Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal
Le Deal du moment :
NUK Chauffe-Biberon Maison
Voir le deal
13.24 €

Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.
 MessageSujet: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyDim 9 Aoû - 11:06

[PNJ] Casperita
[PNJ] Casperita

PNJ

Click



Les Joyaux de la Couronne


Narrateur


Les heures s'écoulaient lentement sans que vous ne connaissiez réellement de progrès, à croire que la chance ne vous sourit pas ce soir. Orihime a été prise. Le groupe de Mammon est en difficulté et quant à ceux au bal...Eh bien, disons qu'ils ont simplement oubliés ce pourquoi ils étaient là ce soir. Zadig est porté disparu, certainement manger par une de ces croqueuses d'hommes, Seth arrive difficilement à faire mieux et Oméa et Robin...Ne parlons même pas d'eux.

Pourtant depuis l'apparition de la princesse et de cette fameuse couronne, l'agitation et la tension ont montées d'un cran au dessus. Les gardes l'ont comprit et vous aussi, vous n'êtes plus les seuls. Vous ne l'avez jamais été.

Les bourdes de débutants s'enchaînent et votre guilde est éparpillée à travers un château mille fois trop grand pour le petit nombre que vous êtes. Enya l'a comprit, il était trop tôt pour vous sortir du nid et vous laissez voler de vos propres ailes...Et vous avez aussi comprit que pendant que les différents groupes font surface et sèment le trouble parmi la foule de riches, c'est votre chance de partir en laissant la totalité de vos espoirs ici même. Partir sans rien.

Partir sans gain.

Il faut avouer que la situation déplaît fortement à vous savez qui, mais elle saura ranger son égo pour cette soirée, juste le temps de tous vous récupérez, un à un en faisant l'appel.

Le groupe de Mammon composé de Jasper, Mael, Akane, Noah, vous êtes les premiers à vous retrouvez expulsés de votre trou à rat mais dans votre voyage, Lilith s'est permise de récupérer le rouquin agripé à Noah qui a la sainte horreur qu'on le touche.

Ensuite vint le groupe d'Asmodée : Seth, Zadig, Robin...et Oméa et la fille désespérément accrochée au bras de Seth. Elle aussi fait partie du voyage étrangement.

Plus qu'une histoire de kidnapping, voilà que vous vous retrouvez avec deux nouveaux sur les bras. Enfin si on peut dire ça comme ça.

Puis vint...Orihime. Malgré la folle envie d'Enya de la laisser en prison, cela tombe à pique qu'elle sorte en même temps que vous. Son incompétence permettra à vous savez qui de se défouler sur elle. Frustrée qu'elle est.

Alors que le petit groupe est au complet, les gardes vous repère avec ce surplus de magie utilisés par le biais de votre maîtresse et c'est ainsi qu'une course effrénée à lieu à travers les jardins du château, direction le pont levis...Là où vous ne serez plus d'atteinte.

Encore faut-il y arriver...Car ce dernier ce referme, comme pour refermer votre échec lamentable en cette douce et belle soirée.

Le premier arrivé a gagné ?

Nouveau jeu, quitter ce pays....En entier de préférence!

Vous serez bien capable de faire ça non?

Ordre de Poste : Un poste chacun, celui qui veut qui commence !



 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyDim 9 Aoû - 11:35

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Echec Critique


Meurtres. Pendaison. Crucifixion. Écartèlement. Brûler vifs. Décapitation.

Oui, il y avait toutes sortes de scénarios qui me passais en tête. Des scénarios où dans tous les cas, je finissais par atomiser les incapables me servant de "membres" de guildes. Et c'est avec ça que je suis censée aller au Conseil? Eh bah dis donc, y'a du boulot. Ou alors c'est juste impossible. Qu'est-ce que tu croyais ma vieille? Tu pensais pouvoir transformer une bande d'amateurs en quelque chose ? Je tombe bien bas. Encore une fois.

A quoi servent-ils? Pourquoi est-ce que je les ai recrutés? Et puis d'abords, pourquoi j'ai montée une guilde ? On est jamais mieux servit que par soi-même de toute façon ! Quelle déception. Quelle honte! Qui penserait qu'un jour, je tournerais le dos à un trésor ? Qui aurait crû qu'un jour, je préférerais assurer la sécurité de tout un groupe de chiffe-molles plutôt que de me faire passer avant toutes choses ?

Les temps ont changés. Je regretterais presque le temps où je faisais tout moi-même.

J'attends Lilith, impatiente tandis que les premières têtes apparaissent, devant moi.

"- Le premier qui l'ouvre, je vous jure que je lui coupe la langue et que je lui enfonce là où je pense! J'espère que je suis claire, maintenant vous avancez comme les enfants que vous êtes et en silence! Manquerait plus qu'on se fasse repérer si ce n'est pas déjà fait grâce au GENIE d'Orihime. Toi et moi, on discutera plus tard."

J'avance, leur passant pratiquement tous devant, sans attendre les autres, si "autres" il y a. Je m'en fous. Je pourrais tout aussi bien les laisser sur place. Les oublier. Leur tourner le dos. Parce que c'est tout à fait mon genre que de pratiquer ce genre de choses. Oui. Si on venait à avoir des ennuis, ici, ce soir, j'utiliserais chacun de leurs membres, de leurs organes comme bouclier s'il le faut. Je m'en fous.

Je n'ai plus envie d'être gentille, compatissante, compréhensive.

Tout venait de rater et croyez-moi...Je sais qui en tenir pour responsables. Si vous pensez une seule seconde que les démons ne font qu'office de bouffons de décorations, ils ont été mes yeux et mes oreilles également.

Je sais qui je décapiterais. Qui je transformerais en charpie. Qui j'atomiserais dés qu'on sera rentré à Fiore.

Fermant les yeux, j'entends des cris, des bruits de pas. Les gardes. Décidément, nous n'aurons jamais la paix.

"- Si vous savez au moins courir dans vos misérables vies de cafards, faites-le où cette fois, je vous laisse vraiment ici! Et j'aurais aucune PITIE!"

Suis-je méchante? Suis-je blessante? J'espère bien que je le suis, ils le méritent. Certains mais pas tous. Comme je l'ai dis, je sais qui je dois en tenir responsable.

Sur ma liste noire il y a : Mael pour avoir été un narcissique de première, Noah pour avoir jouer le coq au lieu de collaborer, Akane pour courir après Mael, Seth pour avoir passer du bon temps et ....SURTOUT ...Orihime pour avoir été l'élément déclencheur d'une partie de toute cette merde qui nous ai tombé dessus.

Les autres ? Vous êtes sauvés. POUR L'INSTANT! Croyez-moi, quand je suis en colère, même les crises des femmes enceintes pourraient paraître pour un chant de schtroumpf. Et ça...C'est rien comparer à ce que je vous réserve quand on sera rentrés!

Je vais vous torturez pendant des heures! Des jours ! Je vais vous faire manger votre saloperie d'incompétence en ce bas monde. Vous faire regrettez d'être nés.

Merde...Il faut que je me calme..Il faut que je me calme...Respire..

"- A partir de maintenant...Jusqu'au passage du pont-levis, c'est chacun pour soi. Je sauverais que les nécessiteux et encore!"

Ce dernier se referme tandis que les premiers projectiles magiques nous arrive droit dessus, qu'on évite difficilement au passage.

Je viens penser à un truc....Pont-levis...Gens de la guilde...Colère...Vous faites le rapprochement ? Moi oui !


"- Satan ! Opération catapultage! Désolée Jasper, t'es le cobaye de l'opération"

Et aussi parce qu'il est à portée de main. Je l'attrape par le col et le jette par dessus les murs du château. Bonne chance pour l'attérissage mon amis.

Je continue de jeter mes membres uns à uns par dessus les fortifications tandis que je m’aperçois très vite...Qu'il ne reste plus que moi au final. C'est triste.

Bon bah...On s'le fait à la bonne franquette hein !

"- POUSSEZ VOUS DE MON CHEMIN! JE SUIS PAS D'HUMEUR!"

D'un grand coup de pied dans le pont se refermant, ce dernier explose en mille morceaux, le mur s'effrite et le tout s'écroule sur ceux juste derrière nous.

Et les autres...Ils ont bien attérit au moins?

Non. Je veux pas savoir.


(c) Codage by FreeSpirit

 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyDim 16 Aoû - 17:43

Oméa K. Shizuka
Oméa K. Shizuka

Ajatar Virke

Click


Hey, don't miss yourself !


Tu éclates de rire. Au final, ce petit bout d’homme est sans doute la chose la plus intéressante que tu as vue depuis des années. Tu t’étires doucement avant de t’accroupir prêt de lui, dans un sourire ravissant que tu n’offres en théorie jamais. Tu te penches tout contre lui et, du bout des lèvres, tu souffles contre son cou, contre son oreille. Sa chaleur t’envoute, sa douceur te donne envie de rester comme ça pour la prochaine éternité mais vous n’avez pas le temps. Vous n’avez plus le temps et pourtant tu triches. Tu le prends parce que tu sais que tu ne risques plus rien. Parce que là, maintenant c’est lui que tu veux et pas courir comme une forcenée dans un couloir plein de sang en l’abandonnant.

« Un boulet ? Tu viens de nous sauver la vie. Non, de me sauver la vie. Ce n’est jamais un mince exploit…» Tes bras entourent doucement ses épaules et tu le serres contre toi, sans la moindre gêne. Ton murmure, pourtant à peine audible pour un spectateur, lui devient dédié. « Et je sais me montrer reconnaissante. »

C’est un subtil clin d’œil qui le fait taire, alors que tu le relâches un bref instant pour observer son visage. Il est à son point de rupture, tu le vois, tu le sens. Aussi, sans un mot, tu reprends ce que tu as arrêté égoïstement plutôt. Tu lui offres doucement tes lèvres, tes yeux clos et ta volupté, dans un baiser que tu voudrais revigorant même si tu n’en as pas le pouvoir. Tu lui donnes les clés. Lui qui n’a pas eu le choix tantôt, il a maintenant le droit de chercher plus ou de s’arrêter. C’est alors que tu sens un changement. Ce genre de changement d’odeur et de sensation, d’atmosphère et de son. Tu n’ouvres pas les yeux, tu as compris. Vous n’êtes plus dans la salle de bal et, à entendre les murmures vous êtes les derniers conviés par Enya. Quand Robin se détache de toi, tu ne prends même pas la peine d’écouter le discours de ta sœur. Tout ce que tu entends, c’est le couinement de peur d’Azariel et la colère étouffante de ta cadette. Dieu qu’elle a changé, penses-tu. Pourtant tu remarques ces fossettes si caractéristiques lorsqu’elle anticipe les évènements à venir. Tu remarques aussi la poudre aux yeux qu’elle vous lance alors qu’elle ne vise qu’une poignée de personne, dont tu ne te sens pas partie. Et lorsqu’elle déclare la pitié rangée dans ses fontes et qu’elle s’élance, tu éclates de rire à gorge déployée avant de poser un genou à terre à côté de Robin.

« Je vais courir pour deux. Si ça se gâte, je nous couvrirais. . » Quand tu vois qu’il fait mine de lutter, tu ris à nouveau. « Monte, tu feras ton chevalier plus tard, quand on aura eu des vacances pour avoir rapporté la couronne ! . »

Azariel s’impatiente à tes côtés, puis craque. Dans une complicité digne de Bonnie et Clyde, il pousse le jeune homme vers toi en le privant d’hésitation et tu le réceptionnes avec adresse avant de t’élancer à la suite des autres. Tu les rattrapes bien vite, même si tes réserves magiques s’amenuisent à vitesse élevée. Tu n’as pas envie de leur montrer ta faiblesse, de toute façon, alors tu continues de rire, en esquivant distraitement une flèche pas trop mal placée. Le temps que la poussière s’évapore et tu vois de nouveau l’esplanade avec en son milieu Enya. Juste à temps pour voir le dénommé Jasper traverser les cieux comme un avion en papier dans une salle de classe. Et là, tu comprends qu’en arrivant à sa hauteur, tu risques de finir pareil. Si ton rire, jusqu’à présent avait été nerveux, il se libère brusquement de toute tension lorsque tes pieds quitte le sol. Tu fais disparaître tes bottes. De toute façon, tu n'en as plus besoin. Et alors que tu vois la terre revenir à nouveau vers toi, après un formidable travail de la pesanteur, tu écartes les bras. Tu ne peux pas rattraper tous le monde, mais au moins celui qui est parti avant Robin et toi.

« Chain of Envy»

Vous restez là, suspendu par l'étreinte douce et chaleureuse de l'arme au-dessus de la terre ferme à une poignée de mètre alors que tu continues à rire aux éclats. Bordel, tu as bien fait de venir. Qu’est-ce qu’on s’amuse, dans ce pays !


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyLun 17 Aoû - 3:37

Robin Marshall
Robin Marshall

Silver Sword

Click

Les Foudres du Diable

Robin avec – Echoic Roar & Oméa

Son souffle contre le creux de ton oreille te donne la chair d'ampoule. La demoiselle sait se montrer reconnaissante ? Que veut-elle dire par là ? Quels sous-entendus se sont faufilés dans cette phrase ? Toi qui fut toujours très habile avec les mots, tu viens littéralement de te décomposer depuis cette phrase.

Comme une formule magique, tes muscles sont devenus guimauves et ton cœur n'est rien de plus qu'un fondant.

Son souffle délicat, ses lèvres contre les tiennes, ton cœur battant à tout rompre, tu atteins un point de non retour mon jeune ami. Tes paupières s'abaissent comme pour immortalisé ce moment, ce visage, cette force et cette délicatesse. Immortaliser l’amalgame qu'est cette Princesse. Ta main droite vient se poser sur sa joue tandis que tes doigts jouent avec une mèche de ses cheveux, rebelle.

Tu aurais voulu plus quand le diable vous rappel à l'ordre. Le diable. Ce nom n'était guère suffisant pour qualifier Enya quand elle était en colère....Et dieu seul sait qu'elle l'était. Tu n'as même pas eu le temps de souffler que voilà toute la troupe réunie au complet par un simple tour de passe-passe. Bah elle pouvait pas vous téléportez directement dans la salle du trésor celle-là? Parfois tu t'étonnes des prouesses de ta maîtresse mais parfois, tu te dis qu'elle n'est ni plus ni moins qu'une mégère de bas âge.

Alors que tout le monde se précipite, toute la garde royale de Joya aux fesses, Oméa est là, devant toi, se baissant comme pour te faire grimper sur son dos.

Tu es faible mais quand même...Mettrait-elle en doute ta virilité à ce point-là ? Oserait-elle ? Tu n'as pas le temps de faire un pas de recul de plus que son gros chat te pousse sur elle et c'est ainsi que tu te retrouves embarqué de force.

Tout ceci n'est qu'une grossière farce.

Enya continue à hurler, trouvant un nouveau moyen de vous traumatisez de sa compagnie...Lançant Jasper dans les airs. Ton visage rosie auparavant devient soudainement blême, pâle, comprenant qu'elle va vous lancer un...Par un.

Jasper décolle et tu te dis que quelque part, le bonhomme est assez léger pour voler aussi haut et longtemps.

"- Tout mais pas ça. Tout mais pas ça. Tout mais pas ça. Tout mais pas ça. Seigneur qui êtes au cieux, si vous m'entendez..."

Et soudain, tu te sens décoller.

Un bref regard rapide vers les pieds d'Oméa pour comprendre que cela vient d'elle. Qu'est-ce qu'elle essaye de faire ? Vous envoyez dans les airs aussi ?

Quoi que d'un certain côté...Noah a toujours rêver de s'envoyer en l'air avec Enya, il l'a dit dans ses rêves, tu as TOUT entendus donc il devrait être content lui aussi de pouvoir enfin réaliser ce fantasme dégoûtant.

Et quand il s'agit d'envoyer les gens en l'air, Enya ne lésine pas sur les moyens.

Tu vois Jasper redescendre et Oméa prête à la réception. Elles sont sérieuses ces femmes ? Elles veulent vraiment jouer à ça ? Quel lien les unit pour avoir le cerveau aussi tordu ?

Ton âme s'échappe de ton corps avant qu'il ne lui arrive malheur.

Seigneur..Tu n'aurais jamais dû venir ici. J.A.M.A.I.S!

DEV NERD GIRL

 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyMar 18 Aoû - 11:17

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


Je n'ai pas tout compris. Tout est allé très vite, trop vite, même pour moi. J'étais encore dans la salle du trèsor quand tout à commencé, a hurler dans ma tête sur a peu près tout le monde : Les incapables qui me suivent, le démon qui fout encore plus le chaos que cela ne l'était déjà... Au final, j'étais presque heureux que Lilith soit là. Avec un peu de chance, c'était Enya qui nous l'avait envoyé pour nous tirer d'ici, et en finir avec cette mission à la con.

C'est ce qui allait il semblerait, le démon dont je connaissais pas encore le nom venant d'arriver pris la poudre d'escampette magique, et au final, il ne restait plus que moi, Noah, Shana et Lilith. Mais cela ne dura d'ailleurs pas non plus longtemps. Ma tête fut rapidement prise entre les doigts glacés de la Reine des Enfers. Au final, ma déduction était réussi, j'ai peut être des dons de voyances qui sait ? En tout cas, ses intentions étaient claires.

- Nous partons, gamin, et t'es le premier à venir.

Dans une situation normale, j'aurais gueulé. Mais maintenant, avec Enya et Lilith, j'ai l'habitude. C'est pas comme si elles étaient douées pour leur talent de démagogie. Mais avant tout, si je la laisse faire sans agir sur l'instant, cela va très mal finir à son retour chercher les deux autres, tout simplement qu'Aria ne la laissera clairement pas me faire partir avec moi.

- A-Aria, Rupture !

Et nous arrivâmes plus vite que prévu là où nous avions donc rendez-vous... Je présume. Dans tout les cas, ça courez. Et vite. Je suppose que c'était un nouveau jeu, du genre "Courage, fuyons !" Lilith repart, cherchez les autres sans doute. Je prie pour que ma rupture ait réussi, ce serait le pire des scénarios si jamais elle est restait là-bas, d'autant que maintenant que nous sommes aussi éloigné de la salle du trésor, je suis pas sur de pouvoir la révoquer d'aussi loin, et si c'est le cas, soyons clair : Il est absolument hors de question que je quitte cet endroit sans elle.

J'entends une voix derrière moi, une voix familière, une voix un peu essoufflée. Elle aussi elle courait ? Je veux voir ça ! Je donnerais tout l'or du monde pour la voir courir ! Le mouvement de tête fut rapide, malheureusement, la seule chose que je vis aura été le second étage du château. J'avais fini dans les airs par un quelconque miracle. Je vois le pont, celui par lequel on aurait dû fuir, ils avaient commencés à lever le pont ? On se serait fait griller ? Bah pas étonnant dans un sens, vu l'équipe de raté que je me trainais, mais je suppose que nous sommes pas les seuls à avoir foiré, j'entrevois aussi Robin voler. Ah ! Je savais qu'il n'y avait aucun doué dans cette guilde. Mais bon, avant de pester contre les gens, il fallait d'abord que je pense à moi et l’atterrissage qui arrivait à pleine vitesse.

- Bordel, faites que j'ai réussi... Aria, rattrape moi !

Pour le coup, pas de mise en scène badass, ou la lumière dorée qui apparait à son apparition. Nan, sur le coup, une entrée rapide, et bien sur dans la trajectoire de ma chute. Son apparition fut comme prévu rapide, et elle se plaça immédiatement en posture de réception... Avec une main ? Wow, Wait, c'était pas prévu ça ! Je veux bien que je sois pas super balèze, mais il y a des limites ! On va s'éclater si elle met pas plus d’intérêt à mon atterrissage !

- Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Finalement, tout se passa, presque, comme prévu, elle réussit à me recevoir, avec une main... Enfin, un bras, mais merde, c'est la honte. J'entrouvre lentement les yeux. Ma vie avait pas vraiment défilé devant mes yeux, vu qu'elle avait été ennuyeuse à mourir jusque là. Je me relève, me dépoussière un peu, parce que faut pas déconner, la réception était tranquille, mais j'allais vite quand même ! J'ai agité la poussière au sol ! J'en tousse d'ailleurs, alors qu'un regard aussi amusé qu'agacé se fixe sur moi.

- Oh c'est bon hein ! Je suis pas maigre, je suis svelte ..! Oh et puis zut, rupture ! On se revoit plus tard, je t'expliquerais tout.

Elle disparait de nouveau, Elle était très utile, mais son coût en invocation était terrible. Je devais m'économiser. D'autant que bon, là y aller falloir courir, en tout cas je suppose. Vu la harpie qui déboule avec toute sa clique derrière elle. Elle était déterminé la vieille, c'était amusant. Elle était aussi effrayante que drôle. J'irais pas jusqu'à rire devant elle, mais la tentation était forte. Et puis je n'irais pas dans le futur jusqu'à la mettre en rogne pour rire un bon coup, mais bon, j'en profite au moins dans ma tête.

- Et là, c'est le moment qu'on court ? Alors go !

La mission à été une catastrophe dans toute sa splendeur, le départ encore pire, mais il faut bien avouer une chose, qu'est ce qu'on s'amuse ici. Un large rire se permet de se faire entendre, pendant que je prends la poudre d'escampette en premier. Je suis sur qu'on s'amusera autant dans le futur !
 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyMer 19 Aoû - 22:46

Maël Selesta
Maël Selesta

Raven Tail

Click

LES JOYAUX DE LA COURONNE

EVENT ECHOIC ROAR - Abandon.


Incompréhension totale. Nous retrouvant, moi, Akane et mon talent indéniable dans l'un des couloirs du château, une foule de gardes a fini par nous faire face. Je ne connais pas encore le nom du déchet chimique qui a vendu notre présence dans ces hauts lieux mais il n'est pas plus intelligent qu'une Enya accouplé à une fée. Ne regardant et n'écoutant que la présence de la rousse qui me suit, certainement qu'elle en profite pour observer mon jolie boule, je joue et m'amuse avec une clé, cette clé justement, pendant que les gardes continuent d'approcher. L'envie de jouer le taureau aux grosses cornes pulse dans mon esprit mais aussi vite qu'une éclaire qui vient frapper l'une de mes idées fantastiques, tout change et je ne comprend plus rien. Pourtant doué pour analyser les situations mêmes les plus délicates je dois admettre que la logique n'est en rien présente dans cette scène. Je disparais totalement du couloir et fini par me retrouver en extérieur, la lumière du soleil éblouissant mes jolies yeux et chauffant sur ma délicate petite peau. Regardant autour de moi, je trouve la situation totalement dénudée de sens. Pourquoi suis-je ici avec ce lot d'incapables ? Maël mérite nettement mieux que ça, je me demande encore ce que j'attends pour quitter cette armée de mini-pouces, mauvais au point de ne même pas pouvoir mettre un terme correctement à une mission pourtant si simple.

Lacerta est toujours présent près de mon oreille, terminant de me raconter ce qui c'était passé avec les autres membres du groupe avant le capharnaüm. Certains semblent avoir des capacités intéressantes pour le peu que j'en entends, j'en prends bien note, un jour certainement qu'ils comprendront que peu importe la magie qu'ils utilisent ils ne pourront jamais rivaliser, aussi bien le blond qui tente d'imiter mon style que l'autre affreux à la mentalité d'un enfant de douze mois. C'est alors avec mon sifflement légendaire que j'ordonne à Lacerta de fusionner de nouveau avec sa deuxième partie et que plein d'informations ils retournent dans leur monde. Me retrouvant dans un vacarme indescriptible je commence à repérer certains membre de cette guilde poisseuse, ils apparaissent comme des petits souriceaux, tous aussi laids les uns que les autres. A peine le temps pour moi de détourner le regard de toute cette médiocrité que j'entends les gardes se rapprocher peu à peu. Devant nous, le pont commence à ce refermer, les membres de la guilde ressemblent maintenant à des boulets de canon, se faisant jeter par dessus-bord tel de mauvais pirates. Ni une ni deux je ressens une force honteuse, agressive, ignoble et indélicate me propulser en dehors. Pas le temps de réfléchir pas le temps de comprendre le pourquoi du comment que le selesta que je suis se retrouve à voler parmi les oiseaux. Tentant d'imiter un rouge-gorge, je bats des ailes mais semblable à des ailerons de poulets, mes bras ne sont d'aucunes efficacité. A peine le temps de sortir de ma poche une clé de bronze pour en faire sortir la fameuse girafe.

« Ouvre-toi porte de la girafe : Camelopardalis ! » dis-je d'une voix aiguë qui perce l'horizon pendant que la girafe se révèle de l'autre côté pour faire monter son cou jusqu'à moi, me rattrapant au vol. Une seconde de plus et je finissais en bouillabaisse, succulente certainement, mais une bouillabaisse quand même.

Toute cette mission, la fin plus en particulier fut un véritable chaos, une catastrophe. Je n'en attendais pas moins d'un plan élaboré par un être aussi insignifiant que ma maîtresse de guilde. Regardant autour de moi, les autres semblent aussi s'en tirer un peu comme ils peuvent. Coulissant sur le cou de Camé pour finir par arriver sur son dos, j'observe la bestiole d'un regard inquiet.

« Camé toi et moi nous sommes mis d'accord pour que tu arrêtes les soirées glaces en présence de Mono pas vrai ? Ton cuir de peau est aussi gras que celle d'un porc. » Les larmes montent à ses yeux petit à petit, mettant en valeur tout la fragilité de cette esprit et je me contente d'une petite tape sur la flanc droit pour la rassurée. En tout cas, une chose est certaine, il ne faut pas perdre de temps dans le coin, les ahuris casqués ne vont pas tarder à faire leur apparition, c'est donc avec un dernier regard de dépit que je demande à Camé de prendre la direction du sud. Concrètement, devrais-je revenir dans cette guilde dans laquelle mon talent rend jaloux presque toute la population ? Rien de moins sûr, rien de plus sûr finalement. Cet événement achève mon appartenance déjà ambiguë à cette guilde de dépravés, en effet, les plans changent et les idées avec, il est temps de passer à la vitesse supérieur. « Au galop Camé ! »


 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. EmptyDim 23 Aoû - 9:02

[PNJ] Casperita
[PNJ] Casperita

PNJ

Click



Les Joyaux de la Couronne


Narrateur


Finalement, tout le monde se réunit, tout le monde s'échappe de bien des façons différentes et qui leur sont propres. La colère d'Enya ne faiblit pas mais dans la colère se cache autre chose, un mélange d'émotions. Un mélange d'improbabilités. Robin qui se fait porter comme une princesse par Oméa ? Jasper qui vole ?

Il n'y a pas un bruits, seulement des sourires complices, échangés parmi les plus fous d'entre vous car tout compte fait, c'était sans doute du suicide cette soirée mais vous n'avez pas imaginer une seule seconde en rire autant malgré tous les imprévus.

Certains seront punis dés que la frontière sera passée, d'autres pourront retourner à leur routine...Mais une chose est sûr, ce soir, il s'est passé la plus improbable des soirées.

Et on dirait que le petit groupe s'agrandit une nouvelle fois. Qui sont ces deux nouvelles recrues suspendus aux bras de leurs cavaliers respectifs ? Un rouquin et une brune ?

C'est au plus grand désespoir de votre maîtresse que minuit passe et que Cendrillon doit rentré à la maison...Même s'il s'agit plutôt des rats dans votre cas.

THE END!



 MessageSujet: Re: Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon.   Les Joyaux de la Couronne : Mourir ou Courir - Rp d'Abandon. Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Pays Voisins :: Joya
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser