Partagez | .
Hope will be missed [Kôta]
 MessageSujet: Hope will be missed [Kôta]   Mar 13 Déc - 2:17

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Hope will be missed
avec Kôta



Une clé laissée avec une lettre. Un message qui sous-entend une invitation. Un désir de se revoir. Même dans la dépression la plus ténébreuse, c'est bien la moindre des choses que de répondre à cette invitation positivement... surtout s'il s'agit de revoir un de ses bons amis. Le souvenir qui revient sans cesse c'est d'avoir combattu à ses côtés le terrorisme qui avait fait rage à Era et à Crocus. Puis vient en seconde position, ce souvenir où il m'a accompagnée pour être acquittée du crime de ne pas m'être présentée lorsque la Reine l'avait demandé. Et pourquoi ne m'étais-je pas présentée? Je ne voulais pas devenir son esclave comme Gregory, je ne voulais pas être au service d'une royauté dont on n'avait presque jamais entendu parler avant aujourd'hui.

Mais je me demande comment mon ami se sent là-dedans. Est-ce que son rôle lui plaît? Ou obéit-il à la Reine pour éviter ses foudres? Apprécie-t-il la Reine? Et le décès du membre de Silver Sword l'a-t-il affecté? Et si oui, à quel point? Je me suis rendue compte à quel point j'ai moi-même été absente pour les seuls amis qui me sont encore proches. J'ai été déprimée longtemps, je me suis isolée encore plus, j'avais peur, j'ai vécu un calvaire, j'ai vu et subi des choses que je n'aurais pas crues possibles... après tout ce que j'ai tenté de faire pour ce pays. J'ai tenté de m'enlever la vie, mais une personne que j'ai appris à aimer était là pour moi. Puis j'ai été trahie à nouveau, laissée seule avec mes problèmes de psychoses et de dépression, mais un autre homme s'est greffé à ma vie l'espace d'une journée ou deux et pourtant, il a fait quelque chose de très important pour moi : Il m'a redonnée espoir.

Mais il fallut qu'il meure. Un autre. Quand est-ce que ça s'arrêtera? Quand est-ce que mon coeur et ma tête auront-ils la paix? Quand c'est que je pourrai vivre une vie normale et ne pas penser qui puisse arriver malheur à quiconque qui partage une amitié avec moi? Suis-je porteuse de malheur? Suis-je un messager de la mort sans le savoir? Y a-t-il quelque chose que je puisse faire? Sûrement... et je vais commencer de ce pas en recollant les morceaux avec ce qui me reste comme entourage. Je regarde la clé avec insistance sans vraiment savoir comment je devrais me lancer. J'ai pris quelques de mes affaires avant de me rendre à Arcadia. Debout devant une porte, je me mordille les lèvres avec anxiété. Mon visage est de nouveau détruit par la tristesse, mais il a certainement meilleure mine que lorsque le trou de cul que j'ai rencontré m'avait vue.

Je frappe à la porte sans force. Pas de réponse. Il doit être en train de bosser comme toujours... Aussi dévoué à son pays comme il l'a été lorsqu'il était au Conseil. Je mets la clé dans la serrure et tourne. J'entends un déclic se faire et je pousse la porte. Il fait sombre. Les rideaux sont clos et je ne trouve pas l'interrupteur. J'invoque un papillon pour me guider avec sa lumière. Je tire les rideaux et allume une lampe tout près. J'admire son appartement quelques instants avant d'avoir une idée. Pourquoi pas lui faire une surprise pour quand il sera rentré? Je me mets à l'oeuvre et fais le ménage de son appartement. Il n'y a pas beaucoup de choses à épousseter alors je finis plutôt tôt... Ainsi je me dirige vers son réfrigérateur, prends quelques trucs et me mets à cuisiner pour son repas du soir. Je mets la table, pose deux assiettes sur celle-ci, laisse la nourriture au réchaud et j'attends qu'il arrive... si ce jour est aujourd'hui...

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Hope will be missed [Kôta]   Mer 21 Déc - 23:05

avatar
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

hope will be missed

Tu te stoppas à quelques mètres de ta maison, surpris de constater qu’il y avait de la lumière à l’intérieur. Tu t’étais levé de bonne heure mais, en cette saison estivale, le soleil se levait avant toi. « Donc je n’ai pas allumé la lumière ce matin... » Tu avais beau chercher une explication, tu n’en trouvais aucune : y avait-il quelqu’un chez toi ? Enya s’était bien introduite délibérément dans ton logis il y a de longues semaines, et l’entrevue avait été électrique. Soucieux à l’idée que la criminelle ait pu retenter l’expérience, tu t’avanças avec méfiance jusqu’au pas de la porte. Machinalement, tu sortis ta clé pour la déverrouiller, même si tu te doutas qu’elle avait dû être forcée, magiquement ou non. Il n’y avait pourtant aucune trace d’effraction. Ce fut en observant l’unique clé dans ta main que tu te souvins de l’existence de son double, et que tu devinas qui t’attendait de l’autre côté du battant.

_ Sybi ? » C’était bien elle, ses longs cheveux, son visage finement dessiné. Elle ne faisait rien sinon t’attendre, autour d’elle la table était dressée et de la cuisine te venait un délicat fumet. « Pendant deux secondes, j’ai cru que c’était... » Tu lanças ta veste sur un fauteuil et tu lui sautas dans les bras, cherchant une étreinte sincère. Tu reconnus son parfum particulier, si rare dans ta vie mais dont tu savourais chaque instant. En sa présence, ton sourire ne te quittait jamais.

La relâchant, tu te dirigeas vers la cuisine pour observer ce qui était en train de chauffer.
« Tu t’es donnée du mal, il ne fallait pas. » Véritablement ému, tu lui lanças un regard grave. « Je suis content que tu sois venue. Mais j’espère que tout va bien pour toi. Je ne t’ai pas vue depuis... une éternité ! » Son discours aux obsèques de Bacchus t’était subitement passé en tête, mais tu ne voulais pas évoquer ce souvenir qui devait toujours être douloureux pour elle. « Alors, comment vas-tu ? » Tu n’espérais pas de mauvaises nouvelles, priant pour que sa visite ne soit que purement amicale, mais tu savais déjà que tu serais là pour l’aider quoi qu’elle puisse te demander.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Hope will be missed [Kôta]   Jeu 2 Fév - 23:29

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Hope will be missed
avec Kôta



La porte s'ouvre, une touffe de la couleur des nuages d'après-midi fait son entrée timidement, puis viennent les yeux et la silhouette entière. Kôta. Surpris, mais agit agréablement à ma présence. Souriant. Il lance sa veste, je me lève de ma chaise un peu tremblante d'excitation de le revoir. Le sourire rivé jusqu'aux oreilles, les larmes aux yeux, je m'élance aussi de mon côté pour que nos corps entrent dans une collision amicale et chaleureuse. L'étreinte dure parce que j'en ai besoin, la présence, l'ami, la chaleur humaine. Je n'ai pas envie de le lâcher, mais si je tiens l'étreinte plus longtemps, je vais me mettre à pleurer alors mes propres émotions jouent contre moi. Je laisse tomber mes bras tout en continuant de sourire, le regarde droit dans les yeux et me dis qu'il n'a pas changé depuis la dernière fois.

" Oui il le faut... pour un ami comme toi c'est la moindre des choses. "

Dis-je dans une voix un peu désolée. Il me demande comment je vais, mais je ne dis rien. Je lui présente la chaise de la salle à manger pour qu'il y prenne place sans répondre à sa question. Je baisse un peu la tête, montrant parfaitement que je cache quelque chose derrière les quelques mèches qui couvrent mon visage. Je m'installe dans la cuisine et nous mets des portions approximatives sur nos assiettes avant de m'asseoir et de finalement répondre. " Ça va... je crois. " Je prends une bouchée et mâche jusqu'à ce qu'elle se transforme en soupe et j'avale. Je dépose mes ustensiles, prends une grande inspiration et je crache enfin le morceau :

" Je compte partir, Kôta. Partir pour ne jamais revenir. J'ai beaucoup trop souffert à Fiore. Depuis que je suis arrivée, j'ai l'impression de vivre une malédiction qui ne prévoit jamais se terminer. Je pense ma vie à creuser des tombes et à essuyer des larmes. On dirait que chaque ville où je passe me rappelle quelque chose que j'ai vécu intensément. J'ai essayé de passer par-dessus tout ça, de me dire que le pire est passé et que le futur me sourira à nouveau... mais dès que je tourne le coin un être cher tombe au combat. "

Je prends ma fourchette entre deux doigts et pousse la nourriture dans mon assiette comme si cette conversation venait de me couper l'appétit. J'essuie mes yeux du revers de la main.

" Ce que Sting et toi avez fait pour moi a été très honorable, généreux et... " Je prends une pause avant de poursuivre, la boule d'émotions s'avère impossible à avaler pendant deux secondes. J'expire bruyamment.

" Je ne vous remercierai jamais assez... mais la blessure est trop profonde. Elle me donne l'impression que je ne m'en sortirai jamais... tu comprends? "

Le revers de ma main n'est plus suffisant, je dois prendre ce qui me sert de t-shirt pour essuyer les dégâts.

" Je ne voulais pas partir sans te dire au revoir... et sans te proposer de me suivre dans cette aventure débile où j'espère retrouver la sérénité. "

Puis je viens de me rendre compte que je venais de me comporter en grosse sauvage et que je ne lui ai même pas demandé comment lui allait.

" Et toi.. comment vas-tu? "

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Hope will be missed [Kôta]   Jeu 25 Mai - 10:39

avatar
Hirata Kôta

Silver Sword

Click

hope will be missed

Tu goutas son plat, les yeux rivés dans l’assiette qu’elle t’avait servie, mais la tête suffisamment relevée pour pouvoir deviner ce que faisais Sybilia, face à toi, sans pour autant la dévisager. Elle avait quelque chose à dire, quelque chose d’important, tu l’avais senti dans sa maigre réponse, après votre étreinte, et tu savais qu’elle ne tiendrait plus longtemps à jouer le jeu des faux semblants et qu’elle allait lâcher la vérité. Tu la laissais donc tranquille, ne l’observant pas directement pour ne pas la mettre mal à l’aise, lui laissant le temps de trouver la force de placer les mots les plus justes sur ce qu’elle ressentait. Quand elle commença à parler, lentement, tu relevas la tête pour plonger tes yeux dans les siens.

_ Bien sûr que je te comprends, Sybilia. » Avec ces révélations, vous aviez tous deux oublié le repas. Avec ton cœur qui battait plus fort que jamais, tu n’entendais plus les vociférations de ton estomac. « Peut-être même plus que tu ne le crois. » Repoussant ta chaise, tu tendis la main vers elle pour l’inviter à te suivre. Vous vous dirigiez vers ta chambre, dans la pièce à côté. Après avoir repoussé la porte, la lumière s’alluma sur une pièce intégralement vide, si ce n’est un lit à peine fait et une énorme valise entreposée dans un coin. « Comment je vais, tu as demandé ? Je crois que je vais bien. J’ai réalisé que j’ai fait ma part de travail pour Fiore. J’y ai laissé trop de cicatrices, ma peau n’a plus de places pour de nouvelles blessures. Toutes ces années j’ai traversé le Royaume pour découvrir tout et n’importe quoi, repoussant les limites de mon imagination tant je découvrais l’improbable. J’ai aimé ça, c’est sûr. Mais comme tu l’as dit, comme tu le ressens toi aussi, je n’ai plus la force d’aller plus loin. Je vais quitter mon poste à Silver Sword car l’acharnement que j’ai à travailler leur fait peur. Ils disent que j’ai besoin de voir autre chose. Ils sont reconnaissants envers moi, mais ils ne veulent plus qu’on se sacrifie pour le Royaume. J’ai fais mon boulot, et des centaines d’autres sont prêts à prendre le relai. Alors je peux partir confiant. »

Tu te détournas vers ton amie, lui prenant les deux mains, et lui offrant ton plus beau sourire. « Je me demandais simplement où est-ce que je pourrais aller. Ici, tout n’est que souvenirs. J’ai perdu mes amis. Ne reste que toi. Mais c’est déjà beaucoup. Alors, Sybilia, si tu veux partir, sache que je te suivrais, où que tu ailles. Je vais t’offrir cette tranquillité que tu attends depuis toujours. Nous allons reprendre nos vies. Ensemble. »

Lentement, ton rythme cardiaque se stabilisa. Face à ces perspectives d'avenir, tu retrouvas une quiétude que tu n'avais plus goûté depuis longtemps. Les yeux émus de Sybilia t'emplirent d'une émotion puissante. Tu allais rester à ses côtés jusqu'à ce que toute crainte disparaisse de son regard. Et tu allais l'accompagner encore au delà, dans tous les moments de joie qui vous attendaient. Dans tes pensées, et cela t'emplissait de bonheur, rien ne subsistait sinon l'espoir de la voir à nouveau heureuse.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Hope will be missed [Kôta]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Arcadia, la Capitale du Royaume :: Quartier résidentiel