Partagez | .
Flower Power | Zenn
 MessageSujet: Flower Power | Zenn   Lun 9 Mai - 10:50

avatar
Caleb

Sabertooth

Click


   
Flower Power # délire avec Zenn

   

   

   

Y’a une tache. Juste là, au plafond. Une petite tache noire. Elle n’y était pas avant ou alors elle y était mais tu n’y as jamais vraiment attaché d’importance, tu ne viens ici que trop rarement. Entre ces quatre murs où juste un lit, une armoire et un bureau servent de décoration à l’ensemble de la pièce. Sur le bureau, il a une boîte qui contient l’ensemble des lettres de Jo’ et de Martha. Enfin, surtout de Martha. Jo’ n’écrira jamais ou alors ça sera pour te faire revenir au pays. Tu sais que tu y seras obligé, à un moment donné. Tu ne peux pas fuir éternellement ce qu’il s’est passé il y a un an et un an parait à la fois bien trop long et bien trop court. Retourner là-bas, c’est accepter ce qui t’attends, c’est accepter de te faire arrêter pour trahison…C’est accepter leurs décès. Jamais.

Parfois, la nuit, tu ne penses à ça que comme un mauvais rêve, un parmi tant d’autres et tu te dis que quand tu te réveilleras, ils seront là. L’un couché sur toi, comme à son habitude et l’autre, vous regardant dormir, veillant sur vous. Mais à chaque fois que tu te réveilles, tu n’es plus à Seven et Carl et Zentha ne sont plus là. Les cauchemars de leurs morts ne te réveillent plus comme ils le faisaient et c’est certainement dû à Sabertooth. A Sting qui t’as sortis de là. A Sybilia qui te sers de phare en pleine nuit et à tous les autres qui te considèrent maintenant, comme un membre à part de cette famille.

Hazel te l’a demandé d’ailleurs…Comment tu connaissais tout le monde et sur l’instant, tu n’as pas su vraiment répondre à sa question parce que ce n’est pas toi qui les connait…C’est l’inverse. C’est eux qui viennent te trouver. C’est eux qui viennent s’asseoir sur les coussins au coin du feu la nuit, te racontant leurs soucis. Tu ne l’as jamais demandé mais t’as toujours écouté. C’est ton rôle. Celui du « grand-frère », celui qui veille à ce qu’une tragédie ne se produise pas sous ce toit.

Dehors, le ciel est mitigé. La météo annonce une tempête venant du nord, on ne sait juste pas si elle passera par la ville ou pas.

En descendant les escaliers, tu remarques ces deux personnes dans le hall, cherchant du regard une personne ou juste leurs chemins. Des clients peut-être ? Ou encore des invités de Sting ? Non. Ils ont le regard anxieux, attristé…Quelque chose les perturbes.

« - Excusez-moi…Je peux faire quelque chose pour vous ?
- Oh vous tombez bien ! Etes vous le maître de la guilde ?
»

Houla non. Il ne manquerait plus que ça. Etre capitaine était déjà assez emmerdant comme ça.

« - Non mais je peux vous y conduire.
- S’il vous plaît !
»

Ils te suivent tous deux d’un pas rapide et lourd. Le vieillard et accompagné d’une jeune femme, d’environ ton âge. Très jolie. Longue chevelure châtain retenue par une longue tresse, de grands yeux noisette, les traits fins. C’est la première fois que tu te surprends à regarder autant quelqu’un.

Tu leurs indiques le chemin et les laisse s’entretenir avec Sting, quant à toi, tu finis ta descente de tout à l’heure et finis dans le salon. Tiens ? Le canapé est vide. Dorian n’est donc pas là…Sinon il serait déjà affaler là comme un Prince en ricanant de tout son petit être. Non…au lieu de ça, il y a Zenn et sa sœur Ariel dans un coin, ensemble. T’aime les voir ensemble, voir le lien qui les unit.

« - Yo ! Vous faites quoi ici tous les deux ? »

Certainement la même chose que toi. Pas de boulot en poche et aucune occupation en tête.

« - Caleb ! »

Ah ! Il ne fallait pas parler trop vite apparemment. La voix du maître résonne dans le hall.

« - On dirait que le devoir m’appelle ahaha ! »

Tu leurs souris et repars dans le hall quand tu vois Sting pratiquement à ta hauteur, à la porte du salon. On dirait que lui aussi il cherche quelqu’un du regard. Il est suivi de près par le grand-père et la jeune fille de tout à l’heure.

« - Zenn vient aussi, j’ai à te parler. »

Il vous regarde comme s’il vous jaugez de la tête aux pieds. Pourtant…Ce n’est pas comme s’il ne vous connaissez pas.

« - J’aimerais vous confiez une mission à tous les deux. Ces deux personnes que vous voyez ici sont des marchands et j’aimerais que vous escortiez la jeune fille  jusque dans le Web Valley pour qu’elle puisse récupérer deux trois petites choses.
- D’accord.
- La route sera longue, certainement plusieurs jours de marches et apparemment, aux dernières nouvelles, l’endroit est l’habitat de bandits. Caleb, je compte sur toi pour veiller sur ces deux-là. Quant à toi Zenn…Pas de folie ! Je compte sur vous deux pour mener à bien cette mission.
- On sera rentrés dans une semaine tout au plus. Pour le reste, je m’occupe de tout.
- Bien. Ah oui j’oubliais ! Une tempête arrive…Dépêchez-vous de partir avant qu’elle ne vous coince sur la route.
»

Tu échanges un regard complice avec Zenn avant de lui taper légèrement dans le dos. On dirait que cette fois, ça va être entre vous.

« - Pas de chance pour toi ! On dirait que je fais encore ta nounou. »




   
HRP : Certainement pas terrible comme intro :/

   
© Great Thief
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Flower Power | Zenn   Mar 24 Mai - 4:16

avatar
Zenn

Sabertooth

Click

Flower power
Caleb

T’étais resté toute la journée à la guilde, en ce moment, y’avait pas énormément de boulot, et même toi qui étais pourtant pas une fine bouche en matière de mission, t’avais un peu de mal à en trouver une. Du coup t’avais décidé d’entraîner Ariel, tu ne pouvais pas vraiment lui enseigner la magie, puisque pour l’instant, tu n’avais pas senti la moindre once de magie en elle. Mais tu gardais espoir, après tout, elle était ta sœur et elle finirait un jour par développer un don ou quelque chose. En attendant, tout ce que tu pouvais faire était d’au moins lui apprendre à se battre. Et correctement.

C’est pour ça qu’aux aurores, tu l’avais tiré du lit et tu l’avais amené à la zone d’entraînement de la guilde. Grande, spacieuse, des armes à disposition, ça changeait un peu des entraînements dans les bois avec des bâtons ramassés à la va-vite. A bien y penser, l’aire d’entraînement ressemblait presque à une mini-arène, des gradins encerclaient une large zone sableuse où les membres pouvaient s’entraîner à loisir. Une aire d’entraînement digne de Sabertooth.

Tu laissas Ariel se préparer pendant que t’allais chercher deux ou trois armes d’entraînement. C’était la première fois que tu allais la laisser essayer une véritable arme. Arrivé au râtelier, tu choisis d’abord un sabre conventionnel, puis un sabre plus court. En prenant le dernier, destiné à Ariel, tu restais légèrement plongé dans tes pensées…t’espérais sincèrement qu’elle allait devenir un jour une mage de Sabertooth elle aussi. C’était son souhait le plus cher, devenir un mage, participer aux missions d’une guilde…Tu secouas la tête, sortant de tes pensées, pour l’instant, l’important était de se concentrer sur son entraînement physique, c’est le mieux que tu puisses faire pour l’instant.

Tu revins dans la zone d’entraînement, Ariel était déjà prête, elle avait noué ses cheveux blancs à l’arrière de sa tête pour plus d’aisance se tenait prête, droite comme un i. Elle prenait très à cœur ces entraînements, à vrai dire je pense qu’elle adorait ça.

« -Bien, aujourd’hui Ariel, on ne va pas faire un entraînement normal, on va essayer avec de vraies armes, histoire que tu t’habitues un peu au poids que ça représente. »

Tu lui tendis son arme, et tu lui montras la séquence de mouvements que vous alliez répéter aujourd’hui. Elle s’exécuta sans broncher, même si le poids de l’arme ralentissait un peu ses mouvements d’habitude exécutés rapidement. Tu te félicitais intérieurement de l’avoir fait commencer aussi tôt avec une arme véritable, s’habituer à combattre avec des bâtons était une trop mauvaise habitude selon toi. Les sensations étaient nettement différentes une fois l’épée en main.

Tout au long de la journée, vous aviez continué les exercices, enchaînant des phases théoriques, mais aussi des phases de combat réels où tu lui servais d’adversaire. Tu veillais bien évidemment à t’adapter à son niveau, mais tu essayais quand même de la malmener un peu. Le but était qu’elle se frotte à la réalité d’un combat le plus possible. Comme Botzu me l’avait appris, c’est généralement en se frottant à la douleur des coups que l’on apprend le plus vite.

Vous aviez continué jusqu’en fin d’après-midi. De temps en temps, tu levais le nez vers le ciel. T’avais senti le vent tourner tout au long de la journée, une tempête se préparait, t’en mettrais ta main à couper. Il était temps d’arrêter l’entraînement, une fois sous la douche, tu te remettais un peu à penser à tes entraînements avec Botzu…ça te manquait un peu. Mais c’était loin derrière toi tout ça, et tu regrettais seulement qu’il ne soit pas là aujourd’hui à Sabertooth.

Après une bonne douche, tu descendis pour retrouver Ariel dans le salon. Elle avait déjà commandé sa boisson…une limonade…tu pensas brièvement à Alice que tu n’avais jamais vu boire autre-chose, puis tu pris une bière et un peu de quoi manger avant d’aller rejoindre Ariel.

Elle était fatiguée de notre longue séance, ça se voyait sur son visage, mais elle restait souriante et parlait avec enthousiaste des coups qu’elle avait trouvé difficiles ou ceux qu’elle avait réussi à esquiver.

« -Je m’améliore hein Zenn ? Je suis sûr que bientôt je serai assez forte pour faire des missions toute seule !

-Aha ça j’en doute pas, mais il te reste pas mal de choses à apprendre avant de pouvoir travailler pour la guilde…

-Comme quoi ? J’ai tout bien fait aujourd’hui !

-Hm c’était pas mal c’est vrai…t’as encore du mal à enchaîner rapidement quand on se bat, tu prends trop de temps pour réfléchir à quoi faire, mais tu verras, ça s’améliorera au fil des entrainements ! »

Vous continuez à parler, pendant que du coin de l’œil, tu vois Caleb qui arrive dans le salon. En y pensant, ça t’étonnais de ne voir personne dans le canapé, d’habitude, sois Caleb sois Dorian revendiquait la place.

« - Yo ! Vous faites quoi ici tous les deux ?

-Pas grand-chose, on se repose en attendant que je trouve une miss…

- Caleb ! »

Apparemment, Sting avait besoin de Caleb, il n’allait pas rester désœuvré très longtemps lui…

« -Aha, ouais on dirait que Sting veut te voir travailler ! »

Sting sort alors, accompagné d’un vieillard et d’une jeune fille qui ma foi était vraiment jolie.

« - Zenn vient aussi, j’ai à te parler. »

Ah, toi aussi t’avais du boulot apparemment. Tu te levas précipitamment, le sourire aux lèvres. Tu fis signe à Ariel pour lui dire que tu la retrouvais plus tard, et tu te rapprochas de Sting et les autres.

La jeune fille était encore plus belle de près. Tu rougis légèrement en la saluant, pensant qu’elle avait certainement du croire que tu la matais. Ce qui…était presque vrai. Sting voulait effectivement vous confier une mission, à tous les deux. Chouette ! Si Caleb y participait, ça voulait certainement dire que c’était un truc important…Ou dangereux, dans les deux cas ça te plaisais. Et puis l’idée de partir en mission avec Caleb ne te dérangeait pas du tout, bien au contraire.

« -T’inquiètes pas Sting, on va assurer comme des bêtes ! »

Tu souris à Caleb, vous voilà partis en mission, et bien accompagnés par-dessus le marché !

« - Pas de chance pour toi ! On dirait que je fais encore ta nounou.

-Ahah, pas de soucis, du moment que t’arrive à suivre la cadence, une nounou comme toi me dérange pas ! »

Ni une ni deux tu fonças dans ta chambre pour préparer rapidement tes affaires, balançant ton sac sur tes épaules, tu passas ensuite voir Ariel. Elle parut un peu déçue que tu partes aussi vite, mais bon tu lui promis qu’avec l’argent de cette mission, vous alliez pouvoir vous prendre de belles vacances. Vous iriez même peut-être à un festival. Elle retrouva instantanément le sourire, elle qui adorait tant les festivals. C’est limite si elle ne te poussa pas dehors pour que tu finisses la mission au plus vite.

Bref, tu redescendis rapidement dans le Hall, Caleb était déjà prêt, la jeune fille aussi. Tu jetais un œil à l’équipage. Une petite carriole tirée par un âne qui était à peine assez grande pour accueillir la jeune fille et deux ou trois bagages, la jeune fille et vous deux, Caleb et toi. Tu te sentais fier, une vraie mission d’escorte ! T’en trépignais d’impatience, même si dehors, tu pouvais entendre le grondement lointain de la tempête qui approchait…

« -Alors on y va ? Il faudrait pas traîner hein ! »

© Adrenalean pour Epicode
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Flower Power | Zenn   Mer 1 Juin - 8:01

avatar
Caleb

Sabertooth

Click


   
Flower Power # délire avec Zenn

   

   


« Suivre la cadence ». Il est mignon. Il ne manquerait plus qu’il arrive à te distancer là où tu t’illustres le mieux. Rigolant à ses paroles.

« - Ahahaha aller va chercher tes affaires, je t’attends en bas »

Tandis que Zenn monte se préparer, tu attends en bas, sac sur l’épaule tandis que Sting discute encore avec le vieil homme, la jeune fille attendant silencieusement à tes côtés. Tu la regarde un instant, ses doigts s’entremêlant nerveusement, n’osant pas te regarder en face, ou, quand vos regards se croisent enfin, détournant le sien a une vitesse impressionnante comme si tu l’intimidais.

« - Ça se passera bien. Pas besoin d’être aussi tendue. Ayez confiance en nous.
- Ou…Oui. D’accord. Désolée, je n’ai pas l’habitude….C’est ma première fois toute seule.
- Eh bien tâchons de rendre cette première fois mémorable ! Ahaha. Ne vous inquiétez pas.
»

La pile électrique qu’est Zenn vous rejoins peu de temps après et vous partez au même moment, montant dans la carriole tandis que la tempête menace non loin de là.

Il ne perd pas de temps celui-là dis donc. On va se demander lequel est le plus impatient pour partir en mission entre vous. Lui ou toi.
Prenant les rennes, tu laisses Zenn tenir compagnie à la jeune fille derrière tandis que la guilde disparait à l’horizon petit à petit.

« - Au fait, moi c’est Caleb, lui c’est Zenn et vous ? Quel est votre nom ?
- F…Flora ! Enchantée ! Je ne savais pas qu’il y avait des mages de mon âge à Sabertooth…Ce n’est pas trop dur pour vous ?
- Demandez à Zenn, c’est lui notre cadet, le dernier arrivé.
»

Toi, ça faisait bien plus d’un an maintenant que tu étais intégré à Sabertooth et cela faisait bien longtemps également que tu avais pris tes marques…Notamment sur le canapé du salon. TON canapé. De plus, contrairement à Zenn, la plus part des membres de Sabertooth sont seuls…Ils forment tous une grande famille mais rares sont ceux liés par le sang et Sting est assez à cheval sur les principes même d’intégration et les critères…Pourtant Zenn et Ariel sont arrivés dans vos vies.

C’est qu’il a dû y voir quelque chose. Que ce soit en eux, en toi, en tous les autres.

Personne ne sait vraiment ce qu’il pense mais peut-être qu’un jour…

« - On risque de prendre la pluie d’ici peu de temps. J’espère que personne ne déteste l’eau ici… »

« Peu de temps » ça sonnait comme un euphémisme quand on voyait le nuage menaçant au-dessus de vos têtes.

Et en quelques secondes seulement, les premières gouttes tombèrent, glissant le long de la bâche de la carriole et vous rouliez déjà dans la boue. Génial. Tant que la météo reste un problème et qu’il n’y a pas autre chose qui se rajoute par-dessus.





   
HRP :

   
© Great Thief
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Flower Power | Zenn   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flower Power ! {PV libre]
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Like a flower [Daniel]
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Web Valley