Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
 MessageSujet: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Jeu 16 Sep - 21:43

avatar
Invité


Click

Qui peux témoigner de ce que les songes réservent réellement ? Après tout, la frontière entre rêve et hallucination est mince. Et le jeune homme, jamais, oh, jamais, ne se souvenait de ses rêves. Ses nuits étaient courte, il préférait dormir et ne pas se soucier de ce genre de chose. Et pourtant, il se souvint d'un désagréable souvenir. Une fille, qui avance vers un piédestal contenant une magnifique épée décorée d'or et de bleus. Sur la lame; écrit dans une langue oubliée, des mots étaient gravés. La fille s'approchant de l'épée, son champ de vision se détourna vers un jeune garçon, endormir contre l'épée. Lui, il y à fort longtemps. La scène qui fit que sa vie pris un tournant à 420°. Si elle retirait l'épée, elle le condamnait à le porter. Et au moment où l'épée se retira du socle, une douce et chatoyante lumière dorée émana de la lame, avant de venir l'éblouir dans un flash blanc aveuglant. Aie. Une douleur vive l'atteint au crâne. Il rouvrit les yeux. Un .. plafond ? Il baissa les yeux avant de voir son pantalon, une couverture blanche. Il sentit une vive douleur sur le corps Il vit de nombreux bandage sur son corps. Il étouffait... et des bribes lui revint en tête. Ce feu, noir, lui brûlant le torse. Et d'un coup, miracle... après une demi-heure d'esquive, une pluie miraculeuse qui vint faire taire ces flammes. Un coup d 'épée vertical... et il avait gagner. Le temps qu'il le réalise, sa brûlure sur son torse fit qu'il perdit l'équilibre, dans une sensation de chaleur et de froid assez dérangeante. Le contraste entre une brûlure magique et la pluie glacée. Sa vue se déforma, devint floue. Il tomba à genou, laissant tomber l'épée sur le sol, qui se planta. Et finalement, son torse fût entrainé en avant. Il se sentit partir dans une sensation de douleur et d'asphyxie. Son monde devint ténèbres.

La question, quand il se releva en grimaçant à cause de la douleur, était de savoir : - où il était ; où Excalibur était ; Et s'il était en danger ou non. Premier réflexe. L'épée se matérialisa dans sa main, et il s'en servit comme appui; avant de glisser vers l'avant. Il tomba sur le sol, et en se relevant, il aperçu quelqu'un.
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Ven 17 Sep - 11:32

avatar
Invité


Click

    Raen ouvrit la veste de son kimono noir sous laquelle il était torse nu. Il voulait encore observer la marque de la guilde tout récemment imprimée sur son pectoral gauche, juste au dessus de son coeur. Le jeune mage ne pouvait s'empêcher de s'emplir d'orgueil à la vue de ce tampon qui représentait tant pour lui. Toutes ces années, il n'avait cherché que des gens pour l'accepter, une famille, un foyer. Il se rappela alors cette discussion qu'il avait eu avec ce vagabond peu avant d'être banni de son village. Oui pas de doutes, c'était bien ici. Raen regarda alors vers le plafond de la guilde, comme s'il pouvait y voir le ciel à travers, et par dessus tout, la personne à qui il s'adressait mentalement, comme s'il pouvait l'atteindre par télépathie.

    * Oh Roland, où es-tu? Pourquoi m'as-tu abandonné? Serais-tu fier de moi si tu me voyais maintenant? Un jour où l'autre je saurai ce qui t'es arrivé, je te le jure. *


    Après s'être passé la main dans ses longs cheveux blonds comme les blés, Raen se décida à aller à la rencontre de quelques membres de la guilde, histoire de sympathiser, mais surtout pour déjà essayer de s'acclimater à la guilde. La meilleure chose à faire semblait déjà de visiter le bâtiment. Il fit alors le tour des lieux, scrutant tous les visages afin de les imprimer dans sa tête, repérer ceux qui étaient de la guilde, et ceux qui ne l'étaient pas. Il vit alors tour à tour, le bar, le tableau des missions, les dortoirs, puis, il s'apprêta à découvrir l'infirmerie. Il espérait vraiment qu'il n'aurait pas à passer beaucoup de temps ici. Puis, il se perdit en pensées, se rappelant les missions qu'il avait déjà effectuées par le passé en tant que mercenaire, mage solitaire, avant de trouver Fairy Tail, sa première guilde. Il avait plusieurs fois été blessé et quelques fois, ses côtes lui faisaient encore un peu mal d'avoir été autant maltraitées.

    Raen se secoua la tête pour se sortir ces vieilles idées de la tête, secouant ainsi sa blonde chevelure. Le jeune mage se décida alors à pousser la porte de l'infirmerie et à y entrer. C'était... Blanc. Il y avait un grand nombre de lits, parfaitement faits, comme s'il y avait longtemps que personne n'était passé par là. Pourtant, le nombre de lits parlait de lui-même. Tous étaient équipés de rideaux pour les isoler si les patients avaient besoin de calme. Pourtant, aucun n'était relevé pour la simple et bonne raison que pour l'instant, il n'y avait qu'un seul patient dans l'infirmerie. Il était couvert de bandages, et était en train de se relever, plutôt difficilement d'ailleurs. En voulant se lever, le pauvre tomba pathétiquement au sol. Une épée s'était matérialisée, sortant de nulle part et arrivant dans sa main afin de lui servir d'appui pour se relever. Il semblait clair pour Raen que si la personne qui s'occupait de lui le voyait, il ne serait pas d'accord pour qu'il se lève. Mais bon, lui n'était pas médecin alors... Le Berserk Soul se précipita donc vers le jeune homme pour l'aider à se relever et se proposer comme appui si le besoin s'en faisait ressentir. Puis il engagea la conversation.

    _ Hé, tu devrais peut-être pas essayer de te lever comme ça, t'es encore blessé à ce qu'on dirait... Je sais pas comment ils soignent ici, mais ça peut pas faire peur au point de vouloir fuir en vitesse pas vrai?
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Ven 17 Sep - 22:05

avatar
Invité


Click

Le sol froid lui rappela la pluie battante qui avait été le témoin de sa victoire. Aussi froide qu'elle. Et sa brûlure le fit souffrir... et pas qu'un peu. En regardant au travers, de nombreuse croûte parsemait son torse, des croûtes rouge. D'une façon ou d'une autre, à la place des cloques d'une brûlure, son corps avait réparer l'épiderme et la derme, ce qui le rassura quelque peu. Cela faisait drôlement mal, mais après tout, il connaîtrait pire, s'il devait accomplir le devoir de l'épée. Et cela ne lui plaisait au final que très peu. Mais pour sa défunte soeur, il avait jurer de ne pas rejeter la tâche qu'elle lui avait confier. Au final, rejeter l'épée venait à la rejeter indirectement, ce qui l'énervait un peu. Forcer d'obéir à l'épée sacrée. Il se sentait esclave du destin. Ce dernier lui avait causer ces mêmes brûlure lors d'un combat qui aurai pu lui coûter la vie. Mais un gros coup de chance avait sauver sa vie. Et maintenant, il était dans un endroit inconnu et où il semblerait, il avait été soigner; Mais sa pire crainte était bien de devoir payer ces soins. Il n'avait aucun argent, faute de travailler. Et l'épée lui avait imposer de nombreux voyages. Pour s'en débarrasser, pour s'en servir ... et pour arriver ici. Elle l'avait protéger parfois. Jusqu'à même tuer des gens pas forcément méchant, mais que l'épée, complètement déboussolée avait juger démoniaque et donc ... De provoquer la mort de cette source d'énergie démoniaque. Et cela lui avait valu de chercher à tout prix contrôler l'épée car il s'était mis sur la conscience ces tâches sur la légende de l'épée.

On lui avait expliquer que si l'épée était utilisée pour des actes maléfiques, il en pâtirait lui-même... et il n'avait pas trop envie de savoir comment ni pourquoi. Il avait pris coeur à la noble tâche que le porteur de l'épée devait respecter. Aider son prochain sans distinction, pas si mal au final. En se relevant, un blondinet vint l'aider à se relever. Qui était-ce ? Après cette interrogation, il parla.

_ Hé, tu devrais peut-être pas essayer de te lever comme ça, t'es encore blessé à ce qu'on dirait... Je sais pas comment ils soignent ici, mais ça peut pas faire peur au point de vouloir fuir en vitesse pas vrai?

- Merci... mais j'aimerai savoir où je suis et à qui je dois ma survie et ces soins .... par ailleurs, qui es-tu ?
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Sam 18 Sep - 0:26

avatar
Invité


Click

    Une fois que le jeune garçon était relevé. Il commença à l'observer attentivement. Il avait l'air vraiment jeune, son visage était presque angélique, il faisait sûrement beaucoup plus jeune qu'il ne l'était en réalité, en tout cas, son visage le rendait plutôt mignon de telle sorte que sûrement beaucoup de personnes plus âgée que lui avaient dû le prendre en affection. Ses cheveux tournaient au noirs, bien que selon la lumière, quelques reflets bruns apparaissaient. Ils semblaient assez rebelles, pas coiffés et parsemés de petits épis, quelques mèches venaient se placer devant les yeux du blessé et le gêner dans sa vision, pas très pratique, pensa Raen près s'être rendu compte que ses cheveux lui faisaient souvent le même coup. Une fois relevé, sa taille se rapprochait dangereusement de la sienne, bien qu'au final, Raen le dépasse d'une petit dizaine de centimètres. Le fait qu'il soit enroulé dans ses bandages permettaient de voir qu'il était un peu musclé, en tout cas, il fallait bien pour manipuler l'épée qu'il tenait dans la main, elle avait l'air lourde et quelques peu disproportionnée par rapport à ses bras taillés en allumettes.

    _ Merci... mais j'aimerai savoir où je suis et à qui je dois ma survie et ces soins …. par ailleurs, qui es-tu ?

    Et bien, au moins on pouvait dire que lui allait droit au but. Mais alors que Raen pensait avoir trouvé un membre de la guilde, il se rendit compte qu'en fait, ce jeune homme ne savait pas du tout où il était, ni comment il était arrivé là. Et c'était à Raen qu'il incombait de lui expliquer cela, alors qu'il venait d'intégrer officiellement la guilde à peine 10 minutes auparavant? Ahlala, que de chance pour le Take Over Berserk... Le grand blond décida donc de s'asseoir sur le lit du patient. Il ne se voyait absolument pas se balader en marchant avec le blessé dans cet état là. Et puis la personne qui s'occupait des soins ici lui en aurait sûrement voulu de l'avoir entraîné dehors alors qu'il avait surtout besoin de repos. Il espérait qu'il viendrait s'asseoir lui aussi. Puisqu'il le demandait, alors il allait lui dire tout ce qu'il savait, de la façon la plus aimable possible.

    _ Alors déjà, ici, on est à l'infirmerie de la guilde Fairy Tail – il ouvrit encore une fois son kimono pour laisser voir orgueilleusement sa toute nouvelle marque de la guilde sur son pectoral gauche – donc, si tu ne te rappelle pas comment tu as atterri ici, c'est à coup sûr un membre de la guilde qui t'a trouvé agonisant sur le chemin du retour et qui t'a amené ici pour avoir des soins. Par contre, pour l'identité des personnes qui t'ont sauvé je ne peux rien. Ensuite, pour ma propre personne, je m'appelle Raen, et si je peux pas te dire grand chose sur la guilde, c'est qu'en fait, j'ai été recruté il y a maintenant une toute petite quinzaine de minutes. Désolé.

    Malgré tout, il adressa un petit sourire d'excuse au jeune homme dont il ne connaissait au final pas l'identité. Certes il était aimable avec les inconnus tant qu'ils ne touchaient pas à sa sensibilité reconnue, mais jamais autant que ça. Ahlala, l'esprit Fairy Tail le gagnait déjà...



    [Du coup, vu qu'on est tous les deux "nouveaux" va ptet nous falloir qu'un membre plus ancien nous rejoigne et nous "explique" des trucs sur la guilde -et te recrute toi puisque à priori tu ne l'es pas encore- donc si il y en a un qui se sent de venir RP avec nous, ça pourrait être judicieux qu'il se pointe genre après la réponse d'Atios (si t'es d'accord)]
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Mer 22 Sep - 17:49

avatar
Invité


Click

Quand il se releva, il se sentit disséquer du regard par le blond devant lui. Ce dernier était plus grand de lui d'une dizaine de centimètre et était en kimono. Il avait un visage particulièrement adulte, bien plus que le sien à priori. Enfin bon, il se fichait des apparences et alla droit au but, peut-être trop brutalement ? En tout cas, sa question sembla quelque peu décevoir, et déstabiliser le jeune homme. Peut-être qu'il pensait que lui-même en aurai su plus sur l'endroit ? C'était raté, Atios ne savait rien sur cet endroit. Maintenant debout, il alla se mettre quelque chose sur le dos car il avait légèrement froid. Il opta pour sa chemise qui semblait être propre à présente. Il la boutonna en posant l'épée sur un lit, mais ne la referma pas complètement car le contact du haut de sa chemise contre les bandages était douloureux. Il se retourna vers le blondinet qui s'était assis sur un lit. Son regard d'ailleurs semblait demander de venir s'assoir sur un lit, mais Atios ne se sentait pas l'envie de s'assoir ou de rester allonger. Même si c'était douloureux, il ne restait pas en place et n'aimait pas attendre au même endroit en attendant que son corps ai fini de réparer l'épiderme. Il repris l'épée en mains, de façon naturelle, et laissa la pointe vers le sol en la portant d'une main. Il regarda ensuite son interlocuteur qui allait parler.

_ Alors déjà, ici, on est à l'infirmerie de la guilde Fairy Tail. dit-il en montrant, son pectoral gauche en écartant le haut de son kimono, une sorte de dessin d'aile bizarre; mais le nom de Fairy tail lui disait quelque chose par contre. Alors qu'il retenait le mage noir dans le village, les gens avaient parler des mages de Fairy tail qui arriveraient. Ils étaient peut-être ceux qui l'avaient amener ici, thèse confirmée par le grand blond par la suite : donc, si tu ne te rappelle pas comment tu as atterri ici, c'est à coup sûr un membre de la guilde qui t'a trouvé agonisant sur le chemin du retour et qui t'a amené ici pour avoir des soins. Par contre, pour l'identité des personnes qui t'ont sauvé je ne peux rien. Ensuite, pour ma propre personne, je m'appelle Raen, et si je peux pas te dire grand chose sur la guilde, c'est qu'en fait, j'ai été recruté il y a maintenant une toute petite quinzaine de minutes. Désolé. avait-il continuer, sur un ton qui lui semblait être sympathique.

Il n'avait pas l'air d'être quelqu'un de foncièrement mauvais et cela lui permis de se détendre un peu. Il sourit avant de répondre, sur un ton enjoué :

- Moi ... C'est Atios, Enchanté de te connaître Raen, - petite courbette respectueuse (réminiscence de son temps avec des chevaliers ça) - Et pas besoin de t'excuser, tu n'y peux absolument rien, et tu m'as déjà pas mal éclairer sur le lieu où je suis. Donc, me voilà Magnoria ... J'aimerai savoir depuis combien de temps je suis ici par contre. Enfin,, comment tu t'es fais recruter ? Je me dirigeais par ici quand j'ai aider un village à évacuer alors qu'un mage noir tentait de les attaquer. Je venais justement dans cette ville car il y à des mages fort à Fairy Tail et j'espérais qu'il m'aiderait à devenir plus fort.

En effet, il contrôlait l'épée, mais il avait déjà eu des démonstrations tragique du pouvoir de l'épée si elle décidait de contrôler son hôte pour le défendre; Il avait perdu ces fois-là, des camarades. Une pointe de tristesse envahis son regard avant de disparaître. Si on devait décrire Atios, il reflétait l'épée qu'il portait. Il était ... encourageant, entrainant, en quelque sorte. Il le regarda et se dirigea vers la porte, en faisant signe de le suivre avant de dire :

- Allons-voir mes sauveurs, il faut que j'aille les remercier au moins, même si j'espère qu'ils ne me demanderons pas d'argent, car l'état actuel de mes fonds est plutôt qualifiable de banqueroute héhé. Petite pointe d'humour, avant qu'il ne s'engage dans un couloir, avec il en avait la conviction, Raen derrière lui.

HRP : Excuse-moi du retard, j'ai dû mal à gérer tout ce que je dois faire. J'espère que tu apprécieras le post, même si je n'en suis pas très satisfait moi-même ^^"
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Sam 25 Sep - 12:09

avatar
Invité


Click

J'étais enfin revenue à Fairy Tail après ma petite balade en ville pendant laquelle je mettais accidentellement blessée. Ca ne serait jamais arrivé si j'avais fait plus attention mais comme je pensais à Alzack et que je n'arrivais pas à me le sortir de la tête, j'étais perturbée et je me suis blessée.
Rien de très grave, je m'étais juste coupée un peu l'avant bras avec un gros couteau de cuisine. J'avais fait un garrot et ca ne saignait plus trop mais je préférais me désinfecter la plaie tout de suite, au moins ca serait fait et ca éviterait des problèmes futurs.

J'avais remarqué en passant au rez-de-chaussée que la guilde était un peu vide en ce moment. La plus part des membres étant en mission, comme mon petit Alzack d'ailleurs, tout était assez calme. Ca faisait bizarre de voir la guilde habituellement pleine de vie ainsi. Enfin bon, il faut bien faire des missions pour gagner de l'argent et entretenir la guilde ! Il faudrait que je pense à en faire moi aussi, je vis à la guilde et je ne contribue pas du tout financièrement, honte à moi.

J'avais monté les escaliers assez rapidement et m'engageais dans le couloir du premier étage.
J'allais attraper la poignée de la porte qui donnait sur l'infirmerie mais elle s’ouvrit et je faillis me la prendre en pleine tête. Je fis un petit bon en arrière et l'évitât de justesse, elle me frôla tout de même le front.
Qui avait bien pu vouloir me tuer ?! Il allait passer un sale quart d'heure celui là ! Je suis sur que c'est Natsu !
Pourtant, la porte ne s'ouvrit pas sur Natsu mais sur deux jeunes hommes que je n'avais jamais vus.
Des nouveaux peut-être ? Ou des visiteurs ?

    - Faites attention la prochaine fois en ouvrant cette foutue porte ! J'ai failli me la prendre en pleine tête !


Oui, quand mon chéri n'est pas là, je suis quelque peu irritable et pas toujours très sympa ! Mais j'ai vraiment failli avoir une marque en plein milieu du front ! Quelle horreur !!! Déjà que quand je regarde les autres filles comme Lucy, Erza et Mirajane, je me dis qu’Alzack ne pourra jamais me remarquer alors si je suis marquée à vis à cause d'une porte, je n’en parle même pas !
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Dim 26 Sep - 1:19

avatar
Invité


Click

    _ Moi ... C'est Atios, Enchanté de te connaître Raen

    C'était donc comme ça qu'il s'appelait... En tout cas, il avait l'air de dire cela avec assez d'entrain, ce qui étonna fortement Raen, de la part d'un blessé grave au vu de ses bandages, faire preuve d'autant de bonne humeur après s'être lamentablement ramassé sur le sol boisé de l'infirmerie, c'était peu commun dirons-nous. Quoi que Raen puisse en penser, le jeune Atios continua à parler, et il n'avait tout d'un coup plus l'air aussi réservé qu'il aurait pu le penser en le voyant au premier coup d'oeil.

    _ Et pas besoin de t'excuser, tu n'y peux absolument rien, et tu m'as déjà pas mal éclairer sur le lieu où je suis. Donc, me voilà Magnoria ... J'aimerai savoir depuis combien de temps je suis ici par contre. Enfin,, comment tu t'es fais recruter ? Je me dirigeais par ici quand j'ai aider un village à évacuer alors qu'un mage noir tentait de les attaquer. Je venais justement dans cette ville car il y à des mages fort à Fairy Tail et j'espérais qu'il m'aiderait à devenir plus fort.

    Hum, alors comme ça, ce garçon était attiré vers la guilde que lui venait juste de rejoindre tout simplement pour la puissance, pour devenir plus fort et mieux maîtriser sa magie... Cet objectif était à bien des lieues du but principal de Raen au sein de cette guilde! Il trouvait d'ailleurs que cette seule motivation n'était pas très louable. Pour quelle raison pouvait-on avoir une telle soif de pouvoir? Non, définitivement, il ne trouvait pas cela très sain car à son sens, il était un moment où la guilde ne pourrait plus lui apporter la puissance qu'il en attendait. Et à ce moment là, que ferait-il? Quitterait-il la guilde en quête d'une autre qu'il pourrait piller de son savoir et de son expérience? Pourtant le ton sur lequel Atios disait cela était tout ce qu'il y avait de sain. Qu'en penser? Raen se perdait très vite dans ses pensées. Le jeune blond se secoua donc la tête comme pour se remettre les idées en place. C'était surtout Atios qui continuait de parler qui le sortit de sa rêverie.

    _ Allons-voir mes sauveurs, il faut que j'aille les remercier au moins, même si j'espère qu'ils ne me demanderons pas d'argent, car l'état actuel de mes fonds est plutôt qualifiable de banqueroute héhé.

    Sans attendre de réaction de sa part, le jeune brun tourna les talons et se dirigea vers la sortie de l'infirmerie. Raen se contenta de le suivre sans un mot. Malgré tout ce que l'on pouvait penser de ses motivations, c'était apparemment quelqu'un de bien. Alors qu'ils arrivaient vers la porte, Atios l'ouvrit quelque peu brutalement à priori. Parce que le jeune mage de Take Over vit une silhouette faire un vif sauf en arrière, comme si la porte l'attaquait de sa propre volonté. C'était une jeune femme qui, après avoir réalisé ce qui venait de se passer, avait réagit au quart de tour.

    _ Faites attention la prochaine fois en ouvrant cette foutue porte ! J'ai failli me la prendre en pleine tête !

    Et bien, on pouvait dire que c'était une femme de caractère celle-là! Raen la détailla un peu, le plus discrètement possible. C'était une jeune aux longs cheveux verts, qui semblaient lui arriver vers le bas du dos. Ils avaient l'air très soyeux, de telle sorte que Raen aurait presque envie d'y passer ses doigts. Elle portait un chapeau de cow-girl qui en plus de sa tenue plutôt légère, avait vite fait de la rendre attirante. Dommage qu'elle aie si mauvais caractère. Mais même si cette jeune femme avait l'air très énervée -Raen ne tenait pas vraiment à savoir pourquoi d'ailleurs- il ne se sentait nullement l'objet de sa colère, n'étant pas la personne qui, en ouvrant la porte, avait attenté à son intégrité physique. S'il en avait été autrement, il aurait assez mal réagit et si jamais la guilde ne le connaissait pas, ils aurait au moins fait connaissance avec sa voix qui aurait raisonné dans toute la guilde. Mais bon, il était tout nouveau dans la guilde et voulait faire bonne impression. Alors Raen préféra passer devant Atios -On ne savait jamais se qui pouvait se passer- se mettant face à la jeune femme qui avait failli se retrouver avec une belle marque de porte imprimée sur son visage. Et s'adressa à elle d'un ton plutôt conciliant et un petit sourire angélique.

    _ Je vous prie de bien vouloir l'excuser pour son geste maladroit. Il n'est pas de la guilde. Il aurait été ramené ici par quelqu'un de la guilde et ne sait pas trop quoi faire. Quant à moi, je m'appelle Raen Kil'zemol et je suis tout fraîchement recruté, je ne pouvais donc pas l'aider et j'allais chercher avec lui un autre membre de la guilde plus ancien, pour le renseigner. J'espère que vous n'avez rien.
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Lun 27 Sep - 21:08

avatar
Invité


Click

_ Faites attention la prochaine fois en ouvrant cette foutue porte ! J'ai failli me la prendre en pleine tête !

Atios n'avait pas prévu une chose quand il avait ouvert la porte. Il n'avait pas prévu qu'au même instant, une jeune femmes aux longs cheveux vert tente de rentrer elle aussi, ce faisant, prenant le risque de prendre la porte dans le visage. Le plus effrayant dans tout cela c'était que la jeune femme semblait presque en pleine méditation interne suite à celà, quelque chose du genre "il allait abîmer mon visage, ce salopio!". Mais le plus surprenant fut tout de même la réaction de Raen dans tout ça. Celle de l'inconnue membre de Fairy Tail était légitime et très très compréhensible, mais le temps qu'il dise :

- Ah, excusez-m...

Qu'un éclair en kimono lui passant devant.

_ Je vous prie de bien vouloir l'excuser pour son geste maladroit. Il n'est pas de la guilde. Il aurait été ramené ici par quelqu'un de la guilde et ne sait pas trop quoi faire. Quant à moi, je m'appelle Raen Kil'zemol et je suis tout fraîchement recruté, je ne pouvais donc pas l'aider et j'allais chercher avec lui un autre membre de la guilde plus ancien, pour le renseigner. J'espère que vous n'avez rien.

Atios, fit une moue interne se disant qu'il aurai pu s'excuser lui-même, mais soit. Le plus énervant fut ensuite le aurai. Il était très malpoli de douté de lui, de ce qu'il avait dit, mais bon, soit. Mais le plus gros, fut quand même l'auto-courbette à peine cachée que constituait l'actuelle attitude de Raen. Le jeune homme sourit légèrement à cette idée. Comme quoi, l'humain cherche toujours à tirer le meilleur de tout à chaque instant, et cela semblait être une loi universelle. Il soupira, de l'attitude un peu enfantine de ce qui semblait être son ainé. C'était assez ... enfantin. Mais tout était là, l'attitude, le ton, et même le sourire bienfaiteur. Atios passa derrière les deux personnes. Il se retourna vers les deux, avant de reprendre :

- Comme je l'ai dis, j'espère que vous n'avez rien, je ne pouvais prévoir que vous seriez derrière cette porte.
dit-il sur un ton sincère, les yeux fermés. Il rouvrit les yeux et fit un sourire un peu gêné. Cependant, pourriez vous me dire comment rejoindre la guilde ? J'ai besoin de me fixer, d'être au contact de gens fort, et d'avoir un but dans ma vie, puisque j'ai perdu l'ancienne. Dit-il sur un ton u peu amer. Effectivement, maintenant il n'avait plus rien à faire de sa vie. Ah si, lutter contre le mal. C'était devenu une philosophie, et l'épée ne lui laissait pas trop la choix non plus. Son regard sembla plus faible, laissant un côté vulnérable apparaître. Mais cela pris fin peu de temps après. Quant à mes sauveurs, savez-vous qui sont-ils? demanda t'-il en souriant, sur un ton légèrement enjoué.
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Mer 29 Sep - 18:34

avatar
Invité


Click

    - Je vous prie de bien vouloir l'excuser pour son geste maladroit. Il n'est pas de la guilde. Il aurait été ramené ici par quelqu'un de la guilde et ne sait pas trop quoi faire. Quant à moi, je m'appelle Raen Kil'zemol et je suis tout fraîchement recruté, je ne pouvais donc pas l'aider et j'allais chercher avec lui un autre membre de la guilde plus ancien, pour le renseigner. J'espère que vous n'avez rien.


Le garçon en retrait c'était avancé et avait parlé à la place de l'autre qui avait commencé une phrase restée en supant. Finalement, après avoir refermée la bouche qu'il avait gardé ouverte quelques secondes, celui qui avait ouvert la porte -et donc failli me défigurer- s'excuse à son tour.
Je poussais un soupir.
Tout allait bien, mon visage était encore entier et ce n'était pas volontaire, alors je n'avais pas vraiment besoin de m'énerver plus que fait.

    - Pour la porte, ce n’est pas si grave que ca, mon visage est entier, mais fait attention tout de même.
    Sinon je m’appelle Visa Milan et je suis dans la guilde … depuis un certain temps déjà !


Je leur souris tout de même, m'excusant silencieusement d'avoir crié et râler contre eux pour presque rien, enfin rien puisque comme dit, mon visage était encore entier.
En plus, ils avaient l'air un peu perdus tous les deux, enfin surtout celui qui avait ouvert la porte.
Je le remarquais à son regard mais je le compris surtout quand il reprit la parole.

    - Cependant, pourriez-vous me dire comment rejoindre la guilde ? J'ai besoin de me fixer, d'être au contact de gens fort, et d'avoir un but dans ma vie, puisque j'ai perdu l'ancienne ...


Cette phrase pleine de sous entendus que je ne voulais comprendre fit parcourir en moi des frissons.
Sa voix et son regard montrait que cette partie de sa vie, de son passé était plutôt triste, enfin c'est ce que j'en déduisais, certaines personnes s'apitoient sur leur sort un peu inutilement, pourtant ca n'avait pas l'air d'être son cas ...
Il reprit, d'un ton plus fort :

    - Quant à mes sauveurs, savez-vous qui sont-ils ?


Je me décidais finalement à lui répondre.

    - Et bien, pour tes sauveurs je n'en ai aucune idée, désolée. Je viens de rentrer à la guilde et je dois t'avouer que je ne suis pas au courant des derniers évènements. Et puis pour rejoindre la guilde se n'est pas trop compliqué, surtout si tu as l'appuie d'un membre !


Je ne savais pas quoi dire de plus. J'avais en gros répondu à ses questions. J'hésitais pourtant à les laisser dans le couloir et à entrer dans l'infirmerie. Je restais sur place, hésitante. Ils avaient peut être autre chose à me demander ...
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   Lun 4 Oct - 17:40

avatar
Invité


Click

    Bien que avait prit les devants au début de ce qui semblait être une altercation afin d'éviter qu'elle n'éclate, Raen resta en retrait lorsqu'il sentit que la situation se désamorçait d'elle-même. Ainsi, plutôt que de continuer à se plaindre et de se mettre à leur cracher leurs soi-disant torts à la figure, la rescapée de l'attentat à son visage se présenta. Elle s'appelait donc Visa Milan... En tout cas, elle avait l'air de sous-entendre qu'elle faisait partie de ceux qu'on pourrait appeler les anciens de la guilde. Autant dire qu'il était plutôt bien tombé. Raen commença à détailler la jeune femme. Elle semblait de taille moyenne, plutôt fine, un visage assez pur, et de longs cheveux verts, mais surtout, ce qui frappa le jeune blondinet, c'est surtout l'impressionnante aura qu'elle dégageait. Elle avait l'air d'avoir tellement d'expérience, elle semblait avoir vécu bon nombre de choses, sûrement grâce ou à cause de Fairy Tail, mais cela ne faisait que grandir le sentiment de respect qu'avait Raen envers cette jeune femme qui avait l'air d'être très forte -de caractère au moins en tout cas- et tout cela, en ayant certainement un âge proche du sien... Alors qu'il était en train d'essayer de cerner Visa Milan, Atios reprit la parole.

    _ Cependant, pourriez-vous me dire comment rejoindre la guilde ? J'ai besoin de me fixer, d'être au contact de gens fort, et d'avoir un but dans ma vie, puisque j'ai perdu l'ancienne ...

    Et bien, il fallait lui reconnaître quelque chose, c'est qu'il ne perdait pas le Nord. Encore cette idée d'être fort... Il devait vraiment avoir une bonne raison pour s'attacher tant que ça à la puissance... Il fallait dire que de l'extérieur, aux yeux des autres mages, Fairy Tail semblait être une guilde de délinquants dont les missions finissaient souvent en désastres et dommages collatéraux. Poursuivant sur sa lancée, Atios demanda aussi à connaître l'identité de ses sauveurs. Autant chercher une aiguille dans une meule de foin. De toutes façons, Visa ne pouvait pas l'aider non plus. Dommage. C'est alors qu'une sorte de silence s'installa entre les trois mages. Assez gênant, pour Raen en tout cas. Débloquer la situation. Vite.

    _ Euh... A priori, Atios aimerait bien rejoindre la guilde, et moi, je ne l'ai rejoint que quelques minutes auparavant. On peut donc considérer que nous sommes tous deux nouveaux. Alors, serait-il possible que vous voyiez pour recruter Atios et ensuite nous aider à nous intégrer?

    D'aucuns auraient pu se dire que Raen semblait un peu trop prendre les rênes, à demander pour Atios que l'on recrute se dernier mais après tout, ce n'était pas comme si ça s'était passé comme cela. Il avait déjà émis le souhait de rejoindre la guilde en demandant comment faire et la seule intention du Take Over était de faire avancer la situation et la sortir de ce gênant silence. Puis, il se rappela la blessure de Visa. Après tout, ce n'était pas par hasard qu'elle était venue ici!

    _ Enfin tout ça, après que l'on vous ait soignée votre blessure bien sûr! Rien ne presse.

    [Désolé du retard et du petit post, j'avais pas d'idée pour essayer de faire bouger la situation ^^']
 MessageSujet: Re: Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
» Le point de départ [libre !]
» Un réveil difficile - Terminé
» Nouveau Trailer du Film 16 - Mewtwo change de forme !!!
» Un réveil difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP