Le Deal du moment : -40%
-40% sur le lampadaire trépied Loft LAHTI noir
Voir le deal
53.99 €
-65%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – remise de 65%
6.95 € 19.99 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Poena mali [Groupe C]
 MessageSujet: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyMar 18 Mar - 21:49

[PNJ] Coquelicot
[PNJ] Coquelicot

PNJ

Click


♠ Event d'Ajatar Virke ♠
Groupe C

☼ Lisanna Strauss
☼ Elena Peas
☼ Emil Nocture


Vous êtes dans l'aile gauche du château, à l'étage. La lumière du soleil est filtrée par un vitrail vermillon, les rosaces projettent des tâches ensanglantées sur le mur de briques miteux et froid. Pour une raison qui vous échappe – vous ne vous sentez pas à l'aise. Vous avez cette impression névrosée que l'on vous presse dans un étau, brusquement, vous êtes mal. Comme si l'on avait lâché des nuées de mites qui vous rongent de l'intérieur.

Quelque chose ne va pas.
Et vous le savez.

Ordre de post : Lisanna Strauss – Elena Peas – Emil Nocture – PNJ

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyDim 23 Mar - 5:14

Lisanna Strauss
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click

    Un long sommeil de six années s’était déroulé pour la jeune mage de Fairy Tail dont le nom ne signifiait quasiment plus rien dans ce présent si différent. En effet, l’équipe Tenrô, le nom qu’on leur avait donné, avait disparu il y a de ça 6 années. Alors que l’examen de rang S avait lieu, la guilde noire Grimoire Heart avait pris pour cible l’île de Tenrojima afin de retrouver le mage noir Zeref, ce qui a eu pour effet d’entraîner une suite d’évènements catastrophiques pour les membres de la guilde des fées sur place. A la base Lisanna qui devait simplement accompagner son amie Juvia Loxar pour l’aider durant cet examen, n’avait pas servi à grand-chose. Il est vrai que les deux jeunes femmes étaient tombées sur Elsa dès le premier tour qui détermina la fin de l’examen pour les deux filles. Alors que l’examen aller se dérouler en tant que spectateur pour les deux jeunes femmes. Rien ne s’était passé comme prévu. Notre héroïne la jeune Strauss avait failli voir périr sa grande sœur devant ses yeux qui l’avaient protégé contre Asuma un mage de Grimoire Hearts qui fut battu par Elsa. Puis, par la suite elle avait dû combattre contre plusieurs mages de cette guilde noire afin de protéger ses camarades, même si selon elle son rôle avait été assez faible. Finalement, grâce à l’aide de Natsu et d’autres mages, la guilde noire fut battue, mais alors que les mages de Fairy Tail se pensaient sorti d’affaire, une menace bien plus puissante s’abattait sur eux. Le grand, l’ignoble Acnologia, un dragon qui signifierait l’apocalypse s’est invité à la fête. Alors qu’ils étaient censés finir détruit par ce dragon, grâce au mage fondateur Mavis ils ont pu être plongés dans une bulle temporelle et c’est au bout de 6 ans qu’ils ont pu revenir à la vie.

    En 6 ans tout avait changé, la guilde, ses mages. Plus rien n’était pareil, la prédominance de la guilde numéro 1 de Fiore Fairy Tail n’était plus. Elle était devenue une simple petite ferme qui essayait malgré tout de ressembler à une guilde. Cette ébauche de guilde vivait continuellement dans le souvenir d’un passé glorieux, vivant avec les fantômes de ceux qui avaient disparu durant ces six ans. C’est que lorsque les mages disparus revinrent à la maison qu’un sourire et que la joie apparut sur les visages fatigués et tristes des mages qui avaient perdu leurs familles. Alors que les larmes symbolisant des retrouvailles tant attendu coulaient à flot. Les pauvres mages revenant d’un passé bien lointain apprirent tout un tas de choses comme la libération et la création d’une guilde par Gérald.

    Cependant, il y avait bien pire que cet affaire avec Gérald, en effet on les informa qu’un groupe de mage avait été fait prisonnier d’un palais Royal. Dans ce palais il y avait également des mages de Fairy Tail et Blue Pegasus quémandait l’aide de ceux qui était revenu de Tenroujima pour les aider à libérer ce château. Lisanna qui s’était sentie tellement inutile sur l’île Tenroujima s’était portée volontaire. Accompagné d’autres de Fairy Tail dont un certain Emil Nocturne, elle partit en direction de cet endroit afin de sauver ses camarades qui étaient prisonniers dans ce palais royal, mais aussi pour aider ces mages qui ne demandaient qu’un futur. Alors que le vaisseau de Blue Pegasus commençait sa descente dans un piteux état, que les différents mages venus pour secourir les mages piégés s’élançaient vers le Palais royal. Deux mages étaient restés en arrière pour garder l’entrée sûre. Deux mages dont le courage serait surement plus tard félicité. La plus jeune de la tribu des Strauss avait couru en direction de l’aile gauche et elle se retrouvait dorénavant avec deux autres mages. Un mage blond de Fairy Tail qu’elle ne connaissait que son nom Emil Nocturne, elle se souvenait vaguement d’un jeune petit mage, mais celui-ci avait l’air d’avoir disparu et il avait bel et bien grandi. L’autre personne qui se trouvait avec eux, Lisanna ne la connaissait pas du tout, enfin ce n’était plus vraiment le temps de faire des présentations. Lorsque soudain, la mage adepte du take over se mis à voir la terre tourner de façon inquiétante. Elle se prit sa tête entre ses mains, mais elle sentait sa tête devenir de plus en plus chaude. Puis, cette sensation devint de plus en plus une crise de panique, elle avait l’impression de se trouver dans un endroit clos et qu’elle ne pouvait plus respirer. Pour rien n’arranger à cette situation, la jeune femme se mis à ressentir comme si des fourmis ou autre insecte bizarre était en train de lui dévorer le ventre. Elle tourna la tête vers les deux autres personnes et elle vit qu’ils avaient l’air de ressentir la même chose. Elle pris appui sur le mur et se releva et se mit à parler de la manière plus claire possible ce qui s’avéra une chose assez ardue dans son état :


    « -Cette sensation, il faut absolument qu’on continue ! »


    Elle utilisa le mur comme canne et avança telle qu’elle pouvait. Sa détermination pouvait se voir dans son regard.


[Hrpg: S'il y a quelque chose qui ne vous va pas, ma boîte mp vous est ouverte Wink]
 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyDim 23 Mar - 7:03

Anonymous
Invité


Click


Obsession
Rp Event ~

♣ Il y a des choses que l'on ne peut changer. Des choses que l'on ne peut contrôler ou diriger. Des choses qui sont faites pour que l'homme se soumette à la nature et non l'inverse. Dans ce monde, on se dit libre, on se dit puissant mais qu'est-ce qui fais de nous des êtres puissants ? La magie. Un jour viendra où ça disparaîtra et il ne restera plus rien de notre passé...Même pas nous pour en témoigner.

Si il y a bien quelque chose que j'ai appris...c'est que l'on est plus souvent contraint par les lois de la nature plutôt que l'inverse et cela ne changera jamais. On a un contrôle que minime sur ce qui nous entoure. Pourquoi donc ? Parce que vous imaginez un monde où l'homme serait maître de toutes choses ? Ce serait le chaos.

Mon histoire du jour le démontre très clairement. On ne peut jamais deviner ce qui va nous tomber dessus ni ce qui nous arrive...Il faut seulement l'accepter et faire avec. Il est vrai que ce n'est pas toujours facile, qu'il faut parfois se poser des questions mais comment expliquer le fait que je suis ici aujourd'hui ? Dans cette pièce ? Comment l'expliquer ?

Je suis là, ne sachant ni ne comprenant vraiment comment j'ai attéris ici, cherchant des réponses. Tout ce que je pouvais faire c'était de regarder autour de moi...voyant deux autres personnes, leurs regards les trahissaient grandement, paraissant tout aussi paumés que moi.

La pièce était étrange, les vitraux semblaient affichés de drôles de formes sur les murs, comme des tâches de sang. Je penchais alors ma tête sur le côté, posant ma main sur le mur et souris.

Au fond, c'est artistique au moins.

Une atmosphère étrange semblait se faire ressentir par tout le monde, comme si une voix sourde venait nous passer un message « Partez d'ici ». Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il allait se passer ? Qu'est-ce qu'on allait faire ?

La jeune mage semblait prendre la parole, je ne fis guère attention, absorbée par cet endroit, cherchant à en démêler la complexité. C'est comme si j'étais soudainement sous le charme de l'endroit. C'était plaisant...Pas vraiment inquiétant. Sinistre mais joyeux. Tant de choses assez opposées se mélanger pour n'en former qu'une et c'est là que je compris que si on était ici, ce n'était pas pour rien.

Je préférais alors garder le silence, je gardais mes pensées pour moi. Loin de moi de vouloir diriger le petit groupe joyeux qu'on formait tout les trois mais je ne connaissais pas ces individus et il était hors de question que je me laisse dicter ma conduite par ces types. Je ne savais pas qui ils étaient ni pourquoi ils étaient là et encore moins ce que l'on faisait réunis ici tout les trois mais au fond, j'ai l'impression que la réponse à cette question me sera bientôt donner.

Il fallait juste attendre.

Attendre que l'espoir prenne notre temps.

On pouvait très bien s'asseoir ici, ensemble, au milieu de cette pièce et faire connaissance le temps que quelque chose se produise mais il semblait évident qu'aucun d'entre nous n'était calme. La fille un peu étrange semblait inquiète sur ce qui s'annonçait, moi j'étais relativement fascinée par l'endroit et je ne saurais encore décrire ce que pense l'autre...

Aller savoir, j'aimerais parfois être dans la tête des gens pour savoir ce qu'il pense. Ca serait rigolo je trouve.
J'avance de quelques pas à droite, puis de quelques pas à gauche, reviens sur mes pas, réfléchis, tourne en rond. Manifestement rien ne se passe. Tout semblait juste étrange...Comme si on voulait nous faire peur.

Nous faire peur. Était-ce le but ? Vous n'avez rien de mieux ? Rien de plus troublant qu'un reflet mal fait sur un mur ? Qu'une pièce étrange et une atmosphère déconcertante ? C'est tout ce dont vous êtes capables. Voyons, soyons honnêtes, je sais que tout ça n'est que le début de quelques chose.

Mais le début de quoi ?

C'est ce que je me démenais à comprendre depuis que j'ai réalisée que je me retrouvais ici. D'ailleurs pourquoi moi ? C'est vrai il y a sans aucun doute d'autres mages mais non, il faut que ça tombe sur moi....Aaaaaah foutu destin.

« - Moi je propose que l'on s’assoit, là, et qu'on apprenne à se connaître. J'ai des biscuits quelqu'un en veux ? »

Je sortis alors le paquet de ma poche, croquant dedans. Le silence était le seul maître des lieux, jusqu'à ce que mon ventre ce mette à gargouiller. Aaaaaaaah !!! Mais c'était pour ça que je ressentais quelque chose d'étrange depuis tout à l'heure !!! En faite j'ai juste la dalle.

« - Bon j'ai faim....Je présume qu'aucun de vous deux n'as quelque chose à manger ? Non ? Bon tant pis.»

Je tournais en rond, m’asseyant contre le mur, adosser au mur. Après tout, la situation ne peut pas être pire. Je suis dans un lieu encore inconnu, avec des inconnus et je ne comprends rien à ce qui se passe..Mais à part ça...Tout va bien.

Oui...Tout va bien.

 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyLun 24 Mar - 22:08

Anonymous
Invité


Click


♦ L’histoire du moine ♦
♠ Emil Nocturne ♠



Six ans… Six années passé dans l’ancien sanctuaire des Voltaïque a m’entrainer pour apprendre une des arcanes de l’art de combat monial. Mais au final, je n’avais pas réussi à la finaliser à temps. Avais-je gâché tout ce temps… Aurai-je mieux fait de continuer un entrainement basique auprès de Björn… Plus je me posai ces questions et plus que je me disais que j’étais surement le moine le moins utile que l’on avait jamais vu.

Après la disparition de la plupart des membres de la guilde il y a six ans, j’étais si abattu que j’avais supplié Björn pour qu’il me fasse le plus intense des entrainements, afin que je puisse partir aider mes compagnons quand le moment sera venu de combattre. Malgré ses réticences et ses avertissements, il accepta et me montra le lieu du sanctuaire sacré des Voltaïques, ou les apprentis de celui-ci sont censés apprendre l’art monial si l’actuel Voltaïque ne peut plus accomplir cette mission. Comme je vous l’ai déjà dit, j’y ai étudié une des nombreuses arcanes, mais je n’ai pas pus la finaliser. Un jour, je sentis une immense puissance revenir à la guilde. Je courus à Magnoria ou je retrouvais seulement Lisanna, une magicienne dont la seule information que j’avais sur elle était qu’elle était la sœur de Mirajane. Apparemment elle s’apprêtait à partir dans l’endroit où serait enfermer les mages disparus. Je me proposai alors immédiatement pour partir avec elle. J’avais bien décidé de ne plus jamais être passif. Voilà donc pourquoi j’étais dans le malheureusement fameux palais royal…

Je vais être tout de suite franc, je n’ai jamais aimé cet endroit. A l’instant où j’ai pénétré ses murs sinistres je ne me suis plus du tout sentis en sécurité. A chaque fois que nous avancions, j’étais à faire face à une pluie d’ennemis caché dans un coin. Soudain, je remarquai que Lisanna ne marchai plus bien droit. Je compris alors que ce lieu épuisait notre énergie petit à petit, et que pour le moment, c’était la pauvre magicienne la plus touchée. L’autre personne nous accompagnant n’avait pas vraiment l’air d’en avoir quelque chose à faire. Je me demandais même si elle subissait les effets ou si elle était trop absorbée par le décor pour s’en rendre compte. Si le but de tout cela n’était que de nous effrayer pour que nous nous enfuyions la queue entre les jambes, c’était plus ou moins raté. La troisième magicienne proposa alors de se poser un peu. J’acceptai et dit à Lisanna :
- Je sais que tu veux que l’on avance le plus vite, mais il ne vaut mieux pas trop se presser. Posons-nous un peu et décidons d’une façon d’agir. Tu n’es pas d’accord ?

Je m’assis à même le sol. De toutes façon, mon ventre criait famine. Je n’avais pas mangé depuis mon départ du sanctuaire, et donc j’avais clairement la dalle, mais je ne m’en apercevait pas vraiment. Je sortis un peu de pain sec et du lard fumé, que j’avais aussi conservé depuis le sanctuaire. J’en proposai un peu à Lisanna :
- Je pense que tu iras bien mieux après avoir mangé un peu.

Je ne pris pas la peine d’en proposer à l’autre fille car j’avais remarqué qu’elle avait déjà des paquets de gâteau. Cependant, je ne voulais pas rester comme ça sans connaître l’identité de notre compagnonne. Aussi je commençai la discutions :
- Au fait, tu ne nous as pas dit ton nom, bien que nous non plus. Je m’appelles Emil Nocturne et voici Lisanna Strauss. Nous venons de Fairy Tail. Et toi ?

Voilà. Je m’étais permis de présenter Lisanna à sa place mais je ne savais toujours pas ce qu’elle voulait faire après tout. Je ne voulais pas non plus froisser l’autre fille. S’il y avait bien une chose que Björn m’avait appris durant ces six ans, c’était la galanterie.

♦ ♠ ♦ ♠

 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyLun 24 Mar - 22:52

[PNJ] Gorgones
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click

♠ Event d'Ajatar Virke ♠
Groupe C

☼ Lisanna Strauss
☼ Elena Peas
☼ Emil Nocture



La faim. On dit que la faim est une sensation très désagréable, on dit qu'on incombre à la faim beaucoup de chose qui n'en sont pas. On dit que la faim dans son plus brutal excès peut vous faire vomir boyaux et tripes, vous plier en deux tel un insecte à l'agonie...

La faim. Dans le couloir sordide seul Lisanna à sut discerner que la faim n'était pas ce qui vous rongez. La voix de l'homme finit de retentir alors que joyeusement il s'empiffre.

Lisanna ta seule réponse fut un hurlement d'agonie, ton ventre comme implosant pour libérer un essaim d'insecte en son sein, comme si ton estomac implosé, que tes intestins se voyaient rongés alors que tu tombes au sol pliée dans la douleur inhumaine que tout ton corps pourrie de l'intérieur.

Elle cri, elle cri et pourtant dans votre goinfrerie vous ne pouvez rien faire, il est trop tard car déjà vous vous affalez à terre dans un bruit sordide de déglutissement sordide alors que lard et biscuits viennent franchir vos bouches en un horrible bruit de succion. Vomissant votre faiblesse et votre stupidité alors que c'est comme si votre estomac remonter le long de votre corps, qu'il cherchait à s'évader, et la bile jaillie de vos bouches incapables de la contenir, vous faisant suffoquer alors qu'à quatre pattes sur le sol marbrés c'est comme si tout ce que vous aviez avalé tout au long de votre misérable vie cherchait à s'extirper de votre ventre, les organes en supplément. L'horrible sensation dans votre gorge que vos intestins remontent lentement pour joncher le sol dans les vomissements incessant.
Vous vous écroulez tel de vulgaires poupées, incapable de lutter contre cette douleur, comme condamnés par le simple fait d'avoir en ces lieux succombé à cette faim que vous avez cru devoir combler.

Puis tout s'arrête, gémissant face à votre bile alors que vos organes sont toujours présents en vous malgré cette horrible impression de les avoir vomis. Le choc et la douleur alors que Lisanna, tu te relèves difficilement pour contempler cet horrible spectacle de tes camarades affalés bouche haletantes. Tu te précipites pour les aider malgré le choc dont ton corps peine à se remettre et c'est là que tu les entends, les bruits de pas.

Et tes yeux les aperçoivent arrivant devant vous, ces deux silhouettes s'animant tel des pantins, et dans la lumière des rosaces carmins tu reconnais leurs visages familiers dans un hoquet stupéfait, de sorte que tu ne le sens pas arriver dans votre dos, cette troisième silhouette dont la crinière violette semble flamboyer sous le jeu des lumières ensanglantées.

Ordre de post : Travis Lagrange - Edward Stirling - Lisanna Strauss – Yoite Kyumizu - Elena Peas – Emil Nocture

Spoiler:
 

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyVen 4 Avr - 20:34

Travis Lagrange
Travis Lagrange

Fairy Tail

Click


Holalaaaa... Le mal de crâne ! J'ai l'impression d'avoir la gueule de bois, alors que j'ai rien avalé, comme alcool. Vu que j'étais couché sur le ventre, je me suis lentement relevé, avant de m’asseoir en tailleur et de regarder autour de moi. Bon... Où je suis, déjà ? Ah oui, ça me revient ! Dans le Palais Royal ! Je vis alors un jeune garçon, tout près de moi, lui aussi entrain de se réveiller. Et en le regardant mieux, j'ai pas pus dire d'où je le connaissais.

Bien dormi ?

Bah quoi ? Lui aussi, il était endormi, alors c'est normal que je lui demande ça. Et non, pas de "Bonjours", ou quoi que ce soit d'autre. C'est là que j'ai entendu des pas, suivi d'un bruis indescriptible, venant du couloir. J'crois que j'ai aussi entendu des voix, mais chuis pas sûr. Je me suis alors levé, mais comme j'étais pas encore très frais, j'ai vacillé légèrement, avant de reprendre mon équilibre et de me tenir debout. Et tout en prenant la parole, j'ai tendu un main à mon collègue.

Allez debout, y a des intrus, dans le couloir. Je sais pas pourquoi on doit le faire, mais je sens qu'on doit les empêcher d'aller plus loin. Et si on doit les tuer, j'en aurais aucun remord.

Après avoir aider l'autre à se lever, j'ai remis correctement ma veste blanche, et je me suis engagé dans le couloir, en tanguant un peu. Oui bah, chuis pas encore totalement rétabli, non plus !

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyDim 6 Avr - 14:12

Edward Stirling
Edward Stirling

Fairy Tail

Click


Sweet Madness
♠ Poena Mali - Event Ajatar Virke ♠



Ma tête tourne affreusement. Mes côtes sont douloureuses. Mais je suis éveillé. Ça voudrait dire que quelqu'un approche. Je n'attendais que ça. Un type à côté de moi me demande si j'ai bien dormi. Je ne le reconnais pas de prime abord, mais me souviens de son nom, comme un écho venu du fond des âges. Travis. Je ne prends pas la peine de répondre à sa stupide question, tant elle n'a aucun rapport avec notre mission. Tss, ridicule.

Puis je les entend. Des bruits de pas, des halètements. Des intrus. Et mon collègue trouve encore judicieux de me les faire remarquer. Pathétique. Je me lève à mon tour, rajustant mon manteau rouge dont le bas s'était replié sur lui-même. Mieux valait être présentable quand on annoncerait notre succès. Alors autant le faire de suite.

J'avance dans le corridor, comme on m'en a donné l'ordre. On m'a dit que ce serait simple, quand ils m'ont remis cette montre d'argent, que je n'ai qu'à tuer les intrus, ou alors les repousser dans le pire des cas, mais je dois les empêcher de nuire aux plans de Monsieur. Le bruissement de mon manteau derrière mes pas me rassérène ; il leur serait fort présomptueux de s'opposer à nous.

Tiens, une pierre sous mon pied ? C'est plus qu'intéressant, au vu de la magie que pratique l'Autre... Ce gamin me débecquette. Tout en lui supurre la candeur et l'innocence. Oh, qu'il est pathétique! Ridicule petit humain qui tient toujours sa bonbonnière contre lui, comme l'unique rempart entre son utopie et la misère de ce monde ! Mais je te promets de bien m'occuper de toi quand tout sera terminé... Qu'on te garde ici ne me suffit pas ! Je commencerais par t'arracher les ongles. Puis, je te briserais les doigts, un par un. Ensuite, je planterais planterais des dizaines de petits cure-dents dans tes bras. Et, seulement quand tu me supplieras de t'épargner, je mettrais un terme à ta misérable vie !

* Voyons, quelle serait la mort la plus appropriée ?... *

Enfin, nous parvenons dans une vaste salle, celle dans laquelle nous devons intercepter les intrus. Il y a une fillette aux cheveux blancs qui se tord de douleur, un moinillon blond et une jeune femme aux longs cheveux noirs. L'Autre étant faible (misérable humain !), je pourrais très bien achever celle qui agonise, mais il n'y aurait aucun défi, aucun challenge. Non, je pense que je vais plutôt me faire le cureton, là, on pourrait se marrer. D'un coup de pied, j'envoie la pierre de sous mon talon atterrir dans ma main droite. Un morceau de granit, bien lourd, bien dur... De quoi joliment repeindre les dalles de marbre d'écarlate. Quelle merveilleuse perspective !

Sans même attendre mes comparses, j'envoie mon projectile de toutes mes forces en direction du clerc. Une fois aux trois quarts de sa course, je me mets à la regarder. À cette vitesse, elle ne ferait même pas de mal à un moineau !

- Dash, disé-je simplement.

Un choc sourd, un grognement. Apparemment, j'ai fait mouche. Je fais encore un pas, laisse résonner le son de ma botte cerclée de fer contre le sol et fais claquer mon manteau dans un geste théâtral. Il est plus que temps de faire les présentations... Ou plutôt non. Il est temps de les faire souffrir !

- Tick.

J'ouvre le couvercle de ma montre et constate l'apparition d'une nouvelle trotteuse, flottant au-dessus du verre protégeant l'ouvrage d'horlogerie. Elle n'a même pas encore entamé son premier tour de cadran. Le but est de s'amuser, après tout, pas d'achever tout de suite ma cible. Sinon, où serait le jeu ?

Il s'est relevé ? Très bien, tant mieux, ça montre qu'il est plutôt solide. Ce sera parfait : je déteste casser mes jouets dès la première utilisation. Huh-oh ! On dirait qu'il n'apprécie pas de s'être pris une poussière dans l'oeil. Voilà qui est encore mieux, ce n'en sera que plus divertissant.

Il s'apprête à m'attaquer. Cinq secondes se sont écoulées ? C'est amplement suffisant. Pour lui rappeler qui ici est le maître, et qui est l'intrus. Je regarde fixement son pied droit.

- Tack.

Une aiguille ouvragée et longue d'un mètre se matérialise juste au-dessus de lui, puis retombe sur la partie de son anatomie susnommée. Ça doit faire un mal de chien... Tant mieux ! Je m'approche de lui en courant, puis m'arrête, et lui susurre à l'oreille.

- Mon père, pardonnez-moi car j'ai pêché...

Je me jette sur lui, lui assénant un violent coup de poing.

Je viens de frapper un ecclésiaste.

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyLun 14 Avr - 0:09

Lisanna Strauss
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click

    Lisanna regardait ses deux camarades qui commençaient à s’empiffrer. Bizarrement, la mage de Fairy Tail trouvait que ce choix qu’ils avaient fait n’était pas vraiment une bonne chose. Déjà manger dans un lieu pareil était quelque chose d’assez étonnant. Après penser que cette douleur était simplement leur estomac qui criait famine, pourquoi pas ! La douleur et la sensation de faim pouvait être assimilé, mais Lisanna connaissait que trop bien cette sensation de douleur et elle était plutôt assimilable à une sorte d’ulcère gastrique causé par une forte dose de stress que par une envie abondante de nourriture. Alors que la jeune femme essayait de rejoindre ses amis pour les emmener avec elle. Le fait de mettre un pied devant l’autre causa une immense douleur au niveau de l’estomac de la mage de Fairy Tail. Celle-ci défailli et se retrouva plier en deux sur le sol, en train de gémir de douleur. Son esprit était totalement absorbé à essayer de contenir cette douleur qui lui lacérait l’abdomen. Elle n’arrivait quasiment plus à respirer, elle essayait de chercher le peu d’air qui lui restait dans ses poumons, quand soudain cette douleur s’atténua un petit peu. Elle réussit à se relever avec difficultés tout en s’aidant une nouvelle fois du mur comme d’une canne. Elle leva la tête vers ses camarades pour voir s’ils avaient souffert la même chose qu’elle. Le spectacle était littéralement horrible, les deux jeunes individus qui venaient de manger avaient tous deux rendu leur déjeuner sur le sol. Une véritable boucherie, les deux personnes baignaient littéralement dans une flaque de bile.

    La jeune femme adepte du take over marcha en oscillant jusqu’à eux. Elle s’approcha du corps d’Emil et essayait de voir s’il était toujours en vie. Elle inspectait le corps du moine quand soudain, un bruit de pas se fit retentir. Elle tournait la tête vers les bruits de pas. Le visage de celle-ci se transforma en une expression de surprise. Travis et Edward se trouvait là, debout rien ne semblait plus réel. Pourtant, la jeune femme sentait que quelque chose se tramait. Elle essayait de se lever pour aller vers les deux mages de Fairy Tail, cependant Edward ne lui en laissa pas le temps. D’un coup il envoya un rocher en direction du corps inerte d’Emil. Sans attendre la jeune femme pris le corps du jeune homme et esquiva de peu le rocher. L’aiguille quant à elle se planta à la place où ils étaient précédemment. Edward mécontent de ses deux échecs se précipita vers Emil pour le frapper directement. Lisanna se disait que peut-être un coup de poing réveillerait l’ecclésiaste qui dormait. En attendant, Travis alias Volt devait être dans le même état que le blondinet qui venait de les attaquer. Elle ne pouvait pas attendre que celui-ci daigne le frapper. Elle utilisa sa soul tigress, malgré sa tête qui tournait encore un peu et son corps assez faible elle pris de la vitesse en chargeant Travis et quelques mètres avant celui-ci elle sauta et changea sa soul en utilisant celle du lapin. Elle se mit en boule afin d’utiliser en quelque sorte le boulet rabbit. La vitesse de la tigresse alliée à la force de la masse du lapin, l’attaque pourrait causer des dégâts. Ce boulet se dirigeait donc, dangereusement vers son ennemi.

 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyLun 14 Avr - 5:01

Logan S. Crow
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click




La Mort est derrière vous ...

Poena Mali ♠ Event Ajatar Virke








Où suis-je ? C'est sans importance.
Que se passe-t-il ? Pas besoin de le savoir.
Qui suis-je ? Un tueur... La Mort Noire.
Que dois-je faire ? Tuer... Ôter la vie... Jouir de cet acte...
Quelles sont mes cibles ? Eux !

...

Ce corps se relevait, et, attaqué par ses pulsions, se dirigeait vers le couloir.
Les étrangers... Ces gens... Les tuer... Je vais les détruire...
Avançant, pas à pas, dans le silence le plus total, sans éveiller la magie, sans signaler sa présence, il regardait, scrutait les ténèbres de ce lieu, et se cachait des intrus, tel un fantôme.
Les anéantir... Les transpercer...

Sabre à la taille, brillant dans le noir, en l'absence de fourreau, constitué d'une poignée de cuir, ornée de filaments aux couleurs d'argent, et d'une longue lame d'un matériau appelé Maginium, le "spectre" du palais se rapprochait.
Les décapiter... Les entraver...

Secret est le maître mot. Cette phrase revenait sans cesse dans la tête de l'homme, comme si elle faisait partie de lui, comme s'il avait vécu avec. Alors, la magie l'entoura, et il devint transparent, invisible, prêt à frapper...
Les terrasser... Les massacrer...

Il les aperçût, et telle une ombre, il les suivait, guettant le bon moment. C'était un groupe de trois personnes, un homme, le seul, blond, ressemblant à un moine, accompagné de deux femmes, une brune, l'autre décorée de magnifiques cheveux blancs et brillants. Ils progressaient difficilement, l'une se tordant presque de douleur, les deux autres, mangeant.
Les éventrer... Les égorger...

Puis, le mal s'installa, et la fille aux cheveux blancs / neige se plia, tandis que ces deux compagnons rejetaient leur repas. En face d'eux, deux personnes. La première de ces dernières commença les hostilités, avant l'assassin camouflé, et attaqua le moine, sans grand succès. La fille aux cheveux clairs attaqua ensuite celui, à côté de l'agresseur. Elle se changea en félin, puis en lapin, et roulait vers sa cible. Mais elle ne pouvait pas le toucher, l'assassin fantomatique fondant vers elle, ayant dégainé son sabre.
Les empaler... Les assassiner...

Avec une grande vitesse, la Mort Noire arriva aux côtés du lapin, encore dans sa course. Si la surprise pouvait se lire dans ses yeux, cela ne voulait pas dire qu'elle se laisserait faire, mais... Que pouvait-elle donc faire, dans son élan, contre l'homme aux cheveux mauves ? Il trancha, d'un coup en arc de cercle, espérant avoir fait mouche. Ensuite, son pied droit vint frapper le sol, freinant sa course, mais lui permettant un coup de pied gauche destiné au lapin.
Ils ne peuvent nous battre. Ils ne peuvent me battre. Ils mourront.

Le coup de pied, couplé à la vitesse du tueur, créa une rotation de son corps, dont il se servit pour augmenter la vitesse de son lancer, son sabre étant le projectile. La lame incassable se dirigea à haute vitesse, vers l'autre femme, plongée dans son dégueulis.
Ils sont pitoyables. Tous. Même leurs autres assaillants. Les supprimer sera une bonne action.

A la fin de son mouvement, le tueur noir fit naître une armure sombre sous ses vêtements, releva la tête en direction de la lapine, amusé de lui avoir fait raté sa cible. Protégé, il se mit en garde, faisant couler de ses deux avants bras deux lames magiques, noires, faites de plumes, mais étrangement solides, et extrêmement tranchantes.
Je leur enlèverais leur vie...


Le Destin vous a joué un mauvais tour, et vous êtes maintenant confrontés à la Mort. Acceptez votre destinée, ou affrontez la, mais sachez que l'issue sera la même...



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] EmptyLun 14 Avr - 10:47

Anonymous
Invité


Click


Obsession
Rp Event ~

♣ Voilà que l'autre s'installa avec moi et qu'on commença à entamer notre joyeux petit repas festif en ce bas monde que nous ne connaissions pas. L'autre semblait un peu plus sur ses gardes, craintive, comme si il pouvait nous arriver quelque chose ici alors qu'il ne semblait pas avoir grand monde à vrai dire. Personne...Mise à part nous.

Et tandis que nous mangions de bon cœur, voilà que le mal arrive, saisissant, poignant. Le mal est là, dans mon être, dans mon âme me faisant rejeter repas après repas, glissant presque dedans et évitant de mourir dans mon propre vomis...D'ailleurs cela me faisait penser à quelque chose que mon frère m'avais appris quand j'étais jeune. Une phrase marquante...à propos de l'amour « Ressortir avec son ex, c'est ravaler son vomis » je comprend mieux l'image maintenant que j'y suis.

A bout de souffle, je tente alors de me ressaisir même si j'entends d'étranges bruits à mes côtés. Les deux autres sans doute..Ils peuvent bien mourir va...Ce n'est pas comme si on se connaissait ou qu'on était amis.

J'étais tremblante, titubante sur mes deux jambes et vis des ombres arrivant près de nous. Voilà que les hostilités sont lancées. Les premiers échanges de coup tandis que la jeune femme de tout à l'heure semble se défendre contre les deux autres puis une autre ombre surgit.

Une troisième personne. Moi qui me pensait seule en ces lieux voilà que tout le gratin des boulets du jour se ramène. Tout le monde s’entre-tuant pratiquement pour quoi ? Hein ? Les deux autres semblent calmer mais le dernier soucis reste cet homme...Ce soucis majeur je dirais tandis qu'il arrive vers moi.

Tu peux toujours m'attaquer mon gars..Approche donc. Il semble sur ses gardes, prêt à paraît le moindre coup quand soudain le mal fut fait. Je suis sans doute faible pour le moment et surtout en état de faiblesse mais j'ai plus d'un tour dans mon sac.

D'une main ferme, je pris mon propre rejet, mon propre crachas pour lui jeter à la figure. Prend en donc à moi que tu auras le droit à l'attaque du vomito-canon. Attaque spécial « repas ».

« - Tues moi si ça te chante espèce de débile profond mais si j'étais toi, j'y réfléchirais à deux fois, fis-je en me relevant »

J'arrivais presque à me remettre petit à petit tandis que je sentis le liquide vaseux et visqueux coulant le long de mes doigts. Je suis sûrement trop faible pour me servir de ma magie..Mais j'ai devant moi une bonne dose de boulette de vomis et je n'hésiterais pas une seule seconde à m'en servir contre autrui.

« - Au lieu de nous attaquer, tu ferrais mieux de te demander où est-ce que tu es et si tu y resteras longtemps car quelque chose me fais penser...que nous sommes pas les bienvenus alors range ton artillerie et sort ton cerveau avant d'agir. Sinon on est tous bons pour mourir ici comme des trous du cul parce qu'on a pas été capable de gérer cette situation. A vous de voir ! »

Je regardais cet homme étrange mais le message final était à peu prés destiner à tout le monde. Pourquoi s'entre-tuer, même si je trouvais l'idée tentante, alors que bien pire pouvait nous attendre ailleurs ? Dans ce lieux qui semblait lugubre.

Le fait de vomir est normal..Mais le fait que l'on soit tous tomber malade avec une synchronisation et un timing parfait n'est pas normal et si la chose, la personne ou je ne sais quoi veut nous faire subir ça jusqu'à la fin et bien je l'attends de pieds ferme !

Tu peux me faire ce que tu veux, me faire vomir, me faire rouler dedans j'en ai rien à foutre car tu ne m'auras jamais ! Qui que tu sois...Mais si c'est une personne alors je me ferrais une joie de lui faire bouffer ses tripes.

J'essuyais mes mains déroutantes sur mon jean et partis m'asseoir plus loin. Les gens avec qui je suis n'ont décidément rien compris à ce qui nous arrive et il n'y a pas grand monde de censé non plus.

Suis-je la seule à réfléchir avant d'agir ici ? Et est-ce que quelqu'un est au courant au moins de ce qui nous arrive ?

En faite...suis-je la seule à me poser des questions ? Car si c'est le cas, qu'on me donne une corde maintenant que je me pende.

Me retrouver avec une équipe de bras cassés et de débiles profonds ça passe encore mais le fait de me piéger ici..ça le fait moins et je ferrais tout ce qui est nécessaire pour retrouver ma liberté..Même si pour cela, je dois ravaler mon propre vomis !

Je t'attends maître des lieux ! Montre moi un peu ce que t'as dans le ventre qu'on rigole.

 MessageSujet: Re: Poena mali [Groupe C]   Poena mali [Groupe C] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Iles & Océan :: Palais Royal d'Ajatar Virke