Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
DEATHMATCH • Jiro x Logan
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Lun 8 Aoû - 14:55

avatar
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click


DEATHMATCH
Le corbeau se contenta d’ingérer une nouvelle pilule pour réussir à soulever sans réelles difficultés la masse qu’était l’arbitre et s’en servir comme moyen de défense face à la salve de flèches. Bien que touché, il ne s’arrêta pas là et se rua en direction du marionnettiste, lui balançant sans ménagement le pantin et continuant son assaut avec son sabre. D’un coup de pied bien placé, le pantin fut jeté sur le côté. Sheena, à ses côtés, bondit sur lui pour lui faire éviter la lame, mais la panthère ne fut pas assez rapide – ou Jiro trop peu réactif face à la vitesse de Logan – si bien que la lame taillada en profondeur l’intérieur de son avant-bras gauche, du coude jusqu’au poignet. Jiro émit un râle mais ne pouvait que se rassurer en se disant qu’il avait évité le pire.

La Mort Noire ne faiblissait pas et continuait à s’adresser à lui, menant la danse, en le forçant à ingérer une réplique exacte de la pilule, prétextant la force qu’elle lui accorderait et qui, de son avis, lui manquait pour pouvoir répondre à ses coups avec une égale maitrise. Jiro vit la main s’approcher dangereusement de lui pour lui lancer le minuscule médicament au fond de la gorge, et il réussit à stopper le vol de celui-ci en le bloquant entre ses dents. Il recula de quelques pas, gardant fermement la pilule entre ses dents, et s’adressa à Yoite en tentant de s’exprimer distinctement. « Ca renforce, ça ? » Il renversa sa tête en arrière pour lâcher la pilule et l’avaler sèchement. « En effet. »

Il sortit d’une de ses poches quelques longues aiguilles qu’il balança en direction de Logan pendant que la queue de Sheena s’allongeait, une longue lame à son extrémité, pour tenter de transpercer de front l’adversaire imprudent. Profitant du fait qu’il allait être occupé, Jiro se rua vers la table aux armes non loin pour s’emparer de deux longs poignards et sauter en direction de son adversaire, confiant en sa force et son agilité pour le désarmer et pointer une lame sous sa gorge.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Lun 8 Aoû - 19:15

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deathmatch
with Jiro/Ash/Aston/Nobunaga/Björn & Logan/Slade/Yoite/Jacob

Ta lame l'avait atteint, Sheena avait tenté, en vain, de t'arrêter. Son bras était foutu, et bien que tu ne doutais pas des capacités de l'assassin à surmonter sa douleur, tu avais ce gros avantage.
Mais le marionnettiste réduisit ce fossé qui vous séparait en avalant la pilule, se condamnant catégoriquement - sans pour autant le savoir - mais augmentant sa force plus que de raison. La pilule n'était pas, avec Jiro, contrôlée par son corps, et elle allait étendre une plus grande force au marionnettiste qu'à toi... avant de le tuer sans aucun doute cinq minutes plus tard.
Cinq minutes !
Le combat n'avait plus qu'à durer cinq minutes pour que tu l'emportes. Ce qui n'allait pas être aussi aisé que tu aurais pu le penser au premier abord : tu avais consommé ta pilule un peu avant l'assassin, et ses effets secondaires sur ton corps allaient te trahir - si tu étais toujours en vie à ce moment là - à la fin de l'effet.
Cinq minutes !
Tu allais devoir survivre cinq minutes, avant que la capacité respiratoire de Jiro ne soit réduite à néant et qu'il ne puisse plus apporter de l'oxygène à son corps.
Juste cinq petites minutes. Cinq minutes de géant, oui !

Le scélérat, ton ami, attrapas ses aiguilles, sans doute ivre de sa nouvelle force, et les lança dans ta direction avec trop de force - à qui la faute Logan ? - et trop de vitesse pour que tu puisses toutes les esquiver. Ton réflexe fut simple mais idiot : tu te laissas tomber sur les fesses pour que les projectiles te passent à peu près tous au dessus du corps, avant de placer ton arme pour parer la lame de la panthère. Mais toutes les aiguilles ne passèrent pas au dessus de ton corps, et tu te retrouvas soudainement avec des trous dans l'épaule, et dans l'un de tes bras. Ta tête en avait reçu une dans la joue droite, et tu pissais le sang. Tu avais clairement mal, mais la vitesse devenue surhumaine des aiguilles s'enfonçant dans ta peau avait été si grande que tu n'avais pas eu le temps de pousser le moindre cri.
Tu paras Sheena. Tu te redressas immédiatement après le premier assaut de la panthère, mais alors que tu attendais le second, un mouvement attira ton œil. Et Jiro sautait sur toi, deux lames en main. Tu souris, avant de tendre ton bras animé pour tenter d'attraper le poignet de ton ennemi - ami - gauche, pivotant ton corps pour esquiver la deuxième lame avant de tenter de repousser le corps de ton illustre rival d'un coup de pied encore influencé par la pilule crise qui coulait dans tes veines. Comme dans celles de Jiro. Mais si la force était améliorée, la masse ne l'était pas, et tu avais bonne confiance en en ce coup de pied, espérant qu'il ne puisse l'esquiver.

Au cas où il pourrait, cependant, tu avais lâché ton sabre, qui tinta sur le sol de l'arène, afin d'attraper le second poignet de Jiro - du moins, afin d'essayer de l'attraper -, prévoyant de le bloquer le temps que ta chaussure lui parvienne dans le ventre.
Malheureusement, tu connaissais l'agilité du mage, et tu savais que même si tu réussissais à bloquer ses deux poignets, il serait encore capable d'esquiver ton coup de pied. Il était trop plein de ressources, et ton attention se divisait entre lui et Sheena, jetant par moment d'autres regards furtifs envers les morts autour de vous.

Tu aimes cette sensation, cette puissance qui coule en toi ?

Tu ne sous-estimais jamais la force de quelques mots bien choisis pour détourner l'adversaire de son but.

Et ce combat dans lequel tu ne peux pas t'échapper pour revenir par derrière, caché dans les ombres ? Un combat assez équitable pour un assassin, n'est-ce pas ?

Tu finis par le lâcher - si tu l'avais attrapé, sinon tu reculas - pour reculer, et que ton pied l'ait atteint ou non, tu te baissas rapidement pour ramasser ton sabre, mais par la lame car la poignée nécessitait désormais que tu avances d'un pas, et un pas, dans un combat, c'était un risque de plus. Tu sentis ta peau s'ouvrir doucement sur ta paume, et tu gémis silencieusement, avant de terminer ta tirade, destinée à le provoquer, ou à provoquer chez lui quelque chose. Mais tu savais qu'un homme tel que lui saurait passer outre, et n'entendre qu'un flot de paroles.

Aurais tu réussi à tuer Candice dans un combat loyal ?

Bien qu'un assassin misait sur la lâcheté pour tuer, bien que tu avais été plus grand lâche encore par le passé, tu en voulais à son honneur pour voir quel comportement il adopterait. En ce moment, il était surement capable de toutes les réactions possibles après la fin de ta phrase.

Quatre minutes ! Dont trois durant lesquelles tu aurais encore ton renforcement musculaire.
Quatre minutes.
Tu pouvais le faire. Surement. Peut être.
Quatre minutes !
Tu retiras l'aiguille de Jiro qui était dans ton bras, puis dans ton épaule, et finalement celle de ta joue.
Et dans quatre minutes, le souffle de ton ami s'arrêterait...


electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Lun 8 Aoû - 22:09

avatar
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click


DEATHMATCH
Il n’hésita pas à stopper l’offensive de Jiro à mains nues, ce qui était impressionnant en soi : la douleur ne semblait pas l’effrayer. Il avait pleinement saisi être engagé dans un combat à mort et préférait des sacrifices utiles pour éviter une mort vaine. La dextérité de Logan impressionnait le marionnettiste qui n’en était que davantage comblé d’être engagé dans un tel affrontement. Il aimait voir son adversaire se donner autant de mal, être concentré comme jamais pour survivre. Et il adorait briser tout espoir.

Logan s’était donc emparé du poignet de Jiro, faisant fi des nombreuses aiguilles qui s’étaient immiscées au plus profond de lui, pour l’empêcher d’attaquer à nouveau. Prenant appui sur son propre corps propulsé, il renvoya l’autre mage en arrière d’un violent coup de pied. Jiro se réceptionna plus loin, presque contre la barrière magique qui enfermait le ring. Ses yeux étaient grands ouverts, impressionnés par la force qu’avait fait preuve l’autre homme. Logan jouait les provocations pour faire perdre ses moyens au marionnettiste, mais comme toute réponse, celui-ci resta silencieux, immobile, quelques secondes précieuses. Enfin, il daigna répondre.

« Tu me connais suffisamment pour savoir que j’ai toujours eu vocation à connaître à la perfection le moindre de mes adversaires avant d’oser me mesurer à eux. En venant dans cet endroit, je ne pensais sérieusement pas y croiser des mages, et je n’avais donc pas peur d’être surpris. Et même si ça devait arriver, j’ai confiance en mes capacités. Malgré la rune magique qui nous empêche de sortir, je n’ai pas peur de rester à la lumière face à mon adversaire. Car si j’adore prendre mes proies par surprise, j’excelle également dans un combat loyal comme tu aimes les appeler. Tu l’as remarqué, n’est-ce pas ? Face à moi, tu es en difficulté. La moindre erreur peut être fatale. Je te rassure, c’est réciproque : un faux pas pourrait me couter la vie. » Un sourire – rare. Glacial. « Mais je ne commettrais aucun écart. Comme je le disais, je suis un observateur, j’attends de connaître les points faibles avant d’appuyer dessus de toutes mes forces pour avoir ma victime. Toi, en revanche, tu te laisses trop submerger par l’émotion, ce qui t’empêche de maintenir un regard objectif nécessaire à toute situation dangereuse. Tu ne vois ce que ton cerveau te laisse voir comme il pense que tu es en danger. Tu délaisses donc toutes les informations que tu juges inutiles, tous les petits faits qui, selon toi, n’influenceront plus le dénouement de notre combat. Cela s’est montré par l’arbitre, plus tôt : tu pensais qu’il ne se lèverait jamais et tu n’étais pas sur tes gardes concernant une attaque dans ton dos. Tu peux être fier d’être aussi rapide que puissant pour l’avoir repoussé. Mais cela s’est également montré à deux autres égards. » Il leva son bras gauche en direction de Yoite. « La blessure que tu m’as infligé tout à l’heure n’en est pas une. Nous savons autant l’un que l’autre que je ne t’ai jamais réellement confié quelle était ma véritable nature, j’ai toujours été évasif sur la question. Mais tu avais bien deviné que j’étais moi-même une marionnette, n’est-ce pas ? Alors laisse-moi t’en expliquer les conséquences. Je me cache à l’intérieur de celle-ci, du corps que tu crois apercevoir. Sous une forme non humaine, que tu ne peux même pas imaginer. L’enveloppe corporelle qui te fait face, qui te parle actuellement, qui est prête à te tuer, n’est qu’un automate. Qu’un pantin. Du bois, du simple bois. Je n’ai pas relié mes connections nerveuses à lui si bien que je ne ressens aucune douleur que tu peux lui infliger. Cette blessure, comme tu peux le constater, n’a versé aucune goutte de sang : tu n’as coupé que du bois. Du simple bois. » Son sourire disparu. « De la même manière, je n’ai pas relié mon système digestif à celui de la marionnette. Je m’alimente d’une tierce façon. La marionnette peut engloutir ce qu’elle veut, cela sera stocké dans son estomac factice, dans une boite en bois à l’intérieur de son corps. La pilule que j’ai englouti est donc intacte au fond de moi, nullement dissoute, et ne propage aucun de ses effets, bons ou mauvais, dans mon réel organisme avec lequel elle n’est même pas entré en contact. » Il fit tourner les deux poignards qu’il tenait toujours. Son bras gauche, malgré l’entaille bien visible, n’avait aucune difficulté à se mouvoir. « Alors, Yoite ? Si tu as bien écouté, tu devrais deviner mon point faible, désormais, au milieu de tous les avantages que je dégage de mes marionnettes. Tu n’es pas trop effrayé ? Malgré ses dons extraordinaires, j’aurai pu tuer Candice dans un combat loyal car elle n’aurait jamais trouvé comment me tuer avant que je ne le fasse. Mais toi, Yoite ? Tu sais comment me stopper, n’est-ce pas ? » Il ne put s’empêcher de rire, dévisageant toujours autant son adversaire mal en point.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Lun 8 Aoû - 22:59

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deathmatch
with Jiro/Ash/Aston/Nobunaga/Björn & Logan/Slade/Yoite/Jacob

Le décompte se déboussola, et de la même manière, tes espoirs semblèrent prendre leur envol. Si la vitesse des aiguilles ne t'avaient pas surpris, c'était uniquement par l'explication de la pilule, mais désormais, tu rendais compte que c'était la puissance de la marionnette. Alors tu souris.
Bien joué. Très franchement, je me doutais que tu étais une marionnette, mais je ne la voyais que comme un costume, un revêtement, une armure. J'ai donc pensé que c'était surtout un moyen de te cacher aux yeux du monde et de ne jamais affiché ton réel toi. J'étais certes loin de me douter que tu gardais précieusement ma pilule dans une boîte en bois.
Tu inspectas son corps. Enfin. Ce corps. Ce n'était pas le sien. Mais par curiosité tu lui demandas : A quoi ressembles tu Jiro ?
Et pendant que tu parlais, tu avançais. Tu avais encore de la force en toi. Tu avais encore la pilule en toi. Tu pouvais encore te battre, et tu gagnais l'assurance qu'il n'allait pas voir sa musculature s'amplifier.
Mais tu as raison. Je sais. Je crois savoir. C'est étrange. Tu viens de me faire réaliser quelque chose... Tu n'aurais jamais dû parler.
Ton attention se portait sur toute l'arène. Sheena, l'arbitre mort et Jiro. Les armes. Tu les savais reliées - sauf la tienne - à Jiro par des fils. Pourtant l'homme de bois s'était dépêché vers la table pour attraper les poignards. Tu en concluais que pour manipuler ses marionnettes, il avait coupé les fils des armes. Ne l'ayant jamais vu créer plus de fils que nécessaire, tu n'avais jamais eu vent - mais juste des doutes - sur le nombre des fils du marionnettiste. Mais ce n'était pas la seule révélation. Il y avait aussi Sheena. Sheena était de loin la plus grande des révélations.
Parce que Sheena avait empêché la lame de ton sabre d'atteindre un but. Tu en déduisais qu'il aurait été blessé, si ce n'était tué, en transperçant le coeur. Il se terrait dans le torse de sa marionnette. Mais, intelligent qu'il était, il avait peut être décidé de bouger dans sa tête, à compter que le pantin de bois était vide. Était ce possible ? Il avait d'émettre du temps à le créer, et pour le fait plus vrai, sans doute avait il dû combler la boîte crânienne. Il y avait bien un estomac factice, chose qui ne servait pas forcément, mais qui rendait l'illusion du vrai.
Par contre, tu ne savais toujours pas quelle taille il avait, et étrangement, tu n'étais pas dégoûtée de savoir que ton ami était non humain.
Tu connais parfaitement ton adversaire ?
Cela te tiqua. Il connaissait peut être parfaitement Yoite, mais tu étais Logan. Il ne connaissait pas les secrets de ton corps, il ne connaissait que certains de ton esprit, de ton âme.
Me connais tu parfaitement ? Sais tu quelles sont les faiblesses ? Sais tu même quelles étaient les faiblesses avant ?
Maintenant : tu n'en savais encore rien.
Avant : le feu, pour la magie, et le passé. Kyofu aussi.
Petite question. Si je détruis ton corps, tu meurs ?
Tu fléchis les jambes. Deux minutes.
Si Sheena meurt, tu pleures ?
Provocation.
Si je te touches avec mon sabre, tu souffres ?
Distraction.
Si je bouge, tu me vois venir ?
Traduction : me connais tu assez pour savoir quel serait mon prochain mouvement ?
Tes muscles améliorés te propulsèrent avec une vitesse deux fois plus grande que normalement. Et ton sabre bougea. Il se porta vers ta cible et en un rien de temps tu étais arrivé.
Ta main libre se porta sur elle, cette lame qui se reposait sur la table avec les autres, et tu les ajoutas à tes poches, ta ceinture, ta veste. Trois dagues, et un deuxième sabre. Tu n'avais pas quitté du coin de l'œil le trio - Jiro, Sheena, L'arbitre -, tandis que tu finis par attraper une quatrième dague que tu lanças avec force - une force améliorée - en direction de la tête de la marionnette. Puis une autre partit de la table pour rejoindre tes doigts - plus un poignard qu'une dague - pour viser le coeur de Jiro. Enfin, la hache de lancer que tu trouvas se propulsa vers Sheena, avant de planter la deuxième sur la table, te permettant de soulever cette dernière comme un bouclier, et tu te dépêchas de foncer vers le pantin.
Jiro ne fut encore une fois pas ta cible, l'arbitre se retrouva privé de membres, et de sa tête, réduisant cette marionnette à néant, tandis que la table de bois te protégeait des éventuels assauts. Et en te relevant, tu regardas Jiro. Avait il esquivé les deux dagues ? Y en avait il une en particulier qu'il avait bloquée ? Tu souris, et tu fusais sur lui, utilisant la table pour le coincer contre la barrière magique, espérant le prendre au piège.

Une fois qu'il se retrouva entre la table et la barrière, tu tentas rapidement de porter la main à son cou, tout en appuyant de toute tes forces sur la table pour l'écraser contre la barrière.
Si je te ratatine, tu fais quoi ?


electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Mar 9 Aoû - 10:28

avatar
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click


DEATHMATCH
Il avait raison – il ne connaissait pas parfaitement les nouvelles aptitudes de ce nouvel homme. Mais cela faisait partie du challenge initial : en prévision des obscurs évènements qui se tramaient dans le continent, il avait trouvé opportun de se mesurer à des adversaires qu’il ne pouvait espionner avant. Des adversaires inédits aux facultés inattendues. C’était bien ce désir de surprise qu’il était venu chercher dans le seul but d’améliorer ses réflexes face à l’inconnu. En l’espèce, mis à part les quelques pilules et les bribes d’informations qu’il y avait associé, le marionnettiste ne connaissait pas réellement quelles étaient les dons de son adversaire. Jamais épuisé, Logan passa à une nouvelle offensive, motivé par l’ultime tirade de Jiro qui l’avait tant incité à venir. Ce dernier ne pouvait que constater l’incroyable vitesse dont il faisait preuve : il était beaucoup plus rapide que l’assassin furtif, c’était sûr. Ses mouvements n’étaient pas aussi précis, pas aussi millimétrés que ceux du Yu qui avait grandi avec l’ambition de ne jamais être entendu quand il se déplaçait, mais ils restaient galvanisés par une étonnante vitesse artificielle. En deux-trois mouvements, il parvint à la table d’armes qu’il vida de tout son contenu, jetant les dernières lames en direction de tous ses potentiels adversaires. La première lame fut facilement évitée, Jiro n’eut besoin que de pivoter la tête, mais la seconde fut plus coriace tant le lancer avait été franc et rapide : elle taillada le torse du marionnettiste avant de continuer sa course plus loin. Sheena se prit la hache dans une jambe et trébucha, tombant sur le sol – trop occupé à esquiver les projectiles, le mage ne la fit pas se relever. L’arbitre était mis hors d’état de nuire par un Yoite décidément trop violent, répandant le sang à profusion pour déchiqueter la dépouille du mort-vivant.

Puis l’adversaire au corps stimulé se retourna en direction de son dernier adversaire pour lui sauter dessus, maintenant toujours la table entre eux. Jiro ne bougea pas, comme n’arrivant pas à réaliser ce qui se passait, et fut projeté contre la barrière, écrasé entre les runes magiques et le table que Logan maintenait avec force contre lui. Il sentait la puissance brute, surhumaine de son adversaire : si sa marionnette n’était pas composée d’un bois naturel mais bien recouvert d’une couche spéciale pour lui conférer une résistance supérieure, face au poids à laquelle elle était confrontée, elle cédait progressivement. Son corps craquelait ici et là : une fissure balaya son visage. Pourtant imperturbable, il réussit à marmonner : « Tu vas me tuer si tu continues. » Constat futile : Logan avait bel et bien l’intention d’être l’ultime vivant. Comme enfin assuré par ce fait, Jiro eu un dernier sourire.

La panthère était toujours allongée, mais sa queue se leva néanmoins sans un bruit. Elle pouvait s’étendre sur plusieurs mètres, suffisamment pour atteindre Logan. Face à une vitesse aussi impressionnante qu’il avait, le seul moyen de l’atteindre était d’attendre qu’il soit immobile, suffisamment concentré : l’occasion était parfaite. Visant le milieu de son dos, la queue parcourut rapidement l’espace qui les séparait pour planter sa lame dans le dos de Logan : à cette vitesse et au vu de sa longueur, elle le transpercerait et continuerait jusqu’à également traverser le corps de Jiro. Et s’il venait à éviter, son attention affaiblie suffirait à Jiro pour se dégager du piège où il était bloqué.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Jeu 18 Aoû - 16:37

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deathmatch
with Jiro/Ash/Aston/Nobunaga/Björn & Logan/Slade/Yoite/Jacob

Tu appuyais contre la table, tu réduisais le corps de Jiro à néant, tout en tirant avec tes dents ton collier jusqu'à ta bouche. Tu l'ouvris et tu en retiras la dernière drogue camouflée en lui. La pilule d'or. Tu la croquas, et tu rallongeas alors la durée de ta force améliorée. Parce que cette pill était destinée à prolonger les effets positifs de l'active - la grise -.
Alors ton sang devint doré, chose qui se remarquait à l'endroit où les aiguilles du marionnettiste avaient, quelques instants avant, attaqué ton épaule et ta joue, et ta force resta améliorée. Tu passas alors tes bras autour de Jiro, oubliant la table et la brisant, oubliant la barrière, préférant étreindre à mort ton ami. Préférant compter sur tes muscles. Préférant te... Sheena !
Tu sentis le sifflement de la lame se jetant sur toi, et tu te jetas à terre, sur le côté, entraînant l'assassin avec toi. Ton épaule se colora alors d'or liquide, la lame l'ayant transpercée.
Atterrissant sur le sol, tu te plaças sous le marionnettiste pour transformer son corps de bois en un abri de fortune, et tu serras le plus possible tes bras autour de son torse, tentant de le briser, sachant qu'il se terrait sûrement dans le torse de son pantin vu que Sheena l'avait protégé.
Lâche.
Tu étais en dessous de lui. Tu étais à proximité de lui. Tu ne sentais plus ton épaule, elle te brûlait. Tu continuais malgré tout à serrer, tu ne voulais surtout pas laisser s'échapper ton unique chance de le tuer, ou de le faire sortir de sa boîte en bois.
Sors ! Sors de ta coquille !
Tu serais encore. Tu criais en même temps. Tu serrais de toutes tes forces. Tu voulais le faire sortir. Tu ne voulais pas que le secret de son apparence disparaisse a jamais.

Tu saignais. Jaune. Tu saignais mais on aurait dit que tu étais possédé par de l'or fondu, de l'or liquide. C'était ou degueulasse, ou magnifique. Tu serrais et tes muscles se contractaient. Et ta chair prisonnière de la pression faisait que le jaune coulant sortait un peu plus. Tes jambes s'étaient enroulées autour de bassin de Jiro, et tes bras le gardaient prisonnier d'un étau. Ton regard se portait sur le sien.

Sors ou meurs Jiro. Je veux savoir à quoi tu ressembles !

Tu n'allais pas mourir. Tu ne voulais pas mourir. Tu étais libre depuis peu, tu n'allais pas tout abandonner maintenant. Il te restait encore tant à découvrir, tant à pardonner, tant à te faire pardonner - surtout cela -. Tu n'allais pas mourir. Pas ici. Pas maintenant. Pas alors que tu avais encore le pouvoir et la volonté de changer les choses. Mais Jiro ne méritait pas de mourir. Enfin... Selon des valeurs externes à vous deux, si, comme toi, mais entre vous, il n'avait pas mérité de mourir. Mais il avait fallu qu'il se retourne en face de toi dans cette arène. Tu finis par te demander et par demander Pourquoi ne m'as tu pas transformé en pantin ? Lorsque je ne savais pas qui tu étais, j'aurais pu facilement tomber dans le panneau, tu ne crois pas ?
S'i avait fait cela, il t'aurait surement demande de te suicider. Il aurait gagné en un tour de main. Et peut être t'aurait-il même demandé quel était ton identité. Il aurait ainsi pu tuer la Mort Noire...
Qui n'était plus toi.

Aujourd'hui, la Mort Noire était un autre personnage. Ce n'était même pas Kyofu dans le corps de Yoite. C'était un homme lambda. Un homme qui n'aurait jamais du te prendre pour héros.
Ouais...
Jiro n'aurait pas pu tuer la mort noire dans tous les cas.

Tu m'as sous estimé ?
Me suis-je surestimé ?

L'un d'entre vous allait bientôt mourir.


electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Ven 19 Aoû - 12:43

avatar
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click


DEATHMATCH
Logan avait senti la lame fourbe venir dans son dos, mais plutôt que de fuir et de l’éviter complètement, il préféra risquer une nouvelle blessure pour garder Jiro sous son emprise. Tombant sur le sol, s’agrippant avec sa force colossale au marionnettiste, son corps suintait un immonde liquide doré. Du sang. Il semblait avoir pour ultime motivation de briser – littéralement – le corps de Jiro, de réduire en miettes la marionnette. Et avec sa force décuplée il pouvait bien en être capable. Il ne lui adressa qu’une réponse évasive à toutes les interrogations qu’il proférait : « Je suis venu ici pour me surpasser... » Nouveau craquement : la marionnette allait céder. Les yeux de celle-ci se révulsèrent tandis que ses membres retombaient lamentablement, sans résistance, vers le sol, se laissant totalement posséder par le Corbeau. Son dos se rompit de long en large, ouvrant une cavité obscure, et en sortit une bête monstrueuse.

On aurait dit un nouveau-né quand on voyait sa taille, mais on réalisait rapidement que ce n’était pas ça. Sa manière de se déplacer avait tout d’un insecte : furtive, presque apeurée. A bien y voir, on comptait huit membres – des bras ou jambes – qui se dégageaient d’un tronc imberbe seulement agrémenté d’une petite tête chétive. Une sorte d’araignée humaine, gluante, laissant derrière elle une trainée de fils translucides. La chose s’extirpa du corps de la marionnette et s’éloigna rapidement à quelques mètres de Logan pour se rapprocher de Sheena. La panthère, inerte sur le sol, ouvrit la bouche et tira la langue, laissant tomber une nouvelle confiserie quelconque. L’apparition se rua dessus, rompant la métamorphose, et lentement, elle muta : la moitié de ses membres se résorbèrent tandis que son corps gonflait proportionnellement, gagnant une apparence plus humaine, celle d’un homme au meilleur de sa vingtaine, la peau blanche et sans l’ombre d’une cicatrice. Faisant dos à Logan, il étira chacun de ses membres avec une lenteur millimétrée. Enfin, il leva les deux mains pour tisser des fils invisible jusqu’à la tribune non-loin, ramenant à ses pieds le cadavre d’un spectateur, qu’il déshabilla pour prendre ses vêtements et ainsi cacher sa nudité. Il savait que Logan serait trop intrigué pour oser l’interrompre. Quand il fut enfin habillé, il se détourna pour montrer son réel visage.
Spoiler:
 

Seule sa voix restait la même – sinon, c’était un homme nouveau. « Heureux ? » Un sourire. Il n’avait rien du look androgyne et taciturne de son frère Taro. On pouvait clairement comprendre qu’il était amusé en observant les traits de son visage. « Me surpasser, donc. C’est chose faite. Je n’ai plus besoin de me cacher dans cette carapace, comme tu aimes l’appeler. Je suis capable de te tuer, je suis capable de tuer la Mort Noire. Je peux survivre dans ce monde. C’est tout ce que je voulais vérifier. Désormais, je peux être moi. » Sheena se releva lentement, furieuse, et se rapprocha de Logan. « Je peux te laisser la vie sauve, si tu veux. Ou alors nous continuerons ce combat jusqu’à ta fin. Réfléchis bien. »

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Mar 23 Aoû - 15:28

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deathmatch
with Jiro/Ash/Aston/Nobunaga/Björn & Logan/Slade/Yoite/Jacob

La carapace de bois craquelée, le monstre aux huit pattes sortit pour aller retrouver le félin. Félin qui lui donna la potion magique lui permettant de grandir, grandir, grandir, et devenir Jiro. Le véritable Jiro Yu - à l'en croire -.
Tu te relevas. Tu avais énormément force sur tes muscles, et ceux ci allaient sans doute se déchirer lorsque les effets de ta pilule retomberaient. Heureusement, tu n'avais avalé que trois pilules - les blanches ne comptaient pas, elle te sauvaient la vie -, et tu pouvais pousser le bouchon encore un peu plus loin. Le combat n'était pas encore clos.
Fermement, tu attrapas ton sabre et celui que tu avais dans le dos - merci la table aux équipements -, puis entre tes dents tu trouvas la place de caler l'une des deux lames, te permettant d'attraper un des derniers poignards de ta veste. Ta force était toujours améliorée et tu visas la bête qui avançait sans repondre à la question ou aux provocations de Jiro. Le poignard fusa à grande vitesse, mais tu détournas le regard du fauve sans réellement voir si tu atteignis ta cible, avant de recommencer avec la deuxieme dague de ta veste - il en restait encore une -. Cette derniere partit en direction de Jiro, et tu t'élanças en feintant un coup de sabre vers Sheena, celui s'étant trouvé entre tes crocs rejoignant ta main libre. Deux sabres.
En tant que Yoite, tu avais souvent combattu avec des lames au bout de tes deux bras, et donc tu savais comment être ambidextre en combat. Un sabre était toujours plus proche de toi que le deuxieme, et ce n'était jamais le même. Tes instincts de bretteur t'assuraient de garder dans ton radar les deux antagonistes, et la lame te protégeant plus qu'attaquant pouvait toujours trouver un moyen de se retourner vers Sheena, tandis que l'autre attaquait sans relâche Jiro.
Tes bras, tes jambes, ton corps avait la force plus forte que celle d'un individu normal, mais plus faible qu'à l'apogée de ta drogue, mais les coups étaient vifs et rapide. Pas tant précis que cela, car Yoite le bretteur n'avait jamais tenu compte de la souffrance d'autrui. Il n'avait jamais été un assassin. Il avait toujours été un meurtrier.

Le combat commence enfin et tu te sens capable de me tuer ?

Toujours cacher ses faiblesses. Tu n'étais pas en position de force, même si ton corps se démenait pour démontrer le contraire. Sur le long terme, Jiro gagnerait assurément. Aussi ne répondis tu pas à sa question de toute la suite du combat. Il valait mieux garder la carte de la survie - de la pitié de l'adversaire - cachée dans ta manche. Juste au cas où.
En attendant, il te fallait gagner sur le court terme, pour écraser l'assassin.

Mais à chaque coup de ton bras gauche, c'était ton épaule et ton bras percé de l'aiguille qui te faisait lentement souffrir. Alors ce bras était souvent en attaque, car Jiro ne devait en aucun cas y voir la faiblesse... et puis, tu avais appris à te battre malgré la douleur.
Ta joue te faisait aussi mal, mais l'aiguille n'y était plus. Tu n'avais jamais été touché là, c'était assez nouveau comme sensation, mais certainement pas agréable.
Quand tu parlais, c'était étrange. Tu avais l'impression de ne plus avoir de joue.

Tes coups fusaient, mais ce n'était plus de la colère qui coulait en toi. Désormais, tu te sentais aussi invincible car tu avais fait sortir Jiro de sa coquille. Il pensait pouvoir te tuer, mais tu le pouvais également... Tu pouvais le tuer...
Tu
allais le tuer...

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Mar 23 Aoû - 18:13

avatar
Jiro Yu

Eagle's Claw

Click


DEATHMATCH
Yoite faisait fit des propositions du marionnettiste : alors il choisissait de pousser le combat jusqu’à l’épuisement, la mort de l’un des deux. Selon Jiro, la victoire était assurément sienne : l’état de son adversaire était pitoyable, son corps blessé et dégoulinant de sang, tandis que le sien était intact malgré des muscles légèrement atrophiés. Prêt à retourner à l’assaut après la courte surprise d’avoir pu observer le réel visage du Yu, le corbeau assura son offensive en jetant des poignards face à lui : délaissant complètement Sheena (qui se prit la lame en plein flanc), Jiro se jeta sur le côté pour éviter celle qui avait foncé sur lui. Caché dans la marionnette, il n’avait que peu développé ses aptitudes physiques au fil des ans. Il avait utilisé tout un système pour alimenter son corps malgré la transformation mais ça avait été difficile d’entretenir ses muscles. Il savait pertinemment qu’en se montrant sous son réel jour sans avoir pu s’entrainer auparavant, il s’exposait à de grands risques. Il ne doutait pas qu’il allait être blessé. Avait-il oublié la sensation de la douleur ? Le poignard taillada son épaule droite avant de continuer sa course derrière lui. La coupure, moyennement profonde, laissa s’échapper avec une impressionnante précision une salve de gouttelettes de sang. Jiro atterri sur le sol, se maintenant d’une main l’épaule pour stopper l’hémorragie, mais les temps n’étaient pas aux petits soins : Logan s’avançait, armé de deux sabres, avec une intention meurtrière dans le regard. Jiro lâcha sa blessure, laissant le sang se répandre encore légèrement, pour avoir les deux mains libres.

Les lames de Yoite qui se ruaient sur lui furent contrées par un duo d’épées – chaque offensive fut parée jusqu’à ce que le bretteur soit légèrement repoussé, lui permettant d’avoir une vue sur son adversaire. Jiro se redressa dans le dos de sa nouvelle marionnette. « Invocation : Ash Tomoe. » L’albinos, le regard vide, se tenait droit entre Yoite et Jiro, son fidèle duo d’épées en main : des lames courtes, courbes, l’une blanche, l’autre noires. Fermement maintenues par l’épéiste légendaire. « On raconte qu’il a stoppé une guerre dans un pays lointain. Belle trouvaille, n’est-ce pas ? » Jiro se recula pour avoir une vue d’ensemble tandis que Sheena se redressait à son tour. « Oui. Je suis prêt à te tuer. »

Aston, impassible, se rua subitement sur Yoite, l’assenant de plusieurs coups bien placé, en espérant le toucher. Mais Jiro savait que malgré la dextérité de sa marionnette, Yoite était capable de contrer l’attaque qu’il lui offrait. Sheena s’assurera alors de lancer une nouvelle salve de flèches dans son dos pour le perturber. Et, pour l’achever, Ash se reculera et balancera avec ses épées magiques une sphère d’énergie explosive sur son adversaire – de quoi le réduire à néant. Définitivement.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   Ven 26 Aoû - 5:05

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deathmatch
with Jiro/Ash/Aston/Nobunaga/Björn & Logan/Slade/Yoite/Jacob

Les passes d'armes, les coups, les attaques frontales, les esquives de dernier secours, les contre attaques majestueuses... tout ça, toi tu ne faisais pas. Ton style était plus sauvage et agressif, et tes deux sabres te conféraient l'aisance naturelle de la bataille. Jiro invoqua son pantin, et tu ne prêtas même pas attention à ses paroles, dénuées d'intérêt. Tu passas rapidement ton sabre défensif entre tes dents, et retiras quatre pilules de ta poche intérieure, tout en bougeant, en tournant autour d'Ash, gardant toujours à l'œil l'assassin et la panthère. Et tu gobas trois pilules, en en gardant une entre les doigts tout en reprenant ton arme en main.

La première, blanche, interrompit la sensation d'asphyxie avant même qu'elle ne débute, te permettant de passer outre les conséquences de la durée de tes drogues.
La seconde, bleue, s'immisça dans ton système, alors qu'un courant électrique traversait ton corps et que la muscles de tes jambes se déchiraient partiellement... elle avait pour but de t'immuniser contre la douleur, et ceux, durant le temps imparti. Tu ne ressentais plus la douleur. Plus du tout. Elle s'effaça, tandis que tu remerciais tes muscles entraînés d'avoir éviter la rupture totale.
La troisième... tu ne l'avalas pas, mais la gardas dans ta bouche.

Au même moment où ces médicaments entraient en toi, tu usas de la dernière seconde de force améliorée en toi pour tenter d'agripper le bras de la marionnette, tout en remarquant la panthère que tu gardais à l'œil.
Y arrivant ou pas, tu passas derrière Ash, le laissant entre toi et Sheena, le laissant faire bouclier, et tes forces redevinrent normales lorsque tu sautais vers Jiro, te servant de l'ultime poussée de tes jambes pour franchir la distance en un saut.

Et les pilules agirent. Et l'explosion se fit. Ash te visa... Et le souffle de l'explosion te propulsas encore plus vite sur l'assassin marionnettiste. Le dos fumant un peu, du sang dégoulinant au travers de la veste brûlée, ton inhibition de la douleur fonctionnait parfaitement, et tu ne sentis rien.
Arrivant sur Jiro à pleine vitesse, tu te préparas à l'acculer contre la barrière.


Tu écrasas la gélule dans tes doigts contre les lames de tes épées, avant de les planter vigoureusement devant toi, espérant que Jiro se fasse écorcher, mais surtout l'emprisonnant entre deux lames luisante d'un liquide inconnu et magique. Et tu te précipitas contre lui.

Mais au même moment, il usa de ce sort étrange qui lui permettais d'échanger de place avec l'une de ses marionnettes, et tu te retrouvas propulsé contre Ash, qui tentait alors de te trancher en deux. Tu n'eus que le temps de baisser la tête et d'exécuter une roulade, pour passer sous l'attaque de la marionnette, avant de tenter de lui trancher les genoux à l'aide de ta lame gauche. Puis tu te retournas rapidement, en tentant d'attraper le col d'Ash, pour le faire passer devant toi. Si tu échouas à cela, tu dit le tour du guerrier pour n'avoir plus personne dans ton dos... Mais l'habitude de combattre contre Jiro te faisait tout de même garder prudence.

Tu ne parlais pas.

Tu avais toujours une pilule dans la bouche, d'une couleur plus sombre que n'importe quelle autre, mais tu ne choisis pas de l'utiliser de suite, et tu la glissas sous ta langue. Tandis que celle entre tes doigts vint s'écraser contre la pointe de l'un de tes sabre. Celle ci se retrouva alors plongée dans un liquide orangé, et tu te mis à tourner, faisant le tour de l'arène. Le fait de ne pas sentir la douleur était agréable. Tu pouvais agir à ta guise. Tu ne sentais pas chacune des blessures. Ton épaule, tes jambes, ta joue.

Tu continuas ainsi, tournant et tournant, faisant le tour de l'arène. Tu réfléchissais, tu analysais, tu te préparais. Par moment, tu feintais, à d'autres, tu te stoppais, avant d'engager un bref échange de coups avec Ash.
A d'autres moments, tu menaçais de fuser vers Sheena ou le marionnettiste même si ce dernier etait plutôt hors d'atteinte... car protégé par ses pantins. Tu allais avoir du mal à passer rapidement les deux êtres te séparants de Jiro sans utiliser autre chose que ton habileté...

Mais tu avais plus d'un tour dans tes manches, et il était grand temps de mettre fin au combat...

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: DEATHMATCH • Jiro x Logan   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» Arena deathmatch
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Arena Deathmatch [Avatar of War] Résumé des règles FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Arcadia, la Capitale du Royaume :: Ruelles sombres