-34%
Le deal à ne pas rater :
Poupée Disney La Reine des Neiges 2 – 27cm
11.80 € 17.99 €
Voir le deal

La Voie du Mal | Zenn
 MessageSujet: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyVen 25 Mar - 8:09

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

La Voie du Mal
Zenn & Enya Taylor

Cela faisait déjà plusieurs mois que les portes étaient fermées. Plusieurs mois que l’endroit avait été signalé comme abandonné. Plusieurs mois que plus personne n’a jamais remis les pieds ici et quand j’y pense, je n’y suis jamais revenu non plus. J’aurais pu, mais je ne l’ai pas fait. Au fond, j’avais peur d’y trouver quelqu’un, peur de devoir m’expliquer, peur de devoir leur dire que je les ai abandonnés. Peur de devoir affronter la vérité en face. Au village, plus bas, personne n’ose s’aventurer dans le manoir car on dit qu’il est hanté mais je sais que c’est faux tout comme je sais que c’est Amy qui doit jouer avec le peu de magie qu’il a. Il n’a jamais vraiment quitté les lieux lui. Il est resté là, à servir le manoir, des fois, quand il n’était pas ailleurs.

Sur le seuil de la porte, j’ai l’impression d’entendre leurs voix. D’entendre leurs rires. Je me rappelle de la voix de Noah et de celle de Robin. Je me rappelle du rire de Jasper et d’Akane. Je me souviens de tous ceux que j’ai laissé derrière pour aller le retrouver lui. Je me souviens avoir laissé une lettre traînée quelque part et je ne saurais jamais si elle a été trouvée. Je me souviens de Seth et de son regard pensif quand il regardait à travers la fenêtre du salon ou quand il jouait aux échecs contre Robin. Je me souviens de Noah insultant Jasper. Je me souviens de toutes ces personnes, oui.

Je me dis que depuis, l’eau a coulé sous les ponts et que l’on pourrait se retrouver au détour d’une ruelle, tout à fait par hasard. Je me dis que depuis, ils m’auraient pardonné et une part de moi veut y croire. Peut-être, cette nuit –là, n’aurais-je jamais dû partir. Pas sans eux. Pas sans leur dire « Attendez-moi. Je reviendrais. » Comment aurais-je pu mentir ? Leur mentir ? Je ne savais pas si j’allais revenir. Je ne savais pas que les choses allaient se passer comme ça ? Je ne savais pas qu’il était vivant et je ne savais pas non plus, que ce jour-là, là-bas, Chris accepterait de m’y rejoindre. Un jour, à lui aussi, je lui demanderais « pourquoi ? » Mais pas tout de suite. On a trop à faire. Lui. Eux. Moi.
Noah et Shane me disent parfois qu’ils croisent Robin à Arcadia. Qu’il est devenu milicien et je l’imagine tellement mal en uniforme. Je me demande bien ce qu’il y fait et pourquoi il y est entré. Sa place n’est pas là-bas.

Quant aux rumeurs, elles veulent qu’Akane ait disparue et que Jasper ait rejoins Eagle’s Claw. Ce nom me fait tellement rire. Les aigles. Cela fait combien de temps que j’ai quitté le nid ? 7 ans ? Peut-être plus ? Que dirait Misto si elle me voyait maintenant hein ? La mini impératrice qui n’est plus que l’ombre d’elle-même. Jasper aussi a bien choisis sa place tiens. On m’aurait dit qu’il est rejoint sa sœur, cela ne m’aurait pas étonné. Mais rejoindre les rangs de Misto ? C’est encore plus fou que de me rejoindre moi. Mais bon, il a peut-être pris goût à ce mode de vie ? Qui sait ?

Et puis…Il y a eu aussi Orihime. Je me demande si elle a enfin pris sa vie en main. Quoi que..Aux dernières nouvelles, pas vraiment. Mais ils suivent le cours de leurs vies et moi je suis le mien maintenant…

« - Echoic n’est plus hein… »

Les planches craquent, les toiles d’araignées et la poussière sont devenues reines du domaine et les vieilles armures hantées ne le sont probablement plus.

Je monte à l’étage, laissant traînée ma main sur la rambarde des escaliers. Eh bien, la femme de ménage n’est vraiment plus venue depuis que les rats ont abandonnés le navire hein ?

Les chambres sont vides, dans certaines, ils restent quelques affaires, quelques meubles…Un lit, un bureau, une chaise traînant au sol, un cadre brisé. Les rideaux s’engouffrent à l’extérieur, comme aspirés.
Il n’y a plus rien ici. Il n’y aura plus jamais rien.

Puis, le plancher craque une nouvelle fois. Des bruits de pas résonnent en bas. Intéressant. De la visite hein ?

Redescendant, je finis par trouver une tête blonde sur le seuil de ce qui fut feu ma guilde. As-tu seulement idée d’où tu viens mettre les pieds l’ami ?

« - Si tu cherches une auberge de nuit, tu t'es trompé d’adresse. De plus c’est une violation de domicile que d’entrer sans y avoir été invité. Mais je présume que tu le savais déjà n’est-ce pas ? Que fais-tu là ? »


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyMer 6 Avr - 1:25

Zenn
Zenn

Sabertooth

Click

La voie du mal
Enya Taylor


Plus un sou. Vraiment plus un sou, on était à sec ! Ce voyage commençait à être long…On devait traverser Fiore dans son intégralité pour aller à la forêt de Lankato. Mais là-bas…notre contact nous avait promis des monstres rares et vendre leurs peaux allait nous rapporter un petit pactole…de quoi nous payer des vacances qui sait ?

En attendant, nous étions fauchés et pas le moindre contrat de passage à se mettre sous la dent. Nous étions arrivés en début d’après-midi dans ce petit village…et nous n’avions pas trouvé le moindre travail, à part un petit boulot de serveur pour la journée. M’enfin, ça avait eu au moins le mérite de nous payer de quoi se faire un bon repas. Par contre pour ce qui était de dormir à l’auberge…

Mais bon c’était pas notre première nuit à la belle étoile, et j’avais entendu parler d’un vieux manoir abandonné dans le coin. Bon c’est vrai que les rumeurs disaient aussi qu’il était hanté…J’ai même entendu dire que c’était les esprits des anciens occupants, des mages paraît-il. Cependant, Ariel et moi étions suffisamment fatigués pour tenter le coup. Après tout, j’étais un mage, je ne vois pas comment une poignée de spectres pouvaient être dangereux.

Une fois la colline escaladée, nous étions arrivés devant le manoir. Malgré les rumeurs, je le trouvais plutôt en bon état ce manoir, moi qui m’attendais à voir une bâtisse complètement délabrée…En son temps, il devait être magnifique. La porte d’entrée était ouverte. Le manoir devait vraiment effrayé tout le monde pour que personne n’en profite alors qu’il était ouvert à tous.

Nos pas résonnants sur le sol de la vaste entrée, je souris en voyant Ariel se cacher prudemment derrière un meuble. C’est qu’elle avait une peur bleue des fantômes, et même avec la perspective de trouver peut-être un lit, j’avais eu du mal à la convaincre de venir jusqu’au manoir. L’endroit était sombre, vraiment sombre, envahi de poussière et de toiles d’araignées. Ramassant le heaume d’une armure qui gisait au sol, je jetai un coup d’œil en coin à Ariel, toujours planquée derrière son meuble. Bon je dois l’avouer, il méritait assez bien sa réputation de manoir hanté. En tout cas il faisait un peu flipper. Mais avec un bon feu dans l’une des cheminées et après un bon repas, ça ira tout de suite mieux.

Tous d’un coup, quelque chose attira mon attention…une silhouette se tenait en haut de l’escalier principal qui menait à l’étage…Un fantôme ? Les rumeurs seraient vraies ? Je n’avais jamais combattu de fantôme… Comment était-on sensé les faire fuir? Ou même les blesser? Pas la moindre idée, mais tant pis ça n’en sera que plus amusant, et puis il n’est peut-être pas agressif. Le fantôme, qui était une belle femme rousse pris soudain la parole.

« - Si tu cherches une auberge de nuit, tu t'es trompé d’adresse. De plus c’est une violation de domicile que d’entrer sans y avoir été invité. Mais je présume que tu le savais déjà n’est-ce pas ? Que fais-tu là ? »

Ah ! J’en étais sûr ! Si c’était son domicile, c’est qu’elle devait surement être le fantôme d’un des mages qui vivaient ici avant. Souriant à l’inconnue, je lançai :

« -Bonsoir ! Effectivement, ça ne ressemble pas à une auberge, sinon vous m’auriez déjà proposé une bière aha ! Par contre qui vous dit que ce n’est pas chez moi ici ? Après tout, rien ne me prouve que vous soyez vous-même dans vos droits…Et pour répondre simplement à votre question, disons que j’ai trouvé l’endroit attrayant et qu’il me plaît ahaha ! »

Pendant qu’elle répondait, je l’observais du mieux que je pouvais, en détail. Hmm, elle n’avait pas l’air d’être transparente, elle semblait même plutôt réelle pour un fantôme…Peut-être était-elle suffisamment puissante pour prendre un corps vraiment humain ?
Me rendant compte que je semblais un peu la reluquer d’un point de vue extérieur, je relevai rapidement le regard, rougissant légèrement. Même si ce n’était qu’un fantôme, il ne valait peut-être mieux pas la vexer. Me frottant la tête je fini par demander, l’air intrigué :

« -Dites-moi, vous êtes un fantôme ? »

Rien qu’en entendant le mot fantôme, j’entendis Ariel pousser un cri et sortir de sa cachette en courant pour aller se réfugier dans une pièce adjacente, sa chevelure blanche passant en trombe devant moi.

« -Ah ba c’est malin, je crois que vous lui avez fait peur aha ! »


© Adrenalean pour Epicode
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyVen 8 Avr - 10:53

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

La Voie du Mal
Zenn & Enya Taylor


   

« Par contre qui vous dit que ce n’est pas chez moi ici ? Après tout, rien ne me prouve que vous soyez vous-même dans vos droits… ». J’arque un sourcil. Est-il stupide ou gagne-t-il tout simplement du temps pour je ne sais quelle parade idiote ? Je remarque cette fillette à ses côtés qui s’évapore en quelques secondes en allant dans la pièce d’accoté. Haaaa, ça me fatigue. Je n’ai plus l’âge de jouer à cache-cache avec les gens de bas âge.

« - Chez toi ? Tu crois vraiment que c’est au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace. J’ai appris à mentir que t’étais même pas encore né morveux. »

A la mention de « fantôme », j’ai envie de rire. Amy est allé jusqu’à faire répandre cette rumeur stupide hein ? Il travaille toujours aussi bien malgré les mois qui se sont écoulés avec la fermeture d’Echoic et la disparition de ses membres.

Je saute de la rambarde et m’approche de lui à une vitesse qui frôlerait l’illusion. Posant ma main sur sa joue.

« - Si j’étais un fantôme, tu crois que je serais capable de faire ça ? »

Je m’éloigne en entrant dans le salon principal, allumant un feu de cheminée d’un claquement de doigt.

« - Tu devrais t’en aller. Maintenant. Prends la gamine qui t’accompagne et quitte ces lieux. L’endroit est vraiment hanté mais par un monstre bien plus terrifiant qu’un simple fantôme. Vas t’en si tu ne veux pas qu’il t’arrive malheur. »

Enfuis-toi comme ils l’ont fait avant toi. Les habitants de ces murs. Tourne le dos à cet endroit comme ils l’ont fait avant toi. Ne te retourne pas, continue tout droit. Oublie l’existence du manoir et même ma vue. Oublie que nos regards se sont croisés.

Ou alors, ne le mentionne jamais.

« - Rares sont ceux qui osent s’aventurer ici… »

Comme un murmure siffler entre deux lèvres, les paroles s’envolent jusqu’aux braises ardentes et disparaissent dans la cheminée. Rares sont ceux qui osent revenir ici. Et le feront-ils un jour ? Dans l’espoir de se remémorer quelque chose ou par pure nostalgie ? Les reverrais-je un jour ? Je n’en sais rien. J’en doute. Il n’est jamais bon de me voir arriver dans la vie de quelqu’un.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyDim 10 Avr - 5:32

Zenn
Zenn

Sabertooth

Click

La voie du mal
Enya

Bon, apparemment elle était vraiment chez elle, pas moyen de mentir sur ça. Et de quoi elle me traitait de morveux ? Au jugé, seulement 5 ou 6 devaient nous séparer…
Rapide. Trop rapide. En une fraction de seconde elle était là, posant sa main sur ma joue. J’eu à peine le réflexe de faire un pas en arrière, de prudence. Je repris rapidement mes esprits, la surprise passée.

« Effectivement, plutôt réelle pour un fantôme. »

Les flammes surgirent en un instant. Une mage donc, et puissante vu la vitesse qu’elle avait. Doucement, je lui emboîtai le pas vers le grand salon. Pourquoi est-ce que je faisais ça hein ? A trop s’approcher du feu, on finit par se brûler…mais moi il m’attirait ce feu, un peu à la manière des insectes qui se jettent sur une lanterne, attirés par sa lueur.

Et là, cette femme m’intriguait. Que faisait-elle ici seule ? Manifestement, elle devait pas venir vraiment souvent, avait-elle un rapport avec ce lieu ? Certainement. Mais surtout, maintenant qu’elle s’était approchée, elle dégageait un truc, une certaine puissance. Je prêtais rarement attention aux auras des autres magiciens, mais la sienne…il m’était difficile de l’ignorer maintenant qu’elle était aussi proche. Elle était dangereuse, je le sentais, mais elle me rendait curieux. Peut-être trop d’ailleurs.

« - Tu devrais t’en aller. Maintenant. Prends la gamine qui t’accompagne et quitte ces lieux. L’endroit est vraiment hanté mais par un monstre bien plus terrifiant qu’un simple fantôme. Vas t’en si tu ne veux pas qu’il t’arrive malheur. »

Un monstre ? Parlait-elle d’elle-même ? Ses paroles ressemblaient plus à un genre de menace qu’à un véritable avertissement. Mais bon, pour ce genre de trucs, je suis vraiment horrible. Plus elle cherche à me dissuader de partir, plus j’ai envie de rester, de voir « ce monstre » ou quoi qu’il puisse y avoir dans ce manoir. Foutue curiosité. Ça me tuera un jour, mais faut croire que j’en suis dépendant.

« Hm les monstres sont repoussants et dangereux dans la plupart des cas. Mais les gens dangereux ne font pas nécessairement de mauvais compagnons. Et vous semblez vous être accommodé de la présence de ce monstre. J’ai même le sentiment que vous seriez tout à fait capable de nous en protéger à vrai dire. »

J’avais marché sur un truc, abandonné là depuis longtemps. Je saisis alors la pièce d’échec poussiéreuse oubliée là. Après avoir soufflé dessus pour retirer la poussière, je la remonte devant mes yeux, et faisant tourner le cavalier noir entre mes doigts, je pense un peu aux anciens occupants. Une famille ? Une guilde ? Les deux à la fois ? Quoi que ce soit, elle avait dû en faire partie.

«Ils devaient s’y plaire les anciens occupants…j’ai jamais vraiment vécu ça, mais d’après les rumeurs, c’était des mages, une guilde. C’est assez…bouleversant de voir un lieu comme ça vide et sans vie. »

Je me tourne alors vers la magicienne. Le visage plus fermé, plus sérieux peut-être.

« Laissez-nous passer la nuit ici. Nous n’avons nulle part d’autre où aller, nous avons seulement de quoi préparer un bon repas. Largement assez pour trois si vous le désirez. Et nous aurons disparu le lendemain, un peu comme des fantômes pour le coup. »

J’avais cru entendre un murmure…mais trop bas pour moi. Tout en parlant, je diffusais ma magie dans l’air, à travers l’ouverture de la porte pour atteindre les cieux. Doucement, je commençai à pousser les nuages entre eux. D’ici une ou deux minutes, la pluie ne tarderait pas à tomber grâce à ça et qui sait, peut-être l’inconnue aura-t-elle un élan de charité ? Ou pas.

© Adrenalean pour Epicode
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyVen 15 Avr - 7:20

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

La Voie du Mal
Zenn & Enya Taylor


   

Ne me demande pas de te protéger car ta demande pourrait bien rentrer dans l’oreille d’une sourde. Te protéger d’un monstre qui n’existe que dans les cauchemars. Dans mes cauchemars. Ce n’est pas possible. Je ne protège pas les gens et j’ai l’impression de me répéter en le disant. Il serait plus sage pour vous de partir avant que ce dernier n’apparaisse devant vous car quand ça sera le cas, je ne pourrais plus rien faire pour vous. Ni pour toi….Ni pour celle qui s’est cachée derrière une porte plus loin. Cette demeure n’a pas de secret pour moi et je connaitrais presque chaque tonalité de chaque planche au sol.

« - Les rumeurs hein ? T’es du genre à écouter ce que disent les vieilles qui aiment le commérage ? Pourtant, c’est pas loin d’être faux. Y’a eu une vie ici…Des vies même. Ce bâtiment, c’était une guilde : Echoic Roar. C’était ma guilde…et je les ai laissé tomber. »

Peut-être que c’est de ma faute, ou peut-être pas. Peut-être que c’est un mal pour un bien. Tout le monde avait l’air de s’en sortir. Tout le monde avait retrouvé sa route, loin de moi, loin de toutes suspicions. Robin s’est engouffré dans la milice et Jasper chez Eagle’s Claw, ils sont entre de bonnes mains, du moins c’est ce que j’aime à croire. Il vaut mieux pour ces deux-là, que personne ne sachent d’où ils viennent. Mais bon, connaissant Jasper…Il ne sait pas tenir sa langue et ça sortira forcément au bout d’un moment.

« - Range ta magie.»

Pourquoi tu chasses les nuages ? Ils effacent mes pleures la nuit. Pourquoi tu m’enlèves mon seul privilège que j’ai quand je peux être enfin seule pour respirer et avoir quelques minutes pour moi. Demain, aux premières lueurs du jour, je devrais être rentrer…Isthar’s ou Crime…Qu’importe, que j’aille chez l’un ou l’autre, je mentirais encore une fois.

« - Je trouve que les gens comme toi, sont ridicules. Tu veux que je protège d’un monstre et au lieu d’utiliser ta magie pour lutter contre ça, tu l’utilises pour contrôler la météo ? Je sais que certains ont un don pour jouer avec mais ne pousse pas les choses. Tu ne sais pas ce qui pourrait t’arriver dans la minute et il serait regrettable que tu doives t’en servir prochainement sans pouvoir le faire vraiment. La nouvelle génération manque vraiment de jugeote. Et dire que ça ose me courir après et me faire la chasse. Pas étonnant que cela soit trop facile pour moi. »

D’un claquement de doigt le feu s’éteint. D’un autre, il se rallume. Je peux faire brûler toute la bâtisse si je le veux et je le devrais même. Je devrais brûler les souvenirs passés et empêcher quiconque, comme toi, de mettre les pieds ici.

« - Je vous laisse passer la nuit ici…Mais au matin, vous êtes partis. Cet endroit doit disparaître définitivement et il serait regrettable que vos cadavres brûlent avec. »

Parce que le monstre qui hante ces lieux, tu l’a juste en face de toi. Méfie-toi à ce qu’il se passera quand tu fermeras un œil. On n’est jamais trop prudent.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyDim 1 Mai - 23:39

Zenn
Zenn

Sabertooth

Click

La voie du mal
Enya

« - Range ta magie.»

Le ton était sec, sans équivoque. Comme un enfant pris en train de faire une bêtise, je rangeai ma magie instantanément, presque honteux, le rouge aux joues. La femme recommence, une autre mise en garde.
Pourquoi parle-t-elle de chasse ? Si elle était traquée c’est qu’elle devait sûrement être dangereuse et lorsqu’elle parlait du monstre, elle devait certainement parler d’elle-même. Ou d’un truc à l’intérieur d’elle. Une possédée ? Peut-être…m’enfin j’espère que c’est juste une criminelle lambda qui change de personnalité de temps à autre et qui devient « un monstre ».
C’est vrai après tout, je ne suis pas vraiment du genre à me lancer à la poursuite de criminels en tout genre. Surtout quand je ne sais rien à leur sujet…il faudrait vraiment que je me tienne un peu au courant, ça pourrait m’éviter deux ou trois rencontres dangereuses…

En tout cas j’espère que nous ne sommes pas tombés sur une criminelle vraiment dangereuse pour nous. Non pas que je craigne pour ma vie, mais plutôt pour celle d’Ariel à vrai dire. Quitte à dormir quelque part, autant que ça soit un endroit où elle puisse être en sécurité…ce qui n’avait pas l’air d’être le cas selon les dires de la jeune femme. Mais bon, pour l’instant, à part nous mettre en garde, elle n’avait rien fait de vraiment suspect. En tout cas pas suffisamment pour me dissuader de partir d’ici.

« -Ah désolé je ne pensais pas à mal… »

Je m’interromps un instant.

« -Ah oui et rassurez-vous, je ne suis pas vraiment au fait de l’actualité de Fiore, je serais bien incapable de reconnaître à vue un criminel. Quand bien même il serait l’ennemi public numéro un Ahaha ! Si je suis ici, ce n’est absolument pas pour vous. »

- Je vous laisse passer la nuit ici…Mais au matin, vous êtes partis. Cet endroit doit disparaître définitivement et il serait regrettable que vos cadavres brûlent avec. »

Désignant d’un bref signe de tête le feu qui s’éteignait et s’allumait au rythme des claquements de doigts de la jeune femme, j’ajoute en souriant :

« -Merci à vous, vous inquiétez pas on aura vidé les lieux demain matin. Je n’ai pas vraiment envie de voir vos pouvoirs à l’œuvre…surtout sur moi Ahah ! »

La tête d’Ariel pointait derrière la porte de la pièce. D’un petit signe encourageant, je lui fis signe d’entrer.

« -Aller viens c’est bon on peut rester. »

Faisant un contour pour éviter de passer trop près de l’inconnue, elle vient me rejoindre près de l’âtre. Fouillant dans le sac, elle sort les morceaux de viande séchée, ainsi que les haricots que nous avions achetés au village.
Je sors ensuite une casserole que je place au-dessus du feu. Ouvrant la conserve, elle verse les haricots et la viande dans la casserole. Une odeur alléchante s’en échappait et mon ventre commença à se réveiller.
Tout en m’imprégnant de la bonne odeur, je me tournai à nouveau vers l’inconnue.

« -Au fait, elle c’est Ariel, ma sœur et moi, c’est Zenn. Vous avez un nom ?... Sauf si vous ne préférez pas qu’on le sache, dans ce cas je vous appellerai Madame, ça vous va ? »

Le repas était prêt, la viande avait bouillie dans le jus des haricots et j’avais hâte de me jeter sur mon assiette. Alors que je me servais une bonne plâtrée, je sentis le regard insistant d’Ariel se poser sur moi….ah oui j’oubliais complètement mes manières ! Je sortis une assiette en plus, des couverts et la rempli convenablement. Puis je la fis glisser non loin de la jeune femme avec un petit sourire espiègle.

« -Tenez, même les anciennes générations ont besoin de manger. Et puis entre nous, ça n’a pas l’air mauvais du tout. Après, si vous n’en voulez pas, je me ferai un plaisir de vous aider à finir l’assiette ahah ! »

Ariel n’avait toujours pas dit un mot, beaucoup trop intimidée par la magicienne. Ça promettait pour l’ambiance…je commençais déjà à regretter les bars animés d’Hosenka…surtout que là-bas on ne risquait pas de croiser des « monstres ». Enfin je crois.

Une fois son repas terminé, Ariel s’endormi très vite, la tête posée sur mes genoux. La pauvre, la journée avait été très éprouvante pour elle.
Baillant longuement, je laissai mon regard se perdre dans les flammes qui crépitaient encore dans la cheminée.

«- Dites, si c’est pas trop indiscret bien sûr, pourquoi êtes-vous revenu ? Pourquoi revenir pour brûler l’endroit ? Surtout qu’il a compté pour vous à un moment donné non ? »

Je pouvais tout à fait comprendre qu’elle ne veuille pas s’étendre sur le sujet, mais que voulez-vous, j’étais curieux. Maladivement curieux. Tout en écoutant sa réponse, je sentais la fatigue s’installer dans mon corps. Mais je n’avais pas envie de m’endormir, pas maintenant. Les avertissements de la magicienne résonnaient encore dans ma tête en un écho lointain, mais néanmoins présent.

© Adrenalean pour Epicode
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptyVen 6 Mai - 8:42

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

La Voie du Mal
Zenn & Enya Taylor



Ennemi public numéro un est un euphémisme quand on parle de moi. Mais ça, tu ne dois certainement pas le savoir et d’ailleurs, il est préférable que tu restes dans l’ignorance. Dans l’ignorance de tout. De mes faits et gestes, de l’histoire de ce bâtiment et de ceux qui y ont vécus, de mon nom. N’apprends rien, comme ça, quand on te posera des questions, tu n’auras rien à dire. Rien à expliquer. Tu ne sauras pas répondre aux questions le moment venu.

« - T’as qu’à m’appeler Rose, si tu veux avoir un nom à dire. Madame, ça fait vieux. Et si tu le dis, je te tues. »

Ce n’est ni la vérité. Ni un mensonge. Ce prénom, c’est aussi le mien. Ça l’a toujours été. Mais ça, personne ne le saura jamais. Enya Rose Taylor. J’aurais pu me déguiser et commencer une nouvelle vie mais bon, je ne tiendrais pas dix secondes dans l’anonymat absolus et une nouvelle vie pour faire quoi ? Exactement comme l’ancienne ? Je serais incapable de rester là, à ne rien faire.

Il me tend une assiette en ayant fait les présentations et me pose des questions sur les ruines restantes de l’endroit. Mon dieu, je ne saurais même pas y répondre convenablement. Pourquoi revenir ? Pourquoi tout brûler ? Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis revenu ici, ni même ce que j’y cherche mais je suis revenu…En souvenir de ce temps passé avec eux. En souvenir des promesses qu’on s’était faite et de la promesse que je leur avait faite : « Vous aurez toujours un toit. » Mon cul oui. Quel beau mensonge. Ils m’ont suivis partout où j’allais malgré les quelques échecs qu’on a connu mais toutes les guildes commencent comme ça non ?

Par un ensemble d’erreur. Ils furent mon erreur. Tout comme Senji.
Alors je suis parti cette nuit-là…Dans le noir. Dans la nuit. Sous la pluie.
Exactement comme je suis parti de cette grotte il y a de cela sept ans. Je suis partis en me disant « C’est mieux ainsi ». Je suis parti en me disant que pour eux, il n’était pas trop tard. Il n’était jamais trop tard. Avoir une nouvelle vie, une nouvelle identité, un nouveau commencement.

« - Répondre à ta question, reviendrait à te raconter ma vie et je n’en ai pas envie. Et merci pour l’assiette, mais je n’ai pas faim. »

Je n’ai pas envie de te raconter ma vie. Je n’ai pas envie que tu la saches alors que d’autres mériteraient de la savoir mais ils nagent encore dans le noir. Je ne leur ai pas raconté à eux…J’aurais peut-être dû et peut-être qu’ils auraient alors compris mon geste.

Ils auraient peut-être compris la chance que je leur ai offerte cette nuit-là, en les laissant seuls, dans le noir.

Je ne prétends pas avoir fait cela uniquement pour leur bien. Non. Là aussi, ça serait mentir car je l’ai aussi fait et je l’ai principalement fait pour moi. Parce qu’au matin, tandis qu’ils découvraient ma lettre, moi je découvrais un visage nouveau comme ancien. Le visage d’un ami. Le visage d’un amant. D’un amour d’une autre vie. Le visage du commencement. Celui qui s’accroche encore désespérément à moi…Celui qui ne me lâchera sans doute…jamais. Celui qui parcourt aujourd’hui le continent à la recherche de d’autres comme nous. Des perdus. Des rejetés. Des égarés. Parce que faute de réussir avec moi, il réussira à les remettre, eux, sur la bonne voie. Il faut qu’il réussisse et pour ça, je lui fais confiance.

Moi, j’ai encore des choses à faire ici. Des mauvaises choses. Je ne serais jamais une héroïne ou un modèle mais je serais toujours quelqu’un, quelque chose, un nom traversant le temps et se perdant petit à petit. Je serais un écho. L’écho d’un passé lointain. Là où tout était encore possible. Là où tout était encore faisable. Là où rien ne faisait peur.
Là où l’aventure naissait encore dans le cœur des enfants.

« - Justement parce que cet endroit a compté…Il doit disparaître. »

Parce que là où je vais, les liens ne comptent plus. Ce que je compte faire, ne dois pas tenir compte de ce que j’ai fait. Ainsi va la vie.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptySam 18 Juin - 4:03

Zenn
Zenn

Sabertooth

Click

La voie du mal
Enya

« Rose…ça vous va mieux que Madame c’est sûr ! »

M’avait-elle donné un faux nom ? C’est plus que probable. Dans tous les cas, c’était mieux que rien et si c’était le nom qu’elle avait choisi, pour moi, ça équivalait à un vrai nom. Après tout, moi aussi je donnais un faux nom en permanence. Même Ariel ne m’appelait plus Zennithar depuis bien longtemps. En même temps, je ne suis pas sûr d’avoir envie que l’on recommence à m’appeler Zennithar un jour. Zennithar, c’est le brigand, le tueur. Qui aurait envie de se souvenir de celui qui a tué ceux de son clan, ceux de sa famille ? Oui c’était mieux comme ça, il y a certaines choses qui ne doivent pas ressortir.

Elle refusa l’assiette, à défaut d’avoir une histoire à me mettre sous la dent, j’allais avoir double ration ce soir apparemment. Je savourais lentement l’assiette qu’elle n’avait pas voulue. Comment quelqu’un pouvait ne pas avoir faim dans ce monde ? Moi j’avais tout le temps faim.

« - Justement parce que cet endroit a compté…Il doit disparaître. »

Je pense comprendre ce qu’elle veut dire. Cet endroit devait certainement lui rappeler des temps passés, des bons moments…ou des mauvais. Je suppose que si je revenais là où on vivait tous, quand on était encore que des gamins voulant se sortir de la misère, j’aurais aussi envie de tout effacer. Après tout, je suis celui qui a massacré une grande partie de leurs familles respectives… Je ne sais même pas s’ils ont survécu à tout ça…Carl, Emy, Hugo, je ne les ai pas revus depuis tellement longtemps. Et je ne sais pas si j’ai envie de les revoir…Après tout, j’ai participé plus qu’activement au massacre de la famille d’Emy et Carl. Et je me suis ensuite retourné contre celle d’Hugo et la mienne. S’ils ne sont pas morts, ils doivent certainement me haïr à l’heure qu’il est.

Je comprends qu’elle veuille se débarrasser du passé, se débarrasser de ses liens. Pour moi, c’est impossible et je ne le veux pas d’ailleurs. Peu importe le passé, c’est lui qui fait ce que nous sommes, peu importe qu’il soit douloureux ou pire, il fait partie de nous. Et puis dans mon cas, me couper de mon passé reviendrait à me couper d’Ariel, ce n’est pas vraiment un truc que j’ai envie de faire aha !

«-Aha je ne suis pas sûr de saisir tout ce que vous voulez dire Rose, mais si j’ai bien compris, alors mon manoir à moi c’est elle. »

Fis-je en désignant Ariel, endormie.

« -Mais il m’est impossible de m’en séparer, ce manoir-là, je le garderais à jamais avec moi. Et pour rien au monde je changerais ça. »

L’assiette était vide à présent. Je pris une position plus confortable. La nuit avançait vite, et demain, il allait falloir quitter l’endroit avant que les flammes ne le dévorent. Dommage, t’aurais aimé en savoir plus, mais Rose ne semblait pas disposée.

« -M’enfin, même si je ne suis pas pour, c’est compréhensible de vouloir se débarrasser de ses liens. Passez une bonne nuit, et ne vous inquiétez pas, on sera partis demain, avant que vous ne réduisiez le tout en cendre ! »

© Adrenalean pour Epicode

 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn EmptySam 2 Juil - 9:53

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

La Voie du Mal
Zenn & Enya Taylor



Je me contente d’un bref hochement de tête quand il me désigne la fillette l’accompagnant en lui collant l’étiquette « manoir » sur le front. C’est vrai, les personnes en elles-mêmes sont un amas de souvenirs dont on ne peut se débarrasser malgré tous nos efforts mais ce n’est pas tant pour effacer ma vie ou mes souvenirs ici que je tiens à faire le ménage ici…C’est surtout, très égoïstement pour moi que je le fais. Parce que cet endroit me laisse à penser que pour une fois dans ma vie j’ai fait quelque chose de « bien ». Pour une fois dans ma vie, j’ai su gérer un groupe d’individus n’ayant rien en commun et ayant des rêves bien différents mais j’ai su leur offrir un toit, une voie, un chemin.

Aujourd’hui je sais que tout est différent que ce soit pour eux comme pour moi et, dans mon cœur, j’ai la certitude que je n’en reverrais pas un seul. Ni Jasper, ni Oméa, ni Seth, ni Robin…Tout le monde a pris une voie qui lui est propre.

Alors je les regarde s’endormant, faisant le tour une dernière fois.

Derrière chaque porte se cache un souvenir. Derrière chaque porte, il y a un visage qui m’apparait brusquement. Derrière chaque porte il y a une insulte qui fuse ou un meuble qui vole. Derrière chaque porte, il y avait un petit bout d’eux.

Je revois encore Noah dans le salon commun affalé dans un canapé. Je vois Robin dans la bibliothèque dormant, le nez dans un roman. Je me rappelle d’Orihime et de Seth traînant ici et là. Et je me rappelle d’Akane frôlant les murs comme une ombre. Je me rappelle de Jasper me suivant d’un œil attentif comme ayant de savoir ce que je pensais. Je me souviens de chaque membre d’Echoic Roar…Et aujourd’hui encore, il est facile pour moi de les retrouver si je le voulais mais à quoi bon ? Qu’est-ce que l’on aura à se dire une fois l’un en face de l’autre ? Probablement plus rien.

« - Guilde de guignols »

C’est vrai. Je ne me souviens pas d’avoir fait quelque chose de sérieux une fois. Je me souviens de Joya et du très bel « esprit d’équipe ». Je me souviens de Seth jouant à la course dans les rues avec les anciens conseillers et gardes aux fesses. Je me souviens de pleins de choses mais à peine Echoic commençait à naître, qu’elle mourrait déjà, à petit feu.

Finalement, je n’ai jamais été faite pour toutes ces choses. Etre « maitre » ou « leader » peu importe le nom que l’on donne à cette fonction. Ce n’est pas pour moi. Je ne pourrais pas diriger un groupe, ordonner un groupe...Jamais.

Alors peut-être…Qu’Echoic doit rester là …Pour eux. Non pas pour moi et parce que ça me rappelle cette incapacité mais plutôt pour eux. Si un jour…En guise de pèlerinage et de témoignage du passé, ils venaient à revenir ici…En souvenir de moi et de ces jours passés ensemble.

Dans la cheminée, le feu crépite légèrement, ensemble de braises à demi éteintes, il ne me reste qu’à partir. Le temps est pratiquement clément et je peux bien accorder à ces deux-là, le droit de plus d’une nuit…après tout, je ne suis pas la propriétaire de cet endroit. Je ne l’ai jamais été.

Disons juste….Que c’est un bien commun.

Rassemblant mes affaires, un dernier sourire signifie mon départ dès que la porte se referme derrière mon pas. Le jour ne va pas tarder à se lever, il est temps pour les ombres de regagner l’obscurité.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.



HRP : Je te laisse conclure et mettre en validation ♥
 MessageSujet: Re: La Voie du Mal | Zenn   La Voie du Mal | Zenn Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Fiore Sud :: Guilde abandonnée d'Echoic Roar