Partagez | .
breathe.
 MessageSujet: breathe.   Mer 24 Fév - 17:30

avatar
Nïr Valtteri

Golden Crown

Click


Breathe.




Edan x Nïr.

Elles étaient toujours là. Ces inlassables silhouettes qui continuaient de danser autour de toi. Elles étaient toujours oppressantes et curieuses, posant leurs regards parfois intrusifs sur ta personne tranquillement installée dans ce canapé orné de figures anciennes. Tu ne regardais pas autour de toi, tu ne prêtais pas vraiment attention aux âmes qui donnait à ce manoir mort, des aspects hantés. Ta carapace ne se mouvait que rarement pour saisir la tasse de café que le barman venait de t'apporter, une forme d'habitude épuisante et pourtant récente. Tu étais ce nouveau né qui trainait dans les pattes des autres, tu avais ce statut d'attribué, que certains ne comprenaient peut-être pas. Tu ne pouvais même pas dire si tu te fichais éperdument de ces jugements proclamés à l'arrachée. Tu restais dans cette forme statique portant ton regard dans un horizon clôt et sombre. Déjà habitué au lieu, tu connaissais tout ou presque. Même sans y prêter attention, tu savais déjà qui était l’élément perturbateur, tu savais déjà qui étais la douce personne qui venait réconforter les plus fatigués, tu connais déjà celui qui passe son temps au bar et qui attends l'annonce d'une nouvelle mission toujours plus cruelle ou l'annonce d'une nouvelle conquête.

En étais-tu déjà lassé de ce mode de vie, vide ? Ou l'appréciais-tu pour ce qu'il pouvait être ? Tu ne formulais aucun jugement, chaque chose qui se transforme en pensée dans ton esprit n'était qu'une exacte analyse de ce qui se passe vraiment. Rien ne te déplaisait, rien ne t’exaltai, pourquoi s'exalter ? - Le siège que tu décales vient prononcer son doux grincement alors que tu te redresses et fait voler cette cape en arrière dans le seul but de ne pas marcher dessus. De son blanc très pur, elle apporte à ton style un aspect encore plus froid et encore plus inabordable. Un accessoire qui représente finalement bien plus qu'une simple touche graphique. T'abaissant, tu récupères la tasse posée sur la table, buvant la dernière gorgée, délicatement. Deux doigts saisissent la soucoupe et un dernier maintient la tasse. Dans ta démarche monotone tu t'approches du bar et la dépose. Le barman te jette un regard pour te remercier.

Un remerciement sans réponses puisque ni un sourire, ni un mouvement de paupière ne se dessine sur ce visage glacial. Tu pivotes machinalement et empruntes le chemin du couloir qui s'offre à toi, prêt à rejoindre cette chambre lugubre qui t'attends. Les quelques personnes sur ton passage, te laisse passer. Ils ne sont ni effrayés, ni impressionnés, peut-être qu'ils se contentent d'exprimer un certain respect. Un respect pour cette stature si parfaite et ce silence qui s'échappe de ta carapace, ne posant des mots sur tes pensées que dans l'extrême nécessité.

Arrivé à l'entrée du couloir, tes pas résonnent dans ce grand espace illuminé par des torches réparties équitablement sur chaque mur. Au loin, une silhouette se détache, une silhouette que tu as déjà rencontré. Tes yeux ne la lâche pas, elle ne t’intrigue pas, simplement que tu as ce pré-sentiment qu'elle est destinée à venir à ta rencontre. Tu avances également et vous vous rencontrez. La torche la plus proche vient éclairer et refléter ton regard émeraude qui perce de nouveau le bout du couloir, ne prenant même pas le temps de regarder celui qui vient à ta rencontre. Pourtant tu t'arrêtes dans ta course, te plaçant à hauteur de cette silhouette à la chevelure brune et aux traits masculins, tu te le confirme, tu le connais. Tu ne dit pas un mot.

Breathe me.

@Yuukiël.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Mar 1 Mar - 17:29

avatar
Edan R. Core

Golden Crown

Click



Le bruit de la flamme qui s’approche de ma bouche. Le briquet qui s’enflamme d’une lueur chaleureuse et apaisante, de son corps qui se pousse vers cet objet que je tiens sans cesse dans ma bouche. La flamme s’approche et allume l’objet de tant d’ivresse de ma part. La cigarette se retrouve à se consumer et la fumée commence à s’abreuvoir de mes cellules. Elle s’infiltre, elle se repaitre comme le monstre qu’elle est dans ma gorge, dans mes poumons chaque cellule qu’elle trouve, elle s’amuse avec elle de la vêtir d’une noirceur dérangeante. Elle la tue, mais dans ce meurtre, je ressens une sensation si grisante, la nicotine me rend si joyeux que je ne peux m’en défaire de cette addiction si puissante. Mon âme s’abreuve de cette destruction si voulue. Le bruit de mon manteau qui frotte sur le mur, mes pas se font vibrant dans un couloir qui me parait si lointain et si proche de moi à la fois. Je me demande la raison de cette chose qui me prend le cœur et le ventre à la fois. De ces millions de fourmis qui naviguent dans ma chair comme mangeant chaque partie de mon corps pour me donner une décharge électrique de plaisir et qui me permet parfois de me sentir vivant.

J’avance dans ce long couloir, puis je croise cet homme. Cet homme qui me parait parfois si étrange et si différent de moi, mais au final dont on se ressemble tellement. Cet homme qui a été gradé comme moi en tant que Fou du roi. Il s’arrête devant moi. Son regard se pose sur moi et mon regard se pose sur lui. Ma cigarette expulse un délicat fumée de nuage gris. Je ne dis rien, simplement un regard fier et franc sort de mon être. Je ne sais pas trop ce qu’il me veut, mais il ne semble pas exprimer quelque chose à l’oral. Il semble simplement s’accommoder du silence pour causer tout comme moi, nous ne parlâmes pas comme si un langage s’interprétait par le silence. Un simple regard montrait entre nous une espèce de respect. Nous avions le même rôle auprès de notre roi. Nous étions souvent rapprochés par nos idées, mais en attendant j’étais considéré comme le stratège du roi et lui était considéré comme un protecteur de sa majesté. Il n’exprimait pas de sentiment, il était simplement là comme un mur qui entourait le Roi dans une toile protectrice.

Puis, un bruit de pas se faisait entendre. Un bruit qui se rapprochait de plus en plus, le silence se brisait à cause de ce bruit de pas, sûrement quelqu’un qui s’approchait. Quelqu’un qui pourrait peut-être nous aider à nous deux âmes perdues de ce manoir à communiquer d’une autre manière qu’en utilisant l’art du silence pour se parler. En effet, il se pouvait que personne ne nous comprenne, mais un simple silence parfois pouvait dire bien plus que des mots.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Mer 2 Mar - 21:23

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


Breathe
Edan et Nìr



C'est tranquille, tellement silencieux que je pourrais entendre mon propre coeur battre dans ma poitrine. Beaucoup de gens ont été envoyés pour des missions spéciales. Golden Crown prend de l’expansion, du pouvoir, les alliances s'accumulent à vue d'oeil, on peut sentir cette fébrilité circuler dans les veines de tous et chacun. Je souris. Plus le temps avance, plus je peux voir le trône s'illuminer devant moi, à portée de mes doigts. J'en rêve la nuit, je fixe la fenêtre et je l'imagine. Je me vois assis sur le trône, ma Reine à mes côtés, mes fous à ma gauche et à sa droite, mes tours parés au combat tout comme mes cavalier et mes pions. Je peux nous imaginer à l'intérieur du Palais, sur un champ de bataille, tous occuper nos postes à la perfection, le jeu de la vie prendre son cours comme nous le voyons, comme nous l'avons imaginé... quel splendide spectacle.

Je sirote mon thé assis sur mon trône. Même ici c'est tranquille. Ohatsu a pris quelques journées pour elle. La mort de sa petite soeur semble avoir été l'élément déclencheur pour que ses nerfs lâchent aujourd'hui. Il faut dire que le statut de Reine n'est guère évident et il se peut que le stress depuis notre retour de Caelum, n'ait pas réussi à passer. Elle a retrouvé mes bras pour sécher ses larmes, mais elle a craqué et je lui ai dit de partir prendre quelques temps aux côtés de Terence qui veillera sur elle. Je ne voulais pas imposer deux gardes du corps. Déjà qu'un seul, alors qu'elle veut du temps de solitude, est lourd en soit. Je m'en fais pour elle, mais je comprends. Je profiterai moi aussi de ce moment de solitude afin de faire plus ample connaissance avec mes hommes.

Je bois une dernière gorgée de mon thé et me rends compte que je n'en ai plus. Aucun serviteur dans les parages, tant pis. Je ne me mettrai pas à crier juste pour du thé... Je descends moi-même l'escalier et me rends à la cuisine à la grande surprise des cuisiniers. « Mais que faites-vous ici Votre Majesté?! » Je lui souris en soulevant ma tasse. « Je viens me chercher du thé mon ami! » Même s'il est sur le choc, il s'empresse et me verse du thé fraîchement infusé. Je le remercie en hochant la tête et refais le chemin contraire. Au pied de l'escalier, mon pied se prend dans quelque chose et je cesse de bouger à l'instant.« Mais qu'est-ce que-?! »

Un string en léopard que je soulève loin de ma personne, surtout loin de mon thé du bout des doigts. Répugnant, mais cocasse à la fois. Au bout du couloir, sûrement un des deux responsables de cette traînerie... Edan ou Nìr? Je retiens tant bien que mal mon sourire. J'ai envie de pouffer de rire et leur tends le sous-vêtement. « Est-ce que cela appartient à un de vous deux? » Mes fous, mais probablement pas assez fous pour porter ce genre de pièce de vêtement... à moins que Nìr ne cache bien son jeu? Dans ce silence de mort, je me suis incrusté avec une mauvaise blague qui sera mise à l'ordre par un serviteur qui enfin, passe par-là. « Mon Seigneur! Laissez-moi vous débarrasser de cela! J'irai réprimander Messire Dubois de votre part aussi! » Je ris un peu, question d'effacer ce trop plein de sérieux. « Ne le réprimandez pas, faites seulement en sorte qu'il ne recommence plus. » Le serviteur sentit un brin de menace qui pèse dans mes mots. Il prend l'objet, s'incline et disparaît rapidement. Face à ces deux hommes dont le silence semble être leur meilleur ami, je le brise une autre fois en leur disant: « Il y a du thé de préparé. N'hésitez pas à demander à un serviteur d'aller vous en chercher si le désir d'en boire vous traverse l'esprit! »

Un sourire adressé aux hommes avant que le devoir me force à leur tourner le dos pour retourner m'asseoir sur mon trône. Sauf que la compagnie me manque et je n'ai pas envie de retrouver ce calme dans l'immédiat. « Désirez-vous partir à l'aventure, messieurs? J'ai peut-être quelque chose pour vous si le coeur vous en dit. » J'ai toujours le dos tourné, mais tant que je n'aurai de réponse de leur part, je ne retournerai pas sur mon trône.

FICHE ET CODES PAR ILMARË


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Lun 7 Mar - 23:13

avatar
Nïr Valtteri

Golden Crown

Click


Breathe.




Edan x Nïr.

Une ambiance presque malsaine qui s'installe - Cette ambiance tant bien sombre que froide qui serait capable de mettre mal à l'aise une âme qui vagabonderait ici. Ton regard avait pivoté pour pénétrer celui installé à la même hauteur que toi dans la hiérarchie de la couronne. Ton regard vide qui n'exprimait rien et qui pouvait facilement laisser penser à un simple désintérêt. Il n'en est rien. Un simple échange de respect, sans un mot, sans un bruit, juste deux personnes qui se font face. Deux personnes qui pourraient très bien décider de reprendre chacun leur chemin, décidant d'oublier de communiquer. Un acte que tu considères comme inutile, tant l'interprétation peut dépendre de chacun. Après tout cela n'a jamais vraiment était ton point fort, préférant considérer que le silence remporte sur des mots dérisoires.

Tu restes quelques instants dans cette mise en scène, tu ne clignes qu'à peine des paupières dans cet échange. Les seuls moments où tu te le permet, c'est lorsque l'épaisse et dérangeante fumée de cigarette vient piquer tes yeux. Finalement, cette scène pourrait laisser penser à une confrontation. Connaître le fou le plus puissant des deux. A quoi bon ? Tu aimes pourtant. Tu aimes te confronter aux autres. Est-ce la seule chose qui t'excites ou simplement le seul moyen existant pour gravir les échelons du pouvoir ? Tu le savais dans le fonds que cette quête de pouvoir ne se fait pas en ton nom, elle est signée au roi qui... - Il arrive. Il vient troubler le règne du silence, de sa main il met en valeur un objet sur lequel ton regard se porte. Simplement quelques secondes avant de pivoter, désintéressé. Même l'humour que le roi emprunte te lasse, car c'est lourd et pourtant, toujours aucun mot ne sort de ta bouche scellée. aucune réponse. Tu laisses passer car il s'agit de lui, chose qui n'est pas le cas pour l'élément perturbateur qui arrive, bruyamment. Un serviteur. Pourrions-nous le qualifier d'esclave ?

Le mot 'aventure' résonne alors en toi mais tu ne réagis pas. Tu te contentes d'avancer mais en profite pour faire un détour. Tu entres dans les cuisines, par la même porte que celle que le roi vient de franchir. Les cuisiniers te regardent et te salue d'un simple geste de la tête pendant que tu te sert une tasse de thé bouillante. Tu les regarde furtivement et repars. Ils le savent déjà - Ils savent déjà pertinemment qu'entamer une conversation ne mènera nul part, que même le simple 'bonjour' de courtoisie est un mot de trop. Tu n'as pas fait appel à un serviteur, tout simplement car si tu souhaites un thé, alors tu te sers un thé et que c'est comme ça que ça fonctionne.

Tu ressors alors de la pièce et retrouves les deux individus, l'un semblant attendre une quelconque réponse. Tu entres dans ses pas et te dresses derrière lui, dans son ombre, sans aucune expression, rien. Tu attends simplement qu'il reprenne sa marche en direction du trône. Pas de regard adressé à ton égal aux cheveux bruns, pas de réponses, la posture que tu empruntes permet simplement de comprendre que tu es prêt.

Breathe me.

@Yuukiël.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Lun 14 Mar - 18:08

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


Breathe
Edan et Nìr



Le silence, c'est tout ce que j'entends. Ni Edan, ni Nìr ne daigne ouvrir la bouche. Cependant, ce dernier a décidé de se déplacer, de nous quitter quelques instants et de nous revenir avec une tasse de thé. Je souris. Il attend, ils attendent derrière moi que je les guide afin de leur parler de cette « aventure ». J'ai un petit rire sourd, presque inaudible juste pour moi. Cette idée, c'est de la pure folie, mais quand on possède les meilleurs à ses côtés, il n'y a aucune crainte à avoir. Je me retourne juste pour les apercevoir du coin de l'oeil avant de m'avancer et les guider jusqu'à la salle du trône. Il y a encore les musiciens, des serviteurs et des gardes, mais je les chasse:

« Laissez-nous. »

Ils s'inclinent avant de quitter la pièce rapidement sans se poser de questions. Ils savent que lorsque les deux fous font leur entrée avec le Roi, c'est qu'il y a matière importante à discuter. La porte se referme derrière le dernier d'entre eux. Je m'avance sur la première des trois marches qui mène au trône et me tourne pour leur faire face. Je bois une gorgée de thé d'une main, ma seconde est postée à mon dos. Je ne regarde pas le trône vide de Ohatsu, j'essaie de ne pas y penser. Elle est entre de bonnes mains, elle reviendra... je l'espère. Je ne dois pas regarder dans cette direction sinon mon assurance piquera du nez et mes priorités seront changées.

« Nicky m'a rapportée une bien triste nouvelle... »

Je laisse cette phrase en suspend, question de les regarder à tour de rôle, dans leurs iris d'un air grave, déterminé, puissant. « Fiore sera bientôt attaquée par l'armée d'Iceberg. » Je bois une autre gorgée de thé pour les laisser mijoter un peu sur le sujet. S'ils ont une stratégie, un plan d'action, ils pourront parler après moi. « Je ne compte pas laisser le pays se faire raser par la soif de pouvoir d'un simple individu. Nous avons un pays à gagner, des coeurs à conquérir et je ne compte pas laisser des millions de vies humaines se faire décimer cruellement. » Je monte une marche, puis une autre afin de contourner mon trône et prendre un parchemin.

« Nous irons chercher cet espion d'Iceberg. Il est tout près. Nous lui demanderons de nous ouvrir la route jusqu'à son pays afin de parlementer. Apparemment, ces espions seront bientôt tués et s'il peut s'en sortir vivant, je suis certain que ça lui fera un plaisir de collaborer... »

Une autre gorgée de thé avant de poursuivre: « Arrivés à Iceberg, nous ferons valoir nos arguments à ce premier ministre et à la famille royale pour leur demander d'au moins épargner les civils... Nous concluerons une alliance qui leur permettra d'avoir le champ libre lorsqu'ils passeront la frontière de Fiore. S'ils veulent nous envahir, qu'ils le fassent si c'est pour obtenir la tête de la Reine... Nous les aiderons, en échange d'une alliance et de cette condition. »

Je termine mon thé d'un trait avant de déposer ma tasse sur le bras de mon trône et de leur sourire. « Qu'en dites-vous? Êtes-vous prêts à suivre votre Roi dans cette aventure dangereuse? Si c'est le cas, nous partirons dans moins de trente minutes. Nous ne devons quand même pas faire attendre notre cher espion... »

FICHE ET CODES PAR ILMARË

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Sam 26 Mar - 17:25

avatar
Edan R. Core

Golden Crown

Click



Le roi, ce roi qui en cet instant j’avais l’impression qu’il sortait de la comptine pour enfantine qui parlait d’un roi Dagobert qui avait mis sa culotte à l’envers. Sauf qu’il ne s’appelait pas Dagobert et que c’était une question de string qu’il pensait que c’était à nous. Il avait vu nos têtes, s’il se foutait de la nôtre, c’est qu’il commençait à essayer de nous apprivoiser. Je ne savais pas comment le prendre. Puis, arrivait un monsieur Dubois dans la conversation. Le silence de notre échange avec Nïr commençait à me manquer. L’homme disparut avec l’objet de la tournure pittoresque de la scène et elle reprenait un peu de bon sens. Notre roi s’en allait nous proposant d’abord du thé si nous en voulions et après une offre qui égaillait mes sens. Il aurait quelque chose pour nous, c’était juste ce qu’il me fallait pour avoir envie de m’intéresser à la conversation. Ma cigarette venait de s’éteindre. J’en attrapais une nouvelle que je rallumais avant d’inspirer une bonne dose de nicotine et de l’expulser vers Nïr.

Nous suivîmes notre roi dans la salle du trône. Je ne faisais même pas gaffe au décor, je ne comprenais même pas parfois pourquoi j’agissais comme ça, cependant je sentais mon cœur battre quand je me disais qu’il fallait que j’établisse des stratégies où que je bouge pour faire bouger quelque chose. Au final, seul les échecs et cette fille que j’avais rencontré l’autre fois pouvait réussir à faire battre mon cœur de cette manière. J’entendais la voix de notre roi qui s’élargit et il nous expliqua que Nicky avait servi à quelque chose, en espérant qu’elle ne nous trompe pas. Enfin elle pourrait, mais je la tuerai moi-même. La suite était qu’Iceberg un pays aller tenter de nous envahir et comme la fourmilière qui était prête à exploser, il voulait s’attaquer à l’œuf de la révolte avant même qu’il éclose. Iceberg était un pays dont le froid était extrêmement renommé, mais normalement il n’était pas extrêmement réputé pour sa puissance magique. Cependant, chaque attaque pouvait compter et il avait raison de vouloir faire ça avant même qu’une attaque ait lieu.

Une chose par contre, me chiffonnait : « Vous le savez que je vais vous suivre. Cependant, être vous sûr de vous ? Une alliance peut être très utile avec Iceberg, cependant si l’invasion échoue. Si la reine n’a pas la tête coupée et déposer sur un pic. Nous serions jugés comme les pire parias, nous ne serions traqués par toutes les guildes qui puissent avoir une raison d’être avec la reine. Nous serions considérés comme les traîtres qui ont aidés l’envahisseur à nous envahir. Vous allez perdre plus d’un partisan et vous allez vous faire plus d’ennemis que vous n’espérez. Même si, nous possédons Bosco comme alliance et Iceberg, Fiore reste quand même une partie conséquente et si vous voulez le trône de Bosco, si vous le prenez avec la tête d’un traître, je ne sais pas si vous réussirez à le conserver. Je comprends votre point de vue, cependant d’un œil extérieur peu de gens comprendront que vous avez agi dans le bien du peuple sans avoir prévenu de l’attaque. En tant que stratèges je me dois de vous donner toutes les versions. Êtes-vous sûr du fait que vous souhaitez devenir le traître de Fiore ? »


Je réfléchissais un instant et souriait : « J’ai trouvé, il y a une alternative, si les choses venaient à mal tourner. Utilisez-moi comme instigateur. Je m’explique faite en sorte que vous avez été manipulez par votre propre stratège que vous n’étiez pas au courant de cette stratégie et que si vous étiez au courant d’une invasion vous auriez prévenu la Reine. Ça sera pour ainsi dire notre seconde lame. Il me sera beaucoup plus aisé de disparaître que vous et je pourrais revenir une fois que le calme sera revenu sous une autre forme. Qu’en dites-vous ? Au moins, nous assurons dans les deux cas nos arrières. Plan A : Iceberg est notre alliée et nous aidons la déchéance d’Iceberg et vint la suite avec le Plan B : On vous fait paraître comme le sauveur qui a été berné par son stratège qui ne veut que le bien de Fiore et qui récupère la couronne. »

Je ne savais pas si j’ai été très clair et je rajoute : « Un peu comme pour Bosco on opère sur deux fronts. Pour l’image avec Iceberg et de l’autre pour conserver une bonne image pour Fiore. »

Je posais mon regard dans Nïr. Puis, je me surpris à dire : « T’en penses quoi ? »


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Sam 2 Avr - 8:51

avatar
Nïr Valtteri

Golden Crown

Click


Breathe.




Edan. Adrien. Nïr.

La salle est incroyablement spacieuse. Elle pourrait impressionner n'importe qui, toi, tu te contentes de rester là à la regarder un peu sous tout les angles, n'apportant aucun jugement sur la décoration ou sur l’atmosphère qui peut y régner. Restant en retrait, tu observes le roi s'asseoir sur son trône pendant que tu apportes par moment la tasse de thé à ta bouche pour en boire quelques gorgées. Alors il commence tranquillement son discours, tu écoutes, avec attention. Tâchant de ne pas perdre une miette de ses paroles. Il parle de Nicky - C'est l'espion, tu le sais mais ne la connait pas. Tu ne veux pas vraiment la connaitre. Simplement car les quelques fois où elle est passée près de toi, tu avais un mauvais présentement, une sensation étrange. Une chose de plus qui pouvait te lasser.

Le roi met en place sa stratégie, pourquoi pas. Il n'y a que ton regard neutre qui apparaît de dessus la tasse que tu portes une nouvelle fois à ta bouche. Seulement cette fois, une fumée épaisse et désagréable te rencontre. Le coupable reste le même. Clignant des yeux plusieurs fois, tu tentes d'éviter de lâcher une larme en réaction à cet élément dérangeant. Bien qu'habitué au tabac, après tout, le garde aimait fumer en te surveillant, ton corps réagit toujours aussi mal en sa présence. Tu ne bouge pas. Tu le laisse poursuivre le discours du roi, y réagir. Il parle. - Beaucoup. - Vraiment beaucoup. Même si sa voix finit par te lasser, tu continue d'écouter. Hiérarchiquement, il est au même niveau que toi dans la couronne, ses paroles sont donc nécessaires. D'ailleurs son argumentation semble être logique, il semble être bon dans la réflexion. N'est-ce pas ce que l'on attend de vous ?

Puis - il te demande ton avis. Du coup, ton regard qui était resté fixe vient se poser dans le siens par un simple pivotement, par réflexe et rapidement. Avant de lui répondre, tu te répètes ses paroles, analyse son plan, cela prend d'ailleurs plusieurs secondes à quelques minutes.
" Fiore ne nous connait pas. " C'est une simple phrase prononcée à l'arrachée.
" Personne n'a besoin de connaître notre alliance avec Iceberg. Ouvrons les frontières. Restons dans l'ombre. Laissons-les nous envahir. " Tu portes une nouvelle gorgée de thé à ta bouche, il commence à être froid et amer. C'est désagréable.
" Si ils sont en bonne voie pour réussir, montrons-nous et aidons-les. Si cela tourne mal pour eux, montrons-nous aussi, mais trahisons-les. "
Tu avances de quelques pas pour arriver à hauteur d'Edan.
" Ainsi, si Fiore perd, nous sommes les héros. Si ils gagnent, nous aurons aidés. Nous seront aussi des héros. " - Tu déposes la tasse de thé vide sur une petite table qui était là, puis, tu reviens te placer, là où tu étais initialement.

Breathe me.

@Yuukiël.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Mar 5 Avr - 15:12

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
Breathe
Edan et Nìr



J'écoute d'abord la version d'Edan sur le sujet. Il craint que nous nous fassions passer pour des traîtres, chose à laquelle il n'a pas tort... Seulement, si Fiore n'est pas au courant de nos activités à Iceberg, soit que nous sortions de la frontière sans décréter nos véritables intentions, si rien ne nous unira avec les espions qui ouvriront la frontière, alors nous ne craignons rien. Cependant, je note l'alternative d'Edan si jamais cela devait se produire. Même si nos espions sont loyaux à Golden Crown, il y a toujours un risque à ce que Fiore ait posté des espions dans nos rangs pour connaître nos déplacements. Si cela vient à se produire, nous utiliserons certainement l'excuse d'Edan.

« Maître Core, je prends note de votre échappatoire si jamais vient l'obligation de s'expliquer. »

Quant à Nïr, nous patientons de longs instants, mais à voir l'expression sur son visage nous comprenons qu'il est en train de réfléchir à une autre version de ce qui se passera avec mes plans. Sa première phrase n'est pas fausse. Les gens qui ont suivi les nouvelles internationales peuvent savoir ce que nous avons fait à Bosco, sauf qu'à titre de nous connaître officiellement, d'être une figure connue ici dans ce pays, c'est une toute autre histoire. Généralement, les nouvelles internationales n'ont que très peu de place dans un journal et souvent, les gens passent par-dessus. Nïr poursuit et j'ai l'impression qu'il est d'accord avec ce que j'ai dit et que lui aussi, perçoit les subtilités avantageuses de rester à l'ombre de la guerre. Il poursuit, parlant de nous montrer au moment où la guerre est sur le point de se terminer. Avoir l'air d'un héros d'un côté ou d'un autre... Ce qui me chiffonne un peu, c'est le moment où nous devrons trahir Iceberg. En même temps, je me dis que si personne ne s'en sort vivant, personne ne pourra dire que nous avons trahi. Il y a aussi le contrat qui stipulerait que notre aide dans cette guerre et uniquement elle, se limiterait à ouvrir la frontière. C'est donnant-donnant, tout le monde s'en sort gagnant. Parfait.

Je souris aux hommes.

« Bien! Avez-vous quelque chose à ajouter sur ce qu'a dit Maître Valtteri, Maître Core? »

Ce qui nous reste après l'élaboration de cette stratégie, c'est de prendre nos affaires, d'embarquer dans le carrosse qui nous amènera là où l'espion travaille comme un civil, soit dans le village d'Isais, le forcer à se démasquer, le convaincre, puis nous rendre à Iceberg. Le traité déjà rédigé, il n'en reste plus qu'à nous de bouger et de faire avancer les choses de notre côté.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Lun 2 Mai - 14:08

avatar
Edan R. Core

Golden Crown

Click



J’écoutais les propos de mon compère et quelque chose me semblait faux, quelque chose semblait ne tourner par rond. Je m’approchais du regard de cet homme et mon regard plongeait dans le sien, il était intelligent c’était indéniable, mais quelque chose, une variable aléatoire n’avait pas été prise en compte. L’espion, l’attaque, toute cette machination. Quelque chose semblait manquer. Soudain, je compris, je me tournais vers mon Roi :

« Fiore nous connait bien plus qu’on le veut croire sur cette allégation. J’émets quelques doutes. Un facteur de plus vient de venir en tête, ils veulent envahir Fiore c’est que leurs puissances est bien plus grande que l’on penserait. Deux choses, me semblent un peu chancelante, en effet cet espion. Un espion est par définition, une entité qu’on ne peut catégoriser ni de pion, ni de cavaliers, il est cette pièce rare qu’un échiquier manque une pièce qui devrait être à la fois noire et blanche. Une pièce à double teinte qui dans les deux cas peut revenir à manger de l’intérieur un des deux camps. Ton espion quoiqu’il advienne pourrait se retourner contre nous, dans ces cas-là. Je me chargerai de l’assassiner, ma ligue d’assassin n’étant pas encore assez entraîné pour ce genre de mission. La deuxième variante est si la puissance que j’imagine et que je pourrais calculer suit mes calculs, un problème pourrait devenir réellement gênant, la possibilité de la présence d’un mage psychique dans les troupes adverses. S’il peut entrer dans nos esprits comme dans un moulin, une simple pensée de trahison et nous serions exécuter sur le champ et sûrement exhiber comme trophée sur des croix devant un château. Après c’est que mon avis qui peut être assez pessimiste, on a qu’à tenter, les variables sont trop aléatoires pour tout prédire, mais il faudra changer de plans constamment à mon avis. »

Je posais ma cigarette dans un des cendriers et sortis un des couteaux le lançant sur la carte avant de partir, celui-ci se plantait pile sur Iceberg et ma voix se fit résonner dans la salle : « Je vous attendrais en bas, j’ai besoin de réfléchir sur un point avant de partir. »

Je passais par ma chambre attrapait les différents bouquins qui composaient ma magie. Ainsi que mes fiches et celui d’Iceberg était quasiment vide, aucunes informations. Je n’avais jamais réussi à trouver la quelconque information sur cet empire. J’informais les quatre enfants que le château était sous leurs protections et je me posais une minute devant la fenêtre admirant le soleil. Une idée me vint en tête, peut-être que si on remixait le cheval de Troie, cela pourrait être intelligent et utile. Je regardais un de mes livres, la guerre de Troie. Un concept fort ingénieux qui me donnait des idées de génies.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   Mar 3 Mai - 22:05

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


 
Breathe
Edan et Nìr



Edan n'a pas tort, le fonctionnement du cerveau d'un espion peut jouer contre nous. Est-ce qu'il coopérera, ou nous forcera-t-il à l'assassiner? Si cet espion agit comme un messager, peut-être n'a-t-il jamais eu l'intention de mourir? Ou bien s'il se voit pris au piège, viendra-t-il à inhaler un poison pour mettre fin à ses jours afin que justement, le message ne se rende jamais à Iceberg? Il est clair que nous ne savons pas ce à quoi nous avons affaires, ni les ordres précis auxquels il est soumis. Et encore, à quel point l'espion est-il soumis à son pays? À quel point ce pays est-il critique? À quel point les plus grands influencent-ils les plus petits? À quel point sera-t-il influençable?

Quand je repense à la possibilité d'un mage psychique dans leurs rangs, je me dis que nous devrons être encore plus vigilants dans ce qu'on dira, ce que nous ferons et ce que nous penserons. Seulement, notre objectif premier n'est pas de les trahir alors à moins que le pays nous oblige à le faire à l'intérieur des murs nous n'aurons aucun problème à conserver notre plan de secours loin de notre esprit. Il serait risqué d'amener Jack avec nous durant tout le trajet. Je ne pourrai pas le garder présent en tout temps et nous ne pouvons pas précipiter les choses non plus. Si nous allons plus vite que ce que la situation nous le permet, ils verront que quelque chose n'est pas normal. Si nous les laissons percevoir le confort temporel présent, ils ne suspecteront rien.

« Non vous n'êtes pas pessimiste. Vos craintes sont réelles. Il y a beaucoup de variables aléatoires auxquelles nous n'avons pas de contrôle. La chance qui souffle dans nos voiles depuis quelques temps pourrait ne pas être avec nous aussi à ce moment-là. Mais gardons la tête haute, soyons optimistes, restons intelligents. »

Je regarde mes hommes quitter la pièce pour se préparer avant de partir. Pour ma part, j'amène que très peu d'affaires pour le voyage. Le traité, mon courage et un bon manteau bien chaud.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: breathe.   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» madison + just be happy to breathe
» Thea & Jude ✖ Just breathe...
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» (c)toxicheart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Archipel d'Hoceanis :: Village d'Isais :: Manoir de Golden Crown