anipassion.com
Aller à la page : Précédent  1, 2
11H30 - Revenge
 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 EmptySam 18 Juil - 10:54

Anonymous
Invité


Click


♦ Destruction Centrale ♦
♠ Vanité ♠





L'attaque est violente, les magies se mélangent et s’entremêlent en un congloméra instable alors que les deux autres protagonistes répondent à la menace et quittent les lieux. Dans l'air et entre les miroirs les serpents sifflent, presque crépitant alors qu'ils s'agitent dans les airs avec fureur.

Une fureur qui gagne en ampleur alors que la chevelure rousse joue avec les miroirs, apparait pour mieux disparaitre, laissant derrière elle une armée de reflets, dont un reflet bien particulier lui tirant un sourire presque pervers. Elle peut le sentir dans l'air leurs trois magies s’entremêler alors qu'un étrange sentiment la pousse à soudainement vouloir se contempler. Un regard en biais afin de trouver son propre reflet où les serpents dansent dans l'air. Subjugué par elle même et cette beauté mythologique se dégageant d'elle alors que l'odeur de la fleur se répand partout. Un instant avant qu'elle ne comprenne devant le reflue de la haine pour la vanité. Cette femme tente de la piéger avec ses propres armes, une mage émotionnelle. Un sourire alors qu'avec un effort de volonté elle détourne son regard du miroir où elle se contempler pour reprendre son mouvement, se jouant des reflets issues de sa propre magie, des reflets contre lesquels elle était immunisé pour arriver derrière l'objet de sa fureur faisant face à son propre reflet en chair et en os. Les serpents claquant dans l'air alors qu'ils fondent sur l'ennemie pour tenter de la défigurer avec sauvagerie alors que l'aura de la sirène grandit, que la chimère se renforce alors qu'elle en tisse les rouages tel une araignée dressant sa toile.

Un seul regard, il ne suffira plus que d'un seul regard en vers son reflet pour que Beatrix se voit devenir l'incarnation de la laideur, punition divine changeant ses cheveux en serpent, déformant son visage de croc, son corps gagner des aies terrifiantes de chauve souris à l'image de Méduse s’étant attirée le courroux d'Athena, une vision d'elle même qui suscitera la peur et le désespoir, la punition du pêcher de vanité.

Spoiler:
 


♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 EmptySam 18 Juil - 13:42

Personnage Non-Joueur
Personnage Non-Joueur

PNJ

Click

Les magies ésotériques des sirènes perturbèrent violemment Béatrix. En voyant un de ses reflet s’émanciper de son propre corps et adopter un comportement indépendant d’elle-même, elle se figea sur place, se laissait caresser par son double en ne cachant pas sa répugnance. Et dans une ultime déglutition, ravalant son dégoût, elle créa rapidement du bout des doigts une nouvelle fleur qu’elle plaça dans les mains avides de son sosie. « Amapola » Les spores du pavot parvinrent presque instantanément aux narines du sosie qui piqua directement du nez pour s’écrouler aux pieds de la criminelle. Le pavot s’évapora, chaque attaque devait désormais être utilisée avec parcimonie pour ne pas que les réserves d’énergie de la femme s’épuisent trop rapidement dans cet affrontement mortel.

Elle remarqua trop tardivement la présence de Soledad dans son dos et sentit les crocs acérés des serpents se planter dans sa nuque, son crane ou les formes de son dos. Hurlant de douleur, Béatrix bondit en avant et trébucha sur quelques mètres pour s’éloigner du danger. Dans ses mains se créa immédiatement la canneberge pour freiner la douleur et les possibles poisons. Sa réserve diminuait à vue d’œil, mais sa survie était en jeu.

En se détournant pour faire face à la maitresse des sirènes, Béatrix croisa malencontreusement son reflet dans l’un de ces miroirs. Un reflet défiguré, lui renvoyant l’image d’une femme au visage rapiécé, livide et désolant. Le sien. Quelle était l’importance d’une telle constatation à cet instant ?
Aucune.

Béatrix avait vécu la majeure partie de sa vie pour répondre aux idéaux de Legion. L’apparence, pour elle, à l’instar de son maitre, n’avait aucune utilité. Si elle inspirait désormais la peur, soit ! Ne s’attardant pas sur le reflet, elle fit face à Soledad, mais resta immobile. Une nouvelle fleur poussa néanmoins dans ses mains : la rose. Répandant son parfum autour d’elle. Prête à arracher la peau de quiconque s’approcherait d’elle. Exactement ce qui avait tué la jeune naïve, une heure plus tôt.

*

rosa - Toute personne respirant ce parfum ressent ses voies respiratoires se contracter, se blesser par les épines de la rose. Elle élimine ainsi l'endurance cardio-respiratoire de ses victimes et les force à cracher du sang de temps à autres. L'effet est instantané et possiblement mortel.

Vous avez 7 jours pour répondre lorsque c'est votre tour.

Ordre de réponse : Leïla Echovald - Soledad Velantis - PNJ
 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 EmptyDim 26 Juil - 12:38

Leïla Echovald
Leïla Echovald

Ishtar's Eye

Click




Revenge of the Mermaids



Souffrance, de voir la proie se défaire de la toile, s'en fuir encore une fois alors que tout était calculé pour qu'elle tombe dans le piège. La jeune sirène observait la scène avec une rancœur salée alors que l'appel des sirènes retentissait encore. Le miaulement du reflet agaçait ses oreilles, lassées du manque d'affection du fruit de la magie de Soledad. Et il n'y avait nulle part où fuir maintenant que la copie était créée, elle la suivait, où qu'elle aille. L'agacement était intense, si bien qu'elle avait une seule envie, en finir. Mais elle savait qu'avec toutes ces fleurs aux parfums magiques elle ne serait qu'un fardeau pour Soledad si elle sortait de ses miroirs. Alors elle se retint, ferma les yeux alors que le reflet de Beatrix était toujours effondré au sol. Son front et son poing qu'elle serrait fermement vinrent se poser contre le paroi du miroir, elle était à bout, à bout de tous ces sentiments qu'elle ressentait. La haine, la colère, le rejet mais aussi la peur. Elle avait peur de tout ruiner, de regretter, de finir comme sa mère, une lâche. Et rien que de sentir de la peur, cela l'énervait davantage. Son poing se serra encore plus et son front s'écrasait presque sur le miroir. Elle voulait sortir tout en restant là, partagée entre les deux mondes, elle résidait à leur frontière. Elle réfléchit alors à ses armes restantes, à ce qu'elle put faire pour aider sa maîtresse alors que sa magie ne semblait pas même atteindre Beatrix. Une seule solution semblait être la bonne mais les lèvres de Leïla dessinèrent une grimace quand elle y songea. C'était risqué. Mais le refus de la peur la poussa à détaler, courir pour mettre à bien ce qu'elle envisageait. Elle se défit de l'étreinte que son reflet exerçait sur elle et plongea dans un autre miroir, puis dans un autre, et ainsi de suite, jusqu'à ce que finalement elle retourna à cette dague qui avait été isolée lors de son lancer. Elle en sortit, le pas léger et discret alors que son corps semblait difforme. Ses jambes et ses bras étaient plus longs, sa taille plus fine et au final elle mesurait presque deux mètres. Ses cheveux lui descendaient toujours jusqu'au bas du dos et au niveau de sa ceinture, il y avait une petite sacoche dans laquelle sa main s'était logée pour chercher les quelques éclats de miroirs qu'elle avait rangés. Ils étaient tout aussi allongés que la mage, sous la forme d'aiguilles de quinze centimètres alors que dans sa main ils reflétaient le sang séché sur ses paumes. Désormais, elle était prête.

Elle était derrière Beatrix alors que son reflet à terre avait disparu. Elle avançait sous sa silhouette digne d'une créature de peinture apocalyptique, presque squelettique, et tout en retenant sa respiration, elle enlaça la femme dans ses bras alors qu'elle se baissait pour maintenir ses membres. L'étreinte se faisait alors plus forte et ses mains dans lesquelles les aiguilles s'étaient placées entre les doigts vinrent se plaquer contre son dos. Les miroirs dont le souvenir écarlate rayonnait plus tôt se mirent à pénétrer la chair lorsqu'elle refermait les poings. Leïla était prête à se sacrifier pour en venir à bout de cette femme, quitte à ce qu'elle perde conscience, elle s'obstinait à garder le souffle coupé pour que la magie de la tueuse ne l'atteigne pas.


© Halloween






 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 EmptyMar 4 Aoû - 13:59

Anonymous
Invité


Click


♦ Destruction Centrale ♦
♠ Vanité ♠





Elle résiste et la fureur ne cesse de croitre dans l'âme de la sirène alors qu'elle fait face à l'objet de son courroux. Qu'elle tisse, continue son œuvre alors que les chimères se superposent, gagnant en puissance alors qu'elles se confondent, s'alimentent les unes les autres dans un piège mortel. Mortel pour chacune d'entre elle alors que le parfum de la rose se répand.

Le regard de la gorgone s'impose dans chacun des miroirs et des reflets comme l'arme ultime pour la destruction de cette femme aux mains tachées de sang. Et alors que la ville est au bord de l'explosion elle s'en moque, toute légalité s'envolant comme un vulgaire souvenir, une seule volonté l'animant, une seule idée devenue obsession : tuer.

Une vengeance qui se balaye alors que Leila surgit, son corps déformé, comme défiguré, un avatar sordide et monstrueux venant enlacer Beatrix. Un juron étouffé alors qu'elle s'approche en courant, le parfum de la rose se révélant alors pour heurter ses voix respiratoires, la peur prenant le dessus sur la vengeance alors qu'elle le sent en elle, qu'elle le sait : si prêt c'est la mort assurée, une mort qu'elle ne peut accepter alors que s'appuyant sur son membre blessé elle court, retenant sa respiration pour freiner l'effet des épines venant meurtrir ses poumons, ses mains agrippant les épaules de Leila d'un mouvement sec pour la tirer en arrière avec violence, rompre l’étreinte entre les deux femmes alors qu'elle pousse violemment la rousse dans l'un des miroirs.

Déjà son visage vire légèrement au bleu face au manque d'air et s'est avec violence qu'elle attrape les cheveux de la meurtrière avant de tirer vers elle, que ses deux mains assoient leur emprise sur son crane pour que sa tête pivote pour se retrouver face à son propre reflet. Et dans le miroir c'est la pierre qui commence à gagner tout le corps de Beatrix, pétrifiée par le regard implacable de la gorgone alors que la paralysie gagne Béatrix par la simple vision de son reflet.

Au bord du manque d'air elle respire à nouveau, ses lèvres crachant une gerbe de sang sous l’influence de la rose heurtant son intériorité. Un murmure difficilement prononcé à l'oreille de la femme.

"On se verra en enfer"

Puis un coup net et le bruit sec des os craquant alors qu'elle lâche la nuque de Beatrix dont le corps s'effondre.

La chimère implosant alors que les miroirs disparaissent et qu'elle ne se laisse tomber au sol en crachant une marre de sang sous les effets pernicieux de la rose.


♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 EmptyMar 11 Aoû - 21:04

Leïla Echovald
Leïla Echovald

Ishtar's Eye

Click




Revenge of the Mermaids



Doucereuse comme douloureuse, la vengeance se faisait sentir comme un parfum aux épices exotiques et coriaces, pénétrant sous les fluctuations de l'air dans les narines de la rousse. Le poison était à l'intérieur de son corps mais elle n'en sentait pas encore les effets, il fallait seulement attendre qu'elle inspira pour que la douleur s'installe. Ronces fictives entrant en croissance sous l'influx de la magie malgré l'effort de la naïve, déchirant de leurs épines ses poumons alors qu'elles grandissaient de plus en plus. Elle toussa premièrement et fut projetée en arrière par Soledad qui tenta de la sauver. Son regard se crispa, et dans ses yeux elle semblait désolée. Désolée de ne pas avoir mis un terme à ce qu'elle avait entrepris, de voir la maîtresse de la guilde s'impliquer une fois encore dans un combat qu'elle avait débuté, de la voir la sauver à nouveau d'une situation insécure. C'était presque un refrain ou encore un rituel que de voir Soledad sortir du pétrin la petite Echovald et cela la dérangeait sûrement.

Etre sauvé, qu'y a-t-il de plus heureux pour le plus commun des hommes ? Mais quelle chose insupportable quand on sait qu'elle est synonyme de faiblesse plus que d'amour. Les yeux de Leïla n'exprimaient là que ce ressenti, le sentiment de se sentir encore une fois surpassé par les évènements et de ne pas pouvoir être maitre de son destin. Elle détestait ça et c'est dans ce monde parallèle qu'elle vit la scène lui glisser sous le nez. Logée dans un miroir, isolée de tout parfum désormais, elle ressentait encore le poison lui piquer les poumons sous un effet amoindri car elle en avait respiré bien moins que la dernière fois. Toutefois elle inspira grandement, si bien que sa gorge sollicita ses cordes vocales. L'air inspiré était pur, et calmait une fois de plus le poison en son corps. Mais cela ne suffisait pas à la maintenir apaisée pour autant. Sous son apparence de femme aux dimensions normales, elle voulait quitter à nouveau le miroir pour sauver Soledad mais il sembla qu'il soit trop tard. Trop tard pour l'aider à tuer Beatrix.

Une lueur s'alluma dans ses pupilles, celle de la peur. Trop tard. Le combat était fini, du moins c'est ce qu'il semblait à Leïla lorsqu'elle regardait avec effroi le tas de pierre au sol. Mais le sang qui se répandait lui fit comprendre que c'était loin d'être fini. Trop tard. Elle avait peur désormais qu'il ne soit trop tard. Elle courut hors du miroir qui s'apprêtait à disparaître à la même seconde puis se téléporta auprès de Soledad grâce à l'intermédiaire de sa boucle d'oreille.

Soledad !

Inquiétude, et aussitôt la rousse la prit en ses bras comme une fille embrasse sa mère. Elle caressa son dos avec douceur alors qu'elle s'attendait à ressentir la même chose. Un besoin de rassurer et de se sentir rassurée maintenant que tout était fini, que le danger n'était désormais plus. Ou pas. Son médaillon reflétait le visage de la sirène souillée par le sang et ne demandait qu'à l'accueillir pour qu'elle n'ait plus à faire souffrir sa cheville.

Si tu me le permets, je vais t'accompagner jusqu'au prochain hôpital. Nous nous sommes battues jusqu'au bout et nous ne pouvons plus rien faire pour la bombe.

Son regard fuyait celui de la sirène alors qu'elle ne pensait pas vraiment ce qu'elle disait. Elle serait bien partie pour retrouver la bombe mais elle savait très bien que Soledad ne la laisserait pas. Puis en plus de s'occuper de Soledad, elle devait aussi déposer le corps d'Hana dans un lieu qui avait le mérite de l'accueillir. Un lieu vierge de toute douleur, empli de toute douceur tandis qu'il abritera de manière naturelle sa sépulture.

Leïla se recula et offrit ses mains à sa maîtresse, paumes tournées vers le ciel, elle n'attendait plus que cette dernière accepte de les lui prendre pour la transporter dans le médaillon autour de son cou.


© Halloween






 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 EmptyJeu 3 Sep - 12:57

Anonymous
Invité


Click


♦ Destruction Centrale ♦
♠ Vanité ♠





Le souffle court qui meurtrie de l'intérieur, le combat était finit et la maîtresse des sirènes avait atteint bien plus que ses limites alors que le gout du sang emplissait sa bouche. Leïla surgit, bondit vers elle pour l'aider, son contact comme une douce euphorie malgré la haine et la rancœur, qu'une rancœur que la mort de Beatrix n'avait aucunement apaisé.

Elle parle et elle sait très bien qu'elle a raison, et même si son état l'empêchait de répondre avec la voix, d'un signe de tête elle acquiesça, le combat était terminé, Hana vengé et elles ne pouvaient plus rien faire contre l'explosion imminente d'Hajurion alors elle saisit simplement sa main, acceptant l'offre alors que son corps était bien incapable de se mouvoir par lui-même, et c'est ainsi qu'elle se retrouva dans le monde des miroirs, le corps d'Hana à ses côtés, une larme perlant le long de son oeil alors qu'allongée là elle saisit sa main avec une force démesurée, son regard incapable de se détacher de son visage, tout était terminé.

Leïla quitte la ville d'Hajurion transportant les corps d'Hana et Soledad.
RP Clos.

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: 11H30 - Revenge   11H30 - Revenge - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Extreme Warfare Revenge
» three cheers for sweet revenge ஐ TIGIRIA
» I'll get some revenge || Lin
» I'd risk my life for two things. Love and revenge. // Killian J. Flynn [Terminé]
» Combat d'Altan de Selena contre Jaki, The Revenge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Ancienne Harujion :: Hajurion - Event Destruction centrale