Aller à la page : 1, 2  Suivant
Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]
 MessageSujet: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyLun 14 Mar - 18:44

Anonymous
Invité


Click

C'était une belle journée de printemps. Zido marchait joyeusement sur les sentiers de la montagne de fer du jura. Les mains dans les poches, il regardait autour de lui la verdure qui avait succédée à la neige. Le chant des oiseaux mettait de la vie au milieu des gros blocs de roches qui entouraient le magicien. Celui-ci se dirigeait vers la guilde. Il revenait tout juste d'une mission qui avait été couronnée de succès. Il monta une pente rude et aperçut enfin la bâtisse. Il blâma une roulotte qui n'avait pas voulu l'emmener, sous prétexte d'une pause. Zido avait donc du monter le versant de la montagne à pied. Une fois en haut de la côté, il se reposa quelques temps avant de reprendre sa route. C'est ainsi qu'il arriva après trois quarts d'heure de marche dans la guilde. Il poussa la porte. La guilde était... Vide ! Comme d'habitude. Le garçon au regard d'émeraude alla s'asseoir sur un banc et se servit un verre d'eau d'un vieux pichet qui était posé sur la table. Il leva les yeux et tourna sa chaise. Il regardait le hall. Cette baraque était un peu trop rustre à son goût. Peut-être aurait-il fallu faire plus de fenêtres... En effet, les seuls rayons qui venaient éclairer la salle n'arrivaient que des rares fenêtres présentes en hauteur et de la porte entre-ouverte. Zido alla s'allonger sur un banc, prit d'un coup de fatigue. Il repensa à sa dernière mission qui s'était déroulé sans encombres. Peut-être qu'il serait bientôt prêt pour passer mage de rang C... Sa marge de progression était encore énorme mais il avait bien amélioré sa maitrise de la magie. C'est ainsi qu'il partit dans ses songes. Après quelques minutes allongé sur son lit de fortune, il s'endormit. Tout était si calme. Le bruit du vent le berçait...
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyJeu 17 Mar - 20:41

Anonymous
Invité


Click

Je revenais de mon entraînement, contente de mes résultats. Je me dirigeais vers la guilde qui était à peine à cinq minutes de marche.

Je marchais tout en somnolant. Je regardais d’un regard vide le paysage composé d’arbres feuillus, d’herbe assez haute et j’entendais les oiseaux chanter. Comme j’avais vécu dans la forêt, les oiseaux n’avaient pas peur de moi et sur mon passage ils continuaient de chanter.
Je m’arrêtais pour écouter cette magnifique musique, musique que j’aime beaucoup. Deux minutes après, je me remis en route vers la guilde. Quand j’arrivais, la guilde était peu éclairée, même que j’eus du mal à voir dans cette obscurité.

Elle était vide, seule une personne dormait sur un banc. C’était un garçon au traits fins, des cheveux blancs qui lui arrivait un peu au dessus des épaules, il était habillé de noir.

De peur de le réveiller j’avançais à pas feutrés. Je me dirigeais vers le bar pour pouvoir boire un verre d’eau car j’été très assoiffé ! J'arrivais dans le bar en vérifiant que le garçon était encore endormi. Ne l’ayant pas réveillé je me servis un grand verre d’eau que je bus d’une traite. Je me resservais encore de l’eau et je bu celui-ci à petites gorgées. La guilde était composée de grandes tables et au fond de la salle un grand panneau où était affiché les missions à exécuter. Il y avait grand escalier en bois orné d’une rampe au formes arrondie. Je n’essayais pas d’y monter de peur de faire une chose qui me coûterait peut-être la vie.

Quelqu’un entra et je me précipitai vers une des tables et me faufilai au dessous pour aller me cacher, comme je n’avais pas l’habitude de compagnie humaine. Cette personne regardait dans ma direction, il s’approcha de moi et je fis le tour de la table pour ne pas être vu. Puis cette personne repartit comme elle était venu. Puis je me relevais et allais m’asseoir sur un des banc qui se trouvait face à moi.

(HRP : Si c’est pas bon dites le moi d’avance merci !)
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyVen 18 Mar - 21:52

Anonymous
Invité


Click

[hrp : C'est très bien arrête de ne pas avoir confiance en toi ^^"]

Des bruits de pas résonnèrent bientôt dans le hall. Zido ouvrit les yeux doucement. Quelqu'un était arrivé. Il se mit assis et posa ses avants-bras sur ses deux genoux. Les mains pendantes. Il tourna la tête vers l'entrée. La personne était déjà repartie. Il s'interrogea quelques instants. Il se leva pour aller faire un tour du côté des panneaux de missions. Peut-être l'individu était venu prendre une mission... Rien avait changé. Que pouvait-il bien avoir fait ? Il ne s'interrogea pas plus longtemps et tourna la tête lorsqu'il sentit une autre présence. Il regarda autour de lui et finit par desceller une silhouette dans l'ombre. C'était visiblement une jeune fille. Elle se tenait assise sur l'un des bancs... Qui pouvait-elle bien être ? En silence, il s'avança vers elle et esquissa un sourire. Elle avait l'air d'avoir le même âge que lui, ou presque. Il lui adresse un petit "Yop !" et alla s'asseoir en face d'elle, sur la table qu'elle côtoyait. Il resta muet quelques instants et tourna la tête vers un verre d'eau fraîchement servit. Il n'avait envie de rien dire de spécial, et savourait le silence... La fille qui se tenait devant lui était brune et avait un air d'enfant. Elle avait l'air douce et dégageait une âme pure. Zido se demanda quel genre de personne elle était. Mais la discussion qui était sur le point de commencer le renseignerait rapidement...
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyDim 20 Mar - 12:17

Anonymous
Invité


Click

Il avait ouvert les yeux. Le garçon aux cheveux blancs s’était assis. Il marchait à présent vers le panneau des missions. Je le suivais du regard en espérant que celui-ci ne m’avait pas vu. Je ne savais pas quoi faire : - partir en prenant les jambes à mon coup, ou rester ici. Il me lança un « Yop ! » qui me fit sursauter. Il alla s’asseoir devant moi.

Je me levais et le saluais car comme tout à l’heure j’avais soif. J’allais encore me servir un verre d’eau, enfin une excuse car je ne savais pas comment me comporter.
Mais je fais quoi moi ?
Je lui pose une question, j’essayais de l’éviter ?
Mais je fais quoi moi ?


Pour contenir mon absence sans être impolie, même si je ne savais pas comment il fallait faire, j’allais voir le panneau des missions, même si je l’avais déjà vu. Je faisais semblant de m’intéresser au panneau tout en réfléchissant.
Je ne sais pas quoi dire.
Ça faisait bientôt 8 ans que je n’avais pas parlé à quelqu’un. Quand j’eus appris à peine à parler et à écrire il fallut que j’aille me cacher dans la forêt car personne ne me voulait. Tout le monde connaissait la jeune fille « maudite », mais était-ce de ma faute si mes parents en avaient trop vu ou si cet homme était cardiaque ?
En tout cas c’est-ce que les gens pensaient. Dans les journaux, tout le monde disait que
j’étais maudite. A l’âge de 6 ans tout le monde avait peur de moi, cette enfant maudite. Quand je partis de l’orphelinat personne ne me cherchait. Ce sentiment que vous n’êtes attendu nulle part, que votre chez-vous n’existe pas, que l’on vous suit du regard quand vous passez dans la rue, et cette cicatrice au front en forme de V. Mais qu’es-ce que ça voulait dire ? Est-ce que cet homme avait fait exprès de me laisser la vie. Moi qui n’avait que 6 ans était à l’aube de ma vie, avait-il un cœur ou simplement avais-je eu de la chance ? Je m’étais décidée à entrer à Eagle’s Claw pour m’aider à enrichir mon pouvoir. Et surtout à retrouver cet homme, homme dont je me souvins comme si c’était hier qu’il avait sonné à ma porte et avait discuté avec ma mère et mon père était arrivé, moi qui avais suivis mon père et avais été victime aussi de ce sort. Ces questions rouvraient en moi une plaie qui ne s’était jamais totalement fermé.
Mais j’avais peur d’aller engager la conversation avec cet homme aux cheveux blancs et si j’étais vraiment maudite si les gens que je fréquentais devaient mourir. Je ne le voulais pas ! Non, ce n’est pas possible. L’homme qui avait lancé ce sort peut-être le savait que ça allait entraîner des effets secondaires. Que toutes les personnes autour de moi devais mourir. Mais les animaux qui vivaient avec moi pendant 8 ans n’étaient pas mort.


A ces mots je me sentis rassuré. J’avançais d’un pas assuré vers l’homme au trait fin qui était toujours assis et je lui posais une question qui je crois se pose quand on se rencontre :
- Comment … tu … t’appelles ? demandais-je tout en hésitant.

 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyDim 20 Mar - 14:20

Anonymous
Invité


Click

L'inconnue me demanda mon nom. Je sourit de la timidité avec laquelle elle m'avait posé cette question. Je lui répondis sans hésitation et me levais pour m'approcher d'elle et m'asseoir auprès. Elle était plutôt mignonne. Elle devais assurément être de Eagle's Claw mais malgré ma présence assez fréquente je ne l'avais toujours pas croisée. Enfin maintenant c'était fait... Je regardais le plafond et lâcha un soupir. Je ne savais que faire. Je supposais que ce soit pareil pour elle. Rien qu'à la voix hésitante avec laquelle elle m'avait demandée mon nom, elle avait du longuement réfléchir avant de me poser cette question. Malgré que les mots soient simples, il est souvent difficile de parler. Je n'avais pas envie de me plonger dans une énième théorie qui me donnerait encore mal à la tête. Je la dévisageais un instant et remarquais ses grands yeux. Je n'aimais pas les blancs et je décidais de poursuivre la conversation qui venait de commencer :
"Et toi tu t'appelles comment ? Tu es là depuis longtemps ? Comme t'as pu le constater je suis nouveau dans la guilde. Je suis arrivé il y a environ deux semaines de cela."
Se présenter était la moindre des choses d'autant plus que jusqu'à preuve du contraire c'était moi le bleu... Une femme sous mes yeux... Je n'avais pas parler à la gente féminine depuis l'orphelinat d'il y a des années. Ça me rendait un peu mal à l'aise et je ne savais pas comment me mettre... Et dire que j'étais venu pour me reposer voilà un flux d'émotions assez désagréable pour moi... Mais au fond de moi je voulais qu'elle reste. J'aimais bien la compagnie. Qui plus est c'était une fille. Je croisais son regard de temps à autre et je finis par stabiliser mes yeux sur mon ombre qui se dessinait au sol. Les rayons du soleil venaient dans mon dos et me réchauffaient.
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyDim 20 Mar - 20:57

Anonymous
Invité


Click

J’avais peur, pas de cet homme mais plutôt de ce qui allait lui arriver. Il s’était assis à côté de moi. Je le sentais près de moi et je me sentais rougir.
Il était mignon. Il avait l’air insouciant, et d’une âme pure. Je m’étais pris rapidement d’affection pour lui. Normal puisque ce fut la première personne à m’adresser la parole. Mais cet homme m’attirait fortement. J’aurais voulu que le bref instant où l’on se regardait dans les yeux dure très longtemps. Je crois que je venais de tomber amoureuse de ce garçon ; ce garçon qui était assis à côté de moi, ce même garçon qui dormait tout à l’heure sur le banc, ce même garçon qui était venu s’asseoir à côté de moi. Il me demanda comment je m‘appelais et depuis combien de temps j‘étais là ! Il était nouveau, mais habituellement les gens essayaient de m‘éviter plutôt que de me parler. Mais lui non c‘était lui qui était venu me voir. Je me décidais à lui répondre :
- Je m’appelle... Hasakura, Hasakura Miji,... depuis combien... de temps je suis là, je n’en sais trop rien... Et toi... comment... t’apelles-tu ? répondais-je d'un ton hésitant.
J’abaissais mon regard vers le sol, je n’avais pas le courage de le regarder. Quand nous nous regardions je n’eus pas le temps de voir ses yeux. Je me demandais de quelle couleur ils étaient. La seule façon de le savoir était de le regarder dans les yeux, mais je ne savais pas si j'en étais capable. Toutefois, je pris mon courage à 2 mains et me forçais à croiser son regard. Il avait de magnifiques pupilles bleues, qui me firent fondre. A ce moment là, j' eus confirmation de mes doutes ; j'étais bien tombée amoureuse de ce garçon. J’adorais sa voix doucereuse qui me posait des questions. Je lui reposais la question :
- Et toi... comment... t’apelles-tu ?
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyLun 21 Mar - 20:08

Anonymous
Invité


Click

Eagle’s Claw… Une guilde vide où son Maître peut rester dans son bureau sans jamais être dérangée par le bruit… Mais est-ce vraiment positif ? Moi, Tsukiyo Ogawa, Maître qui visait pour sa guilde le sommet, me retrouve à diriger une guilde sans beaucoup de membres.
Aujourd’hui encore, je somnolais sur mon bureau débordant de papiers et de gribouillages en tout genre. Par tous les moyens, je cherchais à obtenir des bribes d’informations concernant Asako, la demoiselle que j’étais censé libérer pour pouvoir garder ma vie. Le pacte implique 2 ans de recherches. Cela fait déjà plusieurs mois que je cherche, et même une fois trouvée, je ne pourrais sûrement pas libérer cette jeune file de griffes de ces mages en raison de mon niveau peu élevé.
Aujourd’hui pourtant, quelque chose vint trouver mon repos. Pour la première fois depuis des semaines, j’entends du bruit et des voix dans la salle que mon bureau surplomb. Rapidement mais discrètement, j’attrapais un dossier sur mon bureau et me dirigeais vers la porte, que j’ouvris discrètement.

- Je m’appelle... Hasakura, Hasakura Miji,... depuis combien... de temps je suis là, je n’en sais trop rien... Et toi... comment... t’appelles-tu ?

Hasakura Miji… Feuilletant rapidement mon dossier, je trouvais enfin sa fiche de membre me détaillant, entre autre, sa magie. Apparemment, cette enfant maîtrisait la magie du feu. Un autre détail m’expliquait qu’elle n’était pas habituée à la présence humaine. Elle était dans la guilde depuis quelques mois déjà, mais n’a apparemment rempli aucune mission. Voilà un cas plutôt intéressant que je me ravirai de modifier…
A côté d’elle, je n’arrivais pas à voir qui était assis. En tout cas, il régnait dans ma guilde une affreuse ambiance… Une ambiance que je ne saurais décrire, une ambiance que je n’ai jamais connu : j’arrivais, même de là, à voir les taches rouges parsemant le visage de Miji, ainsi que ses yeux qui laissait deviner son cœur battant à toute vitesse. L’amour, ce sentiment affligeant qui empêche de tuer les personnes que l’on aime en temps voulu.
Essayant d’éviter un massacre, j’ouvrais précipitamment la porte de mon bureau, les dossiers dans une main, Iegara dans l’autre.

- Tiens tiens, mais qui vois-je ici ? Serait-ce deux récentes recrues ?

A présent au sol, je pouvais voir le visage de celui qui était à côté de Miji. Feuilletant mon dossier, laissant par cette même occasion les deux jeunes gens dépités, je trouvais finalement son Dossier.
Zido Dewide. Ce jeune homme avait rejoint il y a moins d’un mois la guilde. Il maîtrisait, apparemment, une sorte de dérivé de la magie de la Lumière. Il a, pour le moment, réalisé deux missions. Intéressant.

- Bon, écoutez-moi bien, jeunes gens. Ici, vous êtes à Eagle’s Claw, la meilleure guildes de tous les temps qui sera connue dans tout le pays. Et devant vous se tiens son Maître, moi-même, Tsukiyo Ogawa. Vous êtes des éléments intéressants, savez-vous…

Je m’asseyais sur le banc en face d’eux, situé de l’autre côté de la table. Mes doigts croisés et les coudes sur la table, je les scrutais du regard, essayant de voir leur réaction. J’ai besoin de personnes puissantes et déterminées, celles qui peuvent tenir tête à n’importe qui, mais attention, dans les règles de l’art…

[ Hrp : Voilà mon incruste ! Maintenant, c’est à vous de choisir : Tsukiyo peut vous prendre à part chacun et s’occuper de votre formation dans sa guilde, ou elle peut aussi s’occuper de vous deux en même temps. Avec ça, cela voudrait dire que vous formeriez, tous les deux, une sorte d’équipe ( voir de couple ;D ) qui ferait ses rp ensemble… et ainsi, vous perdriez toute indépendance ! xP ]
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyLun 21 Mar - 21:23

Anonymous
Invité


Click

[hrp : j'ai déjà effectué deux missions T.T et puis on continue le rp tous ensemble c'est mieux.]

La jeune fille répondit à Zido avec la même timidité et me demanda mon nom à son tour. Il lui répondit lentement. A peine avait-il parlé qu'une porte s'ouvrit. Il se demanda d'où venait ce bruit. Il tourna la tête machinalement vers le son qu'il venait d'entendre. Une jeune femme se trouvait fièrement devant le bureau du maitre de la guilde. Zido se demandait si c'était cette fille qui tenait vraiment le rôle de maitre de guilde. Elle n'était pas très grande et n'avait pas l'air d'être beaucoup plus âgée que lui. Il la dévisagea rapidement tout en écoutant son discours. Il fut étonné de la positivité de la jeune femme quant à sa guilde qu'elle décrivait comme la "meilleure de tous les temps". En effet, Il ne semblait pas y avoir grand monde dans cette guilde, de plus, les deux seuls personnes qu'il avait rencontré n'étaient que des mages de bas niveau tout comme lui. Autant dire qu'ils étaient plutôt mal partit... Il afficha un visage dépité pendant qu'il réfléchissait seul à la nouvelle thèse qu'il venait de se faire. La suite du discours passa par une oreille et ressortit directement par l'autre. A part son nom : Tsukiyo Ogawa. Voilà donc le nom qu'elle portait. Zido la regardait avec appréhension tandis qu'elle se dirigeait vers la table ou lui et Hasakura (le nom de l'autre recrue) se trouvaient. Elle s'installa sur le banc. Son visage révélait de la détermination et de l'énergie. Comme chef de guilde, il faudrait se la farcir... Devant tant d'entrain, le personnage "Sleep wear" de Zido pour l'instant calme et posé laissa place à Speed : Sa personnalité la plus tonique. Ses yeux s'agrandirent et il cessa de réfléchir. Il se redressa et s'adressa à la chef de guilde pendant qu'un grand sourire prenait la place de sa nonchalance :
"Yop Chef !"
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptySam 26 Mar - 23:03

Anonymous
Invité


Click

Quelqu’un entra d’après Zido il s’agissait du chef. Après tout elle était assise derrière le bureau de la chef de guilde. Je la saluai tout en évitant de croiser leur regard. Elle s’appelait Tsukiyo Ogawa. Je contemplais le sol. Ces deux personnes devaient se dire : « Mais que-ce qu’elle y trouve à se sol ».
Ces gens devaient vraiment ne pas savoir qui je suis mais tant mieux pour moi. Ou alors cette malédiction était fausse. Mais j’étais contente, deux personnes étaient venus me voir, elles m’avaient parlé. Une solitude pendant huit ans avec seule compagnie des animaux. Mais ces animaux étaient ma famille.
Je continuais de contempler le sol d’un regard vide.
Je me disais que ça devait être mal poli de regarder toujours le sol. Je levais les yeux mais évitais toujours de regarder le chef et Zido. Je me demandais si on devait avoir un partenaire pour les missions. Non mais quelle question : bien sûr. Je pris mon courage entre mes mains et demanda à Zido.
- Zido, comme je crois que il faut un partenaire pour les missions cela vous ennuieriez que nous faisions équipe ?
Mais je comprendrais si vous me dites non, c’est un peu précipité on vient de se rencontrer.
Pardon oubliez ce que je viens de dire !
Je me levais si précipitamment que je tombai par terre.
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] EmptyMer 30 Mar - 20:50

Anonymous
Invité


Click

Lorsque je m’étais présentée et installée, Zido m’avait regardé étrangement, comme si j’étais folle : folle, peut être bien, mais après tout, il faut être aussi un peu fou en tant que magicien… Un magicien ne peut être fort sans un brin de folie : lors d’un combat, personne n’a réellement l’occasion de réfléchir à toutes ses actions, n’est-ce pas ? Et quand on ne réfléchit pas, on est fou, donc logiquement, les magiciens en général sont fous ! Ahlàlà, Tsukiyo, tu fais tant de recherches logiques et approfondies…
Pourtant, alors que je m’y attendais le moins, son regard changea radicalement. L’énergie qui lui manquait jusqu’alors surgit du fond de ses entrailles, à un tel point qu’elle se lisait dans ses yeux bleus. Alors qu’il se levait, il me sourit alors, et m’adressa de simple mot :

- Yop Chef !
Ces mots, dit avec tant de familiarité, bourdonnèrent à mes oreilles. Il avait directement fait preuve de confiance, d’amitié et de non-respect envers son chef, et pourtant, ça me plaisait plutôt. S’adapter tout de suite à la personne face à soit est utile lors de mission : qu’importe son partenaire, une complicité peut directement se lier, ou, au pire des cas, se détruire à jamais, par une telle conduite. C’est plutôt agréable, mais avec moi, il devra tout de même faire un peu attention : un peu de familiarité, ça va, trop, Iegara s’occupe de lui !
A cette pensée, un sourire plutôt froid et sadique m’échappa discrètement, mon visage appuyé contre la paume de ma main.
Alors que j’étais tombée dans des pensées plus noires et sanglantes les une que les autres et que mon regard devait paraître effrayant, c’est la petite Miji qui se manifesta. Mais pas à moi, non : c’est à peine si elle avait remarqué ma présence… Ah, cette chose sanglante et visqueuse qu’est l’amour, ça fait perdre toute notion de ce qu’il se trouve autour de soi…

- Zido, comme je crois qu’il faut un partenaire pour les missions, cela vous ennuieriez que nous faisions équipe ? Mais je comprendrais si vous me dites non, c’est un peu précipité, on vient de se rencontrer.
Pardon oubliez ce que je viens de dire !!

A ces mots, la damoiselle tomba tête la première à terre dans une allure plutôt ridicule qui aurait pu être comique si elle ne m’avait pas tirée de mon amusement… Pour elle, il semble que son cas sera plus compliqué : maladroite, timide et amoureuse ! Quelle plaie, il va falloir que j’arrange tout ça !
Cependant, son idée n’est peut être pas si mauvaise que ça : une mission en équipe, pourquoi pas ?

- Hey, Miji ! Relève-toi, non mais !Je marquais une petite pause avant de continuer sur ma lancée :
- Zido, son idée n’est pas mauvaise ! Vous pourriez très bien faire une mission ensemble ! Et, après tout, un peu comme un test, je pourrais éventuellement vous suivre et assurer la bienséance de la mission, ajoutais-je avec un sourire un brin sadique.

[ Spoiler pour Zido :
Spoiler:
 
]
 MessageSujet: Re: Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji]   Deux chemins qui se croisent [PV: Hasakura Miji] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Pique nique entre deux chemins...
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Nain et armes a deux mains
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP