Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
changement - Enya
 MessageSujet: Re: changement - Enya   Jeu 31 Mar - 10:58

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deal - Suffer
with Enya & Jacob

Enya, elle a toujours été comme ça. Du moins avec toi. Mais tu la comprenais. Elle n'avait aucune raison de t'aider, aucune raison de te faire confiance, aucune raison de ne pas te tuer. Elle aurait même dû le faire et elle allait sûrement le faire, mais malgré ses dires, et malgré son court départ pour réussir à effrayer ou arracher (ou acheter) ces pilules, tu étais resté derrière les barreaux, debout, le visage sérieux. Ça ne t'allait pas vraiment en fait.
Elle revint au bout de quelques temps, et tu remarquas que tu l'attendais impatiemment. Parce que le fait qu'elle était sortie était déjà un début. Il ne restait plus qu'à la convaincre de te les donner...
Ce qui n'allait peut être pas être simple.

Et elle revint avec les sacs, et elle te parla, disant avoir eu un éclair de génie, une intuition divine en sortant. Tu souris.
Elle n'avait pas tort. C'était d'ailleurs pour cela que tu avais insisté sur le prix à payer. C'était d'ailleurs pour cela que tu avais été méfiant. Parce que lorsqu'un marché etait conclu et que l'une des parties n'avait pas fixé de prix, il y avait souvent quelque chose derrière... Une menace, ou un risque.

Alors tu serras les barreaux tout en lui répondant.
C'est vrai tu pourrais me tuer, là, maintenant...
Il allait falloir être plus convaincant que cela, si ton but était qu'elle t'aide et non qu'elle te tue.
Alors tu pris une grande inspiration avant de continuer, et de chercher les mots qui pourraient à la fois te sauver la vie et faire en sorte qu'elle te vienne en aide, qu'elle franchisse la dernière étape.
Mais il est encore temps de fixer ton prix. Après tout... je peux t'être utile. Je ne suis peut être qu'en prison pour le moment, mais une fois libre, je pourrais t'être utile. Je te l'ai dit non ? J'aurais une dette éternelle envers toi. Tu auras redonné la magie à un mage qui l'avait perdue. C'est quelque chose que je ne pourrais jamais te rembourser... C'est pourquoi... une fois sorti, il te suffira de me dire ce que je dois faire.
Cependant tu n'étais pas encore sorti. Et tu allais voir du mal à le faire. Si elle t'aidait aussi pour l'évasion c'était parfait, mais tu savais que si elle t'aidait, tu n'aurais que les pilules. Tu ne savais pas encore que tu allais souffrir comme un dingue une fois que tu aurais pris la première, ni que ton corps allait s'adapter. Donc tu ne savais pas que si elle t'aidait, elle te ferait souffrir. Mais si elle t'aidait, tu redeviendrais un mage... Et c'était une dette dont tu ne pourrais jamais t'acquitter.

Et n'oublie pas... Je ne suis peut être pas assez puissant face à toi, et je ne l'ai sans doute jamais été, mais je suis assez compétent pour effectuer des missions. Je pourrais t'être utile.
Essayais tu de t'en convaincre aussi ? En fait, tu ne savais pas ce qu'elle pourrait te demander. Sans doute était ce pour cela que tu chercher à t'en convaincre. Tu terminas en disant
Et puis je n'ai pas la même apparence que lorsque j'étais Yoite. Je peux me fondre dans le décor pour surveiller, je peux aller à la recherche d'informations, je peux espionner, je peux rendre service.
Et puis... C'était Enya. Et tu ne savais pas pour quelles raisons mais l'idée de lui être utile te soulageait.

Mais la menace qu'elle te tue planait toujours sur toi, aussi lâchas tu les barreaux pour marcher le long de la grille.
Bien sûr, si cela ne t'intéresse pas, tu peux toujours me tuer. Mais j'ai fais le serment qu'une fois sorti, j'irais aider ceux que j'ai fait souffrir, ou ceux qui m'ont rencontré lorsque j'étais Yoite... Donc si je peux t'aider... Cela ne me gênera pas...

Elle avait dit que vous n'aviez rien en commun... Physiquement, elle avait raison. Magiquement aussi. Psychologiquement, tu te demandais s'il n'y avait pas quelques points sur lesquels vous pouviez avoir des similarités. Finalement, tu t'arrêtes devant elle, et tu la regardas droit dans les yeux. Les conditions planaient toujours au dessus de ta tête, mais désormais tu offrais un prix à Enya.

Et oui, je t'ai crue.
Tu allais lui offrir tes services de mercenaires, gratuitement. Elle pourrait te demander d'infiltrer telle ou telle installation, de faire telle ou telle tâche, etc. Tu lui devais bien cela si elle te laissait les pilules.
Alors ? Intéressée ? Que voudrais tu que je fasse pour toi une fois sorti d'ici ? Si tu choisis de m'aider bien sûr. Parce que si tu me dis qu'il n'y a aucun prix, cela ne veut pas dire que je ne peux pas t'en proposer un.
Parce que tu étais compétent, tout de même. Et si elle te considérait comme un cactus que Jellal lui avait retiré, peut être pouvait elle maintenant se servir de ce même cactus en le lançant ou en le déposant là où elle en avait le plus besoin.

Si elle était d'accord, elle te donnerait les pilules, tu les avalerais, tu souffrirais, et tu gagnerais tes nouveaux pouvoirs. Alors, une fois sorti, tu lui rendrais service.
Sinon... sinon tu allais sans doute mourir de sa main.
Ou de son pied. Ou de sa magie. Ou à cause d'une arme. Bref.




electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: changement - Enya   Jeu 31 Mar - 11:38

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Deal
Jacob Y. Frye & Enya Taylor


« Il te faudra me dire ce que je dois faire ». « Je pourrais t’être utile ». « Que voudras-tu que je fasse pour toi ? ». Rien. Tu sais, je ne veux pas de toi dans ma vie, dans mes affaires et dans le peu de choses qui puissent encore me concerner de près comme de loin. Cela devrait même être un commandement : Tu ne te mêleras point de mes affaires. Tu peux continuer à sous-entendre et à calmer que tu veux aider, que tu veux m’aider mais je ne veux pas de toi, que ce soit sous un aspect quelconque ou pas. Je ne veux pas que tu te mêles de ce qui ne te regarde pas. Tu sais pourquoi ? Parce que tu ne le mérites pas. Tu n’as aucunement ma confiance et tu ne l’auras jamais. Alors oui, tu auras sans doute une dette à vie envers moi mais ça s’arrête-là. Et tu veux que je te dise pourquoi ?

Parce que tu resteras ici. Tu resteras planté là, comme un idiot, pendant encore longtemps parce que j’ai promis. J’ai promis à quelqu’un que j’aime beaucoup…Que je ne jouerais plus. Plus dans cette cour de récréation dans laquelle tu sembles croire que tu as de l’importance ou que tu puisses en avoir. C’est risible mon pauvre. Arrête. Tu te fais du mal.

« - Tu ne sembles pas bien comprendre mon pauvre…Rien de ce que tu peux susceptiblement m’offrir ne m’intéresse. Tu ne m’intéresses pas. Tes « compétences » plus que douteuses ne m’intéressent pas. Tes talents, même futurs, ne m’intéresse pas. Toi, tu ne m’intéresses pas. Tu n’as toujours pas compris Yoite ? Que tout ceci n’est qu’une grossière farce ? Franchement, je pensais que tu avais retenu la leçon. Tu vois, j’ai tes pilules mais je ne vais pas te les donner, non, non, ça serait trop facile. Surtout pour toi. Tu sembles croire que tu peux me côtoyer ou être à mon niveau mais c’est là toute la différence, t’es encore tombé dans le panneau. T’en as pas marre à la fin ? Tu sembles tout prendre pour acquit parce que j’accepte de t’aider et que je me ramène avec ces choses stupides mais tu sais quoi ? Pour mériter un cadeau à noël, faut l’avoir mérité. T’es loin de l’avoir mérité. Tu moisiras ici, encore longtemps. Alors oui, tu peux te convaincre que tu sortiras et qu’une fois dehors, tu auras la belle vie et tu pourras faire ce que tu veux. Tu peux croire que t’aideras les gens mais tu sais quoi ? Pour être aider, faut le vouloir. Tu peux te laisser berner par cette apparence trompeuse mais tu ne tromperas personne, dehors. Tu es et tu resteras un psychopathe, un tueur sanguinaire, un assassin. Bon, tu me diras, je ne vaux pas mieux mais moi, je ne suis pas folle au point de croire que je peux aider le petit peuple. Non, je préfère attendre qu’ils viennent vers moi. Comme toi. Ils viennent avec cette lueur d’espoir dans leurs yeux…Comme si j’étais la dernière chance. Ahahaha, c’est drôle tout ça. Vraiment, ça m’amuse. »

Et j’en ris. J’en ris devant toi parce que je peux agiter ce paquet que tu sembles attendre aussi langoureusement qu’on peut attendre une délivrance ou quelque chose du genre mais tu sais, il n’y a pas que le sang versé qui peut faire mal. CE genre petite combine dont j’ai le secret ? Ca fait encore plus mal que n’importe quelle lame que je pourrais enfoncer dans ton stupide cerveau de mouette dégénérée.

Voyons, on parle de moi là…As-tu vraiment, eut, un instant pour réfléchir à qui tu avais en face et eut l’audace de croire que je t’aiderais ? Si je devais sortir quelqu’un de prison ou bien même « aider » cette dite personne, crois-moi, tu serais bien le dernier sur ma liste. Mais bon, ce fut drôle. Je t’en remercie.

« - Bon, ce n’est pas tout ça….Mais j’ai une vie moi. Et pleins de choses à faire. Deux trois magouilles à peaufiner également. C’est fou comme ce ne fut pas un plaisir que de te revoir très cher. Je reviendrais plus tard…Dans un mois. Peut-être deux. Ou trois. Je n’en sais rien. Ça dépendra de ma légendaire motivation à faire quelque chose de mal. Sur ce, bisous bisous, et fais attention de pas te coucher sur un cafard, ça serait dommage que de les écraser. Ils nettoient l’endroit et dieu seul sait qu’il y a des déchets ! »

Je remonte l’escalier…Et à la première marche…Une idée me parviens. Parce que je suis méchante et cruelle..Mais j’ai un semblant d’humanité.

« - Je te laisse le paquet de bonbon. Fais gaffe aux caries quand même ! A plus ! »

Amuse-toi bien dans ta nouvelle chambre avec tes nouveaux amis. N’hésite surtout pas à te mettre à l’aise.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: changement - Enya   Jeu 31 Mar - 15:38

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click

Deal - Suffer
with Enya & Jacob

Ah la peste ! Tu le savais pourtant, et tu ne pouvais que sourire en la vouant agir de la sorte. Elle était totalement comme toi, elle jouait avec les gens et tu t'étais bien fait avoir. Tu ma regardas partir sans un mot, attrapant les bonbons pour avoir de quoi passer le temps. T'étais fin, comme ça, laissant à Enya les pilules et assis sur ton lit - si on pouvait appeler cela un lit - avec un sachet de bonbons. Alors tu les mangeais. Tu n'en mangeais que quelques uns, mais tu regardais devant, tu regardais les escaliers. Et tu avouais sans mal que c'était bien joué.

Une fois les bonbons reposés sur le bord de ce truc qui te servait de lit, tu recommenças à muscler ton corps. Car c'est tout ce que tu pouvais faire. Même au milieu des cafards. Tu faisais des pompes, des abdos... Tu t'en levais cette discussion de la tête avant de te rendre compte que plus aucune des conditions n'était valide. Aussi allais tu te faire un malin plaisir à toutes les briser, en sortant. Tu irais trouver Chris, tu irais au devant de Weer Lopen. Peut être. Parce qu'elle pouvait toujours te tuer. Mais bon.
Tu ne parlerais cependant pas à Jellal de cette conversation, après réflexion. Il allait sûrement mal réagir. Quant à Sybilia... Tu irais la voir. Ou plutôt, tu irais la regarder, voir si elle était heureuse. Tu savais qu'Enya avait raison en te disant de ne pas l'approcher, aussi allais tu t'assurer qu'elle ne te verrait point.

Mais en attendant, tu avais des muscles à travailler...

Lorsque le soir parvint - tu le sentais, malgré l'absence de fenêtres -, tu t'arrêtais et tu commenças à t'approcher des barreaux. Et tu regardas les escaliers.
Enya... Tu eus un rictus. Tu allais la retrouver un jour, rien que pour la faire chier. Tu n'allais pas l'attaquer, tu avais appris de tes précédentes rencontres, mais tu irais la voir, sans doute avec une idée derrière la tête. Ou alors juste pour lui annoncer une nouvelle sacrément mauvaise.
En fait, tu ne savais pas. Tu voulais juste aller la voir après être sorti de prison... Juste parce que te voir la faisait chier.

Et alors que tu restais debout à regarder les escaliers, alors que tu grimaçais encore, alors que le visage de Sybilia revenait te hanter, alors que tu te sentais complètement faible, tu fermas les yeux, tu hurlas, et tu lanças ton poing contre l'un des barreaux.

Un bruit métallique se fit entendre dans la grotte. Et l'écho se répercuta encore et encore...
On devait sentir ta colère dans toute la guilde. Et Enya, si elle était toujours là, devait bien se marrer.
Mais tu allais réussir à sortir... Oh oui...

Car Enya t'avait au moins redonné espoir. Tu souris, et tu te retournas avant de voir que tes bonbons venaient de tomber par terre, et que les cafards venaient de les embarquer.
Et merde...
Ouais... Parce que la vie de prisonnier c'était pas cool hein ?



electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: changement - Enya   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» changement - Enya
» Changement de tapisseries
» Changement de msn
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Changement dans la diplomatie haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Web Valley :: Guilde : Crime Sorcière