Le fantôme d'un ange
 MessageSujet: Le fantôme d'un ange    Le fantôme d'un ange  EmptySam 23 Jan - 12:00

Olivia Felicis
Olivia Felicis

Ajatar Virke

Click

Douce. Douce était la sensation du matelas et de l'oreiller portant la jeune femme dans son sommeil. Ses paupières s'ouvraient délicatement et des battements de cils faisaient papillonner ses yeux en raison de la lumière qui traversait la fenêtre. Un volet à moitié fermé empêchait que celle-ci soit trop intense et la maintenait à un juste milieu. Sa main caressa le coussin délicatement et un sourire se creusa sur ses lèvres. Elle se réveillait pour la première fois dans sa nouvelle chambre. L'odeur n'était pas encore familière mais Olivia s'était déjà habituée à une ambiance étrangère depuis que l'île d'Angel's Sky s'est effondrée. Elle se remémora le moment où elle était tombée dans le vide, où personne n'était là pour la sauver et qu'au dernier instant où elle croyait que tout était perdu, les ailes de l'espoir sont apparues dans son dos pour l'épargner de son sort. Une magie apprise par Amaterasu lorsqu'elle était encore jeune recrue et qu'elle pensait inexistante depuis qu'elle vivait seule à la guilde, et pourtant elle avait réussi. Elle se demandait si un jour elle réussirait à exploiter à nouveau ce talent perdu puisqu'elle en connaissait encore le secret. Elle espérait pouvoir se sauver ou sauver ses nouveaux alliés lors de situations semblables à celle qu'elle avait connue. Elle voulait se rendre utile et à la fois rendre hommage à son passé.

Sa main se leva du coussin et désigna le vide, survolant le plancher pour tâter l'air, toucher du doigt l'instrument aux allures antiques alors qu'une corde commença à vibrer. La harpe chantait comme pour dire bonjour à la jeune femme, un rituel matinal pour rappeler à la jeune femme qu'elle était libre, libre de jouer, libre de communier et libre de créer. Telle était sa magie. Elle se demandait ce qu'il se passerait si un jour l'artefact des Muses était détruit puisqu'elle n'avait jamais connu cette situation. Du moins, elle ne s'en souvenait pas. La dernière fois qu'elle était amochée, Clio s'était emparée du corps d'Olivia pour en réparer les cordes mais elle en tomba dans les pommes tant l'énergie nécessaire était grande.

Olivia se leva alors et ouvrit la fenêtre pour sentir l'air frais du matin emplir la pièce. Le chant des oiseaux l'accueilla jovialement et elle s'installa sur le seul des tabourets de la pièce faisant face à la harpe. Jouant un air qui se propagea aux alentours elle instaurait une ambiance sauvage qui faisait se stopper net le piaillement des oiseaux. Et un parmi la nuée vint s'installer sur le rebord de fenêtre lorsque la musique se stoppa. Il fixa la musicienne qui leva les yeux de son instrument pour demander mentalement à l'animal.

Quoi de beau aujourd'hui très cher serviteur ?

Erato ! Que votre beauté est splendide et votre voix magnifique, votre fidèle adorateur s'empresse de vous dire avec engouement qu'un homme a été aperçu non loin d'ici et a monté le camp. Il semble être descendant de Gaïa.


Vous m'en voyez ravie. Très bien je vais voir moi-même. Je vous libère, très cher.

C'est un plaisir de vous servir, déesse à la beauté parfaite, n'hésitez pas à me solliciter davantage.


Un sourire puis la magie se dissipa, et au même moment l'oiseau baissa la tête et prit son envol. Olivia retira sa robe de nuit qui tomba sur le sol et enfila une tenue de combat plus appropriée : un débardeur noir et banal, des bottes montants jusqu'aux genoux et un short de cuir. Cette tenue mettait en valeur ses formes mais ce n'était pas l'effet principal voulu, elle voulait se faire discrète et engager, s'il le fallait, le combat. Elle était de garde à la guilde car pour une raison ou une autre, elle se retrouvait seule dans le repère et les instructions étaient bien claires : "Ne laisse personne découvrir le repère." Elle était prête à mener à bien cette mission à un détail prêt : elle saisit sa harpe qu'elle enfila par dessus l'épaule à l'aide d'une lanière à laquelle elle se raccrochait. Un regard décisif lancé vers l'horizon alors qu'elle décida de sauter par la fenêtre aussitôt. Discrétion était de mise et elle se faufila entre les feuillages des arbres aux alentours.

Parmi les ombres on pouvait discerner son visage de porcelaine, facies du comédien s'adaptant à la pièce de théatre, inerte, scrutant la proie à observer. Que faisait-il ? L'homme avait une carte en main, il cherchait quelque chose et c'était mauvais signe, pour lui. La harpe bascula depuis l'épaule vers les bras de la musicienne, une mélopée naquit, venue pour embrasser la faune aux alentours. Un lièvre, une mésange, des fourmis, tous entendaient la mélodie mais un seul serait choisi. Le choix était vite fait selon la situation, c'est un loup qui se retira de sa meute pour venir aider la mage, courant à vive allure à travers le sentier boisé pour tomber nez à nez avec l'intrus. Ce dernier avait entendu la musique mais ne savait d'où elle venait. Il s'était déjà préparé puisqu'il semblait avoir préparé une défense : un sort puisque le loup grogna en ressentant la magie émaner de l'homme. La voix d'Olivia s'éleva dans le bosquet et elle se retira de sa cachette, apparut entre deux arbres pour menacer l'homme sur un ton sec et intrépide.

Je suis la dame qui occupe ces lieux. Veuillez partir tout de suite, les loups sont assoiffés aujourd'hui.


Un air de méfiance, elle prétendait ne pas être responsable de l'assaut de l'animal mais l'homme en doutait fortement. Il pensait avoir trouvé ce qu'il cherchait et était prêt à lancer le combat. Si bien que six stalagmites se formèrent dans le sol pour menacer Olivia de leur pointe.

Un mouvement et tu y passes, belle demoiselle.


L'homme avait déjà oublié le loup puisqu'il lui tournait le dos, il était sur que si la mage mourrait, le loup disparaîtrait. C'était un pari risqué. Mais alors Olivia se fia à ses paroles.

Je ne bougerai donc pas, mais méfiez vous de la nature ici, elle est... corrompue si l'on peut dire ainsi.

Un rire léger provenait d'Olivia, et une question fut lancée.

Que cherchez-vous ?

Une femme, du nom de O...


Une corde vibra, le loup sauta sur l'homme pour le mordre à la nuque et les stalagmites furent propulsés par le mage sur Olivia. Au même moment, elle sauta au sol pour les éviter puis elle s'empressa de jouer une mélodie. Pendant ce temps-là, l'homme se débattait pour repousser le loup. De la roche vint entourer son poing et il frappa à la gueule la bête charmée. Olivia rompit le sort pour en invoquer un nouveau, la musique résonna au fin fond de l'esprit du géomancien, des souvenirs noirs et obscurs s'emparaient de son être. Tétanisé par la peur, il ne pouvait plus bouger. Une épée apparut droit devant lui, le bout de la lame pointant entre ses deux yeux. La voix de Melpomène se faisait entendre, chantant un éloge funèbre. A genoux, l'homme succombait à ses peurs et souvenirs, et peu à peu l'épée se rapprochait de son front.

De son côté, Olivia était certaine qu'il était venue la chercher, mais par qui était-il envoyé ? Elle se releva et s'avança vers l'homme au visage apeuré.

Qui t'a envoyé ? Pourquoi ?


Elle ne se permettrait jamais de tuer quelqu'un mais elle savait qu'un jour elle serait contrainte à la faire. Une vie, un sacrifice, tout dépendait de ce que l'homme allait dire. La musique vibra une nouvelle fois, amplifia l'effet du chant de Melpomène, et subitement l'épée vint transpercer le crâne de l'homme. Seulement la blessure n'était pas physique, elle était sensorielle et elle rompait les flux magiques de son corps.

Réponds-moi. Un nom.


P...Pegasus.


Les yeux d'Olivia s'écarquillèrent. Elle était persuadée d'avoir déjà renoncé à leur invitation. Un murmure fut laché, suivi d'un cri.

Je... J'ai déjà renoncé à ma vie de mage. Laissez moi tranquille !

La magie s'amplifia autour de la harpe qui invoqua une nouvelle mélodie divine et des ailes d'ange apparurent dans le dos d'Olivia.

Je connais les secrets d'Angel's Sky mais ils finiront dans l'oubli lorsque je serai morte avec les autres membres de la guilde. J'ai fait mon choix, et c'est ma punition envers le Conseil qui m'a tuée. Oui, qui m'a tuée en me faisant tomber du haut du ciel, qui m'a brisé ma raison de vivre. Je ne suis plus qu'un fantôme dorénavant, alors oubliez-moi.

C'était ce qu'elle espérait faire passer comme message et elle comptait sur le mage pour faire un rapport où il transmettrait son aveu. L'épée se dissipa et aussitôt le mage posa sa paume contre le sol, créant un trou béant là où Olivia se trouvait. Retrouvant d'anciens réflexes, elle se propulsa en l'air d'un battement d'ailes pour échapper à la prison de terre qui se referma au moment où elle sortit du trou. Une voix résonna en Olivia.

Ma très chère Olivia, c'est un plaisir que de te voir dans mon royaume à nouveau.


Uranie, est-ce toi ?


Un silence, elle sentait juste cette chaleur et ce réconfort en reconnaissant la voix de la Muse. Que devait-elle faire ? Le mage cherchait absolument à combattre Olivia pour la ramener au Pegasus. Ils savaient qu'elle avait au moins un minimum d'informations sur Ajatar mais elle ne voulait pas les partager. Elle en voulait au monde de l'avoir tué, et cet homme ne comprenait pas sa douleur. Alors elle joua dans les airs une nouvelle mélodie : celle de Clio. Et du sol surgit deux chaînes dorées, rampant sur le sol à toute vitesse tels des serpents sacrés. Jumeaux en apparence, frères en rapidité, l'un vint étreindre l'homme tandis que l'autre menaça la gorge de ses crocs acérés.

"Je répète, laissez moi tranquille ! Je ne veux pas subir plus de douleur dans ce monde alors lâchez moi et laissez moi me morfondre sur la vie que j'aurai pu avoir !"

Une larme, un envol. La jeune femme disparut par delà le feuillage des arbres et les chaînes se dissipèrent quand elle s'éloigna assez pour que la magie ne puisse plus nourrir les artefacts de la muse Clio.


Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poussière d'ange.
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» N'Ange → A mettre à la poubelle /!\
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Orc et ange, étrange combinaison! [ Luyak Salamia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Col des oubliés