Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €
Le Deal du moment : -48%
Xiaomi Redmi Airdots – Ecouteurs sans fils
Voir le deal
10.49 €

[Entraînement] Traduction : Fuhenteki Kanren - Koori
 MessageSujet: [Entraînement] Traduction : Fuhenteki Kanren - Koori   [Entraînement] Traduction : Fuhenteki Kanren - Koori EmptyMer 12 Déc - 21:21

Yuzuki-Clark R.
Yuzuki-Clark R.


Click

Traduction : Fuhenteki Kanren Tetsu



Page Précédente Cela faisait un moment que Rosa avait intégré le conseil de la magie, et pourtant, peu de pistes concernant son histoire, voire aucune ne fut trouvée. Mais petit à petit, la libraire se créait sa propre opinion de Fiore, grâce aux personnes qu'elle rencontrait, les personnalités qu'elle examinait, petit à petit, elle commença à se sentir enfin chez elle. En effet, à la librairie même cette vie était apparue. Cette petite employée joyeuse, la renommée qui commence à apparaître, les clients toujours satisfaits. Satisfaits d'avoir une libraire d'exception proposant une sélection toujours plus intéressante. Enfin, petit à petit, Fiore devenait un nouveau foyer, avec une nouvelle famille. D'ailleurs, elle repense souvent à Jiro, ce mage qu'elle avait rencontré. Cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas vus. Mais dernièrement, elle en avait eu des nouvelles au conseil de la magie, il semble qu'il aurait intégré la guilde d'Eagle's Claw. Tous deux ont parcourus des chemins différents en soi, mais Rosa en était certaine, ce lien qu'elle avait formé avec lui n'était pas mort, au contraire, il gagnerait en puissance lorsque les deux personnes viendraient à se rencontrer à nouveau. Après être tous deux parvenus à leurs objectifs respectifs. Ils verraient les progrès que chacun ont fait et s'entraideront. Comme deux camarades ne s'étant jamais quittés.
En ce sens, l'objectif de Rosa est de traduire un nouveau paragraphe de son livre de magie. Elle était revenue dans son bureau et avait rangé l'intérieur avant de se mettre au travail. L'ambiance bureau de secrétaire, après le passage de la tornade blanche, s'était transformé plus en lieu de spiritisme, de divination. Comme pour chaque traduction, Rosa est transportée dans l'un des multiples mondes imaginaires du livre, dans laquelle elle devra résoudre une énigme ...

Rosa : * Ou suis-je cette fois-ci ? *

Rosa commençait à comprendre le principe des traductions, elle n'était pas née de la dernière pluie et avait pu se saisir du principe de la précédente. Elle savait que l'environnement dans lequel elle serait transportée serait l'énigme à réussir. Et pourtant, elle n'était pas au bout de ses surprises. Aujourd'hui, elle était à la barre, au centre et sous les projecteurs d'un amphithéâtre semblant s'étendre à l'infini. Étaient installés en face d'elle, des milliers d'hommes vêtus d'uniformes de hauts fonctionnaires du conseil de la magie. Quelle était cette ambiance, à la fois froide et oppressante ? Qu'est-ce que devait faire la jeune femme ? Elle n'en avait aucune idée, cette énigme là n'avait strictement aucun rapport avec la précédente. Elle pouvait bouger, il semblerait qu'elle puisse également parler. Elle attendit de longues secondes dans un silence écrasant. Petit-à-petit, commençaient à se dessiner sur le visage de la libraire les formes de l'incertitude, les yeux qui se baissent, les membres qui se resserrent, le constant besoin de bouger, les mots qui ne sortent pas. On aurait pu attendre une éternité avant que ses membres et son corps ne lui répondent, mais heureusement, l'action de faire le premier pas, ce n'est pas elle qui le fit.

C'est un homme, similaire à l'habit que les autres, mais possédant tout de même des signes distinctifs comme cet air à la fois noble et hautain, les traits similaires à ceux d'un vieil aristocrate. Une position aussi droite qu'un manche à balai, mais de manière plus élégante que cette métaphore. C'est cet homme que l'on pourrait appeler [Sénateur] qui prit la parole. Quelque chose d'inédit pour Rosa, puisque sa dernière énigme n'incluait pas cette-dernière. Il descendit lentement les escaliers centraux qui divisait la salle et se dirigea vers la position de la libraire.

Sénateur : « Employée au conseil de la magie au nom de Yuzuki Clark. Rosa : Vous avez fait de l'excellent travail. Votre contribution a arrêter des personnes, des mages potentiellement dangereux est grande. Vous avez réalisé vos missions à la perfection jusqu'à maintenant. Aujourd'hui, nous vous offrons l'honneur, mais également la responsabilité de juger l'une de ces malfrates.
[...] Faites entrer la prévenue.
»

Rosa avait rejoint sa place, dans la petite table réservée au jurés. La prévenue, elle était entrée, il s'agissait d'une jeune femme familière. Peut-être trop familière. Son apparence, ces manières (même si elles ne sont pas expliquées ...), tout était reconnaissable. Iris Lightseed, la femme qu'elle avait sauvé, enfin, la femme dont elle éclaira un doute. Celle qui recherchait désespérément un moyen de faire revivre Morgan. Elle était maintenant enchaînée à la barre.

Sénateur : « Prévenue au nom d'Iris Lightseed, vous avez été retrouvée et serez jugée en tant que mage illégale. Vous êtes recherchés depuis votre arrivée de Minstrel pour avoir commis le meurtre de @$#£!. Nous avons ici une lettre de la capitale de Minstrel, confirmant votre statut d'illégale déjà dans votre pays d'origine. »

Tous ces détails étaient totalement inconnus de Rosa, puisqu'elle n'eut l'occasion que de la connaître pour un laps de temps très faible. Elle baissa les yeux, gênée de voir son amie à la barre. Cette-dernière ne réagit pas, comme si elle ne la connaissait pas. Un silence s'installa durant quelques secondes, avant que le vieil homme le brisa, pour intervenir encore une fois.

Sénateur : « Vous ne semblez pas nier vos crimes. En effet, seule cette preuve irréfutable est suffisante. De plus, en ayant examiné la scène du crime, il semblerait qu'Iris Lightseed soit la seule qui fut présente avec la victime, et donc, la seule qui pût le tuer. Je plaide donc "coupable", et demande la peine capitale à son encontre. »

Des applaudissements en masse se firent entendre dans la salle, tous ces agents du conseil de la magie, ils ne voulaient qu'une seule chose, retourner vaquer à leurs occupations. Rosa fut la seule à ne pas applaudir. Elle le savait pertinemment que c'était cruel. Mais bon, si elle parlait, elle savait qu'elle serait seule contre une centaine de personnes. Elle savait que la pression sociale allait la sanctionner. Au passage, elle serait peut-être expulsée du conseil de la magie, perdant de vue, perdant dans le loin son objectif de vérité ... Mais là était précisément l'énigme à résoudre.

Rosa : * Qu'est-ce qu'il se passe en moi ? Je croyais que ... Je croyais qu'avec mon expérience, mes capacités, j'étais passé au-delà des pressions sociales, du contrôle social. Je croyais que j'étais devenue quelqu'un d'indépendante, qui savait avoir un raisonnement critique sur les choses ... Pourquoi aujourd'hui, suis-je en train de douter. Je connais les réponses à cette énigme. C'est probablement la plus simple qui ne m'ait jamais été formulée. Et pourtant ... *

Il y avait certainement un sentiment, ou même, plusieurs sentiments qui entraient en conflit. Le fait de jouir d'une position relativement confortable au conseil de la magie et donc, de pouvoir récupérer des informations en montant en grade. Ces informations concernent son passé, et la leçon précédente lui avait déjà enseigné d'aller jusqu'aux plus profondes des obscurités et de ne pas se laisser avoir par la lumière. Elle était donc restée au conseil de la magie pour explorer cette obscurité, celle que l'on ne voyait que lorsqu'on était à l'intérieur. D'un autre côté, elle souhaiterait de tout son cœur sauver Iris Lightseed, elle l'avait déjà sauvé. Mais ce ne fut, dans le cas de ce rêve, que temporaire. C'était ce tiraillement qui la faisait réellement souffrir.

Ici, deux fins potentielles s'affrontent et se font obstacle. Deux fins amènent ultimement vers des conséquences positives, mais également vers des routes plus glaciales, froides. A ce croisement de chemin, il fallait choisir ce qu'il fallait sacrifier. C'est ce qui fit douter la jeune libraire pendant un moment. Pourtant, lorsqu'elle se souvint des enseignements de la première traduction, c'est-à-dire, éviter la lumière ... affronter l'obscurité ... La réponse à cette énigme devenait évidente. La seule contrainte, c'était celle de la solitude, de l'esprit alourdi. Il fallait absolument que Rosa galvanise sa force, sa conviction, son cœur et son parler.

Après tout, peu importe la cause qu'elle choisirait, elle renoncerait à quelque chose qui est important à ses yeux. Cependant ... pouvait-elle vraiment se permettre d'hésiter ? Pouvait-elle vraiment se permettre de rester faible à un moment critique ? Et d'une certaine manière ... Il y avait une subtilité qu'elle finit par comprendre.

Rosa : * La lumière ... L'ombre ... A quelles places sont-elles réellement ? Après tout, dans l'énigme précédente, la lumière était vue comme la facilité et l'ombre comme la difficulté. Qu'est-ce qui m'est le plus simple à l'heure actuelle ? En effet, si jamais je laisse Iris mourir, je conserverais peut-être ma position au conseil et j'aurais plus de facilité à rechercher des informations. Je me débarrasse d'une sanction dont je peux défausser la responsabilité sur 101 autres personnes. La facilité, c'est le fait de se défausser de ses responsabilités et du devoir qui nous incombe lorsque l'on souhaite défendre son idée. La difficulté, l'ombre ... Elle réside en le fait que je sois expulsée du conseil de la magie, mais ce qu'il y a d'important avec cette conséquence, c'est qu'elle n'est pas définitive. Enfin, je trouverais un autre moyen de chercher des informations, mais la mort d'Iris, je ne pourrais jamais la changer. L'obscurité, elle réside dans le fait que l'on ne sache rien d'Iris, ou si elle est vraiment coupable, et ça, je le sais déjà ... N'hésites plus Rosa. Tu sais faire la part des choses, maintenant, il faut que tu t'affirmes ... Rassembles tes forces, brises la glace de ce plafond de verre ! *

Ca y est, elle avait compris ... Il était temps d'agir maintenant. Il était temps pour elle de se lever furieusement, indignée. Il était temps pour elle d'arrêter toute procédure en criant un "Attendez !". Il était temps pour Rosa de faire valoir ses véritables idées, ses véritables résolutions !

Sénateur : « Que nous vaut cette interruption inopportune ? »

Rosa y allait avec les mots. Ici, à la fois son raisonnement et ses sentiments avaient pris le dessus sur elle. Renforcée par l'émotion, ils étaient comme des poings fendant la glace. La glace que représentaient le contrôle social, les effets de groupes. C'était aussi le moyen de défendre l'idée d'une justice équitable, et consciencieuse ... Iris elle, ne réagissait toujours pas.

Rosa : « Vous devez arrêter cette mascarade tout de suite ! Qu'est-ce qui vous donne le droit de condamner une femme innocente telle qu'Iris Lightseed ? Certes, elle était la seule sur la scène du crime, et certes, elle était 'considérée' comme une 'mage illégale" à Minstrel. Mais vous oubliez deux choses, ou plutôt, vous avez préféré ignorer une chose, oui, tous autant que vous êtes. Vous êtes des fainéants, et ne voulez vous servir d'Iris que comme un exemple pour affirmer le peu d'autorité que vous avez !
[...] Tout d'abord, concernant la scène du crime. Vous avancez l'argument suivant : Iris et la victime étaient seuls, mais comment pouvez-vous réellement le prouver ? Certes, je ne peux prouver qu'elle ne l'était pas, mais vous devez lui laisser le bénéfice du doute et enquêter sur cette affaire.
[...] Ensuite, concernant la lettre de Minstrel, avez vous identifié s'il s'agissait d'une authentique ou d'une fausse ? De plus, le crime qu'elle a commit n'est même pas mentionnée. Comment pouvez-vous alors remettre en cause l'innocence d'Iris ? Vous vous basez seulement sur des mots que vous avez trouvé, mais jamais, vous n'êtes allés chercher à sa source.
[...] Le troisième argument concerne votre attitude, vous n'avez assigné personne à la défense d'Iris, et je suis sûr que vous avez tous des emplois du temps très chargés, mais vous n'êtes même pas au service de votre crédibilité. Comment pouvez vous sembler légitime face à la population Fiorienne ? S'ils avaient vent ...
»

C'est à ce moment-là qu'elle fut interrompue par une fournée de lances pointées vers elles. Elle resta sans bouger, constatant qu'elle ne pouvait rien faire de toute manière ... Et si les lances sont les représentations les plus fortes de la pression sociale ... Alors Rosa irait jusqu'au bout pour la briser. De toute manière, elle n'avait maintenant plus rien a perdre.

Rosa : « Pourquoi pointez-vous des armes sur moi ? Ne connaissez-vous donc que la répression pour vous faire entendre ? Mais vous avez oublié une chose, si vous tuez une mage du conseil comme moi, et qu'ensuite, vous condamnez Iris Lightseed, que pensez-vous qu'il adviendra ? Oh je sais, vous allez étouffer l'affaire et dire que dans un accès de rage, elle m'a tué. C'est ainsi que vous fonctionnez n'est-ce pas ? Et bien tant pis, si les dés en sont déjà jetés, je resterais sur ma ligne de conduite ... Même si elle doit me mener à la mort ... »

Soudainement, noir total, noir complet ... Que s'était-il passé ? La seule personne qui pouvait nous le révéler, c'était celle qui intervenait à chaque traduction. Lorsqu'une énigme était terminée ... Doronic.

Doronic
" .erèimul al ceva retcartnoc ed éticapac al siarirffo't ej ,étirév al ed etnatsnoc ehcrehcer at ruoP .séticapac ellevuon ed erffo't ej ,alec ruop tE .erretéd sel no'uq tnednetta selle ,erbmo'l snad seipat tnos sétirév seL .erèimul al snad recnal et illiaf sa ut euqsrol trevuocéd sa'l ut ,tnemelicaf sap tneitbo's en elle ,étirév al tE .rirvuocéd à sétirév sertua'd puocuaeb erocne sa ut siaM .tnemennoitcnof nos titep à titep risias à ,ednom el rerolpxe à secnemmoc ut euq uv ia'j te ,tubéd el siuped snoitca set sius eJ .asoR ,éssergorp puocuaeb sa uT "
Rosa n'avait plus qu'a utilisé cette nouvelle clef de compréhension, son nouveau pouvoir contracté avec l'esprit naturel de la glace, pour sortir de ce monde complètement fou des traductions.

« Gardien des éléments naturels, Protecteur des forces spirituelles, prêtez moi votre force »
Fuhenteki Kanren ~ Koori3

-------------------------------------------------------------
(1) : La version de l'histoire d'Iris Lightseed proposée est ici fausse ... En effet, la vraie apparaîtra IRP.
(2) : Texte de Doronic :
C'est bien, tu as réussi pour cette fois ci. Parfois, de nombreuses possibilités s'ouvriront à toi, parfois, ces possibilités te forceront à faire des choix difficiles. Le contrat avec le dieu de la glace, son principal objectif, est de t'enseigner à la fois sa dureté, sa réflexivité, mais aussi sa capacité à être brisée. Si tu es forte, si tes idées sont justes, elle te permettra de protéger et défendre tes idées, tes alliés. Cependant, il y a une leçon que tu apprendras plus tard ... Mourir n'est pas une option ... Vis.
(3) : Fuhenteki Kanren - Koori | Liens Universels - Glace


http://www.fairy-tail-rpg.net/forum
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 9 :: Galerie Marchande