Le Deal du moment : -63%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
55.99 €
Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Aller à la page : Précédent  1, 2
Le combat c'est bon pour le moral ♫
 MessageSujet: Re: Le combat c'est bon pour le moral ♫   Le combat c'est bon pour le moral ♫ - Page 2 EmptyJeu 25 Avr - 10:43

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click



Te tirant délicatement les oreilles ...


Misto ferma le poing en regardant Rei. Elle fit un premier pas quand le genou intact explosa. L’éclat de rire retentit durement à son oreille. Un second poing se serra. Le cri de douleur lui transperça le cœur. Les gardes commencèrent à accourir pour récupérer les voleurs à terre mais n’osèrent pas s’approcher du spectacle sordide que formaient le mage et sa victime. Le corps de la jeune femme était tendu. Ses mâchoires, serrées à craquer. Ses jointures blanchissaient de minutes en minutes alors qu’elle assistait au massacre. Elle aurait pu agir mais n’en fit rien. Elle regarda le jeune homme revenir vers elle sans sourciller, le regard vide de colère, chargé de compassion.

- En effet, il ne pourra pas s’enfuir. Il ne pourra plus jamais courir.

Un soupir. Las, dégouté, agacé. Elle regarde les soldats embarquer le colosse après l’avoir dépêtré de toutes les racines. L’adolescente s’avance vers lui tranquillement. Sa main lui frappe durement la joue alors qu’elle s’arrête tout juste devant lui pour le regarder droit dans les yeux. Les loups à côtés disparaissent illico pour fuir la tempête.

- Non seulement tu manques d’en tuer un mais en plus tu profites de la faiblesse d’un autre. Je ne sais pas ce que tu as vécu Rei mais ça ne justifie pas ce que je viens de voir.

L’aigle resta face à lui alors qu’il se tenait la joue. Elle s’apprêtait à achever ce qu’elle avait commencé quand elle tiqua. Les soldats n’avaient soulevé que cinq personnes hors ils étaient six au début … L’adolescente se jeta sur Rei et roula à terre alors qu’un projectile lui déchirait le dos. Le jeune homme, coincé dans ses bras, se débattit jusqu’à ce qu’elle le lâche pour s’interposer entre lui et le tireur embusqué.

- Montre-toi petit oiseau. Je sais que tu es là.

Un projectile la frôla et se planta dans le sol à côté d’elle. Elle grimaça. Elle avait peu d’option à sa portée. D’abord, protéger Rei et la ville. Les gardes étaient suffisamment loin d’elle mais pas le tireur. La jeune fille se mordit la lèvre un peu plus fort que prévu. Son sang perla sur le bord de sa bouche alors qu’elle était confrontée à un dilemme. Il lui restait toujours les loups mais après le passage à tabac qu’elle avait vu, elle ne pouvait plus se permettre de laisser son coéquipier agir envers les voleurs. Trop dangereux. Il ne lui restait pas beaucoup d’option et elle avait horreur d’être coincée. Elle inspira un grand coup.

- Puisque je n’ai pas le choix… fit-elle en jetant son manteau sur Rei. Garde moi ça s’il te plait. On règlera les détails plus tard.

La mage inspira un grand coup pour se donner du courage. La suite allait être capitale.

- Toi qui toujours voulu contrer le temps,
Te voilà déjà dans le chaos des vents.
Moi qui ai toujours voulu vous protéger,
Je chante à présent cette chanson triste et oubliée.
Requiem.


L’apparence physique de la jeune femme se modifia aussitôt alors qu’elle se jetait à terre pour esquiver un nouveau projectile. Elle roula jusqu’au brun alors que son corps achevait de se refroidir. Misto saisit le manteau et l’entoura autour de ses mains. Main qu’elle plaça de son mieux sur l’ouïe de Rei en espérant de ça fonctionnerait efficacement contre le sort qu’elle allait interpréter. Une flèche lui entailla l’épaule sans qu’elle y prenne garde. La Kashu se focalisa sur le voleur planqué à une dizaine de mètre de là et laissa sortir la mélodie stridente de Hel song.

L’effet fut immédiat. Les projectiles cessèrent leur apparition alors que l’homme, visiblement trop proche de la source du son, s’attrapait les oreilles en hurlant pour couvrir la chanson répétitive. Il fit quelques pas hors de sa cachette, titubant quelques instants avant de tomber à genoux sous le coup de la douleur. Misto renforça sa prise sur les oreilles de Rei en priant pour qu’il n’en pâtisse pas lui non plus. La chanson s’arrêta alors que l’adversaire lâchait prise, assommé par la souffrance. La jeune fille lâcha son protégé et le regarda, toujours entourée par la condensation de son corps trop froid pour l’environnement et vêtue de cette tenue si courte qui caractérisait sa transformation. Sa voix s’éleva, inquiète, alors que déjà les gardes accouraient pour s’occuper du dernier voleur.

- Est-ce que tout va bien ?

Elle recula vivement quand il tendit la main vers elle. Limiter les contacts pour ne pas le bruler. Après tout, elle était aussi chaude qu’un glaçon à l’heure actuelle.

Spoiler:
 

 MessageSujet: Re: Le combat c'est bon pour le moral ♫   Le combat c'est bon pour le moral ♫ - Page 2 EmptyJeu 2 Mai - 18:35

Anonymous
Invité


Click

J’avais un sourire satisfait quand je revenais près de Misto, mais la jeune fille fulminait, visiblement elle n’avait pas aimé ma prestation. Pourtant l’homme n’est pas mort, il ne pourra même pas essayer de s’enfouir, je ne vois pas ce qu’elle peut me reprocher. Mais mon sourire ne dura que quelques secondes, mon visage redevint rapidement vide et impassible. J’avais pu me défouler certes, mais j’aurai voulu plus, j’avais encore le sang de ma proie sur la main, le sang gouttait lentement au fur et à mesure que je m’approchais de la fillette. Je voyais bien qu’elle n’était pas contente, mais je ne m’attendais pas à une telle réaction de sa part. Elle venait de me frapper au visage. Ma joue piquait légèrement, mais mon visage ne laissait rien paraître, je ne faisais que la frotter sans quitter Misto des yeux. Ses esprits prirent vite la poudre d’escampette, nous laissant seuls face à face pendant que les gardes ramassaient les voleurs au sol.

« En effet, tu ne sais pas ce que j’ai vécu. Mais crois-moi, en faisant ça j’empêche certaines personnes de vivre mon passé. Si ce type ne peut plus marcher, il ne pourra plus jamais piller, tuer, violer quelqu’un de sa vie. Certes il a souffert, mais d’un côté ça lui servira de leçon et jamais il n’oubliera ce passage de sa triste vie. Je ne vais pas commencer à te raconter ma vie pour que tu comprennes, ça ne m’intéresse pas d’être compris. Tu m’as demandé de ne pas le tuer, c’est ce que j’ai fait, j’ai respecté tes paroles. »

Qu’elle me comprenne ou pas, je m’en foutais complètement. Je ne voulais pas être pris en pitié et surtout pas par une gamine comme elle. Elle était peut-être puissante, mais ça ne change rien, depuis que je me suis retrouvé seul, j’ai toujours vécu comme je le voulais. Nous sommes dans un monde où seuls le plus fort ou le plus vicieux gagnent.

Je vis que la jeune fille se préparait à continuer son discours quand elle releva son visage et rapidement plongea vers moi. Nous retrouvant au sol tous les deux. J’étais en train de me débattre, car je ne comprenais pas la situation. Je pensais au départ qu’elle me sautait dessus pour encore me coller une baffe, mais visiblement pas. Quand elle se leva, je vis son dos légèrement éraflé. Je pestais entre mes dents alors qu’elle se dressait et semblait parler à quelqu’un se trouvant plus loin, probablement la personne qui venait de nous attaquer.

« Tss ! Tu n’aurais pas dû me protéger comme ça, je ne le mérite pas et du coup tes fringues sont abîmées. Mais je ne pensais pas qu’on aurait encore un ennemi debout. »

Je vis un projectile se planter dans le sol près de la gamine. Je maudissais ma faiblesse qui m’empêchait de tirer plus de six balles de sang par jour. J’allais devoir attendre une journée pour pouvoir utiliser ce pouvoir à nouveau. Je me retrouvais bien inutile maintenant face à un adversaire à distance, tout ce que je pouvais faire c’est me défendre. Que c’est pathétique, ma vie dépend uniquement d’une gamine, puissante certes, mais elle reste une fillette.

Elle me jeta son manteau. Visiblement elle a encore une idée en réserve pour régler le problème. Je l’entendis marmonner quelque chose et son apparence changea. Je fis un pas en arrière par précaution face à l’inconnu. Elle approcha rapidement de moi, saisit son manteau et après l’avoir enroulé autour de ses mains, le plaça sur mes oreilles. À mon avis, ça devait être une magie sonore puissante pour prendre de telles mesures.

Je vis l’homme sortir de sa cachette en se tenant la tête, en train de crier. Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il se passait jusqu’au moment où je ressentis une légère douleur à la tête moi aussi. Je grimaçai, mais Misto appuya plus fort sur mes oreilles pour étouffer le son de la mélodie. Je vis notre adversaire s’écrouler au sol après avoir perdu connaissance suite à la douleur.

Misto s’écarta alors de moi. Je pouvais voir comme de la vapeur s’échapper de son corps, j’étais assez impressionné de son pouvoir, une telle puissance, mais ça a dû lui demander beaucoup d’entraînement, car cette mélodie si elle est mal dosée doit sûrement être mortelle.

« Oui je vais bien, j’ai juste une légère migraine, mais ça va aller t’en fais pas. C’était assez impressionnant, je me suis vraiment trompé sur toi, t’es loin d’être une fillette, merci de m’avoir protégé. Bien que je ne comprenne pas pourquoi tu as fait ça, on est assez différent de ce point de vue-là toi et moi. »

Par contre elle recula lorsque je voulus la toucher. La vapeur qui se dégageait d’elle ne devait pas être étrangère à cela. Je mis quand même ma main gauche sur son épaule, le gant en cuir qui la recouvrait pouvait résister à la chaleur, en posant ma main je ressentais quand même quelque chose de chaud sous ma main, mais ça restait supportable. Pour le moment du moins. Mais cette sensation faisait remonter en moi le souvenir de l’incendie qui a fait disparaître les corps de ma famille et qui a laissé une marque de brûlure sur mon épaule gauche.

« T’en fais pas, ce n’est pas un peu de chaleur qui va me faire peur, j’ai connu pire. Et sinon t’as encore quelque chose à me dire par rapport à ce qui s’est passé plus tôt. »


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Le combat c'est bon pour le moral ♫   Le combat c'est bon pour le moral ♫ - Page 2 EmptyLun 6 Mai - 9:45

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click



Larme contre promesse.


Misto attrapa la manche de son blouson et retira la main gantée de Rei de son épaule.

- Ne confond pas le feu et la glace. Et pour en revenir à tout à l’heure…

Elle attrapa la clochette autour de son cou pour revenir à son état normal. Il était inutile de s’épuiser pour si peu. Surtout si cette explication s’annonçait aussi tumultueuse que ce qu’elle paraissait. Elle l’attrapa par le col et le força à se baisser. La suite de cette conversation ne les regardait qu’eux deux et eux seuls.

- Je t’ai protégé parce que je ne laisserais plus jamais personne mourir si je peux faire autrement. Que notre point de vue se rejoigne ou non, je m’en moque. Ce qui m’importe c’est ta survie parce que tu es avec moi. Même si la mienne doit disparaître.

Elle le lâcha et remit sa chemise en place. Elle s’autorisa même à lui sourire gentiment.

- Tu me rappelles les gens de ma guilde. Pour eux, se battre est important mais ils n’oublient jamais de protéger leur camarade.

Sa main attrapa celle de Rei et la posa sur son cœur. La jeune fille ferma les yeux et laissa le contact l’apaiser alors qu’elle se concentrait sur l’âme de son interlocuteur. Une âme chaude, pulsant douloureusement. Pleurant dans un son strident. Une première larme coule le long de la joue de la mage. Puis une autre. Elle lève son regard vers Rei, un peu déboussolée par cette réaction inattendu de la part de son pouvoir.

- Ton âme. Elle pleure.

Une autre larme dévala sa joue alors que le cœur de l’adolescente se serrait. Elle avait mal. Mal pour lui. Mal pour quelque chose dont elle ignore tout mais qui est gravé dans la mélodie comme il le serait gravé dans une chair. Elle peine à respirer. Puis, sans explication, elle le tire à elle. Elle l’enlace sans qu’il puisse comprendre pourquoi ses larmes coulent encore. Un murmure silencieux.

- Je ne te laisserais pas rester seul.

Son étreinte qui se resserre involontairement alors que les soldats s’approchent. Elle les chasse. Ils sont discordants. Etranger à ce qu’elle ressent.

- La souffrance. La solitude. La haine. Quelques parts, on est presque frère et sœur d’arme, articule l’adolescente alors que ses yeux continu de larmoyer sans discontinuer. Mais crois-moi ou non, si tu te laisses consumer par eux, tu mourras en regrettant de ne pas avoir vécu.

Misto le relâche et essuie ses larmes avec sa manche. La clochette autour de son cou tinte de façon plus marquée. Comme un écho à la maigre parcelle de magie que la jeune femme vient de consommer pour soigner le jeune homme qu’elle tenait contre son cœur il y a peu.

- Tuer n’est pas une façon de se soulager. Elle ne fait qu’agrandir une plaie.

Elle baille allègrement, enfant fatiguée et éclairée par le soleil levant dans son dos. Ses jambes, épuisées, la soulève à peine jusqu’à ce qu’elle dépasse le jeune homme. Elle tient à peine debout, à peine éveillée mais sa voix continue.

- Si un jour, tu as besoin d’aide ou tout simplement que tu ne veux plus être seul, viens me voir. Viens à Eagle’s Claw retrouver cette famille que tu as perdu. Comme moi. Comme d’autres aigles avant nous.

Elle se retourna, un sourire sur son visage cerné.

- Je ne t’oublierais pas Rei. Je t’attendrais même au nid, fit-elle en lui faisant un clin d’œil. Maintenant allons nous coucher. Je meurs de sommeil….

 MessageSujet: Re: Le combat c'est bon pour le moral ♫   Le combat c'est bon pour le moral ♫ - Page 2 EmptyMer 8 Mai - 19:41

Anonymous
Invité


Click

Misto enleva ma main de son épaule tout en me disant de ne pas confondre feu et glace, je ne vois pas pourquoi, une brûlure reste une brûlure qu’elle soit faite d’une flamme ou par le froid n’y change rien logiquement. Et puis ce que je sais c’est qu’une brûlure grave enlève toutes sensations dans la zone touchée en tuant les nerfs, c’est d’ailleurs ce que j’ai à mon épaule gauche qui a été brûlée au troisième degré.

La jeune fille reprit ensuite son apparence normale. Autant de pouvoir pour une si petite personne, c’était étonnant, j’avais déjà entendu parler de mages pouvant changer d’apparence, mais c’était la première fois que je le voyais. Mais une chose est sûre, elle était clairement d’un autre niveau par rapport à moi, en même temps moi à son âge, je ne maîtrisais pas encore mon pouvoir et j’essayais de vivre normalement.

Elle m’attrapa soudainement par le col et je fus forcé de me baisser pour être à sa hauteur. Elle me parla sur un ton plus bas, à mon avis personne ne pouvait entendre ce qu’elle disait, personne à part moi. Elle m’expliqua qu’elle ne laisserait personne mourir si elle le pouvait quitte à perdre sa vie à elle. Quelle idiotie ! Rien ne justifie que l’on perde sa vie et surtout pas la vie d’un étranger. Elle me sourit et me dit que je lui rappelais les membres de sa guilde.

« À la rigueur je peux comprendre que l’on mette sa vie en danger pour quelqu’un à qui on tient, je l’ai fait par le passé, mais je ne vois pas pourquoi risquer de perdre sa vie pour un étranger. Rien n’est plus précieux que notre propre vie. Ta guilde, les aigles hein. Se battre pour quelque chose, on a tous nos raisons de se battre après tout, mais je ne pense pas que je sois comme eux, déjà parce que je n’ai aucun camarade et que la seule personne pour qui je risque ma vie c’est moi-même. »

Elle saisit ma main et la posa sur sa poitrine, enfin sur son cœur pour être plus précis, elle ferma les yeux un court instant. Je ne comprenais pas ce qu’elle faisait, je voulais retirer ma main, mais la curiosité l’emporta. Soudainement je la vis verser une larme, puis une seconde avant qu’elle n’ouvre les yeux pour me regarder. Je sifflais entre mes dents, qu’essayait-elle de faire. Voulait-elle m’amadouer ou autre chose ? Je ne savais même pas pourquoi elle était en train de pleurer.

Mon âme pleure ? De quoi elle parle ? Elle ne peut quand même pas lire dans mon âme juste comme ça ? Et puis c’est quoi cette histoire ? Fait chier, me dit pas qu’elle pleure juste pour ça quand même, moi ça fait au moins sept ans que je n’ai plus versé une larme, depuis le meurtre de ma famille et voilà qu’une gamine pleure devant moi juste après avoir lu dans mon âme, c’est n’importe quoi tout ça. Et puis la lecture de l’âme, ça n’existe pas, je n’en ai jamais entendu parler. Et pourtant, Misto était bien là en train de pleurer devant moi. Alors que mon visage était toujours sans émotion, j’avais juste un sourcil arqué par l’étonnement.

« Mon âme pleure ? C’est impossible, cela fait bien longtemps que je l’ai perdue mon âme, qu’elle a été brisée. Aller cesse de pleurer, sèche tes larmes, ça ne changera rien. Et puis… »

Je ne pus finir ma phrase, Misto m’enlaça soudainement et la surprise me rendit muet. J’avais horreur des marques d’affection comme ça, mais je n’avais pas non plus le courage de la repousser. Elle voulait m’aider c’est tout, même si pour moi c’est déjà trop tard. Je mis lentement une main dans son dos puis lui montrer que « j’acceptais » l’étreinte, qui se resserra quand les gardes approchèrent, mais elle les chassa rapidement.

Alors qu’elle me tenait toujours dans ses bras, elle me dit que si je continuais de me laisser consumer par ma souffrance, ma haine et ma solitude, j’allais finir par mourir sans avoir vraiment vécu. Elle me relâcha et elle semblait avoir arrêté de pleurer. Sa clochette tinta, une petite tinte que je venais de graver dans ma mémoire, au moins si plus tard on devait se recroiser, je savais la reconnaître sans la voir. J’eus un léger sourire en la regardant, je mis une main sur sa tête.

« Ne t’en fais pas pour moi, je ne regrette en rien ce que je fais chaque jour, je regrette juste de ne pas être mort il y a sept ans de cela. Et puis tuer n’est pas une façon de me soulager, disons que je ne tue que des personnes qui le méritent et de cette façon, j’évite que ces gens ne commettent d’autres meurtres, je ne me prétends pas justicier, après tout je ne vaut pas mieux qu’eux, mais disons que pour moi c’est une sorte de rédemption. »

Je la vis bâiller, la fatigue commençait à avoir raison d’elle et elle commença à avancer vers la ville tout en continuant de me parler. Me disant que je pouvais toujours venir la voir dans sa guilde un jour si j’avais besoin. Elle finit sa phrase en disant qu’elle m’attendrait là-bas et que l’on devrait aller se coucher, qu’elle était fatiguée. J’eus un léger sourire et m’approchant d’elle, je la soulevai d’une traite, la prenant dans mes bras et me dirigeant vers le centre de la ville.

« Merci pour l’invitation, peut-être viendrai-je te voir un jour, mais pour le moment je ne cherche pas une nouvelle famille, on ne peut pas perdre ce que l’on ne possède pas. Et qui sait, peut-être que ce jour-là je te raconterai mon histoire, mais pour l’heure, dis moi où tu crèches, t’es à peine en état de marcher. »

Et c’est ainsi que je parcourus la ville, en portant Misto et en la ramena devant sa chambre, à l’auberge avant d’aller regagner la mienne de l’autre coté de la ville. Décidément, il y a vraiment des personnes intéressantes dans le coin, peut-être irai-je vraiment la revoir à sa guilde. Et puis ce n’est pas parce que je vais la voir que je vais forcément rejoindre les Aigles.
 MessageSujet: Re: Le combat c'est bon pour le moral ♫   Le combat c'est bon pour le moral ♫ - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser