Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

Die Another Day | Toki
 MessageSujet: Die Another Day | Toki   Die Another Day | Toki EmptyDim 3 Jan - 3:46

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Die Another Day
Toki Di cielo & Enya Taylor


Il semblerait qu’elle ne soit pas là. On m’a dit qu’elle était partie, temporairement, en voyage et qu’elle reviendrait très vite. Je n’aime pas être la dernière à l’apprendre. Ça me fait chier. Elle part et je suis obligée de rester ici, entre ces murs immenses qui, de loin, font penser à un palais. Effectivement, elle n’était pas à prendre à la légère. Je mentirais pourtant, si je disais que je l’appréciais. Je mentirais si je disais que je prendrais une balle pour elle. Elle peut bien crever. Je m’en fou. Pourtant, quelque part, pour tout ça, je la respecte. Pour ce qu’elle a fait et ce qu’elle a traversé, je l’admire. A chacune sa souffrance, sa peine et sa douleur.

Je passe à travers les pièces. Je regarde un peu à droite et un peu à gauche. On me dit bonjour. On me salue. J’ai l’impression que ça fait trop longtemps que je traîne mes guenilles par ici. Je passe à travers le salon et on me dit que Léa est de retour. On me dis qu’elle n’est pas seule. A quoi pense-t-elle bon sang ? Ramené un étranger ici ?

J’arrive dans le hall, ayant une vue surplombante la porte d’entrée. Elle comprend à mon regard que ce qu’elle vient de faire ne me plaît pas. Elle aurait dû ….Le tué. Je connais cette silhouette. Je la reconnaitrais entre mille. Je connais ce vaurien, cet avorton. Celui qui a, jadis, essayé de voler mon établissement qui a tout d’un établissement respectable. Je vais le tuer. Cela ira plus vite. On est toujours mieux servi que par soi-même.

« - Ne me fais pas perdre mon temps le microbe. Si tu es ici c’est que tu as cherché à rencontrer Ishtar. »

Léa monte et me susurre à l’oreille tout ce qu’elle a pu en tirer. Ce n’est que peu. Trop peu. A sa place, je l’aurais tué. J’aurais abandonné son cadavre dans cette ruelle miteuse.

Ce que je ferais.

« - Tu ne sais rien de nous et pourtant, tu as la prétention de penser le contraire ou bien même d’espérer que l’on pourrait avoir besoin de toi. Oublie ton nom, oublie tes origines. Tu peux être le fils de cette pute de Reine que je n’en aurais rien à faire. Nous ne courrons pas après la réputation ni après la gloire. Tu es connu à travers le Royaume et à ma connaissance, tu es bien piètre voleur. Un bon à rien. Inutile. Donc dis-moi, pourquoi on s’encombrerait de quelqu’un comme toi qui n’est bon qu’à servir son égo si j’en crois ce que l’on vient de me dire ? Pourquoi je te prendrais toi, plus qu’un autre ? Soit bref. Je n’ai pas que ça à faire. »

Je n’ai pas envie de m’encombrer de bagages inutiles. J’ai déjà appris. J’ai appris la leçon avec Echoic et cette imbécile d’Orihime. Je ne veux pas revoir la même chose. Je ne veux pas avoir à faire à des incompétents. Je veux des gens dévoués et prêts, presque à tout. Je veux des gens capables d’obéir sans poser la moindre objection ni la moindre question.

Si tu me réponds bien l’avorton, tu passeras le test. Sinon..Ta vie prend fin sur ces dalles de marbre sur lesquelles tu sembles marcher sans prendre conscience face à qui tu te tiens.

« - Accouche. Mon temps est précieux. »


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
 MessageSujet: Re: Die Another Day | Toki   Die Another Day | Toki EmptyDim 3 Jan - 13:49

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Quand on risque sa vie en deux phrases.
with Enya & Toki

Emmené par la dénommée Léa, bien que tu ignorais tout d'elle, jusqu'à son nom, dans l'antre, là où Ishtar existait réellement, tu gardais en tête son avertissement. Ne pas parler d'ego. Évidemment, une partie de toi voulait se révolter contre cette interdiction, mais si tu la transformais en conseil et que tu ne le suivais pas, ta tête ne resterais plus très longtemps accrochée à ton corps.
Vous passâtes par de nombreux chemins avant d'arriver à Ishtar, et tu ne pus t'empêcher de déglutir devant la beauté du lieu.
A peine arrivé que tu reconnus un visage que tu ne connaissais cependant pas : celle de la criminelle la plus recherchée de Fiore. Aussitôt, tu serras les dents. Tu n'aimais pas cette femme, tu n'aimais pas, de toutes façons, tous ces adeptes de la destruction. Tu n'avais pas été au centre de tout ce qu'il s'était passé mais elle détruisait la vie et les constructions les plus belles de tous les temps pour assouvir ses besoin... du moins, de ce que tu croyais.
Bien entendu, tu ne savais pas qu'elle était la propriétaire de l'Eden, mais lorsqu'elle insulta tes talents de voleur, tu eux un mince rictus. Comme le ver le dirait a l'oiseau : « tu es un piètre chasseur », tu fus pris d'une jouissance. Elle n'y connaissait rien, cette femme. Un bon voleur n'était pas celui qui volait la couronne de tu ne savais pas quel pays, c'était celui qui réussissait son coup. Alors bien sûr, tu n'étais pas un grand voleur, surtout que tu ne t'intéressait pas grandement à cette pratique, mais tu n'étais pas mauvais. Cependant, tu ne dis rien. Ton cache œil trônait dans ta main, et tu analysais pendant son petit discours, le lieu, dans ses versions antérieures et présentes.

N'écoutant qu'à moitié, tu reviens dans ta tête au moment où elle te posait sa question. Pourquoi te prendre ? Tu aurais bien répondu "Pourquoi pas ?", mais tu avais un certain instinct de survie, et surtout un respect. Car tu avais beau ne pas l'aimer, tu ne la sous estimais pas, et surtout, tu respectais son parcours. Tu n'en connaissais que quelques maigres récits, mais elle avait toujours réussi à s'en sortir face au conseil, autrefois... et cela, tu adorais. Car tu détestais les instituions comme l'ex Conseil.
Alors pourquoi ? Enya Taylor je présume ? Wow, je suis impressionné. Et surtout, je ne m'y attendais pas. Vous, au sein d'Ishtar ? Remarquez, j'aurais sûrement dû m'y attendre. Alors pourquoi me prendre ? Ah, je ne suis pas LE plus grand mage de tous les temps, c'est certain. Je ne suis pas LE plus grand voleur non plus. Je ne suis même pas LE plus grand quelque chose de quelque chose. Cependant, si je puis me permettre... mes motivations sont elles importantes ?
Elle avait insulté tes motivations. Soit. Mais tu n'allais pas changer de motivation pour ses jolis yeux.
Tu repris.
Bref. Je ne serais pas celui qui prendra, par gaieté de cœur, une balle pour vous, ou pour un autre. Je ne suis donc sûrement pas utile dans ce sens là... Cependant... J'ai des compétences dans d'autres domaines. Je sais faire ressortir la beauté d'un endroit, et je sais voir cette dernière. Pour cela, je suis perfectionniste, ou plutôt, je cherche à atteindre la perfection. Ma... Mon don... Enfin ma magie... me permet d'aisément m'infiltrer par la grande porte... Et surtout...

Y aurait il enfin de l'honnêteté dans ta vie ? Tu ne cachais rien. Tu étais sincère, et c'était rare.
Ishtar représente mes plus grandes chances de survie et de vie, malgré qu'à mon premier faux pas, je perde la tête - j'en suis conscient -. Un bien pour un bien n'est il pas ? Si je suis autorisé à entrer à Ishtar, peu importe la tâche que vous me confierez, je l'exécute tais avec la plus grande minutie du monde... C'est sans doute risible, ou pitoyable pour une femme telle que vous, ayant toute la puissance et les ressources que vous désirez, mais... j'ai besoin d'Ishtar pour pouvoir vivre comme je l'entends.

Alors que ton cœur battait, et que tu avais peur de sa réponse, tes yeux te montrait toute la beauté de l'endroit, avant et après. Que ce soit par la nature merveilleuse de ce qui existait il y avait seize ans de cela, ou par le bâtiment d'aujourd'hui, tu voyais des beautés tout autour de toi. Ça te calmait. Ça t'apaisait. Comme tout artiste qui se respecte, tu admirais la beauté, intérieure ou extérieure.
Puis tu retrouvais les yeux d'Enya
Vous savez... Le roux vous va bien... Au moins on vous reconnaît enfin, car je dois avouer que lorsque j'ai rencontré Sara, j'ai cru au tout début que c'était vous... Enfin, j'imagine que des jumelles font cet effet là à tout le monde...
Sara... Sara, c'était la jumelle d'Enya, mais surtout, Sara, c'était le plus beau modèle que tu n'avais jamais eu. La sublime sculpture comme tu t'amusais à la nommer dans tes pensées. C'était dingue, peut être... Mais tu n'avais encore jamais rencontré une autre femme aussi somptueuse que la jumelle d'Enya. Mais en voyant la criminelle, tu te demandais encore comment tu avais pu les confondre. Enya respirait le respect et la puissance, Sara, la passion, et la magnificence.

electric bird.



 MessageSujet: Re: Die Another Day | Toki   Die Another Day | Toki EmptyLun 4 Jan - 8:33

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Die Another Day
Toki Di cielo & Enya Taylor


Ses mots trouvent écho dans ceux que j’ai déjà entendu. Ailleurs. Dans un autre pays. Je me rappel de cette tête blonde et de ses yeux de feu. Je me rappel de son regard brûlant et de ses insultes. Noah Hellburn. Provocation et Narcissisme. Noah était un être qui ne vivait que pour lui, pour servir ses besoins et ses buts et encore aujourd’hui, parfois, je me demande comment on s’est retrouvés à voyager jusqu’à Robin lui et moi. Encore aujourd’hui, je me demande ce qu’il aurait pu devenir si ce jour-là, nous ne nous étions pas battus. Pourtant, il avait cette flamme dans les yeux, ce regard que même cette autre tête blonde possède. Il flatte son égo, en vient même à le polir. Assise à moitié sur une marche d’escalier, je l’écoute parce que ses paroles me font penser à Noah et je sais que ce petit con est quelque part par-là, derrière une colonne, derrière une porte, l’oreille qui traîne toujours partout. Je me rappel alors sa tête quand j’ai franchis ses portes, peu de temps après lui. Je me souviens de leurs têtes à tous les deux. J’en ai ris pendant une semaine. J’en ris encore, parfois, quand j’y repense.


C’est vrai que tout Echoic s’est retrouvé éparpillé, explosé à travers le continent mais je sais que tout le monde va bien. Robin a pris un chemin différent du nôtre, Noah et Shane sont restés ici, Amélia est retournée à Joya, Orihime et Akane ont disparues dans la nature. Enfin cela serait une bonne chose pour Orihime. Qu’elle disparaisse. Qu’elle ne fasse plus parler d’elle. Qu’elle fasse quelque chose de sa vie. Autre que de traîner ici et là. C’est ce que je souhaitais sincèrement pour elle. Quant à Jasper…Eh bien…On raconte bien des choses. Peut-être qu’un jour prochain, j’irais le voir. Juste pour me rappelais cette bouille d’expressions emmêlées. Peut-être que j’irais les revoir, chacun leur tour. Mais pas de suite.

Aujourd’hui, je dois l’écouter lui et son cadavre manque d’exploser sur le sol glacial quand j’entends parler de Sara.

Alors il la connaissait hein ?

« - Un conseil avant d’aller plus loin. Ne mentionne pas le nom de ma sœur ici. Rien que le fait d’être ma jumelle lui attire assez les foudres du pays comme ça, il est inutile d’en informer tout le royaume également. Ici, c’est chacun pour soi et il serait embêtant qu’une âme mal avisée tente de s’en prendre à elle. »

Pourtant, je ne l’aime pas. Vraiment pas. Sara était différente de moi. Elle était pure, sincère et honnête. Assez honnête envers elle-même pour prendre les bonnes décisions, même si ça doit faire mal. Moi j’ai toujours fuis cet aspect-là. Je n’ai fait que fuir loin et toujours plus loin parce que j’avais peur de la souffrance et de la douleur.

« - Néanmoins, tu sembles savoir à qui tu t’adresses…. »

Je me relève en soupirant et finis par descendre les marches pour arriver à sa hauteur. Il n’avait rien de spécial. C’était juste un type aimant un peu trop son propre reflet. C’était juste un type, comptant un peu trop sur une protection inexistante. Personne n’est à l’abri de rien l’ami, surtout pas ici.

« - Je te mets à l’épreuve. Tu as un mois pour faire tes preuves en tant que membre officiel. Au-delà de ce délai, il est inutile de te préciser ce qu’il t’attendra et crois-moi que si tu échoues…Même la mort sera une trop douce délivrance pour ton âme. Je ne cautionne pas l’échec. Attention où tu mets les pieds à partir d’aujourd’hui. »

D’un geste de la main je fais venir Léa qui me rapporte de quoi poser la marque de la guilde sur ce petit bonhomme.

« - Je t’explique. Personne ne saura que tu es membre d’Isthar’s Eyes, c’est une encre spéciale qui ne se révèle que si tu rentres en contact avec un autre membre de la guilde. Si et seulement SI tu rencontres quelqu’un de la guilde. Personne ne saura le percevoir. Tu pourras aller partout où tu le souhaites, vivre ta vie. En tant que membre, tu as le devoir de rapporter la moindre information que tu juges pertinentes ici même. Tous tes faits et gestes seront surveillés, fais attention à toi. Etant donné que le Conseil n’est plus là, je dirais que tu es tranquille mais j’éviterais de t’exposer au public à ta place car t’exposer signifie également que tu nous exposes nous et comme je te l’ai dis plus tôt…C’est chacun pour soi ici…Certains, sans que je n’ai à dire le moindre mot, ne se gêneront pas pour te tuer à la moindre occasion si tu es un danger pour nous. Alors garde l’œil ouvert. »

Vivre ta vie. Faire ce que tu souhaites. Cela semble tellement évident et simple dis comme ça mais la vie que nous menons est dénouée de sens et complètement chaotique. Moi-même j’ai rejoint Crime Sorciere récemment…Secrètement. Discrètement. Je sais ce que j’ai à faire..Pour Jellal, pour ce que je cherche et pour cette guilde. Je ne me trompe pas. Je garderais cette voie-là.

« - Maintenant suis-moi, je vais te faire visiter. Ferme la bouche et garde les yeux ouverts. Après ça, tu seras libre…. »

Ou pas totalement. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve l’ami. Méfie-toi. Tu as mis les pieds dans un nid de vipère et dès que tu marcheras sur l’une d’entre elles, elles n’hésiteront pas à te mordre. Tu en mourras. Sois en certain.



FICHE PAR STILLNOTGINGER.
 MessageSujet: Re: Die Another Day | Toki   Die Another Day | Toki EmptyLun 4 Jan - 11:34

Toki Di Cielo
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Bienvenue au sein des vipères... Bienvenue en Enfer...
with Enya & Toki

Enya... Enya te regardait avec tant de puissance, dans un seul regard, que lorsqu'elle dit claquer sa langue pour te dire de la fermer au sujet de sa sœur - en gros -, tu t'exécutas, lâchant même un Bien..
C'était assez dingue ce que la force et le pouvoir, mêlés au respect, pouvaient créer en toi, pour une personne qu'à l'instant d'avant, tu avais tenté d'amadouer. Tu n'étais pas de taille, même avec tes mots. Tu avais testé, tu avais échoué, et t'attendrais un bon et long moment avant de recommencer. Pour le moment, elle t'expliquait les règles. Elle te disait tout. Le fonctionnement du tatouage, le fonctionnement de la guilde. Elle te révélait ce que tu devais faire...

Ne savant pas, avant ce jour, que les tatouages pouvaient s'effacer en la présence ou l'absence de membres, tu ne pus que de justesse retenir un sifflement d'admiration, et alors que tu obtenais le tatouage en haut de ton omoplate gauche, tu ne pus t'empêcher de sourire bêtement.
T'avais gagné. Enfin... T'avais gagné un aller simple en Enfer. Mais c'était ce que tu désirais : côtoyer les plus vils des serpents pour apprendre à survivre à leurs morsures, et à vivre parmi eux... pour apprendre à en devenir un... Après tout, les serpents étaient les maîtres de l'ombre, à ramper parmi les obstacles, pour fondre sur les victimes innocentes, à explorer les pires endroits du monde pour en recueillir le nécessaire à leur survie.
Tu allais devenir un de ces serpents, et tu mordrais toi aussi !

Y avait il alors une chance pour que tu en ressortes vivant, alors que tu suivais Enya, ouvrais les yeux, et fermais ta bouche, comme elle te l'avait gentiment conseillé - tu savais que la première morsure de la reine des vipères te serait fatale, il était hors de question de la contredire - ? Personne n'aurait su le dire. Enfin, certains en avaient sûrement une idée, et toi aussi. Toi, tu pensais évidemment que tu survivrais. Toi, ta confiance en toi était trop grande pour faillir à un moment aussi important que celui ci.

Alors que tu la suivais, tu te rendis compte de l'étendue du lieu, de sa beauté, de sa magnifique sculpture. Si un lieu comme celui ci était le repère des serpents, alors tu t'y habituerais vite.
Une fois que la visite fut terminée, ce fut très simple. Tu faisais ta vie, avec pour seules obligations de rapporter les informations ici, et de ne jamais exposer la guilde. T'étais surveillé, tu pouvais pas t'enfuir, mais comme on pouvait le deviner, t'en avais pas l'intention.
Merci.
Ce fut la seule phrase que tu laissas échapper, la seule phrase qui sortit d'entre tes lèvres. Pour le moment, il ne valait mieux pas sortir de trop grandes et risquées répliques. Alors tu marchas dans le hall, observant de nouveau la beauté du bâtiment. Tes yeux captaient tout. Tout ce qui était digne d'intérêt. Tu remarques quelques têtes mais elles ne t'intéressaient pas. Toi, tu voulais de la grandeur. Tu n'osais même pas encore toucher les murs, tant tu avais peur d'affoler la perfection.
Puis finalement, tu relis ton cache œil, avant de disparaître de la guilde, emportant avec toi la promesse que tu reviendrais. Tu allais à la pêche aux infos. Quelle mission !

electric bird.



 MessageSujet: Re: Die Another Day | Toki   Die Another Day | Toki Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Chaine de Montagnes Sud :: Guilde : Ishtar's Eye :: Entrée
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser