anipassion.com
Aller à la page : 1, 2  Suivant
2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]
 MessageSujet: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyDim 3 Avr - 1:31


Flower could be toxis! [2st door]





x Opposant.


9h35

Les fleurs autour de moi, je ne pouvais m’empêcher d’en cueillir une voire deux. J’aimais leurs parfums, leurs senteurs si particulières elles m’avaient manqué. Soudain, une jeune enfant apeurée vint vers moi et me regardait d’un regard apeuré. Elle cherchait peut-être que je l’aide, j’avais semblerait-il le même âge qu’elle. Puis, j’étais une fille aussi, je la regardais d’un air absent, mais avec un immense sourire. Elle me demandait : « J’ai perdu ma maman, tu l’aurais vu quelque part ? » Tout en pleurant, je regardais autour de moi et je lui donnais une fleur. « Je ne sais pas où elle se trouve, mais je pense que tu suis cette fleur, elle va te montrer le chemin. » Elle semblait incrédule devant ma phrase. Puis, je chuchotais des mots à la fleur qui lui demandait de montrer le chemin à l’enfant. La fleur se mit à gigoter et lui montrer le chemin. Elle me remerciait et elle partit en direction que la fleur lui indiquait.

Puis, je reprenais ma route l’air de rien. Sautillant, cependant une pensée me traversait l’esprit et le mot vint dans ma tête comme une lame tranchante. Je devais massacrer les gens, parfois j’oubliais que j’étais un démon et que je devais tuer pour mon maître. Mon sourire restait figé, mais mes yeux restaient doux, je n’aimais pas ça, mais j’allais obéir. Je m’approchais des fleurs et je leur ordonnais : « Tue ! » Soudain une armée de petites fleurs se mirent à marcher par elles-mêmes et se mirent à attaquer les passants. Je continuais de sautiller entre le massacre qu’elles créaient. Je me demandais si la petite fille allait bien, j’ajoutais une règle à mon ordre à l’intérieur de ma tête qui était d’épargner les enfants. J’étais peut-être un monstre, mais je ne souhaitais pas tuer des enfants. Mon corps se mit à grandir et j’avais cette magnifique apparence d’une jeune femme de 16 ans. Puis, je m’arrêtais devant une jeune femme qui semblait avoir des cheveux bleus :

« Oh tu as une couleur de cheveux intéressantes, ça te dirait de jouer à un jeu ? Tu connais Jacques a dit ? »


En vrai, ce n’était pas vraiment une proposition, mais fallait demander pour être polie.


Levy tu te retrouves en face d’Aerith, elle te propose de jouer à un jeu quelle va être ta réponse ?

Senji, tu te retrouves témoin des attaques des fleurs soldats qui tuent pleins de villageois. Tu peux continuer ton chemin ou combattre ces petits monstres, mais sachent qu’ils sont assez coriaces pour leurs tailles.

Yuuki quant à toi, tu rencontres la jeune fille avec la fleur et tu te sens intrigué et tu lui demandes qui a fait ça. Après à toi de voir ce que tu souhaites faire.

Ordre : Levy – Senji - Yuuki-PNJ

More.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyLun 4 Avr - 17:41

Levy McGarden
Levy McGarden

Fairy Tail

Click



Flowers of the hell.

La vérité, c’est qu’elle ne savait pas pourquoi elle était ici. Elle avait simplement eu l’envie de retourner voir la bibliothèque d’Arcadia, mais sur la route, elle avait vu cette pauvre petite bête blessée, et par pitié, elle s’était écartée de son chemin. Levy avait marché un moment avant de trouver le village le plus proche. Parfois, elle oubliait les dégâts qu’avait causé par Ajatar Virke. La jeune mage cherchait un endroit où elle pourrait acheter quelques bandages quand l’animal qu’elle avait décidé d’aider, décida de prendre la fuite. Elle soupira. Il était trop tard pour qu’elle poursuive son chemin.

Mais la ville n’avait plus rien à voir avec son souvenir. Il régnait une atmosphère pesante, et là où jadis il y avait beaucoup d’animation, la jeune femme fronça les sourcils. Elle avança dans les rues de la ville, un mauvais pressentiment persistant. La dernière fois qu’elle était venue ici, elle était passé avec quelques uns des membres de Fairy Tail, et à vrai dire, elle n’avait plus énormément de souvenir de la soirée. Elle avait bu un verre ou deux de trop, et tout avait commencé à devenir flou dans son esprit quelques heures après avoir décuvé. Pourtant, au fond d’elle, elle savait que chacun de ses moments ici étaient joyeux, et pleins de vie, exactement l’inverse de ce qu’elle ressentait.

Errant dans les rues de la ville, elle finit par croiser une jeune femme d’un peu plus jeune qu’elle. Levy sourit, elle avait l’habitude de se montrer sympathique avec tout le monde. Et jusqu’à ce qu’elle ne parle, la jeune fille n’inspirait aucune mauvaise impression à Levy. « Mes cheveux ? » La jeune mage regarda la demoiselle intriguée, elle ne la connaissait pas et celle-ci voulait jouer ? Au fond d’elle, elle se doutait que quelque chose n’était pas normal dans cette situation. Mais elle ne savait pas pour autant qu’elle réponse était la meilleure. « Je suis désolée, mais… Je préfère ne pas jouer sans savoir avec qui je joue. »

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyLun 4 Avr - 18:33

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Deuxième porte
Événement Les Neufs


Une urgence tellement urgente que j'ai cru que Jellal allait imploser. Quand il est venu me voir, il avait cette expression qui voulait tout dire... il y avait Ultear et Meldy aussi sous le choc. Alors j'ai pas blagué et j'ai écouté ce qu'ils avaient à dire. Ils parlaient de démons de Zeref qui allaient être relâchés dans la nature et qui pourraient causer une apocalypse. J'hoche la tête et je leur signale que je serai des leurs pour éviter que ça se produise. Jellal sait que j'ai déserté quelques temps, mais je suis content qu'il ait compris pourquoi. Je devais renouer mon lien avec mon fils que je croyais disparu et ça, même s'il avait pas d'enfants, il l'avait compris. Il savait qu'il pouvait compter sur moi si un problème majeur allait s'abattre sur le pays.

Alors je suis à Hôsenka comme promis. Ne sachant pas combien de temps j'aurai, je marche dans la ville seul. J'ai demandé à Fred et aux autres de rester à la maison le temps que j'aie terminé ici... sauf que connaissant ma femme, elle saura pas rester assise bien au chaud à la maison, elle tournera autour de la ville pour s'assurer que j'en sorte vivant. Même si je sais qu'un cataclysme s'annonce, je fais quand même attention à ne pas me faire repérer par la milice. Je ne suis pas comme Jellal ou Ultear à porter une capuche parce que j'aime pas ça, alors je passe mon temps à emprunter les ruelles et les coins d'ombres plus discrets...

Puis là, y'a les éclairs dans le ciel... je me dis que ça commence déjà plutôt mal. Je me craque la nuque en penchant ma tête sur le côté et j'avance un peu plus rapidement contre la foule qui fuit quelque chose que je n'ai pas encore vu. Puis à un moment donné, peut-être une demi-heure plus tard, je vois une autre vague de la foule mais là, c'est particulier... Un gars tombe, une autre personne l'imite mais ils ne s'en sortent pas indemnes. À les entendre crier, ils tombent pas pour rien. Quelque chose les attaque. Je me précipite en les contournant pour mieux voir les agresseurs et à constater les fleurs mangeuses d'hommes, je grimace:

« Non mais c'est une putain de blague?! »

Non, les gens meurent pour vrai. Ils tombent, ils saignent, ils crient. Ce n'est pas une mise en scène. C'est la vraie vie. Allez, je vais débarrasser ces pauvres gens de la petite armée avant de trouver le coupable... Je tranche le dessus de ma main avant ma bague tranchante et dans un geste, la lame volante siffle à toute vitesse pour trancher la petite armée dans le sens verticale. Qui sait comment ces plantes trouveront le moyen de se déplacer même sans le tronc... alors les décimer dans ce sens là me donnera plus de chances de les anéantir. Je tranche sans m'approcher, lançant des lames jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun danger avant de chercher des yeux le coupable...

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyLun 4 Avr - 19:52

Yuuki Makonor
Yuuki Makonor

Silver Sword

Click


Porte
2



Flowers of the hell.

Marche monotone dans une rue tout aussi ennuyante. Chaque pas posé sur le sol pèse des tonnes. Revenir au centre, ce n'était pas dans mes projets, être rappelé par la milice, non plus. Quelques jours à Fiore Ouest m'ont suffit à comprendre que c'était vraiment ma destination préférée. Tout y est plus intriguant, plus intéressant. La capitale et alentours ne renferme qu'un ennui mortel. C'est une évidence qui me provoque un soupire profond alors que mon regard s'attarde sur une vitrine. J'observe les vêtements là où ma silhouette se reflète. Ce corps déguisé d'un costume qui me va esthétiquement à ravir mais dont le sens qu'il porte semble tellement lourd aujourd'hui. Finissant de m'attarder sur cette fatalité, je reprend route. Parmi les quelques passants qui me font face, une enfant m'intrigue. Elle porte un sourire angélique et trottine pour suivre... Une fleur ?

Je m'approche et la coupe dans sa course, levant ma main pour la stopper. Son visage se teinte de peur sur le coup mais lorsqu'elle me regarde à son tour, le costume semble la rassurer. Il semble avoir quelques atouts celui-là. N'étant pas bien grand mais quand même, je m'abaisse pour arriver à sa hauteur et la rassurer. Je tente d'afficher également un sourire qui ne semble pas vraiment sincère mais face à une enfant, il devrait suffire.
_ Peux-tu me parler de cette fleur ? " Elle est surprise. D'ordinaire, j'aurais simplement continué mon chemin en me contentant de la regarder de manière intriguée. Toutefois, j'ai maintenant des choses à respecter. Surveiller les agissements étranges en faisant partie, je juge qu'une fleur volante poursuivit par une enfant, c'est un agissement étrange.

Alors que la discussion s'engage, la fleur reste en retrait. Elle semble attendre que la gamine la suive.
_ Une copine me l'a donnée là-bas pour que je retrouve maman ! " Elle pointe timidement du doigt le bout de la rue. Une copine ? Qu'une enfant utilise la magie est possible mais une telle magie est tellement inhabituelle qu'elle mérite vérification.
_ Bien. va. " Mon sourire s’élargit satisfait de son honnêteté pendant que ma main se plaque avec douceur sur le haut de sa chevelure pour la remercier. Je me redresse et jette mon regard sur cette rue. La gamine continue de m'observer du coin de l’œil en reprenant sa course poursuite.

A mesure que j'avance, il y a un silence inquiétant qui gagne du terrain. Jusqu'à ce que des cris commencent à faire échos pour venir le perturber. Mes pas deviennent plus rapides et c'est alors qu'arrivé à destination, mon visage se fige. Du sang en grande quantité se faufile entre les pavés, des corps inconscients ornent le sol, il y a ces enfants, quelques uns, toujours vivants, qui pleurent ou sont à genoux auprès des corps sans vies de leurs parents. Des fleurs dansent de partout, encore des fleurs. Prenant de grandes respirations, je tente de maitriser ma phobie. Bien que vaincue en partie, une si grande quantité de ce liquide remet tout en questions. Mon regard se pose alors brusquement sur un grand homme qui s'agite ou plutôt qui tente lui-aussi de comprendre la situation.

Son visage m'intrigue et je décide par simple réflexe de m'avancer vers lui, l'éliminant de la liste des éventuels coupables puisque son entre-cuisse ne doit pas vraiment être équipé du même objet que la vraie cible.
_ Vous êtes ? "

If i lay here, if i just lay here.
Would you lie with me. And just forget the world ?

@Yuukiël.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyMar 5 Avr - 0:30


Flower could be toxis! [2st door]





x Opposant.


9h45

Je l’entendais, l’écho du pouvoir de la porte numéro 1. Tu te concentrais et ton esprit voguait vers lui et lui dit : « Leonhart, ne détruit pas, tout que restera-t-il après pour jouer avec les humains ? » Je le connaissais, il aimait tout détruire, mais ce qu’il préférait c’était joué avec les choses fragiles pour les briser, les voir agoniser et puis les anéantir. L’annihilation simple n’existait pas, il devait voir l’annihilation dans le fait de démolir et d’annihiler toutes forme de vie. Quant à moi, j’étais encore devant cette jeune femme, elle m’intriguait. Je m’approchais d’elle et touchait ses cheveux : « Oui, tes cheveux. Ils sont d’une couleur bien originale. Ils me rappellent une fleur que j’avais vu, il y a longtemps d’un bleu pâle comme le ciel. Je t’envie sur ce coup. Ma couleur reste fade, même si on m’a toujours dit que j’avais des beaux cheveux. T’en penses quoi ? »

Ensuite, elle avait refusée de jouer avec moi. Je pouvais comprendre, je m’abaissais pour une faire, une révérence : « Je suis désolé, où sont passés mes bonnes manières. Je me prénomme Aerith et comment tu t’appelles ? Tu crois qu’on pourrait être amie maintenant et jouer à Jacques a dit ? » Mon sourire était rassurant et j’étais dans l’idée de m’amuser un peu avec elle. Je ne voulais pas encore la casser, mais comme chaque poupée il était amusant de jouer avec elle avant de s’en lasser.

Soudain, mes yeux se perdirent dans le vague. Mes fleurs, mes magnifiques fleurs venaient d’être détruite. Mon visage se tordait de douleur. J’avais décidé de changer de plan. Je regardais mon panier, je vis la dernière fleur, je lui ordonnais : « Libère tes amis ! » Soudain, la petite fleur se mise à sortir du panier et se dirigeait vers les autres fleurs enfin le cadavre des fleurs. Mes yeux se reposèrent dans ceux de la jeune femme et mon sourire se fit plus cruelle, ma magie s’avançait dans mon corps pour arriver dans ma gorge avant de prononcé ces mots : « Jacques a dit, tue les deux personnes qui ont détruit mes fleurs ! » Mon corps luisait d’une forte lueur jaunâtre, la jeune femme n’aurait pas le choix que de m’écouter.

En attendant, la jeune petite rose s’avançait vers la scène du massacre et d’un coup, elle s’effritait dans les airs et d’un coup. Toute la zone vint se couvrir d’un nuage rouge et âpre, le poisson attaquait l’ethernano dans votre corps.

Levy, ton pouvoir n’étant pas assez fort pour contrer le pouvoir de ton adversaire, tu vas être hypnotisé durant au moins 3 tours. Tu te retrouves à te diriger vers tes nouveaux adversaires.
Senji et Yuuki, vous voilà à affronter deux menaces. Le nuage de poison et maintenant une femme qui veut vous tuez. Il ne fallait pas tuer les bébés de la jeune femme. De plus, Aerith continue sa route. Dépêchez-vous !

Spoiler:
 



Ordre : Levy – Senji - Yuuki- PNJ

More.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyMar 12 Avr - 21:12

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Deuxième porte
Événement Les Neufs


Après avoir sauvé tous ces gens, il y en a un que j'ai pas vu arriver de loin. Il est passé par une autre rue? C'est qui? Pourquoi il me parle alors qu'on a une fleuriste meurtrière en cavale? J'ai l'air agacé autant parce qu'il ne semble pas mettre ses priorités au bon endroit, autant parce que ce soit assez évident qui je suis. Mon visage a recommencé à être placardé sur les murs depuis mon retour et encore plus depuis que j'ai mis les pieds à Arcadia. Et lui, il est de la milice et veut savoir qui je suis alors que le sang est en train de couler juste-là. Ça prendrait trop de temps le réveiller, alors je m'empresse de lui répondre sans véritable envie:

« Senji Kiyomasa. Mage recherché, mais de ton côté pour aujourd'hui. »

Je remarque une autre fleur qui s'agite. Un peu plus loin, je vois le corps d'une jeune femme s'illuminer tout en continuant de marcher dans une direction. Son panier tenu par son bras me dit qu'elle n'est pas là par hasard... puis il y a l'autre. Une mage de Fairy Tail qui marche comme un robot dans notre direction. J'ai comme l'impression que rien de ce qu'elle fait soit normal. J'ignore pour l'instant le gars qui vient de m'adresser la parole pour parler à la jeune fille aux cheveux bleus:

« Hé! Fairy Tail! C'est l'autre côté que ça se passe! »

Surtout si il y a un gars de la milice à mes côtés... pourquoi elle marcherait vers nous? La rose dans le ciel dégage un nuage. Je le sens pas. Autant que les poisons ne peuvent pas m'affecter, mais je dois protéger tout le monde, empêcher la schtroumpfette de nous tuer et l'autre de prendre la fuite. Si on la perd, j'ai pas l'impression que ça sentira bon pour nous. Je range mes lames de sang qui tombent dans des flaques de chaque côté de moi. D'un geste du bras, je fais appel à la manipulation de l'espace pour nous acheter du temps. Un labyrinthe se forme. Ses murs invisibles sont lentement dessinés par la fumée qui s'accumule à l'intérieur.

« Empêche la myrtille de faire une connerie, je m'occupe de celle-là! »

Je me dégage du milicien, regarde une pierre à ma droite. Je serre le poing droit, je me tourne vers la fille et serre le poing gauche. Lorsque mes poings arrivent à se toucher, leur place est changée. Cette fois, à ma droite c'est la fille au panier de fleurs vide et là-bas, c'est la pierre. Aller, pas question d'épargner un démon surtout si c'est tellement évident que c'est elle. Les fleurs, la lumière, cette expression qui s'en fout bien de qui osera mourir dans la rue. Autant qu'avant j'aurais pas osé m'en prendre à une fille de peur d'agripper sa poitrine par erreur que maintenant, je n'en ai plus rien à cirer.

« Alors... t'as envie de me faire un beau bouquet que je puisse le donner à ma femme? »

J'invoque mes lames de sang sur mes avants-bras.

« Je parlais bien d'un beau bouquet de membres, détrompe-toi. »

Deux bras, deux jambes et une tête, elle sera contente, non? Je saute dans les airs et effectue une rotation du haut de mon corps. Mes lames s'allongent en même temps et s'apprêtent à trancher la fille au panier sans retenue. Et si je me trompe? Nah, y'a pas moyen que je me trompe. Elle dégage la même énergie que huit autres individus dans la ville...

Code by Silver Lungs


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyDim 24 Avr - 18:16


Flower could be toxis! [2st door]





x Opposant.


9h55

Ton sourire s’éteint tu avances dans la ruelle, pourtant tu ressens ton pouvoir s’échapper s’amenuiser. La jeune femme semble se battre avec un jeune blondinet. Tu le vois dans tes yeux, comme si ton pouvoir les avait liés. Pourtant, tu le sais il n’en est rien. Ton esprit vagabonde, tu vois ton amis, ton mentor dans un combat intense contre des mages qui se débrouillent bien. Tu restes le cœur, le lien entre toutes ces portes. Si, Leonhart annihile, toi tu réunis. Tu es pourtant l’incarnation de la bonté dans le cœur des hommes, mais pourtant tu le sais que tu dois détruire, si tu veux pouvoir rendre ce monde meilleur. Tu le sais, Leonhart te l’as déjà dit, si tu n’avais pas été si gentille, tu serais depuis longtemps la première porte. Tu l’effraies même par ta puissance. Ton esprit se met à divaguer, pendant que ta marche nonchalante enchante les fleurs et se mettent à pousser par ton aura passive de renaissance. Tu es là pour cultiver la terre, tu es là pour aider cette même terre à repartir du début.

**

Cependant, un homme se mit en travers de ma route. Je le regardais, je le contemplais. Il semblait puissant et semblait être animé d’une rage puissante. Il souhaitait me tuer, serait-ce cette aura de cette guilde que j’ai perçue lorsqu’on est redevenus à la vie. Ses paroles étaient vulgaires. Ses paroles étaient indignes d’être prononcés. Il comparait la beauté d’une fleur à celui d’un membre humain, puis il créait des épées d’un rouge vermillon. Un rouge qui ressemblait à du sang, un rouge qui me dégoutait au plus haut point. Mon corps s’allumait, mon corps vibrait la magie se déferlait dans chaque partie de mon corps. Elles aspiraient l’éthernano autour de moi. Ma voix se mit à résonner d’un lourd et puissant son. Visant l’esprit même de l’homme.

Magie perdue des mots : influence corporelle « STOP ! »

La magie des mots, la magie appelé macro. Pouvait toucher ce qu’était organique et pouvait même parfois transpercer l’âme. Cette magie n’allait que procurer, un simple moment, mais l’homme allait se retrouver dans le ciel comme figer durant un bref instant. Je m’étais décalé d’un bon mètre le voyant finir sa vrille sur le sol sans personne. Ma main vint se poser sur son visage à une vitesse hallucinante :

« Aerith deuxième porte, tu as affaire à la personne la plus puissante après la première porte. Enfin, je vais te dire un secret. Mon pouvoir fait même peur à la première porte ! »
Si on jouait cette fois-ci. Ma voix résonnait dans l’espace : « Magie perdu des mots : Historia ! »

Cette magie consiste à utiliser l’histoire de cet homme pour créer des répliques des personnes qu’il a tué, qu’il a combattu. Ils prennent la forme de base de mot, mais ils deviennent exactement ceux qu’il a autrefois affronté, ou perdu, ou simplement souffert :

« Je te présente amis : Jellal, je te présente haine : Jin, je te présente famille : Kai, je te présente mort :  Black Jack ! »


Devant toi quatre silhouettes de ton passé, présent et futur. Ils sont là, ils sont puissants, mais un peu moins que les originaux. En attendant, ils ont les mêmes caractères et magie que les originaux. Jellal, s’avance devant toi :

« - Je te faisais confiance, tu devais arrêter les portes. En attendant, tu as préféré reprendre tes anciennes activités et tuer. Regarde ton fils, tu l'as tué! Tu ne seras jamais comme nous. Une seule solution pour toi, pour expier tes péchés c'est la mort ! »

Il forme une boule de lumière dans ses mains avant de la lancer vers toi. En suite vint le tour de ton fils d’où le sang vint apparaitre partout :

« -Papa, tu avais promis de nous protéger. Je suis mort, maman aussi. Tu dois nous rejoindre maintenant ! »


Il se jette vers toi et utilise une de ses techniques. Black Jack se met à rire et Jin, n’a pas bougé d’un pas. Quant à moi, j’ai déjà repris la route te laissant. Avec ton histoire. Survivras-tu à ton passé, seras-tu en vie dans ce présent ? Auras-tu un futur ? A toi de jouer, jeune homme.


De l’autre côté, Levy est en train de se battre avec Yuuki. Le combat est intense et continue.

Yuuki est disqualifié pour dépassement du temps. Levy est en absence donc, pour l’instant elle reste dans le rp à faire autre chose jusqu’à qu’elle aille mieux.










Ordre : Senji- Pnj

More.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyDim 24 Avr - 20:42

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Deuxième porte
Événement Les Neufs


Mon corps se fige dans l'espace... non, ce sont mes nerfs qui sont gelés par elle. Je retombe parterre, pris dans mon élan. Au moment de me relever, elle pose sa main sur moi et invoque quelque chose qui ne m'impressionne pas du tout. J'ai déjà passé par-là. J'ai fait face à mes fantômes de mon passé et c'est pas parce qu'elle les ramène encore sur la table que je vais me remettre à pleurer comme une fillette. Je la pointe du doigt en même temps que les doubles se mettent à parler parce que je m'en fiche bien de ce qu'ils ont à me dire. « Ha! T'es loin d'être originale toi. » Alors les doubles semblent charger leur magie et me foncer dessus, alors je change carrément de place avec l'un deux au dernier moment pour que ce ne soit pas moi au milieu de la mêlée.

Je la vois encore en train de marcher dans une direction. Putain, le combat c'est par ici... C'est quoi son problème à toujours chercher à s'en aller? Alors j'ignore les doubles et je me téléporte en face d'elle pour lui bloquer la route : « Si t'es si terrifiante que ça... pourquoi tu passes ton temps à foutre le camp? Tu m'impressionnes pas connasse. » Au creux de ma main je fais naître une boule de sang qui grandit et qui grandit jusqu'à atteindre ma grandeur : « Ganta Canon! » La boule fuse vers elle et en même temps vers les doubles qui sont restés derrière. J'y infuse mon pouvoir de télékinésie en même temps pour lui ajouter de la vitesse.

« Senji Kiyomasa, mage de Crime Sorcière, immortel et porteur de l'avatar de l'espace. »
Code by Silver Lungs


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyMar 26 Avr - 20:07


Flower could be toxis! [2st door]





x Opposant.


10h00

Je m’ennuyais cet homme n’avait aucune classe, n’avait aucun savoir-faire. Il ressemblait simplement à une grosse brute, aucun des autres démons ne ressemblait à cet homme et heureusement. L’originalité m’avait-il sorti. Il avait réussi à détruire Jin avec sa technique de téléportation, puis il était de nouveau revenu face à moi. Il me faisait face, j’avais clairement envie de le laisser là. Cependant, il ne comprenait rien. J’étais surement la plus gentille des démons et il commençait à me chercher. Si, je laissais le démon s’échapper, il passerait un sale moment. Puis, il lançait un énorme boulet de canon de sang. Mon visage se crispait et j’ordonnais de mon ancienne technique que la boule se désagrège, mais quelque chose semblait ne pas fonctionner, car je n’avais pas demandé à la bonne personne. Jellal, enfin le double de Jellal essayait avec sa télékinésie de me faire déplacer sur le côté, cependant je ne pus empêcher mon épaule de se prendre le boulet dedans. Elle semblait s’être déplacé d’un coup. La douleur était puissante, mais je grinçais les dents. Quant à Kai, il avait tenté de ralentir la boule, mais il était parti en fumée.

Je me mis à éclater de rire, mon regard se posait dans le sien : « Pauvre petite fleur que tu es ! Tu n’as simplement rien compris de ma technique précédente. » Les deux silhouettes, de Jin et Kai apparurent devant nous. Le mot Famille et Haine se trace dans l’air et ils viennent tourner autour de toi. Avant de disparaître dans mon incantation : « Pénitence ! ». D’un coup, tu ne te souviens plus ni de Jin, ni de Kai. Ils ont disparu de ton esprit. Le processus est en cours, tu vas comprendre pourquoi les gens ont peur de cette femme. Sa puissance, est dans la destruction des gens et non dans sa puissance d’attaque. Elle te contourne : « Tu n’avais pas un enfant dis-moi ? »

Ensuite, sa magie s’activait de nouveau. Lost magic : Manipulation organique. Je l’avais compris, il n’était pas le seul être vivant dans cet ennemi. Ta magie se focalisait sur une chose qui se présentait dans le sang de cet homme : « Retourne toi contre ton hôte, mais ne le tue pas! » Ton pouvoir était assez puissant pour l’atteindre.

Alors que tes sens étaient à vifs. Jellal et Black Jack se firent rencontré par une jeune femme. Je continuais ma route, mais historia se mit à s’agiter. Une nouvelle personne venait de rentrer dans la course et la magie Historia semblait vouloir utiliser son histoire pour créer un nouveau chapitre.

Elena, tu te retrouves devant les doubles créer par historia de Senji. C’est-à-dire Jellal et Black Jack, que vas-tu faire ? Te joindre à ce combat ?

Senji, ton parasite s’agite en toi, il ne te tuera pas. De plus, tu te sens bizarre, tu ne te souviens plus de Kai et de Jin. Est-ce irréversible ?








Ordre : Elena-Senji-PNJ

More.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] EmptyJeu 28 Avr - 14:24

Elena Vandervald
Elena Vandervald

Indépendant Légal

Click


Flowers murderers



Senji & Elena


Une annonce dans la précipitation d'un souffle. Une rumeur qui s'était répandu comme une traînée de poudre, inquiétante, angoissante, terrifiante. Un fait, une donnée qui ne pouvait laisser la place à l'inactivité, une menace bien tangible qui t'avais forcé à sortir des ombres où tu évoluais désormais, une prise de risque énorme, acceptable malgré tout, peut-être jouerait-elle en ta faveur après tout, peut-être pas, mais tu étais certaine d'une chose, tu ne pouvais rester dans l'ombre alors que tu avais entendu la nouvelle, celle de démons s'étant réveillés pour marcher sur les terres déjà ensanglantées de Fiore.

Alors c'était tout naturellement que tu te retrouvais ici aujourd'hui, la capuche sombre rabattue sur ta chevelure d'ébène alors que la mort marchait sur Hosenka, la mort et la destruction. La pression était palpable, violente alors qu'ici et là des émanations de magie saturés l'air de manière terrifiante. Ton souffle qui se coupe alors que dans les rues déserte tu ne peux te figer devant le bain de sang qui se révèle à tes yeux, ceux de citoyens massacrés et d'enfants pleurant sur les cadavres sans vie de leurs parents, des restes de végétaux traînant ci et là sur le sol. Une situation que tu comprends basiquement, mais dont tu ne connais ni les tenant ni les aboutissants, alors tu enregistres simplement l'information alors que tes dents se serrent dans l'ombre du tissu couvrant ton visage, une scène rappelant le passé et ton incapacité à empêcher Fiore de saigner.

Le bruit sec des talons se cassant alors que tu les abandonnes au sol comme les restes d'un apparat inutile en ces lieux, face au danger que tu sentais tu ne pouvais te permettre qu'un simple artifice de beauté te ralentisse ou t'empêche d'agir correctement. Tu remontes la source, la magie alourdissant l'air d'avantage alors que tu avances.

Finalement la scène s'impose à tes yeux, un moment de stupeur alors que tu reconnais Senji. Tes dents se crispent alors que le souvenir de sa traitrise se ravive dans ta mémoire, un souvenir qui se chasse rapidement devant l'horrible spectacle des lames sortant de son corps dans des grognements de douleurs. Violence qui te chavire le coeur de son horrible spectacle. Plus loin une femme, une femme dont l'aura ne peut tromper, la magie qu'elle dégage ne peut -être que la cause de l'horreur se jouant ici, un souffle qui se suspend alors que les deux silhouettes se dressent devant toi, bien connues alors que l'un est censé être mort, que l'autre est le renégat chassé depuis si longtemps, traitre au conseil qui a fait saigner et pleurer au sein d'une tour dédié à Zelef. Celui cherchant la rédemption. Immédiatement l'évidence s'installe, celle qu'ils ne peuvent être réels, impensable qu'ils se tiennent l'un à côté de l'autre pour te faire barrage, impensable que l'immonde se tienne aux côtés de son meurtrier.

Ton aura implose sauvagement alors que tu déverses soudainement ta magie, le voile entre les mondes se déchire alors qu'il les emporte, que le meurtrier et son assassin disparaissent engloutis par le monde des contes. Deux solutions s'imposant désormais, celle que soit ils disparaitraient par la rupture du lien magique ayant permis leur présence, soit ils réapparaitraient dans un long moment, un temps certainement suffisant pour s'occuper du réel problème, celui de cette femme continuant d'avancer comme si de rien était.

Tu réagis alors tes jambes entrent en mouvement, une course qui commence pour noyer la distance te séparant d'elle alors que la capuche tombe dans la suite de la cape abandonnée au sol révélant ta chevelure brune tombant en cascade sur une simple robe noire. Maintenant alors que la magie se décharge de ton être, qu'elle écorche le voile, que les mondes se juxtaposent autour de ta cible.

Démone tu peux le voir, autour de tes toi les ombres sortent du néant, une à une alors qu'elles se jettent sur toi à tour de rôle. Que la première te traverse tel un fantôme alors qu'elle te dérobe ta bouche, que tu peux les voir ensanglantées trônant dans les mains ténébreuses s'enfonçant dans l'obscurité. Qu'une deuxième lui succède pour emporter avec elle ton bras droit, que la troisième enchaîne en te dérobant toi foie, puis viennent les jambes et l'estomac. Qu'une à une elles te dérobent une partie de toi sans que tu ne puisses les arrêter.

Et alors que quarante voleurs poursuivent leur oeuvre c'est vers ce traitre prêt à te vendre que tu diriges, une colère toujours présente mais que la vision de son état pitoyable et que la douleur de son visage laissent derrière, car après tout il semble là pour les même raisons que toi, empêcher ce monstre de continuer de nuire.

" Ca fait longtemps Kyomasa. On dirait qu'elle ne vous a pas raté. Je me doute que vous souffrez le martyr, mais serait-il possible d'avoir un rapide débrief de la situation ? "

Un regard déterminé que tu lui adresses, un faible sourire qui s'esquisse comme pour le rassurer, tu n'es pas là pour l'achever.

Spoiler:
 

© Bebebe ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki]   2ème porte: Flowers of the hell [Levy, Senji, Yuuki] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tournoi Champion Eternel (Paris 14, Porte d'Orléans)
» porte étandar
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...
» Ouvrez moi cette porte où je frappe en pleurant [Pv Spy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka :: Événement - Les Neufs