Partagez | .
Le pouvoir des rumeurs [Adrien]
 MessageSujet: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Lun 2 Mai - 14:17

avatar
Soledad C. Vélantis

[M] Ishtar's Eye

Click


♦ Jeu d'alliances ♦
♠ Adrien Campbell & Soledad Vélantis ♠





La coque fend les flots, le regard de topaze observe l'océan parsemé de terre se dessinant à l'horizon alors que devant elle se dresse l'archipel d'Hoceanis. Un sourire pervers qui se dessine sur les lèvres carmins. Un intérêt suscité, une piste laborieuse à remonter, des semaines déjà qu'elle suivait la trace de cet homme dont les exploits avaient traversé la frontière pour qui savait écouter, pour qui savait prêter attention aux changements se déroulant d'un bout à l'autre du pays, au delà même des frontières fermées que cette vaste plaisanterie qu'était Fioré instaurait.

Des semaines depuis que le bruit avait traversé la frontière de Bosco, un nom qui avait retentit, un visage qui s'était dévoilé, Adrien Campbell. Les rumeurs faisaient état de cet homme comme d'un sauveur, une figure presque royale que le peuple avait suivit sans hésité dans un pays pourtant déchiré par les conflits et la guerre civile depuis des années. Le pays de la souffrance et de la maltraitance, celui de la traite d'êtres humains, de l'esclavage et des chaînes qu'elle connaissait si bien. Insidieusement, au nom de Bosco son poing s'était serré dans sa main, tout sourire avait disparue de son visage calme et impérial. Un homme qui aurait proposé l'équité, un homme que le roi lui-même n'aurait pas sut contrer, couler. Une histoire presque trop belle pour être vraie, une histoire qui s'instaurait comme un mythe, se répandant comme une traînée de poudre dans une successions de rumeurs plus folles les unes que les autres.

Des semaines maintenant, qu'il était parvenue aux oreilles de la sirène déchue, cet homme viendrait de Fiore, voilà ce qui était déclaré. Des semaines maintenant qu'elle avait finit par obtenir une description de ce sauveur des temps modernes. Un nom qui n'était pas si inconnu qu'on le croyait quand on savait ou fouiller et chercher, un intérêt qui grandissait dans les quelques révélations sur cet homme soit disant princier. Un mot qui avait circulé, un ordre donné pour satisfaire la curiosité, pour juger de ses propres yeux, mais surtout pour voir si il avait quelque chose a apporté. Un visage grossier qui avait circulé dans toutes les sphères, du plus haut au plus bas des échelons. Jusqu'à il y'a quelques jours, le signalement d'un homme correspondant embarquant pour l'archipel d'Hoceanis dans une petite ville portuaire du Sud.

Le temps continue son défilé alors que la terre se rapproche. L'archipel d'Hocéanis, un nom qui avait éveillé une certaine curiosité, des petites îles tranquilles dont on entend jamais parlé, apparent paisibles et peu peuplé, tellement tranquilles que la chose en était même suspecte une fois que ce nom était évoqué, le pressentiment que quelque chose se tramait derrière cette paisible autarcie qui y régnait. Après tout, que viendrait faire un tel homme dans une archipel peuplé de quelques pécheurs et chasseurs ?

Une incapacité à en apprendre d'avantage, un besoin de savoir et de comprendre, car savoir c'est le pouvoir. Une méfiance un peu trop grande en vers certains congénères, un écran de fumé aux données totalement inconnues qu'on ne pouvait se permettre de laisser à quelqu'un d'autre par toute l'instabilité et le mystère qu'il revêt. Alors c'était tout naturellement qu'elle s'était elle-même déplacée avec le peu d'informations qu'elle possédait. Jouant de son statut déchu et de sa réputation pour passer inaperçue, l'oeil n'était qu'une rumeur qu'elle contenait entretenir sans que personne ne puisse jamais savoir qui se trouvait à sa tête. Tout était déjà calculé, qui plus est elle comptait sur le fait que son arrivée sur l'archipel ne passe pas inaperçue si il se tramait réellement quelque chose derrière cette étrange quiétude, faisant bien en sorte de se montrer dans la ville portuaire, sa robe écarlate aux voiles orangés dansant au vent comme une tâche dans ce décor rural et artisanal. Au pire tout ceci n'aura été qu'une perte de temps agaçante, mais le jeu en valait la chandelle.

Et c'est ensevelie de cet intérêt que la brune à l'accent chantant pose le pied sur le sable chaud d'une des petites îles d'Hocéanis, ayant pris soin de se renseigner au passage sur le fait que cette dernière ne possédait aucun réel intérêt, qu'elle soit déserte de tout village afin d'éviter un possible piège qui aurait put se préparer à l'annonce de son arrivée. Paranoïa était mère de sureté. Et c'est d'un simple signe de tête qu'elle remercie le vieillard l'ayant transporté alors que la maigre embarcation repart vers le large.

Revenez demain à la même heure lui avait-elle simplement dit, s'attirant un regard stupéfait, que pouvait bien aller faire l'ancienne maîtresse des sirènes dans un endroit pareil une journée entière ?

Nous le découvrirons bientôt.

♦ ♠ ♦ ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Lun 2 Mai - 21:34

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
Le pouvoir des rumeurs
avec Soledad Vélantis



Les yeux rivés vers la carte, nous nous demandons comment entreprendre la prochaine guerre sous toutes ses facettes. Le manque cruel d'informations pour le moment nous empêche de cibler la stratégie à adopter. Des espions, une armée, des généraux, c'est tout ce que nous savons. Ni le nombre ni le lieu des attaques ne nous permettent de mettre le doigt sur la solution. Bien que nous avons notre idée déjà concernant notre action, nous voulons garder ce pays en bonne et due forme. Notre objectif est de régner sur Fiore, sauf que même si tous les pouvoirs combinés n'arriveraient pas à faire reculer une armée, nous arrivons toujours à la même conclusion : la fuite est toujours la meilleure issue.

« The Lich King : Black Jack. »

Mon vieil ami sort de sa cicatrice dans une lueur jaune et brillante. Le cigare entre les dents, il me regarde de cette expression des plus banales, comme si la réponse était évidente. « Laissons-les gagner, Iceberg a une puissante armée. J'y étais. » Pourquoi laisser l'ennemi gagner et ne pas faire interférer nos alliés par exemple? Est-ce qu'il s'agit de suicide au point où même les barbares d'Enca ne seraient pas capable de gérer? Ou bien c'est parce qu'on devrait utiliser les traités d'une toute autre manière? « Mais si l'armée est prête, si tout le monde est au courant de l'invasion... » Il fait claquer sa main sur la table pour montrer son mécontentement. « Si tu veux voir tout le monde mourir, c'est ton choix, mais même préparée, l'armée actuelle de Fiore ne fait pas le poids. Elle ne l'a jamais fait, elle ne le fera jamais. Nous sommes vulnérables et ça, ils en profitent de la brèche pointée du doigt par la nomination de la Reine. Ils savent eux aussi. »

Je prends une pause pour réfléchir. S'ils savent eux aussi de la vulnérabilité du pays par la Reine, alors on pourrait les prendre à leur propre jeu et leur faire croire qu'ils ont le contrôle... mais comment? Je rage et m'écroule sur mon siège, le front appuyé sur la carte de découragement. Si au moins nous en savions plus sur ce qui nous attend... En savoir plus. Mais oui... Mes espions qui passent leur temps à me rapporter des rumeurs que je renvois chez eux pour obtenir du concret et des preuves, peut-être qu'on devrait se fier là-dessus? S'il s'agit de notre seul espoir, s'il s'agit du seul moyen d'obtenir des informations sur ce qui manque, peut-être que nous devrions commencer à nous pencher dessus.

Je me précipite vers la pièce qui contient tous les rapports de rumeurs et je les lis rapidement pour tenter de faire un lien. Plusieurs choses se relient les unes aux autres : une guilde fort bien informée aurait fait émergence. Les rumeurs sont vagues, mais quand on met toutes les pièces du puzzle ensemble, on comprend qu'une femme aurait succombé à l'obscurité par vengeance pure. Une femme? C'est tout? Je remets les papiers à leur place avec impatience. Est-ce que je deviens fou? Désespéré? Jack entre dans la pièce avec son cigare bien fumant. « T'as de la compagnie... » Je fronce les sourcils. Il me semble que je n'attendais personne à cette heure... « Une femme pleine de ressource... Ha! » Les mains sur les hanches je lui demande : « Tu arrives à lire ses pensées à partir d'ici?! » Il ne répond pas et disparaît dans la même lumière qu'il est apparu. Je me précipite vers mon garde du corps qui possède une vue irréprochable et je le croise dans le couloir , juste derrière où était Jack quelques secondes plus tôt.

« Où est cette femme? »

Il me traîne jusqu'à la carte et pointe une île juste à côté. J'hoche la tête et me dirige vers une de nos embarcations rapides qui saura m'y amener rapidement. « Mais votre Majesté, vous ne pouvez pas y aller seul, comme ça! C'est peut-être un piège? » Je le regarde, amusé : « Si c'était un piège, Jack ne me demanderait pas subtilement d'y aller. » Bouche-bée il me laisse partir. La mer est calme et je me rends rapidement sur la petite île. Cependant, je ne sais pas combien de temps cela me prendra de retrouver cette femme dont Jack m'a parlé... Au loin, je vois une silhouette. Je me compte chanceux de constater que cette île est toute petite. Je marche dans sa direction. Je ne sais pas cela fait combien de temps qu'elle attend ni ce qu'elle recherche, mais je me fais courtois.

« Je vous souhaite la bienvenue Milady. »

Je suppose que la dame cherche la discrétion si elle a préféré opter pour cette île déserte plutôt que l'île où mon manoir est en évidence tout en haut.

« Puis-je vous être utile en quelque chose très chère dame? »

Si je veux entretenir de bons termes avec la jeune femme, je me dois de me présenter par politesse. Je m'incline respectueusement devant la femme avant de présenter ma main pour qu'elle y pose la sienne afin que je la salue comme un gentleman. Si sa main est posée, j'y déposerai les lèvres, sinon, le manque d'échange de politesse ne me dérange pas plus que cela... pour le moment.

« Adrien Campbell, au plus grand des plaisirs. »

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Lun 9 Mai - 14:42

avatar
Soledad C. Vélantis

[M] Ishtar's Eye

Click


♦ Jeu d'alliances ♦
 ♠ Adrien Campbell & Soledad Vélantis ♠





L'embarcation s'éloigne et elle s'avance sur la plage, le soleil tape sans qu'il ne soit une réelle gêne pour la femme de Midi, un moment elle se perd à contempler l'horizon, son regard sauvage scrutant l'océan et les vagues alors que lentement elle s'assoit dans le sable chaud, presque brulant alors qu'il vient caresser sa peau. Un long moment alors qu'elle se perd dans ses souvenirs heureux depuis longtemps révolus.

Des souvenirs heureux auxquels suivre l'horreur alors qu'elle revoit la scène, que dans son esprit elle revit cette terrible journée où tout a basculé, ses poings se crispent brutalement. Bosco. Elle revoit la silhouette de Loelia s'élever, elle la revoit tomber et avec elle l'eau qui s'était animé, elle revoit le sang sur le sable, la vue de ses amis. Ses dents se serrent alors que le gout acre du sang emplit sa bouche. Même ça, ces souvenirs de joie et de bonheur Bosco les lui avait volé en profanant cette plage où ils avaient toujours évolués.

Un bruit qui brise l'étreinte des pensées, ses poings se décrispent alors que la silhouette d'un homme s'approche, son regard d'ambre venant détailler son visage qu'elle reconnait immédiatement grâce aux descriptions qu'elle avait obtenue durant ses semaines de recherches.

Des paroles de bienvenue dans un langage soutenue alors qu'elle se redresse lentement pour lui faire fasse, sa robe écarlate aux voiles vaporeux créant un faible nuage de sable dans son mouvement alors qu'elle vient caresser sa peau et ses formes sous le vent paisible de la plage. L'homme s'incline tout en présentant sa main, des manières qui lui plaisent autant qu'elles peuvent l’exaspérer sans savoir pourquoi. Elle répond au geste alors qu'elle lui adresse la sienne et qu'il vient y déposer un baisé comme le veulent les usages de la haute société de ce pays étrange qu'était Fiore.

Une interrogation fugace sur les mots à choisir et adopter, une interrogation qui s'envole, alors qu'à découvert elle ne peut cacher son identité, plus mauvaise façon d'entamer cette rencontre si il l'a déjà reconnue, quand bien même cela ne serait pas le cas, il la reconnaitrait tot ou tard car elle n'avait pas manqué d'imposer sa présence et sa véritable identité pour se faire remarquer de son interlocuteur. Sa voix répondant calmement de son accent chantant originaire de Midi.

" Soledad Vélantis, enchantée. "

Un faible silence alors que répondant à l'usage elle s'incline légèrement à son tour.

" Eh bien à dire vrai je me devais de tenter de rencontrer de mes propres yeux ce "sauveur" dont les habitants de Bosco ne cessent de parler. "

Un regard profond qui s'ancre dans le siens alors qu'elle analyse ses traits et ses réactions. Une voix plus douce, presque sensuelle alors que son regard laisse transparaître toute la braise sulfureuse de son tempérament de feu.

" Tenter de démêler le vrai du faux, mais surtout une grande curiosité sur ce que peu cacher un tel acte, car si il s'est répandu tel une traînée de rumeurs il n'en est absolument pas le cas de vos motivations, chose qui m'intrigue d'autant plus par l'endroit où vous semblez résider, si calme, si paisible, tellement que s'en est presque suspect vous ne croyez pas ? "

Les bases étaient posées il ne restait plus qu'à voir où cet entretien dangereux pouvait mener.

♦ ♠ ♦ ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Mar 10 Mai - 14:12

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
Le pouvoir des rumeurs
avec Soledad Vélantis



Elle se présente et je suis étonné par la familiarité du nom et du visage. J'ai l'impression d'avoir vu et entendu ça un autre jour. Ça y est, cela me revient en tête. Soledad a été la maîtresse de la guilde Mermaid Heels... jusqu'à ce qu'elle décide de la dissoudre par elle-même le jour où une de ses sirènes a été tuée. Sa sirène... Hana. Le monde est petit. Elle m'en voit désolé. Juste repenser à Hana me fait revoir le visage de Ohatsu. C'était une tragédie, mais je me suis promis de relever la tête, de regarder devant moi et d'avancer. Je me suis donné comme objectif de réaliser nos rêves pour elle, pour moi et pour le monde. Je ne pouvais pas m'arrêter à cause que celle qui partageait ma vie n'est plus.

« Toutes mes condoléances Milady. Ma femme connaissait bien Hana. »

Je l'ai vue s'incliner avec respect après nos présentations. Les manières de cette femme sont à la hauteur de sa beauté. Elle parle de voir de ses propres yeux le sauveur de Bosco. J'ai un petit rire parce que je ne me vois pas aussi grand. Je suis très conscient que j'ai changé la vie de beaucoup de gens dans ce pays, mais je ne l'ai pas fait par moi-même. Un Roi n'agit jamais seul. « Je transmettrai le compliment à mon conseiller! » Parce que ce jour-là, je suis resté debout devant la carte de Bosco pendant longtemps sans avoir la moindre idée sensée pour libérer le pays de l'esclavage... jusqu'à ce que je fasse appel à Edan et qu'en quelques secondes à peine, il m'a proposé trois stratégies. J'avais choisi la plus risquée, mais elle a fonctionné.

« J'ai voulu aider Bosco comme j'ai aidé les pays voisins. Malheureusement, souvent les gens ignorent qu'ils ne sont pas seuls à Earthland alors je m'engage à rendre le monde meilleur ailleurs et ici. Alors oui l'idée de libérer Bosco de l'esclavage a été mon idée, mais je ne pense pas être le véritable sauveur. Mon conseiller est celui qui a pensé à absolument tout. Je n'ai fait que parler devant le peuple à la place du Roi malaisé et inconfortable de devoir gérer une situation d'une telle ampleur. »

Elle parle de suspicion face à cet endroit. Elle n'est sûrement pas la première à le remarquer. Cependant, dans ce coin reculé du pays, il n'y a que quelques petites îles et un village. Le village nous connaît. Même s'il est paisible, il est bien vivant et les gens paraissent heureux que nous représentions leur village et que nous leur avons promis de les protéger en échange de garder leur langue à propos des subtilités un peu plus obscures de la guilde. Je souris à la dame lorsqu'elle souligne la possible suspicion du Sud parce que pour nous, c'est parfaitement logique. « Lorsqu'il n'y a qu'un petit village de pêcheurs et d'agriculteurs, je me dis qu'il est tout à fait normal que ce soit paisible, n'est-ce pas? »

Mes mains se rassemblent derrière mon dos pour trouver repos et je pense à ce que je pourrais répondre à la dame pour démêler le vrai du faux. Comment lui dire? Comment lui expliquer alors que cette histoire de traité est tout à fait inoffensive? En même temps, je me demande bien pourquoi l'ancienne maîtresse des sirènes s'avère aussi curieuse à propos de mes plans. Me cache-t-elle quelque chose?

« Vous savez je suis un homme juste et je n'offre pas mon aide sans un prix. Je ne parle bien sûr pas d'argent puisque c'est loin d'être ce dont j'ai besoin. Dans mon cas, il s'agit d'un échange de services : je vous aide, vous m'aidez. C'est aussi simple que cela. Pour ce qui est des pays que j'ai déjà aidés, l'aide se résume pour le moment qu'en cas d'urgence. Avec ce que je fais pour les autres, de la jalousie pourrait naître et ma vie pourrait être en danger alors on n'est jamais trop prudents... »

Maintenant que je crois avoir satisfait sa curiosité, je lui pose à mon tour une question:

« Que me vaut l'honneur de votre présence aujourd'hui? Je doute que ce soit seulement pour discuter à propos de Bosco bien que cela me ferait plaisir de vous raconter tous les détails! Mais faire tous ces efforts pour me retrouver alors que je fais mon possible pour garder mon lieu d'habitation secret pour éviter les conflits, c'est qu'il y a anguille sous roche. Est-ce que je me trompe? »

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Lun 6 Juin - 15:05

avatar
Soledad C. Vélantis

[M] Ishtar's Eye

Click


♦ Jeu d'alliances ♦
 ♠ Adrien Campbell & Soledad Vélantis ♠





Son coeur ratte un battement alors que le nom d'Hana est évoqué. Un souffle qui se suspend dans le vide alors que le visage si paisible de l'enfant revient à son esprit, un visage sans vie. Quelques instants avant qu'elle ne reprenne contenance alors que ses ongles se sont enfoncé dans la chaire de sa main sans même qu'elle ne s'en rende compte.

Une pensée qui vient se fracasser dans son esprit, celle d'une promesse qui avait tout enclenché. Fiore paierait.

La réalité reprend ses droits après cette pensée fugace, son regard de topaze reportant son attention sur son interlocuteur alors qu'elle l'écoute avec attention. Un homme humble, quelque chose de rare en ce monde alors qu'il rend à  César ce qui lui appartient, qu'il n'a pas agit seul et qu'il en aurait été incapable, un intérêt grandissant pour cet homme et ces motivations brumeuses. Un idéal de paix, la figure d'un sauveur et elle peut le sentir dans ses paroles et ses yeux, cette pensée sincère d'un idéal vers lequel il tend, une chose provoquant en elle un certain agacement teinté de colère qu'elle étouffe simplement. Une révélation s'imposant ici, celle que si potentiellement ils s'allient aujourd'hui, un jour ils seront très probablement ennemis, mais chaque chose en son temps.

Un sourire qui se dessine alors qu'il sous-entend avec brio ce qu'elle soupçonnait déjà, tout ceci est bien trop calme et paisible pour ne rien dissimuler, un fait qu'il a choisit en toute connaissance de cause. Un homme habile alors qu'arrive rapidement la question de l'échange de bon procédé, elle sourit d'avantage, il semble qu'ils soient sur la même longueur d'ondes même si les informations tombent au compte goutte, chose qui ne fait que renforcer ce qu'elle cherche, un allié incapable de garder ses secrets était aussi inutile qu'un talon cassé.

Le sourire disparait au profit d'une certaine gravité alors qu'enfin elle répond.

" Je suppose que vous savez aussi bien que moi que même le coeur le plus juste qui soit peut-être corruptible. "

Un silence avant qu'elle ne poursuive.

" En effet. On peut simplement dire que je me suis reconvertie dans la recherche et la vente d'informations, vous savez aussi bien que moi que la connaissance c'est le pouvoir et que le pouvoir est une chose que beaucoup cherchent en ce bas monde, alors je ne pouvais laisser passer de tels événements sans chercher à en apprendre d'avantage. Mais devant mon incapacité à découvrir le fondements de vos motivations je n'ai eut d'autres choix que de chercher à même la source.

Néanmoins vos motivations restent toujours troubles, mais je peux affirmer sans trop m'avancer que vos projets quel qu'ils soient ne se résument pas à Bosco. De même vous avez parlez d'un conseiller, j'en déduis donc que dans l'ombre vous commencer à rassembler des suiveurs en vue de ce projet. Par conséquent, puisque rien ne vient sans rien et que la motivation de mes clients est une chose qui leur appartient je pense que nous pouvons nous entraider mutuellement. Pour ne rien vous cacher je ne suis guère partisane de ce nouveau pouvoir qui régit ce pays et je mettrai ma main à couper qu'il en va de même pour vous, je suppose donc que dans de tels conditions nous pourrions collaborer ensemble.  "


Un regard qui s'ancre dans celui de son interlocuteur, la proposition était lancée.

♦ ♠ ♦ ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Lun 6 Juin - 19:38

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
Le pouvoir des rumeurs
avec Soledad Vélantis



Quand on s'expose à quelque chose de grand, majestueux comme mon rêve, il est évident que certaines âmes, même les plus pures, sont an danger de corruption. Cependant, je cherche à savoir moi-même pourquoi la dame me dit cela. Est-ce que je dois le percevoir comme une menace, un défi ou un simple avertissement? À Golden Crown, n'importe qui et ce, peu importe son titre, s'il advient à trahir ou à présenter des symptômes de corruption, il se voit à avoir la tête tranchée publiquement. Pourquoi publiquement, me demanderez-vous? C'est pour montrer l'exemple. Ce n'est pas pour le spectacle, ni pour amuser la galerie, ni soulager les âmes qui ont été trahies, mais bel et bien pour avertir ceux qui viendraient à trahir les idéaux auxquels ils se sont jurés de protéger.

Je me contente de continuer de sourire sans nécessairement prendre ses mots à la légère. J'ai senti une certaine pesanteur dans l'atmosphère et je l'ai prise en considération. Après une pause qui marque ce poids, elle parle de la raison de sa présence sur mon territoire. Une curiosité, une soif d'information qui ne cesse de grandir pour, comme elle l'a dit elle-même, avoir plus de pouvoir. Vouloir obtenir les informations à la source n'est guère toujours sécuritaire et les dangers sont nombreux. Sauf qu'elle est passée par-dessus cela et c'est avec courage - ou avec folie - qu'elle s'est lancée dans l'aventure. Pour respecter son choix de venir seule recueillir ce qu'elle est venue chercher, je suis venu ici par moi-même, sans aucun garde du corps.

La jeune femme poursuit et cette fois, elle me fait part de ses propres suppositions à mon sujet et disons que cela a comme résultat de me faire sourire après chaque bonne réponse. Soledad est une femme très intelligente qui ne doit pas être sous-estimée. Je ne sais pas si elle fait partie d'un groupe obscur quelconque ou qu'elle décide elle-même de la marche à suivre dans les coins sombres, mais elle a l'air organisée et sûre d'elle-même. Par contre, il y a une toute petite chose qui m'empêche de dire qu'elle serait la bienvenue à la guilde, mais je ne saurais mettre le doigt directement dessus. Est-ce que c'est parce que j'ai un pressentiment quant à son affiliation? Ou parce que je sens quelque chose d'obscur en elle qui me ferait douter de son allégeance?

" Vous avez tout à fait raison dans vos propos Milady, nous partageons le même dédain pour la Royauté qui dirige ce pays aujourd'hui. "

Mon sourire heureux devient un peu plus mesquin, tout près du sadisme sans pour autant le frôler. Mon dédain pour la Reine actuelle paraît sur mon visage comme dans mon ton de voix :

" Avez-vous quelque chose en tête en ce qui concerne cette... collaboration? "

Si elle est venue jusqu'ici, laissons-la s'exprimer...

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Mar 7 Juin - 11:30

avatar
Soledad C. Vélantis

[M] Ishtar's Eye

Click


♦ Jeu d'alliances ♦
 ♠ Adrien Campbell & Soledad Vélantis ♠





Il confirme ce dédain pour ce nouveau pouvoir s'étant instaurer, ce "gouvernement" gerbant ayant pris le contrôle d'un pays déjà à l'agonie. Et elle peut le voir, cette mesquinerie dans son sourire, son air angélique de gentleman disparaissant au profit d'une face beaucoup plus sombre, une face qu'elle se complait à voir révéler devant elle, une face qui lui confirme à elle qu'en effet cette collaboration pourrait s'avérer plus que bénéfique pour chacun des partis.

Le dédain transpirant de son être alors que la question tombe et c'est à son tour de sourire, un sourire froid et calculateur alors que les choses prennent une tournure assez favorable.

" Comme je vous l'ai dit, je me suis reconvertie dans la recherche et la vente d'informations en tout genre. L'organisation pour laquelle je travaille désormais ayant réussit à faire de ce savoir une business très lucratif. Comme je vous le disais, le savoir c'est le plus pouvoir et grand nombre d'individus sont prêts à payer pour l'obtenir.

Ce que j'ai à vous proposer est assez simple, c'est de rejoindre la liste de nos clients. J'ignore quels sont exactement vos projets, mais nous possédons des yeux et des oreilles partout à travers le pays, du simple marchand, au membre de la milice en passant par la prostitué de bordel et au mage de guilde sans histoire. Nos yeux et nos oreilles trainent constamment, à l'affut. Il vous suffit simplement de nous demander quelle information vous souhaité obtenir et elle vous sera livré.

Mais contrairement au reste de nos clients, nous pouvons avoir des choses à gagner dans votre simple existence et façon de faire les choses, si du moins ce que vous avez fait à Bosco n'était que le début d'un plus vaste dessein. Je vous propose donc un prix spécial, en fonction du type d'information que vous nous demanderez, de ce que le fait de vous livrer peut nous apporter nous pourrons vous la donner gracieusement, bien évident si nous n'y voyons rien à y gagner en vous la livrant il vous faudra la payer comme n'importe lequel de nos clients.

Nous acceptons également les missions nécessitant une certaine discrétion et savoir faire bien entendue, si votre propre nom ou celui de vos hommes ne peut se permettre de prendre le risque d'être entaché, le notre n'est qu'anonymat qui se fond dans la masse.

Voilà notre proposition concernant cette collaboration. "


Un sourire alors que son regard félin reste planté dans celui d'Adrien.

" Bien évidemment nous vous laissons le temps de décider de votre réponse avec vos conseillers. "

Un mouvement alors qu'elle extirpe de sa robe une lacryma de quelques centimètres avant de la lui tendre.

" Une fois votre décision prise vous n'aurez qu'a nous contacter par le biais de cette lacryma, il vous simplement de prononcer "Je demande l'oeil" pour entamer la transmission. Si vous acceptez cette collaboration cette lacryma nous servira de moyen de communication, alors gardez là précieusement et surtout préservez son secret, si quelqu'un d'autre que vous l'utilise nous cesserons sur le champ toute collaboration. "

Un regard profond et déterminé avant qu'elle n'ajoute.

" Je pense que tout a été dit. Avez-vous la moindre question ? "

♦ ♠ ♦ ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Mer 8 Juin - 17:36

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
Le pouvoir des rumeurs
avec Soledad Vélantis



Je l'écoute dans ce même sourire exprimé lorsqu'on a fait mention de la royauté actuelle. Elle parle d'informations à divulguer en échanges de "services" qu'elle n'énumère point. Certes, cela rendrait que plus complet les informations que Nicky me fait parvenir et j'aurais de meilleurs rapports sur ce qui se passe au pays. Bien que j'aie déjà mes espions, un autre point de vue me serait que plus bénéfique. Même si d'après mon opinion cette offre se montre alléchante, je me dois d'en parler à mes conseillers comme elle m'a dit. C'est dans un geste délicat que je viens prendre la lacryma située au creux de sa main pour la regarder de plus près. Un simple mot de passe et toutes les informations seraient à portée de main. Il me reste cependant une question à laquelle elle ne pourrait pas répondre : est-ce que je peux leur faire confiance?

" Vous avez fait mention d' " existence et façon de faire les choses", j'aimerais en savoir plus sur cette "monnaie d'échange". Disons que c'est pour rassurer mes conseillers sur le prix à payer... "

S'il s'agit de mettre la vie des miens en danger pour quelques mots échangés, je ne pense pas que cela ferait leur bonheur à entendre. Chaque homme de Golden Crown est d'une aide précieuse, chaque âme est unique, chaque personnalité est requise afin de faire de cette guilde, un endroit particulièrement complet sous tous ses aspects. Si on voit un de nos hommes mourir au combat, la stratégie change, la façon de faire doit être différente de ce qui a été pensé parce que chaque âme est importante dans chaque combat que nous menons. Si pour elle nous sommes que de la chair à canon, elle n'entendra certainement plus jamais parler de nous et ce, malgré toutes les bonnes intentions à vouloir se rendre utile.

" Désirez-vous que je vous raccompagne, Milady? Ou puis-je vous inviter à prendre le thé? "

Mon sourire mesquin s'est effacé pour reprendre cette expression angélique que je porte si bien. Je mets la lacryma dans la poche de mon pantalon en m'assurant que je ressens bien sa présence tout en attendant sa réponse à ma question. Si son mode de transport se voit à arriver plus tard, alors je la guiderai jusqu'au manoir pour lui verser le thé comme promis.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Jeu 9 Juin - 13:29

avatar
Soledad C. Vélantis

[M] Ishtar's Eye

Click


♦ Jeu d'alliances ♦
 ♠ Adrien Campbell & Soledad Vélantis ♠





Son interrogation lui tire un sourire amusé, elle reste là, calme dans cette posture de diplomate qu'elle s'est donnée elle-même, négociant pour une collaboration avec une organisation dont elle était la créatrice. Ces doutes sont comme un délice, un délice qui se savoure au vue de l'idéal pour laquelle elle s'était aujourd'hui donné corps et âme, qui à la perdre, qu'elle l'avait vendu au diable.

" En réalité c'est assez simple, pardonnez la méprise si je n'ai pas été assez claire, ce que je voulais dire est que vos actes seuls en fonction de ce qu'ils sont et de leur impacte pourront nous suffire à vous livrer l'information gracieusement. En d'autres terme nous ne vous demanderons aucun paiement dans ce genre de situation, si bien sur nous n'avons rien à gagner à vos actions alors nous rentrerons dans un simple échange monétaire où nous serons des prestataires payés en joyaux, ou tout autre monnaie d'ailleurs, pour leurs services. Il n'y a donc aucune inquiétude à avoir, nous ne vous demanderons rien de plus que de l'argent en échange de nos informations, ou bien missions, le cas échéant. "

Son expression change du tout au tout, perd cet air mesquin au profit d'une bienveillance affichée, peut-être était-elle sincère, mais elle en doutait, elle n'était pas femme à accorder foi aux apparences d'autant plus depuis qu'elle avait rejoint le rang des manipulateurs sans vergognes et des illusionnistes. Sa proposition l'intrigue néanmoins, titille son intérêt alors que très rapidement la réponse s'impose dans son esprit, un moyen de voir de plus prêt ces affaires qui occupés cet homme intriguant et de jauger de la qualité, mais surtout de l'ampleur de ce qu'il tentait de bâtir dans l'ombre de tous.

" Je ne saurai refuser une telle courtoisie. C'est avec plaisir que je vous accompagnerai le temps d'une tasse de thé. Qui plus est mon moyen de transport ne reviendra que demain, si il m'est possible d'écourter cette attente et de rentrer plus rapidement en vous suivant ce serait très appréciable. "

Une légère courbette qu'elle exécute avant de saisir son bras comme le voulait l'usage de la noblesse de Fiore.

♦ ♠ ♦ ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   Dim 12 Juin - 15:16

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


Le pouvoir des rumeurs
avec Soledad Vélantis



L'explication se dévoile et tout devient plus clair. Par nos seules actions, comme notre initiative de Bosco par exemple permet de leur donner une monnaie d'échanges pour les autres. Pour nous, obtenir des informations sur un sujet, il suffit seulement de montrer la présence de Jewels. J'hoche la tête pour lui faire comprendre que cette fois, c'est beaucoup plus clair que la situation laissait paraître quelques secondes plus tôt. Disons qu'en tant que stratégiste, il est de mon devoir de toujours imaginer le pire scénario afin de mettre en place la meilleure solution possible sur la table.

Elle me dévoile que son moyen de transport ne reviendra qu'au lendemain. Elle saisit mon bras et nous entamons notre marche vers mon moyen de transport. Durant notre marche, je l'invite déjà : « Demain seulement vous dites? Oh Milady, je ne vous laisserai pas dormir dehors! J'ai une aile d'appartements où vous pourrez loger pour la nuit si vous désirez. » Transportés d'une rive à l'autre, nous montons ensuite la pente qui nous amène jusqu'à l'entrée du manoir où déjà des serviteurs nous attendent avec du thé. Ils savaient parce que j'ai l'habitude d'en boire à mon retour mais quand il voit mon invitée, ils s'empressent d'aller chercher une seconde tasse pour en verser à l'étrangère.

« Permettez-moi d'être votre guide! »

À peine avons-nous franchis le seuil qu'un serviteur s'écrit : « Oh mon dieu! Milady! Vos mains! » Du sang séché encore frais au creux de ses mains... dire que je n'ai rien vu de tout cela! Ils s'empressent à nouveau et reviennent avec quoi soigner les plaies provoquées avec les ongles. Alors qu'il allait la toucher, je m'empresse de m'interposer : « Juste ciel! On demande avant de toucher! » Le serviteur fige un instant avant de se rendre compte de son erreur. Il s'incline devant la dame avant de lui demander :

« Milady, me donnez-vous la permission de soigner vos plaies? »

Je retrouve mon sourire et pose une main sur son épaule pour l'encourager avant de boire mon thé de l'autre :

« Voilà qui est mieux... »

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le pouvoir des rumeurs [Adrien]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rumeurs 40k
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Archipel d'Hoceanis