-22%
Le deal à ne pas rater :
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
389.99 € 499.99 €
Voir le deal
-33%
Le deal à ne pas rater :
Echo Dot (3ème génération) – Enceinte connectée avec Alexa
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Duel Des Champions [Mission]
 MessageSujet: Duel Des Champions [Mission]   Duel Des Champions [Mission] EmptyVen 20 Juin - 10:37

Anonymous
Invité


Click


Duel des Champions
Rp Mission ~

♣ Enchaîner les petits boulots. Enchaîner les jobs. Enchaîner les entraînements. Décidément le mot vacances était décidément hors de ma portée maintenant. L'objectif du jour...que tout les membres de la guilde ne soient plus des boulets. Il fallait l'avouer, la majorité d'entre nous, on venait de débarquer comme si on faisait partit d'une moisson collective. On était à peu près tous arriver au même moment. Pourquoi ? Dans quel but ? Une seule réponse à ces deux mêmes questions. Être les meilleurs.

Et pour être les meilleurs, il fallait avoir les meilleurs mages du continent. C'était une course perpétuelle, une compétition dans le temps. Il n'y avait pas de fin, il n'y avait pas de pause. Pas de répits. J'étais loin d'être dans le top 5 des meilleurs mais je n'étais pas non plus dans le top des zéros ce qui me rassura quelques peu. Pour une fois, je n'étais ni bonne, ni mauvaise. Mais quand on est ni bon, ni mauvais...On est quoi ? Moyen. Ouais on pourrait dire que je suis moyenne. Ce n'est pas plaisant mais c'est satisfaisant pour l'instant. Je suis pas trop nulle.

Et que font les « pas trop nuls » au beau milieu d'une journée d'hiver ? Ils sortent !!! Même si j'étais plutôt partante pour une petite sieste à la base. Je m'étais trouver un coin sympa, cacher sous des escaliers, personne ne m'aurais remarquer, je faisais partie intégrante du décor et pourtant, on m'avait trouver et sortit de mon repos.

Apparemment, il y aurait prochainement une compétition organisée par des bourges. Un truc de bête et d'animal. Une compétition ou il suffisait de taper le plus fort pour gagner. Quand il fut décider que c'était moi qui serait envoyée pour défendre les couleurs de la guilde, j'eus quelques peu la chair de poule. Comme je l'ai dis précédemment, j'étais de loin un simple petit boulet alors pourquoi m'envoyer ? Enfin bon, on ne va pas discuter les paroles du seigneur notre maître. Tout le monde ici boit ses paroles, si il fut décider ainsi, alors j'irais. Apparemment c'était bon pour moi..Bruits de couloirs quoi.

Je ne comprenais toujours pas...Si il fallait frapper le plus fort, c'était pas moi qui fallait envoyer. Il est juste blond ou dans sa tête aussi c'est le cas ? Enfin bon..Je vais pas discuter. Sinon mes entrailles finiront en guise de tapisserie..Ou pire..Je finirais nue. J'ai eu vent de cette méthode radicale à chaque fois qu'un membre de la guilde se faisait renvoyer auparavant. On lui disait d'ôter tout ses vêtements devant tout le monde, ainsi que la marque de la guilde et on le foutait gentiment à la porte, sans pitié.

Rien que de penser au fait que j'aurais pu subir le même sort, j'en eus la chair de poule. Finalement, je ne vois pas pourquoi je me plains. Les plus anciens parlaient encore par moment de l'ancien maître et de sa fille horrible comme deux mythes, des contes pour effrayer les petits nouveaux comme nous quand on accomplissait pas notre part du boulot. Parce que OUI nous on travail pendant que eux ils foutent RIEN. Ils sont là, à flâner toute la journée dans les couloirs, nous tapant dessus quand ça les amuse. Bon parfois, ça m'arrive de répondre mais ça déclenche rapidement une bagarre générale que j'évite en me cachant sous une table ou en allant sous mon escalier, tranquillement.

Le petit tournoi en question ainsi que les festivités qui y sont dû, se passèrent à Crocus, capitale du Royaume. La dernière fois que j'y suis allée, j'y ai rencontrer Sting ainsi mon aventure commença à Sabertooth. Je l'avais amuser, je m'en souviens. Ce sourire qui voulait tout dire.

En repensant à tout ça, je pris une résolution pour la journée. Faire aussi bien que ce jour là. Il était vrai que je m'étais surpassé niveau ruse et piège et j'allais en faire autant aujourd'hui. Je n'étais pas vraiment le genre à frapper dans le tas, à causer de gros dégâts au point de détruire une ville mais d'un certain côté, j'étais plus agile et plus rapide. Ce qui faisais mes atouts pour l'instant.

Une fois arrivée à Crocus, il fut facile de trouver le lieux des festivités. Il y avait des pancartes, des ballons, des gens..Pleins de gens autour de ce même endroit. Un homme braillant dans un micro des paroles incompréhensibles, amusé la foule venu pour l’événement. Plus loin sous une tente, assit sur leurs fessiers royaux...Les fameux organisateurs de cette petite journée.

« - Et vous êtes ?
- Elena Peas, représentante de Sabertooth.
- Eh bien ! Nous n'attendions pas moins de Saber qu'ils nous envoi quelqu'un. Bon courage. Le niveau est haut cette année. »

Pouffiasse. Parce qu'en plus on me sous-estime. On dirait qu'il va vraiment falloir sortir le grand jeu, si j'en ai le courage.

En compétition cette année, il y avait environ une cinquantaine de personne, réunit dans une arène géante, construite spécialement pour ce genre d’événement. J'ai envie de rire. Qu'est-ce qu'on va faire dans une arène de cette taille ? Le sol n'était que terre et il y avait même une petit point d'eau non loin.

Les bourgeois prirent place dans un des gradins le plus surélevé et les cinquante petits mages, prirent place...Dans l’arène. Je ne sais pas vraiment ce qu'ils attendaient de nous, je savais seulement ce que la guilde attendait de moi.

On me fit signer rapidement une décharge..Au cas où il y aurait des morts ou des trucs du genre mais je ne comptais pas mourir. Pas aujourd'hui du moins.

La règle principale était qu'il n'y avait pas de règle...Juste un troupeau de bœufs prêt à se taper dessus dés que le coup d’envoi serait donner. Un battle plus que royal si vous voulez mon avis. Tandis qu'une sorte d'arbitre fit quelques commentaires sur la durée du match, j'attachais mes cheveux. On devait être quoi...5 femmes parmi les participants dont 2 qui ressemblaient plutôt à des gorilles. Charmant. Vraiment charmant.

Il était facile de savoir comment aller se passer le match. Tout le monde se jetera sur tout le monde, on cherchera à s'attaquer aux femmes en premier lieu étant considérées comme le sexe faible. Ensuite, les hommes se débrouilleront.

Les femmes et les enfants d'abords comme on dit et je suis de loin...La plus jeune avec mes 18 ans physiquement mais 24 mentalement. Je ne pouvais que me débrouiller pour trouver un plan durant les 5 secondes qu'il me restait.

La plus jeune, la plus petite et la plus maigre. Autant dire que j'étais une cible de choix et donc...La première à devoir faire sortir du cadre. Je souris à tout le monde. Oui je souriais malgré la tension. Je pouvais deviner leurs pensées et leurs méthodes rien qu'à les regarder. Le tout c'était de faire comme j'ai appris quand j'étais jeune. Le même principe.

Je regardais mes ongles et on entendus un vague « C'est partit ». Ne bouge pas, ne bouge pas..Ne bouge pas. Tout le monde se sauta dessus tel un match de catch et dés qu'ils furent empiler les uns sur les autres en m'aillant pris pour un tapis de sol, je me sortis du groupe en glissant in extremis entre les cuisses d'un homme. Pour le reste fallait courir aussi loin que possible.

Il n'y avait aucun endroit pour se cacher. Aucun endroit pour réfléchir tandis que nous étions exposer à la vue de tous. Il fallait simplement les virer de là.

Il fallut quelques minutes de jeu pour voir les premiers corps inertes et hors combat sur le terrain.

« - Le principe de la balle au prisonnier, le principe de la balle au prisonnier, le principe de la balle au prisonnier, me répétais-je en courant et en évitant boule de feu, boule de plasma, boule d'énergie et j'en passe au niveau des boules »

Il y a des moments où quand je m'adonne à ce genre de pratique, je me demande vraiment si mon corps à des ligaments ou quelque chose du genre. Je me tors, saute, me baisse, roule, glisse, esquive, évite, frôle, je ne sais combien d'attaque en même temps même si je ne pouvais pas toujours le faire.

Rapidement, il ne resta qu'une dizaine de personne, dont moi ayant plusieurs éraflures sur les bras et les cuisses. Je m'étais contentée d'esquiver sans contre attaquer enfin..Lancer des cailloux dans les yeux des gens, ça ne compte pas comme attaque. Il fallait que je trouve un moment pour faire appel à Minerve ou Diane..N'importe qui aurait fait l'affaire.

Soudainement, une bourrasque devant me propulsa dans la marre aux canards plus loin, flottant sur le dos, je fus quelque peu sonnée par le choc. Je restais là, en me disant qu'ils vont me prendre pour morte et que je vais sortir du jeu.

« Feignasse »...

Cette voix. La voix de Minerve. Je pouvais la comprendre. Elle aimerait participer à ce genre de chose.

« Honte sur toi et ta guilde de flan ! T'es vraiment bonne à rien. Tu vas finir à poil et exiler comme tout les autres »

L'idée de me retrouver nue devant toute la guilde ne me plaisait pas plus que ça et je pris alors conscience de ce que je risquais si je restais là. Je me retournais telle une baleine échouée dans l'eau, trempée de la tête aux pieds et fis face à l'inévitable.

De toute façon, je cherchais à me défouler en ce moment alors en profiter.

Tandis que je cherchais le premier pigeon à sortir de l’arène, je sentis une étrange chaleur dans mes mains. Quelque chose de chaud et d'agréable. De vraiment agréable.

«  Ai confiance » me fis une voix plutôt masculine

Apparue alors un trident et mes bras s’agitèrent tout seul comme si j'étais possédée. Je l'étais au fond mais ce n'était ni Minerve, ni Diane dont j'avais l'habitude, c'était un homme ce qui était autant plus frustrant. Un homme qui manier un trident. Il leva alors l'arme au couleurs bleu et or dans les airs et une vague se souleva dans mon dos. Devant autant de puissance, je fus quelques peu impressionnée.

«  Laisse moi te guider sur ces eaux là ma jeune amie »

Puis la vague explosa en milliers de petites gouttes qui partirent comme des projectiles magiques sur mes adversaires, les mettant pratiquement tous au sol. Le pouvoir de contrôler l'eau....Un nouvel ami ?

Tout le monde au sol, le trident disparu et je ne pus que tomber sur les fesses pour avoir autant pousser. Soudain une silhouette m’apparus devant moi. Un homme au teint clair, à la queue de cheval bleu et aux mains palmées me souris.

« - Je suis Neptus, dieu des océans. Ravis de faire affaire avec toi.
- Mais..Je...Ne t'ai pas appeler, ni rien...Enfin...
- Il faut croire que j'ai sentis ta détresse de là où j'étais et puis nous étions dans l'eau alors j'en ai profiter un petit peu, expliqua t-il avec un franc sourire »

Puis il disparu. Enfin pas complètement, c'était étrange comme sensation et je ne m'habituerais jamais à cette magie mais c'est comme si mon cœur s'était soudainement remplis d'une chaleur douce et enivrante. Comme si on venait de me donner une partie de moi que j'avais perdue.

Comment définir ce que j'ai gagnée ? Le courage ? Je dirais plutôt la témérité. Il n'en restait pas moins qu'après l'intervention de l'homme poisson, je fus déclarée comme grande gagnante du tournoi.

Il ne me restait plus qu'à rentrer en disant « J'ai gagnée » mais en même temps, c'est ce à quoi ils s'attendaient donc cela n'aurait rien de surprenant. J'ai gagnée oui..Mais pour la première fois de ma vie, je me sentais satisfaite car au fond, je savais que je n'aurais pas eu la victoire sans Neptus.

Neptus, Minerve, Diane..Je commence à comprendre l'humour de ma tante quand elle m'a changer de magie. Moi qui ai quittée le rééquipement, finalement, il me poursuit toujours mais sous une autre forme.

Je souris et me leva, les jambes tremblantes, sentant le sang séché sur mes cuisses. Une douche ne serait pas de refus.



   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP