Partagez | .
Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why
 MessageSujet: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   Sam 30 Avr - 13:19

avatar
Jason O'Neil

Indépendant Illégal

Click


Jason O'Neil
"I look into the mirror and I hate what I've become"



22 ans ∞ Enca ∞ S.D.F
Célibataire ∞ Bad Guy ∞ feat: Jason Todd


Myself

∞ Caracter: Oh mais vous êtes là ? Je ne vous avez pas vu. Qu’est-ce que vous faites ici ? Quoi ? Mais qu’est-ce que vous me dites ? Vous êtes venu entendre mon histoire ? Ah non, je ne crois pas, non. On vous a mentis les gars, ce n’est pas dans cette catégorie qu’on parle de l’histoire.  C’est pour plus tard, ça. Faites-vous rembourser ou quelque chose du genre, surtout si on vous a dit qu’il fallait payer quelque chose.

Ou alors….Ou alors vous pouvez rester ici et attendre le fin mot de l’histoire, je peux tenter de combler les trous façon « je vous raconte comment je suis trop un mec cool » ? Ça je peux le faire. C’est genre, totalement dans mes cordes.  Ah oui, on m’informe dans mon oreillette que y’a un numéro de clown plus haut, un mec bizarre aux cheveux verts ? C’est ça hein ? Ouais, faites pas attention à lui, il confond souvent les lieux comme celui-ci avec l’asile où il est interné. Faut pas lui en vouloir, je le ramènerais quand j’en aurais finis avec vous.

Donc on commence par quoi ? Ce qu’il se passe dans ma tête ? Qui j’aime et qui je n’aime pas c’est ça ? Ce que j’aime et ce que je n’aime pas ? Je suis sur la bonne voie je crois. Bah je crois que ça va aller vite car j’aime tout le monde, sauf les poireaux. Je n’aime pas les poireaux. Non vraiment, c’est dégueulasse, qui aime le poireau de nos jours ? Primo, c’est vert. Le vert c’est moche. Secondo, c’est dégueulasse et je n’aime pas ce qu’est dégueulasse. Tertio, ça donne la chiasse, genre caca tout mous et tout.

Oh hey, arrêtez de huer hein ! Vous êtes venu pour ça, ce n’est pas de ma faute si je dois combler le vide de mon propre one-man show avec pour seule compagnie…Vous. J’ai rien demandé moi non plus et je me serais bien passé de votre visite. J’ai autre chose à faire comme…comme hmm...non, la branlette ne compte pas et puis ne nous étalons pas sur ce genre de sujet alors qu’il y a des petits enfants parmi nous. Voyons ! Un peu de tenue.

Bon bah aller, je vais tâcher de faire ça sérieusement, sinon le staff s’occupant du show risque de me taper sur les doigts. Ils ne sont pas tous sympas vous savez ? Enfin, je crois que je ne vous apprends rien, vous avez dû passer par eux si vous êtes ici…

Plus sérieusement et vous l’avez remarqué, j’ai un humour digne de Gabel Malé. Quoi ? Vous ne connaissez pas ? Ah non mais là, je ne peux plus rien faire pour vous ! Bouuuh honte ! J’aime faire rire, me demander pas pourquoi, je trouve qu’en fait le rire c’est communicatif mais c’est aussi un excellant moyen de diversion. On peut faire plein de chose en faisant le pitre, on peut devenir qui on veut. Qui soupçonnerait que sous mon déguisement de super-héros du rire, se cache un génie du crime hein ? Merde, j’ai spoilé, je voulais le garder pour la fin ça. Enfin quand je dis « génie », je m’entends par là…Je ne dis pas que je fais sauter tout un quartier au nom de je ne sais quelle cause, non, non. Je saute oui, mais pas des magasins.

Enfin qui soupçonnerait également que je suis un coureur de jupons ? Bah genre dragueur ni rien…non, non, draguer, c’est fatiguant, c’est long et chiant et je n’aime pas quand c’est chiant. Ça me casse les burnes. Moi je veux une fille donc je la prends sur l’instant. D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué mais le sexe, ça se rapporte souvent à la pêche. T’arrives dans un coin, tranquille, pénard, tu lances ton hameçon, donc ton charme légendaire et t’attends le premier poisson qui mords à la ligne comme un con. Bon on est d’accord que ce genre de méthode est totalement foireuse et que le plus souvent, j’attrape que des thons. Mais vraiment de gros thons.

Y’a de quoi faire un tartare avec toute ma vie sentimentale. J’ose dire sentimentale pour les petits enfants ici présents…Mais vous les grands, vous aurez compris. Je ne vous fais pas de dessin. Je ne sais même pas dessiner de toute façon alors ça tombe bien.

Je sais que je ne m’étale pas sur tout ça, parce que vous vous en foutez royalement tout comme je m’en fou de votre vie mais bon, c’est pour le staff comme je le disais. J’ai genre un quota de chose à dire et si je le remplis pas, je ne crains pouvoir continuer mon numéro.

Ensuite je suis censé parler de quoi déjà ? Vous avez une idée ? Attendez, quoi ? Les autres ? C’est ça ? Quand vous dites « les autres », c’est genre les gens ? Ceux qui marchent dans la même rue que moi là ? Ah ouais. Pas bête, je pourrais passer du temps sur ça, façon psychologie et vous dire que je déteste l’humanité et qu’elle pue la corruption…Mais non. J’aime bien le monde, j’aime bien les gens, j’aime bien dire « bonjour » aux marchands de ma rue quand je les croise. Moi je pense que je pourrais me présenter au prochain concours de Miss Univers….Bon d’accord, je me raserais les jambes avant. Mais je tiens à ce concours ! Déjà parce que les déguisements, c’est cool et dire de la merde devant des millions de gens, c’est encore plus cool : « Je dirais que je veux….un monde en paix ! » Dans ton cul la paix planétaire ma cocotte ! Ce que c’est con une miss…Mais bon, c’est bonne. On ne peut pas tout avoir dans la vie malheureusement. Alors comme Miss Fiore, moi aussi je veux un monde en paix…Un monde heureux et des gens vivants dans le bonheur parfait mais bien-sûr, le tout, selon mes propres conditions. Qui a dit que je serais assez sympa avec vous pour laisser copuler avec votre tendre moitié ? Nan. Vous devrez tous copuler avec moi ! Enfin les filles seulement hein. Les gars vous restez loin, j’ai déjà l’autre trans’ à gérer là. Vous savez, le gars qui fait son show plus haut : Back ! Vous ne le connaissez pas non plus hein ? Ahaha, bah moi je le connais, c’est un pote. Genre c’est ma moitié. Moi je suis la fesse droite et lui la gauche. Me demandez pas pourquoi.

Bref, je suis quelqu’un d’asssez…Pas pacifiste parce que bon, je peux pas dire non à une bonne bagarre, c’est dans mes gènes de mâle des cavernes mais généralement, j’aime bien respecter les règles d’un combat singulier…Ouais, parce que contrairement au Yéti vert et poilu qu’est Back, moi je suis quelqu’un de respectueux. Je vais pas vous agressez dans la rue : Sauf si vous êtes une femme, sauf si j’ai la dalle et que j’ai pas de sous, sauf si vous me piquez le banc public sur lequel je dors habituellement et sauf si vous êtes ma mère. Ah non, on a dit pas les mères avec Back c’est vrai. Pardon. On n’inclut pas la famille. La famille c’est sacré.

Mais j’en ai pas, alors je m’en fou !

Alors ? Vous êtes contents maintenant ou toujours pas ? Vous voyez comment je suis ou vous êtes vraiment une bande d’abrutis entrain d’écouter un gars tout aussi con que vous ? Non parce que faut pas se mentir, venir ici, faut déjà être pas bien mais en plus lire l’intégralité pour au final se faire insulter à la fin…Enfin, ça en dit long sur votre état mental quoi. Bon, maintenant, je suis à peu près certain que y’a un ou deux bouffons qui me diront que je suis trop cool. Soyez pas jalouse les filles, la classe on nait avec mais quand je vois vos gueules, je me dis que c’est pas votre cas. Ouais apparemment, vous savez, l’homme descends du singe mais votre singe, il a du se prendre quelque branches dans la tronche pour que vous ressembliez à ça.

Toujours satisfaits du numéro ? Ah ! Donc on peut se retrouver plus tard. Les femmes, filles et fillettes vous pouvez glisser un généreux billet dans mon slip kangourou, je vous ferais un bisou après, quand on sera dans la loge. En privé. Les gars, vous pouvez partir. Si madame ne rentre pas ce soir, vous savez avec qui elle passe la nuit !



My history

Nous y voilà. Le clou du spectacle. Ma vie. Je suis sûr que vous allez dire « Ouais en fait, il a eu une enfance malheureuse alors ça explique qu’il ne soit pas très bien dans sa tête » alors à titre d’information, je connais un gars, qui connait un gars, qui a un cousin, qui connait un gars qui a eu une enfance parfaitement heureuse et qu’est un psychopathe de renommée. Certains veulent faire carrière dans la médecine, dans le droit…Non, lui il visait ce genre de carrière-là. Pourquoi pas hein ? Alors vous allez certainement me demander comment moi j’ai commencé à aller de travers et comment ça se fait n’est-ce pas ? Je devrais vous dire que ma vie, c’est une chanson de Disney et qu’en preuve je vais vous en donner le titre : « Je voudrais déjà être roi ».

Sérieusement, je ne connais pas une chanson qui raconte au mieux ma vie. Mais bon vue que le staff tient aux détails, je vais vous en donner et vous pourrez me dire « Oooooh pauvre petit ». Faites-moi un bisou si mon histoire vous touche mais ne vous touchez pas. Pas sans moi. Merci !

Alors pour commencer, je ne sais pas trop par où commencer. Je suis un « en-cas », ou un Encan/Encaien…Bref un petit gars qui vient d’Enca.

Charmante région, il pleut des fleurs tous les jours et les gens sont heureux d’y vivre. Ou pas. Enca, comme tout le monde le sait maintenant est un Royaume nait des cendres de la guerre et du sang des hommes. Se taper dessus, c’est notre passe-temps. Tuer des gens et violer des petits enfants, on adore.  C’est dans ce genre de cadre un peu barbare que j’ai grandis. Sympathique hein ?  

En fait, je ne me souviens pas de mon enfance, je me suis réveillé un beau matin, j’étais dans une ruelle, sous des décombres, la tête explosée.  Mon premier souvenir de cette journée fut les cadavres, l’odeur de brûler, les cris, les pleures…La douleur. Je ne sais pas pourquoi j’étais là, ce que j’y faisais, si j’y vivais, j’ai beau essayer mais cela ne m’est toujours pas revenu. Je savais mon nom à cause d’un médaillon de naissance que j’avais gardé...Mais c’est tout. C’est tout. Je ne sais pas si j’ai une famille, si j’ai des frères ou des sœurs…Je ne suis pas certain de savoir qui je suis vraiment et j’ai arrêté de me torturer l’esprit avec ces questions depuis bien longtemps maintenant.

Donc comme beaucoup d’enfants de mon âge dans cette période, la mode était plutôt à l’orphelinat. Combien d’autres sont comme moi ? Combien le seront avant que j’atteigne la majorité ? Pourquoi personne ne vient jamais nous aider ? Les vieux, parlent discrètement dans les ruelles, de Royaumes voisins, riches, forts, puissants mais aucun d’entre eux ne s’aventurent en ces terres de violence et de désolation. Personne ne vient sauver ce qui est condamné à dépérir. A mourir. A s’étouffer sur ses propres flammes.

C’est commun d’être orphelin de nos jours et contrairement à beaucoup, j’ai arrêté de pleurer depuis longtemps. Pourquoi je pleurerais des souvenirs que je n’ai pas ? Pourquoi je pleurerais des gens que je n’ai jamais connus ? De nos jours, il est beaucoup plus facile de survivre seul qu’en étant entouré. Parce que c’est la loi du plus fort. Manger ou être manger.  Ça peut paraître cruel dis comme ça et je peux paraître froid mais je ne suis pas à plaindre parce que contrairement à Miss Fiore, la nature m’a donné un cerveau et je sais m’en servir.  Ce qui n’est pas le cas de Back.

Du plus loin que je puisse me souvenir…Back a toujours été les bras et moi la tête. Il frappait et moi je posais les questions. Il n’est pas stupide pour autant vous savez, c’est juste qu’il a ses propres…démons. Back n’est pas comme moi…Il ne le sera jamais. On ne sera jamais pareils. Back est un enfant de la guerre et de ses ravages. La couleur rouge lui plait et il en est tombé amoureux. Je ne dis pas que cela me dérange ni même m’effraie, il est juste particulier. Comme moi, je le suis, à ma manière. Comme je vous l’ai dit plus haut, j’aime faire le pitre et le clown…Parce que ça m’amuse et aussi parce que ça amuse les autres…Moi je suis tombé amoureux du sourire des hommes.

Je ne vais pas dire que je n’en veux à personne et que je ne me suis pas senti abandonné, loin de là. Je me suis sentis seul un bon nombre de nuits mais au moment où je pensais me noyer, Back est apparu comme étant ma bouée. Il m’a sauvé. De bien des manières qu’il soit possible de l’être et pour ça, je lui en serais éternellement reconnaissant. Même si c’est un menteur de premier ordre ! Me faire croire qu’il avait trouvé un trésor, à mon âge. C’est à cause de lui si j’ai la sale manie de piquer quelques trucs de valeurs de temps en temps…Mais différemment de lui.

Lui, il entre, il casse tout et il repart. Il pourrait même voler le tapis en poil de balkans de votre mamie si ça lui plait…Moi non. Moi j’ai un niveau au-dessus. Depuis longtemps. Je n’ai pas eu de modèles, de mentors, j’ai appris seul mais ce que je vole…C’est les riches. Toujours les riches. C’est devenu un principe. Cela ne fait pas de moi le prince des voleurs et encore moins un quelconque Robin des bois modernes, non. Parce que si j’étais Robin, faudrait que je redistribue mon gain aux pauvres mais les pauvres qu’on à aller se faire voir. Je garde tout pour moi et uniquement pour moi. Je passe théoriquement et normalement avant les autres. C’est logique. Question de survie.

En fait si Back est amoureux du sang…Moi je suis amoureux du profit. Pas que de l’argent, non. Le profit est bien plus large. Je dirais que j’ai le commerce et l’arnaque dans le sang et avec l’âge, les choses ne se sont pas arrangées pour moi.

J’ai appris à profiter de la chose qui m’avait sans doute détruit et arraché la moitié de ma vie. J’ai appris à profiter de la guerre et du malheur des autres. J’ai appris qu’après une bonne bataille, les hommes cherchaient le réconfort et je suis devenu bon dans ça. ATTENTION ! Je vous arrête de suite, ce n’est pas moi qui les réconfortes…Oh que non, je l’ai dit, j’aime les filles et c’est justement parce que je les aime et que les orphelines de mon quartier, je leurs ai permis d’avoir une seconde vie. J’ai ouvert un club, à 18 ans. Fallait attendre l’âge légal même si ce que je fais n’est pas tout à fait légal hein…C’était juste pour faire joli sur les papiers quand je les ai signés. Mon club c’était le « Lux»…Et chaque nuit, chaque soirée, y’avait du monde. Toujours plus de monde. Je m’en foutais de ce qu’il se passait entre ces murs, tant que j’étais payé. Je m’en foutais qu’ils soient 12 dans une chambre pour une fille…Tant que j’étais payé. J’ai appris à tirer profit de la guerre et à vendre les autres. J’ai appris à trahir un copain, à le dénoncer aux autorités pendant qu’ils s’enfuyaient. J’en avais rien à foutre, y’avait toujours une récompense à la clé. Je vous l’ai dit, j’aime les gens et j’aime qu’ils soient heureux…Donc le malheur des uns, fait le bonheur des autres.

De toute façon, faut pas se mentir, le monde est comme ça et que ce soit ici, à Enca ou ailleurs.

En dehors des affaires, je n’avais pas grand-chose  faire de ma vie. Back lui c’est un génie du combat, moi j’étais derrière en retrait. Les vieilles elles disaient qu’on avait un « don » quand on était ensemble. Ouais enfin, à part passer pour un vieux couple, je ne vois pas trop où il est notre don. Peut-être que les pets de Back rapportent…Il pète tellement fort que ça fait parfois une note musicale. Je devrais lui apprendre la musique ? Vous en pensez quoi ?

Bref avec l’âge, si l’un est devenu un meurtrier…L’autre est devenu un homme d’affaire tout à fait respectable. Ou presque. On ne va pas chipoter sur les détails !

Vous vous demandez comment je suis arrivé à Fiore ? Moi-même je ne le sais pas. C’était le pari d’une nuit bien trop arrosée à mon goût. On s’est dit « Et si on allait là-bas ? » et puis…Nous voilà. Si vous croisez Back, faites attention à vous, mais moi, je suis ouvert à toute proposition d’entente cordiale, amicale et…charnelle. Hmm surtout charnelle.



Hit Me With Your Best Shot

∞ Magic :
Bon dernier round après vous pouvez partir. On me souffle de nouveau dans mon oreillette que je suis censé cacher cette partie-là mais j'en ai pas envie et puis, tout finit toujours par se savoir. Donc parlons magie ! J'adore la magie et les magiciens et les petits lapins qui sortent de nul part. Surtout les lapins, mais magie elle ne me sert pas à invoquer des petits lapins, non, non.

Moi, je suis un de ces gars qui pratique le "rééquipement", plus précisément au niveau des armes. J'aime les armes, notamment les gros calibres, me demandez pas pourquoi, une nouvelle fois. Je trouve que tirer sur quelqu'un c'est bien plus rapide et expéditif que de devoir se faire mal à lui en mettre une. Non parce qu'entre nous...Vous avez déjà frappé quelqu'un ? Ça fait vachement mal ! Non d'un chien! Donc voilà, comme tout petit mage qui se respecte, j'ai une petite dimension de poche où j'ai mon armurerie personnelle à l'intérieur et j'ai le choix parmi un GRAND nombre d'armes diverses et variées...Ou pas. Je voulais juste faire genre que j'en avais beaucoup mais c'est pas vrai. Je suis débutant aussi, ne l'oublions pas.



© sobade.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   Dim 1 Mai - 17:37

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click


   
   

   

   


   

     Modération
Jason O'Neil


   

(Re) Bienvenue sur Fairy Tail RPG! Je serai ton modérateur. Si tu as une question n'hésite pas à m'envoyer un Message Privé ou de poster à ma suite! Lorsque toutes les modifications demandées seront effectuées, et seulement lorsqu'elles seront toutes effectuées, tu pourras poster à ma suite disant que ça a été fait. Commençons Cool

Général
Codage original! Je ne vois pas de bug en soit sauf lorsqu'on arrive aux techniques où elles s'empilent pour faire une pyramide inversée! xD Bon choix d'avatar aussi. J'ai vu des coquilles qui se sont incrustées ici-et-là, mais on lit très bien d'un bout à l'autre. Tout autant que tu captives le lecteur avec une petite histoire dans les descriptions. Alors en soit, très agréable à lire, je n'ai pas grand chose à dire là-dessus!

Psychologie
Super! On voit des traits de caractères qui paraissent fort suffisants pour jouer le personnage. De plus, à travers les descriptions, j'ai l'impression qu'il s'agit aussi du personnage qui s'adresse à nous, chose qui démontre un intérêt pour lui, une motivation et déjà une longue vie.

Histoire
Troll, par-dessus troll, tu t'arrêtes donc jamais? J'aime ça, continue! On connaît pas trop son passé, mais ça te laisse en soit une bonne porte ouverte pour développer plus tard et instaurer des Arcs Persos.

Magie
Rééquipement... encore? xD Si tu cherchais un autre truc, t'aurais pu me demander aussi coco ♥️ C'est pas grave, c'est toi qui vivras avec Ha! Ha!


Conclusion
Quelques petites modifications et ça devrait être bon! Super fiche à la lecture je l'ai quasiment dévorée haha!
   

   


©️ Camaleón

   
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   Dim 1 Mai - 22:15

avatar
Jason O'Neil

Indépendant Illégal

Click

J'ai modifié !

Ça me plait que ma fiches te plaises ! Donc si on se plait, je pense que c'est l'essentiel ♫
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   Lun 2 Mai - 3:02

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click


 
 

 

 


 

   Modération
Jason O'Neil


 

Euh...


 

 


© Camaleón

 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   Lun 2 Mai - 3:23

avatar
Jason O'Neil

Indépendant Illégal

Click

J'ai modifié !

Dialogue de sourd, bonjouuurr ~ ♥
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   Lun 2 Mai - 3:28

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click


 
 

 

 


 

   Modération
Jason O'Neil


 

Alright! Tout beigne maintenant. Vas t'éclater à présent sans trop éclater de gens Cool
 

 


©️ Camaleón

 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Listen, I'm a nice person. So if I'm a bitch to you, you need to ask yourself why   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Le premier rpg/3rd person shooter de 40k: space marine!
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Avant-Propos :: Vous et votre Personnage :: Mages Ermites