Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Horizons [Sara]
 MessageSujet: Horizons [Sara]   Jeu 21 Avr - 3:03

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
horizons
Sara



Les funérailles viennent de se terminer. Les nuages semblent s'être dégagés enfin et ce qui reste du temps de l'astre ensoleillé pour la journée est enfin dévoilé. J'ai été fort durant les funérailles, je n'ai pas pleurer une seule goutte. Sara avait eu raison. Je dois garder la tête haute, je ne dois pas faiblir parce que si je faiblis, qui oserait croire en son Roi? J'ai fait un discours non sans pause, non sans émotions dans la gorge, non sans envie de pleurer et de crier devant tout le monde, non sans montrer cette partie sombre de ma personnalité, mais j'ai résisté. J'ai montré que j'avais de la tristesse en moi, mais j'ai prouvé que j'étais capable de la surmonter.

On m'a confié les cendres de Ohatsu après que son corps ait été brûlé a ma demande. Je ne peux pas vivre ma vie avec sa voix qui parle sans cesse, qui me demande de la sauver ou de la suivre là où elle est tombée. Je ne peux pas non plus lui faire subir ce que je fais subir à Diego ou à Yume... pas à elle. Son âme est bien trop précieuse pour que son repos soit bafoué par égoïsme. Je tiens son urne à deux mains et marche jusqu'à la falaise à plusieurs mètres du manoir. Je regarde l'horizon, un dernier coucher de soleil avec celle qui a eu cette place toute particulière dans mon coeur, celle qui m'a fait voir le monde autrement, celle qui m'a fait croire que le monde pouvait être différent...

« J'espère seulement que là où tu es, tu ne souffres plus. »

Je caresse du bout des doigts l'urne en versant une toute dernière larme pour elle que j'essuie rapidement avec ma main. J'expire profondément et relâche les cendres au gré du vent. Je les regarde s'envoler au loin, se mélangeant avec les couleurs de l'horizon une dernière fois avant qu'ils ne disparaissent pour de bon et atterrissent aussi dans la mer.

« Non turbetur cor vestrum. Creditis in Deum; et in me credite. Amen. »

Un passage qui m'aidera à m'en sortir le coeur moins lourd, à me rendre encore plus fort et à croire au futur. Même si je voyais un futur avec elle, il me faudra créer un futur sans elle. Je ferme les yeux, je médite sur mes derniers moments avec elle tout en entendant les bruits de pas qui se dirigent vers moi. Dans ce silence de mort, il est facile de remarquer les âmes vivantes. Je la laisse s'approcher sans rien dire, sans bouger, l'urne vide entre les mains. Ça a été une dure journée, mais j'y ai survécu.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Ven 22 Avr - 7:44

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Vers l'avenir
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.

Ils se sont dispersés comme les nuages dans le ciel. Ils se sont dispersés pour ne laisser derrière eux qu’un lourd silence pesant. Un silence mortuaire. Tu n’as jamais eu l’occasion de lui parler, de la rencontrer personnellement, de lui adresser quelques gentillesses et sans doute, si tu en avais eu la chance, tu ne l’aurais pas fait. Tu n’es pas comme un de ces idiots qui courberait l’échine dès que tu voyais sa silhouette à l’autre bout du couloir. Non.

Alors ils se sont dispersés, tous ces autres que tu connais sans connaître. C’est dans ce genre de moment que l’on se rend compte à quel point la guilde est grande. A quel point les individus qui la composent sont singuliers à leur façon. C’est dans ce genre de moment que tu as pris conscience que tu n’étais pas la seule, certainement, à t’être fait recueillit comme un petit chaton errant entre deux boites dans une ruelle. Peut-être qu’à un moment donné, ils ont tous été toi et tu as été eux quand l’heure avait sonnée.

Alors même si les funérailles sont passées maintenant, tu es là, le regardant s’éloigné. Tu es là, le suivant des yeux. Ce Roi qui, silencieusement, pleure.

« - Tu n’y vas pas ? »

Une voix derrière toi, te fais perdre de vue cet homme. Tu reconnais l’armure, tu reconnais la posture, dos appuyé contre le mur, silencieux, les yeux braqués sur toi, l’air boudeur comme un petit enfant à qui on venait d’interdire de sortir.

« - Et toi alors ?
- Je t’ai posé la question le premier.
- Je préfère lui laisser quelques minutes…Avec elle.
- Avec la Reine. C’était la Reine, Sara.
- Non. C’était VOTRE Reine, pas la mienne. Un souverain doit être reconnu pour assurer sa légitimité et pour compter sur le soutien et la loyauté de ses sujets…Elle n’avait rien venant de moi. Je ne vais pas mourir ou me taillader les veines pour une femme ne s’étant jamais présentée à moi.
- Faut-il toujours que tu sois comme ça ? Bornée, campée sur tes positions ?
- Je ne serais pas moi si ce n’était pas le cas. En attendant, t’as pas un service de sécurité à assurer Terence ?
- Tout le monde a eu sa journée…
- Et donc tu me tiens compagnie ?
- Bof, pas vraiment, je te surveille. T’es la seule qui reste silencieusement dans son ombre. Qu’est-ce que t’espères de lui sur le long terme ?
- Sincèrement ? Aucune idée. Mais si tu veux une réponse immédiate, je te dirais : J’espère qu’il sera le Roi qu’il a promis d’être.
»

Etre Roi dans un pays où il y a déjà une Reine. Quand on y pense, c’est une situation assez conflictuelle. Etre Roi….Etre Reine. Ça sonne tellement chevaleresque, comme dans les contes mais sa vie n’est pas un conte de fées, ça ne l’a jamais été. Ça, il suffit de le regarder pour le savoir.

Alors, faussant compagnie à Terence, tu pars à sa recherche, à sa rencontre. Encore une fois. Plus pour voir quel être tu auras en face de toi que par curiosité : L’homme, le Roi, le veuf. Les trois en même temps, sans doute…

« - Et maintenant ? Qu’est-ce que vous comptez faire, votre Majesté ? »




© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Lun 25 Avr - 1:01

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


horizons
Sara



Des pas légers, mais déterminés à la fois et confus. Probablement à la recherche de quelque chose. Ils se rapprochent avant de s'arrêter tout près. Sa voix brise le silence. C'est Sara. Elle me pose une question. Qu'adviendra-t-il de notre futur? Après ce qui vient de se passer, y a-t-il vraiment un avenir devant nous? Est-il possible de voir plus loin lorsqu'on espère bâtir un futur avec quelqu'un? Est-ce que notre rêve est encore possible? Serai-je capable de prendre les bonnes décisions si elle n'est pas là pour me conseiller? Et si personne n'est là pour me calmer lorsque j'ai des excès de colère? Terrence n'a pas été capable de me retenir avec ses hommes, si lui n'en a pas été capable, qui le fera?

« C'est dur à dire maintenant. Je n'ai pas vraiment la tête à regarder devant même si je me dois de le faire. »

Je suis conscient que je ne peux pas rester figé indéfiniment ni regarder derrière. Il y a des choses qui se sont produites et je ne peux pas me blâmer jusqu'à mon dernier souffle. Je dois avancer, vivre pour elle, pour ce que nous avons bâti, pour ce que nous avons vécu elle et moi : un amour sans limites. Et maintenant? Dois-je laisser pourrir ce que nous avons bâti? Je fixe les nuages qui passent près du soleil sans regarder derrière eux. Ohatsu a été comme ces nuages, elle est passée dans ma vie comme un vent bien-veilleur, comme une rédemption. Je ne suis pas fier de moi pour avoir attenté à sa vie, même si ce n'était pas moi, elle n'aurait pas du me voir dans cet état, jamais... mais le destin a dit que cet instant serait le jour où nous nous croiserions à nouveau. Nous avons été séparés durant six ans et rien n'a changé...

« Golden Crown restera ce qu'elle a toujours été. Reine ou pas, nos rêves doivent se réaliser. Le monde se doit de changer quand même. »

Je regarde l'urne que je tiens entre mes mains et la fais tourner pour la regarder une dernière fois avant de la jeter elle aussi à la mer. Si nous devons nous souvenir d'elle, nous ne nous souviendrons pas de sa mort, mais de sa vie et de ce qu'elle a représenté pour tout le monde. Je devrai me débarrasser de tout ce qui lui a appartenu... sauf ce tableau, mon dernier cadeau. Elle ne l'a jamais vu terminé. Elle n'avait vu que le début au moment où je lui ai remis sa robe. C'est peut-être un des meilleurs souvenirs que j'ai d'elle. Cet instant de nos retrouvailles où elle-même n'y croyait pas, ce même instant où je lui ai révélé mes projets, nos projets.

« Avez-vous déjà perdu un être cher? »

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Jeu 28 Avr - 10:17

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Vers l'avenir
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.

Tu ne sais pas vraiment si tu as un jour eu des rêves. Plutôt des objectifs à atteindre. Et à chaque fois, ils changent. Ils ne restent jamais les mêmes. Jamais bien longtemps. Alors quand il parle de rêve, tu ne sais pas trop si tu dois comprendre s’il parle des siens…Ou des leurs. De ces autres qui étaient avec toi. De ces autres qui faisaient aussi partis de Golden et qui avaient, sans trop le comprendre, l’entière confiance d’un roi déboussolé. Qui était resté pour lui ? Qui avait compris ? Personne. Ils étaient tous repartis après la cérémonie, chacun retournant à leurs occupations et tu ne peux les blâmer. Tu aurais sans doute fait de même si tu avais quelque chose à faire. Autre que de veiller sur une âme en détresse.
Une âme égarée.

« - Si je vous réponds…Qu’allez-vous faire de ma réponse ? Compatir parce que la situation a été commune ou simplement l’ignorer ? Vous me demandez si j’ai perdu des êtres chers. Toute ma famille, oui. J’ai perdus des amis chers dans une guerre qui n’était pas la mienne pour servir une cause que je ne pensais pas juste de base. J’ai perdus un amour en défendant des hommes qui n’ont fait que me chasser comme la peste de mon pays natal. »

Un silence passe. Quand t’y repenses, il y a cette boule qui se forme au fond de ta gorge. Aujourd’hui, tu ne pleures plus. Ni pour lui, ce père aimant, ni pour eux, ces amis et amours perdus à jamais. Aujourd’hui, tu ne pleures même pas la Reine. Aujourd’hui, les larmes sont muettes et si elles venaient à écouler, elles seraient dénouées de sens.

« - Mais ma vie n’a pas d’importance. Ou pas comme cela devrait être. Ma vie m’appartient et ce que j’ai perdus fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Ça fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Les pertes, la douleur, le chagrin…La haine, la colère, la culpabilité…Tout ça, on finit par le surmonter. Toujours. Ça prend du temps et de l’aide, mais on y arrive. »

Autour de vous, le silence pesant te rappelle au fait qu’il y a désormais quelque chose qui te retient ici. Devant lui. A côté de lui.

« - Vous y arriverez…A réaliser vos rêves. Croyez-moi. Vous êtes quelqu’un de fort, plus que ce vous ne pouvez imaginer et vous y arriverez. Parce qu’avoir des rêves, c’est ce qui nous raccroche à la vie. »

Terence n’est pas là. Il ne vous espionne même pas d’un œil prudent. Il t’a laissé partir toi et seulement toi comme il t’a laissé passer ce jour-là quand l’annonce est tombée. Qui pourrait bien retenir la colère d’un roi ?

Qui pourrait bien retenir les océans déchaînés de son cœur et la terre tremblante de son âme ? Sans doute nul sur terre. Ni toi, ni lui…Ni personne. Personne ne peut comprendre ce qu’il ressent présentement, personne ne peut savoir ce que ça fait, d’avoir ce trou dans la poitrine. Ce vide. Cette douleur. Personne ne peut ressentir ce qu’il ressent car même la simple empathie ne suffit plus.

« - Je ne suis pas conseillère du roi. J’en ai pas le titre et encore moins l’honneur…Mais sachez ceci si cela peut apaiser votre mal : Vous aurez toujours quelqu’un sur qui compter. Que ce soit moi, ou Terence qui excelle dans le fait de vous servir, vous et vos objectifs ou que ce soit les autres membres de Golden. Tous ne jurent que pour ça. Ne vivent que pour ça. Réaliser vos rêves qui sont progressivement devenus les leurs. »




© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Lun 2 Mai - 20:20

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


horizons
Sara



Pourquoi cette réponse? Je ferme les yeux devant ses mots. Je ne cherche pas à comprendre. À quelque part, elle doit souffrir elle aussi et cette souffrance, elle l'extériorise en questionnant les autres en crachant des flammes brûlantes. Je ne dis rien, je ne fais que tendre l'oreille à ce que son coeur me dit en battant un peu plus rapidement à chaque mot prononcé. Lorsqu'elle prononce des mots, lorsqu'elle me dit que sa vie n'a pas d'importance, j'ouvre les paupières et regarde l'horizon. Colère ou tristesse? Ce n'est jamais facile de se ranger d'un côté ou d'un autre... alors j'adopte les deux. Je me retourne vers elle avec cet air à deux expressions et je la sermonne un peu comme un ami le ferait:

« Ne dites pas ça, Sara. Votre vie a tout autant d'importance que la mienne ou de n'importe qui. »

Même de la vie d'Ohatsu. Puis, c'est un silence qui s'installe. On n'arriverait pas à savoir s'il s'agit de pression entre nous ou bien un malaise. Elle est optimiste pour mes rêves, elle me décrit comme quelqu'un de fort qui réussira à accomplir ce qu'il désire. Elle me fait sourire. Elle poursuit, racontant que je peux compter sur elle ou n'importe qui de la guilde qui partage les mêmes ambitions que moi pour réussir. Je m'avance vers elle toujours en souriant. Je lui dis en toute franchise ce que je pense d'elle et ce qui a toujours été le cas depuis notre première rencontre dans ce village au nord. Sara passe son temps à se mettre de côté dans toute cette histoire et c'est mon rôle et la remettre sur les rails et lui montrer qu'elle n'est pas qu'une chose qui ne représente rien du tout.

« Sara, vous n'avez peut-être pas de titre « spécial » comme certains de mes hommes, mais je vous considère depuis le début comme quelqu'un sur qui je peux compter, une véritable amie. Cessez de vous mettre de côté quand votre rôle est plus important que tous ces statuts sur un jeu d'échec. »

Je ne sais pas comment la remercier de toujours être présente pour moi et ce, à chaque fois que mon âme chavire dans une mauvaise direction. Quand j'y repense, j'ai perdu ma bien-aimée dans cette histoire, mais je n'ai pas perdu les membres de ma guilde et ma bonne amie Sara. J'ai perdu une part de moi à l'intérieur, mais je n'ai pas perdu mon support, ceux qui sont là pour m'aider à contrôler mes excès de colère ou pour me remettre sur les rails quand c'est moi qui dévie par tristesse ou soif de pouvoir. Je n'ai jamais eu l'intention de faire tout cela que pour moi, j'ai toujours gardé en tête que ce serait pour le bien de tout le monde.

« Puis-je vous inviter en ville pour boire en notre amitié? »

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Mer 4 Mai - 5:00

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Vers l'avenir
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.

Un titre « spécial ». Parfois tu oublies qu’ils en ont tous un. Un de ces titres se révélant être l’équivalent d’une place sur l’échiquier. Roi, Reine, Fous, Cavaliers, Tours, Pions…C’est vrai que jusqu’à présent tu t’en foutais un peu que ce soit du titre ou des autres. Malgré le but « commun » que vous aviez, aucun de vous n’avez de lien particulier avec les autres. Vous n’étiez pas du même sang, vous n’étiez pas les meilleurs amis du monde et vous ne le serez sans doute jamais d’ailleurs…Tu les connais sans les connaître comme ils savent qui tu es sans en savoir plus. Tu n’as pas à parler de ta vie et la leur ne t’intéresse pas. Tu sais mettre un nom sur un visage mais ça s’arrête là. Il faut que s’arrête là. Le copinage n’a jamais été ton fort…

« - Vous savez entre ce titre que vous octroyez et celui qui se mérite comme l’amitié, je préfère nettement être votre amie qu’être votre pièce. »

Certains partaient parfois à l’étranger, négocier, discuter, mettre en place des accords entre Golden et ces pays voisins mais toi, toi tu étais resté là depuis le début. Ecoutant, regardant ces autres s’activer autour d’une seule et même figure. Autour du Roi. Autour de la Reine.

« - A une seule condition ! C’est vous qui payez la note à la fin ahahaha ! »

Et puis faire faux-bonds à Terence n’est qu’un plaisir parmi tant d’autres. Il partira à la recherche du Roi disparu quand il s’apercevra qu’il est parti avec toi.

« - J’ai une question à vous poser à mon tour. M’en voudriez-vous si je refuse…Enfin…si je m’abstiens plutôt de faire copine-copine avec les autres membres ? Je respecte le fait qu’ils soient là, qu’ils vous servent et tout ça…C’est juste que je ne suis pas quelqu’un qui aime s’enticher d’un « ami » et qui aime raconter sa vie à tout le monde. Donc si un jour, un membre venait à se plaindre de mon comportement jugé « antisociable », m’en voudriez-vous à ce moment-là ? »

Tout le monde devait le savoir maintenant. Ta ressembler avec cette femme te trahissait et tu ne pouvais cacher le fait qu’Enya était ta sœur mais ce que tu ne voulais pas, ce que tu ne voulais plus, c’est que l’on t’approche pour elle, pour savoir des choses sur elle, sur le genre de relation malsaine que vous pourriez avoir, sur le comment du pourquoi tu vis ta vie à l’ombre de celle de ta sœur alors que tu es différente. Tu sais que tu es différente. Mais tu n’as pas besoin de te faire analyser de façon psychiatrique par un tiers qui se serait dit que ça serait cool d’avoir une Taylor pour amie. S’il y a bien quelque chose que tu as en commun avec ta sœur, c’était sans doute cet aspect-là. Le rejet des autres. La crainte des autres.

« - Vous savez, je les entends les rumeurs parfois des domestiques mais ce n’est pas ça qui m’affecte le plus…C’est juste que j’aimerais que l’on ne se mêle pas de ma vie ou de celle de ma sœur. Pour ce que je sais, elle a sans doute trahit plus qu’elle n’a eu confiance en qui que ce soit et moi, c’est l’inverse…Et à force de trahison, j’ai appris à me sentir bien seule. J’aimerais juste que ce point-là soit clair entre vous et moi. Justement parce que vous êtes mon ami aussi. »

N’est pas né, celui qui arrivera à briser cette carapace que tu t’es forgé. N’est pas né, celui qui arrivera à entrer dans ton monde par la grande porte. Ton monde est fait de feu et de cendres. Ton monde est fait des enfers de la terre.
Ton monde est fait du sien.
© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Jeu 5 Mai - 1:10

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


horizons
Sara



C'est exactement ce que je veux et ce que j'attends. Certes, il y a des rôles, des tâches, des titres, mais un titre ne définit pas une personne comme telle ni sa relation qu'elle a avec moi. Certains qui partagent les idéaux de Golden Crown préfèrent rester strictement professionnels et ne s'engager avec personne ici. Ils sont là pour leur objectif propre et personnel et c'est bien ainsi. D'autres, comme Sara, possèdent un lien sentimental avec moi. Mais vous voyez, Sara aurait pu posséder le titre de Tour ou de Cavalier si elle avait voulu, mais ça n'aurait rien changé pour moi. Ce lien que j'entretiens avec elle serait le même, elle resterait Sara mon amie mais avec plus de responsabilités au sein de la guilde.

« Ne vous inquiétez pas pour cela. J'ai lancé l'invitation, les factures me reviennent! »

Dis-je avec un rire franc, mais fatigué. Bouleversé par toutes mes émotions dernièrement, il me faudra un peu plus de temps afin que mon corps reprenne son aplomb naturel. À son tour, elle me pose une question. Elle me demande si cela me dérange qu'elle ne s'attache à personne ici et qu'elle vive sa vie comme elle l'entend sans que qui que ce soit n'interfère. Je l'écoute, plongeant mes iris azurés dans les siens afin de lui prouver que je suis à l'écoute de sa voix et de son coeur. Je l'écoute jusqu'au bout sans l'interrompre. Même entre les deux parties, j'ai le sentiment qu'elle veut poursuivre, alors je suis patient, j'attends jusqu'à ce que vienne mon tour de parler. Je pose une main chaude sur son épaule pour la rassurer.

« Sara... s'ils venaient à se plaindre là-dessus, c'est à eux que j'en voudrais de ne pas respecter vos choix personnels. »

Je lui souris sincèrement avant de retirer ma main de son épaule et de poser mes mains derrière mon dos. « Je comprends votre point et il est clair. Je m'efforcerai de changer la donne et faire en sorte que l'environnement vous soit plus favorable. Nous avons tous notre place ici et je ne veux pas que des rumeurs de servantes naïves ou des mauvaises langues viennent à vous rendre mal à l'aise. Ici, c'est votre maison comme la mienne et si vous avez d'autres soucis, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir. Je suis très ouvert! Sur ce, le village nous attend Milady. Permettez-moi... »

Je prends sa main en toute délicatesse et la pose à mon bras pour qu'elle s'y accroche. Je nous guide jusqu'au carrosse, déjà prêt, toujours prêt parce que les cas d'urgence ne peuvent pas être prévus. Je l'invite à monter à bord avant que nous soyons dirigés en direction du village où le carrosse s'immobilise. Je descends en premier et l'aide à descendre ensuite. Je commence à marcher dans les rues et déjà, les villageois nous regardent en souriant et nous saluent poliment.

« Eh bien... De quoi avez-vous envie? Boire? Manger? Prier à l'église? Vos désirs sont des ordres gente dame! »

Lui dis-je accompagné d'un clin d'oeil et d'un sourire amusé en coin.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Jeu 5 Mai - 1:24

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Vers l'avenir
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.

Il arrivera un moment, tu le sais, où il faudra s’expliquer. Il arrivera un moment, où il faudra leur dire, à ces autres qui ne comprendront certainement pas, qui tu es et pourquoi tu es ici. Au début, cela ne devait être l’affaire que de quelques mois, juste pour la voir, pour la rencontrer, pour la connaître elle et non pas son alter-égo démoniaque…Mais la femme que tu as rencontré est bel et bien la triste peinture que la société a fait d’elle : Enya Taylor, LA criminelle du pays. Sa réputation ne change pas selon les pays et tu ne le sais que trop bien pour l’avoir suivie ne serait-ce qu’à Fiore, Joya ou Minstrel. Partout où elle va, tout finit par n’être que peur, désolation et bain de sang. Elle est comme ça, elle se nourrit de ça et personne ne pourra sans doute jamais comprendre ô combien elle doit être seule dans ce monde dépravé.

Alors, dans l’espoir de la changer, un jour, tu es resté. A fiore. Tu as intégré Golden Crown car de nos jours c’était le seul et unique moyen que tu avais de garder un œil sur elle, que ce soit de près ou de loin. Golden avait des espions partout, dans chaque région importante et tu sais, qu’un jour ou l’autre, ta sœur, ferra parler d’elle. A ce moment-là, tu prendras congé et quand viendra l’heure, tu l’arrêteras. Toi-même. Tu arrêteras ce que ta famille à créer. Ce monstre qui n’aurait jamais dû exister.

Tu t’en ai fais un devoir.

Les mains d’Adrien te surprennes et te sortent de ces pensées que tu continues de cacher non sans mal à ses yeux. Adrien, le Roi de Golden Crown et peut-être, le Roi de Fiore, est quelqu’un déchiré…Non pas parce qu’il a perdu sa Reine et la seule personne capable de faire tourner le monde, non…Adrien est comme ça depuis…Bien longtemps maintenant. Il suffit de le voir dans ses yeux. Il n’a pas toujours été le roi bon et compatissant…Il a été un autre. Un autre différent. Un autre qui se cache constamment dans son ombre aujourd’hui. Près à resurgir.
Adrien, tu espères qu’un jour, il fera plus que comprendre tes choix….même si pour l’instant, tu ne peux lui demander de se mêler de ça.

« - Prier à l’Eglise ? Même si j’ai un lien étroit avec cette dernière, je m’en passerais bien aujourd’hui ahahah. Mais je ne suis pas contre une petite promenade en votre compagnie. »

Tu lui souris affectueusement et tu repenses à votre première rencontre. A Terence jouant aux cartes toute la nuit avec toi. Les servantes disent qu’il passe beaucoup de temps avec une certaine Nicky quand elle est à la guilde…Non pas que cela te rendes jalouse pour un sous mais la pauvre doit tellement se fourfoyer si elle pense un seul instant que ce diablotin est « gentil ». Quelle erreur.

« - Dites-moi…vous n’avez pas peur que je sois comme « elle » ? »

© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Mar 10 Mai - 13:18

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


horizons
Sara



Je l'ai fait rire et ça m'a suffi. C'est ce que je voulais, c'est ce qui m'aidera à passer par-dessus. Le rire, le bonheur, le sourire. Si je m'en entoure, peut-être sera-t-il contagieux envers moi? Je sais que c'est encore bien récent sauf que le plus rapidement je pourrai pousser cette peine sur le côté, plus rapidement je pourrai me remettre à penser sur le comment accéder au trône de ce pays. C'est ce que je veux, c'est ce qu'elle voulait, c'est ce que ma guilde veut. Je ne peux pas baisser les bras et me morfondre. J'ai un objectif important à accomplir et je ne peux pas le retarder. Les gens seraient déçus. Déjà qu'ils ont du voir leur Reine tomber, ils ne peuvent pas se permettre de voir leur dernier espoir sombrer lui aussi.

Quand je pense à l'église, je me dis que c'est là que j'aurais aimé me marier avec elle. Je pensais lui demander sa main dès son retour. J'avais même choisi l'église : celle de l'Archipel d'Hocéanis. C'est là que nous nous sommes revus après six ans à s'être perdus. C'est là qu'un prêtre m'a libéré de la possession que Black Jack avait imposé en moi afin que je sois sous son contrôle le plus complet. Il a douté quand il a vu en moi qu'il était possible d'aimer. Même si j'étais son plus loyal, il ne m'avait pas laissé le choix parce qu'il ne voulait pas perdre son brillant soldat. À l'époque, j'étais le seul avec Frost à le côtoyer. Lui qui a toujours rêvé d'une armée, il a vu que contrôler très peu de gens était presque impossible alors il voulait conserver ce qu'il avait gagner et ce, à n'importe quel prix.

Sara me pose une question. Sa question est particulière. Est-ce que j'ai peur qu'elle soit comme sa soeur? Est-ce que j'ai peur qu'elle amène peine et destruction? Trahison? Est-ce que j'ai peur qu'elle fasse d'elle une des criminelles les plus recherchées au pays? Est-ce que j'ai peur qu'elle sombre dans la folie et se mette à vouloir contrôler les neuf enfers? Je souris pour la rassurer. Non je n'ai pas peur parce qu'un visage ne résume pas la personnalité d'une personne. Aujourd'hui, j'ai peut-être l'air tout à fait normal mais au fond, j'ai vécu de terribles choses et j'ai été un des pires cauchemars de ce monde. Physiquement et mentalement, ça n'allait pas. Aujourd'hui, ma vie s'est presque stabilisée. Mon physique m'a été rendu il ne reste plus qu'à faire un trait sur mon passé et contrôler mes excès de colère.

« Quand je vous ai vue dans cette auberge, j'ai su que vous n'étiez pas « elle ». Si vous l'étiez, les vieilles dames n'auraient pas vu le lendemain. Vous êtes quelqu'un d'autre de la tête aux pieds et même si les gens se trompent encore sur votre personne, ils verront bien tôt ou tard que vous êtes plus humaine que beaucoup de gens. Je n'ai pas peur que vous devenez comme elle parce que vous n'êtes pas elle. »

Avec ce que les gens disent d'Enya, on rapporte qu'elle est souvent seule, qu'il n'y a personne pour elle, autour d'elle. On dit que ses seuls amis sont ses propres démons... mais aussi qu'elle fait exprès pour éloigner les gens. Je ne sais pas si c'est par conscience qu'elle est un danger ou parce qu'elle ne tolère pas la présence des hommes, mais je tiens à rassurer Sara.

« Sachez bien ceci : même si vous avez perdu beaucoup vous n'êtes pas seule aujourd'hui, vous avez moi! »

Je l'attire dans un restaurant pour que nous y prenions place pour manger et continuer notre conversation.

« Même si un jour j'aurai une couronne d'or sur la tête, je n'oublierai jamais ce que vous avez fait et ce que vous représentez pour moi. Soyez-en certaine. »

Souvent, trop souvent les gens se distancient les uns des autres à cause d'un changement majeur dans leur vie. Je ferai mon possible pour garder la tête froide et avoir une conscience sur les épaules.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   Jeu 12 Mai - 7:50

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

Vers l'avenir
Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler. Δ Gilles Legardinier.

Tu n’es pas seule. Tu ne l’as jamais été malgré ce qu’il s’est passé auparavant. En arrivant à Fiore, tu as rencontré Zadig et d’autres. Peu d’entre eux ont su voir la différence majeure qu’il y avait entre Enya Taylor et Sara Taylor, tout le monde continue de vous confondre…ou seulement de te confondre avec elle. Comment ne pas leur en vouloir ? Tu n’es pas elle mais tu lui ressembles. A l’identique. Deux gouttes d’eau. Deux sœurs. C’est vrai que seul le reflet dans le miroir te trahis et te rappelles parfois à son souvenir mais même en l’ayant confronté, tu sais qu’au fond d’elle, il y a quelqu’un d’autre.
Il y a quelqu’un comme toi.

Les rumeurs sur elle ne tarissent pas. Blue Pegasus ? Et ensuite quoi ? La vie vers l’enfer sur terre ? Pourquoi avoir commencé là-bas si c’était pour en finir ici ? Pourquoi avoir bien commencé si ce n’est pour tourner de cette façon ? Personne ne lui a dit, à ce moment fatidique « ne fait pas ça » ? N’y avait-il personne à ce moment-là pour l’arrêter ? Parce que tout le monde le sait…que maintenant, c’est trop tard.

Alors tu te retournes vers lui et tu lui souris. Un de ces sourires francs et sincères. Parce qu’il avait raison. Il a souvent eu raison. Sur toi, sur vous tous.

« - Je ne suis pas « elle », c’est vrai. Je suis moi et je crois qu’au fond…Je suis bien pire ahah »

Tu te rappelles alors de cette journée avec Zadig. De tout ce qu’il s’est passé. De ta course poursuite avec la milice…De votre accident plus tard, de votre pseudo romance dans la rivière. Tu te souviens de cette journée où tu as pu sortir de ce rôle de « jumelle maudite ». Cette journée où tu as pu être toi.

« - Le jour où vous aurez une couronne d’or sur la tête, si et quand ce jour arrivera…Dites-vous que vous en êtes là grâce à tout le monde. Je vous l’ai dit. Si je ne suis pas seule, vous êtes loin d’être seul également, mon Roi. Vous avez un château, des serviteurs et surtout…Des amis. Pleins d’amis. »

Pleins d’amis, peut-être trop. Pourtant, il n’y avait aucun signe de félonie à l’intérieur de Golden. Personne n’oserait tromper un Roi si bon malgré son passé. Parce que oui, les rumeurs courent. Les rumeurs courront toujours. Comme à leurs habitudes. Adrien, il était de ces hommes au sombre passé, trop sombre pour être raconté…Alors peut-être qu’un jour, son passé le rattrapera. Peut-être qu’un jour, on viendra prendre la tête du Roi mais avant que ce jour ne puisse arriver, vous vous tiendrez devant la porte, comme le dernier rempart entre lui et l’humanité qui lui demande des comptes.

Personne ne serait assez fou pour venir jusqu’à vous. Jusqu’à lui.
Quoi que…Il doit bien y avoir deux ou trois personnes assez folles pour tenter l’aventure malgré tout.

« - Bon ! Quel est le menu ? J’ai faim, j’ai faim !!!! »


© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Horizons [Sara]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ecaterina Sara Robertson ♦ Lost in an image
» 7- Sara Hoots vs Julia La petite chochonne
» SARA TOSCA Ҩ You can't hear me cry, see my dreams all die
» JEWEL K. COOLIDGE ► sara sampaio.
» Boulos deklare madan sara ak pwofesyonèl se move peyè task

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Archipel d'Hoceanis :: Village d'Isais :: Manoir de Golden Crown