Aller à la page : 1, 2  Suivant
CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]
 MessageSujet: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptySam 30 Avr - 11:57

Ultear Milkovich
Ultear Milkovich

Crime Sorciere

Click

conflit temporel
“lost time is never found again.”
T
u ressentais comme une pulsion, quelque part, au fond de ton être. Comme le "tic tac" d'une horloge. Comme si le temps s'était stoppé, comme si il y avait conflit. Tu avais enfoui cette sensation pendant que tu te trouvais dans la guilde, mais une fois dehors, tu voulais tirer tout ça au clair. Un conflit temporel peut engendrer beaucoup trop de dégâts. Et puis, le temps et toi, vous êtes de vieux amis. Tu te souviens de toutes ses années à apprendre la magie de "l'Arche du Temps". Pour revoir ta mère, pour changer le passé. Pour vivre heureuse. Enfin, tout cela est passé, maintenant. Et tu ne dois plus penser à la noirceur de tes anciens desseins. Passé oublié, passé ignoré.


T
ic tac, résonne dans ton esprit. Tu te retrouves maintenant dans la forêt. Forêt sombre, dense et touffue. Tu respires à plein poumons, l'oxygène te tranquillise l'esprit. Puis, tu te concentres sur ce son. Son inconnu, son trop entendu.  Plus tu marches dans la forêt, plus tu as l'impression de mieux entendre ce bruit de montre. Tu es peut-être un peu perdue, mais c'est une forêt dense, ainsi, il est facile de se perdre. Tu entends parfois des bruits de pas, des bruits de vie. Alors tu retournes, et tu t'étonnes à imaginer ces pensées de forêt avec des yeux rouges dans les bosquets. Ces images sensées terroriser les enfants. Toi, ta plus grande peur d'enfant, était les seringues et ta mère. Ta mère morte pour un autre. Mais tu dois pardonner. Savoir pardonner. Soudain, une dernière pulsion, la montre s'est arrêtée. Tu es proche, maintenant. Comme si deux espaces temps se rencontraient, comme si ils se battaient. L'un ne peut dominer l'autre, mais ne peuvent pas marcher ensemble, cohabiter. Conflit temporel. Ça tombe bien, le temps, c'est ton truc.

E
n tournant la tête, tu ne vois rien. Alors tu fais quelques pas, casse des branches avec tes jambes. Tu marches assez lentement, comme pour identifier tous les éléments qui s'offrent à toi. Alors, tu regardes, analyses, scrutes, étudies, vérifies, touches à tout. Mais il y a un élément tâche dans le décor. Un homme. Un garçon, tu en sais plus. Comme si il était prisonnier entre deux temps, entre deux mondes. Rien ne semble le préoccuper. Alors, tu t'avances, lui tourne autour. Puis soudain, tu lui touches l'épaule. Ta main te démanges, te brûle, tu dois quitter son corps. Mais ton esprit ne veut pas, c'est lui la source du problème du temps. Alors, tu oses prononcer quelques mots. Ce n'est pas grand chose, mais tu te sens comme vidée, fragile, comme si il t'avait aspiré quelque chose. Mais ce n'est qu'une impression. Comme si il t'avait enchaîné à son propre espace temps.

- " Le temps réagit bizarrement, avec toi. Qui es-tu ? "
© Starseed
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptySam 30 Avr - 14:39

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Times
with Ultear & Toki

Une fois dans la forêt, tu fus directement calme et troublé. Une fois dans la forêt, le temps lui même s'effrite, et tes deux époques confondues ressentirent la frustration et l'effondrement du flux temporel. Tu n'étais pas un mage puissant, tu n'avais même jamais aimé la magie. Le temps était pour toi une véritable malédiction, une tare et un obstacle qui t'étouffait affreusement, qui t'engourdissait. Si le temps avait été une magie pleine de mystères, tu avais hérité du côté le plus dégradant et dangereux, tandis que tes comparses temporels - tu en avais senti un à Fairy Tail, et tu n'allais pas tarder à en sentir un autre - devaient avoir eu la chance d'obtenir les bons et amusants. Tu étais coincé, et tu avais longtemps souffert, avant de découvrir toutes les drogues et toutes les addictions qui permettaient aujourd'hui à ton corps d'accepter ce problème d'époque. Mais tu étais le seul à pouvoir changer le temps des êtres vivants sans risquer ta vie, et cela, si tu l'avais su, sans doute ton égo aurait enflé de façon exponentielle.

Les chuchotements de notre sir le vent, mistral de nos cœurs, s'arrêtèrent un instant le temps de te laisser entendre les bruissements des feuilles, t'alarmant de l'arrivée imminente d'une femme - seule une femme faisait autant de bruit - par derrière. A entendre sa démarche, elle ne devait pas être agressive, mais peut être en colère ? Tu ne bougeais pas, recrachant la fumée que tes poumons n'auraient pas pu supporter et attendant sur ton petit tronçon de bois. Elle viendrait.
Et l'alcool rejoignit la partie, ta cigarette se reposant entre tes doigts tandis que tu avalais quelques gorgées. Addictions. Toujours des addictions.
Et encore... Tu n'avais pas encore sorti la meilleure : la feuille de Khat qui reposait contre ta poitrine. Elle était délicatement pliée dans une boîte de velours, dans la poche pectorale de ton polo, caché sous ton sweat-shirt. Tu terminas ta gourde de vodka, avant de la ranger, et tu repris ta délicate femme de feu, ta cigarette et son amie la nicotine.
Elle te rassurait, la plupart du temps. Elle t'aimait, elle brûlait pour toi, et tu la consommais plus de fois qu'il était nécessaire. Si la cigarette avait été une femme de chair et de sang, sans doute serais tu tombé amoureux de ses beaux yeux brouillés. Sans doute ses cheveux d'un argent splendide t'auraient envoûté. Sans doute ses lèvres d'un rouge pulpeux t'auraient hypnotisé...
La cigarette... Le véritable amour de ta vie.
Avec Rui. Mais Rui c'était un amour fraternel, et une rancoeur familiale.

Tout doucement, tu sentis le temps se troubler encore. Et encore. Et encore. Tout doucement, tu sentis le temps se mélanger... Et tes deux époques s'encastrer. Elle arrivait. Elle était la cause de cette sensation. Non. Tu en étais la cause, mais elle était le récepteur si tu étais l'émetteur. Tu créais les distorsions temporelles par ta nature maudite. Mais elle les recevait par sa nature fantastique.
Elle avait de la chance. Elle était une mage du temps bien plus puissante, et surtout plus interessante que celui de Fairy Tail... Oui... Elle était détentrice d'une magie temporelle agissant sur les objets, quelque chose du genre. Surement. Tu n'en étais pas sûr. Elle avait cette aura semblable en partie à celle du poltron dès fée, mais tellement plus profonde. Elle était tellement plus intéressante. Elle était tellement plus spéciale.

Et tandis que sa main se posait sur ton épaule, tu absorbas ta liqueur de plaisir enfumée, avant de la souffler en plein dans son visage, avec un petit sourire malicieux. Tu avais ton cache œil, et seul ton œil bleu était visible pour elle.
Mais tu la regardais avec un envoûtement certain. Quelle magie temporelle puissante ! Tu la ressentais couleur autour d'elle, et de toi. Tu savais faire des choses qu'elle ne pouvait sûrement pas faire, mais elle pouvait emmagasiner tellement plus de magie que tu allais sans doute perdre si tu te lançais dans une bataille magique...
De toutes façons, tu ne voulais pas te battre. La fumée n'était qu'un avertissement. Tu lui montrais que tu savais qu'elle était là, car tu avais préparé ta bouffée.

Alors elle parla, et confirma tes pensées et tes sensations. Elle parlait du temps. Elle parlait du temps comme un vieil ami, alors que pour toi, il ressemblait à un ancien ami devenu traitre... Elle parlait du temps, et tu la regardas profondément avant de sourire. Et de rire. Rire aux éclats.
Elle était certes puissante, mais elle ne semblait pas connaissante. Il était ignorante.

Riant, tu finis tout de même par lui répondre.
Généralement, on se présente avant de poser la question.
Tu lui souris, avant de chuchoter Je suis Toki. Et tu es une mage temporelle, mais devine quoi ? Moi aussi. C'est par peur que tu demandes ?
Un rictus illustrait ton visage. Un rictus aussi beau que malveillant... Aussi beau qu'un demon.


electric bird.




- Tu remarqueras que chaque lettre au début des paragraphes forment le mot "U L T E A R" °w°
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptySam 30 Avr - 16:43

Ultear Milkovich
Ultear Milkovich

Crime Sorciere

Click

conflit temporel
“lost time is never found again.”
L
'air n'était pas pur, pas aussi pur qu'il ne l'était il n'y a pas longtemps. L'endroit empeste la clope et l'alcool; Tu détestes ces odeurs. Mais tu dois faire avec, ta curiosité t'empêche de repartir. Et cet homme aussi. Il attire ta magie, par la sienne. Il ne semble pas vraiment puissant, mais il peut devenir dangereux. Ainsi, tu ne sors pas ton air belliqueux, et essayes de rester calme, bien que parfois, c'est de la froideur et de la méfiance que tu ressens envers ce jeune homme. Il devait être mois âgé que toi, de quelques années, sans doute. Mais il n'en reste pas moins agressif, à la limite du mépris; quelle charmante rencontre.

L
a première chose que tu as vu chez lui, est son œil caché. D'un bleu que tu décrirais comme magique. Froide, tu reste droite, malgré son fou rire. Fou rire que tu trouves juste incorrect et stupide, dans le contexte de votre rencontre. Il te prends de haut, il se fout juste de ta gueule. Mais toi, tu reste insensible. Tu as grandi un peu, tu ne répond plus depuis longtemps à ses bassesses. Ainsi, tu te contentes de soupirer, devant ses gamineries. Pourtant, il possède quelque chose de spécial en lui, sa magie sans doute. Une fois sa crise de rire terminé, il continue à discuter, répondant ainsi à tes questions, avec toujours autant d’assurance et de mépris. Bien qu'il a répondu, tu n'es pas plus avancé. Il possède une magie temporelle, mais ça, tu t'en doutais. Tu connais seulement son prénom de plus. Mais c'est mieux que rien. Tu ne ressentais pas de la peur, juste de la méfiance. Tu restais sur tes gardes, comme un chien prêt à mordre. Bien que tu juras fidélité au pardon, tu avais parfois des pulsions compliqués à gérer.


E
nfin, tu réppondis. Tu ne voulais pas t'avouer vaincue par une idiotie de ce genre. Tu valais mieux, bien que tu ne le sous-estimais pas. Mais, tu ne répondais à sa provoque. Tu t’avérais plus fine, plus "polie".

- " Ne me dis pas que tu ne me connais pas. Tout le monde me connaît. Je ressentais ta magie de loin, je sais très que tu es un mage temporel. Mais ta magie diffère beaucoup de la mienne, et je dois avouer que tu as piqué ma curiosité. J'aimerai en savoir plus, si ça ne te déranges pas. "

Tu ne t'emmerdais pas avec ce genre de personne. Tu préférais aller droit au but. Pour abréger ces instants, pour pouvoir sortir de cette puanteur alcoolisé. Pour pouvoir respirer, car c'était presque de l'apnée que tu réalisais. L'air était juste irrespirable.


© Starseed


Oui j'ai vu, tu écris souvent comme ça x)
En tout cas, c'est gentil ♥
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptyJeu 5 Mai - 21:49

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Times
with Ultear & Toki

Tu souris, un rictus coincé entre tes lèvres tandis que la mage devant toi te narguait avec sa célébrité, triste triste célébrité. Tu tentas de te débarrasser de ce sourire narquois qui lui faisait défaut, mais impossible. Son idiotie n'avait de telle que tes gamineries, aussi fut-ce impossible de lui montrer autre chose qu'un dédain furieux et intransigeant. La blague était de mauvais goût en ces situations, mais tu savais que tu allais t'en permettre de lourdes gorgées bien alléchantes. Parce que cette femme, en réalité, toi tu ne la connaissais pas. Et elle ne t'intéressait pas plus que cela. Cette femme jouait de sa vantardise et ces gens là ne te faisait rien, ni chaud, ni froid. Tu te levas de ton arbrisseau décédé, et tu soufflas une autre bouffée de cette nicotine addictives avant de lui avouer quelque chose.
Non, tu ne me dis rien. T'es juste une inconnue de plus qui se croit célèbre, je sais pas qui t'es, mais je vais pas te donner des infos sur un plateau d'argent alors que tu mets même pas en valeur ta poitrine. Alors vas t'en, tu m'gênes.

Il n'y avait rien aux alentours pour qu'elle puisse se cacher, la honte allait peut être la dévorer, le gouffre de la haine allait peut être l'entraîner en son sein, et sans doute la frustration, déesse touchante et bien plus puissante que la populace n'était prêt à le croire, viendrait l'enlacer de ses bras dévergondés, et la prendre, et la violer pour l'ensevelir sous son rejet, sous son lait, sous cette futile et inlassable émotion. La frustration... Tu souris en pensant à cela. Ta façon de le voir était tout simplement touchante, et tandis que tu reprenais de ta cigarette, tu lui lançais un regard dédaigneux et hautain. Cette femme ne méritait rien venant de ta part. Ni la gentillesse, ni la courtoisie, ni même un soupçon de bonne volonté. Peut être se croyait elle connue pour avoir su charmer d'autres hommes ? Peut être son passé de prostituée lui faisait croire à de la célébrité ou de la renommée. En tout cas, elle ne te disait absolument rien.

Mâchouillant tranquillement ce tabac qui te remplissait comme un membre pouvait remplir ces fameuses putes dont tu pensais délicieusement aux charmes éteints, tu sortis ta fiole d'alcool pour t'en abreuver, tandis que le temps semblait doucement trembler. Deux mages temporels dans le même espace vital, c'était tout de même quelque chose. Tu te demandais bien comment le destin avait fait piur à ce point commettre une erreur. Et cette inconnue ivre de tapis rouges et de projecteurs, allait elle t'attaquer ? Allait elle risquer les déboires d'une magie transcendant les époques ? Car même en ignorant que son pouvoir ne pourrait toucher directement ton corps, tu surestimais aisément ton emprise se elle. Toi, tu pourrais retourner son passé et son corps suivrait les conséquences de ta magie. Toi, tu pouvais modifier des choses en elle, qui s'étaient installées pendant l'enfance. Toi, tu avais le libre arbitre qu'elle n'avait pas. Ou était ce l'inverse ? Après tout, tu n'étais pas capable de valser entre les temps, et seuls deux époques s'offraient à toi. Peut être pouvait elle s'amuser comme ta sœur, avec le futur. Car ta sœur, Rui, elle pouvait prévoir et influencer les actions du devenir. Ta sœur, elle pouvait forcer la ligne du temps, tandis que toi, tu en créais de nouvelles. Ta sœur, elle était tellement plus douée que toi, au petit jeu du temps... Cette femme devant toi était peut être comme Rui. Mais tu n'avais ni le temps ni l'envie d'en apprendre plus sur elle, et tant qu'elle ne se plierait pas à ta volonté, tant qu'elle ne daignerait pas se présenter et présenter son don, tu ne lèverais pas ton petit cul de son nouvel emplacement, ce tronc d'arbre abattu par quelques bûcherons ou tempêtes quelques semaines, quelques mois, ou même quelques années auparavant.

Et tu bus de ta vodka sacrée. Et tu raffolas de son goût enivrant. Et tu ajoutais une pincée de nicotine pour créer une addiction dévastée par l'alcool et le tabac. Tu soufflas de bien être, tandis que tes addictions te tuaient à petit feu. Mais après tout, n'était ce donc pas ce que tu cherchais ? La douce étreinte de la faucheuse ?
Tu n'en savais plus rien. Tu terminas alors ta gourde et brulas entièrement ta cigarette pour attraper ta feuille de Khat, douce plante, forte drogue, afin de tendrement remplacer ce que tu venais de terminer. Et bientôt cette pseudo célébrité dont tu ne savais rien - pas même le fait qu'elle était connue selon elle - fit partie d'un décor pittoresque à tes yeux... Pardon. À ton œil, bleu et sacrément grincheux.

electric bird.




- Je précise que ce n'est que le caractère de cochon de Toki qui est retranscrit hein ~ moi j'adore Ultear >.>
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptyVen 6 Mai - 18:30

Ultear Milkovich
Ultear Milkovich

Crime Sorciere

Click

conflit temporel
“lost time is never found again.”
A
insi, il ne te connaissait pas. Plutôt spécial, tu es recherchée de partout. Enfin, depuis les événements récents, tu devais te faire détrôner de la liste des fugitifs. Enfin, quelque part, tu t'en foutais. Que tu sois recherchée ou non, qu'est-ce que ça changerait ? Et puis, ce n'est pas une fierté, d'être une mage illégale. Tu pouvais maintenant pouvoir te transporter sans te cacher de partout. De la fumée, tu toussas. L'odeur commençait à devenir insupportable. Tu fis disparaître la fumée de quelques coups de main, mais ça n'en restait pas moins désagréable. Tu jetas un sale regard au type qui fumait devant toi.

I
l ne t'inspirait pas grandement confiance, bien qu'il n'avait pas l'air si mauvais. Juste un peu torturé. Mais c'était sa magie qui t’intéressait. Parce qu'au fond, tu t'en foutais de lui. Juste un sale gosse qui se la pète plus qu'il ne le devrait. T'étais comme ça avant, mais tu as grandie. Et c'est ce que tu lui souhaite, à lui aussi. De grandir, parce que là, il a juste une attitude de gamin révoltante. Mais tu fais avec, tu tolères. Tu pardonnes, tu excuses. Parce que tu veux communiquer, tu veux l'atteindre, tu veux savoir.  Savoir pourquoi le temps se tord, s'entremêle avec lui. Le temps, c'est une entité fragile, un simple débordement, et l'équilibre explose. Bam. Comme ça. Alors tu cherches pas à refaire des noeuds, juste à les défaire. Tic tac, le son revient, tu t'éloignes. Tu es en train de le perdre.

A
lors, tu te présentas, puisqu'il ne te connaissait pas. Toi mage temporelle, toi mage recherchée. Toi, mage oubliée. Il s'assit sur un tronc. Alors, pour le charrier, pour se moquer, tu fis disparaître le tronc, tu remontas le temps, au temps ou la souche n'était que graine. Alors, le mage aurait pu se retrouver cul au sol. Mais tu détournas le regard, et tu n'avais pas vu si il avait sauté avant. Tu ris doucement, tu avais déjà fait ce tour à Jellal. Mais tu avais entendu sa remarque, et ton sang n'a fait qu'un tour.

- " Ça tu suffit pas, le moulant ? Bébé n'est pas content ? Tu veux peut-être que j'enlève le haut ? Ultear Milkovich "

C'était bas. Mais t'en avais rien à foutre, il te gonflait, ce putain de gosse. Alors, tu brisas ta garde, et rentra dans son jeu. La provoque, c'était bas. C'était nul, amis c'était tout ce que tu avais dans la main. Puis, tu te ravisas. Tu te calmas, et lui indiquas ton nom.


© Starseed
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptyVen 6 Mai - 19:10

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Times
with Ultear & Toki

Bondissant allègrement après avoir posé malencontreusement le cul par terre - foutue mage temporelle - tu finis par arrêter un moment cette douce et nouvelle addiction qui te permettait d'appréhender et d'affronter ce moment d'un chiant total. Tu t'ennuyais à mourir, elle était tellement peu intéressante. Certes, elle avait réussi à te surprendre, mais ce n'était pas comme si elle avait eu ce qu'elle voulait. Tu n'allais pas lui donner ce qu elle voulait pour si peu.
Néanmoins tu souris, t'inclinant presque - presque - devant cette farouche personne, cette jolie dame qui n'allait pas tarder à faire ce que tu voulais pour le simple plaisir d'entendre parler de ton pouvoir. Elle disait s'appeler Ultear. Tu te demandais comment un nom aussi étrange avait pu venir à la bouche de ses parents le jour de sa naissance...

Omettant de répondre à ses provocations, tu souris en entendant parler d'enlever un vêtement. Clairement, tu n'étais pas contre. Elle semblait avoir quelque chose d'intéressant sous son vêtement, et c'était dommage qu'elle le cache ainsi. Tu ne voyais pas pourquoi elle ne voulait pas accéder à ta demande, et ce fut dans un rictus machiavélique que tu répondis en douceur Oui, je veux bien.
Parce qu'après tout, une femme torse nue c'était bien mieux. Tu pourrais alors te loger entre ses seins, et là, tu accèderais sûrement à sa demande. Là, tu lui dévoilerais tout ce qu'elle voudrait. Surtout qu'ils avaient l'air doux.

Oubliant presque que tu ne l'aimais pas, tu t'approchas lentement. Elle y avait appelé « bébé », il fallait avouer que tu avais un caractère en adéquation avec ta seconde part. Parce que tu étais effectivement, à moitié, un gosse. Parce que tu étais bloqué dans une roue tournant sans fin vers l'enfance. Parce que ta malédiction, cette chose que l'autre appelait « magie » devant ton nez et usait à des fins amusantes, cette terrible déesse qui semblait t'en vouloir plus que de raisons, te dévorait éternellement.
Oui, tu étais un gamin. Oui, tu étais un môme par moments. Oui, tu étais un sale gosse, mais il ne fallait pas t'en vouloir. Ce n'était pas toi qui avait voulu obtenir cette magie bloquante. Ce n'était pas toi qui t'était imposé cette magie pleine de mystères, cet obstacle gros comme un éléphant dans un char.
Tu détestais que l'on te traite comme un gamin, car on te disait souvent que tu pouvais changer. On te disait souvent que ce n'était que de ton vouloir que tu pourrais te sortir de ce mauvais pas, de cette mauvaise image. Mais la réalité était toute autre et cela ne te mettant que plus en colère. Tu t'approchais alors de cette Ultear et ta main gauche se posa sur son épaule tandis que ton cache œil disparaissait instantanément. Et elle put voir ton regard vairon, ton deuxième œil aussi brun que ton premier était bleu.
T'as de la chance tu sais. Toi, tu as choisi de devenir mage, moi c'est ce foutu Temps qui me l'a imposé...
Et un regard sur son haut suffit pour le renvoyer dans une époque où il n'était pas encore créé. Et son torse a l'air libre te régala les yeux tandis que tu lançais un mauvais rictus en reculant de quelques pas pour éviter de te prendre une claque par mégarde.
Ouais... Elle était définitivement mieux les boobs à l'air.

Ben quoi ? Tu pensais être la seule à pouvoir faire ce tour de passe-passe ? Faire disparaître un objet en le renvoyant dans un passé où il n'existait pas ? Haha, je te l'ai dit et tu le savais : je suis aussi un mage temporel. J'aime peut être pas la magie mais je sais m'en servir. J'ai peut être pas eu la chance de pouvoir choisir la voie et la magie, et le Temps lui même m'a peut être renié, mais je sais faire ce petit truc. Jolie poitrine d'ailleurs. Tu lui tiras la langue, tout en éclipsant encore un regard sur son balcon très alléchant, avant de t'apercevoir - et tant mieux pour elle - qu'avec ton regard bicolore et tes dires, tu venais de la mettre sur la piste de ton don maléfique.

Sifflant entre tes dents, tu finis par passer tes mains sur ton visage, avant de lui ajouter Et tu peux agir sur les humains ? Parce que moi je le peux, Ultear.
Tu souriais. Elle était peut être - assurément - bien plus intéressante que ce que tu avais pu imaginé, et tu te sentis de lui lancer une petite pique. Tu sais, j'aurais pu viser autre chose que ton haut hein... Et je suis sûr que tu pourrais me retourner ça. Mais à toi de voir. Moi en attendant, je vais profiter de la vue...
Et tu t'arrêtas en transformant son corps et le tien en ceux de gamins d'environ huit ans. Tu ne savais pas combien d'années elle avait vécues avant le 24 décembre X776, mais son corps retrouva l'âge qu'il avait à ce moment là, ainsi que les vêtements qu'il portait, tout comme toi. Et si toi tu avais un petit blouson adorable et un jean bleu ciel, tu voyais une tenue adorable de sa part. Tu vois ? Je t'avais dit que j'étais capable d'agir sur les humains.

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptySam 7 Mai - 9:36

Ultear Milkovich
Ultear Milkovich

Crime Sorciere

Click

conflit temporel
“lost time is never found again.”
I
l s'approcha, enfant maudit. Il s'approcha, et tu pus voir son œil. Il te répondit positivement, il voulais jouer. mais tu ne comptait pas enlever quoique se soit. Alors, il te conta une partie de sa magie. Il ne la voulait pas, contrairement à toi. Toi, tu l'avais apprise, maîtriser. Lui, il était né avec. Et il te renvoya l'ascenseur. Seins à l'air. Tu ne réagis pas, tu le laissais te mater. Non pas que tu appréciais, tu étais juste désintéressée. Alors, il se justifia. T'expliquant plus qu'il ne voulait sa magie. Pour toi, pour tes seins à l'air.

J
olie poitrine, avait-il fini, tirant la langue. C'est vrai que de ce côté là, tu n'avais pas à t'en plaindre. Tu lui lanças un sale regard, mais rien ne ferait revenir ton haut. Alors, autant faire sans. Il t'attrapa le visage, sale gosse. Comme si il jouait à un jeu, mais il dépassa les bornes. Il te rendit ton corps d'enfant. Tu avais à peu près onze ans, à cet époque là. Et tu avais détruit le centre, apprenant l'Arche du Temps à Grimoire Hearts. Bien que ce ne fut pas la meilleure époque de ta vie, tu savais comment t'en tirer. Ton trop-plein de magie pouvait bien te tirer d'affaire. Tu ne pouvais peut-être pas modifier le temps d'un humain - et c'était ta faiblesse - mais tu pouvais interférer avec la magie de Toki. Et c'était ce que tu comptais faire. Voir si tu étais plus puissante que lui, même enfant.


U
n rictus sur le visage, tu répondis à sa question. Il n'allait pas s'attendre à ce qui allait se passer.

- "Non, les humains, je ne peux pas jouer avec. Mais ta magie, si. Et, à cette époque là, j'avais des trop-pleins de magie. T'en fait pas, si ça explose."

Tu lanças tes bras vers le ciel, un cercle magique s'ouvrit. Alors, l'Arche du Temps combiné à ton trop-plein magique créa une explosion, mais tu n'eus pas le temps de voir si ton coup avait marché, la poussière te fit pleurer les yeux.

© Starseed
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptyDim 8 Mai - 13:25

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Times
with Ultear & Toki

Hilare, tu éclatais de rire en la voyant toute mignonne. Bien que tu la préférais mûre et torse nu, tu devais avouer qu'Ultear avait toujours été une mignonne petite fille et alors que tu l'avais enchaînée dans un corps du passé, elle dévoila une magie débordante pour faire exploser l'espace autour de toi. Alors d'un geste, tu redevins adulte, la laissant dans l'enfance, pour sauter en arrière, et avoir le bas du pantalon brûlé par l'explosion.
Tss, je te croyais moins violente. Je n'ai pas usé de la force face à toi.
Tu te rapprochas d'elle, en levant les bras, comme si tu voulais lui montrer que tu ne lui voulais aucun mal, et tu lui rendis son apparence adulte, et ses vêtements exempts de son haut.
Vraiment... J'adore ta poitrine... Je peux la toucher ? La masser ?
Et tu plongeas ton regard dans ce balcon généreux, hypnotisé par cette chair tendre qui n'attendait que tes mains, que ta tête. Tu n'hésitas pas une seconde, et tu déposas ta joue contre ses seins, t'attendant à une gifle ou une attaque. Dans tous les cas, tu pris le risque, et après l'action de la belle - quelqu'elle fut -, tu plongeas ton regard vairon dans le sien en lui souriant.

Et tu lui chuchotas Ta magie est intéressante cela dit... Mais moi je peux remonter le temps...
Aussitôt dit, aussitôt fait...
Alors le paysage de la forêt de LanthaKô rajeunit instantanément, pour revenir en cette belle journée de décembre X776. Et vous deux, Ultear, Toki, vos corps redevinrent ceux des enfants que vous étiez en cette époque, tandis que tous vos souvenirs entre ce jour et le présent furent effacés.
Aucun son, aucun bruit, juste les craquements des branches, alors que soudain, la nuit tombait. Et toi Toki, du haut de tes huit ans, tu entendis une petite voix dans ta tête qui t'implorait. Instinct, sans doute. Tu te réveillas dans aucun souvenirs de comment tu étais passé de la chambre - ton papa t'avait raconté une histoire non ? - à la forêt. Et Ultear subit le même trouble de la mémoire, se demandant alors comment elle était arrivée ici. Et vous deux, en ce lieu, vous vous vîtes. Tu ne savais pas pourquoi tu étais là, mais en voyant la jolie demoiselle apparemment un peu plus grande que toi - elle devait avoir onze ans -, tu t'approchas, et tu lui demandas Toi aussi tu es perdue ?

Les jours étaient beaux, les nuits étaient chaudes. Ajatar n'existait pas encore, Legion non plus. Crime Sorciere non plus. Jellal n'était pas encore le monstre qu'il deviendra plus tard, même s'il était deja manipulé, avant de se repentir. Meldy n'était pas encore connue d'Ultear. Le conseil était toujours présent, et la guilde Fairy Tail était de petite envergure.
La terrible année de X777 n'était pas encore passée. Tout. Tout était revenu dans le temps, autant les esprits, que la mémoire. Ultear était telle qu'elle était à ce moment, et Toki, toi aussi.
Mais puisque c'était ta magie Toki, tu avais un avantage. Dans ta tête se terrait une phrase, une voix. La parole du présent, dans ton esprit du passé. Tu avais mal au crâne du coup. Et la voix dans ta tête ne semblait pas te laisser de répit, si bien que le revers de la fortune te toucha, Toki. Parce que si le toi du présent voulait te faire faire quelque chose dans ce passe recréé, le mini Toi n'était pas du genre à suivre les ordres. C'était là le problème de cette technique merveilleuse, défiant les lois physiques de ce monde. Tu pouvais te donner un avantage du futur dans une époque révolue mais tu n'étais pas sûr de l'utiliser comme tel.

Laissant cependant de côté ta petite tête migraineuse, tu demandas à Ultear Moi c'est Toki. Comment tu t'appelles ? Et... Et... Est ce que tu peux m'aider à sortir d'ici ?
Puis tu rajoutas, dans un élan de tristesse mêlé au courage : Tu sais, je... je n'ai pas peur ! Je suis un grand garçon ! J'ai huit ans depuis aujourd'hui !!


electric bird.




Ce qui est en italique indique le passé. Si tu as des questions sur ma technique assez... spéciale, ma boîte MP est ouverte ~
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptyMer 11 Mai - 12:48

Ultear Milkovich
Ultear Milkovich

Crime Sorciere

Click

conflit temporel
“lost time is never found again.”
I
l partit, en te laissant dans ton corps d'enfant. Tu étais vêtue d'une robe, aux couleurs de Grimoire Hearts. Car oui, tu avais rejoint Grimoire Hearts jeune, et tu en faisais partie en ayant seulement onze ans. Il le va les mains, désirant la paix. Désirant se rendre. Alors, il te rendit ton corps. Tu étais contente de le retrouver. Puis, il vint se loger sur tes seins. Tu n'essayas pas de le repousser, tu n'en avais ni l'envie, ni la force. Alors tu le laissas, faire, compressant le haut de sa tête, comme pour l'y encourager. Tu ne pensais pas qu'il allait agir de la sorte.

P
uis, il remonta le temps. Encore. Cette fois ci, vous étiez deux. Lui aussi, s'était pénalisé. Tu avais finalement retrouvé ton corps, avec ton envie de revanche d’antan.  Tu étais devenue dangereuse, belliqueuse. Encore une fois, prête à tout. Alors, un gosse - plus jeune que toi - t'interpella. Tu ne réagis pas. Il insiste. Tu te retournes, lui lances un sale regard. Tu touches un arbre. Tu as onze ans. Tu es toujours vêtue de cette même robe aux couleurs violettes. Mais qu'est-ce qu'il a, le mioche ? Et pourquoi je ne suis pas à Grimoire Hearts ?. Alors, pour l'assassiner quand il aura le dos tourné, tu lui lanças un de tes sourires qui se veulent bienveillants.


U
n sourire qui ment, un sourire qui te sors de là. Alors, tu ouvris la bouche. Pour sortir mensonge, et manipulation. Et tu y avais penser. Tu aurais pu manipuler le gamin, avec ta magie. Le congeler sur place, le faire léviter. Un monstre. Voilà ce que tu étais, par le passé. Un monstre qui avait un bout de carapace fendillé. Parce qu'il te faisait pitié. Mêlant courage et tristesse. Petit bout de chou avait huit ans, aujourd'hui.

- " C'est joli, Toki. Moi, je suis Ultear. Je ne connais pas la forêt, mais tu devrais faire attention. Oh ? Tu as huit ans ? Bravo ... Tu sais, c'est dur d'être grand, on ne peut plus jouer, et on finit souvent en méchant. Mais je peux t'aider à sortir de la forêt. "

Pour toi, c'était dure d'être grande. Parce que tu lui mentais. Ce sale gosse qui te faisait pitié, avec ses huit poussières derrière lui. Il paraissait poussière, d'ailleurs. Si tu lui soufflais dessus,il s'envolerait vers le royaume des Morts. Mais tu n'allais pas le faire, pas maintenant, il ne te gonflait pas, alors tu comptais le garder jusque la fin de la forêt.

© Starseed
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] EmptyMer 1 Juin - 22:25

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Times
with Ultear & Toki

Pitchoune, petit poussin, frêle créature, à huit ans tu avais le choix pour un surnom qui t'allait bien. Même si tu ne les aimais pas. Tu continuais à lui parler, l'entendant T' applaudir par la voix pour tes huit années passées, parlant de ton futur comme si elle le connaissait. Le toi du présent aurait juste eu envie de vomir en l'entendant, mais le toi de cette époque écarquillas les yeux. Tu dis que je vais peut être finir méchant. Tu peux voir le futur ? Alors euh... Tu plaças une main derrière ton dos avant de dire, tout content Ok, alors combien j'ai de doigts ? Tu en avais un certain nombre qu'il ne serait même pas important de dire vu que tu mentirais lors de sa réponse. La question étant : allais tu mentir pour qu'elle réussisse ou qu'elle échoue ?

Alors que vous empruntiez doucement un chemin dans la foret tu te stoppas net, entendant cette même phrase dans ta tête. Tu soupiras, avant de t'asseoir par terre. Tu... Tu es sûre de ton chemin ?
Tu ne voulais pas la froisser, mais tu ne voulais pas non plus qu'elle te perde plus que cela. Déjà que ton papa et ta maman te manquaient terriblement, il ne fallait pas non plus que tu ne les revois plus jamais en te laissant guider par une fillette à peine plus âgée que toi ne sachant pas où aller.
Cependant tu choisis de la croire, et avant qu'elle ne te dise autre chose, tu demandas l'air de rien Et au fait... Moi mes parents ils sont pas là... Et les tiens ? Ils sont où ? Tu sais moi ma maman elle est pas une super maman, elle fait pas de cookies comme la maman de Tomas (elle ne connaissait pas Tomas, mais tu t'en contrefichais) mais par contre moi ma maman elle peut crier très très très fort. Surtout quand c'est Rui qui ramène encore les bêtises. (et elle ne connaissais pas non plus Rui, mais tu t'en foutais) Et toi, ta maman elle fait bien les cookies ? Et elle crie fort ?
Tu n'étais pas un enfant calme, c'était le moins que l'on pouvait dire. Tu aimais parler, et tu aimais déjà le son de ta voix. Tu avais toujours un truc (in)intéressant à dire, à faire partager.

Souriant à la belle demoiselle dans sa jolie petite robe, tu te demandais si elle allait répondre à tes questions. Tu savais qu'il fallait t'en méfier, parce que la voix dans ta tête te l'avais dit. Alors tu demandas, comme un con, Au fait pourquoi je dois me méfier de toi ? Tu as pas l'air méchante toi. Tu es très jolie en plus. Tu ressembles à ma maman un peu. Avec des cheveux noirs à la place de blonds, et un visage plus petit. Et puis tu es aussi un peu beaucoup beaucoup plus petite qu'elle. Mais quand je te regarde j'ai l'impression que tu es ma maman quand elle était plus jeune. Donc je ne comprends pas pourquoi je dois me méfier de toi...
Oui, pourquoi ? Etait ce parce qu'une voix trônait dans ta tête, ou était ce parce que tu avis senti ses ondes négatives ? - ce que tu n'étais en réalité pas capable de faire -.

Tu ignorais la raison de cette méfiance que tu devais avoir sans avoir. Tu te contentais de lui sourire, avant de te lever pour aller chercher sa main, et y glisser ta petite dedans. Parce que tu n'étais pas capable de te méfier d'elle, pas pour le moment, pas avant longtemps - sauf si elle t'attaquait -. Tu admettais donc aisément que ta voix ne te disait que des âneries, et tu espérais avoir raison.


electric bird.




Ce qui est en italique indique le passé. (C'est facile, là, tout le post est dans le passé xD
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo]   CONFLIT TEMPOREL [Toki Di Cielo] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dépaysement spatio-temporel. (PV Dieter)
» Appel de Guy Alexandre. Solution du conflit Haiti/RD?
» Parlementaires halte-là! / JER
» Un article à lire de manière intelligeante ! Martelly lieutenant de Palin en AS
» L'emploi précaire de Kouchner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Forêt de LanthaKô