Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]
 MessageSujet: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptySam 2 Avr - 2:18

[PNJ] Tarot
[PNJ] Tarot

PNJ

Click



Staring contest


Lisanna Strauss-Zenn-Nicky Leone



9h27

Il est sorti de son trou sans prononcer un seul mot, sans faire un seul geste à l'ordre émit par le premier. Il a humé l'air, il a senti la direction qu'il doit prendre, il sourit. Il marche en toute sérénité avec ce petit air d'enfant sauvage, cet enfant dont on soupçonne d'être celui d'avoir fait un mauvais coup. Mais c'est en voyant Nicky qu'il s'arrête. Parce que Nicky est droite, son regard est glacial. Que fait-elle sur ton chemin, petit Vandal? Elle ne se doute de rien. Tu n'es qu'un enfant parmi tant d'autres. Tu ne possèdes aucune marque qui te relie à ton maître, Zeref.

Alors c'est dans ce parc, près de ces arbres, de cette plaine verte qu'il croise cette première personne sans rien dire, sans rien faire. Il attend. Que lui reprochera-t-elle? Le laissera-t-il passer? Ou bien devra-t-il sortir les crocs pour traverser de force? Le ciel s'est dégagé depuis leur sortie et maintenant, il n'a qu'un seul objectif devant lui et les mages du pays pour l'en empêcher.

Quelques secondes s'écoulent avant qu'il grandisse, vieillisse. Ses bras, ses jambes, son tronc grandissent. Son visage vieillit. Ses vêtements s'allongent aussi. Il est parti de cinq ans et maintenant, il a l'air d'un adolescent d'environ quinze ans. Même s'il est resté immobile, son corps semble avoir opté pour une musculature développée tout de même. Comment réagiras-tu à cette transformation? Comment les autres se comporteront face au spectacle?

Ordre de postage : Nicky L. Ela Leone - Lisanna Strauss - Zenn - PNJ



Vous avez Neuf jours pour répondre au sujet.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptySam 2 Avr - 23:41

Nicky L. Ela Leone
Nicky L. Ela Leone

Golden Crown

Click

Seventh Door
event « Les Neuf » with Zenn, Lisanna & Nicky

C’était une catastrophe, une véritable tempête à Hosenka, alors que vous vous retrouviez dispersés pour aider les pauvres gens à fuir ce qui arrivait. Pourquoi avais tu été mandatée par ton supérieur ici ? Pourquoi n’étais tu pas aux côtés des autres, prête à te battre. Parce que tu n’attendais que cela, que pouvoir faire tes preuves. Parce que se faisant, tu pourrais peut être te faire remarquée, et avoir accès à d’autres informations classées confidentielles par Silver Sword, des informations permettant alors à Adrien, à ton roi, à ta majesté, de prendre plus aisément le pouvoir sur Fiore.
Mais non. Tu étais juste envoyée pour aider les fugitifs, alors tu faisais semblant, et cela ne se voyait pas. Tu étais une artiste dans l’art de la tromperie, et tu savais faire en sorte que l’on te croie véritablement aimante et gentille.

Mais il y eut d’autres éclats lumineux dans le ciel, et tu choisis de laisser ton coéquipier et ton cheval – Peina, ta jument, n’avait pas vraiment l’air d’avoir envie de s’approcher du centre de la ville – aux petits soins des survivants.

Parce que tu avais besoin de trouver quelque chose d’autres que les survivants. Tu avais besoin de trouver une raison de combattre, et une façon de te faire accepter. Ton visage redevint, comme à son habitude, neutre, tandis que ton écharpe d’un rouge rubis, se retrouva autour de s-ton cou et montée au devant de tes lèvres. Parce que cette écharpe, c’était ton héritage, à toi, à ta mère, et aux Monarques de Rubis. Tu serrais les poings en te déplaçant dans cette ville, lorsque tu le vis.

C’était un enfant immobile tu étais une adulte immobile. Il devait avoir à peine cinq ou six ans, tu en avais vingt, et pourtant vos regards dénués de sentiments se croisèrent, tandis que ton corps se relâcha pour devenir une véritable statue droite, et glaciale. Parce que cet enfant ne fuyait pas, au contraire. Il semblait attendre de toi que tu bouges, que tu coures, que tu fasses quelque chose. Tandis que tu semblais te demander ce que tu devais faire de lui. S’il fallait que tu le sauves, ou qu’au contraire, tu le laisses. Mais dans tous les cas, tu gardais ton allure de marbre. Pendant quelques secondes.
Et lorsqu’enfin tu te décidas à agir, lorsque tes yeux eurent finis de l’analyser, il changea. Il grandit d’une façon totalement anormale. Il devait sans doute être un mage pourtant, tu n’étais pas assez puissante dans ce domaine pour pouvoir le reconnaître sans qu’il utilise ses compétences. Mais s’il était véritablement un mage, pourquoi n’aidait il pas ?

Tu n’étais pas connue pour ta bonté, ni pour ton impatience. Tu n’étais pas ébranlée physiquement, bien que mentalement tu cherchais une explication logique, plutôt que magique. Mais tu ne bougeas pas, et tu ne pris même pas la garde de ton épée. Non… En revanche, s’il exposait sa magie, peut être devais tu exposer la tienne. C’est alors que tout autour de toi, une sorte d’aura rouge apparut. Ce n’était pas réellement une aura, mais de la poussière de rubis pur, qui, éjectée de ta personne, passait dans les airs autour de toi, continuellement, pour ensuite se déposer au sol. Tu semblais rayonner de rouge, tandis que le gravier s’en couvrait lentement, mais il n’y avait pas encore assez de ce sable rouge pour que le trottoir obtienne complètement cette couleur sanguine.
Sous ton écharpe écarlate, tu souriais, mais aucun autre trait de ton visage ne bougeait, et l’on aurait pas pu discerner ce rictus qui t’entravait les lèvres. Il avait voulu grandir devant toi, alors tu avais commencé ton territoire devant lui. Mais ton regard n’avait pas cillé, et tu n’avais pas plus bougé que quelques minutes auparavant, et la bataille de regard continuait. Tu appréciais ce silence, tu n’aimais pas parler. Alors tu attendais, parce que tu ne voulais pas être la première à parler. S’il t’attaquait, tu attaquerais en retour. S’il passait sans te faire de l’ombre, peux être, cependant, l’en empêcherais tu. S’il menaçait quelqu’un, alors tu le bloquerais… Mais en attendant qu’il parle, ou qu’il agisse, tu restais de marbre, et ton uniforme de milicienne se retrouvait encerclé par cette poussière couleur flamme.

C’était entre lui et toi. C’était entre le démon qui grandissait, et Red Scarf.
Oh, il était sûrement dangereux, mais tu n’avais aucune raison valable, pour le moment, de faire le premier pas…

Et puis… ne disait on pas que c’était aux garçons de faire le premier pas envers les filles ?

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyDim 3 Avr - 22:47

Lisanna Strauss
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click



Blood bath


Lisanna Strauss- Zenn- Nicky- Vandal



Le chaos, l’enfer, les cris, les pleurs. Je me demandais ce qui se passait. J’avais compris l’appel au secours de la guilde de Jellal. Une histoire de démon, de démon de Zeref. Je me demandais ce que cela pouvait dire. Je m’approchais de la foule, j’entendais chaque cri, car l’état d’alerte avait été lancé dans la ville d’Hosenka. Une chasse aux démons, une chasse à qui va réussir à retrouver les démons. Nous devons les arrêter, si nous voulons empêcher une nouvelle catastrophe comme celle causé par Ajatar. Je ne pouvais pas imaginer, une nouvelle peine causée dans le monde. Je ne pouvais pas imaginer, que de nouveaux des gens pleurent, des gens souffrent comme nous avons souffert. Il est hors de question que je laisse le monde se faire détruire une nouvelle fois.

J’avançais parmi la foule, mon regard se perdait parmi les visages effrayés, mon regard était déterminé, mon regard se posait et faisait peur. Mon regard était persuadé que j’allais faire tout mon possible pour ne pas être faible pour redorer le blason de Fairy Tail. Beaucoup de gens étaient revenues, Juvia, Levy, ma sœur. Maintenant, nous étions de plus en plus à revenir, notre famille devenait de plus en plus grande et j’étais persuadé de pouvoir faire en sorte que notre guilde redevienne la plus grande guilde de Fiore.

La foule me guidait vers une forêt. La forêt, un endroit que je connaissais particulièrement. Je ressentais la présence d’un démon non loin du démon qui se trouvait en face d’une jeune femme avec une écharpe rouge rubis. Au final, deux démons se trouvaient non loin, l’un de l’autre. Si les deux explosaient de leurs puissances, il y avait de forte chance que la forêt ne survive pas, à une rafale de la taille de cette puissance. Je pense même que la bombe d’Era ne serait rien comparer à cette puissance entre ces deux magies.

L’homme au teint d’ébène faisait face à cette femme aux cheveux noir de jais. Je m’avançais vers eux, mais cet homme se changeait, il vieillissait à vue d’œil. Je commençais à courir vers eux, mais je glissais et me mit à dégringoler la colline en roulant en boule et je faisais un strike avec la femme et je me relevais : « Aie Aie Aie Aie… » Je regardais la jeune femme et lui tendait la main : « Désolé, mademoiselle ! » Puis, je levais les yeux, son regard de cet homme qui se trouvait devant nous avait cette aura plus qu’animale.

Je ne savais pas quoi faire, il restait sans bouger, mais il semblait ne pas aimer qu’on se trouve en face de lui. Son aura était très en colère. Je me demandais quoi faire face à ce genre d’homme. Il ressemblait tellement à un enfant sauvage. Peut-être que les animaux de ma magie pourrons aider.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyLun 4 Avr - 21:55

Zenn
Zenn

Sabertooth

Click

Des démons? J'arrive!
Nicky & Lisanna

Accoudé à une rambarde surplombant la salle principale de Sabertooth, le jeune homme blond s’étira longuement en baillant. Ça faisait un petit moment que Zenn était revenu de la fête de Shariva, mais il avait décidé de laisser un peu de temps passer avant de reprendre les missions.
Et plus important, il devait absolument trouver un moyen d’occuper Ariel quand il n’était pas là. Il ne pouvait plus se permettre de l’emmener à chaque mission, surtout avec ce qui s’était passé la dernière fois. Ça devenait trop dangereux pour elle, elle n’avait pas de véritable moyen de défense et était une cible trop facile. Peut-être qu’il était temps de lui apprendre à manier la magie ? Mais est-ce qu’il était vraiment qualifié pour faire ça ? Il ne se considérait pas vraiment comme un maître en magie, Botzu l’était ça c’est sûr mais lui…Soupirant, il s’accouda à nouveau à la rambarde et observa les membres en contrebas.
Un inconnu avait attiré son attention…M’enfin pas si inconnu que ça, encapuchonné, des cheveux bleus dépassant de sa capuche et cet emblème sur sa cape…Ouais il connaissait cet homme…qui ne le connaîtrait pas ? Il a fait parler de lui bien avant Ajatar, ce n’était autre que Jellal. Qu’est-ce qu’il foutait ici ?
Dorian c’était levé à sa rencontre, toujours à se vanter celui-là…Sybilia, qui était en bas en train de boire un verre, l’a rapidement écarté. Ils ont rapidement discuté, puis Jellal est reparti aussi soudainement qu’il était venu. Sybilia n’a pas vraiment perdu de temps non plus, et rapidement, la salle se vida. Ne perdant pas de temps, Zenn s’éleva dans les airs pour atterrir sur le canapé où Dorian s’était réinstallé.

« -Bouh Dorian !

-Wow Zenn t’es malade ! J’vais te défoncer si tu me refais une peur comme ça !

-Mais oui, on verra ça un autre jour…dis-moi plutôt qu’est-ce que Jellal foutait ici ?

-J’en sais rien moi, il voulait voir Sting je crois.

-Sting ? Et c’est tout ? Pourquoi Sybilia est partie juste après ?

-J’en sais rien moi, tu me fatigues avec tes questions…je crois qu’ils ont parlés de démons à Hosenka ou un truc du genre.

-Des démons t’es sérieux !!? »

Zenn avait hurlé cette dernière phrase, le sourire jusqu’aux oreilles. Il sauta hors du canapé en une fraction de seconde. Vérifiant que sa lame était bien en place dans son fourreau, il souriait, semblant être sur une autre planète.
Il s’imaginait déjà à quoi pouvait bien ressembler ces démons…horribles, rouges avec énormément de cornes ? Mouais c’est un tableau qui lui plaisait. Le combat sera forcément gigantesque et s’il pouvait ne serait-ce que récolter un petit démon à se mettre sous la dent…Et puis non, il avait l’occasion de se frotter à de véritables démons !

« Hé Zenn tu m’écoutes ? C’est pas pour toi ça, il a parlé des démons de Zeref, c’est pas pour rien qu’il cherchait Sting et pas toi…t’es pas vraiment sensé y aller. »

Il n’avait rien entendu, il leva les poings vers le ciel, et hurla « Un combat ? Des démons ? Hosenka j’arrive !!! ». Suite à ça il partit à toute vitesse vers la gare, laissant un Dorian consterné sur son canapé.
Arrivé à Hosenka, ce fut un paysage à la fois magnifique et terrifiant qui s’offrit à lui. Il aimait le ciel, sous tous ses aspects, et un orage ne lui faisait pas peur mais au contraire l’impressionnait. Mais à cette heure de la journée ? Un orage aussi énorme ? Non même ça, ne le rebutait pas, mais l’intriguait. D’ailleurs, il ne pensait qu’à une chose : jouer avec les démons, les combattre.
Il sourit, excité. Mais en s’élançant dans les airs à la recherche de ceux qui devaient être responsables de cette tempête, il aperçut les habitants courir dans tous les sens, paniqués par les éclairs. Ça avait commencé sans lui ? Les démons se battaient-ils déjà ? Il accéléra…jusqu’à ce qu’un éclair le frôle, il vit la pierre des rues pavées éclater en contrebas sous la violence de la décharge. Il lui sembla plus prudent d’arrêter de voleter dans les airs.

Il se posa sur les toits et continua d’avancer vers la direction à l’opposé de la fuite des habitants d’Hosenka. Dans un parc, entouré d’arbres, un jeune garçon attira son attention. Loin de fuir comme tous les autres, il se tenait immobile, semblant fixer quelque chose ou quelqu’un. Il fixait une une jeune femme, droite comme un i, emmitouflée dans son écharpe rouge. Cette chevelure noire, cette écharpe rouge…il les avait déjà vu… ce serait… ?

Le ciel était à nouveau dégagé, Zenn en profita pour reprendre un peu de hauteur. Alors qu’il s’élevait dans les airs pour pouvoir mieux observer la scène, le jeune homme se mit subitement à grandir, et rapidement, un garçon d’une quinzaine d’années prit la place de celui qui en semblait tellement moins il n’y a que quelques minutes à peine. Alors la jeune femme commença à luire d’une aura rouge. Plus de doutes possibles, il s’agissait bien de celle qu’il avait rencontrée à Shariva.

Et soudainement, sans crier gare, une autre jeune femme tamponna la femme aux cheveux noirs de plein fouet. Semblant s’assoir dans les airs, il décida d'attirer l’attention de tous ceux positionnés plus bas. Décidemment, ce jeune homme à l’aura animale et sauvage l’intriguait. Il se pourrait même qu’il ait mis la main sur un démon après tout…

« Hey Nicky ! Besoin d’un p’tit coup de main en bas ? »

Il s’adressait aussi bien à Nicky qu’à la jeune femme qui avait soudainement déboulée, après tout, il semblerait qu’ils soient tous les trois embarqués dans le même bateau face à ce qui semblait être l’un des responsables de ce chaos.

© Adrenalean pour Epicode
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyMar 5 Avr - 9:47

[PNJ] Coquelicot
[PNJ] Coquelicot

PNJ

Click



Porte
7




Staring contest.

C'est un regard neutre qu'il continue d'adresser à celle qui vient de couper sa tranquillité. A peine avait-il réussi à rejoindre cette étendue de nature, que cette étrange femme venait lui faire face. Ses pupilles vagabondent que par instants pour contempler l'étrange poussière d'un rouge éclatant, qui venait se disperser autour du corps de la perturbatrice. Il tenta de prendre une grande bouffée d'air frais mais il sentais comme un poison dans ses poumons, la parfum parasite des constructions environnantes, des pavés qui recouvrent le sol et autres bâtiments qui empêchent à la nature, de prendre place.

Une deuxième personne arriva, en boule. Discrètement, ses narines commencèrent à jouer pour ressentir la présence de quelque chose de bestiale en elle, une simple impression qui ne peut se confirmer pour le moment. Une expression dit : - Jamais deux sans trois. - Et c'est un homme, jeune, qui vient troubler la vision qu'il a de ce ciel dégagé et apaisant. Il n'avait jusqu'alors pas remarqué ce corps, ce n'est que lorsqu'il vint poser son regard sur l'herbe qu'il constata la différence de hauteur entre sa tête et le sol de maintenant à avant. D'un certain sens, il trouva cela presque dommage. Gagner en taille se traduit aussi par prendre de la distance par rapport à la terre.

Il oublia alors volontairement la présence des trois personnages, peut-être s'en fichait-il aussi ? Il se retourna et avança de quelques pas, faisant dos aux invités. Il se mit à genoux et plaqua ses deux mains sur l'herbe, de là, il ressentit quelque chose d'étrange. Comme si cette herbe n'était pas à son plein potentiel. Elle est comme tondue et violée de sa liberté. Elle est tel un animal enfermé dans un zoo, entouré de barrières l'empêchant de vivre comme elle l'entends. Cela l'attriste au premier abord.
_ L'herbe... Vous pensez qu'elle est malheureuse ? " dit-il en restant dans le même position, il s'adressait simplement aux seules personnes présentes. Aussi savait-il qu'il allait bientôt devoir entamer sa course, la voix de la porte ne tardera pas à appeler avec plus d'insistance.

Ordre de postes : Nicky - Lisanna - Zenn - PNJ.

Nature.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyMar 5 Avr - 20:52

Nicky L. Ela Leone
Nicky L. Ela Leone

Golden Crown

Click

Seventh Door
event « Les Neuf » with Zenn, Lisanna & Nicky

C-ce n'est rien...
Cette femme, cette boule de bowling ambulante qui venait de te prendre pour sa quille aimante et amante, tu la connaissais. Tu connaissais son visage, sa tête te disait quelque chose. Sa tête était connue à Silver Sword, parce que Fairy Tail était connue. Parce qu'ils étaient tant des emmerdeurs de première que des atouts indéniables. Parce qu'ils étaient censé être des fées et qu'ils se comportaient comme des tigres.
Oui... Cette femme qui t'écrasait par sa poitrine voluptueuse - la tienne n'était pas si mal non plus -, tu savais qu'elle était de la famille du demon de Fairy Tail et tu espérais que cette dernière était là aussi... Parce que seul un demon avait toutes ses chances face aux autres démons...

Alors que tu tentais de te relever en regardant le visage fin et aguicheur de Lisanna, une autre voix te parvint...
Une voix que tu pensais avoir oubliée. Une voix qui résonnait dans ta tête. Une voix qui te forçait à jouer ton rôle.
De la femme sans expression, tu dus passer à celle qui adorait ses semblables, mais la poudre de rubis continuait à s'écouler de toi.
Hmm... Zenn n'est ce pas ? Et Lisanna ?
Ton premier devoir, en tant qu'espionne, c'était tout de même de savoir retenir les informations dignes de ce nom pour ensuite pouvoir les délivrer sans aucune fausses notes. Alors oui, tu les connaissais, et oui, tu avais stocké leur nom dans ta mémoire. Parce que l'on ne savait jamais...

Le demon quant à lui sembla vous oublier un moment, et te rapprochant de lui sans aucun mouvement apeuré, sans aucun retrait de terreur, tu entendus sa question. Tu souris. Tu souris mais c'était un faux sourire. Tu souris parce que c'était dans le personnage que tu jouais. Tu souris, parce qu'il ressemblait à une peluche... pardon. Tu souris, et tu t'accroupis à ses côtés, laissant la poudre de rubis se répandre doucement.
Et qu'est ce qui te fait dire ça ?
Parce que parler avec un demon, c'était tout de même plus facile que de le combattre. Et puis, toute ta vie tu avais joué des rôles. Aussi, celui de femme attentionnée envers un ennemi qui ne semblait même pas préoccupé par la présence de mages t'allait comme un gant. Bien sûr, tu gagnais aussi du temps, et tu avais bien envie de le mettre au tapis, pour la récompense, mais il fallait souvent... toujours... pensé plus haut que ce que l'on désirait.
Si par le jeu tu arrivais à parler à l'enfant en lui, si c'était réellement un enfant, alors tu pourrais peut être le mettre dans une position de faiblesse...

Après tout... La tromperie était ton art et tu étais incroyablement douée dedans.
Ton rubis se déposa doucement sur l'herbe, la rendant plus brillante, et d'un signe de la tête, le rouge s'écarta. Parce que tu ne savais pas si le demon allait apprécier ta magie.

Il fallait qu'il t'apprécie. Parce que lorsque tu jetas un coup d'œil vers Lisanna et Zenn, tu créas quelque chose pour eux. Quelque chose qui allait leur permettre de combattre à leur plein potentiel.
Parce que lorsque tu les avais regardé, tu avais ordonné à ta poudre précieuse de former quelque chose.

Comment peut on savoir si l'herbe est malheureuse ?

Il fallait que tu obtiennes un soupçon d'intérêt et de confiance de sa part, pour que ton plan créé à la va vite puisse marcher. Il fallait qu'il te parle, qu'il t'apprenne, qu'il te dise. Parce que ce demon, il ressemblait toujours à un gamin même si physiquement il n'en était plus un. Parce que ce demon, il avait quelque chose d'enfantin.

Elle te parle ?

Et la poudre continuait à éviter de tomber sur la parcelle de terre en face du regard de Vandal. Tandis que derrière vous, dernière le demon et toi, devant les yeux de Zenn et Lisanna, il y avait un « Je fais diversion, prenez le par surprise ! » écrit en lettre de rubis...

Maintenant il fallait qu'ils se grouillent un peu...

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyLun 11 Avr - 15:20

Lisanna Strauss
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click



Blood bath


Lisanna Strauss- Zenn- Nicky- Vandal



Les mots du démon résonnaient dans ma tête comme un tambour. L’herbe était-elle malheureuse ? Une drôle de question qui pourtant avait un sens. La nature, l’herbe était une simple question de parasites, mais aussi de création. Je le regardais, je me relevais. Mon regard se posait sur cette chose fragile et verte qui me ressemblait dans un certain sens. Un élément de décor qui n’avait pas le droit de parole, qui ne pouvait pas se plaindre. Je me posais me mit à caresser le vert de cette chose. Puis, je me mis à fermer les yeux, à écouter le silence, le vent. Le tremblement de terre causé par un autre démon semblait faire crier la terre, elle criait si fort. Elle hurlait de rage, de pleurs. Un démon était en train de détruire cette terre, mais était-elle au nom de la nature comme Ajatar avait détruit Era. Avait causé la mort de tant d’innocent.

La jeune femme que j’avais renversé connaissait mon nom. Elle devait vite avoir fait le rapprochement entre mon nom et la couleur de mes cheveux. De plus, elle semblait vouloir faire diversion pour l’attaquer. Cependant, pourquoi vouloir se battre, mais peut-être au final qu’il était possible de pouvoir trouver un moyen de discuter avec cet homme. Pourquoi devoir se battre de suite ? Nous sommes des humains, nous avons le droit de parler.

Je m’avançais vers l’homme enfin le démon quoiqu’il fût, il n’avait pas besoin d’étiquette :

« En effet, je pense que l’herbe est malheureuse. Cependant, elle n’est pas seule. La Terre est triste, car un de tes comparses est en train de tout détruire. En effet, je pense que dans tous les cas, la nature est triste, mais ne pouvons pas tous trouver un moyen de vivre en harmonie ? »

Je plongeais mon regard dans son regard quasiment animal et je lui souris :

« - J’ai toujours aimé la nature, chaque vie pour moi à un sens en ce monde. Si votre but est de détruire l’humanité, je combattrais, mais si vous êtes capable de nous aider à trouver un équilibre entre l’humain et la nature. Peut-être qu’on pourrait s’entraider, mais plus de mort ? Qu’en dis-tu ? En fait, tu dois bien avoir un nom, quel est-il ? Je me prénomme Lisanna Strauss pour ma part. »

Mon corps s’illuminait d’une douce lumière et des oreilles de lapins se créèrent sur ma tête. Mes mains se recouvrirent d’une épaisse fourrure blanche. Mes pieds aussi. Mon corps restait habillé, puis je souriais et dit d’un ton calme :

« -Ma magie représente l’équilibre entre l’humain et l’animal. Enfin, j’aime pensée à ma magie comme cette métaphore. »



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyMar 12 Avr - 1:43

Zenn
Zenn

Sabertooth

Click

Starring Contest
Nicky & Lisanna

Le présumé démon s’était penché sur l’herbe. Zenn avait réussi à entendre difficilement les paroles du démon.

"L'herbe... Vous pensez qu'elle est malheureuse ? "

Zenn respectait la nature. Et même en étant très proche de l’élément qu’était le vent, il n’avait considéré qu’il soit vraiment vivant. Habité par la magie, oui. Magnifique, certes, mais loin d’être vivant au même titre qu’un humain …… ou qu’un démon. Alors qu’une herbe puisse souffrir ou éprouver des sentiments ? M’ouais, il n’en était pas vraiment convaincu.

Nicky cherchait à faire diversion, elle l’avait habilement signalé grâce à sa poudre rouge si particulière. Le jeune homme avait déjà commencé à rassembler sa magie. Il fallait se tenir prêt. Quoi qu’il arrive, un démon était dangereux, c’était dans sa nature, dans sa façon d’être. Peut-importe combien de temps Nicky arrivait à capter son attention, il allait falloir en profiter. Seraient-ils assez rapides pour l’attaquer et le toucher directement ? Zenn en doutait, il ne connaissait pas grand-chose de l’autre jeune femme si ce n’est qu’elle était de Fairy Tail. Faisaient-ils le poids contre un démon ? C’est ce qu’ils allaient voir. Le sourire aux lèvres, Zenn se prépara pour l’ouverture.

Mais que faisait la mage de Fairy Tail ?? Elle avançait sur le démon, semblant vouloir parler avec lui, faisant preuve de douceur. La main sur le manche de son épée Zenn patienta. Il ne pouvait pas attaquer avec les deux filles dans le champ de mire, le risque d’en toucher une était trop grand.
La mage de Fairy Tail, Lisanna, se transforma, avait-elle l’intention d’attaquer finalement ? Apparemment non, elle cherchait vraiment à discuter, à chercher une solution pacifique. Avait-on déjà trouvé un démon pacifique ? Décidemment les fées semblaient bien naïves…

Zenn ne savait pas à quel jeu jouait le démon mais il ne le sentait pas. Tout comme il ne sentait pas le plan de Lisanna. C’était une pure folie, jamais un démon ne pourra être raisonné. S’il est appelé par la chose ou la personne qui le contrôle, il répondra et tuera sans aucun remords tous ceux qui seront sur son passage. M’enfin c’est comme ça que fonctionnent la plupart des démons non ?

Il serra les dents, le visage tendu, les sens en alertes. Il était face à un cruel dilemme, malgré l'ouverture qu'essayait de leur donner Nicky, il ne pouvait pas agir maintenant, en admettant que le démon soit vraiment pacifique, il ne voulait pas gâcher la tentative de Lisanna. Pas maintenant. Mais il n’aimait vraiment pas l’idée d’attendre…attendre c’est laisser le temps au démon de préparer un mauvais coup…mais bon, il décida de se tenir à carreaux pour une fois. Gardant toutefois la main sur le manche de son sabre, il attendit, se contentant d’observer en rongeant son frein pour voir ce que l’approche de Lisanna allait donner.

© Adrenalean pour Epicode
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyMer 20 Avr - 12:36

[PNJ] Tarot
[PNJ] Tarot

PNJ

Click



Staring contest


Lisanna Strauss-Zenn-Nicky Leone



9h37

Il n'est plus seul agenouillé sur l'herbe. Une femme vient le rejoindre. Elle ne semble pas comprendre l'appel de la nature, elle ne semble pas sentir la détresse et le combat que mène la nature chaque jour pour faire sa place. Ici, c'est tellement mieux que l'enfer, ici, il peut respirer librement, sentir et ressentir tout ce qui se trouve tout autour. L'herbe a une odeur particulière, différente de celle des arbres. Il a réussi à trouver la paix dès qu'il a mis la tête hors de son trou. Pourquoi lui pose-t-elle toutes ces questions, n'est-elle pas capable de le voir d'elle-même?

« L'herbe est courte, elle dépasse à peine mes doigts. C'est comme si on vous coupait les jambes juste parce qu'elles arrivent à repousser. Et là-bas, elle se bat contre le pavé des hommes. De ce côté, les hommes ne la respectent pas avec le déchet. »

C'est si évident, pourquoi les Hommes n'arrivent pas à voir la vie comme lui? Pourquoi les Hommes manquent de respect à ce qui leur a donné la vie et une chance de vivre? Il soupire. Il soupire parce qu'il a senti le glissement du rubis sur l'herbe et la terre, parce qu'il sait que cette fille aux cheveux noirs, sonne faux. Puis vient le Yin, une jeune femme aux cheveux blancs. Elle, elle comprend ce qu'il vit, ce qu'il ressent, ce qu'il entend. La Terre se meurt, le monde souffre en silence et seuls ceux qui se retrouvent près d'elle, sont capables de pleurer avec elle. Elle mérite qu'il la regarde et c'est ce qu'il fait. Il lève les yeux pour regarder dans les siens et l'écouter elle aussi. Elle parle d'équilibre entre l'homme et la nature... sauf que les démons ont été crées pour ça : pour remettre cet équilibre en place. Les hommes ont imposé leur présence au monde plutôt que de vivre en harmonie et les démons sont là pour corriger le tir.

« Vandal. »

Il regarde la lumière sans broncher, il observe les oreilles et les pattes de ce nouveau spectacle. Il tend une main pour toucher la sienne maintenant velue. C'est vrai, c'est réel. Ce n'est pas une illusion. Son regard devient un peu plus sévère.

« Lisanna, toi seule peut comprendre le monde idéal dans lequel tout le monde peut vivre en harmonie... tu vis en harmonie toi-même avec la nature. Alors pourquoi as-tu encore espoir que les hommes changeront? La terre se meurt, la nature pleure et tout le monde l'ignore parce qu'ils préfèrent bâtir ça, plutôt que de vivre dans ce qui a déjà été construit pour eux. Je ne crois pas en l'harmonie. »

Parce qu'il n'y a qu'un responsable à blâmer.

« Les hommes doivent payer. »

Il se lève debout et marche dans une direction. Il ne veut pas être celui qui se salira les mains. Le laisserez-vous partir, ou l'intercepterez-vous?

Ordre de postage : Nicky L. Ela Leone - Lisanna Strauss - Zenn - PNJ

Je prends le relais, Coquelicot n'a plus le temps pour jouer le PNJ.



Vous avez Neuf jours pour répondre au sujet.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] EmptyMer 27 Avr - 2:05

Nicky L. Ela Leone
Nicky L. Ela Leone

Golden Crown

Click

Seventh Door
event « Les Neuf » with Zenn, Lisanna & Nicky

Alors que tu laissais entrevoir à quel point la fourberie pouvait être grande en toi lorsqu'il le fallait, et alors que tu voulais faire l'appât pour les autres, la mage de Fairy Tail se permit de faire une entrée fulgurante devant les yeux du demon pour conter ses louanges, et pour trouver un moyen pacifique. Mais elle avait tort. Ses arguments sonnaient vrais, la terre était sans doute malade de par les différents combats de la ville, mais on ne pouvait parler avec un être comme lui.
Tu soupiras. Te levant, comprenant que ton plan était vouée à l'échec, tu te passas les tempes avant de remettre ton écharpe par dessus ta bouche. Tu en avais trop fait. Tu avais mené le mauvais combat. Te faire paraître gentille n'avait rien donné, mais tu ne devais pas abandonner tout de suite.

La poudre de rubis s'accumulait, et le demon n'était pas touché. Mais tu tournais autour de lui, autour d'eux, comme faisant les cent pas. Comme exaspérée. Il y avait de quoi. Un demon parmi neuf venait de renaître, et bien qu'il pensait être du bon côté, et bien qu'il montrait de l'intérêt pour Strauss, tu ne pouvais pas le laisser s'échapper. Que tu sois fidèle ou non, que tu sois réelle ou non, tu devais empêcher l'animal de partir.
Aussi, lorsque Vandal se présenta, tu écarquillas les yeux, et tu répondis instinctivement, en te courbant quelque peu Nicky. Moi je suis Nicky.
C'était plus fort que toi. L'opportunité de régler cela dans une goutte de sang t'appelait, d'autant qu'un maitre demon devait être trop fort pour ta magie. Et ton corps surentraîné n'allait pas tarder à devoir faire face à de potentiels assauts.

Mais au bout du compte, rien ne se passa. Le vent se brisait se ton visage, mais rien d'autre ne se passa. Et le demon se leva, lentement, doucement. Un but en tête, IL s'élança dans sa croisade contre l'humanité. Et un écologiste aussi activiste n'allait sûrement pas laisser l'Homme vivre en paix. Alors la poudre se réunit à l'endroit où il se trouvait et s'accrocha à ses deux poignets, avant de se condenser pour former une espèce de corde de rubis. Pas assez résistante pour le bloquer plus de quelques secondes, c'était un avertissement.
Dans notre monde, ce sont nos lois, Vandal. Alors tu vas rester ici, si tu veux que tout ceci se déroule sans mal. Lisanna, tu es la plus forte ici, bloque le. Zenn, toi aussi.
La corde se cassa, mais tu te rapprochas en quelques mouvements pour te mettre devant lui. Tu portais ton uniforme, tu étais fière. Tu le toisas du regard, ce pauvre animal, avant de croiser les bras.
Vandal, raconte nous ton histoire. Il vaudrait mieux qu'elle nous conforte dans l'idée que tu ne nous veux pas de mal si tu veux quitter cette zone. Vois tu, la ville est un peu en panique là.

Tu n'avais pas peur. IL était un demon, certes. IL était un être surpuissant, certes. Mais il n'en restait pas moins un être vivant voulant vivre ou mourir dans le monde appartenant aux humains. Et pour cela, il devait se plier. Tu avais les bras croisés, mais tu étais prête à sauter en arrière s'il attaquait...

Le plus gros problème était sans aucun doute le fait qu'il voulait « venger la nature », à ce que tu avais compris. Pauvre fou. Il pensait donc que chaque individu n ce monde était responsable des destructions écologiques ? C'était comme si tu clamais que chaque demon était d'office un tueur, ce que tu ignorais. Tu ne voulais pas laisser partir Vandal parce que tu avais peur, mais tu ne voulais pas l'attaquer parce que tu voulais montrer à ce demon à quel point un humain pouvait faire la différence.
Oui... Le demon t'avait sans doute entendu faire glisser le rubis sur la pelouse, mais en voyant Lisanna agir, tu t'étais demandée si elle n'avait pas eu une bonne idée... D'autant que la tienne n'était pas réellement une idée, ni un plan... Juste un ordre sans réflexion.
Qu'as tu l'intention de faire ?


electric bird.




Okay, je suis désolée pour ce retard dans la reponse... Et aussi de la piètre qualité >.> j'espère que ça vous ira tout de même.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky]   7ème porte : Staring contest [Lisanna-Zenn-Nicky] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tournoi Champion Eternel (Paris 14, Porte d'Orléans)
» porte étandar
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» Superstitieuse, moi ? Non ça porte malheur...
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka :: Événement - Les Neufs