Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Je t'ai manqué ? [Enya]
 MessageSujet: Je t'ai manqué ? [Enya]   Dim 3 Avr - 14:27

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Retrouvailles "


Damaz Elandez & Enya Taylor





" Jeux déglingués "

La dalle. Cette envie grandissante de bouffer, ton ventre semble se crisper, autour de toi ce sont les décombres qui s'étendent à perte de vue, plusieurs mois et déjà et la désolation restait. Tu aurais certainement pu sourire, après tout tu y avais contribuer à ce chaos, tu avais participer à faire de Fiore une terre de désolation. Non tu ne souris pas, pourquoi sourire face au drame ? Il était tout simplement nécessaire, faire ce qui doit être fait et ce n'est pas cette vision de désolation qui te feras regretter pour autant, a vrai dire elle te donne juste encore plus faim.
Vraiment faim.
La dalle.

Et tu erres dans les décombres, observant réellement l'étendu des dégâts, car au final tu n'étais jamais venu voir de toi même l'ampleur de ce que vous aviez provoqué, et il fallait dire que vous aviez été plutôt doués, très doué même. Et cette idée te donne encore plus faim, pourquoi t'avais pas bouffer avant de venir ? Teubé.

Tes pieds foulent le sol, comme dans ton élément alors que tu évolues dans les ruines et si la faim ne t'envahissais pas tu aurais certainement put trouver ça relaxant, reposant. Tu te figes en pleins mouvement, un sentiment oppressant s'installant, non, une présence oppressante, une vague d'ondes que tu reconnaitrais entre mille autres, carnassière, brutale et mortelle. Un sourire qui se dessine sur tes lèvres alors que tes yeux perdent leur humanité dans le déferlement de ta magie sauvage, que tes dents s'allongent en crocs aiguisés dans la fusion des âmes. Simple précaution alors que tu restes pourtant statique, prêt à bondir alors que dans ton dos la présence s'impose d'avantage. Un rire rauque qui s'échappe de ta gorge, il semblerait qu'on vienne t'offrir le repas sur un plateau et quel repas. Le rire s'étouffe alors que sans te retourner ta voix rauque s'élève, un peu moqueuse.

" Eh bien ça faisait presque trop longtemps. "

Un silence, alors que finalement tu te retourne doucement, tes pupilles félines se braquant sur la silhouette rousse.

" Alors Enya : je t'ai manqué ? "

Un sourire malicieux qui se dessine, l'adrénaline qui se diffuse dans tout ton être. Les vieilles habitudes ont la vie dure, surtout quand il s'agit de ton jouet préféré.




© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Lun 4 Avr - 9:28

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Toi !
Damaz Elandez & Enya Taylor


 

Tu sais, des gens comme nous, ça ne court plus les rues. D’ailleurs, les rues elles-mêmes se sont effondrées sur les restes de l’humanité. Des gens comme toi et moi, on en croise plus et quand on parle encore de « nous », on en parle au passé et je trouve cela limite vexant. Parce que tu sais, après tout ce que l’on a vécu et tout ce que l’on a fait, je n’ai pas envie de finir comme un vieux souvenir dégueulasse qu’on jette à la poubelle avec le temps. Non. Je veux être quelqu’un. Certains me diront que je le suis devenu en forçant les choses et en étant qui je suis mais peu de gens savent que ce « quelqu ‘un », il est venu au monde à cause de toi. A cause de cette journée. A cause de toi. Toi-même t’en as pas conscience je crois. Tu te rappelles de cette journée devant les portes de Phantom Lord ? De cette journée où pour la première fois de nos vies, nos regards se sont croisés ? Ce jour-là, sans dire un mot, on a compris, l’un l’autre, qu’on ne pourra jamais s’aimer….Tout ça, parce qu’on se ressemble trop. C’est assez fous non ? De dire ce genre de chose. Moi-même quand j’y pense, j’en ai la nausée. Qui voudrait avoir quelque chose en commun avec la boule de poil et d’emmerdes que tu es ? Qui voudrait avoir quelque chose en commun avec l’homme que tu es devenu ? Si encore « homme » est un sens pour toi.

Après cette journée, on s’est retrouvé…Encore. Et à chaque fois que l’on croyait être débarrassé de l’un, l’autre réapparaissait comme une sorte de spectre pour nous rappeler. Nous rappeler qu’il n’y aura jamais d’échappatoire à notre enfer sur terre, à notre propre dépravation. D’ailleurs, la dernière fois que je t’ai vu, c’était ce soir-là n’est-ce pas ? Celle où pour la première fois, tes yeux se sont posés sur ma magie et depuis lesquels, tu eus un aperçu de mon avenir.

Et après quoi ? Plus rien, il me semble.

Pourtant…Qu’est-ce qu’on se ressemble. Putain, ça me trou le cul de l’avouer.  Blue Pegasus, il nous a fallu combien de temps pour les trahir ? Senji, il nous a fallu combien de temps pour bafouer tout ce qu’il défendait ? L’humanité, il nous a fallu combien de temps pour la détruire ? Parce que tu sais, je suis au courant, pour toi. Pour Ajatar. Normal non ? Ça me fait pitié car j’ai l’impression que tu t’étoufferas à rester avec eux. Tu ne devrais pas.

« - Ne prends pas tes désirs pour une réalité bébé. »

On a aussi ce même sourire d’attardés heureux, parce que mine de rien, toi et moi, à cet instant, on sait comment la suite se passera.

« - Alors mon chaton ?  On règle ça comment cette fois ? J’espère que tu t’es fait les griffes au moins ?»

On a tellement d’options toi et moi. La violence. Le sexe. Un juste et subtil mélange des deux. Tu sais, je m’en rappelle de toutes ces fois-là. Je me rappelle de ces soutifs manquant et de se baiser cette nuit-là. Je me souviens de tes lèvres contre les miennes. Et tu sais quoi ? Je me dis qu’il serait peut-être temps que toi et moi, on presse le pas. Qu’on règle cette ardoise plus longue que nos bras. Il serait peut-être temps qu’on se laisse partir mutuellement et qu’on essaye de trouver mieux ailleurs.

Loin de l’autre.

Ça va être dur. Très dur. Tu penses qu'un jour, tu trouveras mieux que moi gros minou ?



FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Ven 8 Avr - 20:43

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Retrouvailles "


Damaz Elandez & Enya Taylor





" Jeux déglingués "

Sa voix retentit, ton sourire s'élargit. Une invective, une invective puis un mot, surnom qui te tire ce léger rire presque inhumain, un simple mot qui t'avais manqué dans le fond, chaton.

Tu te retournes lentement, après le son de sa voix c'est son visage qui s'impose à toi, fantôme errant d'un passé pourtant omniprésent. Ton sourire s'élargit, un sourire qui répond au siens, parce qu'après tout, tout comme elle tu le sais n'est-ce pas ? Ce qui vous lie, ce qui vous déchire et vous unis, ce qui vous rend aussi irrésistible que mortel l'un pour l'autre c'est cette ressemblance troublante, depuis les premiers jours.

Un paradis pour tout ces charlatans de psy, un véritable eden pour ceux qui auraient le courage de vous approchez pour sonder, chercher le pourquoi. Un passé qui défilé, qui revient danser tel une âme errante, aussi sordide que tentante, celui d'une rencontre, car pour toi aussi il est gravé à jamais, cet instant, celui de votre rencontre, de la première à la dernière ils sont tous là, ancrés à jamais, une partie de toi, de ce que tu es, deviendra. Troublant alors que vos rencontres ont en apparence jamais été plus qu'un jeu tordus entre vous. Et pourtant un moyen de juger et tester, l'autre et ce qu'il devenait après un temps devenu trop long pour rester séparer. Intérêt véritable ou compétition ? Même toi tu ne le savais pas, et après tout à quoi bon le savoir, le pourquoi n'était pas important, il était tout simplement.

" Je suis heureux de voir que tu as retrouvé un semblant de cachet. Le blanc fade ça ne t'allais pas vraiment au teint poupée. "

Un regard qui se détourne pour contempler le ciel, un sous-entendu non dissimulé, car ce jour là tu as très bien sut comment tout pouvait se terminer, pour elle, pour toi, car après tout c'est ce jour là que vous avez compris, que l'un comme l'autre vous n'auriez jamais ce happy ending que tout le monde à temps, que l'un comme l'autre vous finiriez ravagés, bouffés, consumés par vos magies et vos actes dépravés. Que le destin avait déjà tracé votre route depuis longtemps, certainement depuis ce fameux jour aux portes des fantômes, depuis que vous avez croisé le chemin l'un de l'autre.

Tes yeux lâchent le ciel azuré pour revenir se braquer dans les siens, un sourire en coin s'esquissant sur tes lèvres alors que tu tends les bras, montrant le spectacle de destruction autour de toi avec toute ta théâtralité.

" Alors t'en penses quoi ? Plutôt sympa la nouvelle déco de la capitale non ? "

Une commissure qui s'accentue alors que tu laisses lentement retomber tes bras.

" Alors poupée, on la joue comment cette fois ?"




© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Sam 9 Avr - 8:58

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Toi !
Damaz Elandez & Enya Taylor


 

Le blanc fade hein ? Tu n’es probablement pas au courant n’est-ce pas ? Tu dois encore avoir en tête cette image de cette soirée-là mais tu sais, les jours ont passés et la rébellion qu’il y avait en moi, je l’ai maté. Je ne serais pas moi si je n’avais pas remis de l’ordre dans ma vie. Maintenant, je suis redevenu cette rouquine démoniaque aux allures de psychopathe et ça me va bien parce qu’il faut être assez fou pour survivre à ce monde. Pour te survivre à toi. Il faut être assez fous pour te comprendre et te suivre, pour savoir ce à quoi tu penses et c’est devenu presque facile pour moi de deviner la moindre de tes pensées…Tu sais pourquoi ? Parce qu’à cet instant, quand nos voix s’entremêlent pour ne former qu’un petit écho, je suis presque certaine que tu souris autant que moi.

T’es heureux de me voir. De me voir comme je suis. Tu sais, j’en ai chié vraiment. Les derniers mois furent difficile…J’ai appris des choses, j’en ai vécus d’autres et j’en ai traversé certaines, c’était horrible et je perdrais bien mon temps à te raconter ma vie mon minou, mais toi et moi, on sait bien qu’on n’a pas ce luxe.

« - La nouvelle déco ? Tu parles de cet horrible tas de ruines et de poussières ? Ça manque de style. »

Je frappe dans un caillou qui va plus loin. C’est vrai. Avant il y avait quelque chose ici. Il y avait de la vie, il y avait l’éclat de rire des habitants. Il y avait les hurlements de la patrouille de garde quand on leur passait sous le nez. Et puis, tu es passé avec cette bande de clowns. Je n’ai pas la prétention de te juger, ni de juger vos actes…Après tout, j’ai tué et je tue toujours, discrètement, dans leurs dos. Mais ce jour-là..Je n’ai pas compris tes intentions. A toi et à cette personne se disant ma « sœur ». Enfin bref, passons ce passage-là de vos vies.

« - Dis-moi, ça a changé quelque chose à ta vie de tuer tous ces gens ? Je veux dire, moi quand je tue, c’est toujours pour quelque chose : Un assassinat satisfaisant une épouse mal baisée, un meurtre pour dérober un bien précieux…y’a toujours un but tu vois. Mais toi ? Qu’est-ce que ça t’a rapporté de détruire Fiore ? »

J’ai envie de te dire que je vois les choses différemment maintenant. Différemment que toi en tout cas. Je pourrais te parler de cette pseudo relation bizarre avec Chris et je pourrais te parler de Crime Sorciere…De Jellal…Mais pas maintenant.

C’est pas l’heure.

« - Tu sais que je t’ai posé la question la première ? On pourrait se battre mais tu sais, j’ai gagné pas mal en assurance en ton « absence » mon minou et je ne voudrais pas faire mal à tes petits coussinets fragiles.  J’aimerais que tu répondes à une question chaton, qu’est-ce que tu comptes faire maintenant ? Parce que si t’as pas d’idées, j’en ai peut-être une pour toi. »

Je n’ai jamais perdue la main tu sais. Je veux dire Ishtar peut s’asseoir sur ses idées et Crime Sorcière n’est guère mieux…Ils pensent vraiment qu’on peut racheter une vie d’erreur ? Sérieusement les gars ? Vous croyez aux contes de fées ?

« - T’en dis quoi ? T’es intéressé ? »

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Sam 9 Avr - 11:18

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Retrouvailles "


Damaz Elandez & Enya Taylor





" Jeux déglingués "

A sa réponse ton sourire s'élargit d'avantage, la petite satisfaction que certaines choses ne changeaient pas, ne changeraient certainement jamais. A la réponse simple et sans réel valeur succède le reste, une question bien plus sérieux et profonde malgré vos airs demeurés, malgré ce sourire que vous pouvez afficher. Un sourire qui disparait alors que t'accepte de la jouer fair play, de commencer par répondre carte sur table sans faux semblants, a peu prêt, car au final vous aviez tout les deux passé l'âge de jouer les vierges effarouchés non ? Alors c'est avec un air sérieux et légèrement indifférent que tu la regardes.

" Ce que ça m'a apporté ? Tu veux dire à moi personnellement ? Eh bien strictement rien. "

Un silence, tu ne sembles pourtant pas bouleversé le moins du monde par ce constat.

" Tu sais Enya, il est loin maintenant ce gamin qui haïssait le conseil et ne jurait que par la promesse d'une vengeance. Il s'est évaporé avec les années jusqu'à complétement disparaître sous les traits d'Ajatar. "

Et tes yeux reprennent une lueur vive alors la succession des éventements remonte, le Palais Royal, Zadig, la promesse d'une vengeance, la découverte d'un idéal, d'un passé, l'apprentissage et la connaissance de ta propre magie, de tes origines. Le deuil aussi, la perte et la tristesse, ce traitre que tu hais en vers ceux que tu as chéri, qui seront toujours cette meute de coeur. Un faible sourire un peu triste et pourtant légèrement joyeux.

" Peut-être me prendra-tu pour encore plus fou que je ne le suis, mais je crois réellement que ce monde est perdu, qu'il nous faut le reconstruire et que cette renaissance ne pourra passer que par la destruction de tout ce qui rend le malade. La destruction de ce qui me rend malade quitte à me détruire moi-même. "

Tu sais très bien qu'elle ne peut pas comprendre le sens de ta dernière phrase, mais tu l'avais quand même dite, peut-être qu'un jour qui sait. En ces lieux, en ce moment il était maintenant évident que chacun d'entre-vous avait changé. Un sourire qui perd sa tristesse alors que tu braques de nouveau tes yeux dans les siens.

Et elle enchaîne, certainement car elle comme toi n'êtes pas du genre à poser des questions sur ce genre de sujet, la première suffit et vous faites avec la réponse qu'on accepte de vous donner, vous n'êtes pas de ces foutus entêtés qui veulent à tout pris savoir pourquoi, quand et comment.

Un rire alors que sous le zenith ta peau commence à légèrement briller, que la chaleur se dégage de ta peau tel une vague ondulant. Une mise en garde.

" Je rêve où tu me provoques Rouquie ? "

La chaleur intensifie autour de toi alors qu'elle commence à brûler tes vêtements, ton corps commence à luire d'une lumière aveuglante.

" Mais vas-y, propose toujours, on verra bien si ta proposition suscite mon intérêt. "

Le jeu était lancé.



© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Sam 9 Avr - 11:40

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Toi !
Damaz Elandez & Enya Taylor


 

Susciter ton intérêt ? Mon dieu, je l’ai déjà depuis longtemps et tu sais comment je le sais ? Parce que tu es là, prêt à bondir, toutes griffes dehors mais tu n’attaques pas. Tu es là, en face de moi et tu attends parce que j’ai piqué ta curiosité au vif. Tu es et tu resteras ce chaton grognon devant lequel il suffit simplement d’agiter une souris pour avoir son intention. Je ne suscite plus ton intérêt depuis longtemps…Je le suis devenu.

« - C’est assez contradictoire que de parler de destruction et de reconstruction dans une même phrase, tu sais ça ? Ça te donne un côté psychopathe. Mais ça se rapproche de mon offre. »

Pourtant, j’ai commencé à construire quelque chose. Avec lui. Tu sais lorsque tout a été détruit. Lorsqu’il a voulu recommencé sa vie et lorsqu’il a voulu se lancer dans ce projet complètement fou et insensé, il s’est tourné vers moi. Je ne saurais dire pourquoi. A l’époque, quand je lui ai demandé il m’a dit que j’étais la seule à pouvoir le faire….Qu’on était les seuls à pouvoir le faire et encore aujourd’hui, par moment, je me demande si vraiment, il a bien fait de se retourné sur moi. Il y en a pourtant des gens prêt à l’aider et certainement plus aptes que moi…Mais c’est vers moi que son choix s’est porté et ça, je ne le comprendrais sans doute jamais.

Va savoir ce qu’il pense…Toi-même, tu ne l’a jamais su pourtant, t’as été à ses côtés certainement bien plus longtemps que moi.

« - Dis-moi minou, minou…Il est comment votre grand manitou ? J’aimerais bien le rencontrer. Tu sais, histoire de taper la discut’ et tout ça. Tranquille, autour du thé de préférence. »

Parce que tu sais, ça m’intéresse quand même tout ça. Soledad et Jellal pourront aller se faire foutre, ils ne voient même pas ce qu’il y a sous leur nez depuis le début. La traitrise, le mensonge, la manipulation. Je suis faite de ces choses-là. Je me nourris de ces choses-là et j’en ai besoin.

Je veux rire au nez et à la barbe de ces gens qui pensent qu’ils peuvent refaire le monde avec leurs maigres compétences. Je veux rire au nez et à la barbe de ces gens qui pensent qu’ils peuvent m’enfermer entre 4 murs tandis que je dois leur rendre des comptes. Grossière erreur. Je ne rends des comptes à personne.

Jamais.

« - Et puis sérieusement, le jeu de la provocation ? Encore ? C’est d’un goût amer maintenant. On a plus l’âge pour ces conneries boule de poils. Nan, dis-moi où je peux trouver ton boss, sauve si je dois extirper cette information de ton cadavre ? Tu as le choix. »

C’est vrai. Je ne serais jamais gentille. Je viens de le dire. Je ne ferais jamais les choses biens. Je ne peux pas. Les choses doivent bouger, sur ça, je partage ton point de vue mais si elles doivent bouger c’est parce que j’aurais levé le petit doigt…Pas avant. Je m’intéresse de très près à Ajatar Virke depuis les attentats. Depuis Rhynal.

Je l’ai dit…Œil pour œil…dent pour dent. Ils m’en voudront peut-être les deux autres pour les trahir et m’approcher ainsi du côté obscure…Mais je le suis déjà depuis tellement longtemps. Le seul moyen de se débarrasser d’Ajatar Virke et de tous ce qu’ils prônent…C’est de l’intérieur…

Parce que personne n’osera s’approcher de l’extérieur…Sauf quelqu’un d’assez fou et on sait tous qu’en ce bas monde…Ce genre de personne ne court pas les rues. N’est-ce pas ?

« - Donc pour résumer…Voilà ma proposition. Mon offre. Tu m’aides à rencontrer qui se cache derrière ton organisation fumante et en échange…Je te devrais un service. Inutile de préciser sur le contrat que tu pourras alors demander n’importe quoi. Je suis d’humeur généreuse t’as vu ! »


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Sam 9 Avr - 12:13

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Retrouvailles "


Damaz Elandez & Enya Taylor





" Jeux déglingués "

Tu écoutes sans sourciller, une écoute attentive alors que pourtant au fur et à me sure des mots s'écoulant de sa gorge tu serres les lèvres, que tes dents se crispent pour retenir cette explosion naissante en toi. Une explosion bien difficile à maîtriser. Impossible alors qu'à peine sa dernière phrase commencé tu ne peux le retenir d'avantage, le rire éclate dans un son rauque, stimulant tes abdominaux dans sa décharge brutale, quelques secondes pour réussir à reprendre contenance, te maintenir prêt alors que plus le temps passe plus ton corps irradie d'une lumière aveuglante, qu'autour de toi l'air est trouble à cause de la chaleur que tu génères, tes derniers vêtements se dispersant au vent dans un tas de lambeaux et de cendres.

" Ma chère Enya tu sais que ça aurait été avec plaisir. "

Tout sourire s'efface alors que tu reprends tout ton sérieux, car tu connais très bien les conséquences de tes prochains mots.

" D'ailleurs si je m'abuse une proposition t'as été faite il y'a un moment maintenant. "

Un geste de bras désolé.

" Malheureusement je ne te connais que trop bien pour accéder à ta demande ma chère Enya. "

Un silence, ultime attente.

" Je me vois donc dans l'obligation de décliner ton invitation. "

Un mouvement vif alors que tu t'élances sans prévenir en une foulée empreinte de la puissance du puma alors que les griffes jaillissent du bout de tes doigts et pieds. Ton corps s'affaissant alors que jambe droite s'élance pour raser le sol et tenter de faucher les siennes, ta main gauche prenant déjà appuie pour te redresser dans une impulsion alors que ton pied droit s'abat dans l'air pour tenter de lacérer et brûler les chairs.




© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Sam 9 Avr - 12:36

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Toi !
Damaz Elandez & Enya Taylor


 

Ah. Tant pis. J’aurais essayé. Dans la vie, on ne peut pas tout avoir comme on dit et c’est vrai que s’il n’y avait pas eu un petit quelque chose venant de toi, cela m’aurait déçu. Énormément. Et je te l’ai déjà dit non ? Se battre ne rime à rien. Non que je refuse mais tu vas te faire du mal pour rien.

Ils ont été 4 avant toi. Quatre enfoirés à me dire et à me répéter sans cesse « Tu es faible » alors depuis, j’ai un peu repris du poil de la bête tu vois ? Je me suis reprise en main tout ça tout ça, histoire de leur faire plaisir….Et puis tu sais, ce petit tour de passe-passe ne prends plus avec moi.

« - Bon, je voulais être gentille avec toi tu sais. Mais je vois que la tension monte…Ahaha, tu me fais trop rire, ça devient presque prévisible ces bêtises. Grandis un peu au lieu de sauter à la gorge d’une belle demoiselle comme moi. »

Dès tes premières chaleurs mon minou, j’ai pris mes dispositions, commandant secrètement aux démons pendant que tu t’échauffais de ton côté. Tu crois quoi ? Que tu vas me la faire et me la refaire comme à l’époque ? Ne soyons pas naïf, on a appris à se connaître. A se reconnaître.

« - Satan…Belzebuth, maintenant. »

Tu sais le coup de geyser, je trouve que c’est devenu un classique entre nous mais tu te précipites toujours tête baissée. Fais gaffe, une flaque d’eau est si vite arrivée et cela devient presque facile de t’éviter. Toi, ta chaleur ambiante et tes techniques de salope. Je l’ai reconnue depuis le temps, que t’étais certainement la plus grosse pute de nous deux. Que veux-tu, on ne peut pas avoir toutes les couronnes et c’est presque en faisant un pas de côté que je t’évite, les mains croisées dans le dos et que je te vois glisser plus loin.

« - Tu veux vraiment te battre ? Non mais je dis ça pour toi hein. Tu vas te faire mal. Vraiment. »

Il fut un temps, j’aurais sauté sur l’occasion. Je t’aurais mis ta raclée du siècle, là parmi les ruines de notre passé mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, je n’aspire plus à ce genre de broutilles là et comme tu l’auras compris, j’ai certainement autre chose à faire que de me battre contre un chaton en chaleur. Mignon et fesse de rêve mais désolé…Pas aujourd’hui. La madame n’est pas assez en forme pour jouer. Ou peut-être trop en forme pour s’abaisser à ce genre de jeu grotesque et ridicule maintenant.

« - Si tu veux vraiment y aller…Allons-y. Mais tu ne vas pas aimer. Pandora. »

Le ciel change. Le bleu azur dans lequel se reflètent tes yeux disparait soudainement. Le vent se soulève en des bourrasques monstrueuses, l’orage tonne ici et là. Une tempête se prépare. Peut-être même plusieurs. La terre gronde, la terre se déforme. Les dalles et les pavés s’enfoncent, se fissurent et se craquèlent. Les mèches rousses disparaissent et laissent place à ce blanc immaculé que tu sembles détester.

« - Arrête ton cinéma, c’est mon dernier avertissement Damaz. Je te l’ai dit, j’ai eu quelques mois pour moi et tu ne risques pas d’apprécier ce qui arrive »

Personne n’aime ce qui arrive. Que ce soit toi, ou la ville elle-même. Parce que tu sais, si j’y vais à fond, les ruines restantes ne seront plus que poussière et toi-même tu dois le sentir. Le danger. La mort. Cette aura qui m’entoure. Ce qui couple le souffle à un simplet comme toi. Tu n’as jamais eu peur de Pandora cette nuit-là contrairement à moi…Mais aujourd’hui, elle n’est plus là. Aujourd’hui, c’est moi qui commande et s’il faut que je m’assois sur ton cadavre pour avoir la suite sur l’histoire d’Ajatar Virke…alors soit.

Je réfléchirais à deux fois si j’étais toi.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Sam 9 Avr - 13:04

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Retrouvailles "


Damaz Elandez & Enya Taylor





" Jeux déglingués "

Ta jambe fauche le vide, prévisible alors que la deuxième s'abat pour frapper le néant, une impulsion pour retomber sur tes pattes, dérape alors que l'eau s'est invité à la fête, tu glisses et pourtant c'est un sourire malicieux qui se dessine sur tes lèvres alors que tu te relèves, évidemment que cette attaque ne pouvait porter ses fruits, mais l'eau s'est invité à la fête grâce à ce vieux tour que tu affectionnes particulièrement. Parfait.

Tu te redresses lentement, c'est un calme étrange qui émane de toi, loin de cette fougue qui te caractéristique si bien, pourtant ton corps entier est sous tension, prêt à réagir au moindre mouvement, tes yeux s'ancrant dans les siens avec une assurance sans faille.

" Poupée, tu ne m'a pas vraiment laissé le choix tu sais. Ce que tu veux où mon cadavre fumant, je choisis ni la première, ni la deuxième option, mais tu devais t'en douter n'est-ce pas ? "

Un sourire franc qui se dessine, qui s'arque pour refléter la malice alors qu'elle sort le grand jeu, tu en serais presque honoré, s'il y'a bien une personne à ne jamais sous-estimer c'est elle, mais il semblerait qu'elle te fasse l'affront de penser qu'aujourd'hui l'écart s'est creusé. Un léger rire alors que Pandora est évoquée, qu'elle s'impose dans une aura mortelle et entraînant dans sa suite l'apparition des nuages, la levée violente du vent, l'orage qui tonne et la terre qui gronde. Un sourire qui s’agrandit face au danger et cette aura imposante. Une simple réponse.

" Tu crois vraiment m'impressionner comme ça Enya ? Garde tes menaces et tes démonstrations de puissance pour quelqu'un d'autres, mais surtout ne me fais pas l'affront de me sous-estimer. "

Les âmes s'échangent, ton aura implose violemment alors que le faucon prend possession de toi, que dans sa suite ta peau devient couleur d'argent, que tes bras se déforment en des ailes majestueuses, que tes omoplates craquent alors qu'une seconde paire d'aile jaillit dans ton dos pour se déployer tel un ange mortel, tes yeux se couvrant entièrement d'or alors que ton aura s'impose d'avantage, sauvage et brutale alors que tu la laisses crépiter de toute sa puissance. Une aura qui implose, mortelle alors que le hurlement strident du faucon s'extirpe de ta gorge, et alors que tu t'élèves dans les airs les dieux répondent à l'appel lancé par leur messager alors que la terre se met violemment à trembler, qu'elle semble s'animer de sa propre volonté, les fissures fusant vers l'incarnation de Pandora en des assauts violents et incessant.

Un second cri qui retentit, et à la fureur de la terre c'est le vent qui se lève, comme le bouclier du messager alors que les bourrasque se tournent en ta faveur, qu'elles t'entourent sans te déstabiliser, que le vent lui-même se dresse contre l'incarnation de Pandora en de violentes rafales atteignant les 130k/h.

Et dans la suite du second c'est une troisième cri qui retentit, et dans sa suite c'est au dessus de vos têtes que l'orage s'installe, qu'il répond à l'appel, puissance brutale se tournant contre toi Enya alors qu'il vient rejoindre la terre et le vent contre toi, la foudre s'abattant comme si elle ne ciblait que toi Enya.

Ta voix s'élevant, comme sortie d'outre-tombe alors qu'elle n'est plus vraiment la tienne.

" Si tu trouves ce combat ridicule alors retires-toi maintenant, parce que je le répète pour la dernière fois : je n’accéderai pas à ta demande. "




© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   Ven 15 Avr - 7:39

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Toi !
Damaz Elandez & Enya Taylor


 

« - Tant pis alors. Je trouverais un autre moyen d’accèder à Ajatar Virke. Faudra pas pleurer quand tu me verras arriver. »

J’hausse les épaules et remets mes mèches rebelles, balayées par le vent en place. Pandora disparait et la couleur pétillante du feu réapparait. Je n’ai pas envie de me battre contre toi. Pas une énième fois. Pas encore une fois. Ca me fatigue et on a plus l’âge pour ça. Et puis, ça ne leur plairait peut-être pas…A « eux ».

« - Tu dois être au courant n’est-ce pas mon chaton ? Que j’ai soit disant « rejoint » les rangs de Jellal. Que je fais partie de Crime Sorcière ? Je te rassure, c’est pas une invitation…Mais en te le disant, je pense que tu comprends certaines choses. Un jour viendra, où il viendra pour toi et pour tous les autres. Tu crois que je ne les connais pas ? Zadig ? Oméa ? Vous vous dites blessés dans l’âme, déçu par la société actuelle et vous dites que vous voulez refaire le monde ? Mais qui a fait le monde comme vous ? Les hommes détestent les mages, la guerre frôle les cœurs de certains qui ne demanderaient que ça…Et tout ça pour quoi ? Moi je te le dis, y’a une autre façon de le faire. »

Je ne dis pas que Silver Sword et cette Reine jouant à la poupée ont raison. Je ne dis pas que Chris et son conseil bidon ont raison. Je ne dis pas que Crime Sorcière chassant le mal de partout ont raison. Un monde utopique n’existe pas. Il n’existera jamais. Il ne faut pas se leurrer. Je pense que l’on a tous vécu trop longtemps dans le mensonge. Que ce soit toi, moi ou ces autres-là.

Tous ces autres qui pensent que faire de leurs façons et la « juste » façon. Mais en faisant ça, on se détruit plus que l’on ne détruit et je suis bien placée pour le savoir. On dit que nos actions sont légitimes et que les gens finiront par comprendre…Mais même nous, au bout d’un certain temps, on ne se comprend plus nous-mêmes et j’en suis la preuve. Ma haine pour le Conseil, ma haine pour ces chaînes qui nous maintenaient pieds et poings liés. Ma haine pour cette « autorité suprême » qui surveillait nos moindres faits et gestes..Mais tu sais quoi ? Pour avoir vu ce qu’il y avait en dehors de ces frontières, je préfère encore cette vie-là. J’ai vue Bosco et la maltraitance. J’ai vue Minstrel et la soumission. J’ai vue beaucoup de choses que peut-être, tu as vu aussi mais toi, tu t’es contenté de donner la patte à cette « organisation » qui soit disant ne tolère pas la « mal utilisation » de la magie. Ce ne sont que les rumeurs qui courent à votre sujet mais qui utilisent mal la magie aujourd’hui ? Eux…Ou nous deux ?

« - Vraiment, je suis lasse de me battre. Et de gâcher ces chances qui m’ont été offertes par deux personnes que j’aime. Tu sais, la première fois que nos regards se sont croisés, je pensais que tu comprenais la situation comme moi je la comprenais. Je pensais qu’on allait se recroiser et faire les mêmes choses…Et j’étais pas loin de la vérité mais aujourd’hui, je me rends compte que t’es encore plus dépravé que moi. C’est peut-être trop tard pour toi mais si tu vois Oméa prochainement, dis-lui que je veux lui parler. Dis-lui que sa sœur veut lui parler. Tu seras gentil. »

Peut-être que t’es pas au courant de ça non plus ? Qu’on est deux…Maintenant quatre pardon, à avoir ce lien unique. Trois liens biologiques soit disant et un…Un peu bizarre mais il fut un temps, ma rencontre avec cette fille a complètement changé ma vie. Un peu comme si elle l’avait sauvé.

« - Tu sais, le jour où ça sera la guerre….Et elle arrive, je me demande de quel côté tu seras. Je te parle du côté « lumière » ou « ténèbres », ni de « gentil » ou « méchant »…Je te parle du côté « Ce qui doit être fait » ou « Ce que l’on évite », parce que ce jour-là, peut-être qu’on sera alors du même. Peut-être…J’en sais rien. »

Je soupire un moment, laissant le silence passer entre nous deux. T’es devenu comme lui hein ? Comme de ceux à qui je n’ai plus grand-chose à dire maintenant…Parce qu’on ne se comprendra pas de toute façon.

D’ailleurs, je me demande si t’es au courant qu’il est revenu à Fiore. Régler ses comptes comme d’habitude, tu le connais, il ne tient pas en place.
Quand on pense qu’il est sorti de nos vies, le revoilà ! Pouf ! Comme un lapin sortant du chapeau d’un magicien.

« - Petit conseil amical…Senji est à Fiore. Fais gaffe à tes fesses ! ♥ »



FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Je t'ai manqué ? [Enya]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tu m'as manqué... #Pv. Zeno Rowle
» Zéro, la pouliche garçon manqué ...
» Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']
» Édition n°1: Pour vous qui m'aviez tant manqué
» Tu m'as tellement manquée. [Wilfried]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Ancienne Crocus