Partagez | .
Une mission classique. En apparence, seulement.
 MessageSujet: Une mission classique. En apparence, seulement.   Sam 17 Jan - 19:06

avatar
Cloud Darksilvers

Indépendant Illégal

Click


Partie 1 : Recherche du travail, et de la cible.

Cela faisait que deux jours que nous étions arrivé à Clover, une ville du pays de Fiore, et pourtant, on dirait que mes actes perpétrés à Bellum sont déjà parvenus aux oreilles de certains, ici. Le matin, en me levant, j'ai trouvé, glissée sous la porte, une lettre. Bizarre, personne n'est censé savoir que je suis dans cet hôtel. Je me suis levé, avant d'aller vers la porte, et de prendre l’enveloppe. J'ai alors ouvert cette dernière, avant de lire le mot, en arquant un sourcil. Dalahann, quand à lui, venait de se réveiller et, en me voyant, s'est levé et est venu me voir.

S'lut... C'quoi ?

Ah bah il est encore endormi, hein. Donc c'est normal, qu'il parle de cette façon.

Salut Dal'. Apparemment, c'est une lettre d'une personne, qui me donne rendez-vous. Elle aurait un boulot pour nous.

*Baille.* Mouais... Ca sent un peu le piège, je trouve...

Je suis d'accord. Mais faut bien qu'on se fasse du fric, pour vivre, nan ?

*Se gratte un peu.* Pas faux... On y va, alors ?

Le temps de me préparer, et on décolle.

J'ai alors pris une douche rapide, avant de m'habiller et de sortir de l’hôtel. Encore une belle journée en perspective, aujourd'hui. Alors que mon ami est vite parti dans une ruelle toute proche, je me suis tranquillement mis à marcher en pleine rue. On se retrouvera au point de rendez-vous, avec notre mystérieux commanditaire. Sur le chemin, j'ai acheté un pain au chocolat, parce que j'ai rien bouffé, en partant de l'hôtel. J'ai dû mettre dix minutes, pour arriver sur place, et je me suis adossé contre un mur, près d'une ruelle. D'ailleurs, Dal' est arrivé par cette même ruelle, quelques minutes plus tard. On s'est alors mis à attendre l'autre.

-----------------------------------------------------

Bon, il fait quoi, l'autre couillon ?

Moins fort ! Tu veux que quelqu'un t'entende ?

Oups, désolé. J'oublie toujours qu'un loup qui parle, c'est pas naturel.

Pas grave. Mais je suis d'accord, il en met du temps, pour arriver...

Et justement, à ce moment là, un type encapuchonné est sorti de nul part, m'a plaqué une autre enveloppe sur le torse, et a disparu tout aussi vite. Avec Dal', on s'est regardé, choqué par ce qui venait de se passer, avant que je n'ouvre l'enveloppe, et de lire la lettre.

Alors, c'est quoi ?

Bah la fameuse mission. Et je dois dire que c'est bien expliquer. Enfin, pour le peu de chose à faire...

Faut faire quoi ?

S'infiltrer chez quelqu'un, voler de l'argent, et tuer le propriétaire du lieu.

*Grogne* Merde ! Je pourrais pas t'aider, pour le coup...

J'en ai bien peur... Désolé, vieux.

Pas grave. J'me doutais bien que je pourrais pas toujours te suivre, dans tes missions.

D'accord... Bon, faut qu'on trouve une cible, maintenant...

Je crois que j'ai déjà trouvé...

Le loup me montra alors, du museau, une affiche sur le tableau d'affichage en face. Je m'en suis approché, avant de lire l'affiche. Ooooh... Un artiste va faire une exposition, demain soir, et cherche des personnes pour surveiller la zone. Voilà ma cible, et ma couverture. J'ai arraché l'affiche, avant de revenir vers Dalahann. Je me suis alors accroupi devant lui, avant de poser une main sur sa nuque (sans le caresser, il déteste ça), et de lui sourire.

Bien joué, vieux. Je savais que je pouvais compter sur toi.

Merci Cloud. Bon, faut que tu aille te faire recruter.

T'as raison, allons-y.

Je me suis alors relevé, avant de partir dans la rue principale, alors que Dalahann est reparti dans la ruelle secondaire.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une mission classique. En apparence, seulement.   Dim 22 Mar - 0:30

avatar
Cloud Darksilvers

Indépendant Illégal

Click


Partie 2 : Recrutement et étude de la zone d'opération.

J'ai de la chance, que l'adresse soit complète, parce que sinon, j'me serais sans doute perdu. Mais bon, je suis arrivé à la galerie d'art, ou un surveillant supplémentaire est demandé. Le bâtiment paye pas de mine, mais ça, j'm'en fous un peu. J'ai pénétré le hall, avant de monter au deuxième étage. Une fois arrivé devant la porte de la galerie d'art, je ne savais pas quoi faire. Bah c'est quand même pour du boulot, que je viens, hein. Bon, et puis merde ! J'ai frappé à la porte, avant de l'ouvrir, et d'entrer.

Heu... Bonjours ? Y a quelqu'un ?

Visiblement, le gars n'a pas fini d'installer sa collection, parce que y a encore des tableaux emballés, posés sur des palettes.

La galerie est fermée ! Revenez demain soir !

Je ne suis pas là pour visiter l'exposition, mais pour le boulot de surveillant.

Je vis alors, sortir de derrière un mur, un type super bien habillé, avec un broching impeccable, et une fine moustache. Putain, je le sens pas, lui... J'étais devant la porte ouverte, debout et attendant sa réaction. Il m'a regardé de la tête aux pieds, avant d'arquer un sourcil.

Vous êtes sérieux ?

Evidemment. J'en ai peut être pas l'air, mais je sais me battre.

Mouais... Etant donné que vous êtes le seul à vous êtres proposer pour le poste, je vous prends.

Le seul ? Depuis quand vous cherchez quelqu'un ?

Deux semaines. Mais ce n'est plus important, maintenant. Venez !

Je vous suis...

Putain, ce que je hais ce genre de personne suffisante, moi ! Bref, j'ai suivi le gars, qui m'a fait une visite rapide de la galerie. Et je dois dire qu'il y a de nombreux angles morts, ici. Dont plusieurs qui cachent deux portes importantes : le bureau de l'artiste, et les toilettes des employés. D'ailleurs, je suis allé faire un tour dans ces dernières, et j'ai pus remarqué qu'elle possédait une fenêtre. Et en regardant dehors, je vis un petit rebord, menant droit au balcon du bureau. Parfait ! Je sais comment je vais procéder. Je suis retourné au près de mon "employeur", avant de m'adresser à lui.

Je commence à quelle heure ?

Mon exposition commence demain, à 19h. Soyez là une heure avant. Maintenant, dégagez ! J'ai encore à faire.

... Très bien, à demain.

Vivement que je le tue, ce gars ! Il me sort déjà par les yeux, ce con ! Bref... J'ai tourné les talons, et j'ai laissé ce type suffisant, en claquant bien la porte derrière moi. Mon plan est déjà presque complet, dans ma tête. Plus qu'à récupérer ce qui me faut, pour le mettre en action.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une mission classique. En apparence, seulement.   Ven 1 Mai - 17:59

avatar
Cloud Darksilvers

Indépendant Illégal

Click


Partie 3 : Que le véritable travail commence...

Ca y est, c'est le jour J. Le type ne se doute absolument pas de mes véritables intentions. Bon, il est temps de mettre les éléments de mon plan en place. Je suis retourné à la galerie, mais avant d'entrer, j'ai frappé à la porte, et j'ai attendu. Et j'ai bien fais, parce qu'une armoire à glace m'a ouvert. Il est intimidant, ce gars...

Ouais ? C'est pour quoi ?

Heu... Bonjours, je suis...

Laissez-le entrer ! C'est le nouveau !

Ah... Ok, amène-toi.

Il s'est écarté, et j'ai pus entrer. Je suis allé directement voir le commanditaire de ma "mission", pour lui parler, dans son bureau.

Vous êtes ponctuel, vous.

On me donne rendez-vous à une heure précise, je m'y tiens.

C'est un bon point pour vous. Certains de mes anciens employés n'étaient jamais à l'heure. Enfin bref ! Allez vous choisir un casier, et préparez-vous. Vous connaissez le chemin.

Bien Monsieur.

C'est pas la gentillesse et l'amabilité qui l'étouffent, lui. Enfin... J'ai tourné les talons, avant de sortir du bureau, et je suis allé directement dans les toilettes des employés. J'ai eus la chance de pouvoir prendre le casier le plus proche de la fenêtre, ce qui me facilitera la tache, pour après. Je me suis vite changé, avant de rejoindre le reste de l'équipe de surveillance, pour un briefing du patron.

-------------------- Une heure plus tard. --------------------

Putain, une heure à attendre, c'est long... Non mais sérieux, quelle idée de me donner rendez-vous aussi longtemps avant ?! Franchement, il est pas bien, lui. Enfin, maintenant, je suis à mon poste, à savoir à côté de la porte du bureau, avec un autre garde. Je sens que ce boulot va être long... Même quand les rares invités viennent me voir, pour me demander où sont les toilettes. Pourquoi j'ai accepté de prendre cette mission, moi... ? Ca faisait une heure que le boulot avait commencé, et je commençais à m'emmerder, et accessoirement à somnoler. Mais heureusement, le collègue qui est à côté de moi, l'a remarqué.

Première fois que tu fais ce genre de boulot ?

Ouais. Ca se voit tant que ça... ?

Malheureusement, oui... Mais bon, c'est assez discret, pour que je sois le seul à le voir.

Ah... Désolé, chuis plutôt un homme d'action, moi.

Ouais, je vois. Tu devrais te changer les idées, en faisant autre chose.

Et qu... *Ooooh. Je vais pouvoir faire ce que j'avais prévu, comme ça.* Je crois que je sais quoi faire. Mais je veux pas lacher mon poste, comme ça...

Attends. Jeff !

Un des autres gars de la sécurité s'est alors approché de nous.

Yep ?

Le nouveau a besoin de se changer les idées. Remplace-le, s'il te plait.

Pas de soucis. Prends ton temps, vieux.

Super, merci les gars. Au fait, il est où le patron ?

Pendant que tu parlais avec la vieille, il est entré dans son bureau.

Ok, merci. Bon, j'y vais.

Parfait ! Je vais pouvoir faire ce que j'avais prévu. Je suis allé dans les toilettes des employés, et je me suis passé de l'eau sur le visage. Ca fait du bien... Bon, il est temps d'y aller. Je vais devoir faire aussi vite que possible, pour ne pas éveiller de soupesons... Je me suis changé, pour mettre une tenue noire, et une cagoule, avant de prendre un gros sac. Autant prévoir grand, hein. J'ai ensuite ouverts la fenêtre, qui me paraissait quand même plus grande, et je m'y suis faufilé, pour atterrir sur le rebord. Bon, maintenant, faut que je fasse attention de ne pas tomber. J'ai de la chance, il fait nuit, maintenant, donc les gardes postés sur le balcon ne me verront pas. J'ai marché doucement sur le rebord, avant d'arriver au balcon, et de passer par dessus la rambarde. Un petit moment de flottement, pour voir si j'étais repéré, et je me suis ensuite dirigé vers la fenêtre. Et étrangement, elle était ouverte. Bizarre... Ou la personne qui m'a donné cette mission veut m'aider, soit c'est une grosse coïncidence. Bref, je vais pas cracher dessus. Je suis entré dans le bureau, et ce qui m'a frappé immédiatement, c'est la putain de chaleur qui réglait ici. Je comprends mieux les fenêtres ouvertes, maintenant... Je vais souffrir, moi, avec ma tenue. Bref... J'ai invoqué discrètement mon Sabre Mythril, tout en m'approchant de ma cible. Une fois derrière le dossier de sa chaise (quel mégalomane, ce gars. Son dossier dépasse sa tête... Bah d'une tête.), j'ai passais mon bras gauche autour de ses épaules, avant de placer ma lame sur sa gorge, et de m'adresser à lui, en modifiant ma voix.

Le coffre, où est-il ?

M... Mais qui êtes-vous ?

Le coffre. Maintenant.

Il flippe grave, là, et c'est parfait. D'une main tremblante, il pointa le mur, sur notre gauche, et plus précisément, le tableau. Mais qu'il est moche !!! Attendez... Le coffre est derrière !

Ouvrez-le.

B... Bien...

J'ai retiré mon bras gauche, pour qu'il puisse se lever, et aller vers le tableau. Il fit pivoter ce dernier, et révéla le fameux coffre, qu'il déverrouilla et ouvra, révélant une véritable fortune. JACKPOT !!! J'ai retiré le sac de mon dos, et je l'ai jeté aux pieds de l'artiste.

Mettez tout dedans. Et vite.

D... D'accord...

C'est fou comme la peur a un grand pouvoir, sur les faibles. Tout en maintenant mon arme sur sa gorge, je l'ai laissé prendre le sac, et vider le contenu du coffre dedans. Il m'a ensuite tendu le sac, sans me regarder, ce que je cherchais. Sauf que, après l'avoir pris, je l'ai posé au sol, derrière moi.

V... Vous allez me t... Tuer ?

J'ai alors plaqué ma main libre sur sa bouche, avant de lui trancher la gorge, sans hésitation.

C'était prévu...

J'ai accompagné la descente du corps, pour éviter qu'il ne fasse trop de bruit en tombant, avant de révoquer mon arme. J'ai ensuite repris le sac, avant de ressortir discrètement, dans la fraîcheur de la nuit. Ca fait un bien fou... Après avoir passé cinq minutes, montre en main, dans un véritable four, aussi... Bon, faut maintenant que je retourne dans les toilettes des employés, moi. J'ai fais attention aux gardes, et je suis remonté sur le rebord, avant de me diriger vers la fenêtre concernée. De temps à autre, je jetais un coup d'oeuil au balcon, pour voir si personne ne regardait dans ma direction. En deux minutes, j'ai pus atteindre la fenêtre, avant d'y passer, et de la refermer. Bah quand même, j'veux pas être découverts, moi. Bon, faut que je trouve un endroit pour planquer mon sac, moi. J'ai regardé dans toute la pièce, avant de trouver... Un vide-ordure. Bon, c'est mieux que rien, hein. J'ai balancé le sac dedans, avant de vite me changer, et retourner à mon poste. Je suis sorti des toilettes, comme une fleur, avant de rejoindre mon poste.

Alors, ça va mieux ?

Ouais, merci les gars.

Bah de rien, vieux. Mais j'espère que tu seras plus attentif, cette fois.

Pas de soucis, pour ça.

Ouais, je vais rester éveiller, le plus longtemps possible. Enfin, avant de révéler la mort de l'autre, bien sûr. Pendant que Jeff retournait faire une ronde, je me suis remis à ma place, et je n'ai plus bougé de là.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une mission classique. En apparence, seulement.   Jeu 11 Aoû - 21:08

avatar
Cloud Darksilvers

Indépendant Illégal

Click


Partie 4 : "Découverte" du meurtre.

A venir...
[/quote]
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Une mission classique. En apparence, seulement.   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Clover