Le Deal du moment : -49%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
46 €
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Devil In Disguise
 MessageSujet: Devil In Disguise   Devil In Disguise EmptySam 28 Mar - 7:41

Ethan Faun
Ethan Faun

Var Ulfur

Click


Devil In Disguise
Rp Mission ~

♣ Avoir revu Azulie et lui avoir dit que tu partais était certainement la meilleure et la pire chose que tu n'es jamais faite dans ta vie. En faite Azulie, tu l'aimais. Tu l'aimais d'un amour sincère et impossible, celui qui nous fait escalader des murs et décrocher la lune. Tu l'aimais mais il y avait quelque chose en elle qui malgré tout...S'imposait à toi. Azulie elle te voulais à elle toute seule et elle avait ce côté têtu voir carrément borné, refusant d'écouter tes conditions. Elle voulait s'imposer et c'était naturel mais toi...Toi tu ne voulais pas d'une relation où l'on te mettrais un collier avec une clochette pour signifiait que tu étais ici ou ici.

Toi tu voulais vagabondé et voir le monde.

En parlant de voyage, récemment faire le tour de Fiore pour revoir un peu tout le monde et rencontrer de nouvelles têtes, t'avais coûter pas mal d'argent. Même si tu profitais encore un peu de ta fortune de jeunesse, tu savais que cela n'allait pas durer et ton comparer régulièrement ton porte-monnaie à un oignon : Dés que tu l'ouvrais, tu pleurais.

De plus, en rejoignant encore récemment Quatro Cerberus, une guilde réservé aux hommes, tu t'étais dis que les boulots dangereux devaient courir le tableau des quêtes. Bah même pas mon gars. C'était la crise en ce moment. Personne n'avait rien à offrir ou le peu de choses que l'on proposait à ton faible niveau ne te donnais clairement pas envie de te déplacer.

Tu voulais bien travailler, t'avais appris à travailler par toi-même depuis ton arrivée à Fiore car à Joya tant que tu vivais chez Papa, les domestiques ils faisaient tout pour toi...Mais ici c'était chacun sa croûte. Chacun ses emmerdes. Tu l'avais appris. Alors tu t'étais dis qu'un jour ou l'autre, il fallait bien se lancer dans le bain.

T'as déjà eus ton baptême de mission en solitaire, ce qui s'était terminé par un échec cuisant du boulot demander. Pourtant c'était pas bien compliquer.

Toi t'étais doué pour faire le pitre et autre choses du genre mais certainement pas pour les grands travaux pourtant tu arrives dans ce cas de force majeur où ton estomac demande à se remplir et on ne peut pas se nourrir sans payer en retour.

Fallait travailler. C'était une nécessité plus qu'une réalité à présent.

Tu sors prendre l'air et avant que tu n'eus le temps de sortir de la guilde, un mec t'attrape par le bras pour te parler d'une mission digne d'un être comme toi car ouais, les mecs de la guilde savaient tous à peu près que t'étais un cas particulier. Une fois bourré tu leurs avais démontré l'étendu de tes talents de mage. Il te parle d'une mission à la ferme. Tu sais pas trop ce que c'est mais il te dis d'y aller parce que personne veut se bouger aujourd'hui, apparemment c'est l'élection de Miss Fiore ou un truc du genre. Le genre de spectacle que les mecs aiment quoi.

Alors t'y vas parce que t'étais curieux malgré tout.

Sac sur le dos, mains dans les poches, tu t'élances dans cette folle aventure. On t'as donné une adresse qui viendrait du cousin du frère de l'oncle Charlie neveu de la tante Greta d'un gars de la guilde. Bref..Le bordel.

Finalement t'arrive dans ce petit bled paumé et tu sais pas trop par où commencer, tu te demandes l'endroit et un marchand t’indique un chemin à prendre pour atteindre une plaine. C'était ici que le travail t'attendais.
Tu passes le portiques d'entrée et tu repères pas mal de parc à poulet. D'énormes poulets. L'animal en toi grogne et trépigne d'impatience d'aller faire un tour là-dedans.

Tu veux faire demi-tour.

Tu sais que si tu dois t'occuper ou t'approcher de ces bêtes, il n'y en aura plus avant la fin de la journée. Même avant midi tiens.

Frappant à la porte, un vieux bonhomme avec un gros ventre rebondi vient t'ouvrir. Il t’inspecte de la tête aux pieds et c'est vrai que contrairement à lui qui porte la salopette en jean comme un gant, toi en costume cravate...y'a un écart.

« - Alors le jeunot c'est toi qu'on envoie dans mon coin hein ? Parfait entre ! Je vais t'expliqué ta tâche ! »

Une tape amicale dans le dos qui aurait pu décoller tes poumons de l'intérieur, t'as peut-être pris en musculature mais tu restais une petite chose fragile.

Tu rentres dans le boui-boui et vous vous asseyez à une table. Il t'explique qu'il sort en ville faire deux ou trois courses et il te demande de veiller sur ses poulets géants. Il ne devrait pas y avoir de problèmes mais apparemment, t'es pas le seul prédateur qui convoite ces plumes. Il t'informe qu'en ce moment, y'a pas mal de kidnapping de poulets de la part des autres animaux du coin et donc t'as intérêt à faire gaffe. C'est la pleine saison à ce qu'il dit.

Il sort, s'allume une clope et te fais un bref signe de la main.

Tu te retrouves comme un idiot dans cette espèce de ferme ou du moins ce qui pourrait bien y ressembler et t'attends. T'attends parce que tu sais pas trop comment t'occuper de...ces choses là.

Un œil à l'horloge t’indique que c'est bientôt l'heure de donner à manger à ces bestioles et tu sors avec une brouette chargée de grain, les manches retroussées jusqu'aux coudes. Un parfait fermier.

Les poulets t'ont repérés et te regardes étrangement, comme si c'était toi la confisserie du jour. Soudain y'a un certain malaise qui se forme entre eux et toi.

Tu passes le premier parc et tout se passe sans problème....Jusqu'au second. Les poulets t'attaque en meute. Enfin en bande quoi. T'es une menace pour eux et c'est là que tu craques. Dans un écran de fumée, tes fringues tombent au sol et t'en ressors roux, ayant 5 queues et la babine trempée. T'as un petit creux toi aussi et t'allais clairement leur montrer c'était qui le patron ici.

« - Wesh le renard tu fais quoi ici ? T'as pas compris que c'était notre coin ? Dégage de là avant qu'on appelle Kevin.
- Vous me faites pas peur même en bande les gars ! Va falloir vous montrez plus convaincant si vous voulez que je me tire d'ici, ce qui ne risque pas d'arriver car vous me paraissez bien appétissant....A la pôele avec quelques légumes là...hmm.
- KEVIIIIINNNNNNNN !!! »

Le rang s'écarte comme une armée de poulets et tu vois un poulet obèse arrivé du fond de la ferme.

Vous avez déjà vue un poulet obèse sérieusement ? C'est genre gros comme un cochon avec des plumes et une crête ridicule sur la tête. Le truc plus gros que toi s'avance et te fais face. Tu vois l'air fier de ses petits camarades mais tu bronches pas, tu bouges même pas. De toute façon s'il tente quoi que ce soit, tu le boufferas. Le fermier ne s’apercevra même pas qu'il lui manque un gros poulet dans tout ça.

« - Alors ma caille...ça roule ou quoi ?
- D'où tu me parles le minus ? »

Sa voix. Sa voix était aigüe. Si aigüe que ce fut la goutte de trop, t'explosas de rire. Tu t'étalas, là devant eux, riant aux éclats parce que tu t'attendais vraiment pas à ça.

« - Chuuuuutt !! T'es malade mecs faut pas rire de la voix de Kevin ! Il est HYPER susceptible !!
- Ahahahahahahahahahaha !!! Ahahahahahahaha !! Non mais vous avez entendu ? Ahahahaha !! Comment vous faites ?! Ahahahaha !!
-On se retient NOUS !! Chuuut !!!
- Je vais te tuer le renard !! Vient là ! »

Tu te redresses et tu pars en courant à travers les parcs et les cabanes en bois dérangeant un peu tout le monde.

Kevin n'est pas loin derrière toi et t'es étonné qu'il puisse aller si vite. Tu rejoins rapidement le baraquement des dames où tu les vois toutes couvant tranquillement.

« - Oups. Excusez moi mesdames...
- REVIENS LAAAAAA !!!!
- Pouhahahahahahahahahahaha !!! »

Un regard à droite, à gauche, tu sais que t'es mort si tu trouves pas une cachette rapidement et finalement, tu te caches sous le plumage d'une de ces poulettes colorées également. T'entends Kevin arrivé et tu mets tes pattes sur ton museau pour t'empêcher de rigoler.

Kevin repart enfin et tu sors de ta cachette.

« - Tu pourrais me remercier pour une fois ETHAN ! »

Cette voix. Tu t'immobilises dés que tu l'entends et tu te retournes pour lui faire face. Tu t'étais quand même pas cacher sous ses fesses à elle ? Noooon pas les siennes ?

« - Ooooooh ! Josette !!!! »

L'air claque. La demoiselle te laisse une trace sur la joue et t'en souffres encore. Tu fais alors face à Josette, une petite poulette que t'avais arnarquée une fois au poker.

Pour l'avoir déplumer celle-là, tu l'avais fait et bien dans le détail en plus !

« - Qu'est-ce que tu fais ici ?! M'avoir briser le cœur une fois ne te suffisait pas ? Il a fallut que tu reviennes ici ?!
- J'allais te poser la même question ma cocotte...Tu m'excuseras mais je suis pressé...
- Ooooh non ! Tu penses quand même pas à t'enfuir encore une fois ? Pas après ce que tu m'as fait Ethan !
- Quelle mauvaise perdante tu fais Josette, voyons c'est du passé tout ça, ne peux-tu pas enterrer la hache de guerre ma chère ?
- Tu vas voir ce que j'en fais de ta hache de guerre sale renard des champs ! »

Tu te retrouves rapidement encerclé par toutes ses copines, chacune une œuf en main et là...position de sécurité...Tu te mets en boule avant de te faire bombarder d'oeuf de tout les côtés et tu finis par te retrouver dehors.

Beurk c'est dégoûtant, le jaune d’œuf, ça colle légèrement au poil, une véritable catastrophe pour faire partir au lavage à froid ce truc. Tant pis. En même temps, tu le méritais peut-être. Pauvre Josette.

Tu ressors et tu cherches tes fringues mais tu te doutes que cet ignoble poulet géant les a certainement en otage. Va falloir aller les chercher.

Faisant demi-tour, tu retournes d'où tu venais pour aller faire face à Kevin et sa voix étrange. T'allais quand même pas avoir peur d'un oiseau géant ? Un chien ok..Mais là, tu descends vraiment dans notre estime si tu te faisais battre et malmener par un oiseau. Uriel aurait honte. Zadig se foutrait de ta gueule et Bacchus ne te regarderais même plus dans les yeux.

Bref. Il en allait de ton honneur d'homme de régler cette situation...Avec les poings ! Euh les pattes plutôt.

En retournant là-bas, tu retrouves Kevin siégant sur tes fringues comme un roi.

« - Vire tes grosses fesses de nuggets de là !
- T'as un problème boule de poil ? Vient te battre si tu l'oses !
- Aucun soucis mon gros..Je suis ton homme.. »

Vous vous élancez tous les deux et forcément...Le champion de ce duel durant quelques secondes...fut toi. Une griffe bien taillée suffit pour achever la bête tombant au sol. Tu reprends alors forme humaine et t'entends une voix au loin.

« - L'jeunot t'es là ?! »

Merde. Le fermier est de retour. Merde, merde, merde. C'est la panique dans ta tête. Tu sais pas quoi faire. Cacher le corps ? L'enterrer ?

Tu te rhabilles déjà et ramasse le corps de Kevin avant de le cacher sous ta chemise. Juste à ce moment-là, le fermier arrive en face de toi.

« - Eh bien, je vois que c'est le désordre ici mon gars !
- Ouais y'a eu un de ces renards là qu'est venu pour chasser vos oiseaux monsieur mais n'ayez crainte, j'ai chassé la bête avant que ne vous subissiez une perte !
- Hmm ok. Tu peux rentrer chez toi. Voici ton argent. »

Il te jette une bourse que tu rattrapes au vol et tu files devant lui, abordant cet air innocent qu'ont tous les coupables de crimes...C'est à dire l'air du « C'est pas moi » et finalement, le fermier te rattrapes par le bras et te retiens.

« - T'as pris du poids non ? Je veux dire ton ventre...Il est..Gros !
- Aaaah c'est parce que j'ai bien manger ! Ahahahaha ! Au revoir !
- A plus gamin ! »

Manger ? Naaan tu l'avais même pas encore déplumer le machin et puis il y avait une certaine personne, quelque part dans le monde, qui attendait encore son poulet.

   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Plaine de Drôma