Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]
 MessageSujet: Re: Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]   Mar 17 Déc - 12:03

avatar
Invité


Click


Sell Your Soul
Feat Altiel Rudraksha ~

♦ Il avait disparu. Comme si il n'avait été jamais là. Comme si d'un claquement de doigt il s'était évaporé. Sans traces. Sans bruits. Je sentais au plus profond de moi cette sensation d'abandon. J'étais dorénavant toute seule. Face à moi même. Face à ce qui nous menacer sans pour autant en savoir l'objet. Qu'est-ce qui pouvait bien se cacher derrière tout ça? Qu'est-ce qui pouvait bien agir dans l'ombre? Il y avait encore tellement de questions sans réponses. Tellement de doutes sans résolutions. Je réfléchissais, seule en pleine forêt, à ce qui venait de se passer. Au fond j'avais peur de subir le même sort qu'Altiel mais si j'étais toujours là...C'est qu'il y avait une raison. Oui peut-être que c'était ce que j'attendais depuis toujours. Peut-être était-ce là le signe que l'on me faisais pour me dire "vas-y c'est ta chance". Je doutais que ce soit réellement le cas. Pas dans ce genre de situation en tout cas.

Je tournais et tournais et tournais en rond depuis des heures maintenant à la recherche de mon partenaire mais je n'avais rien trouver. Même pas un seul petit indice qui pourrait me dire dans quelle direction chercher. Rien.

Désespérée et fatiguée, je m'assisse sur un rocher, cherchant la cause de tout ça mais même si je réfléchissais à tout ce que je connaissais déjà, aucune approche ou aucune théorie ne me convenait réellement. Je ne comprenais pas. Il y avait tant de mystères autour de cela, tant de blancs. Si seulement je pouvais avoir le moindre petit indice.

Je me relevais, cherchant quoi qu'il arrive. Je ne pouvais l'abandonner. Je ne pouvais pas le laisser là..quelque part. Je ne pouvais pas laisser le temps passer ainsi. Si il y avait bien quelque chose que j'ai appris durant ces nombreuses escapades c'est de croire en moi et de ne jamais abandonner. Ne jamais rien lâcher jusqu'à la fin. Je sais que cela ne sert à rien même dans le vide mais je me devais de faire un effort...Pour lui.

Je passais chaque troncs d'arbres, chaque buissons, chaque feuilles au peigne fin. Aucune trace, aucune marque...Aucun indice. J'étais réellement désespérée. Le silence était roi en cette soirée et la lune fut totalement recouverte par les nuages. Je voyais à peine devant moi et cela devait bien faire des heures que je traînais dans la boue, cherchant et remuant.

Qu'est-ce qui ne va pas? Il y a quelque chose qui ne me dis rien qui vaille. Cette forêt...Plus elle s'assombrit plus quelque chose de menaçant se prépare. Je le sens.

Soudain, j'entendis un cri. Il était loin mais c'était bien un cri. J'aurais aimer l'avoir avec moi car il aurait tout de suite trouver l'endroit de la provenance de ce son mais il n'était pas là...Il n'était plus là et je n'allais pas passer toute ma vie à espérer un quelconque signe également de sa part. Il menait sa vie, je menais la mienne....Personne ne devait quoique ce soit à personne. Enfin...C'est de cela que j'essaye de me convaincre mais rien. Je savais que je lui devais tout, je leur devait tout. Ce que je suis devenue, ce que je deviendrais...Mes choix. Tous ont eu un impact sur ma vie et c'est grâce à leur présence dans des moments difficiles que j'ai su me relever et faire face. Maintenant que tout le monde avait pris des chemins différents depuis quelques temps, je devais me relever seule malgré le chagrin, la douleur et le manque.

Courir. Je ne faisais que ça. Je courais à travers branches et brindilles en direction de ce son qui ne fut pas répété. Je courais en espérant trouver quelque chose. Dans ma course folle, je me pris les pieds dans une racine et roula à terre en dévalant une pente. Aïe....Je me relevais, m'essuyant les mains sur ma jupe et je sentis un léger picotement au niveau du coude. Génial...Bravo Lucy quelle maladroite tu fais!

Je cherchais et cherchais autour de moi. Tendant l'oreille dans l'espoir de l'entendre à nouveau. Ce n'était pas un hurlement d'un loup ou d'une bête nocturne...C'était bel et bien un cri humain. Je le reconnaissais. Mais où? Où est-ce qu'il est?

Je mis un pieds devant l'autre et activa un piège. Une trappe s'ouvrit sous mes pieds et je finis par tomber dans le vide....Ou une sorte de toboggan. Cela descendait rapidement et je finis par arrivée tête la première, fesses en l'air sur un tas de gravas. Quelle odeur!! Mon dieu!! ça sent...Comme à la Mairie...

Les gouttes des stalactites resonèrent et ne donnait pas un sentiment de sécurité bien au contraire. Il n'y avait aucun autre bruit...J'avançais alors dans le noir complet, mes bras en avant marchant comme une aveugle dans l'espoir de le trouver. Etait-il là? Etait-ce lui que j'avais trouver?

Soudain je vis une lumière, une faible lumière...Non toujours le noir obscur mais on dirait que peu à peu mon regard s'y fait.

"- Ouvre toi! Porte du Lion! Loki!
- Yo Lucy! Comment ça va?
- J'ai besoin de toi pour y voir quelque chose..Je cherche un ami qui doit être par là. Peux-tu m'aider?
- Pas de soucis tu sais bien que tes problèmes sont mes problèmes"

Je remercirais toujours la prévenance des esprits, de mes amis. Grâce à Loki l'endroit un peu particulier, fut éclairé et on avança sur un pas léger et méfiant. Qui sait ce qui pouvait roder dans ces grottes?

Soudain j'apperçu une silhouette au loin....Je m'avançais tout doucement puis accélérant le rythme et finis par me précipiter.

"- Altiel!!!!"

Il était bien là. Toujours vivant dieu merci. Maintenant on devait sortir d'ici et au plus vite car quelque chose me dis que si l'on ne sort pas rapidement, on finira comme les autres cadavres que l'on a rencontré plus tôt.

 MessageSujet: Re: Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]   Sam 28 Déc - 19:05

avatar
Invité


Click



Au coeur des ténèbres



" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


La confusion et l'écho voix résonnant dans la noirceur humide d'une grotte mère des êtres bannis. L'écho d'une voix familière et rassurante alors que le choc est encore là, présent dans chaque morceau de peau du gamin aliéné, du gamin connaissant désormais la vérité sur ses alliés, ce qu'ils étaient, ce qu'il était et serait, un lien transcendé comme jamais, alors que eux-même choqués on revécut leur horreur six fois, six morts qui les ont entraînés là.

La confusion avant le hurlement qui brise tout, le contact d'une peau alors que le visage de Lucy émerge, le hurlement alors que le sol tremble sur les pas de l’aberration approchant, monstre difforme, immonde et cauchemardesque de corps rassemblés, de peau cousue aux teintes trahissant leur origines séparés, monstre de chaire morte et humaine, putréfié, l'envie de vomir, la nausée montant face à cette chose s'approchant, comme l'étrange écho à cet arbre de chaire et de sang aux sons stridents. Serais-ce la même source qui aurait créés ces horreurs contre-natures, ces monstruosités que le diable lui-même n'aurait put imaginer, ces choses se jouant de la vie et de la mort sans aucun respect, se jouant de l'intégrité d'un corps, de la valeur d'une âme comme si elles n'étaient qu'une illusion abstraite.

Fléau dont la source ne peut-être qu'une chose, une seule et unique chose, il le sait et le sent au plus profond de ses tripes, au plus profond de son cœur sur le point de lâcher par cette explosion et accumulation de faits le faisant battre jusqu’à en arracher la poitrine. La source de cette chose ne peut-être qu'humaine. Humain, seul monstre capable d'une tel horreur, seul être capable du pire comme du meilleur.

Et dans l'obscurité les ombres s'agitent pour venir les encerclés, les empêcher de fuir ce monstre difforme continuant d'approcher, encerclés alors qu'il se relève difficilement, blanc comme la mort et chancelant, puis cette voix, voix résonnant, indéniablement humaine alors que la silhouette encapuchonnée émerge derrière la créature constitué du cadavres des habitants de cette région damnée. Voix mielleuse et gerbante.

" Que pensez-vous de mon chef d’œuvre ? N'est-il pas parfait ? Et vous allez avoir l'ultime privilège de servir de test à sa fureur, tel est le triste destin des fouineurs. "

Un rire auquel succède le hurlement inhumain, que le monstre les charge sans crier gare, les mots jaillissent des lèvres rosées par pure réflexe malgré son corps et sont esprits totalement secoués.

«Ô Calypso, Fille des eaux, Âme des ruisseaux,
Danseuse de pureté je convoque ta volonté,
En cette heure j'invoque ta légendaire beauté»


Les goutes d'eaux perlant sur les stalactites de la grotte humide s'agitant au son de la litanie pour se mouver et former la silhouette d'eau constituée, beauté glacée alors que sa chevelure semble ondulée comme agitée par le mouvement d'une eau invisible. Pas le meilleur choix au vue de la situation, mais le plus naturel qui soit alors qu'elle charge en avant tel une furie, que son corps devient entièrement aqueux au moment de percuter le monstre, éclatant en une flaque s'infiltrant dans les coutures de la patte gauche de la créature purifiant la substance visqueuse s'y trouvant de son contact stoppant le monstre dans sa course dans un râle de douleur. Il semblerait que cette chose puisse souffrir, bonne chose.


© Bebebe ♠ FTRPG
 MessageSujet: Re: Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]   Lun 30 Déc - 6:04

avatar
Invité


Click


Sell Your Soul
Feat Altiel Rudraksha ~

♦ Nous étions à deux doigts de réussir quand tout bascula. Je n'aurais jamais pu imaginer qu'une telle chose puisse nous arriver. J'avais lu de nombreux livres, parcourus de nombreuses histoires et fiction mais cela dépassait en tout point ce que j'aurais pu imaginer. Comment j'aurais pu penser une seule seconde à ça d'ailleurs? Etait-ce devenue une évidence seulement à partir du moment où je pus distinguer une silhouette dans l'ombre? Au fond depuis le début, j'avais un doute mais je n'aurais jamais imaginer une telle chose. Ce n'était pas humain ou du moins ça n'en avait pas l'apparence. Chose ou monstre indescriptible, j'en perdis la voix et presque mes moyens. Voilà donc la raison de tout ces meurtres. Une œuvre j'entendis alors? Un amas de chairs et de sang recousu dans tout les sens était-ce vraiment une œuvre?

Je m'étais promise de faire mon maximum. De ne pas abandonner quoi qu'il se passait mais là...C'était différent. Je n'aurais imaginer que ça puisse tourner ainsi. Je sentis mes jambes tremblantes, ne voulant même pas reculer par réflexe. Cette odeur nauséabonde avait envahit l'endroit et je me demandais si je n'allais pas bientôt vomir mon repas. Quelle était donc cette forme de magie? Je me posais tellement de questions sur ce que je voyais que j'étais perdue, plongée dans mes pensées, les yeux ne clignant plus de peur qu'il ne nous arrive quelque chose.

On devait s'enfuir. Partir. Partir loin d'ici sans se retourner. Mais était-ce seulement possible encore une fois de fuir et d'ignorer ce que nous venions de voir? De fuir sans jamais ne plus penser à ceci? Allons Lucy réfléchit! Tu vaux mieux que ça! Abandonnerais-tu une mission? Rangerais-tu la confiance et le courage que tu as gagné dans un vulgaire mouchoir de poche? Pourrais-tu seulement te retourner et faire comme si tout ceci n'était qu'un mauvais rêve? Non. Je ne pourrais pas. Au fond de moi j'avais un devoir. Je m'étais promise de ne plus jamais reculer ni de fuir. Je m'étais promise d'affronter mes démons et les démons que je croiserais sur ma route. Je m'étais promise d'aller de l'avant sans me laisser distancer.

Et cette promesse je compte bien la tenir. Je ne fuirais plus! Je ne laisserais plus mes amis se battre pour moi alors que je m'enfuis ou me cache désespérement par peur. Je n'agirais plus comme une enfant et ce n'est pas un monstre qui me faire trembler! Il en est pas question.

"- Ô Calypso, Fille des eaux, Âme des ruisseaux,
Danseuse de pureté je convoque ta volonté,
En cette heure j'invoque ta légendaire beauté
"

Soudain, je vis un esprit arrivant devant nous constituer ...d'eau? Altiel avait des esprits c'est vrai. Pourquoi laisserais-tu ton partenaire se battre tout seul sans l'aider et dans le domaine aquatique...Je suis la meilleure.

Tandis que l'esprit explosa je saisis la seconde d'avoir une sorte de flaque d'eau en face de moi pour tendre ma main.

"- Ouvre toi! Porte du Verseau! Aquarius!
- HEEEINN??? TU VEUX MOURIR GAMINE? TU OSES M'INVOQUER DANS UN CORPS ETRANGER?!!
- Pardon! Pardon! Pardon!!! Ne me tue pas! Epargne moi s'il te plait!!!"

De l'eau et de l'eau...J'eus alors une idée. Je tournais mon regard vers Altiel qui semblait avoir eu la même que moi...Un Unisson Raid. Je lui tendis ma main et il l'a prit sentant les deux magies se mélangeant.

Connaissant Aquarius, elle va certainement tenter de nous tuer dans son coup mais je préfère mourir noyer que de voir une partie de mon corps utiliser de la sorte!

"- Unisson Raid!!"

Jamais je n'abandonnerais.

 MessageSujet: Re: Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]   Dim 5 Jan - 16:09

avatar
Invité


Click



Au coeur des ténèbres



" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


Tout se trouble et s'accèllére alors que la clef d'or semble luire de mile en feux en entrant en contact avec le corps aqueux de Calypso que la chose venant d'expulser, un cercle doré et lumineux alors que jaillie sous l'appel de la blonde la sirène à la longue chevelure bleuté. Le verseau.

Un regard échangé entre les deux humains terrifiés à l'idée de finir constituante de cette chose qui semblait vouloir les dévorer. La peur et la haine au coeur, la peur et le mince espoir luisant au moment où elle lui prend la main, décharge d'énergie parcourant son corps alors qu'il sent leurs magies s'unifier et se synchroniser, les dernières parcelles d'énergie parcourant son corps épuisé alors que devant leur yeux ne se produise l'impensable aux paroles de Lucy, Unisson Raid.

Tout s’accélère et la lumière scintille alors que l'esprit du Verseau lève sa jarre semblant scintiller de miles feux, que le corps aqueux de Calypso se reconstitue pour déverser un sourire malsain à la chose lui faisant face avant d'étinceler tel la nuit étoilée, que son corps éclate en un millier de goute scintillante pour venir se loger dans la jarre tel une étoile filante d'eau constitué.

Une explosion de lumière alors que la communion s'effectue entre les mains serrées, que leurs énergies affiliées à l'eau par les esprits invoqués se mêlent en un ultime assaut, que la jarre se vide vers l'avant sous l'impulsion des bras de la sirène revancharde, que l'eau s'en déverse tel un raz de marée, vague gigantesque d'une transparence irréelle alors que l'agua purificante en est imprégné, que la danseuse des ruisseaux incarne la mort liquide pour les frapper, que dans tsunami envahissant la grotte semble se discerner au coeur de la vague sa silhouette aux long cheveux ondulés, regard sadique et sourire carnassier pour emporter la chose et son créateur dans un hurlement étouffé. Que les ombres finissent noyées alors que les corps des feux frêles humains se retrouvent à leur tour emporté par la déferlante aqueuse, que la déferlante aqueuse cesse alors que le contact entre eux se rond, laissant une caverne presque totalement immergée et que les deux esprits retournent d'où ils avaient été invoqués, que l'eau s'écoule de la grotte pour recracher le corps déchiqueté du monstre de chaires cousues, le corps inanimé de son créateur et les corps essoufflés et presque noyer des auteurs de l'assaut combiné.

Il crache de l'eau en tentant de se redresser pour apercevoir Lucy dans le même état que lui et les deux corps sans vie, le sourire soulagé se dessinant sur ses lèvres rosées alors que le rire secoué s'élève de sa gorge embrumée, ils avaient gagné.


© Bebebe ♠ FTRPG
 MessageSujet: Re: Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]
» Horacius EX-Spectre de l'Etoile Céleste de la Putréfaction
» FB : Le Bal de l'horreur [Pv. Bear D. Seiko]
» L'horreur de la guerre dans la perfidie d'une attaque surprise.
» Horreur [P]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5