Partagez | .
Third chance
 MessageSujet: Third chance    Sam 5 Mar - 2:11

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click


Troisième chance
with Jacob

[justify]Comment te le dire ? Comment te l’avouer ? Comment me le permettre ?
J’ai trouvé quelque chose que je ne pensais pas pouvoir trouvé, dans ces bois, dans cette vie… Moi qui avait toujours été enfermé dans un corps meurtrier… moi qui avait toujours considéré le meurtre comme une libération, avant de céder une première fois à l’amour… Tu sais, j’ai toujours voulu me racheter, et j’ai toujours eu peur de le faire.
Aujourd’hui, avec toi, je sais que j’en suis capable, mais j’ai peur… peur de lui… Il arrivera, j’en suis certain… Il m’en a fait la promesse. Tout ce que j’espère, c’est que je pourrais au moins lui montrer ce que tu m’as fait.
Tu sais… je ne pensais pas que je la trouverais dans ces bois… Je pensais que je l’avais déjà, et que je m’efforçais de vivre avec. Mais la véritable raison de mon existence se trouve ici…
Tu sais, je suis un criminel. Jamais je ne pourrais avoir une belle fin, comme dans les histoires d’amour. Pourtant, j’ai découvert le bonheur, dans cette rivière, lorsque je t’ai prise dans mes bras.

La deuxième chance… Je n’y croyais pas. Mais tu m’as montré le contraire. En te regardant, chaque matin, j’avais le sentiment que quoi que me fasse la vie, je trouverais toujours le moyen de te sourire. Parce que c’était important… parce que tu m’accompagnais.
Comment en est on arrivé là, dis moi ? Est-ce vraiment parce que tu étais faible ? Est-ce vraiment parce que j’étais prisonnier d’un corps et d’une vie qui n’étaient pas les miens ?

Je sais ce que tu as enduré, mais je ne l’ai pas vécu. Cependant, je peux te le dire sans l’ombre d’un doute : mon changement de vie n’est pas responsable de ce que je ressens.

Demain, nous partirons. J’ai trop peur. La date limite arrive. J’ai trop peur de te perdre, ou de te le dire en face. J’ai trop peur qu’il n’accepte pas de me laisser avec toi, dans cette guilde. Demain, nous nous dirigerons vers Quatro Cerberus, mais je suis effrayé à l’idée qu’il nous intercepte. Il ne me laissera peut être pas prouver ma bonne foi. Il ne me laissera peut être même pas arriver devant la porte de l’immense guilde.
Il ne voudra pas avoir peur de me perdre.
Mais il m’arrachera à toi sans remords, et j’ai peur de te le dire en face… j’ai peur de t’avouer ce que Jellal complote. Alors je glisse ce papier dans ta poche.
Si jamais il nous laisse, alors je t’expliquerais la raison de cette lettre, mon amour. Mais sinon, alors lis la. Lis la, et surtout, efface tes larmes.
Parce que je suis capable de pleurer pour nous deux. S’il m’emmène, je serais sans doute emprisonné dans une prison vide, et je serais sûrement seul. Alors crois moi, je pourrais pleurer pour toi comme pour moi.

Si cela arrive, ne te retourne pas. Si cela doit arriver, alors je purgerais ma peine. Si cela doit arriver, alors je penserais à toi. Tu auras sûrement des doutes, lorsque tu iras mieux. Tu te demanderas sans doute si tu m’aimes, ou si tu es juste tombée dans les bras du premier venu. Tu te poseras beaucoup de questions.
Laisse moi te donner mes réponses. Je ne pourrais pas répondre pour toi, mais je peux te glisser une portion infime de mes sentiments dans ces mots.
Je ne suis pas tombé dans tes bras part dépit. Je ne me suis pas joué de toi. J’ai sans doute été sincère avec une seule personne depuis ma naissance… Et cette personne, c’est toi. Tu dois sans doute être la première… Tu es la première qui a réussi à détourner mon regard de mon but… Non… Tu l’as changé. Tu as posé tes doigts dessus, et tu m’as embrassé… Tu as alors modifié le but de ma vie. Ma raison de vivre.

Tu sais… j’ai toujours voulu venger ma famille, en tout premier lieu. J’ai toujours voulu retrouver celui qui a fait souffrir ma famille.
C’était ma raison de me lever chaque matin, jusqu’à toi.

Alors je ne suis peut être pas celui qu’il te faut… je ne suis peut être pas celui qui te mérite… Je ne suis peut être pas celui que tu aimes réellement… Mais je suis ta troisième chance.
Et tu en auras peut être d’autres un jour.

Sybilia… Iris… Tu es une personne merveilleuse, qui a toujours été du mauvais côté de la vie. Tu as toujours subi, tu n’as jamais eu… Moi même, je suis du mauvais côté. Mais une chose est sûre… Tu mérites ce qu’il y a de mieux…
Et tu sais quoi ? Cela ne vaut peut être rien comparé à ta souffrance… mais…

Je t’aime.

Jacob


electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Third chance    Lun 4 Avr - 16:32

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Third Chance
avec Jacob


C'est en faisant du shopping que je l'ai trouvée. Dans la salle d'essayage où je me rachetais de nouveaux vêtements pour remplir ma garde-robe à Sabertooth qu'elle est tombée de ma veste. Sur le coup, j'ai pensé que quelqu'un d'autre l'avait échappée, mais quand j'ai vu mon nom, je me suis dite qu'il ne pouvait s'agir que de moi. Je suis curieuse et j'ai ouvert cette lettre dans la cabine d'essayage. Je me suis assise pour la lire. Je l'ai lue en entier... du début à la fin au moins deux fois. Comment j'ai réagi? Vous voulez vraiment le savoir? J'ai ragé, oui j'ai vraiment ragé de lire son écriture, de voir son nom écrit tout en bas. Je l'ai déchirée parce que... parce que cet homme était un gros mensonge dans ma vie.

Comment a-t-il osé parler de sincérité alors que jamais, ô grand jamais il n'a parlé de ce deal avec Jellal? De ce temps qui lui était accordé pour vivre du bon temps comme il lui semblait? Comment ose-t-il m'écrire une lettre et espérer que moi, je l'aime encore après qu'il m'ait abandonnée alors qu'il m'avait dit qu'il ne me quitterait jamais? Mensonges, ce sont tous des mensonges. Autant s sincérité que son amour pour moi. Je n'y crois pas à cette lettre, à ses mots, ça me dégoûte. Je me suis dite que j'aurais pu aller le visiter une fois... au moins une fois pour mettre les choses au clair avec lui mais après avoir lu ça, je pense que je lui cracherais au visage. Ce mec est une blague. Une vraie de vraie.

La cabine où je suis explose, provoquant des jappements de Balo qui m'attendait derrière la porte. La lettre n'est plus que de cendres désormais tout comme tout ce que j'éprouvais pour lui. Il a anéanti, complètement tout par sa propre faute. Tant pis pour lui, tant pis pour moi parce que j'ai décidé de vivre dans la vérité cette fois. De vivre ma vie comme la vie se présentera à moi et de me souvenir de chacun des bons moments... parce que c'est tout ce que j'ai de besoin.

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Flashback