Partagez | .
Stories : the path of destinies
 MessageSujet: Stories : the path of destinies   Ven 3 Fév - 0:50

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Who's right about our life?
avec Elena Vandervald


Elena Vandervald qu'elle avait dit qu'elle s'appelait. En marchant, son corps évanoui dans mes bras je passe de longues minutes à regarder son visage aux traits assombris par la froideur de son coeur. Elle ne me dit rien... toujours rien et cette question lui avait fait perdre connaissance. Avais-je dit vrai? Avais-je dit faux? Le seul moyen de le savoir, c'est de l'interroger et de ne pas la laisser filer tant qu'elle ne répondra pas à mes questions. J'entre dans une ruelle encore intacte de la ville et je la dépose en m'assurant que son dos s'appuie contre le mur pour plus de stabilité. Je m'assieds dans la même position juste en face d'elle, puis j'attends qu'elle se réveille.

Lentement, la belle au bois dormant bas des paupières jusqu'à ce que son regard croise le mien, puis elle grimace. Ma présence ne fait guère son affaire, elle se met sur ses gardes parce que la confiance ne règne pas et ne règnera probablement jamais entre nous si elle continue d'agir comme ça. En même temps, peut-être que je donne trop de crédit à la femme qui se trouve en face de moi? Je soupire et je lui lance un : " Ça ne me fait pas plus plaisir à moi que de devoir t'imposer ça. " Elle lève les yeux vers le ciel, sûrement découragée par ma façon de me débrouiller sur notre situation. Contrairement à elle, j'essaie de démêler notre situation plutôt que de râler. Elena se lève debout, époussette ses vêtements et croise les bras.

" Je n'ai pas de compte à vous rendre je crois. "

Elle dit ça comme si elle s'apprête à partir. Je fronce les sourcils en me préparant à me mettre sur son chemin au cas où elle tenterait de prendre la fuite.

" On a un passé à démêler ensemble. "

" Ensemble? Kiyomasa, je crois que vous vous méprenez. Vous et moi n'avons rien en commun. "

" Je crois que nous avons au moins l'amnésie et le sentiment de s'être déjà vus en commun. Si on peut au moins débrouiller les cartes entre toi et moi, nous aurons au moins une bonne base de conscience établie. "

Elle semble enfin plier de mon côté, mais ses réactions sont toutes aussi froides les unes que les autres. Je propose donc qu'on tente de se remémorer la scène qui venait tout juste de se passer dont nous sommes certains d'avoir croisé l'autre. Elle acquiesce d'un faible hochement de tête. Elena parle d'abord :

" Je me souviens d'avoir chargé la démone et que toutes les possibilités pour m'arrêter ne se sont jamais rendues à moi. Avez-vous quelque chose à voir avec le succès de cette attaque? "

Je réfléchis, me masse même les tempes et j'en viens à la même conclusion :

" Je me souviens d'avoir agi en la faveur de la victoire... je me souviens... oui c'était bien toi... avec de longs cheveux blancs et un aura aussi glacial que ton coeur. "

Une maigre réaction de son côté qui n'a pas été le résultat d'un sourire escompté. Notre souvenir commun revient comme il était sensé être. Pour la question du fils, Elena se prononce :

" Je me souviens d'un homme, grand, costaud, brun, qui était venu me demander en personne si un garçon avait été porté disparu, mais la recherche avait été sans succès si je me souviens bien. Cependant, son visage n'était pas le vôtre. Peut-être cet homme a-t-il un lien avec votre fils? "

Comme elle raconte son souvenir, la mémoire me revient comme le précédent. J'ai l'impression d'être dans la peau de cet homme... Est-ce qu'il s'agissait de moi? Pourquoi demander l'aide d'une membre du Conseil à l'époque si j'haïssais le Conseil? Je passe ma main dans mes cheveux.

" C'était moi. "

Elle fronce les sourcils, certaine que j'ai tort, mais je lui raconte la vérité. La manipulation, l'égoïsme, l'inquiétude. Elle comprend, mais rage d'avoir été manipulée ainsi. Elena me gifle, j'ai l'impression que ça lui a fait du bien et qu'elle en rêvait depuis longtemps.

" Je pense que nos rôles sont déterminés. Tu crois toujours que je suis un ennemi et je pense que tu me serviras pour mes propres objectifs... au moins là c'est clair, mais l'histoire ne dit pas si cela changera. "

Si d'autres souvenirs embrouillés nous reviennent, nous nous sommes tout de même promis de nous éclairer... même si je ne pense pas revenir de sitôt. Un fils sans visage, une mère pour qui le désir de la retrouver est presque inexistant, je ne sais même pas ce que je fais encore ici. Mes objectifs ont été de me débarrasser du Conseil et maintenant que le Conseil est tombé, je ne sers plus à rien ici. Et si j'allais m'occuper de Minstrel? Ça me semble une mission impossible à faire surtout avec leur nouvelle garde. Même si je viens à bout des hauts-dirigeants, je ne réussirai jamais à changer la mentalité du monde. Les gens sont ce qu'ils sont. Le sang que j'ai sur les mains ne s'effacera jamais... alors pourquoi pas vivre d'une vie de chasseur de têtes? Pourquoi pas vivre librement à voyager à travers le monde? De toutes façons, si je dois revoir mon fils un jour, le destin fera en sorte que nous nous croiserons à nouveau.

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [L5R JCC] Path of the Destroyer (prochaine extension)
» Commande de Path of Destroyers
» California Stories
» Stories FM
» Animation Ghost Stories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka