauteur des deux louveteaux restants. Ils n'avaient pas cherché à suivre leur frère, et j'avouais leur en être reconnaissante. Leurs yeux étaient plongés sur moi. Ils ne couinaient pas, ils attendaient juste, patients. Freya, noire comme la suie, avaient la jugulaire blanche jusqu'au poitrail et la couleur continuait jusque dessous son ventre et marquait aussi le contour de ses oreilles. Ses deux yeux étaient d'un ambre profond et surmontés d'une petit tâche crème. Loki, lui, semblait son contraire : ses yeux étaient d'un bleu glacial et translucide. Toute sa fourrure presque était blanche, si ce n'était le haut de chacune de ses oreilles, qui avaient comme été trempées dans de la suie fraîche. Une ligne noire partait aussi de sa truffe de même couleur et s'en allait rétrécissant vers la base de son museau. Accroupie près d'eux, les bras croisés sur mes genoux et la tête reposant ainsi, je les regardai, ils me regardaient.

« Continuons la route mes petits loups. »

Leur dis-je simplement et avec tendresse. Sans me soucier de Maël, je partis dans une direction inconnue, à travers les arbres, évitant ceux tombés sous mon influence, aidant parfois les louveteaux à les grimper pour passer.



Spoiler:
 

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2
Maybe I'm a Monster ? - Maël Selesta - Page 3 160822111555217537
#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

   
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Forêt de LanthaKô