Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyJeu 14 Avr - 17:19

[PNJ] Tarot
[PNJ] Tarot

PNJ

Click



Bow before nature


Maël Selesta-Eileen Falong-Mirajane Strauss-Caleb



9h28

Vous lui parlez, il ne répond pas. Il veut la tranquillité et pour lui, le seul moyen de l'obtenir avec vous dans les parages, c'est de rester sous silence. En vous ignorant, il est certain que vous cesserez de l'importuner. Sauf que ça ne fonctionne pas, c'est même pire que ce qu'il aurait cru. Assis sur sa branche, il voit l'invocation détruire l'arbre où il a pris place. L'arbre s'écroule dans un grincement, ses yeux s'écarquillent. Un frisson lui parcourt le corps. Il se lève debout sur sa branche, se tient en équilibre alors que l'être vert s'écroule. Il n'en a rien à faire de votre défi ou de se battre contre vous. Ce qu'il veut, c'est venger l'innocente chose qui a été tuée. Cette chose qui donne la vie, qui fait vivre tout le monde, toutes les créatures vivantes de cette planète. Sa voix devient caverneuse, puissante, terrifiante, il s'adresse à la femme ailée dans le ciel:

« Fille de Satan, comment peux-tu tolérer cette calamité? Montrons à ces humains qu'ils n'ont aucun droit de mettre les pieds dans un monde comme celui-ci : une terre qui les tient en vie. »

Ses yeux deviennent émeraude, brillants. Tout le reste de son corps suit dans ce changement accompagné d'une aura malsaine qui l'entoure. Dans une rage caverneuse, il grandit, il fait maintenant au moins trois ou quatre fois la taille d'un homme. Son corps mute en celui du démon Hellgarden. Dans sa main, il tient un sceptre. Il lève sa main libre et les ronces naissent aux pieds de Benglash, elles naissent en lui. Elles traversent ses dessous de pieds et grimpent à l'intérieur de sa peau comme des vignes, un parasite qui n'a pas de fin. Elles continuent de grimper, défonçant ses tibias, ressortant de ses jambes velues et y entrant à nouveau pour grimper encore plus haut jusqu'à ce qu'elles atteignent sa tête. Décidera-t-il de retourner dans son monde, ou de s'amputer les jambes pour se libérer?

Sous lui, les ronces continuent de pousser et de creuser la terre, la retournant sur leur passage lacérant. Il transforme la zone verdâtre en la sienne : sombre et tranchante, vous menaçant les pieds à vous aussi. Il soulève ensuite son bâton dans les airs et un épais nuage s'en dégage. Le nuage se répand comme un brouillard et si vous avez le malheur de le respirer, vous aurez la sensation que vous poumons se font lacérer eux aussi par une force invisible. Vous aurez de la difficulté à respirer. Parler deviendrait difficile et courir, impossible. Vous avez réveillé le Gardien de la sixième porte, saurez-vous l'apaiser dans sa rage?

Ordre de postage : Caleb - Mirajane Strauss - Maël Selesta - Eileen Fa Long - PNJ



Vous avez Neuf jours pour répondre au sujet.
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyMer 20 Avr - 9:22

Caleb
Caleb

Sabertooth

Click


   
Le Jardin d'Eden # Event

   

   

   

Quand on se dit que les choses ne pourraient pas empirer. Il faut croire que si. Les choses peuvent empirer et de façon exponentielle. Pourquoi y’a fallu que ça tombe sur toi ? Pourquoi en ce jour précis, le SEUL jour où tu n’es pas dans la guilde, il a fallu que ce genre de chose arrive ? Pourquoi maintenant ? Ils ne pouvaient pas attendre demain ou bien même la semaine prochaine ? Non. Il a fallu que ce soit aujourd’hui, maintenant, présentement. Génial.

Tes yeux font de constants aller-retour entre la fille à côté de toi et celui en face de toi. Sa façon de parler t’amuses, ça te rappel, d’une certaine façon, Seven. Il existait encore des gens qui s’exprimaient d’une telle façon. C’est drôle. Pourtant, à y regarder de plus près entre elle, toi et les deux autres derrière…Aucun de vous ne semblez avoir quelque chose en commun avec son voisin. Aucun lien d’amitié ou même de connaissance, seulement une bande d’inconnus se retrouvant ensemble, au mauvais endroit, au mauvais moment. Comme par hasard. Pourtant parmi vous, il y avait des célébrités et ce, dans tous les sens du terme et sur l’instant, tu venais à aimer ton anonymat.

Mirajane de Fairy Tail. Mannequin pour le Sorcerer à ses heures perdues, longtemps considérée comme l’une des meilleures mages de sa guilde.

Le Blond soupçonné d’avoir un quelconque lien avec Ajatar Virke. Activement recherché par la milice royal depuis les attentats d’il y a quelques mois.

Eileen Fa Long. Visage encore inconnu jusqu’à ce qu’elle se retrouve « maîtresse » de la récente et nouvelle Iratus Orationis.

Et entre ces trois-là. Il y avait toi. D’un certain côté, ça fait du bien d’être dans l’anonymat de Fiore et de ses innombrables mages.

Malgré les petites aventures comme celle d’aujourd’hui. Tu te dis que dans quelques années, vous en rigolerez de cette journée. Encore faut-il pouvoir en rire maintenant quand on voit l’étendue des capacités de la personne se tenant en face de vous.

Des plantes, toujours des plantes, t’as la sainte horreur des plantes. Non pas que tu n’ait pas la main verte mais là…C’était différent. Des ronces poussant partout, écartelant la terre comme si de rien n’était. La forçant à s’ouvrir de part et d’autres pour que ces dernières puissent prospérer sous vos pieds.

Contre plante vient le feu et même si tu changes la forme de ta lance, préférant la forme de Pluton, en peu de temps, il n’en est pas moins plus rapide que toi de l’autre côté avec son bâton. Levant les yeux au ciel, tu remarques ce nuage se formant au-dessus de vos têtes. Pas bon. Pas bon du tout.

« - Ça…C’est nouveau… »

Rapidement respirer devient difficile. Cette désagréable impression de se faire ouvrir de l’intérieur…Tout vient de son bâton. Faut le séparer de son jouet mais comment ? Même en apnée, cela semble presque impossible. Pourtant, il faut essayer. Qui ne tente rien, n’a rien. Il disait souvent ça le vieux rabajois.

Il suffit d’être le premier à lui piquer son bâton.
Un volontaire parmi vous quatre peut-être ?





   
HRP : C'est à chier T.T Désolé ~

   
© Great Thief
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyMer 20 Avr - 14:59

Mirajane Strauss
Mirajane Strauss

Fairy Tail

Click


Porte 6

Maël, Caleb, Eileen & Mira

Ce séjour aurait tout à fait pu être plaisant. Complètement même. Mais si elle n'était pas tombée sur cet homme jouant avec les plantes. Un jeu malsain. Mirajane était un peu prise au piège dans cette histoire, elle en pouvait plus faire marche arrière. Génial. Mais cela ne suffisait pas. Non, la vie est une petite fourbe, qui pour son bon plaisir aime ajouter des nœuds aux nœuds. Et ici, le constellationniste était le nœud s'ajoutant aux nœuds. Les constellationniste et son chat mutant. Chat mutant qui avait pris pour cible non pas le mage (?) menaçant, si celui qui venait de transpercer un homme avec ses ronces vous savez ! Mais non, sa cible était Mirajane. Bien... Très bien... Non pas très bien. Mais, heureusement, enfin que dans une certaine dimension, la femme - il y avait une femme - s'en mêla. Lequel des deux - Mirajane et le chat - réussirait à atteindre le mage en premier. Mirajane espérait sincèrement que la femme n'essayait d’appâter que le matou et pas Mirajane. Oui Mirajane pouvait parfois être à côté de la plaque mais il fallait pas abuser non plus. Elle était pas con-con à ce point ! Puis elle se mit à parler à l'intention de l'homme. Mirajane rejeta toute son attention sur ce dialogue en croisant intérieurement les doigts pour que cela marche, mais elle ne se faisait pas vraiment vraiment d'illusions. Ce n'était pas avec ce genre d'artifices qu'elle allait le coincer. Le chat peut être, sûrement d'ailleurs, mais pas une personne qui empalait des hommes sur des ronces. Elle n'obtint pas de réponse. C'est Mirajane qui en obtint une. Je peux avancer sans peine qu'elle aurait préféré ne pas en avoir. Non ce n'était pas un privilège indispensable. Il voulait la ramener à sa cause. Très bien ce n'était pas vraiment un mage. Un démon peut être ? Oui. "Montrons" okay il pensait qu'elle serait avec lui. Il était amusant. Il pensait vraiment que cela allait marcher ? Que Mirajane se tournerait vers les autres en leur lançant un sort à la figure ? Quoique... Si elle se faisait passer pour une des siens, il serait peut être plus facile de lutter contre lui ? La question qui se posait, il y en avait en réalité plusieurs : Les autres comprendraient-ils ? Le chat en profiterait pas ? Si certainement. Mirajane serait-elle assez convaincante ? Et question ultime : le...démon donc, serait-il assez fou pour se laisser prendre au piège ? Non. La réponse était clairement non. Et puis le temps qu'elle avait mis pour réfléchir avait beau avoir été court, il avait été trop long. Un épais nuage s'abattit sur eux. Et elle ne put plus respirer. Si c'était du poison, il était un poil trop spécial pour que Mirajane puisse l'absorber. Elle fit un bref état de la situation : le matou-mutant avait des ronces plein les jambes, à l'intérieur. Bon, lui au moins, il arrêterait d'embêter le monde. Et le reste : comme elle, avoir besoin d'air. Okay, donc tout cela était apparu quand le bâton lui même avait fait surface. Il suffisait de lui prendre son bâton. La grande blague. Elle tenta quelque chose. Elle n'avait pas cru au discours de la dame ? Elle s'en excusait. Elle allait tenter la même chose. A la différence près, elle aussi était une démone.

- Ils... n'y... connaissent rien.

Allez parler quand vous avez pas d'air.

- Ce...ne sont...que...de pauvres humains...

C'était à moitié vrai. Elle ne put plus dire un mot. Mais elle espérait que le démon comprendrait ce qu'elle voulait dire par là. Race inférieure et tout ce tointoin. Mirajane haïssait ce genre de discours. Profondément. Mais si cela pouvait sauver la donne. La blague.
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyLun 25 Avr - 21:56

Maël Selesta
Maël Selesta

Raven Tail

Click



Porte
6




Bow before nature.

Le regard du blond pivote rapidement en direction de l'animal. Tête baissée, visage dans l'ombre, sa patte tremble. La lame de vent se dématérialise, laissant le vent qui s'était agglutiné, se disperser dans l'air. Immobilisé, il tente cependant d'avancer d'un pas, provoquant les ronces qui le griffe toujours plus de l'intérieur. Bien que la provocation du nem aurait pût fonctionné, elle n'a plus lieu d'être. Maël se contente d'observer et lorsque le tigre crache son premier jet de sang sur le sol, l'invocateur ne peu s'empêcher de se mordre la lèvre par hargne, emprisonné dans son rôle de spectateur. Il voit l'esprit souffrir et se débattre, ses yeux dégoulinent de haine envers ce démon inconnu. Demander à Benglash de rentrer serait une insulte à lui-même et maël le comprend bien lorsque l'hybride vient à le regarder farouchement. Même s'il est emplit de force, de courage et d’entêtement, il est possible de lire sur son visage, l'expression de quelqu'un de fatigué et souffrant. Les traits d'un blessé qu'il est impossible de sauver et qui vit ses derniers instants.

La respiration du blond est saccadée, il en ignore ce qui se passe autour, ne prêtant même plus attention à la pourriture ailée qui trône dans le ciel. Il ressent simplement ce changement d'atmosphère et cette difficulté de respirer. Tout est plus sombre et pourtant il garde son regard fixé sur benglash. Plutôt, ils se regardent mutuellement. Que faire ? - Le mage n'a jamais eu à faire face à ce genre de situation, à un dilemme comme celui-ci.
_ N'y pense même pas ! » dit le tigre en toussant à chaque mot prononcé. Pourtant, il le pense vraiment, le faire revenir dans son monde est la seule des situations viables.
_ Porte du tigre : Fermeture. » Le ton de maël est froid, il va à l'encontre de la volonté de son esprit, lui qu'il considère comme un égal. Un des rares pouvant mesure son égo. Il sait pertinemment qu'en faisant cela, il vient de perdre toute confiance mutuelle. C'est donc dans un chant d'insultes que benglash disparaît sous les yeux de son invocateur et peut-être également des quelques autres invités, bien plus préoccupés par le nouveau décor.

Lorsqu'il prête d'avantage attention à ce qui ce passe autour, il remarque la taille aberrante du démon, mesurant maintenant le triple d'un homme d'une taille ordinaire. Sous ses pieds, le sol devient dangereusement piquant. Le blond lève alors les yeux au ciel, retenant sa respiration comme il le peut. La disparition de benglash dans une telle situation est peinant mais il n'en reste pas moins sauvé. Leur relation déjà compliquée n'en sera que plus dégradée mais n'est-ce pas mieux ainsi ?
La vieille fée aux seins sans doutes ramollis tente d'entrer dans le jeu du démon.
_ Médiocre. » dit-il avant de soupirer d'agacement.

L'homme s'avance alors de quelques pas. Il déduit que quitte à ce que l'ennemi décide de jouer aux nuages néfastes, au sol dangereux et aux grandes tailles, il devrait répondre avec toute l'intelligence qu'il possède. Il glisse donc sa main dans la poche arrière de son jean.
_ Ouvre-toi, porte du dragon : Haku. » Sa main s'était élevée en direction du ciel. Pendant plusieurs secondes, rien ne se passe jusqu'à ce qu'un éclaire vienne frapper le sol et qu'un grondement pénètre la scène. Au-dessus de Maël se dessine une ombre allongée gigantesque ; il apparaît alors. Ses yeux son brillants et déterminés. Il descend du ciel dans sa danse habituelle qui émerveille toujours son invocateur. Il ne prend pas le temps de venir se poser sur le sol et rafle simplement Maël au passage qui s’accroche à l'une de ses longue moustaches jusqu'à atterrir sur sa tête pour s'élever un peu plus haut dans le ciel que la taille du monstre présent.

Ce démon est énervé. Maël l'est également. Actuellement, il y a deux ennemis devant lui. Toucher l'un de ses esprits reste toutefois prioritaire et cela ravira certainement le nem qui n'attendait que cela.
_ Bien l'antiquité. » dit-il en faisant référence à l'âge de ce dernier. « Le truc là-bas tout dégueulasse, c'est notre ennemi, explique-lui pourquoi toucher l'esprit d'un type aussi talentueux que moi est une mauvaise idée. » Maël profite de sa phrase pour s'installer plus confortablement sur la tête du dragon qui soupire dans un souffle violent, capable de décoiffer même les brushings les plus parfaits.
Il redresse sa nuque et ferme légèrement les yeux en même temps qu'un nuage gris fait son apparition au dessus de l'empoisonné. Le vent commence alors à se centraliser et une légère brise vient soulever les chevelures. Petit à petit il commence à tournoyer et une tornade prend racine dans le nuage créé et dissipe le précédent, permettant normalement d'évacuer le poison environnant. Les vents deviennent très violents et emportent tout ce qui se trouve aux alentours pour finir par tournoyer autour de la tornade qui prend maintenant la direction du démon. Le bâton restera t'il longtemps entre les mains de son possesseur ?
La tornade est visible à de nombreux mètres à la ronde.
_ Libérez le chemin les déchets ! » qu'il adressa aux autres avant qu'il ne soient prient eux aussi dans cette masse de vent.
Commençeons.

Porte 6.


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyDim 1 Mai - 16:14

Eileen Fa Long
Eileen Fa Long

[M] Iratus

Click


Bow before nature
PV Maël/Mirajane/Caleb/Le truc


Quenouille. De toutes les situations qu’Eileen a pu imaginer, celle-ci était la pire. Elle n’a même pas eu le temps de réagir pour aider Benglash. Immobile au milieu des ronces, juchée sur son bâton dans un équilibre précaire, elle n’a pu que tendre une main désespérée dans le vide pour tenter de le rattraper, en vain. Les ronces ont été plus rapides et bien plus efficace. Il est hors course, et c’est de sa faute. Pire encore, le lien entre lui et son invocateur semble avoir pris un gros accroc. Elle avait presque senti la confiance palpable entre les deux se briser comme un miroir lorsque la porte s’est refermée sur Benglash. Là encore, c’est toujours sa faute. Woops. Notant dans un recoin de sa tête de réparer sa boulette plus tard, Leen essuie le début de larmes au coin de ses yeux et prend une longue – et douloureuse - goulée d’air. Voilà que les choses se compliquent bien plus qu’elles ne le sont déjà.
L’avantage, c’est qu’à présent, il n’y a plus de quartier à faire. C’est eux ou lui. La brune a beau ne pas connaitre les ambitions des mages, elle est pourtant certaine que la mort ne s’inscrit pas en tête de liste. L’homme est devenu une bestiole bizarre, un brin mélange entre manipulation génétique foireuse et OGM de la contrée mal formée. Son sceptre, si rôle il a bien dans la manifestation de cet espèce de nuage nauséabond et corrosif, gagnerait à être transformé en copeau de bois. Une nouvelle respiration tire une grimace à la soldate. Impossible de courir dans ce truc, sans parler d’articuler le moindre mot. Fichu démon, ne pouvait-il pas juste poser des ronces, histoire de te laisser une chance ? Non. Evidemment.

En regardant dans son dos, Leen s’aperçoit qu’elle est peut-être trop en avant. Beaucoup trop même, à en juger par la distance timide entre elle et l’autre lancier. Il faut qu’elle recule, s’il elle ne veut pas finir dans ce piège à rat créée par le démon. Son bâton tremblote alors qu’elle tente de se stabiliser. Un saut. Elle n’aura pas droit à plus, de toute façon. Lorsqu’elle s’apprête à prendre son élan, la voix de Mirajane l’arrête net. Par tous les dieux, qu’est-ce qu’ils ont tous dans cette guilde ? Entre Sir Lagrange et elle, comme diable peuvent-ils garder un statut légal ? Et diantre, comme si c’était le moment d’échafauder des plans encore plus bancals que les siens ! De pauvres humains. Dieu que cela la démange de lui en faire tâter, du pauvre humain, et à toutes les sauces pourvu que cela lui serve de leçon. Remontée à bloc, Eileen profite de ces brèves tirades pour sauter. Pris de peur d’être abandonné au milieu du champ de bataille, Changeling se brouille et s’enroule autour de son mollet à l’instant où elle transfert son poids en arrière.

« Ouvre-toi, porte du dragon : Haku. »

A l’instant où la pauvre non mage espère toucher les ronces pour se propulser encore une fois en arrière, elle se sent tirée brutalement vers l’avant. Et pour cause : un bref regard vers ses jambes et elle s’aperçoit que le dénommé Haku – ou plutôt sa griffe – s’est empêtrée dans le tissu de sa jupe. Woops, le retour. De même, elle se rend également compte que, dans sa position actuelle, la population d’Hosenka profite d’une magnifique vue sur son sous-vêtement pourpre. Ni une ni deux, le rouge lui monte aux joues. Pourvu que personne ne lève la tête pendant qu’elle grimpe sur le pauvre esprit, se surprend-t-elle à espérer. En digne passagère clandestine, elle enroule ses mains dans la fourrure soyeuse du grand serpent et tente de rejoindre notre ami constellationniste au sommet.

« Pardonnez mon intrusion, Sir Haku, mais je dois m’imposer. J'ai crainte que vos griffes de dragon ne m’aient trouvée à leur goût lorsque vous avez décollé. Et je dois reconnaître qu'il paraît plus agréable de voyager sur votre dos que d'exhiber ma culotte devant témoin. » Alors qu’elle hurle dans le vent, Changeling remue comme pour réclamer l’attention de la non mage. Un brutal sursaut manque de la désarçonner et elle se met à fixer la tornade avec une drôle d’expression. Elle ignore si elle doit se réjouir que la tempête les soulage du nuage ou se lamenter sur les dégâts qu’elle va causer dans toute la ville. Bah. Après réflexion, on ne peut pas faire d’omelette sans casser d’œuf. Le far aux joues, elle parvient enfin jusqu’à l’invocateur, sur la tête du dragon, elle lui adresse un sourire gêné.

« On va finir par croire que je fais exprès de faire le pitre, n’est-il pas ? Sinon, belle performance, Sir. » Assise derrière lui, Leen n’est néanmoins pas tout à fait rassurée et reste bien accrochée à la crinière du dragon. Légèrement confuse, d’autant plus qu’elle a l’air d’avoir un brin le mal de l’air, la soldate semble ridicule malgré qu’elle soit presque parfaitement accordée à sa monture. « Si je puis me permettre, quel est votre plan ? Je dois avouer être à court d’option, tant que je ne peux pas approcher l’espèce d’arbre mal fichu. Et si en plus on doit compter Lady Démone dans les obstacles, ça risque d’être … compliqué. »
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyLun 2 Mai - 23:34

[PNJ] Tarot
[PNJ] Tarot

PNJ

Click



Bow before nature


Maël Selesta-Eileen Falong-Mirajane Strauss-Caleb



9h35

Il a entendu ta réponse Mirajane et il est plus ou moins satisfait de celle-ci. Donner comme raison pour leur pardonner que c'est à cause de leur race, c'est exactement la raison pour laquelle ils doivent être exterminés. Il se contente de grogner et de te répondre sa façon de penser: « Justement, c'est une race inférieure à la nature du monde... ils dépendent d'elle, elle ne dépend pas d'eux. » Caleb, il te porte peu d'attention. Tu n'as pas fait quoi que ce soit de majeur contre lui, c'est peut-être le moment pour toi de le surprendre.

Haku, grâce à ton talent à manier le vent, tu parviens à repousser le nuage d'un coup de vent puissant. Il s'évapore comme vos craintes face à celui-ci. Quant à ta tornade qui tente de déchirer son lien entre lui et son bâton, il prévoit la chose en s'encrant dans le sol. Les ronces viennent s'enrouler rapidement autour de lui et son arme pour le protéger. La tornade et les débris parviennent à frapper sa coque en emportant des morceaux avec eux. Un autre débris par chance vient frapper au même endroit, soit à son bras gauche et en déchire quelques vignes. Il attend que ça passe avant de continuer.

La tornade ne cesse pas et son cocon se voit détruit de plus en plus que le vent tourne et que les débris s'accumulent. Il commence à en avoir assez de se cacher comme une fleur sous ses pétales. Il invoque les ronces sous le dragon qui grimpent, qui s'entremêlent et qui ne cessent de grimper encore plus haut jusqu'à s'enrouler autour de la queue du dragon et le tirer vers le bas, les ronces revenant suite à cela à leur hauteur initiale et ce, pour faire s'échouer le dragon ou pour faire cesser la tornade.

Ordre de postage : Caleb - Mirajane Strauss - Maël Selesta - Eileen Fa Long - PNJ



Vous avez Neuf jours pour répondre au sujet.
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyVen 6 Mai - 8:00

Caleb
Caleb

Sabertooth

Click


   
Le Jardin d'Eden # Event

   

   



L’ennemi de mon ennemi est mon ami. C’est ce que certains aimeraient se dire tandis que son visage te revient progressivement en mémoire. Le visage de la destruction. De la souffrance. Du malheur. Le visage du criminel. Le visage du terroriste. Petit à petit, ça te revient ce que t’avais lu et entendus comme rumeurs à son sujet. A leurs sujets. Une guilde fantomatique que personne ne trouve. Des membres tous plus puissants les uns que les autres que personne n’osent arrêter. Ils sont de ces êtres intouchables, ceux qui sont faits de plus de chair et de sang que la plus part. Ils sont de ceux qui osent, ceux qui se mêlent aux affaires des hommes…

L’ennemi de mon ennemi est mon ami. Peut-être l’est-il présentement. Peut-être pouvait-on vraiment compter sur son égo tandis que ses mots sifflent à travers le nuage comme une percée. Une nouvelle bouffée.

La forme du dragon apparaît dans les airs et tu te laisses à surprendre que c’est ce genre de gros serpent qui a fait l’éducation de ton maître. Pas étonnant qu’il manque de manière. Dragon Slayer, chasseurs de dragons, tueurs d’êtres légendaires…Y’a-t-il vraiment une différence si grande entre eux et vous ?

Une différence entre vous quatre ici présent tandis que les mots de la démone résonnent. Allons bons, c’est quoi l’idée cette fois ? Se faire passer pour une amie ? Sérieusement ? Même un enfant de bas étage ne tomberait pas dans le piège tellement c’est évident.

Mais lui, il semble tomber dedans. D’accord…Pourquoi pas…ça fonctionne.
Apparemment, vous allez continuer sur du chacun pour soi, tant que les autres servent de distraction ou de dommages collatéraux. A chacun sa manière de résoudre cette affaire. A chacun sa manière d’abattre la bête et de la renvoyer six pieds sous terre. Reconnaissant dans le criminel, un potentiel renfort plus que nécessaire, même vital, tu t’empresses de déchirer les liens qui retiennent son esprit.

Ce n’est pas trop compliquer ça. Si quelqu’un peut avoir une occasion d’approcher le démon d’assez près…C’est bien lui.

L’ennemi de mon ennemi est mon ami. On va dire que l’on applique ce proverbe exceptionnellement…Le reste...

« - Je vais exceptionnellement être le jardinier de la journée »

Parce qu’il n’y a que ça que tu puisses faire avec mars. T’occuper des ronces, les découper ou les brûler, il n’y a que ça, pour l’instant qui relève de ta compétence. T’occuper de ce qu’il y a à terre, pour laisser les airs à ces deux-là.

Tant que les démons sont occupés…Tant que ça fonctionne ainsi. Pour le reste…On verra.





   
HRP :

   
© Great Thief
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptySam 7 Mai - 17:00

Mirajane Strauss
Mirajane Strauss

Fairy Tail

Click


Porte 6

Maël, Caleb, Eileen & Mira

Mirajane n'aimait pas vraiment dénigrer ses ennemis. Ils avaient beau être ennemis justement, ils ont un honneur, comme Mirajane en a un. Elle ne souhaite pas qu'on réduise à néant le sien, il essayait de ne pas faire de même. Sauf que la...fallait pas pousser mémé dans les orties -ou les ronces en l'ocurrence- un piège de la sorte tout de même ! Mirajane avait douté avant de s'engouffrer dans cette solution, de peur que cela soit trop visible. Mais non...le démon était peut être trop occupé avec l'autre constellationniste ou autre chose. Et...il était tombé dans le panneau. Oh, Mirajane ne disait rien, c'était déjà cela de fait. Toujours un démon complétement fou qui empalait des gens sur des ronces, mais un demon complétement fou qui empalait des gens sur des ronces et qui la prenait pour une alliée ! Un atout indéniable surtout avec un constellationniste au baskets qui souhaitait se faire notre peau. Il avait déjà lancé un esprit contre elle. Un chat...pardon un tigre. Qui avait faillit la transformer en passoire si une jeune femme ne s'était pas interposée. Bon, Mirajane avait donc au moins deux adversaire : un demon, et un constellationniste. Génial...

Seulement, en invoquant un esprit, le constellationniste avait dissipé le nuage toxique. C'était déjà ça de fait. Et d'ailleurs, ce dernier s'était fait la belle dans les airs à dos de dragon. On aura tout vu... Enfin presque. Jusqu'au moment où il déchaina une tornade. Mais oui ! Mais toujours plus ! Allons y amusons nous ! Le vent s'acharna contre une protection du demon, sans grand résultat. En plus de ne pas être d'une grande utilité, cela les avait plus embêté qu'autre chose... Mirajane se dirigea prudemment, et difficilement vers le démon. Elle allait essayer de gagner du temps. Peut être que le constellationniste trouverait une idée lumineuse. Et peut être réussirait elle a limiter les dégâts ?

C'est une race inférieure ? Certains présentent cependant plus de mérite que d'autres. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Il fallait qu'elle se serve de cela. C'était son fillon. Deux avaient réussi à s'envoler, et un autre se faisait tout petit, pour preparer quelque chose ou quoi que ce soit d'autre. Elle, elle devait faire diversion, gagner du temps. Et pourquoi pas après frapper. Ce serait peut être un peu vache, pas très fair-play. Même pas du tout fair-play... Mais à un moment donné, on ne pouvait pas tellement se permettre de ne rester que dans les clous.

- Ils ne méritent pas leur place...

Place que la nature leur avait donnée. Mais ajouter cela, c'était briser elle même son argument. Et cela, c'était ridiculement ridicule.

- Et pourtant ils continuent à l'occuper...il faut remédier à cette tare qu'est l'espèce humaine.

Pitié démon, engouffre-toi dans le discours de Mirajane. Gagner du temps. Se faire passer pour une ennemie ? C'était vachement ridicule en y repensant. Et si elle en faisait trop ? Et si elle en faisait pas assez ? Mirajane ce n'est pas vraiment le genre, elle y connaît rien !


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyDim 8 Mai - 10:46

Maël Selesta
Maël Selesta

Raven Tail

Click



Porte
6




Bow before nature.

Haut perché, il resta dans cette position un instant. Admirant la tornade tracer son chemin alors que les vents violents balayaient sa chevelure blonde éclatante. Dans la bourrasque, une voix fit écho. Se retournant en réponse, il ne fut que peu surprit lorsqu'il identifia la silhouette de l'invitée surprise. Elle s'adressa donc directement à l'hôte qui semblait bien occupé à suivre des yeux, la tornade. Bien qu'impuissant face à elle, il est bien celui qui l'a fait naître. Un changement de direction serait bien trop dangereux.

_ Veuillez prendre place à votre aise mademoiselle. Je suis ravis d'enfin faire la rencontre de quelqu'un pouvant parler avec tant de finesse. Bien que l'appréciant beaucoup, les mots de mon maître sont parfois légèrement trop fleuris. C'est donc avec honneur que vous pouvez faire de ma tête, votre siège. » Puis, il se mit à rire sèchement, considérant sans doutes sa dernière phrase comme une blague hilarante. Quant au blond, il se contenta de fixer l'horizon, le nez légèrement perturbé par ce combat olfactif entre odeur de jeune fraise au parfum rouleau de printemps et pelage de dragon vieillissant. Il écouta alors les mots de la criarde. Aussi bonne à squatter, qu'à vendre du poisson sur le marché. D'ailleurs, le duo d'Haku et du nem qui commence à se former, commence à inquiéter le constellationniste qui garde encore en tête, le visage de Benglash qui disparaît.

Elle parla donc de plan, maël se serait bien amusé à rire d'elle dans un premier temps au sujet de sa tenue mais il finit par préférer l'action. Il se leva alors fièrement, tentant de  garder l'équilibre. Déboutonnant son pantalon, il le retira et s'afficha en caleçon, laissant involontairement apparaître sur sa cuisse, son symbole d'appartenance à la guilde terroriste.
_ Maintenant que nous sommes à égalité en matière de couches, nous pouvons parler plan. » Il fixa la bridée en plaquant sa main contre ses cheveux, tentant d'éviter au maximum de se faire décoiffer de force par le vent.

_ Je sais quoi faire, reste à observer. » Mais il coupa court à son discourt lorsque soudain, Haku se fit attraper vulgairement par le démon qui perdait patience. Les ronces s'étaient entremêlaient jusqu'à attraper la queue du dragon. La descente fut brusque. Si virulente, que Maël quitta l'équilibre qu'il pensait imperturbable pour s'envoler dans l'air et ne trouver comme seule solution, que de s'accrocher à la moustache de l'esprit qui grimaça en retour. Le corps de l'homme se balance alors dans l'air et il serait resté comme cela d’avantage de temps si le brun n'avait pas décidé de jouer au jardinier. Haku libéré, le blond décida malgré tout de rester accroché à la moustache pendante. Un passant sauvage serait bien entendu capable d'admirer son entre-jambe à travers le bâillement de son caleçon mais tout est si désert dans le coin.
_ Maël. Non pas que la situation soit gênante, mais ma moustache commence à souffrir, pourrions-nous trouver meilleure option ? » Il ne répondit pas et se contenta de placer son doigt devant sa bouche pour demander à Haku de faire silence. Il se concentrait, il tentait d'écouter attentivement les mots vomissant de la fée démone et laideronne.

_ Désolé l'ami ! On va devoir rester comme ça un moment, il va falloir nous camoufler, c'est bon pour toi ? »  Il ne traîna pas, l'instant suivant, une couche opaque d'un brouillard dans lequel y voir à un mètre relève du difficile apparut, entourant l'ensemble des personne présentes et peut-être plus encore. Maël, au même titre que les autres se noyait dans ces nuages terrestres.

_ Arrache lui ce petit bâton, j'aime bien jouer mais je ne partage pas mon terrain de jeu avec un truc pareil ! » Il se redresse la nuque un instant.
_ Mademoiselle, veuillez vous accrocher. Je ne souhaite pas vous perdre en route. » Et alors il fonça en direction du démon, traversant le brouillard en profitant de sa vision habituée à percer les nuages. Sa gueule s'ouvrit et il saisit dans sa celle-ci, le bâton encore protégé de quelques ronces.
Aussitôt, il redescendit l'arme dans sa patte, histoire d'être certain qu'elle restera en sa possession. Au passage il frôla le jardinier et se stoppa pour l'inviter à se joindre à la balade.

_ Jeune homme, souhaitez-vous également profiter de mon pelage pour monter au ciel ? » Puis – il s'éleva de nouveau, surpassant la couche de brouillard, tentant de se placer d'avantage en hauteur de sorte à éviter les ronces. Lorsqu'il réapparut, maël, lui, avait disparu de sa moustache pour se rendre à un endroit non-localisable.

_ Maël étant absent, je m'interroge également sur la suite des événements. Comme toujours, je ne connais pas les intentions de mon maître, mais quelles sont les vôtres ? » il invita les deux passagers à réfléchir alors que le bâton trône toujours dans sa patte.

Porte 6.


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 EmptyDim 15 Mai - 11:12

Eileen Fa Long
Eileen Fa Long

[M] Iratus

Click


Bow before nature
PV Maël/Mirajane/Caleb/Le truc


Eileen éclate de rire lorsqu’elle croise le regard du constellationniste. Elle aurait dû être choquée. Peut-être même s’offusquer de ce deuxième attentat à la pudeur, mais qu’importe. Si Eileen rit, c’est parce qu’à ce moment précis, elle est le dindon de la farce. Le tatouage sur la cuisse de Maël brille d’un doré dérangeant et la nargue avec autant d’efficacité qu’un Arzel en caleçon dans les couloirs d’Iratus. Pauvre Sir Lagrange, pas étonnant qu’il l’ait insulté la première fois qu’ils s’étaient vu. Et de toutes les boulettes que la soldate a pu faire, celle-ci est vraiment la plus belle, et de loin. Protéger et se lier d’amitié avec un illégal exhibitionniste, dont les esprits sont des perles de douceur dans un océan d’incapables. Si Obaba savait ça, elle la tuerait, sans même passer par la caser départ ni même celle où il est stipulé qu’elle peut vous faire tourner sans aucun préavis. Son rire se calme un peu lorsqu’elle imagine cette petite vieille au chignon cramoisi, le visage écumant de rage, et un frisson de sueur froide lui coule le long du dos. C’est à ce moment-là que Haku chute brutalement, lui tirant un « Eeeeeeeek » de surprise alors qu’elle n’est plus retenue que par sa poigne à l’encolure du dragon.

Eileen remarque l’envolée surprenante de Maël, sans pour autant s’en formaliser. C’est un mage, il va s’en sortir. Puis son esprit s’emmêle, et les évènements s’enchainent un peu trop vite pour elle. Elle revoit le soleil du constellationniste finir sur la moustache du pauvre dragon, une véritable purée de pois les envahir alors qu’elle hoche la tête pour montrer qu’elle le remercie. Elle sent ses fesses décoller lorsque l’esprit descend en piquée et s’empare du bâton de l’arbre gonflé aux hormones, sa main se tendre pour accueillir le seul mage dont elle ignore encore l’identité, puis de nouveau elle revoit le ciel. Ce n’est que lorsque le dragon daigne de poser une nouvelle question qu’elle s’anime enfin.
« Pour résumer, la chose à qui nous venons d’emprunter de manière définitive le bâton est belliqueux et, étant mage légal pour ma part, il convient donc de lui rappeler les règles de bienséance. Comme ne pas assassiner les honnêtes gens et refuser les pourparlers par exemple. » La jeune femme se redresse sur le museau du dragon et tend une main vers le bout de bois torsadé qui git dans la grosse papatte de l’esprit. « Pourriez-vous me remettre ceci ? J’ai une vague idée du sort qu’il mérite. Et si cela doit être ma seule utilité pour le moment, autant que je m’y attèle au plus vite. »

Dans un roulis, le dragon semble accéder à sa requête et projette le bâton vers le haut et le suit tranquillement. Il continue à choir, tandis qu’Eileen fait volteface et déchire les restes de sa jupe afin de couvrir ses mains. Son esprit se tend vers Changeling qui se met à ronronner avant d’imploser en un cercle métallique d’une grande finesse sur lequel se referme les mains de la combattante. Prenant son élan, elle se met à courir sur le dos du dragon son arme en fardeau à peine formé dans son sillage. Lorsque le bâton passe à sa portée, elle fait un brusque mouvement de bras et le tranche en deux sans la moindre difficulté. Un second mouvement, et il devient quatre. Puis huit. Puis seize. Eileen revient alors vers son compagnon de chevauchée fantasy son arme suspendue le plus loin possible d’Haku pour ne pas le blesser par inadvertance.

« Auriez-vous, Sir, la possibilité de bruler cette chose ou dois-je finir d’en faire des copeaux ? » Leen lui tend les morceaux avec précaution, sans cesser de les surveiller. Elle ignore si le guignol feuillu peut toujours interagir avec mais elle n’avait pas fait de vieux os dans le métier sans un minimum de méfiance. C’était bien trop facile. Et la soldate avait une sainte horreur des plans qui se déroulait sans problème. Aussi reste-t-elle vigilante et à la limite de transformer Changeling, prête à intervenir à la moindre entourloupe.


Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: 6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen]   6ème porte : Bow before nature [Maël-Caleb-Mirajane-Eileen] - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka :: Événement - Les Neufs