Du Passé au Futur grâce au Présent.
 MessageSujet: Du Passé au Futur grâce au Présent.   Du Passé au Futur grâce au Présent. EmptyMar 12 Juil - 15:19

avatar
Duncan Nightingal

Indépendant Illégal

Click

Il survient à l'Homme, quand les circonstances s'y adonnent, un tressautement; un gloussement, un glapissement, un sursaut ou que pourrez-vous dire encore n'étant qu'un écho rappelant au Passé. D'une manière ou d'une autre, la nostalgie anime toujours les cœurs. Les plus perturbés d'entre tous n'y coupent pas; en vérité, il s'agit en général des plus affectés. Les émotions transcendent la pierre dans laquelle l'organe sentimental est sculpté et le fait craqueler sous la pression des souvenirs... C'est le meilleur moyen de se déchaîner et d'aller de l'avant.

Très tôt dans ta nouvelle histoire, ton tour finit par arriver. Un jour qui t'aura vu mener la route jusqu'aux bribes rocailleuses et à moitié noyées de ton enfance, tu n'avais qu'une envie; c'était de penser à autre chose. Assombri par tes idées noires, les mains ballant au vent humant sa glaciale haleine ambiante dans ton cou, tu trembles sous le joug d'une terreur engourdie par le Temps. Et c'est bien parce que tu redoutes encore que tu ne peux atteindre ton but ultime. Il te faudra trouver ta force dans l'avenir... Devenir un visionnaire. Mais aucun visionnaire ne s'attache aux jours écoulés, ou bien le font-ils simplement pour en extirper les leçons objectives qui leur serviront à réfléchir pour le futur. L'hésitation t'alourdit déjà trop, elle plonge ton visage vers le sol; aujourd'hui, tu n'oses pas affronter l'horizon et le reflet du Destin qui s'y profile, parce que tu ne veux pas leur faire honte. On ne regarde pas loin devant quand on pense à loin derrière.

Tu ne savais tellement pas quoi faire pour avancer que tu préférais procrastiner sur tes propres mémoires. Remettre à plus tard ce à quoi tu devais déjà penser il y a des lustres... C'est bien trop facile. Et ça ne fonctionne pas, de toute évidence. Les pensées reviennent à l'assaut, plus puissantes que jamais... Et tu n'as d'autre choix que de les affronter, fièrement et puissamment; usant de toutes tes ressources pour battre cet ennemi indivisible une bonne fois pour toute. Il te faut vaincre le pouvoir éternel de ton cerveau. Surpasser la force de tes souvenirs...

... Alors tu te renfrognes un visage confiant et solide; ferme d'un sérieux implacable et rendu irrépressible par le courage que tu emploies à cette tâche aux airs insurmontables... Tu veux te prouver que tu n'as pas à souffrir de mémoires que tu daignes juger futiles pour ton intégrité. Un être humain s'attache à ses mémoires et les entretient autant qu'il le peut. Il en retire les leçons qui lui permettent de maîtriser convenablement ses émotions pour le bien de tous. C'est typiquement ce que tu ne veux pas faire. Tu vas donc devoir aller dans le sens contraire, et ruiner les efforts de toute ta vie pour renaître plus fort que jamais. Aucune entrave ne brisera l'élan des coups que tu porteras par la suite; plus aucun remord ne rongera la magie que tu désirerais élancer contre tes prochaines cibles.

Tu vas jusqu'à défier le Destin de te réprimer pour t'accrocher une toute dernière fois à ton histoire. Le visage relevé, sévère et oppressant; tu diriges tout le maléfice de ton regard écarlate vers les éclatantes vagues mousseuses qui ne parviennent plus à avancer jusqu'à toi. Perché sur un vestige de ta jeunesse; un mur détruit et réduit en un tas de vieilles briques trempées sur la base de la structure de fortune; tu presses bravement tes pieds sur les quelques qui tiennent encore sous ton poids, heureusement léger, et tu croises les bras devant l'infini de l'Océan qui dévore ton premier lieu de vie sans vergogne. L'écume de la mer s'installe et gratte autant de matière qu'elle le peut, mais tu l'ignores. Tu es là en tant que conquérant de tes propres ambitions. Tu viens combattre mentalement la furie de la Nature et de ta nature. Alliés contre toi, tu ne fais pourtant qu'une bouchée d'eux d'une simple œillade tranchant les étendues aqueuses qui engloutissent sagement Harujion. Tu en viens même à pester les bêtes raisons qui t'ont motivées à venir te poser là, au fin fond de cette cité dévastée et oubliée dans un râle soupiré; la mâchoire serrée, l'air vexé par ta propre réaction...

... Tu te perds dans tes songes et tes lamentations. Peut-être qu'en fait, la première manche revient aux fameuses mémoires. Mais tu refuses, tu es mauvais joueur... Et flamboyant d'une animosité que tu as bâti pour te fracasser toi-même dessus; tu charges ton poing d'un afflux d'Aethernanos bien trop conséquent pour ne pas être ressenti à des mètres à la ronde. Quoique de toute façon, personne n'oserait perdre son temps ici, hormis toi... Une raison de plus pour te rabaisser d'ailleurs. Tu enrages, tu brandis tes lèvres tordues de haine et de tristesse aux cieux pour leur hurler à la face toute la colère qui te brûle, avant de rabattre avec autant de brutalité les phalanges vengeresses de ta main droite contre les briques sur lesquelles tu te tenais il y a peu. Le déchargement de puissance est flagrant ! Une onde de choc se produit à l'impact; une libération d'énergie Ténébreuse englobe ton poing, puis ton avant-bras, ton coude et ton bras, s'échappant en lamelles perdues dans l'air avant de se dissiper... alors qu'au contact, une explosion survient. Les briques volent en tout sens; certaines plongent rejoindre le reste dans l'eau, les autres vont se briser plus loin vers la terre ferme.

"Je te hais... Je vous hais... Je me hais... !" Souffles-tu irrégulièrement; tout bas une fois, plus fort une autre. Tes yeux tremblent horriblement, tendant entre la perdition, la fiévreuse démence et la vengeance...

Non, tu ne dois pas te confondre dans toute cette rancœur... Que quelqu'un vienne t'en empêcher... !
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Profil d'un futur Premier ministre
» Kaamelott ft Le Visiteur du Futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Ancienne Harujion :: Zone portuaire détruite