Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Stay the Night | Sabetooth
 MessageSujet: Stay the Night | Sabetooth   Ven 4 Mar - 2:30

avatar
[PNJ] Casperita

PNJ

Click

Caleb
Alors que je croyais apprendre à vivre, j'apprenais à mourir. Δ Leonard de Vinci.

Ça t’étonnera toujours la facilité avec laquelle il embobine les gens dans ses mensonges. Il pourrait presque te le vendre aussi ce mensonge grotesque en faisant passer cette mission pour une simple visite de routine, pour du tourisme, mais ça ne prend pas. Pas avec toi, parce que toi, tu sais la vérité et tu connais le fin fond de l’histoire. T’as jamais eu l’occasion de connaître Minerva mais t’en avais entendus des belles au sujet de la demoiselle et d’ailleurs, tu te demandes si la plus part des histoires n’étaient pas qu’un ensemble d’exagération pourtant quand t’as commencé à poser des questions à Sting, il a refusé de te répondre ou alors il restait plus ou moins vague sur le sujet, le regard sombre.

C’était son regard la réponse à ta question, c’était ce que tu y voyais ce jour-là que tu compris pourquoi personne ne parlait d’elle.

Tu montes dans l’escalier, laissant le plaisir de votre grand maître à tous de s’occuper de la nouvelle tête qui vient d’apparaître non sans bruits dans votre vie. Encore une fille un peu folle sur les bords…Pour changer. D’abord Sybilia et maintenant elle…Une ivrogne et une bagarreuse. Ça promet d’être drôle.

« - Hey ! Vous n’auriez pas vu Zenn ou Sybilia ?
- Zenn ? C’est qui celui-là ?
»

D’accord. Merci. Bonjour le coup de main…Faut croire que certains sont tellement dans leur bulle qu’ils en oublient le monde qui les entoure.

« - Dorian ! T’as pas vue Sybilia et Zenn ?
- T’es allé voir dans leurs chambres ? J’ai croisé Sybilia tout à l’heure mais depuis je l’ai pas revue. Pourquoi ? Il se passe quelque chose ?
- Ouais mais ça concerne que les grandes personnes ! Toi tu resteras là ahaha !
- Ah ! Ah ! Très drôle ! Je suis mort de rire Caleb ! Sérieusement…Dis-moi !
- Demande à Sting !
»

D’un geste de la main tu le salue en rigolant. Tu ne te lasseras jamais de sa tête dépité. Pourtant, il est vrai que Dorian est souvent mis de côté quand il s’agit de grand projet…C’est bizarre. Tu te demandes pourquoi Sting l’écarte ainsi de la vie de la guilde alors qu’il a quand même de superbes qualités d’espion ! C’est souvent le premier à se faire attraper quand vous espionnez les filles dans la piscine, c’est aussi le premier à s’en prendre une quand y’a une bagarre et c’est également le premier à se faire voler son désert quand c’est le moment de manger. A croire qu’il ne sert qu’à ça le pauvre. Peut-être que tu te montreras plus gentil à son égard quand vous reviendrez.

Tu frappes à la porte de la chambre de Sybilia, étant la chambre la plus proche et t’attends une réponse de sa part.

« - Sybilia ! Tu peux me retrouver dans 5 minutes en bas de l’escalier ? Je vais chercher Zenn, je t’attendrais en bas ! »

Suivant. La chambre de Zenn étant la plus éloignée, t’as l’impression qu’il s’est logé au pire endroit possible. Tant pis, ça te maintiens au forme, tu prenais racine sur ce canapé. D’ailleurs, faudrait songer à le changer, tu sens les ressorts quand tu t’assois dessus.

« - Yo Zenn ! Rendez-vous dans 5 minutes en bas des escaliers ! »

Tu repars, mains derrière la tête, sifflotant, recroisant le regard contrarié de Dorian. Tu lui fais un clin d’œil emplit de sous-entendu mesquin tandis qu’il te jette son balai à la figure.

Les deux dernières recrues de Sting finissent par montrer le bout de leurs nez.

« - Aller on vous attends…Sting doit vous parlez. Direction le saloooonnnnn ♫ »

En avant toute.


© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Ven 4 Mar - 3:18

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Stay the night
Caleb - Sting - Zenn - Alice



Assise au bord de ma fenêtre, les pieds dans le vide ballotant dans un rythme presque existant, je gribouille sur une feuille de papier pour me défouler. Je me suis dessinée moi-même avec un crayon de cire violet, plantant ma groooosse épée dans le torse d'un autre type que j'ai dessiné en bleu. Un chef-d'oeuvre? Non... pas tant que je n'ai pas signé! Une flèche qui pointe vers le gars bonhomme-alumettes qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau et son nom écrit en grosses lettres : CALEB. C'est parfait oui, je me mets à rigoler comme une attardée. Balo me regarde en penchant la tête, pas trop certain du pourquoi je ris. Je chiffonne le papier, en fait une boule bien dense avant de me faire interpeller par le gars.

« Non! »

S'il pense que je vais descendre juste pour lui faire plaisir... et c'est qui Zenn?! Je soupire, regardant les membres de la guilde en train de se baigner juste-là et que moi, je dois obéir à petit-mec-Caleb. Je grogne avant de me jeter vers l'arrière, me rattrapant avec mes mains, me poussant pour me faire tomber sur mes pieds dans un élan parfait. Je l'entends, il fait marche-arrière. Il a été voir le Zenn parce que je l'ai entendu gueuler comme un gorille en rûte. J'ouvre ma porte et au moment où il vient pour passer devant, je m'interpose, prenant tout mon élan et lui lance la boule de papier en pleine figure avant de me tourner pour le fouetter avec mes cheveux.

« C'est bien parce que c'est Sting qui le demande... pauvre petite patate... »

Je descends l'escalier suivie par Balo qui marche d'un pas excité en agitant la queue. Sérieux, il faudrait que je trouve une brosse pour pelage de loup parce qu'il laisse des poils vraiment n'importe où! Je me rends au bar, juste pour dire que je prends tout mon temps pour retrouver Sting. Je lui demande une bière... juste une petite que je bois cul-sec et que je digère d'un rot dans la seconde. Et y'a l'impatient qui nous pousse dans les fesses pour qu'on arrive dans le salon. « C'est bon... minute papillon! » Et j'arrive enfin à côté du petit Caleb, lui ébouriffe les cheveux avant d'appuyer mon coude contre son épaule, fort bien installée... Il est quand même confortable le gars... Et il est où Sting, d'abord?

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Ven 4 Mar - 8:01

avatar
Zenn

Sabertooth

Click







Stay the night


Assis par terre, je nettoie mon sabre. Cette longue lame acérée, forgée par mon grand-père reflétait tout ce que j’étais. Une lame, fiable mais tranchante, une lame qui sauve des vies mais en détruit d’autres. J’étais impatient à vrai dire, Sting avait annoncé que l’on allait partir en mission dans peu de temps, et j’en pouvais plus. J’avais déjà préparé mon sac, et tout ce dont j’avais besoin pour voyager. Je ne savais pas où l’on allait partir, mais j’étais prêt pour n’importe quelle destination.
Et maintenant, je polissais ma lame pour passer le temps, le regard dans le vide en me remémorant de vieux souvenirs… Un mec frappe à la porte, c’est Caleb, il entrouvre la porte et lance :

« - Yo Zenn ! Rendez-vous dans 5 minutes en bas des escaliers ! »

Attendant qu’il reparte pour éviter de montrer mon impatience, je range rapidement ma lame dans son fourreau, et je sors rapidement de ma chambre, l’épée sur l’épaule. Je vis alors le pauvre Caleb se faire fouetter par une sombre chevelure.
Je la connaissais pas, pas vraiment étonnant, étant donné que j’étais là depuis vraiment peu de temps. Mais bon, puisque Caleb l’avait appelé elle aussi, c’est qu’elle allait sûrement partir avec nous.

Un rapide passage par la chambre d’Ariel me permit de voir qu’elle n’était pas là, sûrement en train de s’amuser dans la piscine avec les autres. Elle en était folle de cette piscine, si elle pouvait elle y passerait sa vie entière.
Bref, j’entends Caleb qui m’appelle, pas le temps d’aller voir Ariel. Je me précipite directement vers le salon. L’inconnue est déjà là, appuyée tant bien que mal sur l’épaule de Caleb.
Un loup se tient à côté d’elle, sûrement le sien. J’aime bien les loups, ils ont de l’allure, et leur sens du groupe, leur instinct de meute m’impressionnent. Quoique celui-là devait se sentir bien seul au milieu de ce monde. C’est rare de voir les loups s’enticher d’un humain, j’aime croire que leur instinct les rend trop sauvages et libres pour être avec les hommes. M’enfin, il y avait quelques exceptions Je m’approche d’eux en souriant, l’épée toujours à l’épaule. Il ne manque plus que Sting.







Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Ven 4 Mar - 11:22

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Heart of Courage
Le malheur qui est sur nous n'est que le produit éphémère de l'habilité de l'amertume de ceux qui ont peur des progrès qu'accomplit l'humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner au peuple. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr. Δ Charlie Chaplin.

T’entends leurs pas dans le couloir. T’entends leurs voix qui résonnent comme un seul et unique écho. T’entends les battements de leurs cœurs et dans ta tête, une seule question persiste : Est-ce vraiment une bonne idée ? Plus t’y réfléchis et moins tu trouves que ton idée, soit l’idée du siècle mais t’as eu pire comme idée de merde et puis, s’il vous arrive malheur, ça leur fera pas du mal non plus. Ils sont prévenus. Ils savent où ils se trouvent et dans quoi ils ont mis les pieds, volontairement ou non. Si, c’est Sabertooth, la grande Sabertooth. Pendant trop longtemps tu t’es contenté de t’apitoyer sur ton sort en te demandant si les choses ne pouvaient pas être différentes, si les choses ne pouvaient pas se faire différemment mais la différence, elle se fait déjà depuis longtemps. Depuis que vous avez décidé de relever la tête. Depuis que vous avez décidé, comme un seul homme, de vous lever et d’être un de ces remparts au cœur du pays. Tu n’estimes pas être le meilleur des maîtres ni même le plus compétent, y’a certainement mieux comme bonhomme mais t’es certainement celui que l’on abattra jamais. Jamais plus tu ne poseras un genou à terre et ta propre faiblesse ne t’ébranlera plus jamais.
Ajatar Virke peut trembler. Ajatar Virke peut vivre dans l’ombre, tapis comme les rats qu’ils sont. Aujourd’hui, t’as l’impression, que si tu revois son visage, que si tu réentends le son de sa voix, les choses seront différentes. Jamais plus ils ne t’auront par surprise.

Alors tu les regardes, les yeux sombres, le visage implacable. Plus qu’un ami, cette fois, tu veux être entendu comme le maître des lieux.

Accoudée au bar, Alice ne t’as pas quitté des yeux et tu détournes le tien vers Sybilia, Zenn et Caleb, qui vous rejoignent.

« - Bon. Je crois qu’il est temps que vous montriez tous les trois que vous êtes dignes de porter ce tatouage. Vous savez tous qu’elles sont les valeurs de la guilde et vous savez également qu’être faible est une tare. Alors je vais être direct avec vous. On va partir en mission, tous les 5. Caleb supervisera votre test qui sera la mission elle-même. La moindre erreur de votre part…Et vous prenez la porte qui est dans votre dos là-bas. »

Et puis avant de les relâcher dans la nature, tu finis par avouer deux ou trois détails sur la mission en question.

« - Prenez quelque chose de chaud, on quitte le pays. Les questions, vous les garder pour plus tard. Je vous veux dans le hall, prêts à partir dans 10 minutes. On part pour Iceberg. »

On part pour la guerre. Cela était tellement plus juste à dire en réalité. Tu ne sais pas ce qui vous attends là-bas, tu as simplement une adresse pour trouver Rogue. T’as l’impression que ça fait une éternité que vous ne vous êtes pas croisé.

Minerva.

Les questions semblent s’entasser dans ta tête avec les pires scénarios de merde qu’il soit possible d’imaginer. Pourquoi aller là-bas ? Pourquoi rejoindre une guilde illégale ? Pourquoi se donner tant de mal ? Qu’est-ce qu’elle y trouve ?

« - Ah oui…Et les pauses pipi, c’est avant de partir. Merci. »


© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Sam 5 Mar - 22:55

avatar
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click



High Hopes
Sting x Alice


I'm running with the wolves tonight.

Maintenant. Voilà la réponse qu'on semblait me servir. Comme s'il n'avait pas le temps d'attendre une seconde de plus. C'était donc loin d'être un simple test sans aucune répercussion. Ce test n'était-il pas plutôt une couverture pour aller accomplir quelque chose de plus grand ? Dans ce cas il était naïf de pouvoir croire en de nouvelles recrues, après tout, il ne les connaissait pas. Sting avait peut-être trop envie de faire confiance, même s'il tentait d'en démontrer le contraire. L'occasion de nous tester ? Affichant une mine presque déçue, je répondis à cela en le regardant du coin de l'oeil.

« Oh. Moi qui pensais à un week-end en amoureux ... »

Riant quelque peu, un sourire s'écarte pour se dissiper alors qu'il appelle le jeune homme qui, toujours maintenant, nous observait de loin, sans quitter son canapé. Le jaugeant une dernière fois, mon regard se porta dans ses yeux alors qu'il se présente comme un gentleman le ferait, avec de belles paroles, presque choisies à l'avance. Haussant les épaules sans lui retourner ses manières, ma magie s'active pour me resservir une boisson, cette fois-ci plus élaborée qu'un simple jus d'orange. Une limonade. Mon esprit partit se perdre sur Maël, alors que je l'imaginais dans mon appartement, sûrement en train de se reposer sur le lit. Quel idiot, c'était à croire que j'étais son infirmière personnelle. Je pensai à ses lèvres se posant furieusement sur les miennes. Peut-être même que j'y pensais un peu trop. Me mordant la lèvre au sang, j'essuie la gouttelette d'un revers de main, contemplant la traînée de sang que cela laisse sur ma peau. Me concentrant sur cette dernière avant que le liquide ne sèche, je le forçai à se rassembler en un seul point. La chose tremblotte et se mouve, chatouillant légèrement le dessus de ma peau. Et s'élevant de ma main, elle reste quelques peu dans les airs, tournoyant sur elle-même. Et, alors qu'elle sèche, je me rends compte que l'assemblée s'est agrandie, alertée par Loki, qui, grognant, se place devant sa sœur qu'on voit à peine, cachée sous moi, dans l'ombre de la table, queue entre les jambes. Baissant la tête vers elle en plongeant mon buste vers le bas, je l'observe avant d'en revenir à Loki. Me levant, je posai ma main sur sa tête, le grattouillant du bout des doigts en prononçant des Là, là, rassurant. Le louveteau, qui bientôt n'en serait plus un, cesse de jouer avec ses cordes vocales, apaisée mais toujours sur ses gardes. Tournant mon regard sur l'objet de sa crainte et énervement, je découvre alors une boule de poil presque deux fois plus grosse que lui. Je comprends alors pourquoi Sting n'avait rien dit lorsque les miens étaient entrés dans sa guilde. Il en hébergeait déjà un. Et, levant quelque peu les yeux sur la jeune femme qui accompagnait le loup, je tombais sur un visage familier. Laissant Sting déblatérer son speach en écoutant d'une oreille, je m'approchai à pas ferme, tendant mon bras vers elle en serrant le poing, laissant seulement mon pouce levé, fermant un œil et balançant ma tête sur le côté, pointant le seul doigt libre et le bougeant sur les côtés pour voir le visage de la brune sous tous les angles. Stoppant mon action, mes mains vinrent se plaquer sur mes hanches alors qu'un sourire victorieux prend place. Alors que le maître de guilde fait une pause, j'en profite pour lui adresser la parole, confiante.

« Je me disais bien que je te connaissais. Contente de voir que tu t'étais envolée du palais, Papillon. »

Un sourire et une phrase chaleureuse, comme un bienvenue à la maison, adressée à l'ancienne membre du conseil magique, que je savais comme recherchée sans pour autant m'être posée des questions. Adressant un clin d’œil à cette ex-partenaire du combat d'un jour, j'en reviens à Sting.

« - Prenez quelque chose de chaud, on quitte le pays. Les questions, vous les garder pour plus tard. Je vous veux dans le hall, prêts à partir dans 10 minutes. On part pour Iceberg. »

Prenant ma cape en deux mains, je la secouai pour la revêtir, cachant ma tenue quelque peu provocatrice. Elle me permettait de rester à l'abri du froid et du chaud, toujours à la bonne température. Voilà qui s'avérait véritablement utile. Posant de nouveau mes yeux sur Sybillia, je me rends compte dans sa manière d'être qu'à sa manière, elle a elle aussi changé ; du moins c'est l'impression qu'elle me laisse. Même si sur une seule rencontre, difficile de juger correctement, mais il y a quelque chose de différent qui s'émane d'elle. Lui souriant de nouveau, je me dis qu'elle pense sûrement la même chose de moi. D'une petite fille brisée au point de s'écrouler dans un palais sortant de six ans de sommeil, me voilà jeune femme téméraire et confiante aux multiples facettes. C'en est presque drôle, cette différence frappante.

« - Ah oui…Et les pauses pipi, c’est avant de partir. Merci. »

Sur le ton de la rigolade je lance une simple réplique à Sybillia avant de me détourner pour prendre une nouvelle gorgée de limonade, ayant laissé la boisson sur la table.

« J'te tiens la porte, tu m'tiens la mienne ? »

Un peu comme deux copines de soirée qui vont pisser ensemble et s'assurent que personne n'ira déranger l'autre.

« Allez Sting, on y vaaaaa ? »

Lui sautant au cou, je l'enlace de mes bras en le secouant dans tous les sens.


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2

#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Sam 5 Mar - 23:35

avatar
[PNJ] Casperita

PNJ

Click

Caleb
Alors que je croyais apprendre à vivre, j'apprenais à mourir. Δ Leonard de Vinci.

Malgré les tentatives désespérées de Sybilia pour attenter à ta vie à l’aide d’une boule de papier froissée, vous arrivez tous les trois dans le salon dans lequel se trouvait déjà Sting et l’autre. Tu ne sais même pas son nom, alors tu vas l’appeler « l’autre » pendant un bon bout de temps parce qu’en plus, ça lui va bien au teint. Ça lui donne un côté bizarre qu’elle semble mieux porter que cette tenue provocante et aguicheuse. Sérieux, il va les chercher où ses nouvelles têtes celui-là ? Il ne peut pas prendre des gens normaux un peu ? Genre, comme Dorian. Quoi que non. Un deuxième Dorian signifierait la mort de ta patience et tu serais capable de le jeter par la fenêtre…Quoi que, tu le fais déjà avec le premier.

Une fois tous réunis, tu laisses la parole à Sting à cette idée plus que débile qu’il a de vouloir emmener ces trois-là avec vous. Une alcoolique, une lilipute et un novice. Génial. Quelle équipe. Si ce n’est pas les conditions sur place qui vous tue, ça sera leur incompétence à pouvoir ou devoir travailler ensemble.

L’échange est bref, concis et cela pourrait presque passer pour un simple test banal ayant lieu dans un pays voisin. Il ne leur parle pas de Minerva et n’en fais même pas allusion. Comptait-il leur dire sur place ? Leur dévoiler qu’ils ne sont pas là pour eux mais pour servir à sa cause ? Sans doute.

T’imagines déjà les deux filles hurlant au viol et au drame et le pauvre Zenn…Excité à l’idée de taper du méchant se retrouvera déçu de savoir que ce sont les méchants qui vont plutôt vous taper dessus. Mais bon.
Le groupe se dissipe, certains vont chercher leurs affaires, d’autres se contentent de rester sur place et toi, tu ramasses ton sac, traînant là, vers le canapé.

Tu laisses « l’autre » secouer Sting comme un vulgaire cocotier tandis que tu fermes la marche, derrière, dans le silence. Ça ne te plait pas. De devoir les emmener. Pas du tout.

« - On pourrait presque croire à une sortie scolaire…. »

Ça t’échappes mais ça parait tellement peu crédible que ce petit groupe de cinq individus, se connaissant tout juste, puissent réussir à aller à Iceberg sans déclencher la moindre catastrophe diplomatique ou sans y laisser un membre.

T’approchant de la brune, accrochée à Sting comme un Koala, tu la détailles des yeux sous cette tenue qui ferait d’elle presque une femme avant de lui demander :

« - Et sinon…T’es qui toi ? »



© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Dim 6 Mar - 21:33

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Stay the night
Caleb - Sting - Zenn - Alice



Arrivée dans le salon avec les autres, fort mal appuyée finalement contre l'épaule de Caleb, j'ai le museau de Balo qui s'appuie contre me cuisse parce que lui aussi, il veut de l'attention. J'arrive pas à résister parce qu'après tout, c'est bien la seule chose au monde maintenant qui puisse partager une dose d'amour avec moi. Mon appuie contre Caleb ne dure pas et je tourne mon attention sur mon loup en posant ma main sur sa tête. Il a regardé les deux autres petites bêtes en levant les oreilles, mais sa curiosité s'est arrêtée là. Ils ne font pas partie de la meute et ils n'en feront probablement jamais partie. Ils sont beaucoup trop jeunes pour ça.

La voix de Sting me rappelle à l'ordre, j'écoute... mais il y a quelque chose dans mon angle mort qui m'énerve. Je tourne les yeux vers ce qui grouille et la voit prendre des mesures comme un vieux bonhomme qui veut s'assurer que mon corps est parfait pour son nouveau cercueil. Sauf que cette personne me dit quelque chose. Mes sourcils se froncent, mes yeux se plissent et ma mémoire fait dix mille tours par minute. Ah oui! C'est la fille au Palais Royal c'est ça? Celle qui m'a empêchée d'en finir avec Lydia, c'est ça? Oui, je m'en souviens... mais elle est tellement différente de ce que je me souviens. On dirait qu'elle a vieilli et qu'elle se mettra pas à pleurer à l'instant où ma bouche s'ouvrira pour parler. Tant mieux! J'aurai pas à modérer mes propos. Je lui présente quand même un rictus avant de me retourner vers Sting qui n'a pas terminé de parler.

Il nous annonce qu'on partira tous en mission et que ce sera Caleb qui nous supervisera. J'arque un sourcil, pose une main devant ma bouche pour éviter de rire et ferme les yeux. Si je me tourne vers lui, c'est fini et j'explose de rire alors me concentrer sur moi-même est la meilleure façon possible pour éviter de couper Sting dans son discours informatif. J'en reviens toujours pas que c'est lui qui osera nous évaluer... Non mais regardez-le le pauvre, il fait presque deux mètres et on dirait qu'il a la peau sur les os, il passe son temps assis sur le canapé et il matte les filles à la piscine. J'ai bien hâte de voir de quoi il sera capable! Quand Sting termine, j'inspire profondément pour m'empêcher de rire. C'est Alice qui vient à ma rencontre, apparemment contente que je me sois sortie vivante du Palais.

« Pareillement! »

Parce qu'on souhaite à personne de se retrouver enfoui sous un palais qui s'écroule. Sting poursuit, nous informant que nous avons 10 minutes devant nous pour prendre le nécessaire avant de partir pour Iceberg. Iceberg, sérieux? Bon sang! Il aurait pas pu nous faire passer un test plus près? Je viens à peine de rentrer du Mont Yakobe... J'espère seulement que mon manteau est sec! Alice revient vers moi en utilisant une expression plutôt étrange. Je me contente de sourire. « Comme tu dis! Ha! Ha! » Je me tourne vers le deuxième blond du groupe. Je ne me souviens pas l'avoir croisé alors je m'approche et lui tends la main, histoire qu'il se sente un peu moins seul dans ce groupe de débiles mentaux.

« Salut! Moi c'est Sybilia! Tu dois être Zenn, c'est ça? »

J'attends sa réponse avant de lui sourire une dernière fois et de monter les marches par deux, talonnée par Balo qui me suit comme mon ombre. Je me rends à ma chambre, décroche mon manteau pour le tâter et hoche la tête à moi-même pour confirmer qu'il est bien sec. Je le fais passer par-dessus mon bras, prends mon wakizashi que j'ai bien rangé dans mon tiroir de commode juste au cas et me penche au niveau de Balo qui m'attend gentiment. « Tu vas devoir rester ici mon gros. Je peux pas risquer de t'amener et voir tes pattes se glacer! On reviendra vite, j'te le promets! » Un coup de langue au milieu du visage pour montrer sa confiance sans limites. « Tu protègeras les deux autres petits durant notre absence! » Mes lèvres embrassent le dessus de sa tête et je m'éclipse rapidement, dévalant l'escalier par trois pour me retrouver devant le bar pour me prendre un chocolat chaud pour la route. En détournant la tête, je vois la foutue limonade... Tiens tiens... comme on se retrouve... Mon air agacé ne dure pas et dès que je prends possession de mon chocolat chaud, je me précipite dans le hall. Suis-je en retard? Difficile de le savoir...

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Mar 8 Mar - 18:51

avatar
Zenn

Sabertooth

Click







Stay the night


Sting avait carrément changé d’expression. Son visage à présent intransigeant, limite sombre nous annonçait la suite. C’est pas plus mal de le voir comme ça, ça permet de me confirmer qu’il a tout ce qu’il faut pour être le maître qui nous guidera moi et Ariel : à la fois proche de ses membres, mais qui sait parfaitement jouer de son autorité.
Alors comme ça on part à 5 pour le test ? Un rapide coup d’œil à la pièce me permet de remarquer la présence de la jeune femme assise au bar. Elle aussi avait des loups de compagnie…décidément…ça devait sûrement être une mode en ce moment chez les mages. Pas très grande et dans une tenue plutôt…provocante, elle semble assez familière avec Sting…Se connaissent-ils depuis longtemps ? Peut-être, mais à vrai dire ça me préoccupait pas vraiment. Ça devait sûrement être elle le dernier membre de notre équipe qui allait partir à Iceberg.

Ah oui, Sting venait d’ajouter ça : nous partons à Iceberg. C’était plus loin que ce à quoi je m’attendais mais je m’en accommoderai et vu que j’y avais déjà fait un tour, c’est pas comme si c’était l’inconnu total. Par contre, laisser Ariel aussi longtemps seule dès ma première sortie…ça m’angoissait un peu à vrai dire.

« - Prenez quelque chose de chaud, on quitte le pays. Les questions, vous les garder pour plus tard. Je vous veux dans le hall, prêts à partir dans 10 minutes. On part pour Iceberg. »

Si vite ? Bon ça me laissait peu de temps pour trouver Ariel, mais mes affaires étaient déjà prêtes, fallait juste que je me bouge un peu.
En me retournant, je vois la main tendue devant moi de celle qui avait vaguement tenté de tuer Caleb avec un bout de papier. D’ailleurs en parlant de Caleb, c’était pas plus mal que ça soit lui qui nous accompagne pour ce test. Les autres je les connaissais moins, et il paraissait être sûrement le moins étrange du lot. Bref, elle se présenta, la main tendue vers moi.

« Salut! Moi c'est Sybilia! Tu dois être Zenn, c'est ça? »

Ça me faisait plaisir qu’elle vienne se présenter d’elle-même. C’était sûrement elle qui avait eu quelques…problèmes d’alcool selon les rumeurs que j’avais pu entendre dans les couloirs de Sabertooth.
Bof, elle avait l’air sobre et honnêtement, tant qu’elle ne tombait pas ivre en morte en plein milieu de notre mission, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, je m’en fichais complètement. Et puis si je devais m'arrêter aux rumeurs...
Souriant je lui serrai la main qu’elle tendait.

« Exact ! Enchanté, Sybilia, je sens qu’on va bien s’éclater pour cette mission ahahah ! »

Tournant mon regard vers le haut de l’escalier, je lui rendis son sourire avant de m’envoler vers ma chambre.

« On se retrouve dans 10 min ! »

A peine j’ouvris la porte que je vis Ariel assise dans ma chambre. Elle n’avait même pas pris le temps de se changer et était encore en maillot de bain, les cheveux dégoulinants. Je la regarde, tendrement. Elle était la raison pour laquelle je me battais et pour la première fois depuis des années, j’allais la laisser seule.

« -Alors t’es déjà au courant ? Je pars pour ma première mission avec la Guilde, le Maître et Caleb seront présent. Il y aura aussi deux autres nouvelles comme moi.

-Oui c’est Yukino qui me l’a dit, elle m’a dit que si je voulais te voir avant de partir, il valait mieux que je t’attende ici.

-T’as bien fait, Ariel. »

Me penchant, je la serrai dans mes bras, la larme à l’œil. C’était plus dur que ce que j’avais prévu.

« -Désolé Ariel de te laisser, mais je pars à Iceberg. Tu seras bien ici…comme chez toi !

-Tu seras revenu bientôt ?

-Je ne sais pas…mais tu ne seras pas seule en attendant, les autres de la guilde seront là pour toi ! »

Elle me serra à son tour, puis je me détachai d’elle. Me redressant, je lui tapotai la tête affectueusement, avant de me tourner pour prendre mes affaires. Je me tourne une fois mon manteau mis, et mon sac passé en bandoulière, mon sabre glissé dedans. Ariel se tenait devant moi, les yeux humides, elle me tendait son collier. Ce collier, elle l’avait fait elle-même à partir d’une magnifique pierre bleue que nous avions trouvée au cours d’un de nos voyages.

« Tiens Zenn, comme ça tu seras obligé de revenir pour que je puisse l’admirer encore, et tu m’oublieras pas. »

En souriant, je pris le collier qu’elle me tendait et le passai autour de mon cou.

« Merci Ariel, et tu sais je ne pars pas si longtemps que ça…enfin j’espère. »

Lui adressant un dernier regard, je m’envolai pour rejoindre rapidement les autres.

« A la prochaine…Ariel. »

J'étais triste de laisser Ariel, mais en même temps tellement excité par la mission qui se profilait. D'ailleurs en parlant de mission, Sting ne nous avait pas dit de quoi il s'agissait...bon peut importe.
En un instant je rejoignis les autres déjà présents en volant, prêt à partir. Et juste à temps avec ça!







Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Mer 9 Mar - 7:11

avatar
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Heart of Courage
Le malheur qui est sur nous n'est que le produit éphémère de l'habilité de l'amertume de ceux qui ont peur des progrès qu'accomplit l'humanité. Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner au peuple. Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr. Δ Charlie Chaplin.

Entre ces mains, tu as l’impression d’être un de ces cocotiers que l’on secoue avec violence dans l’espoir de faire tomber la noix de coco. Étrangement, tu ne sais pas à quel jeu joue Alice en te sautant dessus et en te collant comme un ouistiti mais tu finiras bien par le découvrir, en attendant :

« - Alice ? Lâche-moi. Garde tes marques d’affection pour quelqu’un d’autre. »

Non pas que tu sois déjà pris ou même réservé, non pas que cela te gène particulièrement mais c’est juste énervant sur la longue d’avoir cette version pot-de-colle d’Alice la tigresse qui rugissait plus qu’elle ne ronronnait dernièrement.

Tu attends Zenn et Sybilia et une fois que tout le monde fut prêt, l’aventure pouvait commencer. Tu confias la guilde aux autres comme d’habitude et tu laissas quelques directives concernant vos projets à venir, en espérant que cela soit prêt pour le retour de la demoiselle et de Rogue.

La route jusqu’à Iceberg sera longue…Plusieurs jours certainement et les ennuis nombreux. Un petit comité tel que vous ne passera certainement pas inaperçu aux yeux des bandits du coin et de la région…Tant pis pour eux. Ils viendront se casser les dents.

« - Je ne vous ai pas dit le « pourquoi ». Peut-être vous dois-je la vérité histoire de commencer sur de bonnes bases. Si l’on se rends à Iceberg, ce n’est pas pour un test quelconque et d’une banalité à tuer, non. On y va pour sauver quelqu’un, quelqu’un que j’apprécie beaucoup et qui s’attends indirectement à notre visite certainement. Pour Alice qui aime casser du méchant, c’est l’occasion de montrer ce qu’elle vaut. Pour Sybilia et Zenn…Eh bien, je vais voir si vraiment ce que j’ai vu en vous la première fois que nos regards se sont croisés, n’est pas que de la poudre dans les yeux. Bien-sûr, je ne doute pas de Sybilia et d’Alice concernant les moyens magiques mais Caleb restera avec Zenn pour l’aider à la moindre difficulté. Des questions ? »

Sans doute dix mille mais tu n’as pas envie d’y répondre, enfin…Tu te comprends quoi.

« - Je ne sais pas si le nom de Minerva Orlando vous dis quelque chose…Peut-être à toi Sybilia quand tu étais au Conseil de la magie…Mais c’est bien elle que nous allons rencontrer…Et que nous allons ramener à la maison. J’aurais dû faire cela, il y a bien longtemps mais je n’en ai jamais eu le courage et je n’avais surtout, aucune piste, jusqu’à dernièrement. »

Ton regard s’assombrit quand tu repenses à ce qui a fait fuir la demoiselle de la guilde. Ton combat contre son père, ta victoire au prix d’un nombre impressionnant de plais et de bleu en tout genre, ta place de « maître ».
Mais après tout ça...Après tout ça voudront-ils toujours de toi comme maître ?

« - Maintenant que vous savez toute la vérité…Vous avez jusqu’à la frontière pour vous décider. Si vous restez, alors vous vous engagerez à Iceberg, vous y risquerez peut-être même votre vie. Sinon, une fois à la frontière, nos chemins se sépareront. »


© GASMASK

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   Lun 14 Mar - 15:18

avatar
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click



High Hopes
Sting x Alice



« - Alice ? Lâche-moi. Garde tes marques d’affection pour quelqu’un d’autre. »

Prenant une mine boudeuse, je le repousse, presque vexée, m'écartant pour retourner m'asseoir sur ma table alors que les loups, couchés, surveillent les alentours, méfiants. Sybillia et le dénommé Zenn se saluent avant de monter faire leurs affaires. Haussant les épaules, je fermai les yeux pour prendre un air désabusé.

« Tant pis. Tu permets, tout à l'heure je m'arrêterai chez moi, je vous rattraperai, pas de soucis. »

L'homme-au-canapé s'approcha alors, laissant passer ses yeux sur mon corps, certainement essayait-il d'en deviner les courbes, avec ma cape, il lui fallait se souvenir de ces quelques instant plus tôt.

« - Et sinon…T’es qui toi ? »

Tapotant d'un revers de la main sur ma cape pour la dépoussiérer, je descendis de la table pour caresser les loups en leur chuchotant quelques paroles à l'oreille, leur souriant comme à des enfants. Prenant encore quelques gorgées de limonade, j'en pris une que je plaçai sous ma cape : je comptais bien dire au revoir à Maël et la lui déposer à la maison. Faisant mine de n'avoir pas entendu le brun aux traits de quelqu'un de constipé jusqu'alors, je levai les yeux sur lui tout en me redressant. Fronçant des sourcils, je croisai les bras sous la poitrine.

« Les oreilles, c'est comme le cul, ça s'lave. »

M'avançant d'un pas vers lui, je plantai mon regard dans le sien, bien que plus grand, je le soutenais, menton levé, pour finalement hausser les épaules.

« Mais bon, puisque nous sommes supposés être camarades, autant se présenter comme il se doit. »

Tendant mon bras vers lui, ma main sort de la longue manche pour se stopper. Avant qu'il ne lève la sienne, ma magie prend contrôle de sa propre manche pour faire s'élever son bras. Attrapant sa main dans la mienne, je la lui serrai, tout en parlant.

« Alice Claria Féamor. Ancienne mage d'Angel's Sky puis de Blue Pegasus. Je te dirais bien enchantée, mais vu ton comportement, pas envie pour le moment. »

Lâchant sa main assez sèchement, ses vêtements le tirèrent vers l'arrière.

« Distance de sécurité. Je n'aime pas ta façon de me regarder. »

Fronçant de nouveau des sourcils, je ponctuai d'un clin d’œil amical tout en me détournant. Les deux autres descendirent alors de leur chambre, empruntant l'escalier et nous rejoignant. Sortant de la guilde derrière Sting, je surveillais de temps à autres Caleb, le brun-au-canapé, d'un regard perçant, plantant mes iris dans les siens.

« - Je ne vous ai pas dit le « pourquoi ». Peut-être vous dois-je la vérité histoire de commencer sur de bonnes bases. Si l’on se rends à Iceberg, ce n’est pas pour un test quelconque et d’une banalité à tuer, non. On y va pour sauver quelqu’un, quelqu’un que j’apprécie beaucoup et qui s’attend indirectement à notre visite certainement. Pour Alice qui aime casser du méchant, c’est l’occasion de montrer ce qu’elle vaut. Pour Sybilia et Zenn…Eh bien, je vais voir si vraiment ce que j’ai vu en vous la première fois que nos regards se sont croisés, n’est pas que de la poudre dans les yeux. Bien-sûr, je ne doute pas de Sybilia et d’Alice concernant les moyens magiques mais Caleb restera avec Zenn pour l’aider à la moindre difficulté. Des questions ? Je ne sais pas si le nom de Minerva Orlando vous dis quelque chose…Peut-être à toi Sybilia quand tu étais au Conseil de la magie…Mais c’est bien elle que nous allons rencontrer…Et que nous allons ramener à la maison. J’aurais dû faire cela, il y a bien longtemps mais je n’en ai jamais eu le courage et je n’avais surtout, aucune piste, jusqu’à dernièrement. Maintenant que vous savez toute la vérité…Vous avez jusqu’à la frontière pour vous décider. Si vous restez, alors vous vous engagerez à Iceberg, vous y risquerez peut-être même votre vie. Sinon, une fois à la frontière, nos chemins se sépareront. »

Le regardant, je retins un rire, mais cela ne dura pas longtemps : j'explosai littéralement de rire, limite me foutant de sa gueule. Me redressant, je laissai mon regard se frayer un chemin dans le sien, cherchant à lui faire passer le message jusqu'au fin fond de ses orbites alors que mes yeux s'assombrissaient.

« Quoi ? Parce qu'un mage ne risque pas sa vie tous les jours dans les temps qui courent ? Parce qu'on a pas chacun vécu quelque chose ces derniers mois qui nous a lancé la mort en pleine gueule ? Sérieusement, Sting, tu nous prends pour qui ? Des mariolos qui ne savent pas ce que veut dire une guilde, ou l'honneur ? Ce que ça entraîne de faire partie de l'une d'entre elles ? Je me suis battue au côté de mes camarades à Blue Pegasus, peu importe les événements, je suis restée, et tu crois que je vais décider de me barrer avant la frontière ?! Tu as décidé de nous emmener, maintenant tu arrêtes avec tes sermons de bon-papa. On s'est engagé, on reste. On est censé te faire confiance alors toi aussi. Maintenant marche et tais-toi, on est pas des gosses à une sortie scolaire. »

La dernière phrase, adressée à Caleb, m'obligea à me retourner légèrement sur ce dernier.

« Je vous rejoins dans un quart d'heure, j'ai un petit truc à faire. »

Les loups, à mes pieds, ouvrirent le chemin jusqu'à chez nous alors que je laissais Sting et cette bande de joyeux lurons avancer quelques minutes sans moi. Ouvrant la porte de l'appartement quelques rues plus loin, je fermai derrière moi, déposant la limonade et prévenant Maël de mon escapade de quelques temps. Faisant demi-tour, je rejoignis la troupe en prenant possession de mes vêtements pour m'élever sur les toits, atterrissant un genoux au sol devant eux lorsque je les repérais, me relevant et marchant comme si de rien n'était.
Les loups arrivaient pleine course derrière nous, fermant la marche.


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2

#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Stay the Night | Sabetooth   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ◮ Stay the night.
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» Fate Stay Night RPG
» Fate Stay Night RPG
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Oak Town :: Guilde : Saber Tooth