-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool Air – Bleu / Gris
229 € 339 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -34%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]
 MessageSujet: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyDim 4 Jan - 2:25

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Toutes les femmes de ta vie
Rp Libre ~

♣ Combien de temps ? Combien de temps s'était écoulé depuis la dernière fois que nos chemins se sont croisés ? Quelques jours, quelques semaines, quelques mois ? Combien de temps depuis la dernière fois que je t'ai eu en face de moi ? Combien de temps que nous avons décidé de prendre des chemins différents ?

Pourtant malgré tous mes efforts, je n'ai pas oubliée. Je n'ai pas pu. Je n'ai pas oubliée tout ce que j'ai dis, tout ce que j'ai fais..Je n'ai pas oubliée le mal que je t'ai causée mais puis-je vraiment revenir en arrière ? Puis-je vraiment espérer retrouver cette part de moi ? Non. Je te l'ai laissé cette nuit-là à Minstrel alors que je te laissais dans ta vengeance. Je te l'ai laissé car je pensais que tu allais en prendre soin mais tu n'as fait qu'entretenir ta vengeance pour au final fuir.

Tu as fuis tes responsabilités de leader, de chef tout comme j'ai fuis ton amour. Tu as fuis cette vie de martyre à laquelle tu étais dédié pour choisir le chemin de la facilité et changer de vie. Moi j'ai fuis vers cette même facilité mais je n'ai pas changer de vie, non, j'ai ouvert les bras aux ténèbres et à tout ce qu'ils comprenaient.

J'ai choisie la voix de la facilité quand j'ai dis non à ton amour, non à la vie que tu pourrais m'offrir, non à ta personne tout simplement.

Pourtant, cette rencontre dans le bar n'était pas un hasard ni une pure coïncidence. Je t'ai envoyée cette lettre il y a six ans de cela...Bien avant mon séjour en prison. Pourquoi avoir accepter ? Pourquoi maintenant ? Quelque chose me laisse à penser que toi non plus tu n'en as pas finis avec tout cela..Que toi aussi, tu cherches des réponses.

Je me trompe ?

Nous n'avions rien commencer mais nous n'avions rien finit non plus. Nous n'avions que mis en pause une histoire aussi tordue que les montagnes russes avec plus de bas que de hauts. On cherchait tous les deux quelque chose chez l'autre, on cherchait plus que des réponses...Plutôt une vérité.

La vérité sur comment cela aurait dû se passer et comment cela aurait dû finir. La vérité sur nous et sur notre amour.

La vérité sur la fin de tout ceci car le temps nous a effacé. Le temps nous a remplacé l'un et l'autre.

Mais si tu veux en finir Senji...Si tu veux vraiment que cela s'arrête alors faisons cela proprement, faisons cela comme deux adultes...

Finissons cela où ça a commencé.

Je sais que je m'aventure en terrain dangereux. Venir ici...Comme ça mais je sais que tant que j'aurais cette apparence, je ne risque rien. Du moins..Pas totalement. Tout avait commencé ici, sur cette terre où l'impossible était devenu possible. Le début d'une promesse et d'un avenir, la fin d'une aventure et d'une vie de souffrance.

Toi et moi c'était ici que cela avait commencé. Toi et moi c'était ici que cela devait finir.

L'endroit en lui-même n'avait pas vraiment changer et les rumeurs disaient que c'était dorénavant ici que Crime Sorcière logeait...Jellal hein ? Je lui en devais une justement à celui-là. Qu'est-ce que Crime Sorcière ferrait ici ? Qu'est-ce que tu ferrais ici ? Pourtant au fond je sais que tu es là, dans mon dos. Je te sens. Méfiant.

« - Cet endroit n'a pas changer avec le temps... »

Je me retournais pour te faire face alors que le ciel était orageux, énonciateur hein ?

« - Avant que tu ne partes comme la dernière fois, j'aimerais que tu m'écoutes. Je ne t'oblige à rien et je ne te retiendrais pas. Tu as sans doute mieux à faire aussi...La dernière fois je n'ai pas eu le temps d'être honnête avec toi alors j'aimerais que l'on règle ça une bonne fois pour toute. Cette nuit-là, il y a plus de six ans maintenant...Cette nuit-là dans cette grotte...J'ai fuis tu veux savoir pourquoi ? J'ai fuis parce que j'ai eu peur du mal que je pourrais te faire. J'ai fuis parce que la dernière fois que j'ai aimée un homme, je l'ai tuée. J'ai eu peur pour toi et pour ce que je pourrais te faire. J'ai fuis parce que je ne te méritais pas. Les gens comme moi passe leurs vies seuls, c'est inéluctable. On fuis parce qu'il est plus facile pour nous de se faire haïr que de se faire aimer. On fuis parce que cela nous paraît plus facile. On fuis parce qu'on ne se sens pas à la hauteur. Alors j'ai fuis et je m'en suis voulue. Je me suis détestée...Puis je me suis suicider...Ma fameuse disparition hein ? Mais finalement je suis toujours là...Bref..J'ai eu mal à vouloir m'arracher le cœur de la poitrine. J'ai eu mal à vouloir me jeter dans le vide. Je pensais que si je te tournais le dos, si je te faisais peur peut-être que cela m'aiderais. Je pensais que tu viendrais à me haïr toi aussi...N'est-ce pas idiot ? Pourtant au fond, j'ai l'impression que cela a marché. Je me trompe ? »

J'inspirais profondément pour ne pas montrer le moindre signe de faiblesse parce que je ne suis pas faible. J'ai perdue trop Senji. J'ai perdue trop dans cette vie de guerre et de malheur. J'ai perdue ma famille, mon amour, mon corps. Qu'est-ce qu'il me reste au final ?

« - J'ai fuis parce que je t'aimais trop pour supporter l'idée d'une vie sans toi. »

Tu la voulais ta vérité..Alors la voilà. Tu voulais savoir si j'étais toujours cette femme que tu as aimé. Je le suis toujours mais je suis différente également parce que les épreuves m'ont façonné comme cela. Je suis celle que je devrais être et non celle que tu étais supposé aimer.

Je suis beaucoup de choses à la fois à présent..Mais je ne suis certainement plus la même qu'autrefois. Celle que tu as aimé, celle qui t'as déçu...Celle qui t'oubliera peut-être un jour. J'ai tant de visage..A toi de choisir celui que tu veux en face de toi aujourd'hui.

Celle qui sera honnête envers et contre tout avec toi. Peut-être qu'elle existe...Peut-être n'est-ce qu'un mythe.

Mais finissons ce que nous avions jadis commencer.

 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyMar 6 Jan - 19:17

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Toutes les femmes de ma vie
Enya

Le temps change bien les choses. J'ai maturé intérieurement sans pour autant voir mon corps vieillir des six ans dont il aurait été sensé vieillir. Je vois la vie d'une autre manière, le Conseil d'un autre angle de vue. J'ai rencontré Elena Vandervald et j'ai vu Sybilia Philips. Je ne sais plus quoi en penser. L'autorité a changé et s'impose d'avantage. Pourquoi ne m'a-t-elle pas fait remplir de formulaire? Pourquoi m'ont-elles aidé? Pourquoi m'a-t-elle sauvé? Je ne comprends pas ce qui se passe et le fait que j'aie déserté pendant six ans n'a aidé en rien. Que sont devenus mes amis de Crimson Hounds? Pourquoi Damaz a-t-il sa tête mise à prix? L'ordre donne l'impression de régner sans pour autant attraper ceux qui font du tort. Et si... j'aidais le Conseil à se débarrasser de ces mages noirs? Et si... j'aidais à sauver le monde plutôt que celui des mages seulement? Après une réflexion comme cella-là, je me dis que mon égoïsme en a pris un coup.

Mon Branch of Sin me ronge l'intérieur comme une leucémie. Je ne vais pas en mourir, mais chaque jour c'est pénible. Cette forme a du mal à tenir. Il faut que je retrouve mon fils rapidement sinon je vais perdre cette deuxième chance qui m'a été offerte. D'ailleurs, je me demande quelle sera la réaction du Conseil lorsqu'il constatera que je suis en vie et de retour pour de bon? Mettra-t-il ma tête à prix comme avant? Me laissera-t-il filé? Me pourchassera-t-il pour mes crimes passés? Je secoue la tête en me disant que j'ai intégré Crime Sorcière parce que je suis sur la voie de la rédemption, pas parce que j'ai l'intention de tuer à nouveau. J'essaie maintenant de voir un autre moyen de sauver le monde autrement qu'en tuant ceux qui croisent ma route. Quand je repense à la Mort Noire qui m'a paru aussi naïf qu'un enfant, je me dis que les méchants d'aujourd'hui ne sont plus comme avant. Les menaces les plus grandes, comme Black Jack, ont refait surface récemment. Dois-je m'allier à l'ordre extrémiste pour en venir à bout? Je ne sais plus.

Je me lève debout et m'apprête à sortir, mais une silhouette me bloque la route. Je ne l'ai jamais vue, mais pourtant la magie dans l'atmosphère, je la connais. Est-ce bien elle ou c'est mon imagination qui me joue des tours? Je m'arrête, fronce les sourcils et pose une main sur le manche de mon arme. Je me suis dit que la prochaine fois que je la verrais, j'allais appliquer les règles de ma guilde, je me suis dit que j'allais passer par-dessus mes sentiments pour appliquer la loi, je me suis dit que ça ne pourrait plus être comme avant, je me suis dit que... je ne pourrais plus l'aimer comme jadis. Et pourtant, me voilà stoppé comme une statue. Pourquoi ne réagis-je pas? Pourquoi en ce moment-même je me dis que la marque de Crime Sorcière ne me sert pas? Pourquoi n'ai-je pas envie d'envelopper ma souffrance d'un baume?

Une éclair, un orage s'annonce, autant dehors qu'à l'intérieur de mon coeur. La pierre chauffe sans pour autant se fissurer et je l'écoute parler. Elle me demande si sa fuite m'a fait l'haïr. C'est vrai. Je l'ai détestée quand elle m'a abandonné, je l'ai détestée quand elle m'a fait croire que le Conseil l'avait dans ses cachots, je l'ai détestée parce que je suis libre à cause d'une membre du Conseil qui m'admire pour mes convictions et pas parce que je le voulais vraiment. Je voulais la retrouver à ce moment-là pour fuir avec elle, pour quitter ce passé de malheurs, mais je n'y suis jamais arrivé. Je n'ai jamais pu la rattraper parce qu'elle a tout fait pour se tenir loin de moi. J'ai fait tous les efforts pour être avec elle, mais elle a tout fait pour me rejeter parce qu'elle avait "peur". Peur de devoir me tuer? Si tu savais Enya... si tu savais que personne, mais personne d'autres que moi-même peut me tuer... aurait-ce été si différent? Puis, sa voix résonne, me claque le visage, martèle la pierre avec force et tombe.

« J'ai fuis parce que je t'aimais trop pour supporter l'idée d'une vie sans toi. »

Mon coeur fond, bat la chamade pour se débattre, mes mains sont moites, j'ai mal. J'ai peur. Je ne sais pas pourquoi, mais après ça, que va-t-il nous arriver? Qu'est-ce que tu veux, Enya? Pourquoi continues-tu de me martyriser comme ta poupée de chiffon? Pourquoi est-ce si dur pour nous de tourner la page? Mes yeux se remplissent d'eau et se déversent sur mes joues en silence. Je t'aime toujours et je pense que ça ne changera jamais. Mais pourquoi se torturer mutuellement? Pourquoi me faire une telle déclaration si ce que tu veux, c'est rester toute seule? Je regarde le sol, incapable de lui répondre quoi que ce soit. Je ne sais pas, je ne comprends pas. D'une voix enrouée par les émotions, je demande:

« Et... au présent qu'en est-il? »

Elle avait parlé au passé comme si elle avait oublié qui nous étions. Je veux connaître ses véritables intentions, ressentir ses émotions et entendre des mots honnêtes.
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyMer 7 Jan - 11:17

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Avant la Fin
Rp Libre ~

♣ Pouvais-je te dire la vérité maintenant? Pouvais-je me satisfaire de cela? Tu attendais une réponse, une réponse ancrée dans le temps que j'étais bien incapable de te donner. Tu attendais de l'honnêté dont je ne savais plus les usages. Je ne suis plus celle que tu as aimé, je ne suis plus celle en qui tu as cru. Je suis celle qui t'as déçu et qui avoue à présent se sentir perdue.

Je ne sais plus quoi faire, plus quoi dire car dés que je ferrais quelque chose, tu partiras. Dés que je dirais quelque chose, tu me tourneras le dos. Tu me demandes une réponse dont mon coeur a la solution mais je m'y refuse. Retomber dans ça, maintenant, est-ce vraiment une bonne chose? Je suis traquée, recherchée dans 5 royaumes, je n'ai guère pus saisir l'occasion de refaire ma vie comme toi. Je suis pourchassée, ai-je le droit de te faire subir cela?

Je suis venue seulement régler mes comptes, je ne veux plus de cette vie, pas tant que la vie sera comme ça mais toi et moi nous ne pouvons changer les choses, nous avons déjà essayer et regarde ce que cela a donner? Rien de bon. On dit d'ailleurs qu'un nouveau Pape ou quelque chose du genre a été élu à Minstrel. Nous n'avons rien changer.

La pluie commence à s'abattre en fine goutte, emportant nos douleurs, nos peines et nos joies partagées. La pluie emporte nos sentiments et nos larmes car au fond, toi et moi..Nous le savions.

"- Je te mentirais si je disais que je ne t'aimais plus. Je te mentirais si je disais que je n'ai pas regretté un seul jour de ma vie. Je te mentirais si je disais que pas un jour passe sans que je ressente la même chose...Mais qu'est-ce que cela changera dis-moi? On s'est fait trop de mal, on se ferra encore...Parce qu'on ne sait faire que ça. Nous détruire par les sentiments."

J'essaye d'articuler, je te tourne le dos pour ne pas que tu vois ces larmes que j'ai trop versée par le passé. Je te tourne le dos car je prends la voie de la facilité et t'avoir en face aujourd'hui m'est insupportable. Je te tourne le dos car je veux te laisser partir, mais je n'y arrive pas.

"- Nous avons pris des chemins différents, le tiens est bien mieux que le mien et je ne suis pas quelqu'un de récupérable. Je finirais par mourir un jour ou l'autre, je le sais, je le sens. Je ne suis pas là pour quémander ton pardon, seulement pour une ultime confession avant la fin."

Parce que si nos chemins doivent se séparer ici, aujourd'hui sous ce début de tempête alors je veux que pour une fois, toi et moi, soyons honnête l'un envers l'autre. Arrêtons de fuir, cessons de nous battre non pas l'un contre l'autre mais contre nous-mêmes. Tu veux des réponses tous autant que moi. Tu as eu ta réponse.

"- Et maintenant que faisons-nous? demandais-je en reniflant. Sommes-nous condamner dans cette souffrance mutuelle ou arrivera t-on un jour à se débarrasser de ce qui nous lie? Nous avons des buts trop différents pour être concilier, nous avons des vies trop différentes pour être assembler..Nous ne sommes plus les même qu'avant."

Crime Sorcière hein? Je me suis posée la question du rapport entre toi et eux..Puis je viens de réaliser. La voie de la rédemption. La voie du pardon. Peut-être peux-tu expier tes pêchés mais moi, je ne le pourrais jamais. Je suis de ce genre qu'on ne change pas mais qu'on éradique comme la mauvaise herbe.

Tu as choisie ton camp, j'ai choisie le mien. A croire que nous sommes juste maudits par la vie.

"- Ma réponse au présent : Je t'aime. Ma réponse au futur : Je refuse de te faire chuter avec moi Senji, cela ne changera pas...."

Parce que nous avons des corps étrangers l'un pour l'autre mais nous savons parfaitement que nos âmes sont les mêmes. Tu comprendras certainement que le choix ne s'offre pas, qu'un jour, on se retrouvera l'un face à l'autre et cela ne sera pas pour un entretien comme celui-là. Un jour arrivera où l'un devra tuer l'autre pour sa survie.

Un jour, on s’entre-tuera parce que nous n'avons pas le choix et quitte à choisir, je préférerais mourir de ta main que finir mes jours en prison.

La voilà ta réponse.

 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyMer 7 Jan - 20:13

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Toutes les femmes de ma vie
Enya

Je sèche mes larmes du revers de la manche. Ça ne sert plus à rien de le cacher que j'ai mal, tout le monde le sait, tout le monde le sent que rien ne va plus, que ma pierre est fissurée et que je suis condamné par cette malédiction qu'on appelle amour. Combien de temps encore me suivra-t-elle? Pour combien de temps me piétinera-t-elle le coeur à grands coups de sabots? Combien d'années ai-je à souffrir? Ai-je causé tant de mal au monde que maintenant je dois payer avec tous les maux de l'humanité? Je me sens déchiré par les entrailles. Regrette-elle vraiment tout ce qu'on a fait ensemble? Est-ce que pour elle, vivre à mes côtés signifiait de vivre l'enfer? Suis-je si difficile à vivre? Est-ce que c'est à cause de moi que nous souffrons tous les deux comme des damnés? Je serre les dents, j'arrive plus à tenir, je sombre dans la tristesse.

On s'est fait du mal, on s'en fera encore, c'est vrai, mais quel couple ne souffre pas en milieu de parcours? Elle pense que nous deux ensemble ne ferait que nous détruire, nous annihiler à petits feux, que rien ne se bâtira, mais qu'au contraire nous attirerons des calomnies. Je suis donc à la tête de ta souffrance, à la tête de toutes tes larmes et de tes péchés. Elle me tourne le dos pour se cacher. Tu ne peux pas me faire ça... pas maintenant Enya. Pourquoi tu te caches encore? Qu'est-ce que je t'ai fait pour te répugner au point où tu ne peux même pas pleurer devant moi? Arrête... arrête de dire des choses pareil... j'ai déjà assez mal... Ne vois-tu pas toute la souffrance qui embrouille mon âme de vagues incontrôlables? Ne vois-tu pas qu'avec tes mots, tu ne fais que frapper le clou encore plus fort contre ma tombe? J'y arrive plus... j'arrive plus à me contrôler.

Je tremble, mes larmes coulent sans retenue. Elle confesse ses torts. Ainsi donc elle est consciente que la voie qu'elle a prise n'est pas la meilleure. Elle est consciente du mal qu'elle infligera dans le futur, elle est consciente du mal qu'elle a infligé, elle est aussi consciente que nos affiliations ne peuvent s'allier et ne le pourront jamais. Nous nous autodétruirons à cause de son entêtement, de sa force de caractère à toujours vouloir gagner la partie. J'ai eu la conscience qu'il était impossible de gagner cette guerre par la force, mais qu'il serait possible avec une tête sur les épaules. Elle est encore jeune, c'est normal qu'elle ne le comprenne pas encore. Sauf que l'entendre dire de cette manière me fait encore plus mal...

La question me gèle sur place. Que faire? Que devons-nous faire? Qu'est-ce qui serait mieux de faire pour nous deux? Dois-je me laisser emporter par la passion? Dois-je oublier qui je suis? Dois-je tout abandonner pour me consacrer qu'à ça? Qu'est-ce que tu veux toi? Qu'est-ce que je veux? C'est toi. Je veux juste te retrouver auprès de moi, une vie tranquille au bord de la mer où plus rien ne nous atteint. Est-ce qu'on doit vraiment mourir pour atteindre ce paradis? Mais elle se trompe... nous sommes les mêmes qu'avant. Nous avons les mêmes convictions qu'il y a six ans, nous avons toujours les mêmes idées sauf que nous les appliquons sous une autre forme. Elle me répond enfin. Elle m'aime. Elle ne veut pas me faire chuter, mais elle m'aime. C'est ce que j'attendais. Je presse le pas vers elle, d'un mouvement de la main je la force à se retourner et lève son visage doucement à deux mains pour déposer une long et chaud baiser sur ses lèvres. Je me moque de ce qu'elle peut en dire ou même en faire. Je suis tellement obsédé par elle que c'est plus fort que moi.

« Si je chute, ce sera à cause de moi. Cesse de donner des excuses en te blâmant toi sur ce qui se passera. Nous nous sommes rencontrés parce qu'on cherchait la même chose et c'est encore le cas. Nous étions recherchés parce que nous marchions sur la même voie... et c'est encore le cas. Tu as beau dire que nous avons changé... tu n'as pas tout à fait tort, mais nous ne sommes pas bien différents d'il y a six ans. Je suis recherché parce que je me suis mis moi-même les pieds dans les plats. Sache que la seule personne qui peut me tuer, c'est moi-même. Alors, que penses-tu que nos plans s'organisent côte à côte à l'ombre de tout soupçon où l'amour est encore possible? Où nous pouvons vivre dans la distance et dans le bonheur? Qu'en dis-tu Enya? »

Je m'étais retenu pour la mère de mon fils et au bout du compte, l'amour l'a remporté. J'ai succombé, mais la malédiction m'a forcé à la voir mourir. Je suis prêt à souffrir une dernière fois pour vivre mes sentiments à fond. Je suis prêt à pleurer une dernière fois pour la femme que j'aime. Pour ce dernier sprint de nos vies, je veux voir un sourire de bonheur sur ses lèvres et ne pas la voir se retenir pour une connerie pareille. Les événements nous forceront à nous battre côte à côte. Même si elle est sensée être mon ennemie, lorsque viendra le temps où la mort sonnera chez elle, aussi bien que ce soit de ma main...
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyVen 9 Jan - 9:55

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Depuis Toujours et à Jamais
Rp Libre ~

♣ "Demande au soleil et aux étoiles, oh ! Si je t'ai aimée. Demande à la lune de témoigner,oh ! Si tu m'as manqué. Demande aux montagnes où j'ai erré :Combien de nuits, combien de jours. Demande aux rivières que j'ai pleurées"

Oui demande leur combien de jours ai-je attendue ce moment. Demande leur si je t'aime encore et demande leur si je n'ai cessée de t'aimer qu'une fois dans ma vie? Jamais. Je me suis haïs moi-même et j'ai eu peur de moi. Chaque moment près de toi me rappelais cette fois là. Chaque moment près de toi me rappelais que j'ai tué l'homme que j'ai aimée. Chaque moment près de toi ne faisais que croître la haine qui était en moi. Je me suis haïs pour ce que j'ai fais. Je me suis haïs pour ce que je t'ai dis, pour t'obliger à me tourner le dos mais ce n'était pas toi que j'essayais de convaincre. C'était moi-même. Je ne voulais pas tourner cette page, pas de cette façon. Je ne voulais pas te voir heureux et loin de moi. Je ne voulais pas d'une vie sans toi...Voilà tout.

Je t'ai aimé, je t'aime et je t'aimerais sans doute toute ma vie mais à quoi bon ? Voilà que nos routes se séparent et que nos voies ne demandent qu'à s'affronter dans cet avenir barbare qu'est le notre. Nous ne pourrons jamais être heureux. Nous ne pourrons jamais fuir non plus ce qui nous attends car on se ferra rattraper. Tu as changé de vie, changer de nom. Tu as tout fait pour vivre une vie normale et là encore j'en viens à me haïr de venir te prendre tout ça car toi qui étais recherché voilà que le Conseil t'as abandonné. Toi..Mais pas moi.

Nous avons été assez fous pour les combattre une fois. Nous avons été assez fous pour nous y opposer mais je n'ai pas abandonner le combat. Je ne cesserais jamais ce que je fais. Je ne cesserais jamais de me battre tant que le Conseil ne tombera pas car c'est eux ou moi dans cette guerre. Je ne cesserais jamais d'être celle que tout le monde pense que je suis. Ce démon, ce monstre et cette folle. Jamais plus je ne pourrais être cette femme et cette amante. Jamais plus je ne pourrais offrir le bonheur à ceux qui m'entoure car on viendra forcément me le prendre.

Tu tentes une approche, tu me retournes et m'embrasse mais tout ce que je sens est l'union de nos cœurs déchirés et meurtries par le chagrin. On se fait du mal, on se fait du bien. Notre relation est tordue.

J'ai envie de te rendre ce baiser. Je le veux, ceci sera mon adieu mais alors que la pluie semble balayer nos larmes tu me proposes quelque chose et j'ai grande peine à t'écouter, à assimiler.

Je rigole parce que mes nerfs craque. J'ai ce petit rire de soulagement quand je revois cette étincelle dans tes grands yeux bruns. Celle que je pensais perdue. Celle que je pensais abandonnée. Je souris parce que je retrouve en toi cet homme dont je suis tombée amoureuse. Je souris parce que je retrouve en toi cet homme en qui j'ai crû. Je souris parce que je pense qu'au fond..Nous sommes fous.

Oui nous sommes fous de penser que le monde ne nous rattrapera jamais. Nous sommes fous de penser que tout cela pourra s'arranger et que l'on pourra, un jour, vivre heureux. Nous sommes fous de croire que l'on peut affronter cela en restant debout alors que nous sommes deux vieux guerriers tenant à peine sur leurs jambes.

Nous sommes fous de croire en l'amour.

"- Tu penses que tu pourras me survivre une seconde fois? demandais-je en essuyant mes larmes du revers de la main."

On se ferra du mal. On se ferra du bien. Au fond on aime souffrir, on est de ces gens qui n'ont peur de rien pas même de se détruire l'un et l'autre. On est de ces gens qui n'ont pas peur d'aimer malgré la douleur et les épreuves. On est de ces gens trop cons pour se dire qu'on fait une erreur mais qu'est-ce qu'on s'en fous parce qu'au fond toi et moi...Nous n'avons pas changer.

Je te saute dessus, te plaque à terre dans la boue et pleure de joie. Les nerfs, l’événement, je ne sais pas ce que je fais. Tout ce que je sais c'est que contre toi je suis bien. Contre toi je pense que tout est possible. Contre toi, je me sens en sécurité.

Contre toi je me sens aimée.

Même dans cette boue infecte comme autrefois.

 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyLun 12 Jan - 20:57

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Toutes les femmes de ma vie
Enya

Pas de retour de baiser, tout pour me faire croire que je viens de faire une connerie, tout pour me signaler que c'était fini et que plus rien ne nous attendait, que nos routes ne se croiseraient plus jamais, que toutes ces années à penser à toi n'était qu'une perte de temps, toutes ces fois à croire que ce serait possible de reprendre la chose, tous ces moments de solitude que je comblais à être accroché aux étoiles en me disant qu'à quelque part, elles brillaient dans tes yeux. J'ai peur, encore. Peur de te perdre, peur de constater un nouvel échec, peur de me dire que cette fuite pendant 6 ans ne m'a servi à absolument rien, peur du futur, du présent et du passé. Mon coeur saute un battement, un noeud se mêle dans mon ventre. Mais ton sourire me fait rêver et espérer.

Je vis pour te survivre, je vis pour t'aimer, pour le meilleur et pour le pire, je vis pour te faire chier et pour te subir, pour te voir pleurer et te consoler, pour être celui dont tu es tombée amoureuse, pour te soutenir dans tes choix, te conseiller et te montrer la voie à suivre, pour te redonner espoir dans tes moments les plus difficiles, pour t'enlacer quand tu en as besoin, pour écouter ce que tu as à dire. Je suis conscient de toutes ces responsabilités, de ce qui nous attend toi et moi, d'un futur dangereux qui nous guette, mais je suis aussi prêt à te protéger coûte que coûte. Tu es l'élue de mon coeur, celle que j'ai choisie, celle dont plus jamais je n'ai envie de me séparer, celle qui fait battre mon coeur, celle qui me redonne espoir, celle qui a su briser la pierre, me faire craquer dans tous les sens du terme.

« Je t'aime Enya Taylor. »

Son corps me chavire et nous tombons dans la boue, provoquant une vague d'eau autour de nous. Mes vêtements, mes cheveux, mon corps est trempé de terre et d'eau, mais il est enveloppé par l'amour. Son corps contre le mien à la serrer comme jamais je ne l'ai fait, à la serrer pour ne plus jamais m'en séparer, la pluie n'a aucun impact sur moi mis à part me faire rappeler du jour où tu as voulu me provoquer en duel, ce jour où le sol a craqué sur tes pieds, que tout s'est mis à trembler et que ce duel qui s'annonçait dangereux - pour ne pas dire mortel- s'est retourné contre nous. Une bataille dans la boue, des rires, des essoufflements, des sentiments qui se sont développés, formés pour ne plus jamais se dissiper. Dans nos coeurs, c'est à ce moment-là que tout a commencé pour ne jamais se finir.

« Je te survivrais jusqu'à la fin des temps, autant de fois qu'il est possible de le faire. »

J'ouvre les yeux pour regarder ces nuages qui se déplacent si rapidement et ces gouttes de pluie qui tombent comme des clous, bénissant le ciel et tout le reste de m'avoir ramené une des choses les plus précieuses de ma vie, une des seules personnes à avoir changé la perception des choses chez moi, celle qui a fait du martyr et du torturant que j'étais à un homme ambitieux. J'ai torturé, j'ai tué, j'ai détesté, haïs jusqu'au fond de mes tripes, mais j'ai appris à aimer.
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyMar 13 Jan - 4:38

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Croire en l'amour
Rp Libre ~

♣ Trois mots pour définir un sentiment partagé. Trois mots pour définir une vie. Trois mots pour définir une histoire. Trois mots pour briser un silence. Trois mots pour détruire le poids d'une vie. Trois mots servant d'encre à une nouvelle histoire, une nouvelle page à écrire.

Mais quelle page? Etait-ce vraiment le début d'une histoire ou la continuité de celle que nous avions tout les deux abandonnés ce jour-là dans cette grotte? Qu'est-ce qui pouvait bien nous attendre au fond? Quelque part ce renouveau m'effrayais. Pouvions nous seulement espérer pouvoir vivre une vie tranquille? A l'abris de tout danger? Il était trop tard pour faire marche arrière mais quelques part, je veux retourner à cette soirée. Je veux retourner à ce moment où je lui ai dis que je partais. Je veux retourner à ces mots prononcés pour lui dire de fuir. Fuir loin de cette folie meurtrière avant qu'elle ne nous rattrape. Fuir loin de ces dangers nous guettant au coin de chaque rue.

On aurait dû fuir. On aurait dû avoir une vie normale, loin de tout ça tant que cela nous était encore possible. On aurait dû pouvoir vivre heureux toi et moi et s'aimer sans conditions mais aujourd'hui...Il en fallait une.

J'étais devenue la femme la plus recherchée du pays, le Conseil traquant mes moindres faits et gestes. J'étais devenue cette femme à enfermer. J'étais devenue cette femme que tu as vue ce jour là dans ce bar parce que je ne m'en cache pas. Je ne suis plus celle qui se laisse approcher sans méfiance, sans prudence.

Toi, tu es devenu cet homme ayant fait voeux de refaire sa vie. Expier ses pêchés. Là était ton but dorénavant. Tu étais devenu cet homme cherchant à faire table rase du passé.

Tu es devenu cet homme en qui on croyait. En qui on avait confiance. Mon exact opposé. J'inspirais la peur, la méfiance, le danger. J'étais la lune et toi le soleil. Le jour et la nuit. Nous ne pouvions pas changer ça. Je ne voulais pas le changer. Je ne changerais pas de voie pour toi. Je ne changerais pas de route pour me retrouver sur ton chemin. Tu le sais. Je suis une femme bornée. Je sais que tant que je suis recherchée, le Conseil ne me lâchera pas. Je sais que si je m'accorde un instant de répis, ils me tomberont dessus.

Nous savons tout deux que si nous nous engagions dans cette voie, nous nous engagions ensemble dans cette guerre.

Tout deux couchés par terre, étrangement aucun de nous deux ne bougea alors que très vite, on fut trempés. Le ciel se déchargea sur nous alors qu'on restait l'un sur l'autre, l'un dans les bras de l'autre. On restait là.

* Parce que tu penses que tu peux te jouer de moi humaine? Nous avions passé un pacte il me semble et tu penses pouvoir le trahir à ta guide? Tu crois que je ne sais pas ce que tu fais depuis tout à l'heure? Quand on donne quelque chose, on ne le reprend pas sans se battre.*

La voix de Pandore résonnait dans ma tête comme un sifflet. Sa voix me rappela à l'ordre.

Je roule sur le côté, prise du même mal dans la poitrine que lorsque j'ai croisée Jasper il y a quelques jours. Cette impression étouffante qu'elle se comprime, cette impression de ne pas pouvoir respirer.

"- Ne t'approche pas de moi! criais-je en mettant ma main en avant pour l'empêcher de venir"

Tu as décidé de ma vie trop longtemps. Tu as décidé de ma destinée trop longtemps. Tu m'as empêcher d'avoir une famille, d'avoir des amis, d'aimer...Tu m'as éloigner de tout ce que j'avais de plus précieux. Tu m'as tout simplement détruit à petit feu. Je refuse que cela continue plus longtemps. Je refuse de le perdre...Même si je dois me perdre pour cela.

Je me mordis la lèvre alors que je voyais mes mains s'illuminait d'une lumière noire.

Prend ma vie, prend mon corps mais laisse le moi. J'avais l'impression de brûler de l'intérieur, de littéralement prendre feu. Le sol se fissura devant la magie devenant instable.

Exactement comme ce jour-là. Exactement comme quand j'ai tué le seul ami que je n'ai jamais eus. Je m'y refuse. Je refuse de reproduire ça. Pas aujourd'hui. Pas lui. Je crois en ces mots. Je crois en ce qu'il venait de me dire. Je crois en ce qu'il me promets.

Je croyais en l'amour une nouvelle fois, aussi douloureux soit-il.

Le sol finit par craqué. Fissures devenant fossés. Brèches devenant ravins. La topographie du lieu changea progressivement et ce fut alors à cet instant que je déchargea tout ce que j'avais en moi dans un ravin, partant sous terre. Tout partit. Tout s'effondra...Même moi. Trou pour la terre, trou noir pour moi.

Je m'y refusais. De lui causer du tort. Je m'y refusais. De le blesser plus que ce que je n'ai déjà fait. Tout ce qu'il me restait c'était cet abandon de moi alors que tout s'obscurcit.

Indirectement, je t'ai fais une promesse. Indirectement, je te l'ai susurré. Tu le sais n'est-ce pas? Qu'un jour, je me détruirais. Qu'un jour, je finirais par disparaître dans l'oubli, là où je suis née et là où je me suis forgée.

Mon corps ne peut plus contenir une puissance comme celle de Pandora. Mon corps ne supporte plus les combats de ma vie. Il me suis plus, je le sens. Avoir croiser Jellal et Pandora dans la foulée n'était pas une bonne idée. Je n'étais pas remise. Je ne m'en remettrais peut-être jamais. Parce que si je venais à accepter cette créature, je m'oublierais. Je sombrerais dans quelque chose encore plus noire que ma propre ombre. Je sombrerais dans quelque chose qui éteindra la flamme que tu me proposes d'être. Je te détruirais..Encore une fois.

Parce que je suis vouée à mourir dans quelques temps, à tout instant, je n'en savais rien. Tout ce que je sais à présent ce sont ces quelques mots que je t'ai dis. C'est cette vérité que j'ai osée t'avouer. C'est cette promesse que je voudrais tant tenir.

Tout ce que je sais c'est que je t'aime et que je veux faire ma vie avec toi. Peu importe ce qu'il m'arrivera. Peu importe qui m'affrontera. Peu importe les dangers que l'on bravera. Tout ce que je sais c'est qu'au fond...Je ne t'oublierais pas.

 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyMer 14 Jan - 14:11

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Toutes les femmes de ma vie
Enya

Il y a bien une chose que j'ai craint depuis le début, c'est que tu me repousses, me rejette comme n'importe quel homme autour de toi qui te fait la belle façon. J'ai craint voir du dédain sur ton visage, te sentir me repousser lorsque je t'ai prise dans mes bras le jour où je t'ai vue pleurer pour la première fois. Mais le jour où je t'ai raconté ma petite histoire, j'ai su que quelque chose se passait. Tu voulais en apprendre un peu plus, tu as été la seule à avoir eu envie de le faire et de le demander. Je t'ai répondu en grognant, mais je me suis dit que ton caractère t'amènerait à me tirer les vers du nez tôt ou tard. Tu es la seule à être au courant de tout ce qui s'est passé dans ma vie. Tu sais qu'on m'a banni, qu'on m'a enfermé pour me relâcher dans la nature avec les crocodiles. Dès mon arrivée ici à Fiore, ma tête était déjà mise à prix.

Te revoilà à te laisser bercer par le battement de mon coeur. Me voilà comblé à te sentir auprès de moi. Ta chaleur. Ton amour. Tout pour moi. Je souris pour la première fois depuis des années. Je me sens bien, confortable et apaisé après autant de temps. Ça fait du bien. Il me reste encore quelques défis à relever, mais le plus difficile a été accompli et je le tiens au creux de mes bras avec amour. Quelles sont les prochaines étapes de ma vie? Mon fils. Le Conseil. Les Guildes Noires. Ma vie privée. Le cas de Minstrel n'est pas encore réglé et je compte bien m'en charger tôt ou tard. Tous ces gens pris par des décisions qu'ils n'ont pas choisies, je dois les libérer, je dois retourner dans la gueule du loup pour détruire les fondations du mal.

Elle se défait de mon étreinte subitement en roulant sur le côté. Je ne comprends pas ce qui se passe, me redresse en fronçant les sourcils. Sa main contre son coeur, qu'est-ce qui lui prend? J'avance d'un pas pour l'aider, mais d'un geste de la main, elle m'interdit d'avancer. Pourquoi dois-je regarder ça? Pourquoi dois-je subir ça à nouveau? Elle souffre et on m'interdit d'approcher. C'était la même chose pour la mère de Kai: d'un geste de la main on m'avait empêché d'entrer pour voir l'accouchement. On m'a empêché de lui tenir la main pendant qu'elle était mourante sous mes yeux. Je fais un pas vers l'avant, mais une fissure m'empêche de poser le pied. Je recule, encore et encore en esquivant les falaises qui se créent au milieu de la guilde. L'énergie se décharge dans le ravin et elle est emportée par l'effondrement. Je m'arrête de courir un instant:

" ENYYYYYAAAAA!! "

Tant pis si j'en meurs, tant pis si je disparais mais je ne te laisserai pas sombrer dans l'obscurité, je ne te laisserai pas mourir, je ne te laisserai pas, Enya. Je cours vers le ravin, je saute et je me laisse tomber jusqu'à ce que je vois l'ombre de sa main dans ma direction pour l'attraper. Je plante mon épée dans la pierre qui la transperce et nous fait glisser jusqu'à ce que la chute s'arrête nette. Et maintenant? Je la hisse vers le haut pour qu'elle puisse atteindre mon cou et s'accrocher. D'un coup sec, je retire mon katana de la masse terreuse et envoie mon Branch of Sin s'accrocher tout en haut contre quelque chose de solide et nous hisse tout en haut. Je m'en fous qu'elle me dise de la lâcher ou de partir, je ne laisserai pas tomber ma seule chance de la ravoir auprès de moi. Arrivés tout en haut, je la dépose au sol avant de faire les cents pas.

" BORDEL MAIS QU'EST-CE QUI SE PASSE?! "
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptyJeu 15 Jan - 11:46

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Ecris l'Histoire
Rp Libre ~

♣ J'avais l'impression de vivre un cauchemars. J'avais l'impression de replonger dans cette masse noire une nouvelle fois. J'avais l'impression de me noyer de nouveau alors que j'arrivais à peine à nager. Je voulais garder la tête en dehors de l'eau mais je n'y arrivais plus, je ne savais plus comment on faisait. J'avais oubliée comment on luttait parce que je suis fatiguée. Je suis fatiguée de lutter, de me battre contre moi-même, contre mes démons intérieurs, contre l'extérieur, contre la vie. Je suis fatiguée de tout ceci.

Comme cette fois-là. Je perds le contrôle, je m'oublie petit à petit et je le sais. Je m'oublie et je n'existerais plus si cela continue comme ça. Je m'oublie et je ne sais plus quoi faire. Me raccrocher à toi encore? J'aimerais tellement t'éviter tout ça. J'aimerais tellement t'éviter cette peine à venir. J'aimerais tellement...Ne jamais être venue ici. Je ne suis qu'un ennui sur pieds. Je ne suis rien d'autres qu'un ensemble de problème. Jamais je ne m'en sortirais, quoi que tu puisses me promettre. Jamais je n'arriverais à me sortir de là malgré tous les efforts que tu puisses faire.

J'ai sombrée et j'ai oubliée comment revenir sur la rive.

Je me suis laissée aller contre toi. Je me suis laissée porter une nouvelle fois. Je ne veux plus être celle que j'étais mais j'en ai besoin. J'ai besoin de ce pouvoir si je veux survivre. J'ai besoin de ce pouvoir si je veux te revoir encore une fois. Il me prendra tout, m'a déjà tout pris ou presque.

Je voudrais retournée à l'époque où je n'étais qu'une fillette se promenant en bikini et en jean. Je voudrais retournée à l'époque où je t'avais promis qu'aucun mal ne te seras fait. Je voudrais retournée à l'époque où je ne t'ai pas quittée comme une conne.

J'entends ta voix, je sens ta panique, ta peur. De quoi as-tu peur? Ce n'est que moi. Je te sais fragile malgré tout ce que tu peux dire mais je sais comment tu es à l'intérieur. Je sais que tu t'inquiète.

Je me redresse, parce qu'il y a quelque chose que je dois te dire. Il y a quelque chose que j'ai commencée mais que je n'ai jamais eu le temps de finir. Je me redresse, me rapproche de toi et pose une main sur ta joue. Tu vois, je suis toujours là.

"- Il y a sept ans...Quand nous étions dans cette grotte et que je t'ai dis qu'il y avait des choses que je devais faire...Quand je t'ai quittée...Je suis partie pour ça. Pour ce que tu viens de voir. Je suis partie parce que je suis une bombe humaine. Je suis partie parce que je savais que mon temps était compté et tu le sais n'est-ce pas? Que j'ai disparue une fois déjà. Je suis une bien piètre mage...Même pas capable de contrôler sa magie. Je suis dangereuse sur bien des tableaux..."

Je me déçois tellement que je n'ose même pas te regarder dans les yeux car j'ai peur. J'ai peur de devoir faire face à ça encore une fois. J'ai peur de me faire rattraper par cette obscurité que j'ai éloignée pour l'instant. J'ai peur de me noyer encore une fois.

J'ai peur de devenir ce monstre que je pense être.

On est trempés, crevés, usés par nos batailles. On a séchés nos larmes, ouverts nos cœurs, établit la vérité et maintenant ? Sommes nous condamnés à ne plus nous lâcher ? J'aimerais tellement y croire. Croire que toi et moi c'est pour toujours. Croire que toi et moi c'est à jamais.

Je regarde autour de moi et j'ai l'impression d'avoir ravager l'endroit, il ne ressemble plus à ce que l'on a connu toi et moi. Voilà à quoi ressemble la fin de notre histoire. A une crevasse sans fond.

"- J'avais peur de venir à ta rencontre. Peur de ton rejet, de ta réaction. Peur de te demander de tout abandonner encore une fois parce que je suis une femme égoïste et capricieuse. Parce que j'ai peur de moi-même...Maintenant j'ai peur de ce que l'on va devoir faire..."

Tu as pris le chemin de la rédemption et moi celui de la vengeance. Ils sont opposés, ils sont différents. Tout comme nous. Je veux croire en cet adage qui dit que les opposés s'attirent mais nous..Qu'en est-il de nous Senji? Qu'en est-il de notre promesse d'avenir ?

Qu'en est-il de notre avenir ensemble tout court? Nous avons été honnêtes l'un envers l'autre. Je t'aime comme jamais je n'ai jamais aimer personne. Je t'aime de cet amour destructeur et douloureux. Je t'aime d'une façon bizarre et étrange, qui m'est propre. Mais je t'ai toujours aimer de la seule façon possible. Je t'ai toujours aimer de cet amour sur lequel je peux poser des mots. Je t'ai toujours aimer de cet amour sans grand A parce que cela signera la fin.

Je ne veux pas que cela se finisse, je veux que l'on écrive un nouveau chapitre, une nouvelle histoire...Notre histoire.

"- Promettons-nous seulement qu'il n'y aura jamais de fin...

 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] EmptySam 24 Jan - 0:59

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Toutes les femmes de ma vie
Enya

Je suis furieux. Je n'arrive pas à me contenir. C'était quoi ça? C'était quoi Enya? Pourquoi es-tu devenue incontrôlable? Qu'est-ce qui s'est passé depuis le temps? Pourquoi ne t'es-tu pas contentée de tes gnomes qui te servent de démons? Qu'est-ce qui a bien pu te faire chavirer du côté obscur de la magie? Elle me donne comme raison de son départ que c'était à cause de ça. J'arrive pas à y croire. C'est complètement faux. Comment une magie peut-elle agir comme ça si aucun symptôme n'a été recelé auparavant? Mon poing se fracasse sur un des murs encore intacts. Je ne ressens pas la douleur. Je n'ai pas mal, ma rage est si forte que je n'ai pas conscience des signes que mon corps me donnent. J'ai envie de lui dire... non... je dois le garder pour moi, ce serait comme un coup de poignard dans le dos, mais j'y peux rien. Sous la colère et la furie, j'arrive pas à contenir quoi que ce soit:

« Te laisser contrôler par ta propre magie... c'est comme laisser le Conseil gagner. Tu ne peux pas accepter ça Enya. Te laisses pas faire. Bats-toi comme tu l'as toujours fait. Je sais qu'on est tous fatigués de se battre, mais si t'arrives pas à dominer tout ça, il faudra que quelqu'un le fasse et ça ne risque pas de bien finir... Tu m'entends? »

Mon poing quitte le mur et je m'approche d'elle. La rage dans les yeux, les poings serrés, les pas solides de détermination. Mes mains englobent ses épaules. Je la regarde droit dans les yeux. Je n'arrive toujours pas à y croire... Ce doit être un cauchemar ce que je vis. L'Enya en face de moi n'est pas la même. Où est passé son caractère? Où est passée sa détermination de feu? Où est passée la femme que j'aime? Reviens à la surface, ne te laisse pas noyer par quelque chose qui n'existerait pas si tu n'étais pas là. Ne deviens pas l'instrument de ton pouvoir, sois Enya Taylor jusqu'au bout.

« Cesse d'avoir peur et fonce. Domine ce qui semble te contrôler, tu es capable je le sais. »

Elle veut que je lui promette qu'il n'y ait pas de fin, que nous deux c'est pour toujours, à la vie à la mort. C'est une promesse difficile à faire, ce sont des mots durs à prononcer. Ma rage tombe pour me permettre de réfléchir. Elle a besoin de support, de réconfort. Elle a besoin de moi à ses côtés, de moi pour l'encourager et la rendre encore plus forte. Je suis là pour tout ce qu'elle aura besoin dans sa vie, je suis là pour l'aimer et être le leader que j'étais d'antan. Je suis un leader-né. Je n'ai plus de groupe, mais cela ne m'empêchera nullement de diriger des gens s'il le faut ou d'en conseiller d'autres pour une guerre. Je sais que je suis fait pour ça, seulement cette fois je m'y prends différemment. Mais je suis toujours là moi aussi...

« Gagne cette bataille. Fais-le pour toi... pour moi et cette fin n'existera pas. Je te l'ai dit: je serai toujours là pour toi coûte que coûte. »

Ma main droite monte jusqu'à son visage pour lui caresser la joue avec mon pouce. Mes lèvres s'étirent pour lui sourire. Mon regard s'attendrit. J'ai toujours eu des passes impulsives, mais jamais mon amour pour elle ne m'a quitté et jamais je ne la quitterai...
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto]   Toutes les Femmes de ta Vie [ Pv : Alek Lehto] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Ancienne Crocus :: Groupe : Crime Sorcière