Trouvons tes parents ~ [mission]
 MessageSujet: Trouvons tes parents ~ [mission]   Trouvons tes parents ~ [mission] EmptyMar 16 Déc - 9:03

Anonymous
Invité


Click


Trouvons tes parents ~
~ Azulie et un petit monstre ~


Ça fait quelques jours maintenant que les bâtiments de la ville se sont détruits, la reconstruction avance petit à petit tout le monde aide, c'est vraiment beau de voir autant de solidarité, certain de nos mages aident sinon la plupart sont des habitants. J'avance lentement, mes jambes me font beaucoup moins mal tant que je n'y abuse pas. Je souris au passant et saluant du signe de la main. C'est vraiment bien cette ville, je ne regrette aucunement ma décision de quitter Clover, rien de mieux que Magnoria. Ma guilde, mes amis et maintenant Ethan avec moi. J'étais une fille épanouie.

Avec toutes ses histoires, j'oublierai presque ma petite histoire de vengeance personnelle. Peut-être que je devrais commencer à le rechercher où plutôt le traquer... Mais je n'ai absolument aucune information sur lui, ça va vraiment être dur. Peut-être pourrais-je partir de son orphelinat, après tout, il s'y trouve encore peut-être ? Je voulais les réponses à mes questions, pourquoi il s'était transformé en cet enfant démoniaque alors que c'était mon frère. Pourquoi c'était devenu le diable en personne ? Peut-être que si je le trouve, je pourrai le faire un peu souffrir comme ma mère a souffert et moi aussi à cause de lui.

Oui, si je le trouve, je sens qu'il va... Oh ? Je sens que quelqu'un s'accroche à ma jambe, quelqu'un de drôlement petit. Je me retourne et vois un petit garçon accroché à ma jambe des yeux tremblotant comme s'il allait pleurer à tout instant. Je l'entends appeler faiblement « Maman », non petit tu trompe je suis pas ta mère et j'ai pas l'intention de d'être maman avant un bon bout de temps. Je m'agenouille à sa hauteur et regarde le garçon, il a des cheveux bruns, mais des beaux yeux bleus. Il est vraiment à croquer. Je demande alors gentiment :

- Alors petit... Tu as perdu ta maman ?

Des larmes débordent alors de ses yeux à mon plus grand désespoir, je ne voulais pas qu'il pleure, qu'est-ce que j'ai dit de mal ! J'ai juste demandé s'il l'avait perdu alors pourquoi pleurait-il ?! Il marmonna tout bas :

- Toi pas maman... Veux maman...

Autrement dit, c'est une réponse indirecte à ma question en fait. Il a dû me confondre avec elle, ça arrive à cet âge-là... Après tout, je ne lui donne pas au-dessus de 2 ans et demi en âge. En tout cas, une chose et sur, je ne peux pas le laisser seul dans la ville. Un accident est si vite arriver et ses parents doivent être paniqués. Je lui demande en lui essuyant les yeux :

- Alors boutchou tu veux que je t'aide à retrouver tes parents ?

Je prends son hochement de tête pour un oui, ça ne va pas être vraiment facile de retrouver des personnes que je n'ai jamais croisées de ma vie et que j'ai seul moyen de trouver un garçon qui à l'air d'avoir du mal à pleurer et qui pleure. Mais au moins j'ai un indice, s'il m'a confondu avec sa mère, c'est qu'elle doit au moins me ressembler un minimum. Je soupire et tends et me relève en tendant une main au petit qui refuse de s'y accrocher, me mettant un super vent au passage. Merci Gamin... Je veux juste t'aider, tu sais. Bon en tout cas pour commencer à chercher, je devrais au moins commencer par chercher là où il était avant de perdre ses parents. Je lui demande alors de me montrer le dernier endroit où il a vu ses parents.

Au moins, il a l'air de savoir où il va alors qu'il marche silencieusement vers une direction, silencieusement est un bien grand mot vu qu'il marmonne souvent qu'il veux voir ses parents. J'aimerai bien le réconforter, le consoler et lui promettre que je vais les trouver, mais je ne sais pas comment faire avec un gosse de 2 ans... J'ai vu plein de choses avec mes professeurs, mais jamais on a abordé le sujet des enfants, tout ce que je sais c'est que je dois avoir un garçon plus tard pour l'héritage. J'ai vu plein de choses avec mes professeurs, mais jamais on a abordé le sujet des enfants, tout ce que je sais, c'est que je dois avoir un garçon plus tard pour l'héritage.

Je regardai l'endroit où l'on débouchait, c'était un endroit assez banal, des habitants circulaient de partout et quelques commerces. J'allai voir un boulanger et rentrai dans la boutique en regardant par la vitre pour surveiller l'enfant. Je demandais à l'artisan si jamais il avait vu le petit tout à l'heure et donc ses parents, il regarda attentivement le garçon qui marchait dans tous les sens sûrement à chercher de ses propres moyens. Il m'assura qu'il n'avait jamais vu ce garçon de toute la journée. Alors que j'allai lui poser une autre question le petit tomba à plat ventre, je remerciai le boulanger et sortie en courant vers le petit. Ma jambe me fit un peu mal sous l'effort, mais rien de trop gênant pour le moment. Je relevai le gamin et regardai son genou à peine rafler. Mon dieu, il m'avait fait peur.

Je l'attrapai dans mes bras et le soulevai, il pleurait :

- J'ai mal, ouinnnn, je veux maman... Je veux papa...

Je ne sais pas ce qui me poussa à faire ça, mais je posai délicatement un baiser sur son front et frottai mon nez contre le sien.

- Tu m'as fait peur, fais attention quand tu marches d'accord ? Et pour ta maman ne t'inquiète pas... Je vais te le retrouver, je te le promets. J'ai juste besoin de précision, tu es sûr que c'est ici que tu as vu ta maman et ton papa pour la dernière fois.

- En souvient pus....


Ha bah là, je n'étais réellement pas sortie de l'auberge, moi qui pensais avoir trouvée enfin une piste valable, c'est comme si on venait de me jeter un poids de 20 kg sur ma tête. Histoire de bien me casser. Récapitulons la situation, j'ai un enfant dans les bras dont je ne connais même pas le nom et prénom, je pensais qu'il savait où il était ses parents, mais j'ai oublié qu'un enfant ça n'a aucune mémoire et il fait que pleurnicher pour trouver ses parents. Autrement dit : « Comment-être dans la merde ! ».

Si seulement j'avais pu tomber sur un gamin intelligent, à moins que tous les enfants soient comme ça à deux ans... Maman pitié rassure moi en disant qu'on n'était pas comme ça quand on était petit... Ça ferait vraiment peur sinon, quoi que c'est juste temporaire. Le temps qu'il grandisse en tout cas. Je continuais à marcher une bonne demi-heure dans la ville en demandant si quelqu'un connaissait ce garçon. Apparemment personne, c'était un fantôme où quoi ce gamin ?! Pas de parents, personne qui le connaît... En tout lui commence sérieusement à s'impatienter et à gigoter dans tous les sens :

- Maman bientôt ? Je veux...

Bon au début ça pouvait paraître chou un garçon qui cherche sa mère et que du coup, on aide, mais quand il pleurniche tout du long, je ne vous dis pas la galère, il ne m'aide pas et il me retarde ! Heureusement que je suis gentille, parce que sinon je ne vous dis pas comment j'aurai déjà éclaté. On passe devant la gare totalement détruite tandis que le petit à arrêter de pleurnicher et regarde l'endroit avec des gros yeux. Tiens, c'est nouveau, je vais peut-être éviter de lui dire que j'ai aidée à détruire ce bâtiment. Mais alors à ce que je m'attends à une question sur ce qui est arrivé, il m'apprend qu'il connaît cet endroit, qu'il y ait passé, il croit, mais que le bâtiment était entier. Tiens donc, intéressante comme information, puis l'évidence sauta à mes yeux :

- Mais oui ! Tu n'habites pas ici n'est-ce pas ? Tes parents t'on conduit en vacance non ?

Il hoche les épaules d'un air désintéressé. Merci petit... J'essaye de t'aider, mais au fur à mesure l'hypothèse me paraît la plus probable. Je pose le petit au sol, il devenait trop lourd à porter à force. Je fermai les yeux quelques secondes histoires de réfléchir calmement, si j'étais un touriste où est-ce que j'irai ? Sûrement, un peu partout. Je visiterai d'abord la ville puis les alentours. Je rouvre mes yeux décidés à aller voir dans un hôtel cette fois.

Allez petit, on y va... Attend, petit, tu es passé où ? Mince, je l'ai perdu ! Il faut absolument que je le retrouve. Je tourne la tête partout, où s'était-il carapaté cet enfant ?! Ça ne m'étonne pas qu'il se soit perdu s'il disparaît comme ça ! Je tourne sur moi-même me demandant dans quelle direction aller lorsque je vis sa forme revenir vers moi au loin. Je pressai mon pas dans sa direction, il avait quelque chose de nouveau dans ses bras, une peluche en forme d'ours vraiment trop mignonne. J'en serai presque jalouse. Je m'accroupis encore à sa hauteur et le regardai sévèrement.

- Ne refait plus jamais que ce soit avec moi où tes parents, imagine si tu te perdais et que personne ne te retrouve ?! Ne te sépare jamais des adultes d'accord ?

Il me tendit la peluche et la serra contre lui en murmurant :

- Teddy trouvé... Maman et papa pas trouvé...

Alors cet ours en peluche lui appartenait. Ça veut dire qu'il était passé dans le coin dans la journée. Je me remémorai la cartographie de Magnoria et me souvins qu'un hôtel ne se situait pas très loin. Je souris au petit, j'avais peut-être trouvé ses parents. Je lui tendis la main et cette fois, il s'y accrocha en silence.

On marcha pendant 5 min en silence tandis qu'on se rapprochait de l'hôtel en question. On passa l'entrée tous les deux, puis il lâcha ma main et courut en direction d'une dame avec des longs cheveux bruns et des yeux bruns. Vu comment elle le rattrapa en pleurant de soulagement, ça devait être sa mère. Comment le petit avait pu me confondre avec elle ? Je ne comprends sérieusement pas les enfants et leurs esprits tortueux, même si j'oublie que j'en ai moi-même été une. La mère s'approche de moi en couvrant son petit garçon de baiser tandis qu'un homme à l'air tout aussi soulagé la rejoins. Elle me remercie simplement, rien de plus, elle était trop occupée avec son petit boutchou. Tandis que son homme commença à donner les explications du pourquoi du comment.

- Nous sommes vraiment désolés, nous sommes des touristes du coin et alors que nous devions repartir aujourd'hui, nous n'avons pas pu à cause de la destruction de la gare, nous étions absents le jour où c'est arrivé donc nous n'étions pas au courant. Et notre petit Aurélien a perdu son doudou sur la place devant, il s'en est rendu compte quand nous sommes revenus à l'hôtel et alors que nous prolongions notre séjour, il s'est enfui. En tout cas merci, merci infiniment de votre aide, nous étions quelque peu désespérée, vous voulez de l'argent en échange ? Un cadeau ? N'importe quoi et on vous l'offre...

Je levais les mains en l'air pour lui faire signe de se calmer en rougissant. Je laissais tomber une mèche de cheveux devant mon visage pour le cacher et répondit gentiment :

- Ne vous en faite pas monsieur, je suis heureuse qu'il ait retrouvé ces parents, c'est ce qui compte qu'il soit sain et sauf, il a failli me filer entre les doigts, mais ça va.

On se salue une dernière fois après encore la tonne de remerciement du père et de la mère tandis que je sors de l'hôtel dans le but de rentrer chez moi, aujourd'hui a été une bonne journée malgré l'agacement.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP