Le Roi de la Jungle ♣ Solo
 MessageSujet: Le Roi de la Jungle ♣ Solo   Le Roi de la Jungle ♣ Solo EmptyVen 15 Mai - 3:32

Ethan Faun
Ethan Faun

Var Ulfur

Click


Le Roi de la Jungle
Rp Mission ~

♣ Il y a des matins comme ça. Des matins où les oiseaux chantent, où le bleu azur inonde le ciel, où tout l’environnement semble revivre. Oui, il y a des matins où…

"- ETHAAAAAAANNNNNNNNNNNNN !!!! "

Où on te cris après en guise de réveil. A Quatro Cerberus, la délicatesse ils ne connaissent pas. Les politesses ils s’en servent pour se moucher le nez et la bien séance pour se torcher les fesses. Bref, une guilde de barbares sous tout point de vue. Rien ne l’égaler et pourtant au fond, cette guilde t’y restais parce que tu te sentais comme chez toi. Les mecs étaient tous des frères et aucun ne te faisais de cadeau quand c’est à toi qu’on donne le surnom de « petit nouveau ». Ils t’ont appris à te battre, à boire comme un trou et surtout, ils t’ont appris à draguer. Ah ça oui…La drague à Quatro c’était un peu la cerise sur le gâteau. C’était celui qui arrivait à être le plus mufle avec la dame qui remportait le gros lot. C’était drôle, tu ne t’ennuyais jamais.

Sauf quand on te réveillait un matin où t’avais prévu de faire la grâce matinée jusqu’à 11 heures au moins.

Tu te lèves alors, te grattant le ventre comme un grizzly et baillant comme un phoque en rut. Oui, tu avais tout de l’homme parfait. De quoi combler ces demoiselles. Tu enfiles en vitesse ton jogging et tu descends au bar. Ils attaquent tôt putain. Tu les regardes et ils ont tous ces signes distinctifs de l’ivrogne. Ils titubent, ont les joues roses voire carrément rouge, rigolent en voyant leur reflet dans le fond de leur verre…Puis au bout du bout…Vers le trône se tenait le roi. Votre roi. Bacchus. Ce type ne dort jamais où quand il dort, il tient un tonneau entre ses bras en guise de nounours. Regarder Bacchus dormir c’est comme regarder une comédie. Des fois dans son sommeil, il parle, il bave, il câline et embrasse sa chérie fictive…C’était drôle.

« - Pourquoi tu cris de bon matin ?! Tu ne peux pas monter et venir directement au lieu de réveiller tout le monde ?
- C’est trop loin ta chambre puis tiens, c’est une requête spécialement faite pour toi, on cherchait un truc drôle à te faire faire et puis c’est arrivé ce matin. Comme tomber du ciel. Comme si le Seigneur répondait à une de nos prières.
- C’est quoi le gage cette fois ? Celui qui arrive à me faire tuer ou arrêter par la garde locale gagne quoi ?
- Rien du tout c’est pour forger le petit gringalet que t’es mon gars ! »

Tu lui arraches le bout de papier des mains, curieux de savoir quel allait être ton châtiment du jour et tu l’ouvres en manquant de t’étrangler avec ta propre salive en lisant la requête.

« - Hors de question que je fasse ça. Je refuse.
- Aller ! C’est pour nous montrer si t’es wild ! On viendra t’observer.
- Non.
- Jerry prends tes corvées pendant une semaine si tu réussis à t’en sortir.
- Non.
- Y’a un buffet à volonté apparemment….
- OK !!! J’ACCEPTE !!!! »

Ils avaient compris tes faiblesses depuis bien longtemps. Ils avaient mis toutes sortes de pièges en place pour t’attirer dans les pires emmerdes du monde mais seul l’appât de la nourriture semblait fonctionné à chaque fois.
La quête était claire. Tu étais convié à un bal donné par des nobles de Fiore et tu allais servir de distraction à ces messieurs car te voilà invité en tant que gladiateur. Aussi loin que tes souvenirs te le permettent, tu te souviens vaguement de l’éducation que tu as reçue à ce sujet. Tu te souviens que ton père avait insisté sur certains aspects mais tu ne te souviens plus lesquels. Merde. Pour une fois que l’éducation de cet homme aurait pu être utile, tu ne te souviens de rien. Pourquoi ?!

Tu montes te préparer et te changer en prenant le strict minimum avec toi.

En bas de l’escalier, un petit groupe t’attendait.

« - Reviens nous en un seul morceau…Si tu peux ! Ahahahahahahaha ! »

Il était évident qu’un renard contre un lion…Le spectacle n’allait pas durer, tu allais simplement servir d’amuse-bouche mais tu n’avais pas dit ton dernier mot non plus. T’as sûrement du garder ce truc immonde que Mamie Florette t’as donné que tu es allé l’aider dans son jardin.

Tu vérifiais que tu avais bien la petite fiole et partit en toute tranquillité pour quelques heures de train. L’air pensif, tu regardes le ciel changeant, se couvrant petit à petit de nuage doux et délicat. On aurait dit de la barba papa.

T’avais déjà un petit creux. Un gros creux même.

T’arrives au château ayant requis tes services en début d’après-midi et le spectacle n’était que pour ce soir. Il y avait déjà foule et tu reconnaissais de loin, quelques visages. Des visages que tu avais certainement dû croiser une seule fois dans ta vie. Des gens qui ne seraient même pas en mesure de te reconnaître. Il fallait mieux. Il ne manquerait plus que ton père entende parler de cette histoire…..Enfin….Qu’est-ce que ça peut lui faire au fond ?

Un majordome te fit conduire dans une suite de luxe, énorme, faisant certainement la taille de trois chambres de la guilde à elle toute seule. Le bain ressemblait plus à une piscine qu’à un bain et en plus…Le chic dans tout ça, c’était un bain à remous. Vive les bulles.

Plus tard, Georges, le majordome, vint te chercher pour te conduire à ta mort imminente. Tu cachais alors la petite fiole dans ton jean, seule chose qu’on te permit de garder car apparemment, il était interdit d’avoir une arme.

Très vite avant que tu n’es eu le temps de dire ouf, tu te retrouvas dans une cage énorme, au milieu d’une sorte d’arène, tous les regards de ces riches bouffons tous aussi dodus les uns que les autres braqués sur toi.

« - J’n’ai pas peur, je n’ai pas peur, je n’ai pas peur, je n’ai pas peur, j’ai pas peur.
- Ciel mon garçon vous tremblez comme une feuille !
- Je dois vous avouer qu’il fait un peu frisquet quand même. Ahahaha… »


Tu n’avais pas du tout envie de rire. Encore moins de leur taper la discussion. Pourquoi est-ce qu’il a fallu que tu acceptes ce job ? Pourquoi ?

Bon aller c’est qu’un gros chat…Un gros chat. Oui pense comme ça. Ce n’est qu’un gros chat avec un énorme corps, d’énorme pattes, des gros coussinets…Un gros chat quoi.

« - Qu’on ouvre à Charles ! Ce jeune homme ne semble plus tenir en place. Vous mourrez certainement d’impatience mon jeune ami ?
- Vous n’imaginez pas à quel point monsieur…. »

Impatience ? Quelle impatience ? Celle de finir sa vie en amuse-bouche pour chat ? Quelle fin horrible. T’as même pas eu le temps de finir ton testament et de l’envoyer à tu ne sais qui. C’est vrai, tu n’avais personne vers qui adresser tes dernières prières. Tes derniers souhaits. Et si à cet instant, il était l’heure de faire la prière, tu te mis subitement à croire à Dieu.

Peut-être qu’il pourrait y avoir un miracle.

La bête s’approche, grognant, te regardant comme une vulgaire sucrerie.
Elle avait certainement fait le tour de la façon la plus appropriée pour te manger devant tous ses gens se régalant de ton malheur.

Tu avais reçu la capacité de communiquer avec les animaux mais sous forme humaine, cela t’étais impossible et il était hors de question de prendre forme animale pour lui faciliter les choses. Hors de question de se suicider tout seul.

La bête bondit, avançant ses pattes et tu recules te prenant un coup sur le bras droit totalement lacéré. T’en perdis l’équilibre.

« - Sale bête. »

Elle te tourne autour comme pour s’amuser mais tu n’es pas certain de vouloir jouer là.

« - Coucher minou…Coucher. Soit un gentil minou, retourne d’où tu viens. Aller minou, minou. Putain sale chat de gouttière ! Tu ne me fais pas peur avec tes gros yeux globuleux !! Approche donc ! »

Sans que personne ne s’en rende compte, tu ouvres la fiole et tu sors cette petite touffe étrange. Une sorte de repousse mal. Repousse homme tout simplement. L’odeur qui s’en dégageait avait l’équivalent d’un jus de chaussette masséré dans tu ne sais quoi…En fait ça avait la même odeur que les pets de Hyun. Mais chut. Fallait pas lui dire.

Mamie Florette t’avais dit que cette chose était semblable à de l’herbe à chat qu’elle utilisait pour empêcher les chats du quartier de venir chez elle. Ce n’est pas qu’elle les empêchait de venir…C’est qu’elle devait les tuer certainement avec cette odeur. Pourtant, malgré tout, le lion aborda un drôle de comportement.

Sa langue pendouillait légèrement et ses yeux brillaient d’un éclat que tu ne reconnaissais pas. Oh ? Ça marche ?

« - Aller Charles…On va voir ce que tu sais faire mon gros. ASSIS ! »

Et il s’assoit tandis que tu lèves la main pour montrer à tous tes talents de magicien improvisé.

« - Oooooooooooh !
- Coucher !
- Fabuleux !!!!
- Rouler Bouler… »

Il n’avait d’yeux que pour toi, il était plus facile d’éduquer un lion que tu ne l’aurais pensé. La douleur dans ton bras te rappela alors à l’ordre du jour. Si tu ne sortais pas d’ici très vite, tu allais mourir d’une hémorragie. T’allais en garder une belle cicatrice de cette connerie de mission.

Tu lui grimpes dessus en t’appuyant sur la paume de tes mains et saisit sa crinière.

« - Aller huuu Charles ! En avant toute ! Sortons d’ici toi et moi ! »

Vous sautiez par-dessus l’enclot, au dessus de la tête de tous ces riches puant l’opulence et vous vous dirigez vers le portail d’entrée.

« - Votre sac Monsieur.
- Merci Georges. Ce fut un plaisir.
- Plaisir partagé monsieur. Je transmettrais à votre guilde la récompense. »


Ouais bah non. Il était hors de question qu’ils touchent quoi que ce soit eux.

Enfin en attendant…Toi t’avais gagné un lion. Un gros lion aussi doux qu’un chaton tant que la potion magique de Mamie Florette faisait effet. Tu ne savais pas quelles herbes cette vieille folle avait mélangé mais cela faisait des miracles.

Le plus dur à gérer…Allait être une fois que les effets se soient estompés. On allait rire…Et t’allais sûrement et réellement perdre ton bras à ce train-là.

« - Aller Charles, rentrons…Je vais te présenter à des gens cool »

Tu te voyais revenir à la guilde, sur le dos de ton destrier, heureux comme un fous et dés que l’un de ces sauvages allait t’ennuyer…Tu enverrais Charles lui régler son compte. Ouais, ça paraît une bonne idée.

Tu revois alors Uriel et ses loups…Et maintenant….

Qui a le plus gros dada du monde hein rouquin ? AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAHAHAHAHA!!!!!!!!!!!!

Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» La loi d'la Jungle (PV Azraël)
» [FB solo] 14 ans, Marine 1ière classe
» Une petite fille sur une Ile tropicale [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Fiore Ouest