Trois Jours & Trois Nuits
 MessageSujet: Trois Jours & Trois Nuits   Trois Jours & Trois Nuits EmptyDim 29 Mar - 7:54

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Trois Jours & Trois nuits


On dit que la ville a été attaquée. On dit que la ville a souffert et est tombée. Le ciel pleure encore ces batailles et ces souffrances passées il y a peu de temps de cela. La terre craque et s'effondre parfois. Il ne reste plus grand chose à vrai dire de la Rhynal que je connaissais mais je l'avais déjà remarquée dés ma dernière visite.

Rhynal était tombée non pas sous le joug d'Ajatar Virke mais sous les combats féroces et destructeurs des mages luttant chacun pour leurs idéaux. La traditionnelle bataille du gentil contre le méchant. Deux opposés destinés à se battre jusqu'à la mort depuis la nuit des temps. On naît gentil...Ou on naît méchant, c'est dans la nature de l'homme et peu d'entre nous arrive à trouver un juste milieux tolérable. Il y avait eux..Ceux de la lumière et nous...ceux de l'ombre. En faite même encore aujourd'hui alors que la population n'est pas encore revenue, je me demande ce que cela aurait fait si j'avais pris part à cette mascarade grotesque.

Ajatar Virke. Beaucoup siffler ce nom comme celui du diable. Un nouveau diable. Je ne me plains pas de m'être fait voler la vedette, bien au contraire, mais tandis que certains citent Ajatar Virke..Moi je cite Damaz Elandez et Zadig. Je me demande qui sont les autres et je n'ai pas besoin de les connaître. Je n'en ai pas envie.

Je n'aimais pas Ajatar. Pour ce qu'ils étaient. Pour ce qu'ils faisaient. Ajatar ils détruisaient les civils et les innocents..Moi je détruis ceux qui sont coupables. Le Conseil est coupable. Personne n'a besoin d'une autorité pour vivre, surtout celle-là. Les guildes devraient elles-mêmes s'imposaient comme étant une autorité. Il y aurait de quoi faire. Qui commanderait à qui alors ? Pourquoi ne pas former une alliance géante avec la meilleure guilde légale en tête et pareil chez nous ?

Cette idée d'alliance me fais sourire. Je ne me voyais pas travailler avec Ajatar et encore moins Legion. On se haïssait tous. On ne pouvait pas vivre en collaboration.

Les pavés craquent sous mes talons et tandis que je regarde au sol, j'ai l'impression de revoir une image du passé. La nuit où l'orphelinat était tombé. Pourtant...Toute ma vie j'avais veillé à en prendre soin...Du bâtiment, des enfants, c'était tout ce qui me rattachais à mon humanité et puis..Il y a eu ce jour, comparable à celui-là. Ce jour où Pandora est arrivée dans ma vie. Ce jour où j'ai abandonnée toutes chances de vivre heureuse. Je ne pourrais récupérer cela, je le sais.

Pourtant, j'étais venue ou plutôt revenue ici dans la quête et l'espoir de retrouver ce que j'ai perdue. Moi-même.

Je me suis perdue en chemin. Je me suis égarée. Je ne sais plus qui je suis et où je vais. Je sais seulement que j'avance. Je pensais que si je fondais une guilde, j'arriverais à me trouver un but mais sur ma route, il y a Jasper. Jasper qui ne me lâchera pas. Et puis il y a Robin. Robin et Jasper ont un fonds communs. Le fond des gentils. Ils n'ont rien à faire avec moi et pourtant, ils me suivent quand même.

Mais jusqu'où ?

Si j'étais revenue chez moi, c'était aussi parce que je voulais des réponses. Des réponses sur qui j'étais. Des réponses sur qui je deviendrais.

Et une seule personne pouvait me répondre. Un seul être avait les réponses à toutes mes prières.

Le petit portail en bois s'effondre dés que ma main le frôle pour le pousser. Un bout du bâtiment est en ruines et l'autre bout...Eh bien disons seulement qu'il est à deux doigt de faire de même. Je passe le couloir principal et j'arrive dans la seule et unique pièce encore protégée des intempéries. La seule et unique pièce que je n'ai jamais aimée étant petite.

Le bureau de la Mère Supérieure...Ou alors celui de Pandora ? Je ne sais plus.

« - Oh ? Tu reviens donc ici chez toi Enya ? Que me vaux cette agréable surprise ?
- J'ai besoin que tu me dises...Tout ce que tu sais sur mon enfance.
- Je t'ai déjà tout dit très chère. Tu sais que tu es une enfant abandonnée et que tu as une sœur. N'est-ce pas là la réponse à toute tes prières ?
- Je sais que tu en sais plus...Tu m'as dis que ma sœur s'appelait Sara mais tu ne m'as rien dit sur mes parents...Je veux savoir.
- Pourquoi est-ce que tu veux voir ça ? Cela fait 24 ans maintenant, n'est-ce pas un peu trop tard pour demander ?
- Réponds à la question...
- Tu veux la vérité ? Très bien je vais te la dire ta vérité. De toute façon ce n'est pas comme si j'avais autre chose à faire. »

La femme à la chevelure blanche comme la mienne s'assoie sur le bureau et croise les jambes avant de me regarder avec ce sourire pervers et provocateur. Je ne l'aime pas. Parfois j'ai encore du mal à voir en elle la seule femme que j'ai admirée toute ma vie. Pour sa force de caractère et sa tendresse dans les moments durs.

« - Enya Rose Taylor Swift c'est ton nom en entier. Tes parents étaient deux mages un peu aventuriers sur les bords. Ton père venait de Joya, fils d'un riche horloger et ta mère était une hérétique de Minstrel. Chassée car la magie est réservé à tu sais qui là-bas. Ta mère Lily Taylor, était une jeune femme colérique, bornée, impulsive et ayant vécue dans la misère et la peur des autres. La peur d'être chassée. Malgré tout, elle réussit à trouver ton père ce pauvre idiot mais très rapidement, Lily devient de plus en plus dangereuse et ton père prit peur de la noirceur de sa magie...Une magie démoniaque. Son corps se transformait, ses humeurs changeait mais il fut déjà trop tard..Elle était déjà enceinte de deux petites filles. Harvey, ton père, resta jusqu'à l'accouchement de Lily et partit ensuite avec Sara, ta sœur jusqu'à Joya. Je crois qu'il est mort là d'ailleurs, désolée de te l'apprendre comme ça...Enfin non pas désolée mais tu vois la politesse et tout ça. Bref ! Tu es née avec la même marque démoniaque que ta mère et disons que pour un petit bébé t'envoyais déjà du lourd hein...Alors c'est comme ça que les pêchés se sont intéressées à toi. Lily était devenue ce monstre car elle était avant toi, la boite de Pandore...Oui, oui on a longtemps était copine même si c'était une gosse affreuse. Pour ne pas briser son héritage, je me suis introduite dans ta mère supérieure chérie dés que tu eus atteins tes 8 ans quand...
Quand les démons se sont manifestés pour la première fois alors que je tentais de voler du pain dans le quartier...Je m'en souviens.
Personne ne savait qui j'étais enfin si..Une sœur s'en doutait mais je l'ai fais rôtir un peu avant de la manger..Tu comprends ça faisait une bonne décennie que je n'avais pas manger d'humains, ça me manquais. Et la suite..Tu la connais. Tu as grandis, tu es devenue plus forte alors j'ai pris soin de ton éducation tout en partenariat avec les démons. L'ordre était simple...Ne jamais te laisser aller chez les gentils.

- …..............
- Puis finalement t'as le même caractère de merde que ta mère alors t'as tentée ta chance chez...comment ils s’appelaient déjà ? Ah oui Blue Pegasus. Je suis sûr que ce pauvre travesti chauve t'as tout de suite repérer...Puis finalement on a décidé de te remettre sur les rails avant que tu ne poursuives sur ton chemin alors on a utilisé ce bon vieux Luka pour te faire comprendre que le côté « lumineux » c'est pas pour toi. Tu me suis darling ? Ahahaha tu t'en ai jamais remise je crois non ? Et puis tu as porté la culpabilité et le deuil jusqu'à aujourd'hui. Parfois tu le sens n'est-ce pas ? Cette envie irrésistible d'aider quelqu'un mais finalement tu peux pas car tes envies premières reprennent le dessus ? C'est trop choux quand t'as ce dilemme intérieur.
- ….............
- Je te trouve bien pâle chérie, ressaisis toi voyons ! Ce n'est qu'une histoire que tu connais par cœur...Tu vas faire quoi ? Me tuer ? Voyons j'ai des milliers d'années, on peut pas me tuer.
- Non. J'ai pas envie de jouer avec toi aujourd'hui.
- Oh? Je serais presque vexée. Donc qu'est-ce que tu comptes faire ? Tu comptes faire comme ton amant et te repentir ? Tu sais déjà qu'on te rattrapera par la peau des fesses alors n'essaye même pas.
- Cela ne m'as même pas traverser l'esprit. Je vais poursuivre mon but et détruire le Conseil, soit en assurée, tu n'as plus ton mot à dire dans mon éducation, j'ai compris le message il y a de cela bien longtemps maintenant. Juste fait moi une faveur...Ferme ta gueule maintenant et laisse moi gérer ma vie. Si la tienne est trop ennuyeuse à ton goût va donc te faire chier ailleurs que dans mes pattes, tu m'ennuies avec tes airs supérieurs. Tu te crois toute puissante ? »

La provoquer était certainement la pire idée au monde. Pandora était un être cruel et sans états d'âmes je le savais et pourtant très vite elle comprit le message. Elle jeta un œil à mon cou et remarqua l'objet absent.

«- Petite conne...Tu n'aurais pas oser ? A qui l'as-tu donner ?!
- Surpriiisseeee !!! Bientôt, je t'emporterais dans la tombe avec moi donc si tu veux pas retourner dans ta petite boîte et finir au fin fond d'une grotte scellée, tu vas me faire le plaisir de te mêler de ta vie dorénavant. J'ai la mienne bien en mains, crois-moi.
- Où est la clé Enya ? Qu'est-ce que tu en as fait ?! REPONDS MOI !
- Elle est là où tu ne pourras plus jamais l'atteindre maintenant...Crois-moi, ça va te faire tout drôle.
- Espèce de... »

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que sa main agrippa ma gorge et me plaqua violemment contre le mur derrière nous. Son air furieux apparu et on pouvait presque voir son visage se déchirer sous la haine.

« - Tu ne sais même pas à qui tu viens de déclarer la guerre....
- Et toi....Tu ne sais même pas....ce que je te réserve....
- Tu veux jouer les grandes et me défier ? Alors je relève le pari. Dans trois jours et trois nuits, ta punition tombera. »

Ses ongles pénétrèrent dans ma chair comme un couteau dans du beurre et je serrais les dents, sentant comme une impulsion à ce moment-là. La salope.

« - Trois jours...Crois-moi..Tu vas regretter de m'avoir défier. Tu n'étais venue que pour ça n'est-ce pas ? Sale catin. Je retrouverais l'humain qui a la clé et je le tuerais. Crois-moi. Je le tuerais de mes propres mains. Mais en attendant, je veux que tu regardes ce que tu viens de faire. Je veux que tu souffres.
- Tu t'en rappelles pas ? Je peux plus souffrir grâce à toi ! Amuse toi-bien surtout ! Parce que pour le tuer celui-là, va falloir y aller. »

Damaz. C'était à lui que j'avais confiée la clé de la boite. En espérant qu'il ne l'est pas jeter ce demeuré. Si il l'a fait, c'est moi qui le tuerait. En attendant, Pandora peut toujours lui courir après, jamais elle n'arrivera à l'atteindre. Jamais.
Elle me relâche et je sens le fluide rouge s'écoulant le long de mon bras. Connasse.

Trois jours et trois nuits ? Je vais encore devoir supporter une de ces malédictions à la con je présume ? Bof...Elle peut pas me tuer tant qu'elle est liée à moi et qu'elle n'a pas la clé. Donc je présume que ça sera quelque chose de pire.

En faite ce fut quelque chose de bien pire...Jamais je n'aurais imaginée qu'elle oserait me faire ça. ME FAIRE CA A MOI ! SALOPE !

Trois jours et trois nuits, c'est le temps qu'il a fallut et puis ça m'est tombé dessus comme quelque chose d'inévitable. Quelque chose d'incurable. Tyna refuse de m'aider d'ailleurs et ça m'étonne pas vue que c'est sa fille.

Trois jours et trois nuits...C'est le temps qu'il a fallut à mon corps pour rétrécir au lavage....Mais sinon je le vis bien hein. C'est pas comme si ça changer grand chose.

Si sûrement le fait que la maîtresse d'Echoic avait...8 ans physiquement.

Je déteste être à cet âge-là.


(c) Codage by FreeSpirit

Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Trois nuits par semaine." || Sally ♥
» Trip à trois!
» Les trois vérités (contes du Bénin)
» Trois jours après l'accouchement |PV Bertrand
» Le rêve (PV Ciel et Tornade)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Rhynal