Le deal à ne pas rater :
Apple iPad 10.2 (2019) 32Go Wifi – Gris sidéral
270 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]
 MessageSujet: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptySam 22 Oct - 14:56

Anonymous
Invité


Click

Après des jours de marches, Caedes arrive finalement à Magnoria. Magnifique ville, loin de la bizarrerie de la Vallée des Rêves. C'était un jour radieux, donnant à la ville une chaleur familial, tous les gens se parlaient, peu ne riaient pas...

*Ce n'est pas que c'est la première fois que je vois une ville heureuse, mais celle-là avait parfaitement soudé, personne ne semblait contraint d'être ici. J'ai beaucoup traversé de ville, et il y avait toujours des gens qui tiraient la gueule, chercher à être ailleurs, traînaient des pieds... Ca m'étonne pas que l'oncle Edouard ne m'a jamais envoyé directement ici: un mort ici, et c'est toute la population qui prend les armes... Ca se voit...*

Caedes se savait proche de la guilde Fairy Tail. Mais il ne peut s'empêcher de s’assoir sur un pont, les jambes pendantes dans le vide, au-dessus de l'eau. Il souffla pleinement, pour la première fois depuis qu'il a quitté le carnage du manoir de son oncle.

*Une chance qu'il n'avait gardé qu'une poignée de garde ce soir là, tous rassemblés au même endroit... tous morts. Triste que l'oncle m'ait si mal estimé... faut dire que j'ai eu des renforts inattendus... que diable étaient ces trucs? C'est moi qu'ils m'appellent "Boss". Je n'ai jamais été le boss, jamais eu des hommes sous mes ordres... Le vendeur de la fiole m'avait assuré que c'était juste une explosion d'envergure modeste... créant surtout de la fumée. Je devais en profiter pour tordre le cou à ce porc puis m'enfuir par les toits... Ce vendeur de Fairy Tail m'avait l'air honnête... ... enfin je crois... il ressemblait à quoi déjà? ... Je ne sais même plus. Quel est l'intérêt de vendre une bombe à n'importe qui? Je comprends rien... ils m'ont peut être repéré, ont voulu me jeter je-ne-sais-quoi comme sort pour m'enrôler de force... Nan! Ce n'est pas la réputation de cette guide officielle. Je sais! ... j'ai cas y aller, je suis pas loin pour rien...*

Caedes avait eu cette dernière pensée avec un rictus, se moquant un peu de lui. Depuis la fuite du manoir, aucun de ces gobelins n'avait ré-apparu, ni la voix qu'il avait entendu... en réalité, il refusait d'admettre qu'il entendait une voix. Caedes avait vu trop de fous, et refusait de devenir comme eux. Il reprit sa marche vers la guide.

Quand enfin il se tint devant ce grand bâtiment, il pénétra la cour. Peu de monde, contrairement à la dernière fois où il était venu. Il repéra bien vite le petit stand de souvenirs et objets "légèrement" offensif. Caedes s'y précipita, mais personne. Par modestie, il refusa de pénétrer à l'intérieur même du bâtiment, et se mit à appeler.

"Hey! Y a quelqu'un? C'est quoi cette diablerie que vous m'avez vendu?"
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyMer 21 Déc - 9:40

Anonymous
Invité


Click

Ayumi, devant son verre vide, était encore endormie. Avec la nuit blanche qu'elle avait du subir pour mener à bien sa mission, elle avait fait une grasse matinée pour la première fois et cela ne lui déplaisait pas... Mais pourquoi donc, alors qu'elle avait dormi plus que d'habitude, se sentait-elle si fatiguée ? Bonne question. Tout se dont Ayumi se sentait capable, c'était de se reposer dans la salle principale de la guilde, bercée par les discussions animées des autres membres.

Malheureusement, elle se rendit vite compte que cela était impossible... Une nouvelle bagarre avait fusée à sa droite et elle devait rester éveillée si elle ne voulait pas recevoir un des projectile que les belligérants s'envoyaient dans la figure. Elle se résigna et se contenta de regarder d'un air amusé ces combats amicaux qu'elle avait appris à apprécier, mais de loin seulement ! Et qui sait ? Peut-être réussira-t-elle à s'endormir devant ce spectacle ? Ces paupières était si lourde... Elle se leva et se déplacer plus prêts du mur pour avoir une vue sur la dispute tout en étant dans un coin ombragé où le sommeil viendra peut-être la guider...

- Hey ! Y a quelqu'un ? C'est quoi cette diablerie que vous m'avez vendue ?

Ayumi sursauta, réveillée par ce hurlement. Elle regarda tout autour d'elle, à la recherche de celui qui avait parlé mais personne ne semblait avoir réagis...Pourtant, elle était presque certaine d'avoir entendu quelqu'un appeler. Elle se tourna vers Mirajane.

- Tu n'as rien entendu ?

- Si, lui répondit-elle en souriant, je crois que cela venait de dehors... Peut-être encore quelqu'un qui en veut au maitre.

Ayumi écarquilla les yeux. En vouloir à maitre Makarov ? Mais pourquoi cela ? Devant son aire ahurie et inquiète, Mirajane sourit de plus belle et essaya de la rassurer.

- Oh, tu sais, peut-être un créancier, une personne dont la maison a été abimée par un membre... Rien d'important ! En plus, le maitre n'est pas disponible aujourd'hui...

Pourquoi disait-elle cela ? Ayumi avait vu le maître passer il y avait à peine quelques minutes ! Elle essaya de se calmer, mais restait toujours pensive... Dans les deux cas, créancier ou râleur, ce n'était pas des personnes sans importance, mais elle savait que Fairy Tail avait déjà de nombreux problème à ce sujet alors, un de plus ou un de moins... Mais tout de même... Elle hésita.

- Je ne pense pas que ce soit ça... Il parlait plutôt de quelque chose qu'il aurait acheté...Tu ne penses pas qu'il faudrait aller voir ce qu'il veut ? demmanda-t-elle.

- Comme tu veux, répondit Mirajane en se retournant pour ranger des couverts, mais n'oublie pas ! Le maitre n'est pas disponible en cas de problème !

Elle lui fit un clin d'oeil qui fit sourire à son tour Ayumi. Décidément, la bonne humeur de sa guilde était contagieuse ! Elle se décida et se leva pour sortir voir qui était la personne qui avait appelé.

Quand elle poussa la porte, elle tomba nez à nez avec un homme d'une vingtaine d'année. Ayumi poussa un cri de surprise. Il faut dire que le physique de l'homme qui lui faisait face n'était pas très avenant... De long cheveux brun cachaient une partie de son visage que ces traits rudes et froids semblait assombrir davantage. De plus, il semblait assez en colère... Peut-être que Mirajane avait raison ? Ayumi frissonna et baissa la tête, instinctivement. Et maintenant, qu'est-ce qu'elle faisait ? Elle releva très légèrement la tête et pris son courage à deux mains :

- Heu... Bonjour ? hésita Ayumi. Si vous êtes ici pour le maitre, il est absent pour le moment...

Sa voix tremblait très légèrement, elle était vraiment inquiète pour le maitre Makarov... Il était déjà assez occupée à réparer les bêtises de ses membres pour y ajouter des ennuis supplémentaires... Ayumi décida de faire comme Mirajane lui avait dit : le maitre était absent et ne pouvais voir personne.

Le regard d'Ayumi se posa sur les vêtements de l'homme. Il était extrêmement boueux, comme s'il avait fait un long voyage... Elle avait eu l'habitude de remarquer ces choses-là, avec son ancienne vie de nomade... A tout bien réfléchir, elle lui trouva même les traits plus fatigués qu'autre chose... Peut-être avait-il juste besoin d'aide ? Elle leva un peu plus la tête et précisa timidement :

- Je suis Ayumi Yume, une membre de Fairy Tail... Je... Je peux vous aider en quoi que ce soit ?
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyVen 23 Déc - 21:52

Anonymous
Invité


Click

(HRP: Excuse d'avoir un peu ce retard, mon PC a voulu jouer au plus fort: Je lui ai rappelé qui est le maître.)

Caedes tournait en rond dans la cour de la guilde. D’un bout à l’autre, son pas décisif et violent cachait mal la fatigue de l’homme : malgré toute sa volonté, ses pieds trainassaient par terre, et ses yeux qui scrutaient partout étaient en réalité mi-clos.

*Vivement que je trouve mes réponses ! C’est pas possible de vendre pareil diablerie ! Et puis
pourquoi me l’avoir vendu ? Tiens, une gamine, que fait-elle ? Peu importe ! C’est sûrement pas elle qui pourra m’aider ! Aucune personne ne semble pouvoir m’aider, ils sont tous là à m’ignorer royalement ! Si ça continue, je vais retourner leur pouvoir contre eux !!
*

*Oui voilà Cad’ ! C’est ça ! Affole les Ténèbres !*

-Heu... Bonjour ? hésita Ayumi. Si vous êtes ici pour le maitre, il est absent pour le moment...

*Mmh ? La gamine ?*

Caedes s’arrêta longuement sur la « gamine » : une adolescente, qui croit peut être même encore au père du voile d’Hiver, aux cheveux bleus qui avait l’air terrifié. Son seul mérite ?

*Au moins, elle m’ignore pas comme les autres… elle a du cran.*

- Je suis Ayumi Yume, une membre de Fairy Tail... Je... Je peux vous aider en quoi que ce soit ?

*Autant ne pas l’effrayer. Jouons-la zen. Comme avec les gosses que je voyais lors de mes contrats… pendant que je…*

-Oui. Vous pouvez. Je suis venu ici il y a de cela deux mois. J’ai acheté ça.

Tout en joignant les gestes à la parole, Caedes sorti les restes de la bombe. Un morceau de porcelaine avec des restes d’écritures dessus, difficile à comprendre tant ils étaient abimés. Caedes raconta que depuis qu’il avait utilisé, des créatures étranges sont apparues. Comme des sortes de gobelins. Ces gobelins lui obéissaient, Caedes affirma donc que cela ne pouvait venir que de la bomble, puisque c’est lui qu’il avait utilisé. Une autre conséquence de cet objet, une matière étrange qui a recouvert son corps pendant l’espace d’un instant. Bien sûr, Caedes omit de préciser les détails de cet « instant »… quand cette «matière» recouvra le bras de Caedes pour former une masse qui explosa la tête d’un homme… son enfoiré d’oncle.


-Je vous demande ce que vous m’avez fait. Pourquoi vendre pareil sorcellerie ? Quelles sont vos intentions ?

*Je doute que cela contre moi directement... si! C'est peut être une quête qu'ils ont... me tuer ou me jeter une malédiction. La quête aura été fournie par un de mes contrats qui a survécu ... Non, ce n'est pas le style de Fairy Tail... pas sa réputation en tous cas. Je dirais plutôt que c’est contre l’organisation d’oncle Edouard mais pourquoi ? Fairy Tail est une guilde officielle qui ne traine pas dans ce genre de buisines. A moins qu’elle n’ait reçu une quête contre l’organisation…
Dans tous les cas, je dois avoir le fin mot de cette histoire.*

Caedes ne laissait rien transparaître de ses pensées. Il était calme posé, face à la jeune Ayumi, qui elle ne semblait pas vraiment plus à l’aise après le récit de Caedes.

*Il est évident que cette gamine ne soit pas au courant…*

*… alors tue-la !*
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptySam 24 Déc - 12:25

Anonymous
Invité


Click

[Hrp] Pas de problème ! Et joyeux veille de noël en passant ! ^^[/Hrp]

- Oui, lui répondit-il. Vous pouvez. Je suis venu ici il y a de cela deux mois. J'ai acheté ça.

L'homme lança à Ayumi des morceaux de porcelaine qu'il avait sorti de sa poche et que celle-ci rattrapa in extremis. Elle ne comprenait pas très bien où était le problème... Ce n'était toujours que de la poterie, de mauvaise qualité d'ailleurs... Elle tourna et retourna les morceaux dans ses mains en faisant attention de ne pas les faire tomber et les abimer davantage... L'objet, avant qu'il ne soit cassé, semblait avoir eu une forme plutôt ronde... Son regard fut attiré par des sortes d'inscriptions pratiquement effacées à la surface de certains fragments, mais, lorsqu'elle passa le doigt dessus, les inscriptions s'étalèrent et se ternir d'avantages. De la porcelaine de mauvaise facture et de la peinture de médiocre qualité... L'homme avait tout l'aire de s'être fait avoir...

Ayumi regarda l'inconnu, surprise. Il n'allait tout de même pas faire un scandale pour la simple raison qu'on lui avait vendu une poterie défectueuse ? Devant son regard interrogateur l'homme s'expliqua... Et ce qu'il raconta rendit Ayumi complètement ahurie. Cet objet était en fait une sorte de bombe magique qui, lorsqu'il l'avait utilisé, avait fait apparaitre des gobelins et ces étranges créatures lui obéissaient au doigt et à l'oeil. De plus, son corps s'était retrouvé enveloppé d'une matière inconnue aussitôt qu'il avait utilisé la bombe...

-Je vous demande ce que vous m'avez fait, gronda-t-il. Pourquoi vendre pareille sorcellerie ? Quelles sont vos intentions ?

- Mais, protesta Ayumi, ce n'est pas...

Elle s'arrêta. En effet, ce n'était pas possible. A sa connaissance, Fairy Tail ne vendait que peu de choses : des posters de Mirajane, des magasines, des portes-clefs souvenirs... Tous les moyens était bon pour rembourser les dettes des destructions occasionnées par les membres... Mais des bombes à gobelins, jamais. L'homme semblait s'être légèrement calmé, mais Ayumi sentait toujours quelque chose de brûlant qui émanait de lui... Elle examina de nouveau la pseudo-bombes. D'ailleurs, songea-t-elle, pourquoi se plaindre ? Avoir des petits êtres à son service pouvait avoir des avantages...

Soudain, Ayumi tressaillit. Pourquoi parlait-il comme si la guilde avait voulu attenter à sa vie ? Pourquoi avait-il acheté une bombe ? Ce n'est pas le genre de chose qu'on achète sans mauvaise intention... Cet homme ne semblait pas être un simple passant... Ayumi songea qu'elle ne connaissait toujours pas son nom... Elle frissonna, encore moins rassurée.

Le regard de l'homme croisa le sien. Il semblait commencer à s'impatienter... Ayumi se jeta à l'eau :

- Je ne me rappelle pas avoir vu des objets magiques en vente à Fairy Tail... Des objets pour enfants, peut-être, mais jamais de bombes, ni des objets qui vous transformeraient contre votre gré ! Nos membres sont parfois un peu violent mais...

Un peu ? Ayumi sourit à cette pensée. Un peu violent était un euphémisme. C'était des personnes qui détruisaient tout sur leur passage sans même s'en apercevoir.

- Mais je vous assure qu'ils ne sont pas méchants. Je ne comprends pas plus que vous...

Ayumi réfléchit, une idée germa dans son esprit. Des choses qui apparaissaient sans raison, des voix, une métamorphose... Peut-être que..

- Etes-vous un mage ? demanda-t-elle soudainement. Ou bien, avez-vous des mages dans votre famille ? Peut-être que... C'est peut-être vous qui êtes à l'origine de l'apparition de ces créatures...

Ayumi se mordit la langue et baissa vivement la tête. Qu'est-ce qu'elle racontait ? Cet homme n'était vraiment pas rassurant et elle se montrait vraiment indiscrète. Mais sa supposition était en partie acceptable... Et elle était sur de deux choses : ce qu'elle avait en main n'était que de la vulgaire poterie et Fairy Tail n'a jamais vendu une seule arme dangereuse au premier passant venu. Elle attendit la réponse de l'inconnu, le visage tendu.
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyVen 6 Jan - 19:39

Anonymous
Invité


Click

*On m'a complètement berné... Ce gars qui m'a vendu la bombe était... qui était-il? D'où sortait-il? Il brandissait bien la bannière de "Fairy Tail" mais pas moyen de le retrouver... non, j'ai beau regardé la tête de tous les membres, il n'est pas là.*

Caedes poussa un long soupir. Cette guilde était vraiment n'importe quoi. Pourquoi envoyer une gamine régler un tel problème?


-Etes-vous un mage ? Ou bien, avez-vous des mages dans votre famille ? Peut-être que... C'est peut-être vous qui êtes à l'origine de l'apparition de ces créatures...

*Je commence à bien l'aimer cette gamine...*

Là. A cet instant précis, à peine la gamine avait finit se phrase... Cette voix dans sa tête. Cette fois-ci, il l'accepta. Caedes accepta. Il accepta qu'il entendait une voix depuis l'incident. Il accepta car elle émettait une explication "plausible" à son état.

*Alors... je ne suis plus chef dans ma propre maison?*

*Bouh!*

Caedes eut un sursaut. Seul. Sans aucune raison d'un point vue extérieur comme celui de la gamine. Il laissa tomber sa tête. Caedes, en vérité, refusait d'y croire. Mais le fait qu'une personne extérieur évoqua à sa place que la raison de son état venait de... lui-même. De son propre "moi". Ce fait là... Caedes était face à ses propres Ténèbres. Et de vous à moi, ce n'était que le début.


*Je ne suis pas fou! Je ne suis pas fous! Je ne suis pas fou!*

*Tu l'es! Tu l'es! Tu l'es!*

Même si tout se faisait dans la tête de Caedes, on pouvait voir en surface que quelque chose se passait. Mais nul ne pouvait s’imaginer quoi.

Cet espèce de non-action dura cinq minutes... cinq longues minutes...


"Dis-moi petite, peux-tu m'installer à une de vos tables et me servir un truc à boire? J'ai de quoi payer... J'ai juste besoin de me reposer un peu avant de chercher un toit pour la nuit."

*Ca n'explique pas qui m'a vendu cette bombe. Et ca n'explique pas non plus pourquoi ça m'arrive à moi...*

*Tu peux me le demander à moi? Je me ferais une joie de te répondre!*

*... Comment tu t'appelles?*

*Appelle-moi "Ténèbres"... ou dans un langage plus universel: "Darkness".*
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyVen 6 Jan - 21:47

Anonymous
Invité


Click

Ayumi n'obtient pas de réponse à sa question... A peine avait-elle finit sa phrase que son locuteur pâli et ne fit plus aucun son... Ayumi le regarda, étonnée. Que lui arrivait-il ?

- Monsieur ? risqua-t-elle.

L'inconnu sursauta violemment, ce qui fit bondir également Ayumi de surprise. Qu'est-ce qui se passait ? Elle sentait qu'il ne l'avait pas entendu. Terrifiée, elle vit sa mâchoire se crisper encore plus et de léger tremblements l'agiter. Ayumi commença à paniquer. Que lui arrivait-il ? Avait-il froid ? Ce qu'elle avait dit l'avait-il mit en colère ? Ce ne semblait pas être ça... Avait-il peur ? Mais si oui, de quoi ?

- Monsieur ? Que vous arrive-t-il ?

Toutes les craintes qu'elle avait ressenties à l'égard de cet homme s'envolèrent. Les tremblements avaient cessé, mais il semblait toujours avoir un problème... Un gros problème... Ayumi se sentit paniquée. Que devait-elle faire ? Que pouvait-elle faire ? L'inconnu rabaissa lentement la tête, comme une marionnette que l'on repose. Il semblait plongé dans ses pensées, dans son monde, mais, à voir son visage, ce n'était pas un monde dans lequel il était bien. Ayumi sentait qu'il se passait quelques choses, mais ignorait laquelle. Elle sentait la chaleur qu'elle avait déjà remarqué augmenter légèrement. Une chaleur qui lui semblait presque familière... L'homme sera violemment les poings en répétant tout bas quelque chose qu'Ayumi ne pouvait pas entendre. Il semblait angoissé par cette chose que seul lui pouvait percevoir...

Puis soudain, plus rien. Ayumi ne sentait plus cette étrange flamme et surtout, il lui sembla qu'elle n'entendait plus la respiration de son interlocuteur...Plus aucun signe n'émanait de l'inconnu, semblable à une marionnette à qui on aurait coupé les fils. Ayumi était folle d'angoisse pour cet homme qu'elle ne connaissait même pas. Elle devait faire quelque chose, mais quoi ? Elle attendit quelques minutes qui lui parurent une éternité, ne sachant que faire... Elle se sentait inutile... Comme lorsque que Hiro... Ayumi secoua violemment la tête, paniquée. Non, pas encore ! Ayumi repris ses esprits et attrapa le bras de l'homme, tout en sentant que ses larmes ne demandaient qu'à sortir. Mais elle devait rester calme. Se contrôler. C'était si difficile...

- Monsieur ! cria-t-elle.

L'homme sortit de sa léthargie et regarda Ayumi d'une façon étrange. Ayumi, soudain embarrassé, lâcha précipitamment son bras.

- Excusez-moi, je...

Mais il ne l'écoutait toujours pas. Il semblait reprendre peu à peu ses esprits. Pendant ce temps, Ayumi regarda autour d'elle. Les membres de la guilde s'étaient arrêtés un moment après avoir entendu son cri et la regardaient étonnés. La jeune mage leur fit comprendre par ses gestes que tout allait bien... En vérité, elle espérait seulement que tout allait bien... Elle se retourna vers l'homme, un peu plus réveillé.

- Dis-moi petite, dit-il d'un ton fatigué, peux-tu m'installer à une de vos tables et me servir un truc à boire? J'ai de quoi payer... J'ai juste besoin de me reposer un peu avant de chercher un toit pour la nuit.

- Bien... Bien sûr ! s'écria Ayumi, ravie de pouvoir faire quelque chose pour l'aider. Je m'en occupe, suivez-moi !

Ayumi chercha de l'œil une table libre et isolée, de préférence. L'homme ne semblait pas encore dans son état normal, un peu de calme lui fera le plus grand bien. Pendant qu'il s'asseyait, Ayumi alla voir Mirajane au bar et rassura celle-ci du mieux qu'elle pouvait. Au moment de choisir la boisson, Ayumi hésita puis se décida pour un grand verre d'eau. Dans son état, son inconnu ne devrait pas se risquer à boire de l'alcool...

Ayumi se rendit le plus rapidement possible à la table où elle avait laissé l'homme, un verre d'eau et de grenadine à la main. Elle s'assit et déposa le plus grand verre devant l'inconnu. Ayumi regarda un moment son propre verre remplis du sirop puis commença à parler d'une voie hésitante :

- Est-ce que... Est-ce que tout va mieux ? Vous n'aviez pas l'air... Très bien tout à l'heure...

Elle baissa la tête. Peut-être était-ce toujours indiscret, mais elle voulait vraiment comprendre et surtout, savoir s'il allait mieux à présent...

- Vous m'avez... Fais peur ... Vous êtes resté comme cela un certain temps... J'étais assez inquiète...

Qu'est-ce qu'elle racontait ? Inquiète pour une personne dont elle ne connaissait même pas le nom ? Et pourtant, c'était la vérité...
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptySam 7 Jan - 20:35

Anonymous
Invité


Click

Caedes suivit les pas de la gamine. A l'intérieur de la guide, l'ambiance était tellement chaleureuse que Caedes se sentit obligé de baisser la tête, par gêne, par sa position d'étranger, qui n'avait rien à faire là.

*Tout ça n'a rien à voir avec le manoir de l'oncle Edouard. Les gens se parlent et ne se jettent pas des regards assassins. Dans mon état actuel, je ne peux que reconnaître le bien que cela me fait d'être dans un endroit aussi repo-... ouh là, une choppe de bière qui vole! Mmh... "reposant" n'est peut être pas le mot mais en tous cas, il n'émane aucune une ambiance malsaine. Par contre, notre bar était mieux loti. Quoique que notre gorille de serveur est à des années lumières du plaisir visuel qu'offre cette charmante barmaid.*

La gamine indiqua à Caedes une table, isolée, avant d'aller chercher un rafraîchissement.

*Elle a vraiment tout compris cette gamine. Me mettre à part de la sorte paraît une évidence: je n'ai ni envie de parler aux gens, ni envie que les gens me parlent. Elle me paraît respectable mais au vue de sa carrure, je me demande bien ce qu'elle fout dans une guilde comme "Fairy Tail"... elle serait plus du genre à aider sa mère à la boulangerie. Quoique méfie-toi Caedes, tes contrats t'ont appris qu'il fallait réellement se méfier des apparences. Tiens, la r'vlà, avec une boisson soft... elle a vraiment tout compris: une simple bière ne m'arrangerait pas.*

- Est-ce que... Est-ce que tout va mieux ? Vous n'aviez pas l'air... Très bien tout à l'heure... Vous m'avez... Fais peur ... Vous êtes resté comme cela un certain temps... J'étais assez inquiète...

*Oh non... ne me dites pas que je suis tombé sur une des ces gamines trop sensible qui se préoccupe d'un inconnu comme de leurs frère et sœur.*

*Tue-la!*

*Quoique dans les faits... oh attends! Si tu es vraiment là, je peux te dire "SILENCE"?*

*Tu peux.*

*SILENCE!*

*Mais je ne suis pas obligé de t'obéir.*

*Je ne sais pas ce que tu es, mais on ne va pas s'entendre.*

*Tu n'es qu'au début de tes peines Cad'!*

-Merci petite de te préoccuper de moi de la sorte. Je te mentirais pas que d'habitude j'exacerbe ce genre de comportement mais dans l'immédiat, ça m’apporte bien du repos. Fallait pas t'inquiéter pour moi de la sorte.

*Surtout que je serais bien incapable de t'expliquer ce qui m'arrive.*

-Pour te répondre clairement, on peut dire que ça va. Je crois que je suis très fatigué de mon voyage, et accablé de pas avoir trouvé la réponse que j'espérais. Résultat, je pense que je vais poser mes affaires en ville quelques temps. Tu n'aurais pas une auberge à me conseiller ou un coin tranquille où je ne dérangerais pas? J'ai quelques affaires pour dormir à la belle.

Caedes but son sirop de grenadine, calmement, délicatement. Le goût frais lui rafraichit, faute de ses idées, au moins son gosier. Et dans son état, tout rafraichissement était le bienvenue. Il reposa doucement son verre et regarda la liquide, son reflet, droit dans les yeux. Il se vit recouvert peu à peu de l'étrange matière noir le soir où il a massacré son oncle. Cela le perturba, bien évidemment, et pourtant, il bu, sans rien laissé paraître. Il pu son visage recouvert de ténèbres.

-Au fait petite, c'est quoi ton nom?
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyDim 8 Jan - 10:23

Anonymous
Invité


Click

- Merci petite de te préoccuper de moi de la sorte, répondit l'inconnu. Je te mentirais pas que d'habitude j'exacerbe ce genre de comportement, mais dans l'immédiat, ça m'apporte bien du repos. Fallait pas t'inquiéter pour moi de la sorte.

Ayumi rougit et baissa la tête. Elle répondit par un timide "Ce n'est rien...", mais ne comprenait pas très bien... Exacerber ? Mais pourquoi ? Tout ce qu'elle avait fait s'était s'inquiéter pour lui... Peut-on vraiment détester quelqu'un qui ne voulait que vous aider ? Elle était perdue, mais ne répondit rien.

Lorsqu'elle était enfant, sa gentillesse avait aussi été accueillit d'une façon incompréhensible... Elle se rappela les brimades qu'elle avait subies à cause de ses yeux paires, des moqueries sans fondement. Parfois, elle était heureuse de pouvoir aider quelqu'un sans se rendre compte que la demande n'avait été formulée que pour se moquer encore plus d'elle... Pourtant, elle avait continué de se conduire de la sorte. Et elle ne voulait pas changer, son attitude pouvant, comme il le disait lui-même, apporter un certain repos...

- Pour te répondre clairement, ajouta l'homme, on peut dire que ça va. Je crois que je suis très fatigué de mon voyage, et accablé de pas avoir trouvé la réponse que j'espérais. Résultat, je pense que je vais poser mes affaires en ville quelques temps. Tu n'aurais pas une auberge à me conseiller ou un coin tranquille où je ne dérangerais pas ? J'ai quelques affaires pour dormir à la belle.

Ayumi ne répondit pas tout de suite. Elle réfléchissait. Elle ne pouvait pas lui proposer de dormir à la guilde, vu qu'il n'en faisait pas parti... Et il ne semblait pas être le genre de personne qui apprécierait de dormir dans des chambres collectives... Le parc de Magnoria était assez calme et agréable, mais il était hors de question de le laisser dormir à la belle étoile, d'autant qu'il avait dit avoir de quoi payer... Ayumi sourit. Il y avait bien un hôtel très sympathique pas loin d'ici ! Elle s'apprêta à répondre mais l'homme fut plus rapide qu'elle et lui demanda :

- Au fait petite, c'est quoi ton nom ?

Ayumi sourit de plus belle. Il ne semblait pas l'avoir bien écouté, mais elle était contente. Tant pis s'il avait oublié ! Hiro disait toujours que demander son nom à une personne était un signe qui montrait qu'on prêtait de l'importance à son interlocuteur.

- Je m'appelle Ayumi Yume, mage de Fairy Tail... Je crois que c'est la deuxième fois que je me présente... Par contre, je ne connais toujours pas votre nom...

Malgré toutes les belles paroles de son frère, Ayumi ne se sentait toujours pas le courage de lui poser la question directement... Mais de cette manière, elle avait l'impression d'être impolie et légèrement indiscrète... Qu'est-ce qui lui avait pris de lui faire remarquer qu'elle s'était déjà présenté ? Elle était vraiment importune... Elle changea rapidement de sujet.

- Si vous cherchez un logement à Magnoria, je peux vous proposer Halfcocor. C'est un bar-hôtel sans prétention, qui ne possède pas d'étoiles, mais les chambres sont plutôt de bonne qualité et le prix n'est pas trop exubérant !

Ayumi se rappela que la personne qu'elle avait devant elle ne semblait pas bien connaitre la ville. Elle précisa :

- Ce n'est pas bien loin d'ici. Vous retournez sur la route principale, vous remontez en direction de la cathédrale Caldia et se doit être la cinquième rue à droite... Enfin, si mes souvenirs sont exacte, ajouta-t-elle en rougissant.
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyDim 8 Jan - 17:08

Anonymous
Invité


Click

-Je m'appelle Ayumi Yume, mage de Fairy Tail... Je crois que c'est la deuxième fois que je me présente... Par contre, je ne connais toujours pas votre nom...

*Tu peux influer ma mémoire?*

*Non non, t'es juste un imbécile. Elle te l'avait en effet déjà dit.*

*Je me disais aussi...*

-Si vous cherchez un logement à Magnoria, je peux vous proposer Halfcocor. C'est un bar-hôtel sans prétention, qui ne possède pas d'étoiles, mais les chambres sont plutôt de bonne qualité et le prix n'est pas trop exubérant! Ce n'est pas bien loin d'ici. Vous retournez sur la route principale, vous remontez en direction de la cathédrale Caldia et se doit être la cinquième rue à droite... Enfin, si mes souvenirs sont exacte.

-Ca fera très bien l'affaire, merci pour ces indications.

*J'ai rien prévu pour demain, mais c'est déjà bien d'y penser. Après une bonne nuit et une bonne douche, enfin, je pourrais penser à quoi faire... car retrouver l'arnaqueur est une chose... savoir ce qui m'arrive en est une autre, surtout que je n'ai pas de piste...*

*Tu m'as moi!*

*... mais surtout, j'ai plus de boulot, plus d’attache. Je vais devoir commencer une nouvelle vie... à 21ans...*

Caedes regarda la petite Ayumi paisiblement avant de boire une nouvelle gorgée de sa boisson. Il est vrai que jamais Caedes n'avait été aussi perdu. Une semblable situation fut quand ses parents sont morts, et ça n'a pas duré longtemps puisque l'oncle Edouard a très vite rappliqué, tel un rapace. Aujourd'hui, Caedes pouvait certes rechercher un boulot de mercenaire ou de garde du corps, mais avec tous les mages, il aura bien du mal à gagner sa vie. Et il était hors de question de finir dans un bureau ou un petit commerce: Caedes a besoin d'action.

-Merci alors, Ayumi. Il est vrai que je ne me suis pas présenté. Appelle-moi Caedes. Permets-moi la réflexion: tu m'as l'air bien jeune pour être dans une guilde du calibre de Fairy Tail, non?

*Je suis un peu mal placé pour dire ça... quoique je n'ai pas eu de contrat de mort avant ma majorité... ça arrangeait sûrement oncle Edouard de la sorte. Car moi, même si c'est horrible à dire; j'aurais été prêt à tuer plus tôt. ... Tu ne dis rien?*

*Oh! Voilà que tu m'interpelles maintenant? Mais tu t'habitues drôlement vite à ma présence.*

*Je préfère me dire que tu n'es qu'une imagination de mon esprit... mais tu sembles aussi être quelque chose d'assez autonome pour porter un jugement sur mes pensées...*

*Est-ce qu'une imagination de ton esprit pourrait faire ça, Cad'?*

A la surface de son bras droit, Caedes ressentit un picotement. Il ne laissa rien paraître en écoutant la réponse d'Ayumi. D'ailleurs, celle-ci ne pouvait voir la liane de la matière Ténèbres, celle-là même qui a recouvert le bras de Caedes au moment de tuer son oncle, transperçait les vêtements de Caedes. Celui-ci observait du coin de l’œil la scène qui se passait à l'intérieur du cercle que dessinait ses bras. Cette liane était fine, mais acérée, aiguisée. Elle grava dans la table un mot.

*Tu ne me souhaites pas la bienvenue? Non parce que la dernière fois, on a pas eu le temps de se présenter convenablement.*

Sur la table, le mot était "Ténèbres".
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] EmptyMar 10 Jan - 19:42

Anonymous
Invité


Click

[Hrp] Je m'excuse pour le retard...[/Hrp]

- Merci alors, Ayumi. Il est vrai que je ne me suis pas présenté. Appelle-moi Caedes. Permets-moi la réflexion: tu m'as l'air bien jeune pour être dans une guilde du calibre de Fairy Tail, non ?

Ayumi rougit encore une fois, si du moins cela pouvait être possible, mais elle s'attendait à cette remarque... Mais comment l'expliquer correctement ? Elle se lançait :

- J'ai quatorze ans... Il est vrai que je ne possède pas le profil "type" d'un membre de Fairy Tail mais... Ce n'est pas le plus important...

Voilà, elle commençais déjà à s'embrouiller dans ses explications... Cela commençait bien... Elle continua malgré tout :

- Je ne suis qu'une gamine plutôt timide et souvent indiscrète... Je n'ai pas détruit de ville comme Natsu-san, je n'ai pas atteint le rang S comme Erza-san... Mais à Fairy Tail, on s'en fiche...

Cela n'expliquait toujours pas comme Ayumi avait rejoint une guilde comme Fairy Tail, une guilde à la réputation assez sulfureuse... Elle ne savait pas trop par où commencer... Peut-être qu'en présentant les choses d'une manière plus chronologique... Elle essaya du mieux qu'elle pouvait :

- Disons que suite à...

Elle hésita. Elle n'allait pas lui raconter sa vie... Et elle n'avait pas envie de parler de ce moment, qui semblait encore si frais dans sa mémoire...

- Suite à un accident... Ou plutôt une difficulté... Qu'importe ! Suite à une difficulté que j'ai rencontrée, j'était complètement perdue et avait désespérément besoin de deux choses : un répère pour m'aider à comprendre mon nouveau pouvoir et un substitue de famille... J'ai entendu parler de différentes guildes légales avec leurs atouts et leurs défauts... Et étonnement, c'était une guilde comme Fairy Tail où je me sentais le mieux... Ce n'est que dans cette guilde que j'ai retrouvé cette joie et cette sécurité que je cherchais... Le maitre Makarov, en m'acceptant, m'a donné plus que je n'espérais... Il m'offrit de faire partie d'une vrai famille, de sa propre famille...

Ayumi sentit qu'elle commençait encore une fois à divaguer... L'homme qui s'était présenté comme se nommant Caedes ne lui avait pas demandé du mélodrame...

- Je ne sais pas trop les raisons qui l'on poussait à m'accepter... C'est Makarov-sama qui décide de te prendre ou non et, une fois entré dans la guilde, tous les membres t'acceptent sans poser de question... Le maitre ne semble suivre aucun critère de recrutement, à mon avis, il possède ce don spécial qui permet de juger n'importe qui du premier coup d'oeil...

Ayumi eut une pensée pour sa première mission et sa sucette saveur Fairy Tail... Elle avait su répondre à la méchanceté de Lydi.

- Certaines personnes affirme que cette manière de recruter ne donne pour résultat qu'une guilde fourre-tout... Mais pour moi, Fairy Tail est comme une sucette saveur multifruits ! C'est l'union de toutes ses saveurs, toutes notre diversités, qui rend la guilde forte. Et je suis simplement un de ces nombreux parfums...

Ayumi resta un moment les yeux dans le vague, rêveuse... Soudain, elle se rendit compte qu'elle avait beaucoup trop parlé et elle sourit timidement pour se faire pardonner.

- Je suis désolée... Je vous ennuie avec mes grands discours et, au final, je ne crois pas avoir répondu correctement à votre question...

Pas de réponse. Ayumi leva la tête et regarda Caedes. Il semblait encore une fois réfléchir à autre chose. La jeune mage sentit une pointe d'agacement à l'idée qu'il n'avait peut-être rien écouté. Elle soupira. Et alors ? Elle ne va pas tout de même le forcer à écouter un hors sujet ? Elle se sentait tout de même frustrée... Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas parler aussi longtemps de quelque chose qui était important pour elle...

Soudain, elle sentit comme un courant d'aire, au même moment, le visage de Caedes se dirigea vers un coin de la table. Intriguée, Ayumi suivie son regard et poussa un cri étouffé. Sur le bois sombre, une main invisible était en train d'écrire un mot en écriture gothique. Ayumi regarda bouche-bée les lettres se former et frissonna quand le mot apparut enfin. "Ténébres".

Ayumi regarda Caedes.

- Qu'est-ce que... C'est vous ?...

Ayumi s'arrêta. C'était tout simplement impossible, ses mains ne semblaient pas avoir bougés d'un pouce. Mais dans ce cas...

- Mais alors... Qui est-ce qui ?...

Elle laissa sa phrase en suspend, la surprise la rendant incapable d'articuler une phrase correcte. Elle avait appris à vivre entourer de magie depuis un moment, mais ne semblait toujours pas habituée... Dans tous les cas, elle espérait que Caedes pourrait lui expliquer la provenance de cette mystérieuse écriture.
 MessageSujet: Re: Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé]   Qui m'a vendu pareil monstruosité? [Terminé] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP