Le Deal du moment : -38%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
235 €
Le deal à ne pas rater :
NUK Chauffe-Biberon Maison
13.24 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Wild night [pv Altiel]
 MessageSujet: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyMar 25 Mar - 14:27

Hyun Ki Gan
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

Wild night
Avec Altiel Rudraksha
J'avais vu... non, j'ai rencontré la fille la plus canon que j'aurais pu rencontrer de toute ma vie. De longs cheveux blonds tombaient en cascade sur ses clavicules, ses lèvres pulpeuses et désirables m'hypnotisaient et me donnaient qu'envie de déposer les miennes et de poursuivre sauvagement sur toutes les parcelles de son corps. Comme une bête, j'avais envie de lui faire tant de choses, mais je ne pouvais pas. On était en mission. Peut-être une autre fois qui sait? Je secoue la tête en me disant qu'il y aurait d'autres moments comme ceux-là. Je me suis lié d'amitié avec elle alors j'ai tous les espoirs du monde pour la revoir et faire, enfin, ce que je veux. C'est une fille intelligente qui mérite un type bien. Suis-je à la hauteur? Suis-je vraiment ce qu'elle recherche? Que cherche-t-elle exactement? Je soupire. Pourquoi penser à ça?

Les étoiles brillent de mille feux. La lune ne montre que son croissant et la brise, ah cette brise fraîche et l'odeur salée de la mer. Il n'y a que ce bruit de navire en déplacement qui gâche le moment. Je ne peux pas lui en vouloir, je suis celui qui a voulu être à bord pour se rendre sur cette île. J'ai besoin de relaxer et de penser à moi un peu tout en faisant la fête. Je n'ai pas l'intention de retourner à Quatro Cerberus tant et aussi longtemps que je suis certain d'une chose: que je saurai être en mesure de vivre indépendant. Après la mort de mes amis, j'ai su que je devais recommencer ce bout de chemin par moi-même.

Je pose pied sur terre avec excitation. Bah quoi? Les bars je m'y connais et c'est directement là que je me rends. Sauf qu'une main se pose sur mon épaule et me force à me retourner. Je fronce les sourcils et le capitaine du bateau me montre sa paume vide avec un sourire en coin. Je soupire et dépose les pièces dont on avait convenues que je paie. Il me remercie et me salue en appuyant légèrement sur son chapeau. Je me retourne en laissant échapper un "tsss" entre mes dents et je me remets en route. Bon alors, lequel choisir? Ils sont trois bars dans ce village, mais un seul ne me paraît pas miteux et plein de vieillards qui puent l'alcoolisme. Je pousse la porte et entre. C'est tranquille et pas trop bondé: rien pour m'aider. Cependant, il est encore tôt et il est normal que les fêtards habituels ne soient pas encore arrivés.

Je prends place à une table au fond de la salle tout en croisant les yeux du serveur. Bientôt qu'il a dit, bientôt il viendrait me voir. Tant mieux, cela me donnera le temps d'épier tous ceux qui sont assis dans cet endroit. Il y en a de toutes les sortes et il y a même des femmes. Sauf qu'elles ne sont en rien canon comme Abigail. J'hausse les épaules et le serveur arrive. Je commande une bière qu'il me sert plutôt rapidement et que j'entame de suite. Puis, je remarque quelque chose qui me fait sourire en coin. Ce gars-là il a l'air de regarder les filles, mais semble trop timide de les approcher. Je me mets à rire. Bière en mains, je viens m'asseoir à ses côtés. Cheveux bruns en bataille, yeux tout aussi sombres, l'air innocent, il me fait déjà marrer. J'avale ma gorgée et lui souris:

« Yosh! J'ai vu que... enfin ces filles là étaient de ton goût et je me suis dit que t'aurais peut-être besoin d'aide de ce côté, je me trompe? »

Ce sourire que je porte cachait bien mal ma moquerie, mais ma volonté de l'aider est bel et bien présente. Je me retourne et constate qu'il y a déjà des mouches autour de la merde. Des hommes tournent déjà autour et elles me paraissent naïves, mais avec un pro comme moi pour copain, ces gars-là on les écrase du bout du pied comme des coquerelles...
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyJeu 5 Juin - 13:35

Anonymous
Invité


Click

Influences

Hyun Ki Gan & Altiel Rudraksha


" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


Perdu. Confus, il y'a de ces fois où l'on ne sait plus réellement où l'on va, il y'a de ces jours où cet état naturel de langueur en dehors de toute réalité se voit totalement sublimé sans que l'on ne puisse le contrer.

Il y avait eut la joie, la joie de les retrouver, certains. Cette étrange joie comme un sentiment chaud et apaisant malgré leur froideur et leur folie. Ce sentiment de ne plus être seul, même si son frère avait toujours été avec lui. Et pourtant il n'était pas tous là, le manquement certains, cette voix protectrice et chaleureuse, cette hystérie teintée de joie au borde de la folie, ce sadisme ardent d'un être à la beauté du volcan.

Perdu et confus sans vraiment savoir où aller, le besoin de s'isoler, de laisser Uriel un moment sur les conseils avisés de celle que les ruisseaux portaient. De solitude, mais aussi le rappel d'un pacte à honorer, car de ce dernier restait encore quatre années à combler. Hors du monde et hors du temps, amoral dans son innocence étrange, dégénérescence alors qu'il ne sentait coupable de rien, qu'il incarnait la nature et ses lois, en dehors de cette morale humaine qu'il avait bien du mal à appréhender, en dehors de ces lois que l'on doit respecter, le bien ? Le mal ? Qu'est-ce que c'est ?

Et si dans l'acte commis que l'humanité jugerait comme atrocité il n'éprouvait aucun problème particulier, il pouvait le sentir, le sentir dans le regard d'Uriel, comme une culpabilité étrange, comme une difficulté à le regarder parfois malgré l'amour qu'il lui portait. Et c'est ce fait qui par manipulation, où étrange compassion qui l'avait poussé à s'éloigner un temps sur les conseils de l'âme des ruisseaux.

Et c'est sans trop savoir comment qu'il avait atterrit là, dans un bar sur une île excentrée. En réalité il savait plus ou moins comment, dans cette recherche perpétuelle des liens manquants à restaurer depuis qu'on lui avait pris six années, et du même coup sa magie. Mais c'est surtout elle qui était à l'origine de sa présence dans ce bar, ici même au comptoir, celle d'un pacte à honorer, quatre années à rattraper.

Et alors que son regard se perd sur les corps, sur les femmes et les hommes hantant le lieu après la nuit tombé, elle regarde à travers lui, voit ce qu'il voit, mais rien ne la tente, rien ne lui plait dans cette banalité qui s'impose à ses pupilles. Rien jusqu'à. Rien jusqu'à ce qu'une parole son prononcé, un temps pour percuter que c'est à lui qu'on parlait alors qu'un homme étrange à l'allure enjoué s'assoit à ses côtés, cheveux blancs et peau pâle d'une constitution solide, regard noir aux pupilles transparence, étrange dans son allure, étrange dans son comportement, mais indéniablement empreint d'une certaine beauté. Et elle retentit dans son esprit, la voix glacé comme sortant de sa léthargie observatrice. Lui Le visage aux cheveux carmins acquiesce dans le vide alors qu'il plonge ses yeux de braise dans ceux de l'autre, un regard entre incompréhension et tristesse malgré leur lueur flamboyante. Avant de lâcher tel un enfant avec une voix reflétant l'innocence franche et sans jugement.

" J'ai pas écouté. Vous pouvez répéter ? "

Et il reste fixer sur lui de son regard carmin, presque triste, car elle n'avait pas besoin de lui compter pour qu'il sache ce qui souvent arrivé, aux amants qu'il lui trouvait une fois par année.

Spoiler:
 

© Bebebe ♠ FTRPG
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyMer 11 Juin - 2:15

Hyun Ki Gan
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

Wild night
Avec Altiel Rudraksha
Il regarde le vide, comme s'il y a un fantôme à ses côtés. Il est là sans être là, c'est inquiétant. J'ai envie de lui demander si ça va, s'il n'aurait pas des tendances suicidaires par hasard. Un gars comme lui, il faut s'en méfier un peu et en prendre soin à la fois. Il a besoin d'aide le gars, ça se voit, ça se sent, il est dérangé. S'il n'a pas pensé au suicide, je me demande s'il n'a pas en tête de chercher la cible idéale pour tuer quelqu'un dans ce trou à rats. Il est perdu, je le sens mal. Dans quoi je me suis embarquer? Je continue de sourire comme si je n'ai rien remarqué, comme si mon premier regard jeté sur lui était le bon depuis le début. Comme un enfant préoccupé à rouler les morceaux de papier dans sa bouche pour les jeter à travers une paille, comme plongé dans un conte de fées, il me demande innocemment de répéter. Je m'appuie plus confortablement sur le comptoir avant de lui répondre:

« Tu cherches quelqu'un en particulier? »

Ce qu'il est c'est loin d'être représentatif de son physique. Regard couleur braise, cheveux de sang et de noir, et pourtant un comportement d'enfant qui me fait pitié. Pauvre gars, tu viens de quelle planète? C'est cliché d'un ange qui vient d'arriver sur Earthland et qu'on tente de lui apprendre à vivre comme un mortel, désorienté jusqu'au plus profond de ses orifices. J'ai envie de retourner à ma table plutôt que de... Ah non, tiens, j'ai envie de m'amuser un peu à ses dépends. Je ne demande bien de quelle manière il réagit à une bonne blague. Alors... Quoi lui faire? Il n'a pas de verre devant lui, son siège m'a l'air en parfait état, aucun moyen de lui faire une blague rapide. Tant pis. Je lui changerai les idées autrement. Je replonge mon regard dans le sien avant de lui demander:

« Je peux peut-être t'aider? J'ai du flaire pour ça. »

Belle façon de dire que j'ai un odorat sur-développé quand même. Et puis, il faut dire que j'ai répété ce que j'ai dit dans d'autres mots. Alors si le gars est borné et qu'il fait semblant de n'avoir rien compris, c'est son problème, pas le mien, je déteste me répéter. Le barman se rapproche de nous, les paumes bien à plat au comptoir, il dévisage le type à qui je viens de parler.

« Alors mon gars, tu vas prendre quelque chose? C'est pas un endroit pour flâner, c'est un bar! »

Je regarde autour de nous. Le bar est populaire sans être plein, alors je ne comprends pas moi-même pourquoi il dit ça. Les sourcils froncés, je m'adresse au moustachu:

« Ça va, n'en fais pas toute une histoire! Il prendra une bière. »

Il ne pourra pas dire que je n'ai jamais fait quoi que ce soit pour lui...
Code by Silver Lungs


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyJeu 12 Juin - 18:26

Anonymous
Invité


Click

Influences

Hyun Ki Gan & Altiel Rudraksha


" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


Hors du monde et hors du temps. Il le sent légèrement, légèrement cet arôme âcre d'alcool. Il l'entend, l'entend sans écouter cette voix qui s'adresse à lui, un vague écho masculin dans le brouhaha flouté par le lien.

Elle est là. Son regard d'opale étincelle, malsaine. Agacée, exaspérée, alors qu'elle voit la scène, pitoyable, misérable. Elle rentre pleinement en scène alors que sa présence glacée étend son emprise sur l'esprit aliéné de cet enfant prisonnier dans un corps à la beauté enivrante, étincelante de ses prunelles ardentes, de sa peau sucrée, appétissante de sa carrure taillée, V.

Sa voix claque, glaciale, intraitable.
Mais qu'est-ce qui t’arrive ? Ces six ans ont réellement attaqués ton cerveau ou quoi ?
Dans la scène de son esprit le regard le fixe avec cet air malsain, entre frustration et incompréhension de comment son protégé avait put oublier toutes ses leçons.
Pourtant tu le sais, tu l'as assez fait, je t'ai assez montré, tellement montré que tu n'avais même plus besoin de mes interventions. Ressaisis-toi avant qu'il ne te prenne pour un gamin attardé, un espèce de fou pervers arpentant les bars pour tenter d'assouvir ses lubies les plus sales. Sois beau, sois charmant, souris, tu te souviens ?
Un regard légèrement confus dans la scène de son esprit, surpris, bousculé alors que lui reviennent ses leçons des années passés, de ses années passées avant ce sommeil imposé de six ans.
" Sourire, être beau, suggérer tout en restant éloigner, tester l’intérêt dans des gestes bien placés, orienter. "
C'est ça souviens-toi. Ca te reviens ? Alors fais.

Et dans son esprit la présence disparait, reste en arrière plan pour observer à travers ses yeux la proie désignée.
Il reprend contact avec la réalité alors que l'homme aux cheveux blancs parle, une bière ? Oui une bière, boire et savourer, suggérer et provoquer, faire naître le jeu.

Et tout d'un coup son visage dans le vague jette un franc sourire à cet inconnu l'ayant abordé, rentre dans le rôle incombé par ce pacte qu'il avait scellé alors que dans ses yeux se lit toujours cette étrange tristesse. Répondre. Répondre en suggérant.

" En réalité, elle ne sont pas tellement mon genre. "

Un bruit sec dans les sons de vie du bar, un verre déposé sur le comptoir. Son regard se plonge dans le siens avant de se détourner vers le verre.

" Je n'avais pas spécialement besoin que l'on commande à ma place. Mais puisque vous me l'offrez je ne vais pas refuser. "

Avec une certaine tension dans le corps sa main saisit le verre avant de le glisser à ses lèvres tout en continuant de fixer cet inconnu lui faisant fasse, détaillant son corps et ses courbes. Suggérer par le regard.

" Vous ne prenez rien ? "

Une interrogation n'attendant pas de réponse alors qu'il interpelle le barmaid.

" Un sirop à l'eau pour notre ami, il semble qu'il n'apprécie guère les bonnes choses de la vie. "

Et c'est avec un léger sourire en coin qu'il pose à nouveau ses lèvres sur le verre. Instaurer le jeu, provocation. Séduction.

" Et c'est bien dommage un tel gâchis. "

Et à des milliers de kilomètres les lèvres bleutés esquissent un sourire à la perversité à peine dissimulée. Parfait.


© Bebebe ♠ FTRPG
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyJeu 19 Juin - 0:15

Hyun Ki Gan
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

Wild night
Avec Altiel Rudraksha
Pas son genre? Allons mon gars, ne soit pas difficile. Quand on veut quelque chose en bout de ligne, on ne crache pas sur le minimum que la nature nous offre. Je me retourne vers elles, posant un regard estimateur, juge. Elles ne sont pas moches, elles ne sont pas canon non plus, alors peut-être que la moyenne ne l'intéresse pas. Ces yeux, ce ton voix qui m'est désigné, c'est à croire qu'il attend quelque chose de ma part. Je croise son regard de nouveau, sourire en coin, amusé, sourcil relevé, fébrilité dans l'estomac, j'ai envie de jouer. Et cette nouvelle phrase, comme si ce que je lui ai commandé servait de cadeau de jeu, un appât pour que je remarque la direction qu'il emprunte. J'hésite encore, je ne veux pas m'avancer, qui sait ce qui arrivera si je me trompe...

Encore. Il me demande si je prends quelque chose. Il mène les événements dans son jeu, guidant le mien à la fois. Tant mieux. Je me sens moins désorienté quand il est question de longueur d'ondes rapprochée. De l'eau. Non, de l'eau dans un bar. Hm... je vois ta stratégie et crois-moi, avec ce qui me tiens énergique en ce moment, je prendrai les devants avant même que tu t'en rends compte. Il veut faire chier le barman. Il veut qu'on soit chassés. Ailleurs, nous deux, seuls. Je souris, présentant mes canines sur-développées à l'homme en face de moi. Un gâchis? Ce serait un gâchis que de laisser une occasion comme celle-ci me filer entre les doigts. Je m'appuie le coude fermement contre le bar, amène l'eau à mes lèvres pour boire son contenu en entier d'un trait, le regarder dans les yeux et déclarer ces quelques mots enjoués:

" Moi? Ne pas apprécier les bonnes choses de la vie? Je saisis toutes les opportunités qu'il m'est possible d'acquérir. "

Toujours en le regardant, je lève le bras pour appeler le barman qui m'a l'air plutôt agacé de plus en plus qu'il se tourne de notre côté. Je commande un verre de fort, question de pimenter un peu plus mes lèvres, ma gorge et d'éteindre mon nez qui reçoit un peu trop d'odeurs venant de ces dames et ces messieurs un peu trop parfumés... et d'odeurs dont j'aimerais me passer aussi. Je sirote du bout des lèvres et fais aller ma langue dans tous les sens, juste pour être certain de tout brûler à l'alcool et je poursuis:

" Et ton genre... ressemble à quoi? "
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyVen 20 Juin - 13:30

Anonymous
Invité


Click

Influences

Hyun Ki Gan & Altiel Rudraksha


" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


Un sourire devant le comportement, appâter, tirer. Un regard pour détailler les canines aiguisées, sauvage. Il boit d'une traitre et commande. Rentre dans le jeu. Des mots à son intention. Il ne comprend pas réellement et pourtant fait comme si alors qu'il la sent toujours en lui, sa présence glacée pour observer, qu'il est l'instrument, l'autre le jouet. La question qui tombe alors qu'il lèche l'alcool imbibant ses lèvres d'un mouvement expert. L'homme enfant sourit faiblement alors qu'il semble réfléchir un instant en trempant ses lèvres dans sa boisson. Qu'il recale son intention sur l'homme aux cheveux blancs.

" Pourquoi poser une question dont tu connais déjà la réponse ? "

Il sourit, de ces sourire malicieux que les enfants esquissent souvent, alors que sans aucune prévention il saisit le verre de l'autre pour le porter à ses propres lèvres, l'enfile d'une traite dans un petit rictus, manque d'habitude certainement, après tout il n'était pas de ceux arpentant les bars, sauf pour une certaine occasion. Ses yeux ardents se braquent dans les siens alors qu'il repose le verre légèrement sur le comptoir. La voix un peu rauque, vibrante il répond par l'interrogation.

" Et toi c'est quoi le tiens ? "

Et dans son esprit, le sourire s'esquisse, un départ houleux avant la révélation qu'il n'avait rien perdu, même meilleur que jamais alors qu'elle ne peut s'empêcher de ressentir une certaine fierté, qu'il joue le jeu, agit comme il faut, ancré dans la réalité alors que lentement elle le sent en lui, le sent par ce lien aguerrie, l'alcool désinhibant le corps, désinhibant un esprit déjà libre, amoral pour sa plus grande splendeur à l'image de cette nature fière. Un conseil donné lentement, tel un souffle avant qu'elle ne se recule à nouveau, observant, attendant dans une excitation vibrante.

" Et comment se prénomme le charmeur de ces dames ? "

Titille l'égo, subtile provocation. Il recommande au barman semblant moins agacé quand la même chose est demandé, cul sec pour s'imbiber, chasser cette tristesse dans l'action, chasser la peur de faire, chasser tout simplement ce qu'il est réellement au profit de ce jeu naissant. L'alcool pour exciter les sens, stimuler l'être, chasser l'enfant, se donner pleinement.

Et lentement, dans la stimulation, la situation alors que les phéromones emplissent l'air le lien semble briller faiblement un instant. Un oeil s'ouvrant au coeur de la roche, pupille d'acier comme troublée, réveillée d'un sommeil de six années. Un instant, il attend, as-t-il rêvé ? Ses yeux se closent à nouveau, l'esprit légèrement troublé.

Le verre qui se dépose sur le comptoir alors que ses yeux viennent vibrer d'une nouvelle lueur, toute tristesse comme évaporée alors qu'ils semblent danser au rythme des flammes. Comme un regard braise, provoquant alors qu'il demande dans un sourire aguicheur.

" Alors dis-moi ce soir qu'est-ce que tu voudrais ... acquérir ? "

Touché.


© Bebebe ♠ FTRPG

 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyLun 23 Juin - 22:29

Hyun Ki Gan
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

Wild night
Avec Altiel Rudraksha

Je souris. Ce type m'intéresse. Il est perspicace, malin, et en plus il est sûr de lui: j'aime ça. Ce sourire qu'il m'adresse, sa façon de boire, de bouger, de me regarder, j'ai le coeur qui bat un peu plus vite. J'ai cette voix intérieure qui titille mon intérêt, qui a envie d'en connaître plus sur lui et de poursuivre cette discussion ailleurs et non, ce n'est pas autour d'un café, mais à bord d'un des navires du port. Pourquoi ne pas en profiter? Je veux dire, ils sont là, probablement déserts à une heure pareille et certains d'entre eux sont plus luxueux que certains motels miteux du coin. Sauvage des yeux, attitude décontractée, comportement agréable, je lui réponds:

« Tous ceux qui ont le goût d'aventures... »

Clin d'oeil, sourire étiré malignement, je fais suivre du bout de mon doigt une trace gravée sur le comptoir. Et charmeur de ces dames, sérieux? Un sourcil remonté, l'autre tente de s'écraser sur mon oeil de toute sa souplesse. Il fait exprès? C'est ce qu'il veut. Il veut plus. Que je me révèle. Que je lui montre. Que je réagisse. C'est ce qu'il veut. Il veut voir mon orgueil. Jusqu'où peut-elle s'étendre l'orgueil d'une âme sauvage? Reculer? Faire comme s'il a raison pour provoquer une réaction chez sa personne aussi? Je souris une autre fois avant de le regarder de bas en haut.

« Appelle-moi Hyun Ki. Et le nom du joueur qui se trouve en face du charmeur est? »

Et il boit pour cacher cette peine, ce doute, cet inconfort qu'il a démontré en entrant ici. Comme s'il n'est pas le bienvenue, comme s'il ne veut pas rencontrer, comme si tout autour de lui vient de basculer d'un océan à l'autre, comme s'il vient de se réveiller. Désorienté. L'alcool est sa béquille pour se sentir à l'aise. J'ai bien fait de lui donner. S'il peut faire un peu moins pitié, s'il peut être à l'aise avec lui-même et les autres autour de lui. Effacer sa gêne, découvrir de nouveaux horizons en oscillant notre vision de gauche à droite, de haut en bas, vagues déstabilisantes, mais pourtant si apaisantes. Il a l'air bien, mais sème le doute en fermant les yeux quelques secondes après. C'est bref, mais je l'ai perçu. Avec ce doute senti plus tôt, j'ai de plus en plus tendance à croire qu'il y a un troisième individu dans cette conversation. Et la question se pose. Elle est reçue comme un raz-de-marée dans mon estomac. Excité, totalement laissé à l'Envie. Je me laisse emporter par ce genre de sourire soudain.

« Je souhaite acquérir une nouvelle aventure. Tu saurais m'indiquer ma prochaine quête? »

Par quête, j'entends endroit. Allez, fais-vite qu'on se barre d'ici, je ne tiens plus en place. Oui, c'est soudain, mais cette histoire de bateau et de lune haute dans le ciel me pousse, me donne des envies. Je sens mes nerfs vibrer sous cette excitation incontrôlable, cette sauvagerie en moi qui me donne envie de sauter tout ce qui bouge: foutu instinct animal. Sourire, expression et mouvements invitant, je jette un coup d'oeil à la porte avant de me lever. Je ne tiens plus. Il faut que je sorte. C'est ce que je fais en laissant de l'argent au barman qui a su nous endurer tout ce temps. L'air est frais dehors, mais ça pue. Barils d'alcool, sans-abris, poissons pas frais. Et ces bruits étranges de bouteilles cassées dans la ruelle à ma droite. Je jette un coup d'oeil avant de sentir un danger et de sortir les griffes...
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyMer 25 Juin - 15:15

Anonymous
Invité


Click

Influences

Hyun Ki Gan & Altiel Rudraksha


" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


" Altiel. "

Une simple réponse esquissée avec un sourire, il aurait put mentir, aurait certainement dut mentir, mais au final cela ne servait à rien et il le savait très bien. Au meilleur des cas tout finirait bien et ce nom ne sera que celui d'une nuit, ou ce Hyun disparaitrait et auquel cas son nom ne sera jamais dévoilé. Il chasse cette pensée, chasse la tristesse, un pacte avait été scellé et se devait d'être honoré, tel étaient les lois.

Une nouvelle aventure, ma prochaine quête ? Ses yeux de braise se figent dans les siens, leur noirceur luisante de sauvagerie et désir, et elle le sait mieux que personne, elle sait que la partie est gagnée. Il se lève, paye et prend la sortie, une invitation muette à le suivre, une profonde expiration et il fait de même embraye sur les pas de la proie. L'air frais et marin vient caresser son visage dans une profonde inspiration alors qu'il rejoint l'homme aux cheveux blancs. Et la question étrange s’immisçant dans son esprit. Il te plait ? Il reste légèrement interdit, ne fait pas attention aux griffes dégainées, ni aux bruits de bouteilles brisées alors qu'il réfléchit... Question qu'il ne s'était jamais posé. Nouveauté qu'elle instaure, qu'elle a déjà instauré dans ce rapport pervers qui avait vue leurs retrouvailles scellées. Puis la réponse fuse dans son esprit, incertaine, " Je crois. " Et dans le cours du ruisseau à des milliers de kilomètres elle sourit, sourit alors qu'elle replonge dans son étrange mutisme, observant sans vraiment s'en mêler. Tel un test.

Le chat jaillie de la ruelle dans un miaulement rauque à cause des bruits de bouteilles, le tirant de cet échange ayant duré à peine quelques secondes. Et c'est sans vraiment réfléchir tel un enfant, le sang un peu enfiévré par l'alcool qu'il saisit son bras pour l'entraîner dans sa suite, un sourire malicieux sur le visage.

" Viens. "

Et l'homme aux cheveux flamboyant l'entraine sur les quais, presque méconnaissable pour quiconque l'ayant déjà rencontré dans ce rôle qu'il joue, imposé, imposé et qui pourtant lui plait. Un bateau à l'entrée mal fermée alors que seule l'obscurité brille sur le pont où toute vie a déserté pour la nuit. Il l'entraine en son sein tel un enfant cherchant un endroit secret, un lieu caché où tout peut arriver. Et dans son esprit elle jubile presque alors qu'au coeur de la roche les yeux d'acier s'ouvrent à nouveau titillés, comme se réveillant d'un rêve étrange, d'un rêve presque réelle alors qu'il sent l'excitation, qu'il sent l'air marin l'espace d'un instant.

Et le rouge se stoppe sur le pont ou la mer s'étend à perte de vue, son regard de braise se figeant dans celui de son "partenaire". Un accord tacite tissé dans son esprit alors qu'il sait ce qu'elle attend, le sens de cette question posait plus tôt, qu'il sait qu'en vue de cette action l'eau salée serait acceptée sans fureur, sacrifice acceptable. Un regard profond, enfiévrée alors qu'il chuchote tel un enfant à l'oreille de l'homme aux cheveux blancs.

" Je voudrai te montrer quelque chose. Mais avant je voudrai savoir, est-tu réellement prêt à accepter toutes les aventures ? "

Spoiler:
 

© Bebebe ♠ FTRPG

 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyMer 2 Juil - 16:29

Hyun Ki Gan
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

Wild night
Avec Altiel Rudraksha

Altiel me laisse penser que son nom est semblable à celui qu'un ange porte. Est-il aussi innocent qu'il me le laisse prétendre? Avec ce premier regard qu'il a démontré aux premières secondes, je l'aurais cru. Maintenant, avec cette Envie qui pèse sur sa conscience, l'ange n'est plus, se laissant briser ses propres ailes diamant par la perversité de son âme. Et cette présence invisible? Existe-t-elle vraiment? Est-ce sa voix intérieure? Ou une simple hallucination face à cette scène un peu trop parfaite à mon goût? Je veux dire, même les filles que j'approche ne sont pas aussi directes avec leurs intentions. Une discussion, une feinte quant à l'intérêt que je porte à leur vie et voilà, le tour est joué, la fille voit en vous quelque chose de plus que les autres n'offrent pas: de l'attention. Elles aiment ça et elles se laissent bercer par votre regard intéressé. Sublime.

Sauf qu'ici, je connais à peine son nom: c'est trop facile. Ça ne sera pas aussi intéressant que ce que j'avais prévu. Trop rapide, trop vif dans ses désirs. Je me laisse distraire par un chat noir qui a fait renversé une bouteille dans la ruelle. Je soupire de soulagement en même temps qu'il me prend par le bras. Il ne remarque même pas les griffes au bout de mes doigts. Suis-je trop naïf? Ai-je été entraîné dans un piège sans m'en rendre compte? Non, allez, ce sera amusant et ces occasions-là ne m'arrivent pas assez souvent. Les hommes sont différents et moins complexes et c'est peut-être ça qui m'a fait hésiter deux secondes. Il m'entraîne un peu plus loin, vers les quais comme je l'ai imaginé. Il lit dans mes pensées ou bien possède-t-il les mêmes désirs que moi? Je souris, appuyant ma main sur la sienne pour lui prouver que je suis de tout coeur avec lui dans cette aventure.

Il nous arrête sur un pont et se retourne vers moi pour me percer de ce regard. Rawr... n'en fais pas trop sinon tu pourrais n'avoir aucun vêtement pour le chemin du retour tellement que j'ai envie de te les déchirer de sur le corps... Il me chuchote des mots qui me mettent un brin sur mes gardes. Allez, j'aime pas me répéter, je t'ai dit que je suis prêt à faire n'importe quelle aventure alors viens... C'est désert, autour de nous, la seule musique d'ambiance sont les vagues qui frappent contre les coques de bateau, les bouteilles qui roulent et des rires au loin... bien loin d'ici. Je souris, soudainement amusé par son inquiétude avant de frôler mes lèvres chaudes dans son cou et c'est en riant:

« Je suis prêt à toutes les accepter. Qu'as-tu à me montrer petit cachotier? »

Je suis d'humeur pour faire plus que jouer. Ma main frôle la surface de son visage pour pousser les quelques mèches qui me gâchent ce beau visage de ma vue. Allez, arrête de bavarder et passons à l'action!
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] EmptyDim 6 Juil - 15:51

Anonymous
Invité


Click

Influences

Hyun Ki Gan & Altiel Rudraksha


" Te lier c'est accepter le pire comme le meilleur, te perdre et te noyer, t'oublier toi et tes pensées, tes idéaux et tes rêves. Tu n'es jamais seul Altiel, nous sommes là et il est là, veux-tu prendre le risque que quelqu'un d'autre puisse pénétrer dans cet intimité ? Que quelqu'un puisse nous séparer, briser ça ? Puisse te faire oublier que seule compte la nature et sa beauté ?"


Et son sang se fige dans ce souffle, ce presque baisé volé venant frôler sa nuque dans la douceur glaciale de l'air marin. Le contact doux, peut-être trop doux pour caresser sa joue, le choix est fait, il ne pourra se plaindre, amené là où il devait même si bien contre son grès les choses avaient légèrement changé, un plan modifié, une action, un tumulte où elle 'entraîne d'avantage. Un contrat à honoré, un contrat utilisé pour plonger d'avantage son contracter dans la perversité, tel était l'effet de celle qui depuis des années partageait son esprit. Des années à le travailler, des années pour assoir son emprise sur lui, des années pour le former, le protéger en le faisant devenir ce qu'il n'a jamais été, des années pour lentement le modeler, qu'il devienne son propre reflet.

Un simple regard adressé dans un sourire alors qu'il s'éloigne pour se tourner face à la mer. Sacrifice qu'elle consent, il faut savoir mettre de l'eau dans son vin et malgré les apparences elle le savait mieux que personne. Prête à tout dans le but de son propre intérêt. Et la voix s'élève, entame la litanie, une voix étrange tel celle d'un enfant entamant un chant sacré alors que l'air se charge de magie sous l'impulsion des mots. « Ô Calypso, Fille des eaux, Âme des ruisseaux, Dans l'océan les vagues semblent s'agiter alors que les perles d'eau salée s'élèvent dans les airs dans un étrange ballet, luisant tel des astres aqueux au dessus du perron. Danseuse de pureté je convoque ta volonté, Et les larmes s'unissent pour former la silhouette féminine d'eau constituée, pure et étincelante alors que ses formes émergent dans l'eau, que l'eau s'anime, devient visage et chevelure ondulant comme bercée par le courant. En cette heure j'invoque ta légendaire beauté » Et l'eau devient chaire, révélant sa froide beauté, sublime nudité, peau d'ivoire dont les pieds viennent fouler le beau du bateau, alors que le sel disparait de son corps comme si il n'avait jamais existé chevelure aqueuse devenant blonde comme les blés pour continuer d'onduler, comme bercer par un courant marin invisible. Inhumaine dans sa beauté, inhumaine dans son regard d'opale venant vriller Hyun de toute sa luxure.

Un léger sourire sur ses lèvres bleutés alors qu'elle s'avance vers eux, que sa main vient caresser le visage d'Altiel avec toute la douceur de sa froideur avant de venir caresser dans une scandaleuse longueur la nuque de l'homme aux cheveux immaculés. Un sourire aguicheur, presque pervers alors que dans un mouvement vif la chemise de l'homme craque sous l'impulsion de ses mains révélant son torse. Qu' Altiel rejoigne la danse, aussi apeuré qu'excité alors que leurs esprits ne forment plus qu'un, habité du même désir pervers, de cette luxure rampante, qu'il vient finir d'arracher le tissu délabrer dans son dos pour commencer à embrasser sa nuque avec sensualité. Unis dans la nymphomanie alors que le visage d'opale vient frôler l'oreille de l'homme pour légèrement chuchoter avant de la mordiller.

" J’espère que tu n'as rien comme les parties à trois. "

Décharge sauvage alors que ses mains viennent légèrement griffer ses épaules alors qu'elle vient poser sa bouche sur la sienne, que sa langue glacer vient danser avec la sienne, l'excitation au sommet alors qu'Altiel vient se mêler au ballet, faisant tomber son tee-shirt pour révéler sa peau couleur de miel et son torse étrangement musclé, viril malgré ses airs d'homme enfant. Le baiser se rompt alors qu'elle pousse hyun avec une certaine sauvagerie pour l'allonger sur le pont du bateau, que ce sont les lèvres rosées qui viennent trouver celles de Hyun dans un échange sucré, ses mains venant griffer légèrement le torse de l'homme dans la sauvagerie partagée de leurs esprits liés pour l'éternité. Parfaite synchronisation alors qu'ils parlent à l'unisson.

" Voyons voir si tes paroles n'étaient que du vent. "

Spoiler:
 

© Bebebe ♠ FTRPG
 MessageSujet: Re: Wild night [pv Altiel]   Wild night [pv Altiel] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser