Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.
 MessageSujet: Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.    Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.  EmptyLun 23 Mai - 12:06

Arzel Cobalt
Arzel Cobalt

[M] Iratus

Click


Someone talk about 'barbecue' ?.




x Sara Taylor.

_ Allez, s'il te plaît, s'il te plaît ! » Jayden en enfant roi, encore une fois, avait jalousé ton envie d'aller explorer seul les terres de Fiore. La réalité, qui est tout autre, est que sur la demande de leen, tu partais en mission un certain temps, une mission sensible et délicate. Autant de termes contradictoires avec ta personnalité, mais il fallait quand même y penser. Il n'est encore qu'au stade où il apprend à combattre avec un bâton ou un tube d'acier, comment pourrais-t'il t'accompagner dans ces conditions ? Il s'était donc contenté de bouder – encore une fois. Et tu étais partis devant, encore une fois.
Arrivant dans le sud – le sud. Tu ne te voyais pas partir avant de faire ce détour. Dépaysement, étendues de sable, soleil éclatant, chaleur abusive, enfants joyeux en baignade, ciel bleu glacé et bien sûr, glaces et bières bien fraîches. Tu sais, ces bières qui perles de buée sur le verre tant le changement de température est violent ?
Tu arrives alors ici, sur cette petite colline verdoyante qui contraste étrangement avec la plage qui se trouve à quelques pas. De là, la vue est prenante, sublime, le rose vient teindre le ciel alors que le soleil reste encore à son zénith, peut être pour quelques heures.

Tu affiches un sourire angélique alors que tu commences à avancer en direction du sable. La plage est déserte – personne aux alentours. Nous sommes en fin d'après-midi, est-ce une raison pour délaisser une si belle plage ? Certainement pas. Tu seras le seul homme présent, donc tu gonfles ton torse dans cette allure virile et pose un premier pied. Tes traces s'enchaînent alors dans ces grains si fins et tu finis par arriver là où tu le souhaitais depuis le début. Deux grosses pierres situées l'une en face de l'autre. A quelques mètres, un filet artisanal est tendu pour permettre aux jeunes de faire des jeux de plage. Tu aimes l'idée. Mais tu es seul. Tu déposes donc ton gros sac qui commençait à peser sur ton épaule, dans un coin qui se trouve à l'abri du soleil. Tu réalises en quelques minutes un petit cercle fait de petites pierres et rassemble les quelques morceaux de bois séchés qui trainent aux alentours.

Les plaçant intelligemment au centre, tu tentes par la suite de faire un feu en frottant deux de ces pierres les unes contre les autres. Les flammes se dégagent alors et viennent faire crépiter les quelques branches. Une fois fait, tu réalises qu'utiliser ton anneau aurait simplifié la tâche. Mais tu n'es pas comme ça arzel, tu aimes les complications et l'imprévu. Cela te fait rire d'ailleurs. Et voilà, tu as enfin ton petit coin de paradis.
Tu piques quelques morceaux de viandes qui se trouvaient dans le sac et commence à les faire cuire délicatement sur le feu. Tu avais bien pris soin d'enlever ton chapeau pour le déposer un peu plus loin. Tu ne connais que trop cette maladresse qui t'handicape. Dans cet instant, tes yeux ne peuvent s'empêcher de se détacher du paysage à couper le souffle, au risque d'en oublier la viande qui commence à brûler.

Tu imagines leen présente ici, auprès de toi. Collée contre toi, te regardant faire la cuisine, le regard vide et aspiré par le décor. Cela ne fait qu'accentuer ton sourire d'ahuri. Tu manges un premier morceau de viande mais ta tranquillité se coupe par un petit bruit soudain et inattendu. Ah, enfin de la compagnie ? Tu n'aimes pas trop cette solitude, quoi de mieux que de partager un bon morceau de viande, sur la plage, avec le couché de soleil qui arrive, en plus il reste un rocher confortable où s'asseoir.
_ Hey ! Bienvenue ! » Tu rigoles, tu ne la reconnais pas dans l'ombre. Tu l'attends, très simplement.

Qui a parlé -  
d'aventures ?

@Yuukiël.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.    Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.  EmptyMer 1 Juin - 9:21

Sara Taylor
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Hi Darling !
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.

Prenant quelques vacances loin de Golden, c’est la première fois depuis longtemps que tu sors du manoir et de l’île. Retour sur le continent. Jusqu’à présent, tu t’étais contenté de veiller un Roi malheureux et brisé mais le Roi s’en remettra et l’histoire continuera et tandis que Golden se relèvera et que la couronne brillera de nouveau, pour ta part, tu avais encore des affaires non réglée sur le continent.

Des affaires de famille.

Depuis Minstrel, il n’a plus été mention d’Enya Taylor ni de ses agissements extravagants. Les rumeurs l’avaient déjà enterrée mais tu sais que trop bien qu’on n’enterre pas une Taylor de cette façon. Elle reviendra, elle est sans doute déjà là…Et depuis cette histoire, trop de questions étaient restées sans réponses. Tu en avais besoin.

Vous aviez conclu, d’un accord commun, que malgré votre lien biologique, malgré votre ressemblance et malgré le fait que vous soyez les « dernières » de votre clan maudit, qu’il n’y aurait aucun contact ni aucune attache particulière entre vous. Jamais. Vous étiez différentes et aviez pris des voies opposées. Enya avait décidée de se racheter mais elle ne tiendra pas, elle-même l’a dit…Un jour viendra où tout reviendra noir autour d’elle et contrairement à toi, elle n’a pas toutes ces personnes autour d’elle. Oh oui, il y a des rumeurs la casant avec ce « maître » de guilde un peu suicidaire sur les bords car ils auraient été vus plus d’une fois ensemble mais on peut être avec des gens sans que cela puisse avoir une quelconque signification.

On peut être entouré sans vraiment l’être.

« - Aaaaaaah soleiiiillllll ♫ Tu m’avais manqué »

A force de passer des jours, enfermée dans le manoir, tu en avais oublié le son des vagues et l’effet du soleil sur la peau…Et dans les yeux.

Cheveux lâchés et tombant jusqu’aux fesses, lunettes de soleil sur les yeux, certains passants s’interrogent sur ton passage tandis que d’autres font mines de ne pas avoir croiser ton regard.

Certains pensent savoir qui tu es et d’autres sont loin du compte. Vraiment très loin.
Tu n’es pas elle.

Si tu l’étais, tu aurais déjà tuer une ou deux personnes pour leurs regards plus que pervers et dégoûtant.

Et puis la journée passe et les heures s’entassent.

Une odeur légère s’élève dans les cieux et se frottent sous ton nez. Quelle odeur ! Mon dieu. Tu te diriges vers le barbecue en question et tu aperçois une silhouette…de dos. Elle t’interpelle, elle te rappelle quelqu’un.

Tiens on dirait…

Tu as à peine le temps de dire quelque chose qu’il s’adresse à toi en te souhaitant la bienvenue comme si tu étais une cliente sur un stand. Il ne te reconnaîtrait donc pas ? Comment lui en vouloir ? Vous n’aviez pas discuté plus que ça la dernière fois.

Mais tu te rappelles du fils du brasseur et de son humeur joviale et de son sourire enfantin.

« - Bienvenue ? Suis-je à ce point devenue une inconnue ou alors est-ce ta façon de me saluer alors qu’à notre première rencontre, tu m’as littéralement abordé pratiquement…Dans la même tenue tiens. Est-ce une habitude pour toi ? »

© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.    Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.  EmptySam 4 Juin - 11:19

Arzel Cobalt
Arzel Cobalt

[M] Iratus

Click


Someone talk about 'barbecue' ?.




x Sara Taylor.

La sensation de simplement être là pour être là. Ce moment présent qui n'existe que pour être vécu, pouvoir le savourer et le déguster. Tu les connais ces moments, tu apprécies, peut-être même sans vraiment le savoir. Tout le monde n'a pas cette chance Arzel, de pouvoir passer sa vie à profiter et s'aventurer. Pouvoir se décharger de ses responsabilités déjà bancales pour partir comme ça, disant au-revoir d'un simple geste de la main. Finalement, tu sais très bien que personne ne te jettera la pierre, car c'est ton fonctionnement, que ça a toujours était ainsi et que rien ni personne ne te changera. Lorsque tu vois les quelques braises qui crépites, tu ne peux t'empêcher de te dire que la vie, tu ne la voit que comme ça – même si ton corps peut par moment te rappeler à l'ordre. Il est aisé de rester à observer se soleil qui se couche et qui disparaît à l'horizon, pour se vider la tête, aussi pour ne pas penser d'avantage. Eviter les problèmes parfois trop nombreux, il est tellement plus simple d'en rire et de rester là à sourire.

Le feu se reflète dans ses pupilles lorsque la rousse débarque. Il penche la tête des deux côtés pour tenter de la reconnaître et c'est après une longue minute que tu comprends enfin de qui il s'agit. La folle des brocantes, c'est vrai, tu te souviens. Sa remarque est amusante et c'est en engloutinant un morceau de viande que tu te redresse pour t'approcher d'elle. Croiser une personne déjà connue dans un endroit si vide, qui l'eu crût ? Elle semble tout aussi charmante que la première fois. Elle t'amuses Sara.

_ Ah toi ! Je t'avais pas reconnue ! » Tu rigoles et vient frapper 'amicalement' son épaule comme si c'était un bon vieux pote d'époque. Sur l'instant, tu ne contrôle pas vraiment ta force. Tu fais pivoter ton regard sur toute sa silhouette, histoire de voir si elle a vaguement changée, mais pas du tout.
_ La même tenue ? Ah c'est possible, c'est ma tenue d'aventurier décontracté. » Tu lui fait un petit clin d’œil et t'empresses de retourner là où se trouve la viande afin de confectionner deux nouvelles brochettes. Une fois faites, tu les dépose tranquillement sur le feu et rejoins Sara. Tu te questionnes. Tu ne sais plus vraiment ce qui s'était passé entre vous deux la dernière fois, tu te souviens être entré dans un bar en sa compagnie mais pour ce qui est du reste, c'est incroyablement flou.

_ Dis. Tu fronces les sourcils. _ Toi et... Tu la pointes du doigt _ Et moi ? Tu te pointe du doigt. _ On a ?... Tu sais ? » Arzel, tu es peut-être un peu trop à l'aise avec ce genre de sujet, tu te souviens d'elle comme une personne qu'il est difficile de froisser mais quand même, tu devrais faire d'avantage attention à qui tu t'adresses par moments. Leen t'as déjà fait ce genre de remarques, bien que tu ne sois pas pire que ton frère, essayes de prendre en considération ce que l'ont te dit, tu n'es plus un enfant après tout, si ?

_ En tout cas ! Tu as de la chance d'être arrivée ici à temps, sens moi cette bonne odeur ! »
Il fait jouer ses narines et se rapproche peu à peu du feu pour s'agenouiller et observer la viande en train de cuire.
_ Ce petit bout de plage appartient à un petit pêcheur du coin, il m'autorise à l'utiliser pour avoir fait fuir les rats qui grignotait le bois de sa soute de bateau. » Des rats ? Mais Arzel tu détestes les rats.. De ta main droite tu invites Sara à te rejoindre prêt du feu.
_ Parles-moi de toi. » dis-tu en te tournant vers elle, armé de ton franc sourire.

Qui a parlé -  
d'aventures ?

@Yuukiël.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.    Someone talk about, 'barbecue' ? - Sara.  EmptySam 4 Juin - 11:54

Sara Taylor
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Hi Darling !
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.