Partagez | .
Les bonnes choses n'ont pas forcément de fin ft. Lisanna
 MessageSujet: Les bonnes choses n'ont pas forcément de fin ft. Lisanna   Mer 11 Mai - 11:26

avatar
Mirajane Strauss

Fairy Tail

Click


RP Larmes

C'est bon... On le savait... Hein ? On avait compris, mais on n'a pas pu te le dire... Pardonne nous... Tu es aussi gentille que notre soeur décédée. Tu ne dois pas continuer à faire souffrir tes vrais frère et soeur ! Mirajane ! Elfman ! Rentre dans ton monde Lisana... Dis bonjour à nos doubles sur Earthland !
Strauss ♀ 1 & Strauss ♀ 2

L'amour de sa vie. Ouais, c'est peut être ça. L'amour de sa vie. Elle en avait deux. Très précisément deux. Son frère et sa soeur. Un amour imposé, elle avait été obligée de les aimer. Comme on aime nos parents. On a beau ne pas s'entendre avec eux, on ne choisis pas sa famille, mais au fond, on les aime tout de même. C'est presque une loi. Du moins du point de vue de Mirajane. Je peux assurer qu'elle aimait sa sœur et son frère d'un amour profond et immuable, omnipotent et inconditionnel. Oui, tout cela à la fois. Elle avait eu leurs vies entre ses mains lorsque les parents de ceux-ci avaient disparu et lorsqu'ils furent chassés de leur village. Cela n'a fait que resserrer les liens. Quelle autre issue cet évènement aurait-il pu donc bien avoir ? C'est dans les épreuves qu'on reconnaît les gens qui nous sont chers et à qui nous sommes chers. Mirajane avait donc su, à treize ans, que ses frères et sœurs étaient l'amour de sa vie. Elle en avait deux, très précisément deux. Principaux. La guilde était l'amour de sa vie, ses amis étaient l'amour de sa vie. Mais si on commence comme ça, avec Mirajane on en finit pas, et la table sera l'amour de sa vie, donc on va s'en contenter de deux, trois à la limite. Oui non parce que tout de même. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, normalement. Et Mirajane perdit un amour de sa vie.

Lisanna mourut.

Ce fut aussi bref, aussi dur, aussi violent, aussi inattendu. Qui s'attendait à voir mourir une jeune fille pleine de vie, de rêves, de...de tout ? Ce fut pour toute la guilde une épreuve, je crois. Mais pour Mirajane et certainement Elfman, il en fut tout autrement. C'était un pan de mur qui s'effondrait, on rayait un continent de la carte, un monde s'effondrait. C'était quoi la vie sans Lisanna ? Mirajane ne la connaissait pas ! Elle ferait quoi sans elle, sans sa sœur, sans l'être qu'elle avait chéri et protégé de tout son être. Hein elle ferait quoi ? Quoi ? Ce fut à cette époque que le changement s'opéra en Mirajane. Une époque assez floue, je passerai sur les détails. On l'enterra au cimetière de Magnoria, pour qu'elle ne soit jamais trop loin de Mirajane et d'Elfman. Enfin, on l'enterra, c'est vite dit. On mit une pierre tombale à son nom, on n'avait jamais retrouvé son... On ne l'avait jamais retrouvée, rien. Disparue. On l'avait présumée morte. Mirajane avait espéré. Elle n'était jamais revenue. On l'avait dite morte. Point à la ligne. Mais que voulez-vous.

Le jour de la fin de la fin, Mirajane était au cimetière, devant la tombe de Lisanna. Elle avait appris à vivre avec, mais cela restait une épreuve. Normal me diriez-vous, je vous répondrais que je suis tout à fait d'accord. Mais on pourra en parler plus tard, ce n'est ni le lieu, ni le moment. Elle avait posé des fleurs. Je ne me souviens plus vraiment quelles étaient ces fleurs. Des fleurs appréciées de Lisanna, ça c'était certain, mais je ne me souviens plus desquelles. Mirajane était en pleine contemplation de la pierre tombale, où on avait gravé le nom de sa sœur et les dates auxquelles elle naquit et elle décéda "X768 ~ X782". Le symbole de Fairy Tail était gravé au-dessus. "Elle ferait à jamais partie de la guilde." Je crois que le vieux avait dit cela  à Mirajane. A moins que ce ne soit une autre personne. Mirajane ne se souvenait plus bien, son inconscient avait flouté cette partie de sa vie.

Elle allait se lever et repartir. Elle ne voulait pas rester trop longtemps. Elle avait murmuré quelques mots à la tombe, pour parler encore à sa sœur, mais il fallait qu'elle rentre. Elle se levait quand elle entendit une voix. Son nom ? Peut être. Elle se tourna et elle vit un fantôme.

- Lisa...na...ne...non...ce n'e...n'est pas...possible...

Elle porta sa main à sa bouche et ses larmes coulèrent toutes seules, sans crier gare. Bravo ! Belle mentalité ! Prévenez la prochaine fois bande d'impertinentes ! Je vous apprendrai tiens. Mirajane...elle avait retrouvé sa sœur ?
© Grey WIND.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les bonnes choses n'ont pas forcément de fin ft. Lisanna   Jeu 16 Juin - 19:48

avatar
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click



Wild child!


Lisanna et Mirajane





Edolas, ces années que j’avais vécu dans cet endroit. J’y avais retrouvé une seconde vie, une seconde famille. Je m’étais habitué, je m’étais entendu avec tout le monde. Ils m’avaient récupéré comme si je faisais partie de leur famille. Il savait que je n’étais pas leur Lisanna, car elle était morte en tombant d’une falaise, mais ils avaient tous fait comme si c’était normal, comme si j’avais toujours été avec eux. Je n’avais compris cela que lorsque j’avais dû leur dire au revoir enfin plutôt adieu avant que le portail ne se ferme définitivement. Avant que la magie disparaisse de ce monde. Je me demanderai à jamais ce qu’il était advenu de ce monde, sans magie. Ils avaient tous vécu avec la magie et maintenant ils en étaient privés. Comment allaient-ils vivre sans ? Comment Fairy Tail là-bas pourrait continuer à exister ? Est-ce que Mirajane et Elfman de cette dimension seront heureux ? Tant de questions, que je me posais alors que Lily m’avait capturé et enchaîné. Jusqu’à ce que Natsu me saute dessus et demande qu’on me libère. Je me souviendrais toujours du regard de Natsu et de Happy quand ils ont enfin compris que j’étais réellement la Lisanna qu’ils avaient perdus. Le sourire, les larmes ce moment avait été si réchauffant et si empli de bonheur que j’en avais oublié la tristesse d’avoir quitté Edolas pendant un instant.

A la suite de cela, je m’étais avancé rencontrant des mages de la guilde qui pleurèrent tous. Ils m’avaient dit que ma sœur et mon frère était au niveau de ma tombe au cimetière. Je m’y étais alors rendu au pas de course. Je l’avais aperçu au loin. Ma voix, se mit à résonner. Mirajane était présente, elle était penchée sur ma tombe : « Mirajane ! » Je me mis à courir vers elle, les larmes se mirent à perler sur son visage quand elle me reconnut. La main placée au niveau de sa bouche pour contenir la voix vibrante et peu sure d’elle. Je m’approchais d’elle, mes larmes se mirent à couler moi-même en même temps que la pluie accompagnait mes pas un à un.  Je me jetais dans ses bras. Mon visage s’engouffrait dans son manteau : « Grande sœur, je suis rentrée… »

Les sanglots étaient de plus en plus fort. Au revoir, Mirajane, Elfman d’Edolas. Je ne vous remercierais jamais assez.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les bonnes choses n'ont pas forcément de fin ft. Lisanna   Mer 31 Aoû - 8:54

avatar
Mirajane Strauss

Fairy Tail

Click

RP Larmes

C'est bon... On le savait... Hein ? On avait compris, mais on n'a pas pu te le dire... Pardonne nous... Tu es aussi gentille que notre soeur décédée. Tu ne dois pas continuer à faire souffrir tes vrais frère et soeur ! Mirajane ! Elfman ! Rentre dans ton monde Lisana... Dis bonjour à nos doubles sur Earthland !
Strauss ♀ 1 & Strauss ♀ 2
Est ce que là haut, quand il pleut, quelqu'un est triste ? Est ce que cette personne a besoin d'aide ? On ne peut pas aider tout le monde. Mais, si cette personne est triste au point de pleurer de la pluie ? Dans le monde, là, tout de suite, quelqu'un a besoin d'aide. Où ? On ne sait pas ? Comment tu sais que cette personne a besoin d'aide alors ? On ne le sait pas. Alors pourquoi tu me dis que quelqu'un a besoin d'aide alors, c'est ridicule c'est insensé ! Et pourtant...quelqu'un a besoin d'aide. Mirajane. Cela faisait deux bonnes années que Lisanna était partie. Elle avait rejoint cette personne triste dans le ciel qui pleurait à présent. Mirajane sentait la présence d'Elfman à son côté droit, un peu derrière elle. Pourquoi étaient ils retournés au cimetière ? Peut être était-ce parce que les autres avaient vu une Lisanna à Edolas. Cela leur avait donné l'envie de passer voir leur sœur. Mais je peux avancer qu'ils ne pensaient pas que la douleur serait toujours aussi tranchante, aussi vive. Comment avait elle pu penser que la douleur finirait par passer ? Comment avait elle pu penser cela une seule seconde. Elle aurait eu envie de se gifler devant cette pensée. On lui avait dit que cela passerait. Que de toute façon, tout finirait par passer. Le vent érode les falaises, l'eau dissous le calcaire, le temps fait plier les empires, et les sentiments se ternissent. L'amour, la haine, la tristesse... Tout se ternit, tout passe. Pour la tristesse, Mirajane avait voulu y croire. Elle aurait aimé abréger ses souffrances, ne plus penser à sa sœur disparue, ne plus avoir mal, ne plus la voir passer à chaque coin de rue. Non, non elle ne voulait plus revivre cela. C'était trop horrible. Mais non. Non ce n'était pas passé. Non, les sentiments ne s'étaient pas érodés. Ils n'étaient pas passés. Elle avait juste appris à vivre avec. Simplement... Il leur arrivait de ressortir.  Un trop plein. La coupe était pleine. Et dès lors, des larmes brûlantes coulaient le long de ses joues. Elle détestait ce genre de moments. Et là, au cimetière, c'était ce qui était en train de se passer. Jusqu'à ce que la démone n'aperçoive Lisanna débouler dans le cimetière.

Lisanna... En train de courir... Dans le cimetière...  Non.

Mais si. C'était bien elle. Elle qui courait. Le temps s'était arrêté. Les quelques mètres les séparant paraissaient être des kilomètres. C'était trop long. Quand arriverait-elle ? Mirajane aurait pu s'élancer à sa rencontre. Mais elle était paralysée. L'homme triste là haut continuait de pleurer. Pleurait il de joie ? Ou pleurait il le départ de Lisanna pour qu'elle retourne auprès des siens ? Finalement, au bout d'une petite éternité, Lisanna se retrouva dans les brase de Mirajane. C'était elle. Mirajane le savait. Comment décrire ce qu'elle ressentait ? Elle ne voulait pas trop la serrer de peur de la briser. Mais comment résister ? C'était compulsif, c'était inscrit dans ses gènes, dans son instinct. Elle devait protéger sa sœur, la serrer dans ses bras. Mirajane retrouvait l'odeur de sa sœur, le son de sa voix, sa chaleur. Comment était-ce possible ? Ce n'était pas normal. Cela n'aurait jamais dû se passer comme cela. Pourquoi ? Elle était morte. Elle était revenue. Est ce que Elfman la voyait lui aussi ? Ou Mirajane délirait juste ? Tout simplement. Oui elle rêvait. Ce n'était pas Lisanna. Elfman ne la voyait pas. Pourtant, Mirajane ne pouvait pas s'empêcher de continuer de la voir, de la sentir entre ses bras, et de continuer à pleurer.

- Lisanna...c'est vraiment toi ?

Oui...cela se sentait. C'était bien elle. Et rien d'autre qu'elle. Non rien d'autre qu'elle. D'où est ce qu'elle rentrait donc ? Pourquoi était elle partie ? Pourquoi tant de questions se bousculaient dans la tête de Mirajane. La démone semblait être prise par une vague entre deux falaises. Juvia avait lancé ses déferlantes. Mirajane était coincée dans ses questions. Les parois de son cerveau ne laissaient pas assez de place pour le flot d'émotions dont elle était victime à ce moment là. Elle allait imploser. Tout s'emmêlait, rien ne collait. Quelque chose en elle ne tournait pas rond, un je ne sais quoi qui la laissait con. Des sentiments qu'elle pensait enfouis au fond d'elle, au fond de son cœur, refirent surface. Tout passe. Bien sûr. Mais bien sûr. On apprend à vivre avec. Et c'était ce que Mirajane avait fait. Elle avait appris à vivre avec la tristesse de la disparition de sa sœur. Elle avait réussi à passer outre le fait que sa sœur lui manquait atrocement. Elle avait appris à supporter la compagnie de la honte et de la culpabilité. Elle avait commencé à comprendre qu'elle avait failli à ses responsabilités. Rein de tout cela n'avait passé. Peut être s'étaient ils polis avec le temps, simplement, ils étaient toujours là vu qu'à cet instant précis tout rejaillissait.

- Que...que t'est-il arrivé ?

Rien de tout ce qui arrivait n'était clair.

© Grey WIND.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les bonnes choses n'ont pas forcément de fin ft. Lisanna   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...
» Les Ev's / Les IV's ou DV's
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Amoureux ne veut pas forcément dire sages ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Flashback