Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]
 MessageSujet: Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]   Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz] EmptySam 26 Mar - 1:55

[PNJ] Carbuncle
[PNJ] Carbuncle

PNJ

Click


Once upon a time the 4th door.





x Opposant.


9h35

Mes bras s’étiraient dans un arc, mon écharpe volait au vent. Je regardais le monde d’un œil, car mon second restait caché derrière son cache-œil. Je profitais d’une bonne bouffée d’air comme si c’était la première. Ah en fait, c’était bel est bien la première depuis des lustres. Je venais de revenir à la vie. Je regardais le monde d’un œil enfantin. Je me demandais ce que ce monde avait de différent avec celui que j’avais connu. En attendant, je regardais mes mains, c’était vrai qu’on redevenait enfant quand on renaissait. J’aimais bien cette partie, elle collait bien avec mon mental. L’enfance c’était la petite partie où on était un oiseau libre de tout, pas de cage rien du tout. Un oiseau qui pouvait s’envoler loin de tout. Pourtant, j’étais cette partie parce que quelque chose chez l’homme l’empêchait de rester enfant toute sa vie. En attendant, je vis un joli petit arbre. Je ressentais cet appel d’aller retrouver ma porte, cependant je me posais un instant, le temps que ma croissance accélérée se produise. Je sortais une feuille de mon imaginaire et me mit à griffonner rapidement un paysage qui s’offrait devant moi. Mon pied pendait par-delà la branche, mon écharpe sifflotait et fouettait le vent. Mes mains commençaient à grandir et mes jambes aussi. Mon pantalon grandissait aussi avec mes jambes. Puis, soudain je regardais devant moi et finit mon dessin. Satisfait de mon allure de jeune homme de douze ans, je me mis à marcher avec mon calepin et mon petit dessin que j’avais fini en un rien de temps. Le sourire aux lèvres je me mis à marcher comme un enfant balançant mes mains dans les airs. Cependant, mon sourire commençait à se créer d’une manière Cheshiresque. Je me demandais bien ce qu’allait me réserver cette nouvelle vie. Suis-je un chat ? Peut-être bien. En attendant je n’en étais pas encore à ma neuvième vie. Une femme apparut devant moi:

"- Veux-tu dessiner avec moi?"

Abigail, tu débouche sur une rue et tu l'aperçois sur son arbre, mais en rien de temps tu le vois grandir. Tu te demandes ce qui peut bien se passer et tu décides de trouver face à lui. Il te souris et pose une question que vas-tu faire ?

Orihime, tu arrives au niveau du parc, mais tu te perds. Le problème c'est que tu ne sais pas réellement ce que tu cherches, cependant il te faut trouver ton chemin si tu veux arriver jusqu'à Abigail. Le problème, c'est que tu tournes en rond sans cesse.

Juvia, tu te retrouves non loin d'Abigail, mais une fontaine de barre la route de cette fontaine, tu ressens une drôle de menace venant d'elle. Tu te décides de t'y attarder quelques minutes, mais soudain un double de toi se forme constitué d'eau et te regarde, sans rien faire. Que vas-tu faire ?

Arzel, deux portes viennent d'apparaître devant toi. Les deux portes se mettent à parler et te demande quelque chose: "Je suis la porte qui te guidera à ce que tu souhaites, mon ami ment. Cependant que souhaites-tu réellement ?" quant à l'autre porte elle te dit: " Je suis la porte qui te méneras a ce que tu souhaites et c'est l'autre porte qui est une menteuse. Ouvre-moi ai confiance?" Quelle porte vas-tu choisir ? Tout est une question de vérité semblerait-il ?

Damaz quant à toi, tu te retrouves dans la forêt très très loin d'Orihime. Cette fois-ci apparaît devant toi le fameux chat de Cheshire. Il te regarde et te sourit grandement: "Tiens, tiens que vois-je devant moi? Un autre ami félin. Seras-tu capable de déchiffrer mon énigme! Quand je suis jeune, je suis à mon paroxysme, pourtant quand je vieilli je deviens plus petite qui suis-je?" Le chat s'approche de toi et te regarde dans le blanc des yeux, sa queue se balance et un effroyable tic et tac s'amène avec elle.

Vous ne le savez sûrement pas, mais la magie de Gallagher est déjà en action.

Ordre de passage:

Orihime - Juvia - Arzel - Abigail- Damaz


More.

 MessageSujet: Re: Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]   Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz] EmptyMar 5 Avr - 17:50

Orihime Katsura
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Fourth Door
event « Les Neuf » with Juvia, Arzel, Abigail, Damaz & Orihime

Respiration haletante. Sueur perlant sur ta tempe. Couteau rangé dans son étui mais tâtonnements furtifs pour t'assurer qu'il Y était encore. Ton style vestimentaire avait changé depuis la dernière alerte aux terroristes, mais tu restais toujours aussi farouchement opposée à eux, et ce n'était pas parce que ton habit se retrouvait immaculé de blanc que tu allais devenir plus tendre. Tu courais, évitant les arbres. Tu courais, en entendant les grondements de l'orage au dessus de toi. Tu courais, à en perdre haleine. Tu courrais...

Des racines sur ton chemin te faisaient vaciller par moment, et lorsque tu arrivas dans le parc, tu râlas... Parce que cela faisait déjà dix bonnes minutes que tu étais passée par là, tu le savais car cet arbre portait encore la trace de ton couteau contre lui. Mais tu tournais en rond, en continuant d'avancer. C'était horrible, un véritable labyrinthe.

Alors tu t'arrêtas, et tes mains sur tes genoux, tu courras l'échine pour souffler un long moment, pour récupérer de ta fille course. Parce que tu avais cru à un danger immédiat toi, aussi avais tu sprinté. Trois. Deux. Un. Et c'était reparti !

Tes jambes te transportaient le plus loin possible de l'entrée du parc, tu te dépêchais, mais encore une fois, tu ne trouvas plus ton chemin au milieu de tous ces arbres. Et tu t'arrêtas lorsque de hâte, ta cheville se bloqua dans une racine fourbe qui t'envoya contre le sol la tête la première. Et dans un Aouch ! assourdissant, tu terminas ta course au pied d'un chêne en le frappant de ton petit poing.

T'étais perdu. Et t'avais peur. Peur que cela fasse comme la dernière fois. Parce que tu ignorais qu'il s'agissait de démons. Pour toi, ce n'était qu'une autre tentative d'Ajatar Virke de détruire le monde. Tes dents se serraient de rage, et tu hurlas un bon coup avant de te remettre sur pieds. Tu inspiras, tu expiras, et tu analysas.

Tu étais coincée. Étais tu si gourde ou etait ce un sort ? Tu n'en avais aucune idée.

Et pendant que ton esprit cherchait une solution au probleme, tous tes sens te rappelaient l'horrible défaite que tu avais essuyée la dernière fois. Tous ton corps sembla te dire que tu avais mal, et c'était comme s'il appuyait sur les endroits douloureux, comme s'il voulait que tu te rappelles ce qu'était la douleur d'une fausse couche provoquée par une catastrophe.
Parce que la dernière fois, tu avais faut la maligne. La dernière fois, tu t'étais crue plus forte. La dernière fois, tu t'étais faite avoir...
Parce que la dernière fois, tu étais une potentielle ennemie - les gens ne savaient donc pas que le gothique était à la mode ? -.

Désormais, tu avais la possibilité de rattraper tes erreurs, et de retourner celle de l'ennemi contre lui. La puissance de la tempête t'indiquait que tu te rapprochais, mais sans doute n'était ce pas un outil que tu pouvais utiliser pour te retrouver. Qui se servait des désastres naturels pour se espérer ? Qui avait l'audace de regarder les tornades pour dire « Le Nord est par ici ! »... Non... On utilisait les étoiles depuis la nuit des temps, et ton statut de l'âge ne te permettait pas de faire confiance à ton instinct et à la magie dans l'air... Du moins pour le moment.

Les étoiles ! Mais bien sûr ! Ton esprit fut éclairé de la lanterne divine, et tu soupiras en souriant, levant les bras pour finalement mimer quelqu'un qui attraperait la voute céleste.

Les étoiles, elles voyaient tout elles... Parce qu'elle étaient si lointaines qu'elle ne voyaient Earthland que comme une petite bille. C'était comme cela que tu y eus pensé.
Tu fermas les yeux, et sous tes pieds, un L en cases d'échecs apparut. Tu l'orientas suffisamment, pour finalement disparaître, et tu réapparus dans un arbre quelques pas plus loin. Pas assez loin. Alors tu choisis de faire cela à l'envers et tu levas les pieds au ciel - tu étais dans une position assez inconfortable dans ce foutu arbre - pour recommencer. Et tu te teleportas cinq mètres au dessus.

Là... Là, tu allais pouvoir voir ton chemin. La seule chose qu'il fallait faire désormais était d'ouvrir l'œil... Et de te préparer à recommencer... Parce que tu étais cinq mètres au dessus du sol Orihime, et que tu allais y rester si tu ne te dépêchais pas de refaire un magnifique saut du chevalier...

Mais au moins, tu saurais où aller...

electric bird.



 MessageSujet: Re: Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]   Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz] EmptySam 9 Avr - 5:24

Juvia Loxar
Juvia Loxar

Fairy Tail

Click

Juvia in Wonderland
Juvia ne sait pas ce qu'elle fait là, elle n'a pas vraiment de but. Elle avait quitté la guilde en suivant son instinct. Pourquoi ? Parce que Grey n'est pas rentré à la guilde et qu'elle souhaite retrouver sa trace. Elle avance dans Hosenka, cette charmante ville dans laquelle elle avait déjà suivit Grey et leurs amis. Quelque chose dans l'air a changé depuis qu'elle est entrée dans cette ville et elle cherche à deviner ce que ça pourrait être, mais en vain, elle ne trouve rien. Les rues sont plus où moins déserte, quelques habitants de la ville et des touristes se promènent, mais on peut tous les compter sur les doigts d'une main. Juvia marche dans cette ville qui lui semble triste et arrive rapidement à une fontaine. L'air est chargé en énergie négative. Toute les molécules d'eau qu'il continent semble être étrangères pour Juvia qui a l'habitude de les sentir autour d'elle. La fontaine aussi est bizarre. Quelque chose semble peu courant à la mage d'eau. Elle s'approche et pose un doigt sur la surface aqueuse. Visiblement, il n'y a rien au touché. Juvia commence à s'éloigner lorsqu'elle sent une présence venant de derrière elle. Elle se retourne brièvement et tombe sur quelqu'un lui ressemblant étrangement mais qui contrairement à elle n'est qu'un amas d'eau avec des yeux d'une étrange couleur. Juvia s'avance et demande.

- Qui es-tu?
- Qui es-tu? répond le reflect.

Juvia la regarde ahurie. Est-elle tombée sur une copie conforme d'elle? Pourquoi quelque chose ne semble pas aller dans cette ville? Serait-il tous devenus fous? Le clone la regarde avec un regard empli de provocation. L'eau qui le compose est maléfique. Juvia ne peut lui faire confiance. Alors elle décide de tenter quelque chose. Elle envoie une légère attaque sur la fontaine et attends de voir ce que son ennemie potentielle va faire. Comme Juvia s'y attendait, le double lui renvoie la même attaque que Juvia esquive gentiment. Mais c'est quoi ce bordel?!
(c) AMIANTE
 MessageSujet: Re: Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]   Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz] EmptyMar 19 Avr - 16:56

[PNJ] Carbuncle
[PNJ] Carbuncle

PNJ

Click


Once upon a time the 4th door.





x Opposant.



Arzel, deux portes viennent d'apparaître devant toi. Les deux portes se mettent à parler et te demande quelque chose : "Je suis la porte qui te guidera à ce que tu souhaites, mon ami ment. Cependant que souhaites-tu réellement ?" quant à l'autre porte elle te dit : " Je suis la porte qui te mèneras a ce que tu souhaites et c'est l'autre porte qui est une menteuse. Ouvre-moi ai confiance ?" Quelle porte vas-tu choisir ? Tout est une question de vérité semblerait-il ?

Le problème c’est qu’Arzel pris dans sa mythomanie habituelle, choisit la mauvaise porte. Il se retrouve assommé par un poulet géant.

Arzel est disqualifié pour dépassement du délai.



Ordre de post : Abigail- Damaz- Pnj - Orihime - Juvia

Rappel: Vous avez 9 jours pour répondre


More.


 MessageSujet: Re: Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]   Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz] EmptyMer 20 Avr - 12:47

Abigail Phoibos
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click

dans les entrailles du démon
❝crouching tiger, hidden dragons❞




À l'intérieur, une bombe à la place du cœur. Respiration à retardements. Le vide d'une galaxie dans le creux du ventre et ses poumons expirent un nuage froid qui sonne comme un soupir. Ses jambes s'échauffent comme de l'acier brûlant quand sa course s'accélère – le temps ne doit pas se perdre.

Comment te sens-tu ?

C'est la voix de Tisiphone qui résonne comme un mirage éclaté alors que les éclairs déchirent le ciel. Elle sent ses poumons qui s'embrasent, comme calcinés par un souffle de dragon. «  Ça va... Ça va aller. » Silence platonique alors que le grondement du ciel lui fait lever les yeux au ciel. « Tu en es sûre ? »
Abigail pose le dos de sa main pour s'essuyer les quelques perles d'eaux qui glissent sur son front.
« Oui.  - Bien, alors trouve la cause de ces ravages. La nature ne s'éveille jamais sans raison. Il y a toujours symptômes aux maux et je sens que nous nous rapprochons de la source, alors reste éveillée. »

Un silence qui perfore de part en part, alors qu'elle continue de parler, un sourire carnassier se dessinant sur ses paroles.

« Je sens que d'autres choses se rapprochent. Fais attention à toi, Abigail, ceux qui se passent ici, c'est différent d'Ajatar Virke et je ne les sens pas se lier à ce genre de pratiques mystiques. »

Sans que sa course ne s'arrête, Abigail contourne les ruelles avec rapidité sans ne plus distinguer ni le contour des murs ni les briques qui les dessinent. Son cœur perd sa mécanique et se cogne avec la violence d'un amant délaissé contre sa poitrine. Elle esquisse un rictus.
Puis sa course se ralenti avant de se stopper net, coupée dans son élan.

Là-haut, en face d'elle, un enfant. Que faisait-il ici ? Elle soupire, préférant s'attarder sur des détails plus pertinents, mais alors que sa vue oublie la vision du garçon pour continuer sa route. Un réflexe la pousse à le scruter de nouveau. D'enfant, il passe les affres de l'adolescence pour presque s'oublier dans l'adulte. Abigail ne comprend pas mais sait qu'il est sûrement ce qu'elle cherche. Il la capte, et lui pose une question.

Méfiance, méfiance, méfiance.

Ca sonne dans son esprit comme le phare d'un port. Méfiance, sa peau s'hérisse en frissons quand il la regarde – parce qu'elle ressent quelque chose, peut-être y est elle sensible, aux auras qui se colle comme un ombre aux dos des personnes.
Mais celui-là ne paraît pas homme.
Il paraît dangereux.
Elle n'arrive pas à mettre le doigt pourquoi.
Elle répond à son sourire.

« Bonjour,

puis s'avance vers lui.

Je m'appelle Abigail. Et toi, puis-je connaître ton prénom ? »

Elle réfléchit et lui sourit.
«  Je suis désolée, je ne suis pas très douée en dessin. »

Légère pause.

« Mais tu peux me montrer.»


©junne.

_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
 MessageSujet: Re: Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz]   Welcome in Neverland or maybe in the Hell [4rth Door] [Abigail-Juvia-Orihime-Arzel-Damaz] EmptyMer 20 Avr - 20:01

Damaz Elandez
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Welcome in Wonderland "


Damaz, Orihime, Juvia & Abigail